Tag

Instagram

Browsing

Si vous me suivez sur Instagram, vous savez que j’adore utiliser les stories. Je trouve ce format très pratique pour échanger avec vous, vous faire vivre mon quotidien ou partager quelques découvertes sans avoir à vous spammer avec 25 photos par jour sur mon compte.

J’ai eu envie aujourd’hui de partager avec vous quelques applications que j’utilise régulièrement pour pimper mes stories Instagram.

En effet, dans le milieu d’Instagram, ce n’est pas toujours facile d’avoir le nom des applis que tout le monde utilise. Comme si partager une appli avec vos confrères allait vous faire perdre 50,000 followers ;) Bref, comme j’ai parfois des questions en message privé sur les applis que j’utilise, je me suis dit que ça serait bien plus pratique pour tout le monde d’en faire un article.

Il y a quelques mois, je vous avais déjà donné les noms des applications que j’utilise pour mes photos Instagram. Si vous aviez raté cet article, je vous invite à le lire ici ;)

Alors prêt.es à pimper vos stories Instagram facilement ? :)

A Design Kit

C’est l’extension de A Color Story, que j’utilise pour avoir un joli filtre sur mes photos. A l’origine, l’appli a été crée pour venir ajouter des stickers, du texte, des effets sur vos photos. Mais il existe un mode story dans l’application, qui vous permet notamment d’avoir de jolis fonds. Je l’utilise quand j’ai envie de faire une storie « écrite » mais que je ne veux pas utiliser les fonds unis moches d’Instagram ;)

applications stories instagram

C’est disponible gratuitement sur l’App Store, et elle contient déjà un bon panel de contenu gratuit. Pas besoin d’achats supplémentaires pour profiter pleinement d’A Design Kit.

Découvrez vite A Design Kit !

Unfold

Je crois que je ne connais pas une seule blogueuse/instagrammeuse qui n’utilise pas Unfold. Elle permet de faire des stories, d’avoir plusieurs photos sur une même storie et de faire comme des collages.

C’est une application simple à utiliser, mais dont le contenu gratuit nous limite vite. J’ai donc acheté quelques packs pour améliorer mon Unfold. Les packs sont généralement proposés à moins de 3€, ce qui reste raisonnable.

Parfois, il arrive que des packs soient offerts gratuitement, souvent en collaboration avec des marques.

pose extension de cils la rochelle

Voici un exemple de ce que l’on peut faire avec Unfold, ici en version très simple pour réaliser un avant-après. On peut aisément y ajouter du texte, soit via Unfold, soit directement sur Instagram.

Découvrez vite Unfold !

Mojo

C’est la nouvelle application qu’on voit souvent utilisée dans les stories Instagram depuis quelques semaines. Cette appli française a très vite séduit les Instagrammers, pour une simple et bonne raison : elle propose de faire des stories assez dynamiques, et de mettre en valeur ainsi son contenu.

application stories instagram

Pas mal de templates sur Mojo sont payants (sur un système d’abonnement qui peut vite être onéreux…) mais les templates gratuits suffisent amplement à pimper vos stories.

Créer des animations, avoir du texte animé ou avec des polices plus originales que celles proposées par Instagram… voilà de quoi faire de jolies stories au quotidien !

applications stories instagram

Pour le moment, l’application est disponible uniquement sur iOS, mais nul doute que ça ne devrait pas tarder à débarquer sous Android ;)

Découvrez vite Mojo !

Prequel

Je ne sais plus comment j’ai découvert Prequel – en fouinant sûrement sur l’App Store. Mais je l’ai très vite adoptée ! Prequel est une application qui vous permet de pimper vos stories Instagram, avec tout un tas d’effets graphiques.

Façon film VHS, polaroid, avec des effets « diamant scintillant »… Il y en a pour tous les goûts ! Vous pouvez soit prendre en direct votre photo ou votre vidéo pour votre storie via l’application, soit importer une photo ou une vidéo.

applications stories instagram

Là aussi, comme Mojo, il existe un système d’abonnement mensuel qui vous permet de débloquer davantage d’effets. Mais la version gratuite contient déjà de quoi s’amuser et pimper vos stories.

Là aussi, l’application semble développée uniquement sur iOS pour le moment. A surveiller pour une potentielle arrivée sur Android ;)

Découvrez vite Prequel !

Grâce à ces applis, à vous les stories animées et originales, à créer à votre image ! Y’a-t-il déjà des applications pour stories Instagram que vous utilisiez ?

applications stories instagram

En ce moment, je réfléchis beaucoup. Peut-être un peu trop. A ma vie, à mes projets, à mon présent, à mon passé, à mon futur. Parmi mes réflexions, il y a évidemment mon « métier ». Celui que j’ai du mal à balancer aux gens qui me demandent : « mais tu fais quoi dans la vie ? ». Spontanément, je réponds que je suis rédactrice web en freelance, et ma meilleure amie vient toujours compléter par « et blogueuse aussi ! ».

Pourtant je n’ai pas honte de mon blog, loin de là. Il fait partie de moi, même si parfois je me dis qu’il prend une place très/trop importante dans ma vie. Il représente tout de même 10 ans de ma vie. Grâce à lui, je me suis épanouie, j’ai créé mon métier, je vis de ma passion (à peu près).

Mais là où certaines blogueuses arrivent dans un endroit en criant haut et fort qu’elles sont blogueuses (j’en connais…), moi je suis plus du genre à rentrer en catimini, et à dire plus tard que oui, j’ai un petit blog, comme ça.

Au bout de 10 ans, je dois avouer que j’ai souvent eu des moments de doute, à me dire que j’allais finir par fermer cet endroit. Mais à chaque fois, je me suis rappelée ma passion de l’écriture. Du partage. Des échanges avec vous ou les marques.

Instagram a tué le game

Il y a encore quelques années de cela, les blogs étaient tout puissants. Je pouvais avoir entre 40 et 60 commentaires par article. Vous étiez près de 3500/4000 par jour à passer sur le blog me lire.

les blogs ne sont pas morts

Puis Instagram est arrivé. Le format « mini article sous une photo » est devenu banal. Le genre de petite friandise qu’on consomme aux toilettes, avant d’aller se coucher, sur le chemin du boulot, en attendant son colis à La Poste. Un format facile, rapide. Qui correspond à l’air du temps.

Instagram s’est de plus en plus développé, créant ses propres influenceurs. Les marques ont un peu délaissé les blogs, préférant ce média version « fast food ».

J’aime beaucoup Instagram, c’est une façon pour moi de partager avec vous mon quotidien ou mes bonnes adresses. Mais je suis vite frustrée dessus : échanges parfois limités, course aux likes, impression de participer à une société de consommation et non de partage… Là où je le sentais moins sur le blog, Instagram m’a vite mise en compétition avec d’autres.

Il y a des moments où je ne me suis pas reconnue, à chercher à tout prix à faire du like. A me dire que comparée aux autres, j’étais nulle. Pas assez en voyage, pas assez bien habillée, pas assez « instagrammable ». Ca a beaucoup joué dans ma perte de motivation par moment, et aussi sur mon estime de soi.

Mais le blog était toujours là.

Malgré des commentaires de moins en moins présents et des visites en chute libre, je ne l’ai pas lâché. Parce que c’est mon endroit préféré. J’ai continué à écrire pour moi, pour vous les fidèles lectrices, pour continuer à produire du contenu qui reste dans le temps, loin des photos éphémères d’Instagram.

Plus ça va et moins je me reconnais sur Instagram. Pas forcément sur mon compte où je poste ce qui me correspond et me plait, mais plutôt du côté des autres comptes. J’ai unfollowé pas mal de comptes parce que les suivre me rendait jalouse ou malheureuse. J’ai arrêté de me comparer aux autres. J’ai préféré partager du contenu qui ne fait peut être pas rêver, mais qui est vrai.

les blogs ne sont pas morts

Sur le blog, c’est pareil. En 2019, j’ai souhaité revenir vers le format des blogs version 2009. Plus personnel. Moins « publicitaire ». Avec des thématiques plus réelles, même si je ne pense pas avoir perdu ou pris la grosse tête.

Résultat, les visites & les commentaires ont augmenté. C’est sûrement une relation de cause à effet, mais je crois que de nos jours, on en a de plus en plus marre de la superficialité d’Instagram. On aspire à plus de réel, d’authenticité. Et rien que pour ça, je pense que les blogs ne sont pas encore morts.

Certes, ils nécessitent plus de « travail » du côté blogueur et plus d’attention du côté lecteur. Ici, pas de like, le partage est au centre de tout avec les commentaires. Même si ce n’est pas un réflexe pour tout le monde (et je le conçois), lire vos commentaires ici chaque jour et échanger avec vous me fait énormément plaisir.

Car si j’écris sur le blog comme quand je partage mes photos et autres stories sur Instagram, c’est avant tout pour générer de l’échange avec vous. Pas seulement pour me faire mousser ou m’envoyer des fleurs. Car certains ont tendance à l’oublier, mais sans vous les lecteurs, on n’est rien ;)

Ce texte est un peu décousu, je termine de le rédiger après une chouette soirée avec mes amis. Mais j’avais envie de coucher sur l’écran (au lieu du papier) ces quelques bribes de réflexion sur les blogs, Instagram et mon quotidien, en général :)

Les blogs ne sont pas morts

Si vous jetez un coup d’oeil à Instagram de temps en temps, vous n’avez pas pu y échapper : le #10yearschallenge. L’idée ? Montrer une photo de soi en 2009 et une en 2019, pour mesurer son évolution ou voir au contraire que l’on a pas changé.

Après une longue hésitation, j’ai posté la mienne, en bon mouton des réseaux sociaux que je suis. C’était aussi pour moi l’occasion de ne pas fuir le passé, et surtout de montrer ces images que j’aime tant cacher, tellement j’ai du mal à me reconnaitre sur ces photos de l’époque…

 

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 

 

 

 
 

 
 

 

 

 

 

Une publication partagée par Amelie 🐱 Feel good blogger ❤ (@sogirlyblog) le

A gauche, une photo de moi qui date de 2006 ou 2008. Je n’ai aucune idée de la date. J’ai volontairement effacé/viré la plupart des photos de moi datant de cette époque. Parce que je me trouve moche, laide, sans intérêt. Parce que j’ai du mal à me reconnaitre aussi, et à me dire que cette personne là, c’est moi.

A l’époque, j’avais encore une thyroïde et je peinais à dépasser 46 kilos, malgré un régime alimentaire catastrophique (Mcdo tous les midis ou presque, et soirée alcoolisée au moins 3 fois par semaine). Je ne pense pas que j’étais malheureuse – j’en garde énormément de bons souvenirs – mais clairement, je n’avais aucune confiance en moi et je crois bien que l’alcool m’a beaucoup aidée à m’exprimer/à passer de bonnes soirées. 

En 10 ans (voire 12), il s’en est passé des choses. Tout d’abord, j’ai quitté La Rochelle après la fac, partant vers Marseille pour de nouvelles aventures. Ca m’a d’ailleurs permis d’ouvrir le blog ^^ A l’époque, j’étais en couple et comme ça se passait très bien, ça se voyait plutôt sur mon visage ^^ Passer de la fac à une vie professionnelle, commencer le blog ont aussi beaucoup joué sur mon début de confiance en moi.

Pendant toutes ces années, j’ai connu les déceptions & les joies amoureuses et amicales, les montagnes russes dans mon boulot, les déménagements et les décisions qui bousculent votre vie. J’ai aussi fait de belles rencontres, qui m’ont permis d’évoluer.

En regardant en arrière, je crois que je ferai tout pareil. Même ma période de fac, où je ne me mettais pas en valeur, où je me sentais moche. Elle fait partie de moi.

Aujourd’hui, j’ai 32 ans, je suis célibataire et de retour dans ma ville natale. Pour beaucoup, cela aurait un petit goût d’échec, surtout à nos âges où selon les normes sociétales, je devrais songer à fonder une famille.

Pour moi, c’est juste une étape de vie. L’occasion de continuer à écrire ma vie, à faire de nouveaux projets. Je me laisse aussi l’opportunité de rencontrer quelqu’un, même si pour le moment j’ai beaucoup de mal à me dire que Tinder a désormais changé les règles du jeu ^^ On en reparlera d’ailleurs, si le sujet vous intéresse ;)

 

 

 

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 

 

 

 

 

 

 
 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une publication partagée par Amelie 🐱 Feel good blogger ❤ (@sogirlyblog) le

Je ne doute pas que l’avenir me réserve de jolies choses – du moins je l’espère très fort – et ce #10yearschallenge, c’est aussi l’occasion de montrer que s’accepter, que prendre confiance en soi peut prendre des années. Et vous savez quoi ? Il n’y a aucun souci à ça !

Ah Instagram. Ceux et celles qui me suivent régulièrement savent que c’est de loin mon réseau social préféré. Mais depuis des semaines, voire des mois, poster sur Instagram revient un peu à poster dans le vent. Je ne ferai pas un énième article en mode « ouin, personne ne voit mes photos ! » (même s’il m’arrive d’y penser ^^). Mais aujourd’hui, j’ai surtout eu envie de creuser un peu la problématique et de réfléchir au sujet d’un point de vue plus technique, comme je le fais lorsque je suis community manager.

Que vous utilisiez Instagram de façon professionnelle (par là, j’entends que vous soyez blogueur, instagrammeur, community manager ou que vous ayez une marque) ou que vous l’utilisiez de façon personnelle, vous l’avez remarqué : Instagram a changé.

On a dit adieu à l’ordre chronologique il y a de ça près de 2 ans. Désormais, en ouvrant l’appli, vous pouvez voir une photo postée il y a 3 minutes, puis une photo postée il y a 4 jours. En gros, c’est comme si quelqu’un avait pris l’appli et secoué tout ça pour vous montrer des photos au petit bonheur la chance.

Pour ma part, ce changement m’a fait perdre près de 50 à 60% de likes sur mes photos, idem pour les commentaires. J’ai aussi constaté que vous étiez nombreux à liker des photos postées 3 ou 4 jours plus tôt, car vous devez les voir en décalage lorsque vous ouvrez l’application.

Est-ce un problème ? Oui et non.

Oui car : on ne va pas se mentir (pas de ça entre nous) mais Instagram fait partie de mon business. Quand une marque me paye pour une photo (ce qui est toujours précisé) et que je n’ai quasiment pas de likes pendant les 24 premières heures, ça la fout un peu mal. Parce que je me dis que : 1) J’ai mal bossé car ma photo ne plait pas / 2) j’ai le syndrome de l’imposteur dans ces moments là et je me dis que je vole la marque en étant payé pour une publication non performante.

Non car : au final, mes photos sont quand même source d’interactions. J’ai la chance d’avoir une communauté globalement assez active, qui me laisse des commentaires (enfin surtout quand je me montre ^^).

nouvel algorithme instagramComprendre le nouvel algorithme Instagram

Pour comprendre le nouvel algorithme d’Instagram, il est nécessaire de comprendre et de prendre en compte pas moins de 6 critères.

  • L’intérêt : Instagram va afficher sur votre fil d’actualité (le feed) des contenus qui vont retenir votre attention. Par exemple, si vous avez tendance a liker des photos de chat ou de gâteaux, vous avez plus de chance de voir ce type de contenu qu’une photo de votre influenceuse préférée à la plage ;) Pour savoir quoi vous montrer, Instagram va donc se baser sur 2 faits : votre comportement sur l’appli (les types de contenu que vous likez, commentez, etc…) et aussi utiliser la reconnaissance d’images pour vous présenter des images similaires dans les comptes que vous suivez.
  • La nouveauté : C’est un peu le retour à l’ordre chronologique mais selon Instagram, ils préfèrent vous montrer des posts récents plutôt que des posts anciens. Pour ma part, je constate que c’est toujours le bazar sur l’appli dans mon feed !
  • L’interaction : Chez Instagram, ils ont envie de vous montrer surtout des posts de personnes avec qui vous interagissez souvent. Que ce soit une blogueuse ou une amie ! Cela signifie donc que plus vous commentez régulièrement les photos de quelqu’un et plus vous aurez de chance de voir ses dernières photos dans votre fil d’actu !
  • La fréquence : selon Instagram, moins vous ouvrez l’application et plus l’appli vous propose de voir les « best posts » que vous auriez raté pendant votre digital détox. Par contre, aucune information n’est donnée pour savoir ce qu’est un « best post » chez Instagram… On ne sait donc pas si cela dépend des likes, des commentaires, de la qualité de la photo…
  • La diversité de vos abonnements : si vous suivez beaucoup de monde sur Instagram, sachez que l’appli essaiera de vous montrer un peu de contenu de chacune d’elles. Pour ma part, cela me permet aussi de tomber sur des photos de gens dont je ne me souvenais même plus m’être abonnée à leur compte. Ca permet ainsi de faire un peu de nettoyage ! ;)
  • Bien connaitre sa communauté : Instagram recommande aussi de bien connaitre sa communauté. Grâce à l’utilisation de l’outil des stats, on peut ainsi savoir à quelle heure sa communauté est le plus connectée sur l’application. Pour ma part, si je me fie à ça, il faut que je poste uniquement mes photos à 21h pour avoir une chance d’être vue. Un post qui suscite des interactions pendant l’heure qui suit sa publication a plus de chance d’être vu qu’un post qui ne génère aucun intérêt.

 

via GIPHY

Concrètement, on fait quoi ?

Pour être honnête, à l’heure où j’écris ces lignes, j’ai décidé de ne plus me prendre la tête sur Instagram. Pourquoi ? Parce que concrètement, même si je comprends ce qu’implique ce nouvel algorithme, je ne vois pas forcément les effets « positifs » sur mon compte.

Je n’arrive toujours pas à m’expliquer qu’un post posté à 21h un mercredi fonctionnera mieux ou moins bien qu’un post posté un autre jour à 21h également.

Il y a aussi le critère « affectif » ou « voyeur » qui rentre en jeu. J’ai remarqué que si j’apparais sur un post (que je montre ma tenue du jour, un endroit où je suis mais qu’on m’y voit…), ce post fonctionnera bien mieux que si je poste une photo de paysage, un bijou que je porte en flatlay sans le voir sur moi, etc…

Mais comme tout le monde, il y a des jours où je n’ai pas envie de me montrer. C’est le jeu, ma pauvre Lucette ;)

via GIPHY

Et puis, on va être honnête, mais tous les jours à 21h, je ne suis pas forcément disponible. Je n’ai pas envie de me mettre un réveil pour poster ma photo à 21h comme on programme une alarme pour ne pas oublier de prendre sa pilule. A 21h, je suis parfois au cinéma, en apéro, avec des amis, mon copain… Bref, hors de question qu’Instagram contrôle ma vie ;)

Qui de la spontanéité ?

C’est aussi quelque chose qui me chiffonne : on va dire que je suis vieux jeu, hypocrite, râleuse… Mais on en fait quoi de la spontanéité ? Pourquoi ne pas poster sa photo quand on en a envie (ou le temps) ? Pourquoi devoir toujours penser à la mise en scène, aux couleurs, à la légende de sa photo ?

J’ai de la chance, hormis pour certaines photos où je dois penser un minimum à la mise en scène de la photo, mon contenu reste spontané. Mes poses ne sont pas parfaites, mes cheveux non plus. Je ne poste pas forcément mes tenues ou mon petit déjeuner dans un endroit de rêve. J’écris sous mes photos comme je m’adresserai à une copine. Certes, ce n’est pas toujours vendeur mais c’est du contenu vrai. Une notion qu’Instagram a tendance à nous faire oublier…

Et vous, quel est votre rapport avec Instagram ? Vous utilisez l’appli ?

Même si j’ai souvent une relation amour/haine avec Instagram, je dois avouer que c’est tout de même l’un de mes outils préférés pour étendre la communauté du blog et avoir une interaction avec vous, ma communauté :) Malgré l’algorithme qui fait souvent des siennes, les photos que vous ne voyez pas, etc… j’aime y partager mes découvertes, mon quotidien, mes voyages… et pimper mes images !

Pour cela, j’utilise quelques applications qui me permettent de vous offrir régulièrement du contenu de qualité. Comme j’ai souvent la question des applications que j’utilise pour tel ou tel effet, je me suis dit qu’un article sur mes applications Instagram préférées serait le bienvenu par ici ! ;)

A color story

Même si je n’arriverai jamais à avoir un feed Instagram « uni », j’utilise toujours le même filtre sur chaque photo grâce à l’application A Color Story. Découverte il y a déjà quelques années, c’est pour moi un outil facile à utiliser, qui me permet de rendre un peu plus lumineuse mes photos (qu’elles soient postées sur mon compte Instagram ou ici) ou tout simplement pour avoir une colorimétrie dans les mêmes teintes.

Pour ceux et celles qui ont envie de créer leur propre filtre, c’est possible puisque A Color Story vous permet d’enregistrer les différentes étapes de votre retouche photo pour pouvoir l’appliquer ensuite à d’autres clichés ;)

Découvrez vite A Color Story ! 

A Design Kit

Crée par la même personne qui a crée A Color Story, A Design Kit est une application qui vous permet d’appliquer des textures, des stickers et du texte sur vos photos. Pour ma part, je l’utilise pour mes stories, surtout quand je fais des stories textes et que je souhaite avoir un contenu un peu girly, un peu catchy :)

Découvrez vite A Design Kit !

Afterlight

Je me suis mise à utiliser Afterlight 20 ans après tout le monde, mais je l’utilise surtout pour donner un effet un peu vieilli ou lumineux à mes photos ! Je l’utilise de temps en temps, quand j’ai envie de pimper une photo qui pourrait me sembler ordinaire.

Même si l’on a vu l’effet « vieilli / poussière » sur toutes les photos Instagram pendant des semaines, j’aime bien l’utiliser de temps en temps pour apporter une touche vintage à une photo. Je ne pense pas que je pourrai l’utiliser pour chaque photo car c’est vite « too much », mais de temps en temps, cela me permet d’apporter un peu de fantaisie à mon feed Instagram.

Découvrez vite Afterlight !

Unfold

J’utilise Unfold depuis quelques semaines pour pimper mes stories Instagram. Lorsque j’ai envie de relayer un article du blog ou de faire passer une chouette information, j’utilise les templates d’Unfold pour me permettre d’avoir de jolies stories.

J’ai essayé d’utiliser les templates pour faire des posts Instagram mais je me suis rendue compte que cela ne collait pas trop avec mon feed Instagram. Toutefois, on peut faire de très jolies choses avec, et miser sur l’originalité, notamment en mixant photo / vidéo.

Découvrez vite Unfold !

Pour me suivre sur Instagram, c’est par ici ! ;)

Petite précision car apparemment ce n’est pas clair pour tout le monde : cet article est à prendre au second degré ! ;) 

Un engagement plus bas que tout, des comptes qui montrent une « perfection » complètement idéalisée de la vie de couple, de blogueuse ou de maman, des « influenceurs » déconnectés de la réalité… Quand on ne se reconnait pas dans ce schéma, doit-on quitter Instagram ?

Qui ici ne s’est jamais posée la question ? On en parlait l’autre jour sous une de mes photos, où j’expliquais que je ne ressemblais pas aux critères d’Instagram physiquement parlant, mais aussi vis-à-vis de ma vie de tous les jours, qui tient plus de celle de madame tout le monde que celle d’une « influenceuse ».

Lorsque l’on regarde Instagram et que l’on suit des centaines d' »influenceurs », on a vite fait de se dire que notre vie est merdique. Non mais clairement !

On regarde sa penderie et on se dit qu’avec nos 3 jeans et 4 pulls, on n’est vraiment pas une fashionista. Puis on regarde nos cheveux, notre teint ou bien notre manucure et on se dit là aussi qu’on n’est vraiment pas au niveau ! Et que dire de ces instagrammeuses qui postent des photos d’elles en train d’accoucher et qui sont aussi fraîches que vous lorsque vous sortez d’une nuit de 12h ?!

Y’a pas à dire, si on commence à penser qu’Instagram, c’est la vraie vie, alors ça peut donner des situations cocasses.

Déjà, si tu es mère de famille, tu dois affliger ton enfant d’une horrible cagoule. Et le prendre en photo tout le temps, sous toutes les coutures. Dans le bain, avec sa pancarte « bébé a 6 mois, 9 mois, 1 an…. », en train de manger sa première carotte…

Si tu as le malheur d’aimer la mode, alors j’espère que tu as un sac à main de luxe à ton bras. Ou une pièce Sézane. Et que tu as adopté toutes les dernières tendances, même les plus moches, comme le retour des Disruptors de Fila. Tu devras à la fois t’habiller en friperie mais aussi dévaliser H&M et Claudie Pierlot. Et n’oublies pas ta ceinture ou ton tee-shirt Gucci !

Evidemment, si tu te mets au sport, ou que tu fais du sport, tu as intérêt à être une fit girl. Sinon, on va vite te railler pour un mini bourrelet. Et j’espère que tu seras capable de faire un marathon avec un certain chrono, sinon vraiment pourquoi t’estampiller « fit » ??

Je pourrai continuer pendant des heures.

Mais vraiment. Je pourrai aussi vous parler de ce fichu algorithme Instagram qui fait que le lundi, tu as 350 likes sur une photo et que 2 jours après, si tu atteins 100 likes, tu sors le champagne. Je pourrai vous harceler pour que vous activiez les notifications pour savoir quand je poste une photo, mais clairement, vous et moi on a une vie en dehors d’instagram. Et puis on va vite se retrouver à avoir une batterie d’iPhone vide si on doit recevoir des notifs pour chaque Instagrammeur qu’on suit ! ;)

Mais au fond, puisque Instagram c’est pas la vraie vie – pour 95% de la population – autant le prendre avec légèreté. Et faire aussi un peu de nettoyage dans son feed Instagram, pour ne suivre que des personnes sympas, qui ne vous mettent pas le moral dans les chaussettes dès que vous ouvrez l’appli ! ;)

S’il y a bien un réseau social que j’utilise régulièrement, que j’aime autant que je le déteste, c’est bien Instagram. J’y partage tous les jours ou presque mes coups de coeur, mes découvertes, mon quotidien, que ce soit en photo ou en storie. Mais comme je sais que certain.e.s d’entre vous n’ont pas l’appli, je me suis dit que ça serait pas mal de vous partager mes favoris de la semaine de temps en temps sur le blog.

Des lieux, des produits, des bons plans… Voilà ce que l’on retrouve dans mon article ! Et puis c’est pas mal aussi pour ceux et celles qui ne passent pas leur temps sur Instagram et qui aiment bien voir ce que je fais, tout de même ;)

Découvrez donc mes premiers favoris de la semaine à retrouver ici ou sur mon compte Instagram !

« Yes I Am », le nouveau parfum de @cacharel, ou l’un de mes gros coups de cœur en matière de parfums depuis des mois ! J’avais eu ma période « Amor Amor » (comme tout le monde je crois !), eh bien désormais ce parfum au packaging ravageur – surtout pour la fan de rouges à lèvres que je suis – est dans mon top 5 de mes parfums préférés. Vous l’avez testé ? 💄 🇬🇧 addicted to Cacharel’s « Yes I am », their new fragrance ! . . . . . #cacharel #yesiam #perfume #flatlay #flatlaystyle #beauty #beautygram #instabeauty #beautyguru #beautytips #parfum #octolyfamily #manoush #plantsofinstagram #fragrance #plants #manoushxmonoprix #paris #frenchblogger | *produit offert*

Une publication partagée par Amelie Manceau 🐱 Feel good ❤ (@sogirlyblog) le

J’étais déjà fan de Amor Amor, mais le nouveau parfum de Cacharel, Yes I Am, est encore plus chouette ! Un vrai parfum cocooning-gourmand comme je les aime, et qui est parfait pour les jours où l’on a juste envie de s’envelopper dans une délicieuse odeur gourmande et réconfortante !

Pendant les soldes, j’ai acheté très peu de choses, mais cette robe CompaniaFantastica, je ne pouvais pas lui résister ! Surtout qu’elle n’est qu’à 23€ chez Monshowroom !!

Si vous avez envie de découvrir la box Prescription Lab, il y a un chouette code promo en ce moment pour l’avoir moins cher ! ;)

Et si vous l’avez raté, mon avis sur les Lipstories de Sephora est toujours en ligne !

Bah dis donc, tu viens plus aux soirées ?

Cette phrase pourrait s’appliquer à Instagram aussi. En effet, depuis l’arrivée du nouvel algorithme Instagram, on ne voit quasiment plus mes photos, tout comme moi je ne vois plus les photos de mes copines dans ma timeline.

Alors loin de moi l’idée de faire un article pour me plaindre et vous reprocher de pas venir spontanément sur mon compte liker des photos ! ;) Non j’ai plutôt eu envie de décrypter tout ça ! :)

L’arrivée de l’algorithme

Avant, lorsque vous vous connectiez à Instagram, vous aviez dans votre timeline toutes les photos des personnes auxquelles vous étiez abonnés. Photos visibles dans l’ordre chronologique, il y avait juste à faire défiler la timeline et liker/commenter les photos qui nous intéressent.

C’était facile, rapide. On pouvait liker ou commenter comme on voulait, dans le bus, sur le canapé, en soirée.

De mon côté, j’avais environ 400 likes sur mes photos avec des commentaires. Je ne suis pas dans la recherche de likes mais j’avoue volontiers aimer échanger avec vous sous les photos. Plus que le like, c’est souvent le manque de commentaires qui peut me rendre un peu chafouin.

instagram algorithme

Et depuis quelques semaines, j’ai constaté qu’en me connectant à Instagram, ma timeline était sens dessus dessous. Je vois une photo publiée il y a 16h, puis une il y a 2 minutes, puis une il y a 3h. Je ne vois quasiment plus les photos de mes ami(e)s, à moins de filer sur leur compte pour liker à la chaîne.

Du côté de mon compte, j’ai remarqué une baisse de 50% du nombre de likes sous mes photos. Tout simplement parce qu’on est tous dans le même bateau et qu’on a pas que ça a faire de filer checker 50 comptes Instagram directement pour liker et commenter.

Alors on fait quoi ?

Forcément, c’est parfois frustrant de voir qu’une chouette photo pour partager mon article ou un joli lieu n’est quasiment pas vue. J’ai près de de 23.000 followers et vous n’êtes que 10% maximum à voir mes photos. De ces 10% qui voient mes photos dans leur timeline, vous êtes entre 10 et 20% à liker ou commenter.

instagram algorithme

Ce n’est pas du tout votre faute, c’est tout simplement l’algorithme Instagram qui réduit la visibilité des photos. Et ce pour tous les comptes. En fait, pour la faire courte, comme sur Facebook, la visibilité des photos est diminuée afin d’inciter les personnes qui ont un compte à payer des publicités Instagram pour avoir de la visibilité. Résultat : plus tu mets d’argent dans les publicités Instagram (qui sont liées à Facebook), plus tu peux avoir de la visibilité.

Pour ma part, je ne vois pas l’intérêt de « sponsoriser » mes photos pour que vous puissiez les voir. Aussi parce que côté budget, je ne suis pas une entreprise donc je ne peux pas me permettre d’injecter de l’argent dans mes publications. Ou de miser sur ma personne comme si j’étais un produit ^^ Même si c’est déprimant parfois, je me suis fait une raison et je préfère plutôt voir le positif dans tout ça. On a toujours nos petits échanges sous la majorité de mes photos et c’est chouette :)

En tant que blogueuse, je vis ça comment ?

Entre nous, je pense que si cet algorithme était arrivé l’an dernier, je l’aurai beaucoup moins bien vécu. Parce que le blog était mon métier, parce que même si j’ai longtemps refusé de me l’avouer, j’avais une légère obsession des chiffres. Pour pouvoir collaborer avec les marques, pour avoir l’air crédible (surtout quand tu dis que tu blogues depuis 7 ans) et tout simplement pour être résumée par un chiffre qui te donne de la valeur…

Aujourd’hui, je poste surtout par plaisir. Par envie de partager l’instant, un article, un coup de coeur. Je ne me ronge plus les sangs si je vois que ma photo fait un bide complet. Je postais aussi par plaisir avant, mais j’avais la pression des chiffres.

instagram algorithme

Après tout, je ne travaille pas spécialement mon Instagram. Je n’ai pas de ligne éditoriale précise comme certains, je ne poste pas mes photos dans une seule teinte uniforme, je ne poste pas à des heures précises tous les jours. Non pour moi Instagram doit rester un endroit où je poste spontanément, comme je peux le faire sur le blog ou mes autres réseaux sociaux.

Bref, pour moi même si l’arrivée de l’algorithme d’Instagram n’est pas tout le temps positive, je continue toujours à prendre du plaisir à poster et à passer du temps dessus. Et vous, Instagram, vous aimez ? :)

L’article d’aujourd’hui va parler majoritairement de mon ressenti en tant que blogueuse, mais je crois qu’au final il va parler à pas mal de monde, surtout ceux et celles qui utilisent un ou des réseaux sociaux. L’impact des réseaux sociaux sur notre vie ou notre confiance en soi est plus fort qu’on ne le pense ; je m’en suis rendue compte plus d’une fois, avec des baisses de moral parfois complètement injustifiées (ou qui paraissent farfelues aux yeux de personnes n’utilisant quasiment pas les réseaux sociaux).

impact des réseaux sociaux

En tant que blogueuse, l’impact des réseaux sociaux est très fort sur moi. Je suis hyper-connectée. Dès le réveil, je checke tous mes réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram). Un mauvais commentaire, une photo ou une réflexion peuvent ficher en l’air ma journée. Je suis quelqu’un de très sensible et je prends souvent trop à coeur ce que je vois ou lis sur les réseaux sociaux. Comme le dirait mon amoureux, on s’en fiche, c’est une vie virtuelle, les personnes qui critiquent sont la plupart des temps des personnes que je n’ai jamais vue dans ma vie et je ne devrais pas me soucier de ce qu’elles racontent à mon sujet. Mais c’est plus facile à dire qu’à faire !

J’ai aussi la mauvaise habitude de me comparer face aux autres blogueuses via les réseaux sociaux. Parfois je culpabilise de ne pas avoir le dernier sac à la mode, d’être trop dodue des cuisses, de ne pas courir 5 fois par semaine. Parfois, je me dis que tout le boulot que je fournis pour le blog (et donc par extension pour mes réseaux sociaux !) n’est pas récompensé car je ne vais pas avoir des dizaines de commentaires élogieux sous une photo, et que je fais bien de la peine face à certaines qui à peine avoir posté une photo ont déjà 10 commentaires et 500 j’aime.

impact des réseaux sociaux

Résultat, je suis en ce moment dans une sorte de phase de sevrage, où je me force à ne pas regarder aussi souvent qu’avant les réseaux sociaux (et notamment Instagram). C’est loin d’être facile, à vrai dire. Surtout quand cela fait partie de notre métier :) Non parce que je me rends compte que, tout de même, c’est un peu con de se sentir mal en se comparant sans cesse aux autres ou en prenant trop en compte des remarques de personnes inconnues. Et puis, à presque 30 ans, je n’ai pas envie de rentrer dans des guéguerres de blogueuse/instagrammeuse, avec à la clé savoir qui aura la plus grosse (sans être vulgaire… Mais certaines ont tellement le melon que ça en devient lourd.).

Parmi les réseaux sociaux, j’ai d’ores et déjà abandonné Snapchat. Tout le monde, moi y compris, s’y est mis. Sauf que je n’accroche pas. Parler toute seule devant mon iPhone ne me fait pas rêver. Au contraire, c’est même une contrainte. Je poste bien un snap une fois de temps en temps mais au final, ça ne sert à rien d’y être pour y être. Et tant pis si les agences de comm’ avec qui je collabore (ou pourrait collaborer) me disent que Snapchat, c’est essentiel dans ma panoplie de blogueuse. Car là aussi, c’est un réseau qui fait qu’on se compare sans cesse aux autres et que l’on doit faire rêver et partager au max sa vie quotidienne.

impact des reseaux sociaux

Et puis, parfois je réagis comme vous et moi. Comme une fille « non blogueuse » qui regarde tout simplement les réseaux sociaux, que ce soit Facebook, Twitter ou Instagram. L’impact des réseaux sociaux peut être fort, sans qu’on s’en rende compte. Un peu comme la télévision. Sur les réseaux, tout est souvent aseptisé ou mis en scène : que ce soit des marques ou des blogueurs, il faut bien « vendre du rêve » ;) Et je me dis que nous, les blogueurs, on a quand même une sacrée part de responsabilité.

Par exemple, je vois pas mal de comptes sur les réseaux prôner une alimentation healthy. Oui, sauf que les conseils ne sont pas toujours judicieux. Ce n’est pas parce qu’on s’est nourri d’un avocat et d’une carotte qu’on peut s’enfiler un paquet de Haribo au goûter. Ce n’est pas en buvant du thé détox qu’on va perdre 15 kilos. Voir ses os, non ce n’est pas joli, et surtout ça peut être dangereux pour la santé (et mener certaines jeunes femmes à l’anorexie…). Les mères parfaites, ça n’existe pas, tout comme les intérieurs rangés 24h/24.

impact des réseaux sociaux

Sur Facebook, qui ne s’est jamais comparé à la copine du collège ou du lycée qui s’est mariée/a eu un bébé / un super job avant vous ? Et pourtant c’est bête, on gâche pas mal de notre temps et de notre énergie à nous comparer aux autres. Du temps qu’on pourrait prendre pour s’occuper de nous, réaliser des projets ou voir nos amis. Moi en tout cas, je me dis que prendre plus du temps pour moi et moins être collée à l’écran de mon iPhone, ça ne peut que me faire du bien :) Et on devrait tous faire ça davantage.

Par contre, je reste évidemment sur les réseaux sociaux et je me disais que vous lancer des petits défis sympas (et sans prise de tête) sur mon compte Instagram, ça pourrait être chouette ! C’est quelque chose qui vous plairait ? Histoire qu’on injecte une bonne dose de trucs positifs au moins sur un réseau ;) Et vous, les réseaux sociaux, ils ont un impact sur vous ?

L’un de mes réseaux sociaux préférés, c’est Instagram. Même si je suis une vraie pipelette sur Twitter, j’avoue qu’Instagram me permet de partager mon quotidien ainsi que des choses que je ne partage pas forcément sur le blog, et c’est aussi un bon moyen pour échanger avec vous, car j’y passe pas mal de temps tous les jours.

Pour ma part, Instagram est un bon complément de mon blog. Mais j’ai aussi des amis qui sont Instagrammers, c’est à dire qu’ils n’utilisent que Instagram, tel un blog, pour partager leurs coups de coeur, leurs looks, leurs bonnes adresses, leurs recettes, etc.. Des comptes sont même suivis par 200 à 300 000 personnes, et j’avoue être assez admirative de ceux et celles qui ont réussi à créer de vraies communautés en utilisant qu’un seul média :) Mais je me suis amusée à recenser un peu tout ce qui faisait un tabac sur Instagram en ce moment, et j’ai remarqué que je n’avais quasiment posté aucune photo de ce style sur mon compte ! ^^

Du coup, j’ai eu envie de faire un petit article à prendre au 36ème degré pour recenser tout ce qui fait qu’on peut avoir du succès sur Instagram et gagner un max de followers ! Honnêtement, je suis plutôt dans une démarche d’échange et de communauté avant tout sur IG (le petit nom d’Instagram pour les intimes), peu importe mon nombre d’abonnés ou ma notoriété. Mais si vous avez envie de devenir une star d’Instagram, voici ce que vous devez faire ;) Alors, prêts à vous y mettre ?

Green smoothie bowl with berries and buckinis before the gym on the second day of the new year 👊 Over the past week, i’ve eaten my bodyweight in salted chips, coconut rice and other out-of-routine foods. I can’t wait to get back into the norm of fitness and regular eating habits. I’ve gained 2-3kg from mostly water weight and yeh the number on the scale doesn’t matter but it’s a little disheartening to see that the weight gain is not from muscle mass 🙈 〰 SMOOTHIE BOWL SECRETS: 2 frozen bananas, a handful of frozen mango, 1 tsp @zengreentea matcha, 1 tsp greens mix (chlorella, wheatgrass, spirulina), 2 handfuls of spinach, 1 scoop of @bulknutrients vanilla Earth protein, a few dates and desired amount of coconut water (or almond milk/any other mylks) 💚 PC: @melonrouge

Une photo publiée par @smoothies_of_ig le


Les smoothies bowls sont un peu le petit déjeuner obligatoire de tout Instagrammeur qui se respecte. Super healthy, on y mélange un smoothie fait maison avec des graines de chia, des fruits, de l’avoine, etc… Et il faut que ce soit beau et coloré avant tout ! ;) Honnêtement moi, le matin, je ne suis pas assez réveillée pour faire ça ! C’est déjà dur certains jours de me faire une tasse de thé et de prendre de quoi manger, alors passer 10 minutes voire plus pour faire un smoothie bowl… Je passe mon tour ! (Sauf si l’amoureux se décide à m’en faire un ?? ^^)

Le Top Body Challenge. Aka le programme de sport à faire chez soi (en mourant un petit peu) pendant 12 semaines afin de ressembler à une bombasse à la fin ;) Crée par Sonia Tlev, c’est carrément une véritable communauté sur Instagram et beaucoup de comptes le font, postant au fil des semaines les résultats. Alors j’avoue, j’ai vu pas mal d’Instagrammeuses le suivre et se dessiner une jolie silhouette, mais vu les commentaires, ce n’est pas sans difficulté ! Pour ma part, je ne suis pas assez en forme en ce moment pour me lancer dans ce genre de programme, et le fait de devoir le faire tous les jours ou presque en suivant un programme précis ne me plait pas trop. Mais les résultats effectivement donnent vraiment envie ! Alors bravo à celles qui font le Top Body Challenge jusqu’au bout ! ;)

 

ellesenparlentig

Comme Coralie qui tient le compte @ellesenparlent, une des tendances majeures pour avoir un Instagram qui cartonne, c’est de poster des photos avec toujours le même ton de couleurs. Chez Coralie, c’est le rose et le blanc (comme sur pas mal de comptes Instagram qui marchent), mais vous pouvez partir sur des teintes de gris, de blanc, du noir et blanc, etc… Bref, l’idée, c’est que toutes vos photos aient la même teinte de couleur, comme une marque de fabrique. Je trouve ça joli mais ça enlève un peu de spontanéité, non ? ;)

Avoir un chat. Ca marche aussi avec les chiens et les lapins. Comme les photos de nourriture, les photos d’animaux font un carton sur Instagram, et génèrent souvent pas mal de commentaires à base de « awwwwww » ou « trop mignon !!! ». Evidemment, c’est une tendance Instagram qui demande de l’implication personnelle et qui demande bien plus que de faire de jolies assiettes de nourriture ou une séance de gym ! ;)

Avoir une maison toujours bien rangée et parfaitement instagrammable ! Rien ne doit trainer, tout doit toujours être parfait et si vous pouvez avoir une belle lumière blanche 20h sur 24, alors c’est parfait ! N’oubliez pas d’avoir une planche à découper en marbre, de jolis draps, un canapé scandinave, une verrière et toujours une jolie bougie allumée. Sinon votre intérieur ne mérite pas d’être photographié ;)

Voyager. Partir en weekend dès que possible. Faire voyager ses abonnés au fil des photos et partager ses bonnes adresses. Une des tendances que je préfère sur Instagram, notamment avec de jolis comptes comme celui d’Amélie (HelloLaRoux) même si, j’avoue, parfois c’est terriblement frustrant de ne pas pouvoir voyager autant qu’on le souhaiterait !

Faire des selfies, en veux-tu, en voila ! Plus tu te kiffes, et plus tu postes ta petite tête sur Instagram, mieux c’est ! Il m’arrive de poster ma tête plus ou moins souvent, mais c’est vraiment par période et je ne pourrai pas poster uniquement des photos de moi haha ! Toutefois, si tu veux avoir plein de followers, c’est une des façons d’avoir une bonne communauté Instagram ! ;)

Et il y a plein d’autres tendances que j’ai du oublier, mais ces quelques photos vous donnent déjà un aperçu de ce qui marche sur Instagram ! En tout cas, comme le blog, je trouve ça dommage si l’on ouvre un compte « juste pour être célèbre », mais je trouve qu’Instagram a une magie certaine, où règne encore le partage et une bonne ambiance. Bref, c’est définitivement un de mes réseaux sociaux préférés et je compte bien y rester active, même sans smoothies bowls ou Top Body Challenge ! ;)

Et vous, vous accrochez à Instagram ? :)