Author

Amelie

Browsing

Le blog a fêté ses 10 ans en Novembre dernier. J’avoue, le temps passe tellement vite en ce moment que j’ai à peine réalisé qu’il y a 10 ans, je passais un long moment à brainstormer avec moi-même pour lancer mon blog. Et surtout, que 10 ans plus tard, j’en serai là.

De hobby à job (quasiment à temps plein)

Quand j’ai commencé le blog en 2009, j’étais loin de me douter qu’il durerait 10 ans, mais surtout qu’il deviendrait mon boulot (quasiment à temps plein).

J’ai commencé le blog en arrivant à Marseille à l’automne 2009. Je ne connaissais personne là-bas (à part mon copain de l’époque), je ne connaissais pas la ville, les endroits où sortir, etc. Et puis, en cherchant des blogs sur Marseille, rien, nada. Alors j’ai décidé de me lancer dans cette aventure, sans trop savoir où j’allais.

La suite, vous la connaissez. Les 6 premières années de son existence, le So Girly Blog, c’était un blog mode. J’y postais mes inspirations, mes tenues, mes envies… Puis, lassée de ce milieu, j’ai bifurqué vers le lifestyle, où je pouvais évoquer davantage de sujets qui m’intéressaient.

Aparthotel Adagio Lille Centre Grand Place

Petit à petit, les partenariats se sont accumulés, les propositions aussi et mon blog est passé de simple hobby à un vrai boulot, qui me prend énormément de mon temps. Surtout que je suis seule pour rédiger, faire les photos, répondre aux emails, etc.

Alors oui, je gagne de l’argent avec mon blog. Je ne m’en suis jamais caché, même si je me prends régulièrement des réflexions à ce sujet. Je crois que les gens ont du mal à comprendre que tenir un blog, c’est avoir un média dont on est le rédacteur en chef, dont on paye l’hébergement, etc. Mais je pense que c’est mal vu en France, comme si gagner de l’argent en faisant quelque chose que tu aimes et que tu as créé était mal…

Et c’est bien dommage, car je suis bien plus épanouie à mon compte que quand je bossais dans certaines entreprises !

L’impact d’instagram

Ces dernières années, Instagram a pris le pas sur les blogs. J’ai une vraie relation amour/haine avec ce réseau social.

A la fois je trouve ça chouette pour partager des coups de coeur et mon quotidien quasiment en instantané : cela me permet aussi d’échanger régulièrement avec vous en commentaire ou en message privé.

application rencontre

Mais Instagram, c’est aussi (un peu) la mort des blogs. Les gens ne veulent plus prendre 3-4-5 minutes pour lire un article de blog. Une photo, deux-trois lignes sur le sujet, c’est plus facile à avaler ^^ Dans une ère où tout est rapide et immédiat, je comprends que ce mode d’information fonctionne bien mieux que les blogs.

Mais si je tiens encore un blog au bout de 10 ans, c’est surtout parce que j’aime écrire. Rédiger des articles. Réfléchir à des sujets, trouver comment créer le contenu. Et désolée, mais le contenu sur Instagram, c’est souvent creux. Une jolie photo, 2 mots, 3 hashtags et c’est plié ^^

Du côté blogueuse, depuis l’apogée d’Instagram, j’ai perdu quasiment la moitié de mon lectorat ici sur ces dernières années. Je n’en veux pas aux gens, je comprends qu’il est plus facile et moins chronophage de suivre des gens sur Instagram. Mais parfois, c’est quand même déprimant de passer 3-4-5h sur un article pour avoir 1 seul commentaire.

Mon bilan au bout de 10 ans

A vrai dire, en ce moment, comme beaucoup de copines blogueuses autour de moi, je me pose pas mal de questions.

Arrêter ? Continuer ? Changer de contenu ? Ecrire moins ? Je ne sais pas.

Si un jour je devais arrêter le So Girly Blog, ça serait parce que je me lance dans un autre projet. J’aime trop écrire pour arrêter de bloguer. Même si à côté de cela, je suis rédactrice web en freelance pour d’autres sites internet.

Je ne pense pas proposer un contenu inintéressant, mais c’est vrai que parfois j’ai des phases de découragement, où je me dis que mon contenu doit être moins intéressant que d’autres blogueuses. Eh oui, même au bout de 10 ans de blog, je continue de me comparer et ça peut vite me plomber le moral :/

Il faut dire que je ne collabore pas par exemple avec des photographes pour créer mon contenu photo. Une bonne raison à cela : je ne suis absolument pas à l’aise devant l’objectif ! Mais c’est vrai que parfois, ça fait la différence par rapport à d’autres :)

Comme chaque année, je suis donc en perpétuel questionnement sur le contenu à créer ici ^^ Et j’avoue que ce chiffre rond des 10 ans ne m’aide pas. Le chemin parcouru est énorme, mais quelque part, je me sens toujours comme à mes débuts : inspirée, hésitante, pas toujours à l’aise dans ce milieu mais avec toujours l’envie d’écrire ^^

Quels projets pour 2020 ?

Comme vous le savez, je suis revenue à La Rochelle l’an dernier. J’ai bien envie pour 2020 de consacrer davantage d’articles à ma ville et à la région, voire à la façade atlantique.

blog la rochelle

Même s’ils ne sont pas beaucoup commentés, j’adore toujours autant rédiger mes articles voyage. Des récits de weekends, des idées de bonnes adresses et d’endroits à visiter… C’est un plaisir pour moi, même si ce sont des articles qui demandent énormément de boulot !

Je pense aussi continuer les contenus déco/beauté/mode, comme on peut les lire régulièrement sur mon blog. Et puis, c’est pas mal aussi d’avoir vos envies, vos attentes donc n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ici pour me dire ce que vous aimeriez lire sur le blog ! :)

Il y a quelques semaines, j’ai fait un petit sondage sur Instagram pour connaitre votre budget moyen pour vos cadeaux de Noël. Cela m’a permis de vous concocter quelques sélections « idées cadeaux » qui correspondent à vos budgets. Et je commence avec une sélection de plus de 100 cadeaux à moins de 20€ !

Ce n’est pas le prix du cadeau qui importe !

Les idées cadeaux Noël à moins de 20€, c’est pratique pour faire un petit cadeau complémentaire, pour offrir un joli présent même si l’on n’a pas un grand budget ou pour le Secret Santa du bureau.

De la déco aux produits de beauté en passant par la gastronomie, voici plus de 100 idées cadeaux de Noël à petit prix qui devraient vous donner quelques idées pour les fêtes de fin d’année !

Pour les hommes, les femmes et même pour les enfants : il y en a pour tout le monde dans cette sélection de plus de 100 cadeaux Noël à moins de 20 euros !

Du cadeau classique (écharpe, bougie, kit pour le bain) au cadeau insolite (kit de réparation pour vélo, kit de préparation pour cocktail, puzzle…), il y en a vraiment pour tous les goûts !

N’hésitez pas à surveiller le blog et tout particulièrement la rubrique Noël 2019 pour trouver vos dernières idées cadeaux ! J’essaye de vous y poster régulièrement des idées à des prix abordables qui pourront – je l’espère – vous inspirer pour vos emplettes cette année :)

Il y a deux mois de cela, je m’envolais avec Les Enfants du Rock à la découverte de Montréal. Une grande première pour moi, de l’autre côté de l’Atlantique ! Et même s’il s’agissait d’un blog trip, j’ai pu prendre part à l’organisation du voyage. Cela m’a permis de regrouper pour vous quelques bons conseils pour partir à Montréal (ou au Canada) en toute sérénité !

Avant de partir

Comme pour tout voyage, il est nécessaire de préparer son voyage mais aussi de penser à certains détails avant le départ.

La première chose, et non des moindres, c’est de penser qu’un aléa peut annuler votre voyage. Un voyage comme celui-ci, qui dure une semaine environ, cela représente un budget conséquent. Du coup, n’hésitez pas à faire comme moi à chaque fois que je pars pour un voyage lointain ou un peu long : prenez une assurance annulation, par exemple chez Allianz Travel. Cela vous évitera bien des soucis en cas de pépins.

Pour le Canada, vous devez obligatoirement remplir un AVE (autorisation de voyage électronique) pour pouvoir entrer sur le territoire ou même transiter par celui-ci. L’AVE est à remplir en ligne et coûte $7 canadiens (environ 5€). Généralement, la demande est rapide : elle ne prend que quelques minutes et vous recevez la réponse par email dans la journée.

le plateau montréal

Prévoyez aussi de faire un peu de change avant de partir, ou de le faire une fois arrivé.e à l’aéroport au Canada. La plupart des endroits acceptent la carte de crédit, mais c’est toujours bien d’avoir un peu de monnaie au cas où.

Enfin, pensez également à votre passeport ! Prévoyez un temps nécessaire pour le faire faire auprès de votre mairie ou de votre préfecture, si jamais vous n’êtes pas encore détenteur d’un passeport biométrique.

Sur place

Bonne nouvelle si vous venez à Montréal pour la première fois et que vous n’êtes pas à l’aise avec l’anglais : le Français y est très commun, sauf dans la partie Sud de la ville. Les deux langues sont parlées à Montréal, ce qui rend ce voyage à la fois dépaysant et réconfortant.

montréal

Pour vous déplacer dans Montréal, privilégiez les transports en commun. La circulation en voiture dans Montréal est assez compliquée : pas mal de travaux et de bouchons. Sur le site de la STM (la société de transports), vous avez tout le détail des tarifs et des cartes pour plusieurs jours. Nous avons ainsi bénéficié de la carte Opus 1 semaine, pour nous déplacer librement en métro dans toute la ville.

via GIPHY

Pensez aux pourboires dans les restaurants et les bars ! Eh oui, contrairement à la France où le service est inclus dans le prix, au Canada il faut donner 10 à 15% du prix hors taxes en guise de pourboire. Si comme moi vous êtes nul en maths, n’hésitez pas à l’indiquer au serveur qui calculera pour vous le pourboire à ajouter. Certains TPE permettent aussi de sélectionner le pourcentage sans calculer, avant de régler l’addition.

Pour éviter de perdre du temps à calculer et à faire la conversion dollar canadien/euro, installez sur votre smartphone un convertisseur de devise. Cela vous facilitera la vie pendant votre séjour ! ;)

Autre info toute bête mais à savoir : respectez les feux de signalisation pour traverser ! Eh oui, contrairement à la France où c’est un peu l’anarchie de ce côté-là, on ne rigole pas avec cela au Canada. Sachez que traverser la rue hors passage clouté et feu vert vous coûtera cher. Vous allez très vite prendre le pli, croyez-moi ;)

belvédère Kondiaronk montreal

Il ne vous reste plus qu’à profiter de votre voyage à Montréal ou au Canada ! Si vous êtes à la recherche de bonnes adresses, j’ai quelques articles sur le blog :

Qui est déjà parti au Canada par ici ? :) Mon voyage à Montréal vous a plu ?

Article rédigé en collaboration avec Allianz Travel

C’est une marque lancée il y a quelques semaines, qui transmet les douces odeurs du Sud dans ma salle de bains. J’ai en effet eu la chance de tester en avant-première quelques produits de la marque Nostra, créée par Eric Cantona et sa femme Rachida Brakni. Prêts à découvrir cette nouvelle marque ?

Nostra, une marque naturelle

Nostra, c’est une marque qui sent bon la Méditerranée. Une vraie marque sensorielle, avec un beau packaging et des odeurs réconfortantes, surtout à l’heure où le froid arrive.

Les ingrédients sont issus de la flore méditerranéenne : fleur d’oranger, olives, menthe sauvage, verveine… Des produits respectueux de la nature et qui ont bercé l’enfance d’Eric Cantona et de Rachida Brakni.

Tous les produits de la marque sont fabriqués en France et ont été conçus en collaboration avec le responsable scientifique Jean-Claude Bozou. Les produits de la marque reposent sur 3 piliers majeurs, inspirés par la carrière sportive d’Eric Cantona : préparer, agir et récupérer.

  • Préparer

C’est nettoyer sa peau et ses cheveux. Nostra propose plusieurs produits nettoyants, du gel corps&cheveux au shampoing en passant par les gommages.

  • Agir

C’est traiter et anticiper. On mise tout sur l’hydratation pour avoir une peau en bonne santé ! Nostra propose ainsi des crèmes fines ou riches, adaptées aux besoins de chacun.

  • Récupérer

C’est se relaxer, régénérer sa peau ou bien encore son corps. Cela passe notamment par le massage, avec un baume ou une huile pour le corps.

  • Voyager

C’est le petit bonus plaisir : en parfum ou en bougie, toutes les odeurs de la Méditerranée viennent ensoleiller votre quotidien.

Les 4 produits Nostra que j’ai pu tester en avant-première

J’ai eu la chance de faire partie des blogueurs et journalistes choisis par Eric Cantona et Rachida Brakni pour découvrir leur marque en avant-première.

J’ai donc reçu quelques produits pour découvrir la marque, et vous en parler afin de vous faire découvrir Nostra ;)

Le savon artisanal

Composé à 98%-99% d’ingrédients naturels, ce savon solide est formulé avec une base d’huile d’olive et de coco, enrichi en huile d’amande douce.

J’adore son odeur si caractéristique des savons du Sud – cela me rappelle tellement Marseille ! Le savon libère une mousse onctueuse qui laisse la peau parfumée en toute délicatesse.

Je l’utilise essentiellement pour le corps et pour me laver les mains, et c’est à chaque fois un vrai plaisir olfactif, avec sa douce odeur de miel. On peut également l’utiliser sur le visage.

Savon artisanal Nostra / 125g / 9,95€

L’huile sèche corps et cheveux

J’adore les huiles sèches, et celle-ci est très pratique car elle est distribuée avec un pulvérisateur. A 96% naturelle, elle est composée d’huile de pépins de raisin et d’olive, mais aussi d’extraits de fleur d’oranger et de vitamine E.

Sa senteur menthe sauvage et feuilles de verveine est à la fois dynamisante et relaxante. Elle pénètre rapidement dans la peau et est un vrai plaisir à utiliser après la douche.

On peut également l’utiliser sur les longueurs des cheveux. Elle donne brillance, force et éclat à celles-ci.

Huile sèche corps et cheveux Nostra / 100ml / 22,90€

La crème visage fine

A chaque changement de saison, j’aime bien changer de crème visage. Celle de Nostra est donc tombée à pic, avec son odeur de menthe sauvage et de feuilles de verveine qui reste très subtile.

Je l’utilise le matin après avoir nettoyé mon visage. Elle contient le complexe Nostra (fleur d’oranger, romarin, menthe douce et grenade), mais aussi du beurre de karité bio, de l’huile d’olive, de l’huile d’amande douce et de la vitamine E.

La texture fine est très agréable à utiliser et pénètre rapidement. La crème existe aussi en texture plus épaisse, plutôt adaptée selon moi à l’hiver et aux températures très froides.

Crème visage fine sans parfum Nostra / 50ml / 22,90€

L’eau de cologne fleur d’oranger + bois de mandarinier

Terminons cette série de test avec le genre de parfum que j’adore porter, et encore plus en hiver. L’odeur est douce mais tient bien toute la journée, et je ne pense pas m’en lasser, surtout que je suis dingue de la fleur d’oranger !

Cologne fleur d’oranger + bois de mandarinier Nostra / 100ml / 49€

Les produits Nostra sont d’ores et déjà disponibles à la vente chez Monoprix ou sur le site de Nostra. Je trouve que c’est une chouette idée cadeau à l’approche des fêtes, mais aussi le moyen de passer à des produits naturels et agréables à utiliser, sans y laisser son PEL.

Je n’en ai pas parlé ici mais Nostra propose également une gamme Maison, avec des bougies et des brumes d’oreillers qui sentent bon le Sud.

Ce type de produits vous plait-il ? Utilisez vous des cosmétiques d’origine naturelle au quotidien ?

On est début Décembre et vous n’avez peut-être pas encore attaqué les décorations de Noël chez vous. Pas de panique ! J’ai eu envie aujourd’hui de vous proposer un nouvel article, avec des inspirations et surtout de chouettes produits à des petits prix pour refaire la même ambiance chez vous !

Comme à mon habitude, c’est du côté de Pinterest que je suis partie chercher l’inspiration. Puis, j’ai parcouru le web à la recherche des meilleurs produits pour avoir des décorations de Noël tendances sans se ruiner.

Prêts à découvrir 5 ambiances de Noël canons et à vous en inspirer ? :)

#1 – Des décorations de Noël inspirées par la nature

Vous n’aimez pas la décoration de Noël kitsch ou surchargée ? Cette ambiance proche de la nature est faite pour vous !

Privilégiez des matières naturelles comme les fibres végétales, le bois et le lin pour créer une ambiance nature pour les fêtes de fin d’année. Pour le côté cocooning et festif, on ajoute quelques guirlandes lumineuses et de la fausse fourrure dans des teintes minérales, et le tour est joué !

#2 – Une décoration à la scandinave très traditionnelle

Inspirez vous des intérieurs scandinaves avec une décoration très cocooning et très graphique. Des motifs montagne/sapins, des tissus authentiques et quelques éléments de décoration viennent compléter un sapin que l’on laissera au naturel, sans décoration apparente.

#3 – Une décoration de table moderne et féérique

Pour le repas de Noël, créez une ambiance festive et moderne en utilisant certains produits du quotidien. Accompagnez les par des verres irisés, des éléments de décoration inspirés par les fêtes de fin d’année et quelques paillettes par ci, par là.

#4 – Des décorations de Noël tout en douceur

Vous avez envie de douceur en cette fin d’année ? Voici le type de décoration qu’il vous faut absolument ! Des teintes claires (rose, blanc, gris), une décoration féérique, des lumières et des matières toutes douces…

#5 – Un Noël coloré

Vous avez envie de décorations de Noël colorées pour une ambiance décalée ? Ca tombe bien, les enseignes de décoration (surtout chez nos amis britanniques) regorgent d’ornements et de décorations funs, pour mettre tout le monde de bonne humeur pendant tout le mois de Décembre !

Sachez que si vous n’avez pas de place, certaines marques ont pensé à tout ! Comme des mini décorations à mettre sur ses plantes vertes ou un ananas, pour remplacer le sapin de Noël ! ;)

Alors, qu’attendez-vous pour vous lancer dans les décorations de Noël chez vous ? Quel type de décoration vous fait de l’oeil dans cet article ? :)

Une nouvelle fois, comme à mon habitude, la semaine a été chargée ! Généralement, je prends soin d’écrire ici jour après jour ce que j’ai fait et mangé dans ma journée, mais là je n’ai même pas eu le temps entre le boulot et mon weekend à Madrid (dont je vous reparlerai très vite !). Résultat, cet article risque d’être plus court que d’habitude, haha. Il faut que je fasse appel à ma mémoire, ce qui est un peu compliqué pour le poisson rouge que je suis ^^

Lundi 25 novembre

Comme tous les matins en semaine, réveil vers 8h avec un bon thé et un muffin anglais avec du fromage frais dedans en guise de petit déjeuner. La semaine commence avec une semaine de boulot à abattre avant de partir en weekend.

Une fois n’est pas coutume, je reste donc en pyjama pour bosser et le midi, comme je n’ai pas encore fait les courses, je me fais des pâtes au jambon blanc. L’après-midi, je dois déposer quelques colis Vinted en point relais donc j’en profite pour faire mes courses de la semaine.

Le soir, je me cuisine un velouté maison pommes de terre-courgettes avec un peu de Philadelphia dedans pour le rendre crémeux. Un régal !

Mardi 26 novembre

Je pensais me réveiller en ayant faim vu que la veille au soir, je n’ai mangé que mon assiette de soupe, mais non. Du coup, je prends juste une clémentine et un thé en guise de petit déjeuner.

Je bosse toute la matinée et je me prépare des aubergines farcies au chèvre et au chorizo pour le déjeuner. Mais il y a sûrement une erreur dans la recette que j’ai suivie pour le temps de cuisson car mes aubergines crament… Impossible de manger ! Je décide donc de braver la pluie battante et d’aller déjeuner tout en travaillant chez Delicacy, à deux pas de chez moi.

Je me prends un sandwich potiron/mozza panée, des frites de patate douce avec un chaï latte.

Je continue de travailler tout l’après-midi, puis en fin de journée, je passe chez ma mère lui apporter son Fire Stick TV Amazon. Je reste diner : au menu, flammekueche et yaourt au lait de coco en dessert.

Je rejoins ensuite mes amis pour le blind test du mardi à l’Abreuvoir.

Mercredi 27 novembre

Après mon traditionnel petit déjeuner, je me mets à travailler et mon copain me rejoint pour le déjeuner. Ce sera bavette à l’échalote et café gourmand !

On passe l’après-midi ensemble, et le soir, je fais chauffer le reste de mon velouté pommes de terre-courgettes, que je mange avec un croque-monsieur maison.

Jeudi 28 novembre

Dernier jour avant mon weekend à Madrid : c’est la course ! Je prends mon petit déjeuner puis travaille toute la matinée.

Le midi, je me prépare un poulet au curry avec du riz, un régal ! Je rejoins ensuite un copain pour bosser avec lui tout l’après-midi sur un tournage. Je vous en reparlerai très vite d’ailleurs !

Le soir, je me prépare une poêlée de poivrons, olives et champignons avec des oeufs. Ca me cale sur le moment mais j’ai faim au moment de me coucher. Tant pis, qui dort dîne ! ;)

Vendredi 29 novembre

Le réveil à 4h40 pique, mais c’est pour partir en weekend donc ça va ! Je mets dans mon sac des Pitch et une petite bouteille de jus de pomme en guise de petit déjeuner.

A l’arrivée à l’aéroport de Bordeaux, vers 9h30, je me prends un Gingerbread Latte chez Starbucks et m’installe pour travailler avant de prendre mon avion.

Je pensais pouvoir manger avant d’embarquer mais je ne trouve pas un truc sympa qui me tente. Une fois arrivée à Madrid, je rejoins mon hôtel, pose mes affaires et part à la découverte de la ville.

Pour le goûter, vers 17h, je me fais des empenadas et une bière au Mercado San Miguel (pas de panique, un city guide Madrid arrive bientôt !). Je continue de parcourir la ville et sur les coups de 20h30, je rentre à l’hôtel car je dois travailler. Je n’ai pas super faim donc je passe juste chez Burger King tester le Whooper au steak végétal, vu qu’on ne l’a pas en France.

Samedi 30 novembre

Comme je n’ai pas pris le petit déjeuner à l’hôtel, je m’arrête chez Starbucks prendre un grand café latte au lait de coco en guise de petit dej. Je pars ensuite visite le musée du prado, puis je continue ma découverte de Madrid.

Aux alentours de 14h30, je m’arrête déjeuner. Ca sera risotto aubergines/champignons et une foccacia chèvre-pomme ! Après cette pause gourmande, je continue de profiter de Madrid et du beau temps.

Le soir, après une courte pause boulot à l’hôtel, je file manger des tapas ! Je suis bien contente de ne pas en avoir pris beaucoup car clairement, j’ai du mal à manger beaucoup de gras d’un coup !

Je rentre à l’hôtel et je grignote des bâtonnets de carottes et de céleri avec un peu de houmous devant Netflix.

Dimanche 1er Décembre

Dernière matinée à Madrid. Je n’ai pas faim en me réveillant, donc je me dis que je verrai bien où manger si j’ai faim. Je marche pas mal pendant cette dernière matinée – au total, j’ai fait 40kms à pied en 3 jours !

Pour le déjeuner, je mange des croquetas de jambon et un peu de fromage au mercado San Anton, puis je retourne à l’hôtel récupérer ma valise.

Je file à l’aéroport pour prendre mon avion. Arrivée à Bordeaux, c’est un peu la course pour avoir mon train donc je n’ai pas le temps de prendre à manger.

Je mange donc chez moi vers 22h, le temps d’arriver. Mon copain m’a laissé un sandwich au frigo, que je complète avec une tartine de fromage de chèvre, des clémentines pour le dessert et une énorme tasse d’infusion à la cannelle.

Tic tac, tic tac… Plus que quelques jours avant d’ouvrir les calendriers de l’avent ! Je ne sais pas vous, mais moi je suis comme les enfants : j’attends cela avec impatience ! Et un petit dernier est arrivé juste à temps, avant le début du mois de Décembre : le calendrier de l’avent Kiehl’s 2019 !

J’en parlais il y a quelques jours, cette année, j’ai voulu des calendriers de l’avent 100% cocooning. J’aime beaucoup l’idée d’avoir chaque jour un petit objet, un produit qui me permette de me sentir bien ou de m’accorder un petit moment de plaisir.

Le calendrier de l’avent Kiehl’s correspond aussi à cet état d’esprit, avec pour moi, l’occasion de découvrir plus en détail cette célèbre marque de cosmétiques.

La marque Kiehl’s

Comme pas mal de monde, je connais la marque juste de nom. A vrai dire, je n’avais jamais eu l’occasion de tester leurs produits avant. Et pourtant, ce n’est pas faute d’avoir eu l’occasion à plusieurs reprises de passer devant leurs boutiques ou leurs corners dans les grands magasins parisiens.

Kiehl’s est une marque américaine, créée à New York en 1851, dans une pharmacie traditionnelle. Les produits sont formulés avec des ingrédients d’origine naturelle, soigneusement sélectionnés pour leurs vertus.

Pour la plupart naturels et issus de la pharmacopée traditionnelle et homéopathique, ces ingrédients sont aujourd’hui associés à d’autres plus modernes, issues des dernières innovations technologiques. 

Un calendrier coloré, comme un coffret

Comme chaque année, la marque a donc sorti son calendrier de l’Avent. Un calendrier au design très coloré, grâce aux dessins de Janine Rewell.

On y suit les aventures de Mr Bones, dans sa ville natale : New York.

A la manière d’un livre géant, on retrouve un design inspiré des contes de Noël. A l’intérieur, une silhouette en pop-up rappelle les livres d’enfants.

Le calendrier de l’avent Kiehl’s 2019 contient 23 produits iconiques de la marque ainsi qu’un bon de réduction de 10€ à valoir sur l’e-shop de la marque. (à utiliser avant la fin Janvier 2020, pour 60€ d’achat minimum). Il coûte 79€ sur le site, mais vu les produits qu’il contient, cela vaut le coup !

Des produits de différentes tailles, à tester !

J’aime beaucoup ce type de calendrier, pour une bonne raison : c’est l’occasion de tester les produits de la marque, avant de peut-être les acheter en magasin ou en ligne.

Dans le calendrier, il y a donc 23 produits qui sont les références iconiques de la marque. Cela va du sérum pour le visage à l’après-shampoing en passant par la crème pour les mains.

Derrière chaque case, on découvre une description du produit ainsi que des conseils pour l’utiliser. Top pour ceux qui ne connaissent pas trop la marque.

La majorité des produits sont en format voyage, mais il y a quelques full-size également. Moi qui bouge régulièrement, j’avoue que les formats voyage m’intéressent rien que pour ça !

J’ai donc hâte de les tester et de les découvrir. Les premiers produits que j’ai vu pour illustrer cet article me donnent déjà une bonne impression. Et surtout, si jamais certains me plaisent, ce sera l’occasion de les adopter par la suite via la boutique en ligne ou lors d’un prochain passage devant une boutique Kiehl’s !

Connaissez-vous la marque Kiehl’s ?

En février dernier, j’écrivais un article sur le fait d’être célibataire à 32 ans après une longue relation (enfin 2 longues relations) et sur le fait qu’il était bien compliqué de faire des rencontres à mon âge.

Nous sommes bientôt en décembre, et je reçois régulièrement des témoignages de jeunes hommes et jeunes femmes qui ont le même âge que moi et qui se posent les mêmes questions que celles évoquées dans cet article.

Je n’ai pas toujours le temps d’échanger avec ces personnes, mais on a souvent des points communs. Et mon parcours, mon côté positif les rassure souvent. En même temps, à 32 ans, on est pas non plus en fin de vie ;)

Mais aujourd’hui, j’ai eu envie de livrer un article perso – ça faisait longtemps ! – sur pourquoi j’ai au final assez vite arrêté les applis de rencontre et…

via GIPHY

…comment j’ai fini par rencontrer quelqu’un dans la vraie vie. (Ah oui, alors par contre, si vous attendez un article pour tout savoir sur lui, toute la rencontre en détail, oubliez. Je garde une part de vie privée ^^).

Mon expérience des applis de rencontre

Comme quasiment tout le monde, je me suis inscrite sur Happn et Tinder. Au début, on va pas se mentir, c’est très addictif. Tu swipes, tu likes, tu papotes, tu regardes toutes les photos comme si tu allais acheter une maison, tu envoies des captures d’écran à ta BFF pour connaître son avis… Bref, c’est un peu comme Pokémon Go ou Candy Crush, ça t’occupe.

J’ai ainsi eu un premier date avec un garçon très sympa, avec qui j’avais quelques points communs mais sans plus. On en est donc restés là.

Quelques semaines ont passé, et j’ai enchainé avec un record de 7 ou 8 dates (j’ai arrêté de compter à un moment) avec un mec, très sympa, intelligent, vivant entre La Rochelle et Paris. Mais alors, le néant. Il ne s’est jamais rien passé. Ah ça oui, on a passé des heures à papoter, à se balader, à boire des coups et à manger, mais rien. Donc au bout d’un moment, après que mes copines aient pu assister à un date en live et qu’elles m’aient bien confirmé que c’était pas moi qui était aveugle mais juste qu’il se passait rien, j’ai stoppé net le truc. Sinon je pense que j’y serai encore, à attendre au moins un bisou.

via GIPHY

A partir de là, je me suis quand même dit que j’étais déjà pas ambiancée par les applis de rencontre, mais que ça se confirmait. J’ai du mal avec le fait de papoter avec quelqu’un par message pendant des heures, des jours, pour qu’au final on ne se voit jamais ou qu’il n’y ait rien d’intéressant à raconter en face à face.

Sans oublier les mecs bien relous avec qui la conversation s’arrête très vite car ils considèrent ces applis comme un supermarché où choper quelqu’un pour tirer son coup vite fait.

Comme ce mec qui un jour, me contacte vers 3h du matin un vendredi soir, pour me demander si j’ai des antihistaminiques parce qu’il fait une allergie et qu’il faudrait que je vienne chez lui. On y croit ;)

J’ai donc lâchée l’affaire vers Mai-Juin… Je me souviens plus trop en fait ! ^^ Et je me suis dit que je finirai bien par rencontrer quelqu’un en vrai.

On se motive et on se laisse approcher

Il faut savoir que je suis quand même de nature timide. Et j’ai pas toujours une super dose de confiance en moi. Résultat, je me laisse pas facilement approcher, à moins d’avoir un coup dans le nez. (Déso pas déso).

via GIPHY

En papotant avec mes copines, ma meilleure amie décide que je serai bien casée avec un de ses potes parce qu’on a certains centres d’intérêt en commun. De manière très subtile (haha… NON – Elo, si tu me lis ! ^^), elle finit par jouer les entremetteuses, mais clairement c’est pas un gros flop mais presque ! Soirée arrosée, on passe un moment ensemble = je ne vous fais pas de dessin. ;)

Bon, au final, j’ai quand même gagné un pote de plus, c’est déjà ça. (Toujours voir le positif dans chaque situtation !)

Bien loin de me décourager, je continue de sortir avec mes copines. C’est l’été, il fait beau, on sort, on fait des apéros, on traine avec nos potes, bref on profite.

Et la rencontre qui se fait de façon tout à fait naturelle et pas du tout réfléchie.

Et donc il y a ce mec, avec qui je papote parfois en soirée de tout et de rien. Ma meilleure amie le connait depuis 10 ans, c’est un de ses meilleurs potes.

Mais comme elle l’a admis après, elle avait jamais pensé à me le présenter alors que bon, ça matche plutôt bien ^^ Pour ma part, je le trouvais mignon et intéressant, mais je m’étais pas mise en tête de le draguer. Non mais parfois, je pense que j’ai des oeillères ! ^^

Pendant une soirée, on papote comme d’hab et on finit par s’embrasser. C’était en Juillet dernier et depuis, on est ensemble. Même si on s’affiche pas sur Insta, haha. (Si certains pouvaient prendre exemple, ça serait bien !)

via GIPHY

Comme à mon habitude, c’est encore en soirée que j’ai rencontré quelqu’un. Je crois que c’est plutôt mon mode de fonctionnement. On en parlait d’ailleurs avec un pote l’autre jour : quand t’es célibataire, dois-tu rester chez toi à attendre que ça se passe ou vaut-il mieux sortir et laisser le hasard faire les choses ?

Clairement, j’ai choisi la deuxième option et une nouvelle fois, ça a fonctionné ^^

Tout ça pour dire….

Etre célibataire, quelque soit l’âge, c’est loin d’être une fatalité. Que l’on ait envie de rencontrer quelqu’un ou que l’on préfère rester célibataire, il ne faut pas s’oublier. On s’écoute, on fait en fonction de ses envies et on voit.

Si vous avez envie d’utiliser les applis de rencontre, allez-y. Si vous sentez que ça vous rend triste ou que ça vous fait perdre en confiance en soi, oubliez. Virez les applis et sortez. Avec vos copines. Allez dans les cafés, les musées, faire les courses… Après tout, on sait jamais. Ca peut arriver n’importe où ;) Et pas que dans les téléfilms !

Par contre, oui c’est pas toujours facile de rencontrer quelqu’un quand on a la trentaine. Parce qu’on est à des âges où c’est compliqué. Y’a des projets de vie, tout le monde a eu une vie avant (ce qui implique parfois divorce, enfants, etc.) et le plus dur, c’est d’arriver à jongler avec ça. Mais je reste persuadée que la seule chose à retenir, c’est que le positif attire le positif. Et qu’il faut savoir profiter tout en se préservant ;)

Si vous me suivez depuis un petit moment, vous savez que j’adore vous parler de mes coups de coeur en matière de créateurs. Eh bien, la marque que je vais vous présenter aujourd’hui est une chouette idée cadeau pour Noël. Les Michelles, c’est mon coup de coeur du moment ! Et en plus, c’est made in La Rochelle ;)

Comme ma meilleure amie, je suis une grande fan de tasses et de mugs. J’en ai des dizaines à la maison alors que, soyons honnête, je vis seule et je n’ai que deux bras ^^ Mais c’est mon petit plaisir à moi, comme certains collectionneraient les bougies ou les Funko Pop.

Il y a quelques semaines, j’ai reçu un mail de la part d’Anne, la créatrice de Les Michelles. J’ai tout de suite eu un coup de coeur pour son concept : des tasses en porcelaine chinées et personnalisées.

Anne est rochelaise, comme moi, et en papotant, on s’est rendues compte qu’on avait un ami en commun : Fabrice, qui est mon meilleur ami ^^ Eh oui, c’est ça La Rochelle !

Mais pour en revenir aux Michelles, j’ai eu envie de partager avec vous cette jolie découverte car je pense que c’est le genre de produit qui vous plait autant qu’à moi ;)

Une annonce à faire ? Un message à faire passer ? Il suffit de choisir un texte de 25 caractères (Max) à inscrire sur la soucoupe. Celle-ci est ensuite personnalisée à la main, avec le texte choisi !

J’ai eu envie d’un message qui me corresponde, une sorte de mantra que j’ai sous les yeux dès le petit déjeuner !

Pour mieux connaitre la marque et Anne, je me suis dit qu’une petite interview serait bien plus sympa !

Bonjour Anne ! Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Anne, j’ai 33 ans et je suis rochelaise, attachée à ma ville. Je suis la maman d’une petite fille de 6 ans, Ava. J’ai un parcours pro classique : bac L, BTS Muc. J’ai été vendeuse puis responsable merchandising dans le prêt-à-porter, avant de lancer mon entreprise de conseil en image (mais je me suis rendue compte que ça ne me correspondait pas). J’ai donc pris du temps pour me consacrer à ma fille, avant de créer Les Michelles !

Pourquoi créer Les Michelles ?

Tout d’abord, j’ai toujours voulu créer MON projet, mon affaire. Je suis de nature ambitieuse, mais plutôt dans le sens « accomplissement de soi ». Et puis quand est née ma fille , il était important pour moi quelle ait l’exemple d’une femme accomplie et de caractère comme je l’ai eu avec ma grand-mère ( d’où vient le nom « Les Michelles ») et ma maman, qui elle aussi a géré de bras de fer ses affaires et ses 4 filles .

D’où t’es venue l’idée des tasses Les Michelles ?

J’ai toujours été dans une démarche de réflexion, c’est ma nature. Trouver l’idée , le projet qui n’existe pas , et évidemment qui me ressemble, un peu farfelue parfois et pas conventionnelle.
Combien de fois ma maman m’a vue débarquer chez elle en lançant un grand: « Ça y est ! J’ai THE idée !!! »

Ma maman a eu un commerce de porcelaine puis d’autres magasins dédiés aux arts de la table. Mes grands parents aimaient les pièces anciennes, qui ont une histoire. J’ai donc toujours été entourée de belles choses et j’ai baigné dans cet univers depuis toute petite.

Une nuit, j’ai rêvé de tasses et… voilà, l’idée était trouvée ! Il n’y avait plus qu’à me lancer !

Comment déniches-tu les tasses ?

Les tasses je les déniche un peu partout …. (comme Les Michelles je renferme mes petits secrets). Il arrive même maintenant que certaines personnes pensent à moi en fouillant dans le grenier de mémé ! ;)

Où peut-on trouver tes tasses ?

Pour le moment mes tasses ne sont disponibles que sur le site, mais des choses se préparent … pour certaines des choses OUF !

Penses-tu à décliner le concept des Michelles sur d’autres objets ?

Évidemment ça ne serait pas moi si je n’avait pas déjà pensé à des idées pour diversifier les prestations des tasses Les Michelles…

Pour pimper vos tasses et faire des heureux sous le sapin, je vous invite donc à aller sur la boutique des Michelles ! L’idée vous plait-elle ? N’hésitez pas à laisser un petit commentaire ou un mot pour Anne ! :)

Il y a quelques jours, sur le blog, je vous présentais une large sélection de calendriers de l’avent 2019. Comme chaque année, j’ai l’habitude d’avoir moi aussi des calendriers de l’avent. J’essaie de varier à chaque Noël afin de varier les plaisirs et cette année, j’ai finalement opté pour 3 calendriers très cocooning.

Ces calendriers m’ont tous été offerts par les marques. Je reçois chaque année des dizaines de demande pour m’envoyer des calendriers de l’avent, mais je préfère largement choisir ceux qui me plaisent et pour lesquels j’aurai pu craquer hors partenariat. Ceci étant dit, c’est le moment de parler de mes calendriers de l’avent cocooning.

Je ne les ai pas ouvert – sauf le calendrier Durance pour faire une photo pour Instagram – donc ne vous attendez pas à être spoilés. Vous ne pourrez pas savoir ce que renferme au juste chaque calendrier présenté dans cet article ;)

Des calendriers de l’avent pour des moments cocooning

Ce n’est pas pour rien que mon blog est « feel good ». J’ai – comme beaucoup de monde je pense – une passion pour le cocooning. Et avec l’arrivée du froid, j’y prête encore plus attention ! Alors, cette année, j’avais envie de calendriers doux qui m’accompagnent dans ces moments là de ma journée.

Le calendrier de l’avent English Tea Shop

Je suis une grande consommatrice de thé, encore plus l’hiver où j’en bois quasiment toute la journée. Et cette année encore, c’est sur celui de English Tea Shop que j’ai jeté mon dévolu.

Il contient exclusivement des thés aux notes épicées et hivernales, typique des thés que l’on aime consommer l’hiver. Il contient donc 24 cases, avec 13 recettes différentes à l’intérieur.

Les thés sont originaux et sont à découvrir derrière les cases de ce calendrier de l’avent joliment illustré.

J’ai opté pour la version bleu mais sachez qu’il existe le calendrier de l’avent English Tea Shop 2019, en version blanche, avec des thés plus légers comme du thé blanc, du thé vert à la grenade, etc…

Le calendrier English Tea Shop coûte 21,90€ (prix de vente conseillé). On peut le trouver sur Internet ou dans certaines épiceries.

Le calendrier de l’avent St Michel

Pour aller avec le thé, à l’heure du goûter, rien ne vaut une petite douceur. St Michel vient de lancer cette année son tout premier calendrier de l’Avent, que j’ai eu la chance de recevoir en avant-première !

Ce calendrier de l’avent très gourmand contient des petits biscuits gourmands, dont les recettes ont été concoctées par des chefs pâtissiers. Sablés, madeleines, financiers… Derrière les 24 cases du calendrier, il y a de quoi se régaler !

Le calendrier de l’Avent Atelier St Michel est vendu dans les boutiques de la marque ou sur leur site internet, au prix de 19,95€.

Le calendrier de l’avent Durance

Comme chaque année, la marque provençale Durance sort son calendrier de l’avent cocooning. Et je suis à chaque fois ravie !

Derrière les 24 cases de ce calendrier se cachent des produits de beauté de la marque (en format voyage) comme des gels douches, des crèmes pour les mains, etc. On retrouve aussi des bougies et des petits accessoires pour faire de son chez-soi un vrai lieu dédié au cocooning.

C’est le calendrier parfait pour ceux qui aiment les produits de la marque Durance, car cela permet de découvrir de nouvelles références et ainsi de les ajouter à sa liste au Père Noël à la dernière minute ! ;)

Le calendrier de l’Avent Durance est vendu en boutique ou sur leur site internet au prix de 49,90€. La livraison est offerte pour tout achat d’un calendrier avec le code AVENT19 ;)

Et il est à gagner sur mon compte Instagram jusqu’au 26 Novembre à 23h59 ;)

Avez-vous votre calendrier de l’Avent pour cette année ? Pour quel modèle allez-vous craquer ?