Author

Amelie

Browsing

En cette période de confinement, je dois dire qu’il y a quelque chose qui commence à me manquer : me balader, partir en weekend et découvrir de nouvelles expos ou lieux historiques. Fort heureusement, il y a Internet pour prendre sa dose de culture quotidienne !

Aujourd’hui, j’ai eu envie de vous donner quelques astuces pour voyager dans l’Histoire depuis votre canapé. Et notamment grâce au Centre des Monuments Nationaux ou à certains musées! Une première approche virtuelle qui vous donnera peut-être des idées de weekend ou de vacances en France, à la fin du confinement ;)

#1 – Découvrir les 100 monuments nationaux en vidéo

Les tours de La Rochelle, le château de Cadillac, Aigues-Mortes, Carcassonne, le château d’Angers… En France, ce sont plus de 100 bâtiments historiques qui sont gérés par le Centre des Monuments Nationaux. En 5 minutes, découvrez ces plus beaux monuments, qui font partie de notre patrimoine !

J’ai eu la chance d’en visiter plusieurs et je dois dire que j’ai hâte de pouvoir en visiter de nouveaux, peut-être cet été !

#2 – Visiter des châteaux du Val-de-Loire grâce à Google Arts&Culture

Google Arts&Culture est une vraie mine de documents et de visites virtuelles pour les fans d’Histoire. En ce moment, on peut ainsi visiter depuis son canapé 3 lieux emblématiques du Val-de-Loire :

Grâce à Google Arts&Culture, on peut visiter des expositions en ligne, découvrir l’histoire de ces bâtiments… tout en restant chez soi ! Je vous invite notamment à parcourir leurs collections, qui permettent de s’évader l’espace de quelques instants.

#3 – Découvrir l’exposition Pompéi du Grand Palais

L’exposition « Pompéi » du Grand Palais devait ouvrir ses portes le 25 mars dernier. Confinement oblige, c’est depuis votre canapé, en visite virtuelle, que vous allez pouvoir en prendre plein les yeux !

Vidéos, réalité augmentée, dessins et photographies, audioguide : confortablement installé.e chez vous, plongez au coeur de l’histoire tragique de Pompéi !

#4 – Binge-watcher « Secrets d’Histoire » sur YouTube

Présentée par Stéphane Bern, Secrets d’Histoire fait partie de ces émissions de télé dont j’ai bien du mal à me passer. En 1h30 environ, on découvre l’histoire de personnages ou de lieux marquants, sans pour autant s’ennuyer !

A l’heure où le confinement peut nous donner plus de temps que d’habitude pour enrichir sa culture, pourquoi ne pas profiter de la chaine YouTube de l’émission pour découvrir dans leur intégralité les différentes émissions ?

#5 – Dévorer quotidiennement les articles de Culturez-Vous !

Antoine, qui tient le site internet Culturez-Vous, fait partie de mes chouettes rencontres dans la blogo. Nous avons eu l’occasion de faire plusieurs voyages ensemble, grâce au Centre des Monuments Nationaux, et je dévore régulièrement ses articles.

C’est encore plus une mine d’or en cette période de confinement pour avoir sa dose d’Histoire et de culture ! Idées d’activités pour les enfants, visites virtuelles, rencontres… Mettez-le vite dans vos favoris ;)

Voilà donc quelques idées d’activités culturelles à faire pendant le confinement, afin de prendre sa dose d’Histoire de France et de Navarre !

Le confinement a du bon : je passe encore plus de temps sur Netflix ! Bon, heureusement que l’on a aussi quelques programmes à la télé et Amazon Prime vidéo à la maison pour varier les plaisirs. Mais cette nouvelle édition de ce que j’ai regardé sur Netflix ce mois-ci promet d’en proposer plus ou moins pour tous les goûts ;)

Les films regardés sur Netflix en Mars

J’ai regardé quelques films sur Netflix en Mars, de l’ancien et du tout nouveau. J’avoue que c’est peut-être le type de programme que je regarde le moins, parce que je suis rarement concentrée devant les films (sauf au cinéma !)

The Conjuring : les dossiers Warren

Aaah de bons films d’horreur comme je les aime ! Et celui-ci, je ne l’avais pas vu depuis un moment, mais il me fait toujours aussi froid dans le dos.

Le pitch : Cette histoire abominable, mais vraie, est celle d’une famille qui aurait préféré ne pas rencontrer les esprits qui hantent sa ferme isolée.

Si vous croyez aux fantômes et aux esprits frappeurs alors préparez vous à prendre votre dose de frissons. Basée sur des histoires vraies, les dossiers Warren ont pour personnages principaux Ed et Lorrain Warren, un couple d’enquêteurs du paranormal. C’est plutôt bien filmé, prenant et c’est à voir absolument.

Conjuring 2 : Le cas Einfield

Je ne l’avais pas encore vu – bien trop flippée pour regarder toute seule – donc j’ai motivé mon copain à le regarder à la suite du 1er opus !

Le pitch : Les chasseurs de fantômes Ed et Lorraine Warren arrivent à Londres pour venir en aide à une mère célibataire et ses quatre enfants tyrannisés par des esprits maléfiques.

On prend les mêmes et on recommence. Esprits maléfiques qui prennent possession d’une maison et de ses habitants, exorcismes et peurs… Ce deuxième opus est un peu moins réussi que le premier mais on frissonne toujours. Avec un petit côté « L’exorciste », évidemment !

Ace Ventura, détective chiens et chats

Alors là, on change complètement de registre avec un film bien régressif comme je les aime !

Le pitch : Ace Ventura, improbable détective privé pour animaux, se lance sur la piste des ravisseurs de Flocon de Neige, la mascotte de l’équipe de football américain de Miami.

Ca faisait littéralement des années que je ne l’avais pas revu. Le film date de 1994, ce qui ne nous rajeunit pas ! Et pourtant, même s’il a un peu mal vieilli, Ace Ventura fait partie de ces films qu’on prend un malin plaisir à revoir, pour son côté loufoque et son style vintage. Et peut-on vraiment se lasser de Jim Carrey ? :)

Lost Girls

Je suis tombée sur Lost Girls par hasard, un soir pendant que mon copain jouait à la console. Et ce fut une chouette découverte !

Le pitch : Dans ce film inspiré de faits réels, une mère en quête de vérité se retrouve sur la piste d’une série de meurtres inexpliqués alors qu’elle recherche sa fille disparue.

Inspirée d’une histoire vraie, ce thriller s’intéresse notamment aux questions de tueur en série et de prostitution dans une Amérique tranquille. C’est le genre de film qui se dévore comme un roman d’Harlan Coben : impossible de le lâcher, malgré une ambiance parfois lourde…

Les séries regardées sur Netflix en Mars

Comme ces derniers mois, je continue mon binge-watching de « Brooklyn Nine-Nine » et de « How I Met your Mother ». Mais j’en profite aussi pour me faire de nouvelles séries ! ;)

Paradise Police (saison 2)

J’avais dévoré la saison 1 l’an dernier, et j’ai réservé le même sort à la saison 2 sortie début Mars ! ;)

Le pitch : Un jeune plein d’entrain rejoint la petite équipe de bras cassés du commissariat que dirige son père. Au programme, une colossale et tortueuse affaire de drogue.

Alors, gros warning sur Paradise Police : c’est trash, très trash. Si vous n’aimez pas l’humour à la South Park, parfois hyper grossier, passez votre chemin. Avec des références à la pop culture (notamment Brooklyn Nine-Nine) et du sexe à tous les étages (ainsi que du gore et de la drogue), Paradise Police se binge-watche tout en ne se prenant pas au sérieux une seule minute.

Désenchantée (parties 1 et 2)

Oubliez tout ce que vous saviez sur les contes de fées : dans Désenchantée, la princesse picole comme un trou et est copine avec un elfe et le diable en personne !

Le pitch : Boire ou régner, il faut choisir ! Pourtant, soutenue par ses deux acolytes le démon et l’elfe, la fantasque princesse Bean se révolte… au grand dam du roi, son papa.

Créée par Matt Groening (le créateur des Simpsons), Désenchantée est là aussi un dessin animé qui se regarde au second degré. Ca faisait un moment que j’avais envie de regarder la série, alors on s’est fait un binge-watching des parties 1 et 2. Malgré quelques longueurs par moment, Désenchantée est un dessin animé à l’humour décapant qui se regarde très facilement !

Freud

Détestée par la critique et une bonne partie du public, j’ai pourtant bien aimé Freud… Peut-être parce que j’en attendais par grand chose ?

Le pitch : Déterminé à se faire un nom dans la Vienne du XIXe siècle, le jeune Sigmund Freud fait équipe avec une voyante et un inspecteur pour résoudre des meurtres sanglants.

Si vous attendez de cette mini série un biopic sur Freud, passez votre chemin. Ici, l’éminent scientifique n’est qu’un personnage d’une série se situant entre le thriller et la série historique. Surnaturel, crimes, politique et hypnose se mêlent au coeur de 8 épisodes dans une ambiance sombre. J’ai bien aimé, dévorant la série comme un thriller ! Par contre, pour une fois, je n’ai pas regardé en VO ;)

Locke&Key

Voilà une bonne surprise signée Netflix ! Sur le papier, je n’étais pas trop emballée mais en fait Locke&Key se binge-watche très vite !

Le pitch : Après le meurtre de leur père, trois enfants emménagent avec leur mère dans une maison de famille où ils découvrent des clés magiques aux pouvoirs extraordinaires.

Surnaturel, maison enchantée et clés mystérieuses : Locke&Key était sur ma liste Netflix depuis quelques semaines, sans être motivée pour m’y mettre. Pourtant, un soir, j’ai décidé de lui donner une chance et j’ai très vite été happée dans cet univers mêlant mondes parallèles, crime et surnaturel. Tirée d’un comic, c’est une série que je vous recommande les yeux fermés !

Les documentaires et télé-réalités regardées en Mars sur Netflix

Vous le savez, j’adore les télé-réalités et les documentaires Netflix. Ce mois-ci, j’en ai choisi 2 que l’on peut carrément binge-watcher. Résultat, je les regarde quand j’ai un peu de temps (entre deux sessions de boulot et d’animal crossing !)

The Circle (édition US)

J’ai commencé The Circle avant le début du confinement. Un petit avant-goût de notre situation actuelle, et vous allez vite comprendre pourquoi…

Le pitch : La stratégie compte dans ce jeu inspiré des réseaux sociaux où les joueurs tentent d’accroître leur popularité et d’éliminer la concurrence, avec 100 000 $ à la clé.

8 candidats, enfermés chacun dans un appartement avec pour seul contact les autres candidats (via un système de chat). Personne ne se voit, personne ne se connait. Faire la fête seul.e, choisir des selfies à poster sur son profil, accroitre sa popularité virtuelle ou bien encore cuisiner dans son appartement… C’est le genre de télé-réalité un peu vide, à laquelle on devient très vite accro ! Et surtout, ça nous rappelle combien on peut montrer ce que l’on veut sur les réseaux sociaux, sans qu’il y ait une once de vérité… A bon entendeur ;)

Dark Tourist

Avec cette série documentaire, découvrez que le tourisme, ce n’est pas seulement glander sur une plage de sable chaud ou visiter des châteaux.

Le pitch : D’un lac nucléaire à une forêt hantée, le journaliste David Farrier visite des sites touristiques inhabituels, et souvent macabres, à travers le monde.

Ce journaliste néo-zélandais s’est lancé le défi un peu fou d’enquêter sur les sites touristiques inhabituels, et pourtant bien fréquentés. C’est notamment le cas de la zone encore énormément irradiée de Fukushima au Japon ou des rencontres avec des vampires du côté de la Nouvelle-Orléans. Quitte à parfois se retrouver dans des situations plus que gênantes ou angoissantes… J’ai adoré cette série documentaire ! Très bien faite, rythmée, elle nous permet de découvrir des endroits du monde où personne de censé aurait envie d’aller en vacances !

Après cette première semaine de confinement, je dois avouer que je commence à tourner en rond niveau alimentation. J’ai beau avoir quelques idées de recettes, les denrées commencent à se faire rare en magasin. Si un jour on m’avait dit que j’écrirai ça… Bref, en tout cas j’essaie de maintenir un rythme de vie assez cadré, pour garder un semblant de normalité.

Lundi 23 mars

Je me lève à 8h30 et je me prépare un petit déjeuner avant de me mettre à travailler. Pour le déjeuner, je me fais des macaronis avec le reste de ratatouille de la veille ainsi que du jambon cru.

Je travaille encore tout l’après-midi, en buvant du thé et des infusions. Vers 17h, j’ai un petit creux donc je mange quelques fruits.

Le soir, je prépare un saladier de mélange céréales/quinoa avec du maïs, des champignons, des oeufs et des tomates séchées. Bref, je fais les fonds de placard. Je cuisine aussi des croque-monsieur pour aller avec, au cheddar et jambon blanc.

Mardi 24 mars

Je me lève vers 8h avec une migraine d’enfer. Je me mets à travailler tout en me préparant des tartines au fromage de chèvre et un thé vert en guise de petit déjeuner.

Le midi, je n’ai pas très faim (merci la migraine) donc je me fais un bol du mélange d’hier soir, avec du jambon cru et un peu de pesto en plus. Je passe ensuite faire mes courses dans les commerces du quartier, et je m’autorise un petit plaisir à la boulangerie : une part de flan pâtissier ^^

Le soir, on fait un apéro visio avec des copains. Je fais donc un plateau apéro à la maison avec du saucisson, des carottes, des tomates, des nachos et une pizza.

Mercredi 25 mars

Réveil à 8h, merci la migraine qui m’empêche encore et toujours de dormir. Je n’ai pas faim donc je zappe le petit déjeuner.

Pour le déjeuner, je termine le mélange céréales/quinoa avec du pesto et je fais un bagel fromage frais-blanc de dinde avec. Je capitule face à la migraine, et je passe l’après-midi à dormir et à regarder Netflix…

Le soir, je réchauffe un hachis parmentier que j’ai au congélateur, mais comme je n’ai pas beaucoup faim, j’en en mange pas énormément.

Jeudi 26 mars

Je me lève vers 10h, après avoir passé une nuit horrible. Une bonne douche et un café plus tard, je me mets à travailler.

Pour le déjeuner, je prépare des pâtes avec des saucisses aux herbes et un peu de pesto. Puis, je me remets à travailler pour rattraper mon retard de la veille…

Je carbure tout l’après-midi au thé vert au citron, dans lequel j’ai rajouté quelques tranches de citron vert. Pour le goûter, j’ai un petit creux donc je mange quelques clémentines.

Le soir, je n’ai pas très faim et j’avoue, j’ai la flemme de faire à manger. Résultat, je me fais un bol de céréales avec un mélange MyMuesli et du yaourt au lait de coco. Ca me suffit amplement.

Vendredi 27 mars

Je me lève vers 8h et je commence ma journée en jouant à Animal Crossing. Je me prépare ensuite deux tartines de pain complet avec un peu de fromage frais dessus et un grand mug de thé noir, puis je me mets au travail.

Pour le déjeuner, je me cuisine des raviolis frais noix/gorgonzola, avec un filet d’huile d’olive. Je travaille tout l’après-midi, en enchainant les tasses d’infusion.

Le soir, j’avoue que j’ai encore une fois aucune idée de quoi faire à manger. Résultat, ça finit en pâtes/jambon.

Samedi 28 mars

Je me réveille vers 10h, après avoir passé la nuit à avoir mal à la tête. Pour le déjeuner, je prépare des spaghettis bolognaise, en pimpant avec de l’ail, de la viande hâchée et des oignons frais une sauce toute prête.

Je passe l’après-midi devant Netflix, et le soir c’est pizzas et vin rouge (bien corsé le vin rouge !) avec l’amoureux devant Netflix aussi.

Dimanche 29 Mars

Je me réveille vers 9h30 et je m’installe tranquillement avec mon petit déjeuner et un bon livre dans le canapé.

Comme j’ai toujours mal à la tête, je n’ai pas super faim donc on se fait un gros petit déjeuner en guise de déjeuner, avec notamment des faux croissants maison au chocolat ^^

Le soir, je cuisine un poulet au curry et lait de coco avec du riz, histoire d’avoir un vrai repas dans l’estomac dans la journée ;)

Arrivée du printemps, période de confinement… Si vous faites partie des personnes qui ont la chance d’avoir un balcon, cet article déco devrait vous plaire ! ;) Mais aujourd’hui, c’est aux petits balcons que j’ai eu envie de m’intéresser.

En cette période où l’on souhaite profiter de l’extérieur sans sortir de chez soi, voilà quelques idées et astuces repérées sur Pinterest pour aménager un petit balcon. En effet, il existe des moyens de profiter de cet espace extérieur même quand il est tout petit !

#1 – Aménager une petite banquette

aménager un petit balcon

Même lorsque le balcon n’est pas très large, il est possible d’y créer une banquette pour s’y asseoir, et ainsi lire, profiter de l’air frais ou bien encore prendre un verre.

Sur un coffre en bois ou en médium, installez un petit matelas de sol et recouvrez-le avec un plaid ou une fausse fourrure pour apporter un côté douillet. Quelques coussins en tissu, faciles à nettoyer, permettent d’avoir une assise moelleuse !

2 – Avoir un bar

aménager un petit balcon

Pour déjeuner ou prendre un verre entre amis, installez un petit bar sur votre balcon ! Fixé sur la rambarde, il en existe des dizaines de DIY sur Pinterest.

#3 – Créer une extension du salon

aménager un petit balcon

Si vous avez vraiment un tout petit balcon, transformez-le en extension de votre salon ou votre chambre à coucher. Un gros matelas de sol, quelques coussins et des plantes aromatiques, posés à même le sol, rendent ce balcon accueillant malgré sa toute petite taille.

#4 – Miser sur les luminaires pour créer une ambiance cocooning

aménager un petit balcon

Pour rendre un balcon plus cosy, rien ne vaut quelques lumières tamisées. Et pour ça, les guirlandes lumineuses et les bougies seront vos alliés. Installez des guirlandes lumineuses à piles, plus faciles à retirer en cas de besoin. Pour les bougies, profitez-en pour faire la chasse aux moustiques avec des bougies à la citronnelle ! ;)

#5 – Installer des plantes

aménager un petit balcon

Profitez de cet espace extérieur pour faire pousser des plantes comme des aromates (basilic, menthe, etc…) ou bien des plantes fleuries (comme les géraniums). Si vous n’avez pas la main verte, des plantes grasses et des plantes suspendues conviendront parfaitement !

#6 – Utilisez de la déco cocooning

aménager un petit balcon

Coussins en fausse fourrure, plaid chunky à grosses mailles, coussins moelleux… Faites de votre balcon un endroit cocooning ! Seule contrainte ? Avoir de la place pour ranger tout ça, car ce sont des éléments qui ne supporteront pas de rester tout le temps dehors.

#7 – Mettre de la couleur

aménager un petit balcon

Faites le plein de couleurs sur votre balcon en optant pour une table de jardin et des chaises en métal coloré ! Couleurs pastels ou vives, cela change des salons classiques et apportent du pep’s à votre extérieur.

#8 – Installer du faux gazon

aménager un petit balcon

Si vous êtes en manque de verdure, notamment en plein centre ville, pensez au gazon artificiel. Tout doux, celui-là pare de vert votre balcon et vous permet d’avoir un vrai coin de nature à la maison !

#9 – Poser un petit tapis

aménager un petit balcon

Pour mettre de la couleur sur son balcon, le rendre plus chaleureux ou pour cacher un sol abimé, rien ne vaut un joli tapis. De nombreuses enseignes de déco comme La Redoute ou Maisons du Monde proposent des tapis d’extérieur, qui peuvent rester dehors toute l’année et se nettoyer facilement.

#10 – Utiliser des plantes tombantes

aménager un petit balcon

En cas de vis-à-vis trop important, qui vous empêcherait de profiter clairement de votre balcon, pensez aux plantes ! Utilisez les plantes tombantes pour créer une sorte de barrière végétale, qui vous protège du regard extérieur sans pour autant occulter la luminosité.

Voilà, en 10 idées, je vous ai prouvé qu’il était plus facile d’aménager un petit balcon ! Peu importe sa taille, c’est un espace extérieur dont il faut profiter autant que possible.

Retrouvez toutes mes inspirations déco sur Pinterest ! Qui a la chance ici d’avoir un balcon ? :)

aménager un petit balcon

Tiens, un article beauté, ça faisait un petit moment par ici ! Aujourd’hui, j’ai eu envie de partager avec vous mon avis sur deux produits que j’utilise très régulièrement depuis quelques mois : les masques visages Korres & Compagnie de Provence.

Un masque de nuit, pourquoi ?

Tout le monde connait les masques visage. On laisse poser entre 5 et 15 minutes, on retire l’excédent ou on rince, et voilà.

Mais j’avoue que je ne prends pas toujours le temps de le faire. Alors, la flemmarde en moi a trouvé une chouette alternative : le masque de nuit !

Contrairement à un masque classique, le masque de nuit agit, comme son nom l’indique, toute la nuit. Ca tombe bien, c’est le moment en plus où la peau se régénère !

Comment on utilise le masque de nuit ?

Les masques de nuit ont une texture qui s’approche plus de la crème hydratante que du masque classique. Résultat, la peau les absorbe plutôt rapidement ! (Vos oreillers seront donc sains et saufs !)

On l’applique après avoir nettoyé son visage, 10 grosses minutes avant d’aller se caler sous la couette. Au réveil, un petit peu de lotion pour nettoyer la peau et le tour est joué.

Les masques de nuit s’utilisent 2 à 3 fois par semaine, ou tous les jours si votre peau est vraiment déshydratée !

Pour ma part, depuis que je suis passée au masque de nuit, ma peau va beaucoup mieux. Je n’hésite pas à augmenter la fréquence quand je sens que ma peau en a besoin, ou à l’appliquer sur certaines zones du visage uniquement.

Mes masques de nuit chouchous

A l’heure actuelle, j’alterne entre deux masques de nuit. Ils ont une texture différente, et chacun leurs propres actifs. Leur point commun ? Ce sont des petites bombes d’hydratation !

Le masque visage Hydra-Biome Korres

masques de nuit

Ce masque peut-être utilisé en masque classique (posé 10 à 15mn en couche épaisse sur le visage) ou en masque de nuit (en couche fine).

Produit : Masque visage Hydra-Biome Korres

Contenance : 100ml

Prix conseillé : 34,90€

Principal actif : le yaourt grec, véritable concentré de probiotiques qui renforcent le système immunitaire de la peau.

masques de nuit

Avis : Avec sa petite odeur de colle Cléopâtre, ce masque au yaourt grec surprend dès la première utilisation. Sa texture assez épaisse est agréable à utiliser et s’applique facilement sur la peau, sans coller. Il contient 93% d’ingrédients d’origine naturelle, et ma peau sensible le tolère complètement. Le lendemain, la peau est repulpée, hydratée et toute douce !

Le masque de nuit Figue de Provence de Compagnie de Provence

masques de nuit

Une de mes marques de cosmétiques préférées, que j’utilise surtout pour ses préparations au savon de Marseille (gel douche, exfoliant corps, savon…). Je teste depuis quelques mois leurs produits visage et je dois dire que le masque de nuit est mon petit chouchou !

Il peut être utilisé en masque de nuit (en fine couche) mais aussi en masque classique, en posant une couche plus épaisse pendant 15mn avant de retirer l’excédent sans rincer.

Produit : Masque « Douce nuit » figue de Provence Compagnie de Provence

Contenance : 75ml

Prix conseillé : 36€

Principal actif : La figue, qui est un puissant antioxydant, qui réduit aussi les rides d’expression et qui aide à préserver la jeunesse de la peau.

masques de nuit

Avis : Formulé avec 97% d’ingrédients d’origine naturelle, ce masque léger est formulé à base d’huile d’olive et d’amande douce. Il a un parfum très frais, créé à Grasse, qui possède des notes de bergamote et d’orange sanguine : cela en fait un vrai plaisir olfactif ! Sa texture très fluide pénètre rapidement dans la peau, sans pour autant la laisser collante. Le matin, la peau est plus fraiche et plus reposée.

Vous l’aurez compris, je suis devenue accro aux masques de nuits, et j’aurai bien du mal à m’en passer désormais. Connaissiez-vous ce principe ?

masques de nuit

En cette période de confinement, c’est la même galère pour tout le monde : savoir quoi faire à manger pour le déjeuner comme pour le diner. Là où je trouvais souvent l’excuse de « je vais aller me chercher un repas » ou « on fait un resto ?  » quand j’avais plus d’idée, maintenant on doit se creuser les méninges pour les repas de la journée ^^ J’ai donc eu envie de partager avec vous quelques recettes simples, qui vous donneront sûrement des idées !

La quiche lorraine à la moutarde à l’ancienne

Une recette simple, un classique, à servir avec de la salade ou quelques légumes grillés !

Les ingrédients pour 4 personnes :

  • 1 pâte feuilletée (toute prête ou fait maison)
  • 3 oeufs
  • 1 oignon
  • 20cl de crème fraiche liquide
  • 150g de lardons
  • Du fromage râpé
  • 2 grosses cuillères à soupe de moutarde à l’ancienne
  • Sel – poivron
quiche lorraine maison

Préchauffez le four à 180°C.

Dans une poêle, faites revenir les lardons et l’oignon émincé. Pendant ce temps, étalez la pâte dans le moule et piquez-la avec une fourchette.

Dans un saladier, mélangez les oeufs, la crème fraiche et la moutarde à l’ancienne. Rajoutez les lardons et les oignons cuits, salez et poivrez. Parsemez du fromage râpé sur le dessus de la quiche. Enfournez 40-45mn.

Le gratin de gnocchis au bleu et soupe de potiron

Une recette bien pratique pour vous débarrasser de ce pack de soupe qui est dans votre placard depuis des mois…

Les ingrédients pour 4 personnes :

  • 2 paquets de gnocchis (pas ceux à poêler)
  • Du bleu
  • Une brique de soupe de potiron (40cl)
gratin de gnocchis au bleu et potiron

Préchauffez le four à 200°C.

Dans un plat à gratin, mettez les gnocchis, versez la soupe de potiron (froide) et ajoutez le bleu découpé en morceaux. Faites chauffer 15mn et dégustez !

Des pâtes au chorizo et fromage frais

Un plat aussi régressif que les coquillettes au jambon !

Les ingrédients :

  • Des pâtes de votre choix (idéalement macaroni ou torsades)
  • Du chorizo fort
  • Une boite de champignons de Paris
  • Du fromage frais : Saint Morêt, boursin, madame Loïk… (à votre convenance)
  • 1 oignon frais
pâtes au chorizo

Faites bouillir de l’eau puis cuisez les pâtes le temps indiqué sur le paquet. Pendant ce temps, dans une casserole, faites revenir les champignons, l’oignon en morceaux et le chorizo découpé en dés.

Une fois les préparations prêtes, mélangez le tout. Ajoutez une cuillère à soupe de fromage frais, mélangez à nouveau et dégustez !

Du boeuf haché aux petits légumes, riz basmati et sauce soja

Une recette aux inspirations asiatiques, facile à réaliser pour régaler tout le monde.

Les ingrédients :

  • 400g de viande hachée
  • 1 poivron vert
  • 1 poivron rouge
  • 1 boite de champignons de Paros
  • 1 oignon
  • Du riz basmati
  • De la sauce soja salée
boeuf au soja et riz

Faites cuire votre riz selon les indications du paquet. Pendant ce temps là, dans une poêle, faites revenir votre oignon, vos champignons et vos poivrons coupés en morceaux. Ajoutez la viande hachée et faites revenir le tout ensemble. Arrosez de sauce soja (2 cuillères à soupe suffisent, mais n’hésitez pas à goûter !) et laissez mijoter pendant que le riz finit de cuire.

Une fois le riz prêt, servez !

Un velouté pommes de terre et courgettes

Pour un diner « bonne conscience » ! ;)

Les ingrédients (pour 2 personnes) :

  • 1 grande courgette
  • 6 pommes de terre de taille moyenne
  • Du fromage frais
  • Un peu d’ail en poudre
soupe pomme de terre courgettes

Pour mes soupes, j’utilise le Ultrablend Cook de Moulinex, qui cuit les aliments et les mixe.

Après avoir nettoyé mes légumes et épluché mes pommes de terre, je découpe tous les ingrédients et je les mets dans l’Ultrablend Cook, avec un fond d’eau et une cuillère à soupe de fromage frais. 30mn plus tard, c’est prêt ! ;)

N’hésitez pas aussi à consulter les recettes Weight Watchers présentes sur le blog, si jamais vous avez envie de manger sainement et équilibré ;)

Consultez également toutes les semaines la chronique « A Better Me » où je partage mes repas. Cela peut vous donner des idées de plats tout simples à réaliser !

Bon appétit !

Alors que je commence légèrement à remonter la pente, voilà que nous sommes confinés. Ceci dit, ce n’est pas une mauvaise chose pour la santé du pays. Mais les journées vont être très calmes, même si j’ai heureusement du travail pour m’occuper ;)

Lundi 16 mars

Je décide de me mettre un petit coup de pied aux fesses et je me lève à 9h. Je me mets au travail toute la matinée, et pour le déjeuner je prépare des cordons bleu (industriels, désolée…) avec des pâtes et des petits pois.

Je passe l’après-midi avec mon copain avant qu’il ne reparte chercher quelques affaires pour passer le confinement chez moi. Le soir, je me commande une pizza chez Domino’s, car j’ai envie de comfort food. J’opte pour une pizza poulet-Boursin, que je dévore, comme je n’avais pas dévoré un plat depuis un moment !

Mardi 17 mars

Je me lève vers 8h après une bonne nuit de sommeil, ce qui ne m’était pas arrivé depuis plus d’une semaine. Je me prépare un grand thé vert et je me mets à travailler.

Pour le déjeuner, comme j’ai des patates douces qui commencent à dater un peu, je décide de me lancer pour la première fois de ma vie dans une purée patates douces-pommes de terre-carottes. Un régal ! J’accompagne ça de bâtonnets de poulet et de bâtonnets végétariens Picard, que j’avais dans le congélateur depuis un moment.

Je travaille encore tout l’après-midi, puis le soir, je prépare des pâtes avec des panés tomate-mozza Herta. Grande première pour mon mec qui se retrouve à manger un repas 100% végétarien sans râler ^^

Mercredi 18 mars

Je me lève à 9h pour travailler, et je me prépare un grand mug de thé vert. Je travaille comme d’habitude (autant en profiter tant que j’ai du boulot !) et le midi, je fais cuire des escalopes que j’avais au congélateur avec du riz et des tomates cerises achetées pour un apéro. En guise de dessert, je prends du fromage avec du pain congelé.

Je travaille tout l’après-midi et le soir, j’avoue que je suis déjà à court d’idées pour cuisiner avec ce que j’ai dans le frigo ou les placards. Résultat, on se fait des knackis avec des pâtes ^^

Jeudi 19 mars

Je me lève et je prends la matinée pour répondre à mes mails, faire un peu de veille, etc…

Le midi, je cuisine une quiche lorraine, ce que je n’ai pas fait depuis des mois. L’avantage du confinement ? Ca m’oblige à cuisiner encore plus, vu que je n’ai pas trop envie de me faire livrer ^^

Je travaille tout l’après-midi pendant que mon copain joue en ligne avec ses potes, puis le soir, on décide de se faire des pizzas devant le Morning Night. Au moins c’est régressif et ça nous permet d’oublier qu’on n’est pas sortis de l’appartement depuis 5 jours…

Vendredi 20 mars

Premier jour du printemps, et on est pas prêts d’en profiter ! Je me lève vers 8h avec l’envie de faire le ménage dans ma cuisine. Me demandez pas pourquoi…

Je travaille toute la matinée, et le midi, on mange le reste de pizza. On s’organise ensuite pour faire les seules courses de la semaine. Mon copain va chercher seul les produits lourds que je suis incapable de porter (eau, bières, boissons…) et moi, je pars ensuite faire les courses alimentaires. Je ne trouve pas tout ce que je voulais, mais je fais avec.

Le soir, on a pas trop faim. Je me prépare un bagel avec du fromage frais et du blanc de dinde en guise de diner.

Samedi 21 mars

Après avoir fait une grasse matinée, je m’installe devant la télé pendant que mon copain prépare des steaks hachés avec des pommes noisette. On est sur du bon repas regressif, qui fait du bien !

On passe tout l’après-midi à jouer à la console, et j’en profite pour boire pas mal de thé. Le soir, on n’a pas très faim et on est pas super motivés non plus, donc je sors une pizza surgelée du congel…

Dimanche 22 mars

Je me lève vers 9h30 et je m’installe devant des documentaires de voyage, pour m’évader un peu. (Ah oui, on en est là.). Je me prépare des tartines de pain complet au fromage de chèvre avec du raisin en guise de petit déjeuner.

Pour le déjeuner, je prépare des fausses carbonaras avec le dernier pot de crème fraiche que j’ai à la maison, et des lardons.

Le soir, je me motive à cuisiner une simili-ratatouille avec ce que j’ai comme légumes frais : courgette, poivrons, pommes de terre et de la pulpe de tomate. On accompagne le tout d’oeufs au plat !

Le confinement, c’est peut-être un mal pour un bien. Vivre la slow life, prendre le temps de retrouver le goût de la lecture, de prendre du temps pour soi, de regarder quelques films… Alors, aujourd’hui, j’ai enfin pris le temps de partager avec vous mes 5 dernières lectures !

Vous allez le voir, il y en a pour tous les goûts. Même si j’ai un gros appétit pour les lectures de type thriller/policier.

La plupart des romans présentés ici sont aussi disponibles en e-books, bien utiles en cette période de confinement où seuls les services de livraison fonctionnent…

#1 – Echappée fatale

Le pitch : Maxence est au bord du burn-out, alors un jour il s’offre une respiration, une semaine de vacances volée à son boss et à sa femme. En chemin, il croise Chloé, qui fuit New York et ceux qui la traquent. Il n’a que des doutes, elle n’a que des certitudes… Démarre alors un road-trip meurtrier dont chaque étape les éloigne un peu plus de leur vie d’avant.

Sur le papier, ce premier roman est plutôt pas mal. Une histoire de deux destins qui se croisent, pour un road-trip qui ne se passera pas comme prévu. Une partie de l’histoire se passe près de La Rochelle, à Fouras exactement, ce qui fait que j’ai eu un petit coup de coeur pour ce livre.

Malheureusement, de nombreuses coquilles, problèmes de syntaxe et fautes d’orthographe font que ce premier roman est pénible à lire. J’ai peiné à le terminer, tiraillée entre l’envie d’avoir le fin mot de l’histoire et ces fautes ou syntaxes qui m’ont un peu brûlées les yeux.

(Je ne dis pas que mon orthographe est irréprochable, mais dans le cadre d’une publication avec une ou plusieurs relectures avant édition, cela m’a beaucoup étonnée…)

#2 – Rendez-vous avec le crime de Julia Chapman

Le pitch : Quand Samson O’Brien débarque sur sa moto rouge à Bruncliffe, dans le Yorkshire, pour y ouvrir son agence de détective privé, la plupart des habitants voient son arrivée d’un mauvais oeil. Les choses prennent un tour inattendu lorsque Samson met au jour une série de morts suspectes…

Un humour so british, un rythme soutenu et prenant, des meurtres… Ce premier opus d’une longue série de romans policiers écrits par Julia Chapman se dévore d’une seule traite ! C’est typiquement le genre de romans policiers que j’aime lire, un peu à la Agatha Christie… A la fin du confinement, il faut que j’achète les autres tomes pour les dévorer !

#3 – Les vies turbulentes de Lady M

Le pitch : Du salon de son appartement avec vue sur la tour Eiffel, Emma, dite Lady M, savoure ses derniers instants de gloire. La crise n’a pas épargné la plus parisiennes des britanniques : elle doit mettre les voiles. Direction sa maison de campagne dans le Lot-et-Garonne, qu’elle va transformer en maison d’hôte. Seulement voilà : recevoir Mick Jagger est une chose, ramasser les miettes de morveux briseurs de tympans en est une autre…

Restons dans l’humour british et les situations cocasses avec ce roman qui se lit très vite ! Je l’ai pris par hasard à la médiathèque, séduite par le pitch et la couverture. Et je ne le regrette pas ! C’est typiquement le genre de livre feel good que j’adore, qui fait aussi bien rire que pleurer (ou en tout cas qui joue sur les émotions), sans tomber dans le pathos. On s’attache très vite aux personnages et on voyage dans le Lot-et-Garonne avec Lady M.

#4 – PS je t’aime toujours

Le pitch : Quand Peter et Lara Jean, ont commencé à faire semblant dêtre ensemble, la jeune fille ne sattendait pas à vraiment tomber amoureuse. Et elle se retrouve encore plus confuse quand le garçon de son passé refait surface. Qui choisir quand on est amoureuse de deux garçons à la fois ?

Le mois dernier, j’ai regardé le film diffusé sur Netflix. Et je n’ai pas du tout été emballée : trop long, trop gnangnan… J’ai donc lu le livre avec une certaine appréhension, mais au final j’ai été plus séduite par la version « livre » que la version « film ». PS Je t’aime toujours se lit comme un roman d’amour, un roman adolescent. Un livre feel good qui fait du bien quand on a envie d’une lecture légère, sans prise de tête.

#5 – Par Accident

Le pitch : Gardez votre sang-froid, la nuit sera longue.

Il y a quinze ans, la vie de Nap Dumas a basculé : dernière année de lycée, son frère jumeau et la petite amie de celui-ci ont été retrouvés morts sur la voie ferrée. Double suicide d’amoureux ? Nap n’y a jamais cru.
Désormais flic, Nap voit ressurgir le passé : Rex, leur ami d’enfance, vient d’être sauvagement assassiné. Sur les lieux du crime, les empreintes d’une femme que Nap pensait disparue : Maura, son amour de jeunesse, dont il était sans nouvelles depuis quinze ans.

Comme d’habitude, les romans d’Harlan Coben ont cette capacité à vous happer, et à ne plus vous lâcher. Spécialiste du thriller haletant, on plonge ici dans l’Amérique, avec un petit côté Stranger Things qui n’est pas déplaisant.

Je suis actuellement en train de lire de nouveaux livres, puisque je mets à profit la période de confinement. J’aurai donc de nouveaux livres à vous présenter prochainement ! :) Et vous, quelles sont vos dernières lectures ?

Je ne sais pas si c’est votre cas, mais je peux difficilement vivre sans musique. Alors, l’autre jour, j’ai eu une idée un peu folle/con/géniale (tu peux rayer la mention que tu souhaites) : créer une playlist 100% feel good pour le confinement.

Des morceaux qui donnent envie de danser, de chanter, de te faire détester de tes voisins, à fredonner ou à écouter dans son casque. Y’a du bon, du très bon. Il y aussi des chansons complètement improbables, mais qui ont le chic pour faire rigoler ou mettre la patate.

Comme lors de ma playlist Années 80, celle-ci est accessible gratuitement et sans abonnement obligatoire sur Deezer. Pour vous ambiancer et avoir plein de chansons feel good dans la tête, clique ici ! ;)

Et parce que les chansons c’est bien, mais que les clips, c’est cool aussi, j’ai carrément créé la même playlist version Youtube, parce qu’il y a des pépites. Et des chorés à apprendre aussi !

Cette playlist contient donc 27 chansons, et il y en a pour tous les goûts.

1 – Chan Chan – Buena Vista Social Club

2 – Everybody’s (Backstreet’s Back) – Backstreet Boys

3 – Welcome to the Jungle – Guns N’ Roses

4 – Groove is in the Heart – Dee-Lite

5 – Super Freak – Rick James

6 – You Keep Me Hangin’ On – Kim Wilde

7 – Let’s Groove – Earth, Wind & Fire

8 – Just an Illusion – Imagination

9 – Raise your Glass – P!nk

10 – Sweet Home Alabama – Lynyrd Skynyrd

11 – It’s raining again – Supertramp

12 – YMCA – Village People

via GIPHY

13 – Gold on the Ceiling – Black Keys

14 – Gold Digger – Kanye West feat Jamie Foxx

15 – Without Me – Eminem

16 – Music is my Hot Hot Sex – CSS

17 – Essa moça tà differente – Chico Buarque

18 – Elephant Gun – Beirut

19 – I found out – The Pigeon Detectives

20 – Get ur Freak On – Missy Elliott

via GIPHY

21 – California Dreamin’ – The Mama’s and Papa’s

22 – Good Vibrations – The Beach Boys

23 – We’re all to blame – Sum 41

24 – Die, all right ! – The Hives

25 – Lonely Boy – The Black Keys

26 – C’est bon pour le moral – La Compagnie Créole

27 – Le tirelipimpon – Carlos

Grâce à cette playlist confinement, vous allez pouvoir avoir le sourire et vous détendre tout en travaillant ou en chillant dans votre jardin (si vous avez la chance d’en avoir un !). Evidemment, je décline toute responsabilité auprès de vos voisins si vous mettez le son à fond ou si vous leur mettez certains titres en tête ^^

Alors que le confinement total vient d’être annoncé par le gouvernement, bon nombre d’entre vous se retrouvent peut-être en télétravail pour la première fois pour une période assez longue. Etant freelance depuis près de 2 ans et ayant mon bureau à la maison, je me suis dit que quelques astuces de télétravail pourraient vous être bien utiles pour vous lancer ! ;)

Astuce #1 – S’organiser un vrai coin bureau

C’est le B.A-BA. Même si votre coin bureau n’est pas bien grand, il est nécessaire de délimiter un espace de travail où installer votre ordinateur (fixe ou portable), quelques éléments nécessaires comme un carnet, de quoi noter, vos ressources, etc…

Ce coin bureau, il faut vraiment l’imaginer comme un endroit à part chez vous. C’est l’endroit où vous travaillez, point.

Etant à mon compte, j’ai délimité tout un coin de ma pièce de vie pour cet effet. Avec un vrai bureau, un ordinateur qui ne sert qu’au boulot (blog & rédaction pour mes clients, pas pour jouer aux Sims), et une chaise confortable pour y rester toute la journée.

Astuce télétravail #2 – Ne pas travailler en pyjama

C’est la règle que je me suis imposée depuis mes débuts en freelance. Ne jamais bosser en pyjama, sauf en cas de maladie/journée HS.

Résultat, chaque matin, je me prépare comme si j’allais travailler en extérieur : je me lave, je me coiffe un minimum et je m’habille. Je réserve la partie maquillage aux journées où je sais que je vais sortir, où j’ai des RDV pro ou quand je dois poster un selfie ;)

Mine de rien, c’est plus motivant que de bosser en pyjama, qui invite trop à répondre à l’appel du canapé et de Netflix.

Astuce #3 – Faire des pauses

C’est le risque quand on travaille seul chez soi : ne pas faire de pauses. Je l’ai bien appris à mes dépends, ayant tendance à pouvoir enchaîner 4-5h de boulot sans décrocher de mon ordinateur.

via GIPHY

Depuis que j’ai mon Apple Watch, celle-ci me fait un rappel toutes les heures de me lever. J’en profite alors pour aller me faire un thé, un café, pour me détendre les jambes ou m’étirer. Juste 5 minutes, qui permettent de se reconcentrer par la suite sur mon travail.

Astuce télétravail #4 – Se mettre dans des conditions d’open space si on a des enfants et/ou un conjoint coincé à la maison

J’ai longtemps travaillé en open space. J’ai donc l’habitude de travailler dans un environnement bruyant, où l’on est souvent sollicité pendant son travail.

Quand j’en ressens le besoin, je me coupe du bruit en utilisant tout simplement un casque, dans lequel j’écoute des podcasts, la radio ou de la musique.

Avec des enfants, c’est un poil plus compliqué. Essayez de vous organiser avec votre conjoint pour répondre aux sollicitations des enfants chacun votre tour. N’hésitez pas aussi à opter pour la bonne technique de la salle de réunion : installez-vous dans une pièce fermée (une chambre par exemple) pendant 1h pour optimiser votre temps de travail sans être dérangé.

Astuce #5 – Respecter ses horaires de travail

C’est bête à dire mais respectez vos horaires de travail. Cela vous évitera de vous retrouver à 22h en train de travailler et d’empiéter sur votre temps libre. Car c’est le risque lorsque l’on travaille chez soi : ne pas voir le temps passer et dépasser ses horaires.

via GIPHY

Avec ces 5 astuces pour faire du télétravail depuis votre domicile, vous devriez pouvoir effectuer vos tâches sans trop de souci ! Qui a du passer au télétravail par ici ?