Category

Lifestyle

Category

En cette période de confinement, c’est la même galère pour tout le monde : savoir quoi faire à manger pour le déjeuner comme pour le diner. Là où je trouvais souvent l’excuse de « je vais aller me chercher un repas » ou « on fait un resto ?  » quand j’avais plus d’idée, maintenant on doit se creuser les méninges pour les repas de la journée ^^ J’ai donc eu envie de partager avec vous quelques recettes simples, qui vous donneront sûrement des idées !

La quiche lorraine à la moutarde à l’ancienne

Une recette simple, un classique, à servir avec de la salade ou quelques légumes grillés !

Les ingrédients pour 4 personnes :

  • 1 pâte feuilletée (toute prête ou fait maison)
  • 3 oeufs
  • 1 oignon
  • 20cl de crème fraiche liquide
  • 150g de lardons
  • Du fromage râpé
  • 2 grosses cuillères à soupe de moutarde à l’ancienne
  • Sel – poivron
quiche lorraine maison

Préchauffez le four à 180°C.

Dans une poêle, faites revenir les lardons et l’oignon émincé. Pendant ce temps, étalez la pâte dans le moule et piquez-la avec une fourchette.

Dans un saladier, mélangez les oeufs, la crème fraiche et la moutarde à l’ancienne. Rajoutez les lardons et les oignons cuits, salez et poivrez. Parsemez du fromage râpé sur le dessus de la quiche. Enfournez 40-45mn.

Le gratin de gnocchis au bleu et soupe de potiron

Une recette bien pratique pour vous débarrasser de ce pack de soupe qui est dans votre placard depuis des mois…

Les ingrédients pour 4 personnes :

  • 2 paquets de gnocchis (pas ceux à poêler)
  • Du bleu
  • Une brique de soupe de potiron (40cl)
gratin de gnocchis au bleu et potiron

Préchauffez le four à 200°C.

Dans un plat à gratin, mettez les gnocchis, versez la soupe de potiron (froide) et ajoutez le bleu découpé en morceaux. Faites chauffer 15mn et dégustez !

Des pâtes au chorizo et fromage frais

Un plat aussi régressif que les coquillettes au jambon !

Les ingrédients :

  • Des pâtes de votre choix (idéalement macaroni ou torsades)
  • Du chorizo fort
  • Une boite de champignons de Paris
  • Du fromage frais : Saint Morêt, boursin, madame Loïk… (à votre convenance)
  • 1 oignon frais
pâtes au chorizo

Faites bouillir de l’eau puis cuisez les pâtes le temps indiqué sur le paquet. Pendant ce temps, dans une casserole, faites revenir les champignons, l’oignon en morceaux et le chorizo découpé en dés.

Une fois les préparations prêtes, mélangez le tout. Ajoutez une cuillère à soupe de fromage frais, mélangez à nouveau et dégustez !

Du boeuf haché aux petits légumes, riz basmati et sauce soja

Une recette aux inspirations asiatiques, facile à réaliser pour régaler tout le monde.

Les ingrédients :

  • 400g de viande hachée
  • 1 poivron vert
  • 1 poivron rouge
  • 1 boite de champignons de Paros
  • 1 oignon
  • Du riz basmati
  • De la sauce soja salée
boeuf au soja et riz

Faites cuire votre riz selon les indications du paquet. Pendant ce temps là, dans une poêle, faites revenir votre oignon, vos champignons et vos poivrons coupés en morceaux. Ajoutez la viande hachée et faites revenir le tout ensemble. Arrosez de sauce soja (2 cuillères à soupe suffisent, mais n’hésitez pas à goûter !) et laissez mijoter pendant que le riz finit de cuire.

Une fois le riz prêt, servez !

Un velouté pommes de terre et courgettes

Pour un diner « bonne conscience » ! ;)

Les ingrédients (pour 2 personnes) :

  • 1 grande courgette
  • 6 pommes de terre de taille moyenne
  • Du fromage frais
  • Un peu d’ail en poudre
soupe pomme de terre courgettes

Pour mes soupes, j’utilise le Ultrablend Cook de Moulinex, qui cuit les aliments et les mixe.

Après avoir nettoyé mes légumes et épluché mes pommes de terre, je découpe tous les ingrédients et je les mets dans l’Ultrablend Cook, avec un fond d’eau et une cuillère à soupe de fromage frais. 30mn plus tard, c’est prêt ! ;)

N’hésitez pas aussi à consulter les recettes Weight Watchers présentes sur le blog, si jamais vous avez envie de manger sainement et équilibré ;)

Consultez également toutes les semaines la chronique « A Better Me » où je partage mes repas. Cela peut vous donner des idées de plats tout simples à réaliser !

Bon appétit !

Alors que je commence légèrement à remonter la pente, voilà que nous sommes confinés. Ceci dit, ce n’est pas une mauvaise chose pour la santé du pays. Mais les journées vont être très calmes, même si j’ai heureusement du travail pour m’occuper ;)

Lundi 16 mars

Je décide de me mettre un petit coup de pied aux fesses et je me lève à 9h. Je me mets au travail toute la matinée, et pour le déjeuner je prépare des cordons bleu (industriels, désolée…) avec des pâtes et des petits pois.

Je passe l’après-midi avec mon copain avant qu’il ne reparte chercher quelques affaires pour passer le confinement chez moi. Le soir, je me commande une pizza chez Domino’s, car j’ai envie de comfort food. J’opte pour une pizza poulet-Boursin, que je dévore, comme je n’avais pas dévoré un plat depuis un moment !

Mardi 17 mars

Je me lève vers 8h après une bonne nuit de sommeil, ce qui ne m’était pas arrivé depuis plus d’une semaine. Je me prépare un grand thé vert et je me mets à travailler.

Pour le déjeuner, comme j’ai des patates douces qui commencent à dater un peu, je décide de me lancer pour la première fois de ma vie dans une purée patates douces-pommes de terre-carottes. Un régal ! J’accompagne ça de bâtonnets de poulet et de bâtonnets végétariens Picard, que j’avais dans le congélateur depuis un moment.

Je travaille encore tout l’après-midi, puis le soir, je prépare des pâtes avec des panés tomate-mozza Herta. Grande première pour mon mec qui se retrouve à manger un repas 100% végétarien sans râler ^^

Mercredi 18 mars

Je me lève à 9h pour travailler, et je me prépare un grand mug de thé vert. Je travaille comme d’habitude (autant en profiter tant que j’ai du boulot !) et le midi, je fais cuire des escalopes que j’avais au congélateur avec du riz et des tomates cerises achetées pour un apéro. En guise de dessert, je prends du fromage avec du pain congelé.

Je travaille tout l’après-midi et le soir, j’avoue que je suis déjà à court d’idées pour cuisiner avec ce que j’ai dans le frigo ou les placards. Résultat, on se fait des knackis avec des pâtes ^^

Jeudi 19 mars

Je me lève et je prends la matinée pour répondre à mes mails, faire un peu de veille, etc…

Le midi, je cuisine une quiche lorraine, ce que je n’ai pas fait depuis des mois. L’avantage du confinement ? Ca m’oblige à cuisiner encore plus, vu que je n’ai pas trop envie de me faire livrer ^^

Je travaille tout l’après-midi pendant que mon copain joue en ligne avec ses potes, puis le soir, on décide de se faire des pizzas devant le Morning Night. Au moins c’est régressif et ça nous permet d’oublier qu’on n’est pas sortis de l’appartement depuis 5 jours…

Vendredi 20 mars

Premier jour du printemps, et on est pas prêts d’en profiter ! Je me lève vers 8h avec l’envie de faire le ménage dans ma cuisine. Me demandez pas pourquoi…

Je travaille toute la matinée, et le midi, on mange le reste de pizza. On s’organise ensuite pour faire les seules courses de la semaine. Mon copain va chercher seul les produits lourds que je suis incapable de porter (eau, bières, boissons…) et moi, je pars ensuite faire les courses alimentaires. Je ne trouve pas tout ce que je voulais, mais je fais avec.

Le soir, on a pas trop faim. Je me prépare un bagel avec du fromage frais et du blanc de dinde en guise de diner.

Samedi 21 mars

Après avoir fait une grasse matinée, je m’installe devant la télé pendant que mon copain prépare des steaks hachés avec des pommes noisette. On est sur du bon repas regressif, qui fait du bien !

On passe tout l’après-midi à jouer à la console, et j’en profite pour boire pas mal de thé. Le soir, on n’a pas très faim et on est pas super motivés non plus, donc je sors une pizza surgelée du congel…

Dimanche 22 mars

Je me lève vers 9h30 et je m’installe devant des documentaires de voyage, pour m’évader un peu. (Ah oui, on en est là.). Je me prépare des tartines de pain complet au fromage de chèvre avec du raisin en guise de petit déjeuner.

Pour le déjeuner, je prépare des fausses carbonaras avec le dernier pot de crème fraiche que j’ai à la maison, et des lardons.

Le soir, je me motive à cuisiner une simili-ratatouille avec ce que j’ai comme légumes frais : courgette, poivrons, pommes de terre et de la pulpe de tomate. On accompagne le tout d’oeufs au plat !

Le confinement, c’est peut-être un mal pour un bien. Vivre la slow life, prendre le temps de retrouver le goût de la lecture, de prendre du temps pour soi, de regarder quelques films… Alors, aujourd’hui, j’ai enfin pris le temps de partager avec vous mes 5 dernières lectures !

Vous allez le voir, il y en a pour tous les goûts. Même si j’ai un gros appétit pour les lectures de type thriller/policier.

La plupart des romans présentés ici sont aussi disponibles en e-books, bien utiles en cette période de confinement où seuls les services de livraison fonctionnent…

#1 – Echappée fatale

Le pitch : Maxence est au bord du burn-out, alors un jour il s’offre une respiration, une semaine de vacances volée à son boss et à sa femme. En chemin, il croise Chloé, qui fuit New York et ceux qui la traquent. Il n’a que des doutes, elle n’a que des certitudes… Démarre alors un road-trip meurtrier dont chaque étape les éloigne un peu plus de leur vie d’avant.

Sur le papier, ce premier roman est plutôt pas mal. Une histoire de deux destins qui se croisent, pour un road-trip qui ne se passera pas comme prévu. Une partie de l’histoire se passe près de La Rochelle, à Fouras exactement, ce qui fait que j’ai eu un petit coup de coeur pour ce livre.

Malheureusement, de nombreuses coquilles, problèmes de syntaxe et fautes d’orthographe font que ce premier roman est pénible à lire. J’ai peiné à le terminer, tiraillée entre l’envie d’avoir le fin mot de l’histoire et ces fautes ou syntaxes qui m’ont un peu brûlées les yeux.

(Je ne dis pas que mon orthographe est irréprochable, mais dans le cadre d’une publication avec une ou plusieurs relectures avant édition, cela m’a beaucoup étonnée…)

#2 – Rendez-vous avec le crime de Julia Chapman

Le pitch : Quand Samson O’Brien débarque sur sa moto rouge à Bruncliffe, dans le Yorkshire, pour y ouvrir son agence de détective privé, la plupart des habitants voient son arrivée d’un mauvais oeil. Les choses prennent un tour inattendu lorsque Samson met au jour une série de morts suspectes…

Un humour so british, un rythme soutenu et prenant, des meurtres… Ce premier opus d’une longue série de romans policiers écrits par Julia Chapman se dévore d’une seule traite ! C’est typiquement le genre de romans policiers que j’aime lire, un peu à la Agatha Christie… A la fin du confinement, il faut que j’achète les autres tomes pour les dévorer !

#3 – Les vies turbulentes de Lady M

Le pitch : Du salon de son appartement avec vue sur la tour Eiffel, Emma, dite Lady M, savoure ses derniers instants de gloire. La crise n’a pas épargné la plus parisiennes des britanniques : elle doit mettre les voiles. Direction sa maison de campagne dans le Lot-et-Garonne, qu’elle va transformer en maison d’hôte. Seulement voilà : recevoir Mick Jagger est une chose, ramasser les miettes de morveux briseurs de tympans en est une autre…

Restons dans l’humour british et les situations cocasses avec ce roman qui se lit très vite ! Je l’ai pris par hasard à la médiathèque, séduite par le pitch et la couverture. Et je ne le regrette pas ! C’est typiquement le genre de livre feel good que j’adore, qui fait aussi bien rire que pleurer (ou en tout cas qui joue sur les émotions), sans tomber dans le pathos. On s’attache très vite aux personnages et on voyage dans le Lot-et-Garonne avec Lady M.

#4 – PS je t’aime toujours

Le pitch : Quand Peter et Lara Jean, ont commencé à faire semblant dêtre ensemble, la jeune fille ne sattendait pas à vraiment tomber amoureuse. Et elle se retrouve encore plus confuse quand le garçon de son passé refait surface. Qui choisir quand on est amoureuse de deux garçons à la fois ?

Le mois dernier, j’ai regardé le film diffusé sur Netflix. Et je n’ai pas du tout été emballée : trop long, trop gnangnan… J’ai donc lu le livre avec une certaine appréhension, mais au final j’ai été plus séduite par la version « livre » que la version « film ». PS Je t’aime toujours se lit comme un roman d’amour, un roman adolescent. Un livre feel good qui fait du bien quand on a envie d’une lecture légère, sans prise de tête.

#5 – Par Accident

Le pitch : Gardez votre sang-froid, la nuit sera longue.

Il y a quinze ans, la vie de Nap Dumas a basculé : dernière année de lycée, son frère jumeau et la petite amie de celui-ci ont été retrouvés morts sur la voie ferrée. Double suicide d’amoureux ? Nap n’y a jamais cru.
Désormais flic, Nap voit ressurgir le passé : Rex, leur ami d’enfance, vient d’être sauvagement assassiné. Sur les lieux du crime, les empreintes d’une femme que Nap pensait disparue : Maura, son amour de jeunesse, dont il était sans nouvelles depuis quinze ans.

Comme d’habitude, les romans d’Harlan Coben ont cette capacité à vous happer, et à ne plus vous lâcher. Spécialiste du thriller haletant, on plonge ici dans l’Amérique, avec un petit côté Stranger Things qui n’est pas déplaisant.

Je suis actuellement en train de lire de nouveaux livres, puisque je mets à profit la période de confinement. J’aurai donc de nouveaux livres à vous présenter prochainement ! :) Et vous, quelles sont vos dernières lectures ?

Je ne sais pas si c’est votre cas, mais je peux difficilement vivre sans musique. Alors, l’autre jour, j’ai eu une idée un peu folle/con/géniale (tu peux rayer la mention que tu souhaites) : créer une playlist 100% feel good pour le confinement.

Des morceaux qui donnent envie de danser, de chanter, de te faire détester de tes voisins, à fredonner ou à écouter dans son casque. Y’a du bon, du très bon. Il y aussi des chansons complètement improbables, mais qui ont le chic pour faire rigoler ou mettre la patate.

Comme lors de ma playlist Années 80, celle-ci est accessible gratuitement et sans abonnement obligatoire sur Deezer. Pour vous ambiancer et avoir plein de chansons feel good dans la tête, clique ici ! ;)

Et parce que les chansons c’est bien, mais que les clips, c’est cool aussi, j’ai carrément créé la même playlist version Youtube, parce qu’il y a des pépites. Et des chorés à apprendre aussi !

Cette playlist contient donc 27 chansons, et il y en a pour tous les goûts.

1 – Chan Chan – Buena Vista Social Club

2 – Everybody’s (Backstreet’s Back) – Backstreet Boys

3 – Welcome to the Jungle – Guns N’ Roses

4 – Groove is in the Heart – Dee-Lite

5 – Super Freak – Rick James

6 – You Keep Me Hangin’ On – Kim Wilde

7 – Let’s Groove – Earth, Wind & Fire

8 – Just an Illusion – Imagination

9 – Raise your Glass – P!nk

10 – Sweet Home Alabama – Lynyrd Skynyrd

11 – It’s raining again – Supertramp

12 – YMCA – Village People

via GIPHY

13 – Gold on the Ceiling – Black Keys

14 – Gold Digger – Kanye West feat Jamie Foxx

15 – Without Me – Eminem

16 – Music is my Hot Hot Sex – CSS

17 – Essa moça tà differente – Chico Buarque

18 – Elephant Gun – Beirut

19 – I found out – The Pigeon Detectives

20 – Get ur Freak On – Missy Elliott

via GIPHY

21 – California Dreamin’ – The Mama’s and Papa’s

22 – Good Vibrations – The Beach Boys

23 – We’re all to blame – Sum 41

24 – Die, all right ! – The Hives

25 – Lonely Boy – The Black Keys

26 – C’est bon pour le moral – La Compagnie Créole

27 – Le tirelipimpon – Carlos

Grâce à cette playlist confinement, vous allez pouvoir avoir le sourire et vous détendre tout en travaillant ou en chillant dans votre jardin (si vous avez la chance d’en avoir un !). Evidemment, je décline toute responsabilité auprès de vos voisins si vous mettez le son à fond ou si vous leur mettez certains titres en tête ^^

Alors que le confinement total vient d’être annoncé par le gouvernement, bon nombre d’entre vous se retrouvent peut-être en télétravail pour la première fois pour une période assez longue. Etant freelance depuis près de 2 ans et ayant mon bureau à la maison, je me suis dit que quelques astuces de télétravail pourraient vous être bien utiles pour vous lancer ! ;)

Astuce #1 – S’organiser un vrai coin bureau

C’est le B.A-BA. Même si votre coin bureau n’est pas bien grand, il est nécessaire de délimiter un espace de travail où installer votre ordinateur (fixe ou portable), quelques éléments nécessaires comme un carnet, de quoi noter, vos ressources, etc…

Ce coin bureau, il faut vraiment l’imaginer comme un endroit à part chez vous. C’est l’endroit où vous travaillez, point.

Etant à mon compte, j’ai délimité tout un coin de ma pièce de vie pour cet effet. Avec un vrai bureau, un ordinateur qui ne sert qu’au boulot (blog & rédaction pour mes clients, pas pour jouer aux Sims), et une chaise confortable pour y rester toute la journée.

Astuce télétravail #2 – Ne pas travailler en pyjama

C’est la règle que je me suis imposée depuis mes débuts en freelance. Ne jamais bosser en pyjama, sauf en cas de maladie/journée HS.

Résultat, chaque matin, je me prépare comme si j’allais travailler en extérieur : je me lave, je me coiffe un minimum et je m’habille. Je réserve la partie maquillage aux journées où je sais que je vais sortir, où j’ai des RDV pro ou quand je dois poster un selfie ;)

Mine de rien, c’est plus motivant que de bosser en pyjama, qui invite trop à répondre à l’appel du canapé et de Netflix.

Astuce #3 – Faire des pauses

C’est le risque quand on travaille seul chez soi : ne pas faire de pauses. Je l’ai bien appris à mes dépends, ayant tendance à pouvoir enchaîner 4-5h de boulot sans décrocher de mon ordinateur.

via GIPHY

Depuis que j’ai mon Apple Watch, celle-ci me fait un rappel toutes les heures de me lever. J’en profite alors pour aller me faire un thé, un café, pour me détendre les jambes ou m’étirer. Juste 5 minutes, qui permettent de se reconcentrer par la suite sur mon travail.

Astuce télétravail #4 – Se mettre dans des conditions d’open space si on a des enfants et/ou un conjoint coincé à la maison

J’ai longtemps travaillé en open space. J’ai donc l’habitude de travailler dans un environnement bruyant, où l’on est souvent sollicité pendant son travail.

Quand j’en ressens le besoin, je me coupe du bruit en utilisant tout simplement un casque, dans lequel j’écoute des podcasts, la radio ou de la musique.

Avec des enfants, c’est un poil plus compliqué. Essayez de vous organiser avec votre conjoint pour répondre aux sollicitations des enfants chacun votre tour. N’hésitez pas aussi à opter pour la bonne technique de la salle de réunion : installez-vous dans une pièce fermée (une chambre par exemple) pendant 1h pour optimiser votre temps de travail sans être dérangé.

Astuce #5 – Respecter ses horaires de travail

C’est bête à dire mais respectez vos horaires de travail. Cela vous évitera de vous retrouver à 22h en train de travailler et d’empiéter sur votre temps libre. Car c’est le risque lorsque l’on travaille chez soi : ne pas voir le temps passer et dépasser ses horaires.

via GIPHY

Avec ces 5 astuces pour faire du télétravail depuis votre domicile, vous devriez pouvoir effectuer vos tâches sans trop de souci ! Qui a du passer au télétravail par ici ?

Comme je l’expliquais la semaine dernière, c’est une période assez compliquée en ce moment avec le genre de mauvaises nouvelles qui vous tombe dessus, sans crier gare. Du coup, je continue quand même la rubrique, même si je vous avoue que cette semaine est loin d’être idéale…

PARENTHÈSE CORONAVIRUS (parce que j’anticipe là aussi les critiques…) : oui, cette semaine, nous sommes sortis plusieurs fois, entre amis. Notre groupe d’amis vit actuellement un moment pas très fun et on a eu besoin de se retrouver pour se soutenir très régulièrement. Du coup, à l’heure où je publie cet article, j’avoue qu’on appréhende tous si on doit se retrouver chacun chez soi sans se voir.

Voilà, fini de me justifier ;)

Lundi 9 mars

Le réveil est compliqué, et clairement je n’ai absolument pas faim. Pour me changer les idées, je travaille un peu (enfin j’essaie… et puis je suis en freelance et j’ai des impératifs quand même mais bon…). Je me prépare un grand thé vert, ce qui est clairement la seule chose qui passe à l’heure actuelle.

J’arrive enfin à avoir faim vers 16h. Je me fais un bagel maison avec du fromage frais et du blanc de dinde. Quelques olives, des tomates cerises et un peu de concombre à grignoter à côté, histoire de.

Le soir, on passe manger chez KFC avec des copains mais ça ne passe clairement pas.

Mardi 10 mars

Je me réveille après avoir très mal dormi toute la nuit, vers 10h. Je n’ai pas très faim et je reste travailler à la maison. Vers 13h30, je file chez Delicacy manger, mais même si la faim se fait ressentir, ça passe difficilement et je ne termine pas mon sandwich (alors que c’est un de mes préférés).

Je me fais un peu de pâtes le soir avant de sortir retrouver les copains pour notre traditionnel quizz du mardi soir.

Mercredi 11 mars

Comme depuis le début de semaine, je dors mal, je me lève tard et je n’ai vraiment pas faim. Je me motive à sortir faire quelques courses dans la journée, pour préparer un plateau TV pour regarder TopChef et surtout pour trouver une astuce pour faire que mon copain mange lui aussi, vu qu’il est dans le même état que moi. Croque-monsieur, carottes à grignoter, houmous, fromage et saucisson : c’est pas du tout équilibré mais on s’en fout un peu.

Vers 16h, pendant que j’essaye péniblement de travailler, j’ai un peu faim donc je me prépare un bagel maison avec du fromage frais et du blanc de dinde.

Jeudi 12 mars

J’arrive à peu près à me lever vers 10h, et j’ai un peu faim : je me prépare des toasts de pain complet avec du fromage frais et du blanc de dinde.

Je me fais une petite assiette pour grignoter, histoire de, vers 15h. Du pain complet, du concombre, du fromage de chèvre et de la dinde. Ca me suffit largement, vu que je n’ai pas d’appétit.

Le soir, je ne mange pas car je n’ai pas faim. Je suis réveillée vers 4h par une sensation de faim mais je suis tellement épuisée que je me rendors.

Vendredi 13 mars

Je me réveille vers 11h et je me prépare un petit déjeuner léger : du thé vert, et des toasts au pain complet.

On retrouve des copains pour manger un burger au Famous le midi, et ça fait du bien. On a surtout eu le nez fin vu que les restaurants seront bientôt fermés…

Le soir, avant de sortir, je me fais une assiette de pâtes au pesto et jambon cru. L’appétit commence à revenir, lentement. En rentrant de soirée, je passe prendre une pizza pour que mon copain mange à son tour.

Samedi 14 mars

Je me lève vers 12h et je commence à avoir faim. Je travaille un peu et je sors en début d’après-midi pour prendre un Bubble Tea puis un sandwich au thon chez Subway.

Le soir, je vais chez ma meilleure amie, qui a préparé un apéro dinatoire. Je grignote mais je n’ai pas très faim, je suis vite calée… Et surtout je suis tellement épuisée que je tiens difficilement sans avoir envie de dormir.

Dimanche 15 mars

Je me réveille à 11h, et on va faire quelques courses avec mon copain. Les rayons commencent à être vides, et je dois dire que ça semble assez irréel.

Je me prépare des raviolis frais au jambon pour le déjeuner, mais je suis vite calée donc je n’arrive pas à finir mon plat. Je dors pendant l’après-midi, et le soir on se fait une raclette (oui, très light.). Le genre de repas bien réconfortant qui fait du bien !

Si tu me connais dans la vraie vie et que tu veux me faire un cadeau, cet article est pour toi ;)

Dans une semaine sort le nouvel Animal Crossing ! Même si je parle très rarement de jeux vidéos par ici, je dois avouer une chose : je suis une grande fan d’Animal Crossing. Et ma vie sociale va clairement s’arrêter avec la sortie d’Animal Crossing New Horizon la semaine prochaine.

Animal Crossing, c’est quoi ?

Si vous vivez dans une grotte ou que clairement, les jeux vidéo, ce n’est pas trop votre truc, vous vous demandez peut-être de quoi je suis en train de parler.

C’est une série de jeux vidéo développée par Nintendo. On emménage dans un village peuplé d’animaux trop mignons et anthropomorphes. Votre mission ? Participer aux missions, aménager le village, interagir avec les autres habitants, etc… En gros, c’est un peu les Sims mais en version plus régressive.

Pourquoi j’adore ?

Le jeu est rythmé par les saisons, les évènements, etc… En effet, l’heure et la date du jour sont reproduits dans le jeu, ce qui fait qu’on joue en temps réel. C’est comme cela qu’on se retrouve à allumer la console à 18h ou à 12h selon les jours, pour participer à des évènements spécifiques.

L’univers est très coloré, pile dans l’esprit Nintendo. C’est un jeu très régressif et feel good, qui est loin d’être stressant ou frustrant. J’avais déjà parlé notamment de Animal Crossing New Leaf sur le blog il y a quelques années.

Pour ma part, je suis tellement fan que pour la sortie d’Animal Crossing New Horizon, j’ai carrément pré-commandée l’édition Animal Crossing de la console Nintendo Switch. Ses couleurs pastels et son design original ont achevé de me faire craquer pour la console, sur laquelle j’avais des vues depuis des mois… ;)

Des idées cadeaux pour les fans d’Animal Crossing !

Comme toute fan, j’avoue que j’adore jeter un coup d’oeil aux goodies et produits dérivés d’Animal Crossing. Du coup, j’ai eu envie de vous faire une sélection de produits, qui peuvent être de chouettes idées cadeaux si vous avez des fans autour de vous ;)

#1 – La Manette PowerA Animal Crossing Timmy et Tommy Nook pour Nintendo Switch

Manette pour Nintendo Switch Animal Crossing – Fnac (49,99€)

#2 – Le livre « Ode au Gameplay Tranquille Animal Crossing »

Livre « Ode au gameplay tranquille – Animal Crossing » – Fnac (19,95€)

#3 – Une pochette de transport pour Nintendo Switch Lite

Pochette de transport et protection écran Animal Crossing – Fnac (20,99€)

#4 – Le coussin Animal Crossing New Horizon

Coussin 40x40cm Animal Crossing New Horizon – RedBubble (17,73€)

#5 – Le coussin de sol imprimé feuilles Animal Crossing

Coussin de sol 90×90 Animal Crossing – RedBubble (49,14€)

#6 – Un mug Animal Crossing

Tasse « The Roost Coffee » – MaxPrintDesigns via Etsy (13,16€)

#7 – L’horloge Tom Nook

Horloge Tom Nook – Gardenia Store (13,93€)

#8 – Le tote bag icônes Animal Crossing

Tote bag Animal Crossing – RedBubble (15,50€)

#9 – Mug de voyage en inox Tom Nook

Mug de voyage en Inox Tom Nook – Amazon (11,52€)

#10 – Le rideau de douche Animal Crossing

Rideau de douche Animal Crossing – Amazon (10,49€)

#11 – Le portefeuille Animal Crossing

Portefeuille Animal Crossing – EMP (32,99€)

12 – Le tee-shirt Animal Crossing

Tee-shirt ajusté Animal Crossing – RedBubble (17,91€)

#13 – Les boucles d’oreilles feuilles

Boucles d’oreilles feuilles inspirées d’Animal Crossing – Jess Adams Design (11,97€)

#14 – La broche Animal Crossing

Broche Animal Crossing – Poroful Designs (11,88€)

En tout cas j’attends avec impatience vendredi prochain pour recevoir ma console et me lancer dans Animal Crossing New Horizon ! Des fans du jeu parmi vous ? :)

Bon, bon, bon. Je débute cette semaine en me disant qu’il faut vraiment que je me mette un coup de pied aux fesses et que je reprenne les principes de Weight Watchers. J’avais fait le programme il y a deux ans et c’est vraiment un moyen de mieux manger qui fonctionne chez moi. Je ne pense pas prendre l’abonnement pour le moment, mais fortement m’en inspirer pour planifier mes repas.

En effet, en ce moment, j’ai l’impression d’avoir réussi à perdre un peu (même si ce n’est pas mon objectif principal ici) mais j’ai plein de vêtements dans lesquels je ne rentre plus. Et clairement, c’est hyper frustrant.

Du coup, en ce début du mois de mars, j’ai décidé que c’était le moment de bousculer mes habitudes.

Lundi 2 mars

J’ai décidé qu’à partir d’aujourd’hui, j’allais me lever le plus possible avant 8h du matin. J’ai de plus en plus de boulot (tant mieux !) et je n’ai pas envie de me stresser car stress = eczéma et envie de grignoter non stop.

Je n’ai pas très faim en me levant à 7h45. La veille, j’ai préparé ma liste de courses donc je pars tôt acheter tout ce qu’il me faut pour mes plats de la semaine.

Pour le déjeuner, je me prépare un plat composé de riz à la tomate, d’escalope de poulet, de chorizo et de poivrons. Un régal. Je travaille avant d’aller à un RDV pro chez Maison Merling : j’y prends une grande théière de thé vert au yuzu pour le goûter.

Le soir, je me prépare une soupe maison carottes/pommes de terre avec un peu de Boursin Ail&Fines herbes dedans pour la touche gourmande. Je regarde des documentaires le soir sur Netflix où on parle de nourriture asiatique à certains moments, ce qui me donne super faim. Mais je résiste et me contente d’une infusion à la cannelle pour éviter de piocher dans le frigo.

Mardi 3 mars

Je me lève à 7h30 en ayant faim. Je me prépare une tartine de pain complet avec du Madame Loïk et du blanc de dinde, ainsi qu’un thé vert sencha.

Le midi, mon copain me rejoint pour la pause déjeuner et je prépare des macaronis aux lardons, champignons et lait de coco.

Je travaille pendant l’après-midi et le soir, je me prépare mon habituelle assiette de raviolis frais avant la soirée quizz à l’Abreuvoir. Cela fait 2 fois des pâtes dans la même journée, mais comme on gagne généralement des pichets de bière, je préfère avoir quelque chose de compact dans le ventre ce soir là ;)

Mercredi 4 mars

Je me réveille vers 7h30, et je me prépare un thé vert ainsi qu’une tartine de pain complet avec du blanc de dinde et du fromage frais.

Je travaille toute la matinée avant de rejoindre ma copine Julie (avec qui j’étais partie à Montréal) pour déjeuner. On passe déjeuner chez Mangata : j’opte pour des avocado toasts avec un écrasé de pommes de terre et huile de truffe, ainsi qu’un cake citron-pavot en dessert. Un régal !

Je rentre travailler chez moi l’après-midi et j’ai deux-trois rendez-vous en fin de journée. Le soir, c’est Top Chef et comme j’ai peur de craquer en ayant faim toute la soirée devant la télé, j’essaye de me concocter un plateau télé « sain » : des carottes, du concombre, un mélange Saint Môret & Thon, du blanc de dinde et de la tapenade, le tout avec des infusions à gogo.

Jeudi 5 mars

Je me lève vers 8h, sans avoir trop faim. Je me prépare toutefois une tartine de fromage frais sur du pain complet avec un grand mug de thé.

Je travaille toute la matinée, comme d’habitude, et le midi mon copain me rejoint pour aller déjeuner. On arrive à sortir entre deux averses et je prends un burger au Famous Pub.

Le soir, c’est la tempête à La Rochelle, et je vais tester un restaurant pour le blog, dont je vous reparlerai très vite. Les plats sont très copieux, je mange plutôt équilibré : en entrée des croquettes de polenta au magret de canard, puis un suprême de pintade avec une purée carottes-patates douces et du cantal en dessert.

Vendredi 6 mars

Vu le repas gargantuesque de la veille, je me lève sans avoir très faim. Je travaille et pour le déjeuner, je me prépare une assiette avec des oeufs, de la courgette et du riz sauce soja. C’est bon et ça me cale bien pour la journée.

Je travaille encore tout l’après-midi, et le soir, on se fait soirée pizza à la maison devant Netflix. J’ai appris une mauvaise nouvelle dans la journée donc je dois avouer que le moral n’est pas au top…

Samedi 7 mars

Après une grasse matinée qui fait du bien, je prépare pour le déjeuner des macaronis avec une sauce tomate-basilic et des boulettes de viande façon kefta.

On rejoint des copains en fin de journée pour aller au festival de la bière et on profite bien de la soirée. On mange un bout en rentrant le soir à la maison, mais je n’ai pas très faim.

Dimanche 8 mars

On se réveille en apprenant une très mauvaise nouvelle, donc je dois avouer que ce dimanche, le moral est loin d’être au top. Vers 15h, j’ai un peu faim donc je me fais un sandwich avec du pain complet, du fromage frais et du blanc de dinde.

On rejoint nos copains en fin de journée et on se fait livrer des pizzas, histoire d’avoir quelque chose dans le ventre, même si le coeur n’y est vraiment pas :/

Les prochaines semaines risquent d’être compliquées, donc je suis pas sûre d’être au top niveau alimentation. Je maintiens la rubrique mais je préviens : le moindre commentaire négatif ou de jugement sera retiré du blog. Merci.

Comme chaque fois, voici venu mon article sur les derniers programmes que j’ai regardé sur Netflix. Si jamais vous êtes en manque d’inspiration pour vos soirées Netflix&Chill, ça pourrait vous donner quelques idées !

Vous allez le constater, ce mois-ci encore, j’ai regardé plusieurs programmes assez variés. Des documentaires comme des séries, du neuf comme du vieux : il y en a pour tous les goûts !

Les séries regardées en février sur Netflix

Outre Brooklyn Nine-Nine que je regarde depuis quelques mois, j’ai regardé peu de séries ce mois-ci sur Netflix. J’avoue que les dernières séries sorties sur la plateforme me branchent moyennement…

How I Met your Mother

Comme Friends, HIMYM fait partie de ces séries dont on ne se lasse pas. Je m’y suis remise car à l’époque, j’avais toutefois lâché au bout de la saison 6…

Le pitch : L’épopée de Ted pour trouver l’âme sœur est dévoilée en flashback alors qu’il raconte à ses enfants comment il a rencontré leur mère.

Le Friends des années 2000 se regarde toujours aussi bien, près de 15 ans après le début de la série. Avec son format court (22 minutes environ par épisode), c’est le genre de série qui se regarde très facilement, pendant une pause déjeuner ou le soir quand le cerveau est vidé. A regarder idéalement en VO, notamment pour Barney Stinson !

Las chicas del Cable Saison 5 – Partie 1

Après avoir dévoré les 4 premières saisons de la série, j’attendais la saison 5 avec impatience. Celle-ci sort en deux parties, dont la partie 1 disponible depuis le 14 Février.

Le pitch : Lidia retourne en Espagne pour rechercher Sofía avec l’aide de ses proches, tandis que tout le monde tente de vivre avec les conséquences de la guerre civile.

On fait un bon de 6-7 ans en avant, après la fin de la saison 4. La partie 1 de la saison 5 se compose de 5 épisodes, qui se dévorent rapidement. A tel point que j’attends avec impatience la partie 2, qui doit sortir cet été selon Netflix. Bref, si vous n’avez toujours pas commencé la série, vous avez 5 saisons à vous mettre sous la dent dès maintenant ;)

Les films regardés en février sur Netflix

Eh bien écoutez, ce mois-ci, je n’ai pas été super inspirée par les films proposés sur Netflix.

A tous les garçons que j’ai aimé : ps, je t’aime toujours

Alors que j’avais bien aimé la partie 1 de ce film romantique sorti l’an dernier sur Netflix, je dois dire que je suis complètement passée à côté de sa suite.

Le pitch : Quel bonheur, Lara Jean est officiellement la petite amie de Peter ! Mais tout se complique soudain quand un ancien béguin revient dans sa vie… et dans son cœur !

Mais que ce film était long, mais long ! Mou, un jeu d’acteur peu convaincant et une histoire dont on se doute de la fin très vite… On se demande ce qui s’est passé entre le premier volet et le second pour que l’on perde autant en intérêt et en qualité. Et mauvaise nouvelle : un troisième volet est en préparation !

Les télé-réalités et documentaires regardés en Février sur Netflix

Ce mois-ci, j’ai plutôt choisi de regarder des documentaires et des télé-réalités sur Netflix, dans des styles très variés.

Next in Fashion

Si vous aimez la mode et les émissions de compétition type TopChef, vous allez dévorer Next in Fashion !

Le pitch : Des stylistes talentueux du monde entier s’affrontent pour remporter les 250 000 $ mis en jeu et devenir le nouveau phénomène de la mode.

Présenté par Tan France (de Queer Eye) et la mannequin Alexa Chung, cette télé-réalité met en compétition des stylistes dans des styles très différents. Le rythme soutenu de chaque épisode ne permet pas de s’ennuyer, ni les différents thèmes proposés pour la compétition. Résultat, on s’attache très vite aux candidats et on s’émerveille à chaque épisode devant le défilé créé en moins de 48h par les candidats ! En prime, de prestigieux invités viennent composer le jury de cette émission.

Miss Americana : Taylor Swift

Même si je ne suis pas une grande fan de Taylor Swift (j’écoute sa musique mais sans être une fangirl), j’ai eu envie de regarder ce documentaire pour découvrir un peu plus son parcours et son univers.

Le pitch : Dans ce documentaire intime, Taylor Swift se dévoile non seulement en tant qu’artiste, mais aussi en tant que femme exploitant l’incroyable puissance de sa voix.

Eh bien, après avoir regardé ce documentaire plutôt bien filmé (comme celui sur Lady Gaga que je vous invite à regarder !), j’apprécie encore plus Taylor Swift. Ce documentaire la montre aussi bien dans sa vie privée qu’en studio, et fait un retour sur sa carrière pour mieux comprendre comme elle est passée de jeune star de la country à superstar internationale.

Parole de Tueur

Changement d’ambiance avec cette mini série documentaire qui s’intéresse à Henry Lee Lucas, qui serait le plus grand serial killer que les Etats-Unis aient connu à ce jour.

Le pitch : Henry Lee Lucas est devenu tristement célèbre après avoir avoué des centaines de meurtres non élucidés. Ce docu-série examine une vérité terriblement dérangeante.

Je ne vous spoilerai pas cette série documentaire, mais si vous aimez les enquêtes criminelles, alors vous allez être servi. Henry Lee Lucas avoue plus de 300 meurtres aux autorités. Cette histoire plutôt sordide se base sur des témoignages ainsi que des images d’archives, et révèle un personnage à la mentalité assez inquiétante.

The Goop Lab with Gwyneth Paltrow

Depuis des années, Gwyneth Paltrow fait plus parler d’elle pour ses activités lifestyle parfois controversées que pour son métier d’actrice.

Le pitch : Gwyneth Paltrow et l’équipe de goop s’intéressent de près aux hallucinogènes, aux thérapies énergétiques et à d’autres pratiques controversées.

En plusieurs épisodes d’une trentaine de minutes, on plonge dans l’univers de Goop, le média lifestyle de Gwyneth Paltrow et de son équipe. On y découvre de nombreuses méthodes de médecine alternative, avec des conseils « bien-être » parfois étonnants. Prise de champignons hallucinogènes, cours de masturbation, thérapie énergétique, détox… L’émission suit les expérimentations de certains membres de Goop.

Anticipant les critiques, un avertissement au public est fait dès le premier épisode de cette mini série documentaire : « Cette série est un divertissement, pas un magazine médical. Consultez toujours un médecin pour votre santé ou avant un traitement ». C’est plutôt intéressant à regarder, même si parfois on reste assez consterné devant son écran.

Petite fatigue, arrivée des beaux jours… En ce moment, j’ai des envies de manger un peu plus « frais » et je vous avoue qu’il me tarde que les légumes de printemps fassent leur apparition ! Du coup, en attendant, j’essaie de varier les plaisirs et comme d’habitude, je teste des nouvelles recettes souvent sorties tout droit de mon imagination gourmande ^^

Lundi 24 février

Je voulais me lever vers 9h mais je suis super fatiguée après le weekend en amoureux à Paris. Du coup je traine au lit et je me mets à travailler vers 11h.

Pour le déjeuner, je fais avec les restes du frigo. Je prépare un plat de gnocchis avec du poulet et une sauce maison à la moutarde à l’ancienne et ciboulette. C’est pas mal et ça cale bien ! Par contre, c’est pas hyper instagrammable, désolée ! ^^

Je travaille tout l’après-midi en buvant pas mal d’infusions, avant d’aller chez l’ostéo en fin de journée. Le soir, je n’ai pas très faim donc je me fais une soupe courgettes/pommes de terre, que j’accompagne d’une tartine de pain complet & fromage frais.

Mardi 25 février

Je me lève à 8h, et je me prépare un thé noir avec un muffin anglais. Je travaille toute la matinée et pour le midi, rebelotte : je fais les fonds du frigo pour me préparer une assiette. Omelette, bagel maison au blanc de dinde et fromage frais, quelques olives et un énorme mug d’infusion verveine-menthe.

Je travaille puis je file chez le coiffeur dans l’après-midi. Le soir, je me prépare un plat de raviolis frais au jambon cru avant de sortir rejoindre les copains pour le traditionel quizz du mardi soir !

Mercredi 26 février

Je suis bien fatiguée et j’ai un énorme mal de dos : résultat je galère à sortir du lit… Le midi, comme je suis en train de travailler sur pas mal de trucs, je me fais un repas sur le pouce. Je commande au restaurant asiatique pas loin de chez moi un menu avec des sushis, des gyozas, de la salade de chou et de la soupe miso.

Je continue de travailler toute la journée, et le soir je me concocte un petit plateau repas devant Top Chef. Au menu : des carottes coupées en bâtonnets, du fromage frais de chèvre avec du pain aux olives et du blanc de dinde. Le tout avec comme à mon habitude de l’infusion à gogo !

Jeudi 27 février

Je me lève à 8h et je n’ai pas très faim, donc je me prépare seulement un thé vert avant de me mettre à travailler.

Le midi, je n’ai toujours pas fait de courses donc je fais vraiment les fonds de frigo/placards. Je me cuisine des coquillettes au pesto, avec du blanc de dinde.

Vers 15h, mon cerveau sature donc je profite qu’il fasse beau pour sortir marcher et prendre l’air. Comme j’ai le dos en vrac, je préfère éviter d’aller à la salle cette semaine. La marche me fait du bien et ça me fait de l’exercice.

Le soir, je vais diner chez Galanga, un restaurant thaï qui vient d’ouvrir à La Rochelle, avec des copains. Je vous en reparlerai d’ailleurs très vite sur le blog !

Vendredi 28 février

Le réveil pique un peu car on est sortis jusqu’à 3h du matin (et qu’on est plus tout jeunes) mais je me mets au boulot vers 10h. Je me prépare un grand mug de thé vert et c’est parti !

Le midi, je file déjeuner chez Delicacy pour manger un Speedy Gonzales (un sandwich à la mozza panée avec du guacamole et de la sauce salsa), puis je rentre chez moi travailler.

Le soir, je n’ai pas très faim et on sort entre potes. Je passe m’acheter un burger au kebab du coin (en mode steak/salade/tomates/oignons). A ce moment là, je ne sais pas encore que le weekend va être rude !

Samedi 29 février

On se lève vers 10h et pendant que mon copain va se faire tatouer, je file prendre des cafés aux Enfants du Rock avec un pote. On va tous se faire un McDo le midi (lendemain de soirée, toussa toussa). Je prends un McChicken parce que clairement, j’ai pas envie d’un autre burger, mais à 16h, j’ai déjà faim. Aaah les joies du McDo.

Vers 19h, on se prend une planche à l’Abreuvoir et je ne vois pas la soirée passer, à tel point que je ne mange rien d’autre. Pire idée du monde :D

Dimanche 1er mars

Bon, ben comme je m’y attendais, le réveil est douloureux, et encore plus parce que je suis en plein SPM. Je me prépare quand même des pâtes au pesto et au blanc de dinde pour le déjeuner, mais je mange encore plus lentement que d’habitude. Et je m’hydrate à gogo à base d’infusion.

Le soir, j’ai envie de comfort food donc je me fais livrer une pizza au Boursin et viande hachée, tout en préparant mon menu de la semaine pour essayer d’équilibrer tout ça !