Category

Lifestyle

Category

D’habitude, le vendredi soir, je le passe devant Netflix ou à boire des bières. Mais vendredi dernier, j’ai décidé de bousculer un peu mes habitudes de célibataire et de tester pour la première fois le hip hop yoga.

En effet, en début d’année – c’était peut-être un signe – je vois passer sur Instagram une publication d’Urban Yoga LR proposant une soirée hip hop yoga à l’hôtel La Fabrique, à littéralement 10mn à pied de chez moi. Prise d’une bonne résolution, je me dis « allez hop, on sort de sa zone de confort Amélie, et on prend sa place ».

Les semaines passent et me voilà prête pour passer une soirée placée sous le signe du hip hop et du yoga. Ca tombe pas forcément au moment où je suis dans ma plus grande forme olympique, mais au moins je me dis que ça va me forcer à me bouger. Et vous savez quoi ? Je suis plus que contente d’avoir tenté l’expérience !

Le hip hop yoga, c’est quoi ?

C’est du yoga vinyasa avec pour bande-son du hip hop. C’est aussi simple que cela.

Le yoga vinyasa, j’en faisais en plein air quand je vivais à Marseille (pour les Marseillaises, le principe existe toujours : je vous invite à dévorer cet article !). A Paris, j’ai tenté vite fait le Astres&Yoga mais sinon je n’en avais pas fait depuis 2 ans. Autant vous dire que vu mon niveau sportif au quotidien, je savais que j’allais déguster pendant la soirée.

hip hop yoga la rochelle

Le principe du yoga vinyasa : un yoga dynamique, pendant lequel on répète différents mouvements. Ca a l’avantage de faire travailler aussi bien la respiration que la plupart des muscles de notre corps.

Ca s’est passé comment ?

La séance durait 1h30. Je n’ai jamais fait plus de 45mn d’affilées du yoga dans ma vie, autant vous dire que je savais que ça allait être sportif.

Dès le début de la séance, Stéphanie nous indique que nous devons faire les mouvements à notre rythme et ne surtout pas culpabiliser si l’on arrive pas à reproduire tous les mouvements ou si l’on a du mal à suivre. Me voilà déjà rassurée.

On commence par un exercice de respiration, puis on en vient très vite à enchainer les premiers mouvements. N’étant pas du tout souple et ayant aucun sens de l’équilibre, je suis vite confrontée à quelques difficultés. Mais la dynamique de groupe & la bienveillance de Stéphanie font que j’oublie rapidement et que je me concentre sur le moment présent.

hip hop yoga la rochelle

Quand je sens que ça devient trop difficile et que mon corps ne suit plus du tout, je me mets en posture de l’enfant afin de me recentrer sur mon souffle, pour continuer la séance.

On termine la séance avec une partie relaxation, après 1h30 d’efforts. Quand je rentre chez moi, je fais quelques étirements car je sens que mes muscles ont bien travaillés ce soir !

hip hop yoga la rochelle

Mon avis

En 2019, j’ai vraiment envie de me mettre sérieusement au yoga. Je pense essayer de regarder des vidéos seule chez moi pour le faire au quotidien, mais je vais également prendre des cours chez Stéphanie.

Les cours collectifs ont cette faculté à me motiver et à me donner envie de persévérer, là où je peux facilement lâcher l’affaire quand je suis seule. J’espère aussi pouvoir travailler sur mes soucis de souplesse & d’équilibre, et améliorer tout ça grâce à la pratique du yoga.

Le fait que la bande-son soit composée de hip hop n’est absolument pas un problème, car ça permet de suivre les mouvements avec un certain rythme. Seul problème si vous êtes comme moi à retenir toutes les paroles de chansons : j’ai fredonné plus d’une chanson dans ma tête pendant le cours ! Du coup j’en ai oublié de me concentrer sur ma respiration :D

Si vous êtes de La Rochelle ou les environs, je vous invite à suivre Stéphanie sur Facebook et/ou Instagram pour tout savoir de ses cours et connaître quand sera la prochaine soirée ! Vous risquez fortement de m’y croiser ;)

Des adeptes de yoga par ici ? :)

Hip hop yoga

Après avoir fait ma semaine végétarienne lors de la semaine 3 de mon carnet de bord « A Better Me », cette nouvelle semaine a globalement été un mix de plats végétariens et de petits plaisirs. Ca a aussi été l’occasion de passer une soirée assez sportive, et de se poser quelques questions.

Lundi 21 Janvier.

Je me lève sans avoir très faim. Ca m’arrive assez souvent en ce moment, et je ne me force pas à manger. Mais je me fais quand même un mug de thé vert avec un yaourt et une clémentine.

Le midi, je ne suis pas très inspirée donc je me cuisine un plat de pâtes complètes au pesto, avec un peu de pecorino et une tranche de coppa. Je vais faire quelques courses dans l’après-midi et je n’achète pas de viande. A la place, je décide de tester quelques alternatives végétales chez Herta et dans la marque Super U.

Le soir, je mange une bruschetta aux 3 fromages achetée au rayon traiteur du supermarché, avec un peu de salade à côté.

Mardi 22 Janvier.

Je dors super mal toute la nuit (genre cauchemars et rêves bizarres…), résultat je suis debout à 7h30 mais je fonctionne clairement au radar… Je me fais donc un café au lait (façon Starbucks) , que je bois avec une tartine de pâte à tartiner chocolat/noix de cajou.

Le midi, je me cuisine une assiette végétarienne avec un pané blé&champignons et une poêlée de légumes. Dans l’après-midi, je ne fais rien de spécial et me fait un goûter vers 16h, avec du thé et des Petits Ecoliers au chocolat noir.

assiette végétarienne

Le soir, je me fais une soupe maison avec du poivron, de la pomme de terre et des carottes.

Mercredi 23 Janvier.

Je me réveille en ayant encore mal dormi, mais ça ne m’arrête pas pour bien commencer la journée. Je me fais un mug de thé noir avec des clémentines et un bol de yaourt au soja avec un peu de muesli dedans.

Je vais faire un tour au marché pour acheter des avocats et du pain, pour me cuisiner des avocado toasts le midi. Je les accompagne d’un oeuf qui me reste dans le frigo.

avocado toast

L’après-midi, je file à la médiathèque faire le plein de livres et sur le chemin du retour, je m’arrête boire un café en terrasse. J’hésite à me prendre une crêpe mais comme c’est la gourmandise qui parle et non la faim, je m’en tiens au café.

Le soir, je n’ai pas du tout faim. Je me fais donc une tisane avec un bol de yaourt & muesli. C’est un autre petit déjeuner en somme…

Jeudi 24 Janvier.

Ma journée commence un peu sur les chapeaux de roue, car j’ai différents rendez-vous téléphoniques avec des clients de bon matin. Je n’ai pas super faim donc je me contente de me faire un café.

Le midi, comme j’ai pas mal de boulot, je passe chez Subway me prendre un sandwich BMT. Je bosse tout l’après-midi, avec une théière de thé blanc.

Le soir, avec ma meilleure amie, on file dîner chez Carlotta dont je vous ai parlé récemment sur le blog. On prend des Spritz, de la pizza évidemment & je prends une PannaCotta en dessert, que j’ai du mal à terminer. J’ai trop mangé ^^ On file ensuite boire des bières aux Enfants du Rock, et on rentre vers 1h du matin.

Vendredi 25 Janvier.

Je me lève le matin sans avoir vraiment faim, mais j’ai soif. Je me fais donc une théière de thé vert. Le midi, je rejoins Alexandra (Mademoiselle Modeuse) et on file manger au Jardin du Marché. Je prends une tartine avec du pesto, de la coppa et de la mozzarella, mais je suis vite calée car l’assiette est super généreuse. Je ne prends qu’un café allongé puis un thé en guise de dessert.

le jardin du marché la rochelle

Le soir, j’assiste à un cours de Hip Hop Yoga d’1h30. Je vous en parlerai bientôt, mais c’est du yoga vinyasa avec comme bande-son du hip hop. C’est très dynamique, très sportif et même si le cours est adapté aux débutants, j’ai mal ! Mais bizarrement après 1h30 d’efforts, je me sens bien. Ca me permet aussi de prendre conscience que clairement, je ne peux pas faire du sport ou du yoga seule, sous peine de lâcher rapidement.

Je sors du yoga vers 21h30 et je passe chez Sushi Shop prendre des sushis. Enfin ça, c’était mon plan car j’arrive à la boutique et ils ne veulent pas prendre ma commande… Résultat, je finis par manger un yaourt et des clémentines avant de me coucher :/

Samedi 26 Janvier.

J’ai décidé que mon weekend serait placé sous le signe de la flemme monumentale. C’est simple, je n’ai envie de rien faire. Il faut dire qu’aussi, en ce moment, je suis fatiguée et j’ai pas mal de trous de mémoire. Des soucis d’élocution aussi… Je crois que mon cerveau est en surchauffe permanente depuis des mois et c’est le moyen que mon corps a trouvé pour tirer le signal d’alarme.

Le midi, je me fais une raclette solo, mais je suis vite rassasiée. Je regarde Netflix toute l’après-midi, et le soir comme j’ai envie de sushis – frustrée de la veille – je m’habille juste pour pouvoir aller en chercher chez Sushi Shop.

Dimanche 27 Janvier

Toujours aussi flemmarde, je me lève pourtant vers 8h30 parce que je n’arrive plus à dormir. Pour le petit déjeuner, je me prends deux clémentines, deux tartines de brioche et un mug de thé vert.

gratin façon raclette

Je passe la matinée à glandouiller devant la télé, et le midi, je me fais un gratin de pomme de terres avec les restes de la raclette, pour ne pas à avoir à jeter les produits.

L’après-midi, ma meilleure amie vient prendre le thé à la maison. Et le soir, comme je suis encore en mode grosse flemme, je me fais une assiette de pâtes au beurre avec du jambon, hyper régressif mais tellement bon.

Conclusion de cette semaine ? Avec mes quelques pépins de santé du moment et le quotidien, je sens qu’il faut vraiment que je trouve la motivation de me bouger. Côté alimentation, j’ai de moins en moins envie de manger de la viande en ce moment, à voir ce que ça donnera dans les prochaines semaines :)

Si vous avez lu le récit de ma 3ème semaine de mon carnet de bord « A Better Me », vous savez que la semaine dernière, j’ai décidé de me faire une semaine 100% végétarienne. Ce n’est pas juste une semaine comme ça dans l’année : j’ai décidé que chaque mois, je ferai une semaine exclusivement végétarienne, sans poisson ni viande.

Si vous lisez le blog depuis des années, vous vous souvenez peut-être qu’il y a 3 ans, j’avais fait 1 mois végétarien, avec ma copine Manon. De cette expérience, j’en suis ressortie avec l’idée de manger beaucoup moins de viande, et d’opter pour des alternatives végétales.

Depuis, je suis retournée sur un régime fléxitarien, mais en ayant énormément diminué ma consommation de viande. A tel point que quand je mange une entrecôte ou du magret, je peux être sûre d’avoir super mal à le digérer après.

rééquilibrage alimentaire

Pourquoi faire 1 semaine végétarienne par mois ?

En toute honnêteté, j’aurai du mal à devenir végétarienne à temps complet. Il y a quelques petites choses comme la charcuterie ou les sushis dont j’ai du mal à me passer. Je me vois donc mal dire à tout le monde que je suis végétarienne si c’est pour sauter sur de la coppa ou un poké bowl à la moindre occasion.

L’idée de la semaine, c’est de pouvoir faire durer cette alimentation végétarienne dans la longueur. D’ailleurs cette semaine, j’ai encore consommé beaucoup de plats végétariens, et on en reparlera dans « A Better Me ».

J’ai envie également de diminuer encore plus ma consommation de viande, même si je suis beaucoup moins carnivore qu’avant. Je ne jouerai pas les écolos/bobos de base, mais vu notre planète, ça serait pas mal si tout le monde baissait au moins sa consommation de viande. Je ne dis pas que tout le monde devrait être végétarien – ça serait complètement contradictoire avec ma façon de faire – mais je pense que si on essaye déjà de réduire sa consommation, ça serait top :)

soupe et raviolis

Comment je m’organise ?

Lorsque je vais faire mes courses, j’essaye d’acheter des alternatives végétales. Des marques comme Herta ou Bjorg en proposent, mais aussi de plus en plus les marques distributeurs comme Carrefour ou Super U. Cela permet d’adopter des alternatives végétales un peu moins chères qu’en magasin bio.

Je vais aussi chez Naturalia pour acheter certains produits que je ne trouve pas en grandes surfaces.

J’ai la chance d’avoir un marché quasiment 7 jours sur 7 à côté de chez moi, donc j’y achète très souvent mes fruits et légumes.

Je fouille aussi pas mal sur Pinterest pour trouver des idées de recettes. C’est comme ça que j’ai eu l’idée de mon bol quinoa/avocat/oeufs !

rééquilibrage alimentaire

Forcément, ce type d’alimentation demande de cuisiner un peu plus, mais globalement je ne trouve pas que j’ai passé plus de temps en cuisine que d’habitude.

Pour trouver des idées, outre Pinterest, j’ai téléchargé l’application Vegg’up qui propose de nombreuses idées de recettes végétariennes en fonction de vos goûts et/ou intolérances. Par exemple, moi j’ai coché que je ne voulais pas de produits laitiers, même si je ne suis pas vegan.

vegg'up

Je trouve sa fonctionnalité « liste de courses » super pratique aussi, et les recettes permettent aussi de sortir de sa zone de confort, ou tout simplement d’avoir des idées quand je vais au marché.

Disponible sur Android & IOS, je trouve ça chouette de l’avoir dans son téléphone quand on souhaite diminuer sa consommation de viande, sans vraiment savoir quoi cuisiner.

Est-ce difficile ?

Oui et non. Je m’explique.

A la maison, c’est hyper facile de se faire des repas exclusivement végétariens, surtout si l’on cuisine.

Par contre, lorsque l’on sort, c’est plus compliqué. Enfin tout dépend où l’on vit, même si de plus en plus les restaurants proposent des plats végétariens.

Mais par exemple dans les bars où je sors qui proposent des planches façon tapas, il n’y a aucune alternative végétarienne. Souvent on vous propose la planche de poissons, parce que dans la plupart des esprits, les végétariens ne mangent pas de viande mais consomment du poisson.

alimentation végétarienne

Pour ceux et celles que ça intéresse et qui vivent à La Rochelle ou dans les environs, je pense vous donner bientôt quelques bonnes adresses où manger végétarien ici ;)

Est-ce que je vais devenir végétarienne à temps complet ?

Honnêtement, seul l’avenir nous le dira. Comme je le disais plus haut, pour l’instant ce n’est pas envisageable pour moi, mais comme on dit, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ! ;) Une semaine végétarienne par mois, c’est déjà mieux que rien selon moi.

En tout cas une chose est sûre : dès que je mange de la viande, mon corps est moyennement fan du côté de la digestion. Donc peut-être que j’arrêterai avant tout pour raisons médicales/de confort ! On verra :)

Des végétariens par ici ? Qui a envie de faire le challenge #1semainevégétarienne avec moi le mois prochain ? :)

1 semaine végétarienne

Lorsque j’ai pris la décision de m’installer à La Rochelle, il y a une petite chose, un petit plaisir dont j’ai dû me passer. Prendre mon café chez Starbucks. Certains viendront me dire que Starbucks, c’est le mal. Mais le fait est que j’avais pris l’habitude autant à Marseille qu’à Paris de me faire un café latte, un frappucino ou un caramel macchiato de temps en temps.

Ici, on a Columbus, mais clairement, je suis beaucoup moins fan de leurs boissons. Du coup, petit à petit, j’ai appris à me faire de bonnes boissons maison, et au final c’est bien meilleur ;)

J’ai donc eu envie de vous parler des produits que j’utilise pour me faire mes boissons à la maison, façon Starbucks. Et promis, ça vous coûtera bien moins cher de faire la même chose !

starbucks à la maison

Avant de vous présenter les produits, parlons de ma cafetière. J’ai opté pour la Vertuo de Nespresso, que l’on possédait déjà avec le Dandy lorsque l’on vivait ensemble. Avec une boutique Nespresso qui va bientôt ouvrir à La Rochelle, ça sera même mieux que de commander les capsules de café sur leur site ! Vous pouvez également opter pour des machines à café à grain si vous préferez, ou la bonne vieille cafetière italienne.

Faites mousser le lait !

S’il y a bien un truc que j’adore chez Starbucks, c’est la façon dont le lait est mousseux. Pour ma part, je ne consomme que du lait végétal et ça marche très bien, surtout si on utilise un mousseur à lait.

J’ai opté pour le mousseur à lait Cremio II de Melitta. Il est super facile à utiliser et à nettoyer. Il permet notamment de réaliser des mousses de lait froides ou chaudes, mais aussi de préparer directement des boissons chaudes dedans.

mousseur à lait mellita

Je l’utilise souvent, notamment pour me faire des matcha latte ou des chocolats chauds. En 2-3 minutes, votre boisson est prête à être consommée !

Pour ceux qui sont doués, vous pouvez même y faire de la mousse de lait, afin de faire du latte art.

Mes préparations pour boissons chaudes préférées

Lorsque j’ai envie de sortir du traditionnel café latte, j’ai quelques préparations pour boissons chaudes dans mes placards qui n’attendent que moi :)

Je ne suis pas une grande consommatrice de chocolats chauds, mais j’aime bien ceux qui sont un peu originaux. Mon préféré du moment ? Le chocolat en poudre Monbana, goût pain d’épices ! Avec du lait de coco ou d’amande, c’est un délice !

chocolat chaud monbana

J’ai aussi craqué pour les préparations pour latte de chez Pukka Herbs. Pour le moment, elles ne sont disponibles que sur le site anglais de la marque, mais vous pouvez tout de même vous faire livrer en France, en quelques jours ;) Leur goût est assez surprenant au début mais j’adore ! Mon préféré étant le matcha, évidemment.

organic latte pukka herbs

Et de quoi pimper un simple café.

Ai-je vraiment besoin de vous présenter les sirops Monin pour boissons chaudes ? Elles ressemblent beaucoup aux sirops que les baristas Starbucks ajoutent aux boissons chaudes.

Il y a quelques semaines, j’ai craqué chez Zodio La Rochelle pour un assortiment de 3 sirops pour boissons chaudes. Noisette, caramel ou chocolate cookie.

starbucks à la maison

Je les utilise essentiellement pour pimper mes café latte. Comme ce sont des sirops sucrés, il est évident que je ne rajoute pas de sucre à ma boisson (ou sinon je finis en hyperglycémie !). Il n’y a pas besoin d’en mettre beaucoup pour sentir le goût. Je mets l’équivalent d’un bouchon dans mes boissons (version mug) et c’est parfait.

C’est donc plutôt simple de faire ses boissons façon Starbucks à la maison, et même plus économique, car comptez environ 5€ en moyenne pour une boisson chez Starbucks. Ici, je n’ai pas le prix moyen par café, mais c’est largement en dessous, surtout si comme moi, vous ne pouvez pas vous passer de votre café ou de votre boisson chaude au quotidien ! ;)

Des accros à Starbucks ici ? :)

starbucks à la maison

Si vous jetez un coup d’oeil à Instagram de temps en temps, vous n’avez pas pu y échapper : le #10yearschallenge. L’idée ? Montrer une photo de soi en 2009 et une en 2019, pour mesurer son évolution ou voir au contraire que l’on a pas changé.

Après une longue hésitation, j’ai posté la mienne, en bon mouton des réseaux sociaux que je suis. C’était aussi pour moi l’occasion de ne pas fuir le passé, et surtout de montrer ces images que j’aime tant cacher, tellement j’ai du mal à me reconnaitre sur ces photos de l’époque…

 

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 

 

 

 
 

 
 

 

 

 

 

Une publication partagée par Amelie 🐱 Feel good blogger ❤ (@sogirlyblog) le

A gauche, une photo de moi qui date de 2006 ou 2008. Je n’ai aucune idée de la date. J’ai volontairement effacé/viré la plupart des photos de moi datant de cette époque. Parce que je me trouve moche, laide, sans intérêt. Parce que j’ai du mal à me reconnaitre aussi, et à me dire que cette personne là, c’est moi.

A l’époque, j’avais encore une thyroïde et je peinais à dépasser 46 kilos, malgré un régime alimentaire catastrophique (Mcdo tous les midis ou presque, et soirée alcoolisée au moins 3 fois par semaine). Je ne pense pas que j’étais malheureuse – j’en garde énormément de bons souvenirs – mais clairement, je n’avais aucune confiance en moi et je crois bien que l’alcool m’a beaucoup aidée à m’exprimer/à passer de bonnes soirées. 

En 10 ans (voire 12), il s’en est passé des choses. Tout d’abord, j’ai quitté La Rochelle après la fac, partant vers Marseille pour de nouvelles aventures. Ca m’a d’ailleurs permis d’ouvrir le blog ^^ A l’époque, j’étais en couple et comme ça se passait très bien, ça se voyait plutôt sur mon visage ^^ Passer de la fac à une vie professionnelle, commencer le blog ont aussi beaucoup joué sur mon début de confiance en moi.

Pendant toutes ces années, j’ai connu les déceptions & les joies amoureuses et amicales, les montagnes russes dans mon boulot, les déménagements et les décisions qui bousculent votre vie. J’ai aussi fait de belles rencontres, qui m’ont permis d’évoluer.

En regardant en arrière, je crois que je ferai tout pareil. Même ma période de fac, où je ne me mettais pas en valeur, où je me sentais moche. Elle fait partie de moi.

Aujourd’hui, j’ai 32 ans, je suis célibataire et de retour dans ma ville natale. Pour beaucoup, cela aurait un petit goût d’échec, surtout à nos âges où selon les normes sociétales, je devrais songer à fonder une famille.

Pour moi, c’est juste une étape de vie. L’occasion de continuer à écrire ma vie, à faire de nouveaux projets. Je me laisse aussi l’opportunité de rencontrer quelqu’un, même si pour le moment j’ai beaucoup de mal à me dire que Tinder a désormais changé les règles du jeu ^^ On en reparlera d’ailleurs, si le sujet vous intéresse ;)

 

 

 

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 

 

 

 

 

 

 
 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une publication partagée par Amelie 🐱 Feel good blogger ❤ (@sogirlyblog) le

Je ne doute pas que l’avenir me réserve de jolies choses – du moins je l’espère très fort – et ce #10yearschallenge, c’est aussi l’occasion de montrer que s’accepter, que prendre confiance en soi peut prendre des années. Et vous savez quoi ? Il n’y a aucun souci à ça !

Après une semaine 2 bien compliquée (même si elle m’a apprit beaucoup sur moi !), cette semaine 3 était un nouveau petit défi : faire une semaine 100% végétarienne ! On en reparlera bien assez vite sur le blog, mais j’ai envie de m’octroyer une semaine par mois où je ne mange ni viande ni poisson. C’est ma contribution à mon petit niveau au bien-être des animaux et de la planète.

Vous allez voir que globalement, cette semaine a été facile, bien plus que je ne le pensais. J’ai juste fait un petit écart lors de l’inauguration d’un nouveau restaurant à La Rochelle, mais c’était pour pouvoir avoir un avis complet & être sure de pouvoir vous le recommander à 100% ;) Si c’est pas magnifique, mon sens du dévouement… ^^

Lundi 14 Janvier.

Attention, ce qui suit va choquer : j’ai mis mon réveil à 7h30 du mat’, ce qui m’était pas arrivé depuis longtemps. En ce moment je suis plutôt fatiguée et clairement, si je m’écoute, je dormirai tous les jours jusqu’à 11h. Alors oui, 7h30, ce n’est pas tôt, mais s’il y a bien quelque chose que j’apprécie dans le fait de travailler à mon compte, c’est de ne pas à avoir à me presser le matin.

Pour le petit déjeuner, je n’ai pas hyper faim parce que je dois aller chez le docteur juste après, et clairement, ce n’est pas ce que je préfère dans la vie. Même si j’ai trouvé un docteur sympa ^^ Je me fais donc deux tartines de pâte à tartiner aux noix de cajou (un délice !) et un grand verre de jus ACE.

Après mon rendez-vous chez le médecin, je m’arrête faire une petite pause tranquille sur le port de La Rochelle, et je prends mon petit café avec vue. Je rentre ensuite chez moi faire une machine et bosser.

Le midi, je me prépare un plat végétarien, le premier de la semaine : mélange de blé & lentilles Ebly, des sticks crétois trouvés chez Naturalia, avec du concombre et du basilic. Un régal ! J’en conserve une part au frais, que je mangerai plus tard dans la semaine en salade.

rééquilibrage alimentaire

Pour le goûter, je me prépare un smoothie avec mon Ultra Blend Cook Moulinex : fruits rouges (surgelés de chez Picard), concombre & kiwi jaune. L’avantage du smoothie, c’est que ça cale bien et que c’est délicieux !

Le soir, j’ai un peu la flemme et surtout pas trop faim. Je mange la moitié d’une pizza végétarienne de chez Picard que j’avais dans le congélateur. Ca dépanne bien et c’est plutôt bon !

Mardi 15 Janvier.

Je me lève tôt, car je dois aller me faire une prise de sang à jeun. Pour me récompenser après une prise de sang, j’avais pour habitude d’aller me prendre un Starbucks quand je vivais à Paris et Marseille. Comme on en a pas à La Rochelle, je me récompense avec un café et une brioche à la fleur d’oranger, au soleil, sur le port :)

Le midi, je mange le reste de mon plat du lundi midi. Un régal, que ce soit chaud ou froid. Vers 16h, j’ai un peu faim, donc je me prends deux clémentines et une compote de pommes. Pour le soir, je me fais un plat que j’ai vu sur Pinterest : du quinoa, un oeuf au plat et un avocat. C’est très bon et ça cale bien !

Mercredi 16 Janvier.

Je me lève en n’ayant pas plus faim que ça. Du coup je me fais un thé vert et je mange une tartine avec de la pâte à tartiner à la noix de cajou dessus. Je prends aussi une compote.

Le midi, je ne suis pas plus inspirée que ça pour déjeuner. Je me fais donc une assiette de pâtes complètes avec du pesto et des carottes. C’est basique mais au moins, ça cale bien.

carlotta la rochelle

Le soir, je suis invitée à une soirée blog pour découvrir Carlotta, un nouveau restaurant italien à La Rochelle. Au menu : antipasti, pizza et desserts italiens ! Malgré le fait que je sois dans ma semaine végétarienne, cela ne me pose pas de souci pour manger. Je prends juste une part de pizza avec du salami piquante dessus, mais sinon le reste de mon repas est uniquement végétarien.

Jeudi 17 Janvier.

J’ai assez faim quand je me lève. Je me fais donc un bol de yaourt au soja avec du muesli, un peu de comté et un grand mug de thé.

Le midi, je me fais une nouvelle assiette de quinoa, avocat et oeuf au plat, dans laquelle je rajoute aussi un reste de morbier que j’ai dans le frigo. Je prends un yaourt en dessert et ça me cale très bien jusqu’au goûter. Je rejoins ma mère vers 17h pour prendre un café et une crêpe sur le vieux port de La Rochelle, et profiter du soleil :)

rééquilibrage alimentaire

En rentrant, je me prépare une soupe : courge butternut, haricots verts & tomates cerises : un délice ! Je la pimpe avec un mélange de graines et de la coriandre.

Vendredi 18 Janvier.

Ce matin, pas de petit déjeuner à la maison, mais un petit déjeuner sur le port avec ma meilleure amie. On opte pour un petit déj’ assez complet : jus d’orange pressé, café, tartines et croissants. C’est plutôt pas mal, même si ça reste un petit déjeuner de touriste ^^

Comme on prend le petit déj’ vers 10h, je n’ai pas faim à midi. Je travaille donc puis file faire quelques courses pour le weekend. Je passe chez Subway me prendre un sandwich végétarien, par pure flemme. Conclusion ? Autant j’aime bien leurs sandwich comme le BMT, autant la version végétarienne est pas dingue…

Le soir, je termine ma soupe de la veille, avec des carottes & du houmous. Je me fais aussi une tisane avant de dormir.

Samedi 19 Janvier

Je me lève en mode flemme intense. Ca m’arrive assez souvent en ce moment. Je n’ai pas plus faim que ça, du coup en guise de petit déjeuner, ça sera jus ACE & clémentines.

Le midi, je me fais un plat de raviolis frais chèvre/basilic, avec un yaourt au soja en guise de dessert. Dans l’après-midi, j’ai envie de grignoter tout ce qui me passe sous le nez, donc je me fais une théière de tisane & je mange quelques clémentines. C’est dans ces moments là que je suis ravie de ne pas avoir des stocks de gâteaux à la maison !

Après cette journée de flemme, je rejoins ma meilleure amie pour prendre l’apéro. On devait juste prendre un verre, mais on termine avec une bouteille de vin rouge. Comme d’habitude, j’ai envie de dire ^^ Et comme on a faim vers 20H, on commande une portion de nachos au fromage & poulet. Je suis dans ma semaine végétarienne mais il n’y a rien de végétarien à la carte, et j’ai faim. Et je n’ai pas envie de finir pompette, en plus.

Je rentre à la maison vers 22h, et je me fais un grand mug de tisane.

Dimanche 20 Janvier

Je me lève vers 9h en ayant assez faim. Je me prépare donc un petit déjeuner, avec un reste de baguette aux olives, du fromage, un bol de céréales et des clémentines.

Je vais faire un tour au marché, pour acheter quelques fruits et légumes. Le midi, je mange une poche aux épinards & fromage grec achetée chez Naturalia, avec du concombre.

rééquilibrage alimentaire

Après le déjeuner, je pars marcher en bord de mer, histoire de prendre l’air et de ne pas rester léthargique sur mon canapé tout le weekend. En rentrant, je me fais un chocolat chaud pour me réchauffer, et je comate devant Netflix jusqu’à l’heure du dîner.

Je n’ai pas très faim, mais je me prépare une poêlée de légumes (pommes de terre, haricots verts, champignons) avec un pavé végétal Herta, et une compote de pommes en dessert.

via GIPHY

Fin de ma semaine végétarienne. Je vous donnerai mon ressenti là-dessus dans un prochain article (l’art du teasing, haha), mais globalement, c’est beaucoup moins compliqué que je ne le pensais ;)

En ce Blue Monday (reconnu comme le jour le plus déprimant de l’année), j’ai eu envie de vous parler d’un de mes moyens préférés pour me faire plaisir : m’envoyer des fleurs. Et comme j’ai reçu un chouette bouquet la semaine dernière de la part de Bloom&Wild, ça ne pouvait pas mieux tomber !

En effet, rien de tel pour décorer son intérieur ou pour se faire plaisir que d’avoir un joli bouquet de fleurs. Quand on nous l’offre, c’est encore mieux (faites passer le message à vos moitiés !), mais rien ne nous empêche de nous offrir nos bouquets de fleurs.

A l’approche de la Saint Valentin, je me suis dit que ça serait pas mal de vous donner mon avis sur Bloom&Wild. Il y en a sûrement certains que ça dépannera à l’arrivée du jour J ;)

bloom and wild bouquet

Bloom & Wild, c’est quoi ?

Bloom&Wild est un service de livraison de fleurs en ligne. Le concept est plutôt simple : livrer dès le lendemain chez vous des fleurs fraîches.

Il existe 3 types de produits chez Bloom&Wild : les bouquets « Créatifs », que vous devez réaliser et agencer vous même (pratique pour ceux qui ont la main verte ou l’âme d’un fleuriste !), les bouquets Tout Prêt (pour ceux qui comme moi n’ont jamais su arranger des fleurs ensemble) et des plantes.

Les bouquets sont vendus à partir de 25€ et la livraison est gratuite avec TNT. Ils sont livrés gratuitement dès le lendemain chez vous (ou chez la personne a qui vous les offrez), ou bien à la date de votre choix si c’est pour une surprise, un anniversaire, etc… :)

La livraison coûte 5€ si vous choisissez Chronopost comme transporteur.



Concrètement, comment ça marche ?

La première étape, et non des moindres, c’est de choisir le bouquet sur le site de Bloom&Wild. A vrai dire, ils sont tous tellement jolis et bien mis en scène que c’est assez compliqué de choisir du premier coup.

Une fois le bouquet commandé, vous recevez le lendemain via TNT votre bouquet. Il arrive dans un carton et un emballage spécialement conçus pour conserver la fraîcheur des fleurs et ne pas les abimer, comme si vous étiez passé acheter un bouquet chez votre fleuriste de quartier.

bouquet bloom and wild

Le bouquet est accompagné d’un petit carnet rempli de conseils mais aussi de soins pour conserver votre bouquet jusqu’à 7 jours.

bouquet zoé bloom and wild

Pour ma part, j’ai craqué pour le bouquet Zoé et ses jolies couleurs, qui viennent mettre une petite touche colorée et vive dans ma déco hivernale. Il est composé de 24 tiges comprenant des roses, alstroemerias & dianthus. De jolies fleurs pour cet hiver, auxquelles il est difficile de résister !

Il fait partie de la gamme des bouquets tout prêts. Ce sont les plus simples, car ils nécessitent juste qu’on coupe les tiges sur quelques centimètres en biais.

Vous versez ensuite le petit sachet fourni avec dans l’eau de votre vase et voilà un beau bouquet prêt à décorer votre salon !

bouquet bloom and wild

Et si on craquait pour l’abonnement ?

Si vous êtes féru(e) de fleurs et de jolis bouquets, et que vous avez envie d’en avoir un tous les mois chez vous, livré en 24h, alors pourquoi ne pas craquer pour les abonnements proposés par Bloom&Wild ?

Il vous suffit simplement de choisir la durée de l’abonnement, le type de bouquet que vous souhaitez recevoir (plutôt créatif ou tout prêt ?) et le tour est joué ! :)

bloom and wild bouquet

Perso, j’étais intriguée par le concept depuis quelques temps et je suis plutôt convaincue. C’est surtout la livraison qui m’inquiétait (connaissant les transporteurs et leur faculté à ne jamais faire une livraison comme il se doit…) mais j’ai été agréablement surprise. Le bouquet est arrivé soigneusement emballé, et ça fait déjà 5 jours qu’il est chez moi et qu’il n’a pas bougé.

Je ne pense pas opter pour l’abonnement pour le moment, mais pourquoi pas m’offrir de temps en temps un joli bouquet ! Ils sont plutôt conséquents et mettent tout de suite de bonne humeur :) Et puis à défaut d’avoir quelqu’un qui m’envoie des fleurs, autant être servie par moi-même !

Si vous avez un anniversaire, une naissance ou une autre occasion pour offrir des fleurs, sachez que Bloom&Wild a même crée des bouquets spécialement pour ces occasions ;)

En conclusion, s’envoyer des fleurs, c’est un grand OUI ! Et vous ? Vous aimez avoir de jolis bouquets à la maison ? :)

avis bloom and wild

Oh la la. Que cette deuxième semaine a été rude niveau alimentation. Si vous n’avez pas lu le récit de la semaine 1, je vous invite à le relire avant de poursuivre la lecture de cet article.

Je terminais donc ma première semaine en partant passer quelques jours chez le Dandy. Petite parenthèse parce que j’ai eu la question : non, nous ne sommes pas ensemble. Nous sommes restés amis depuis notre séparation cet été, et quand je vais à Paris, évidemment je le vois.

J’ai donc passé quasiment toute la semaine avec lui, et on a bien profité du séjour parisien pour se faire plaisir. Sauf que je n’avais pas forcément anticiper que mon corps n’allait pas suivre la cadence, après près de 3 mois à cuisiner par moi-même et à consommer différemment.

Lundi 7 Janvier.

Je me lève le matin avec un énorme mal de tête, parce que je suis en pleine sinusite. Du coup, j’opte pour un énorme café en guise de petit déjeuner, parce que clairement je suis incapable d’avaler autre chose.

Après le petit déjeuner, on décide de profiter du beau temps parisien (tout est relatif – comprenez par là qu’il ne pleuvait pas et qu’il faisait blanc ^^), et on part donc se balader entre Bercy et Olympiades. Vers 13h, on choisit de manger à l’Auberge Aveyronnaise, car on a tous les deux envie de manger une bonne pièce de viande. J’opte pour du boeuf avec une sauce au roquefort, accompagnée de pommes de terre sautées. En dessert, je prends une mousse au chocolat, mais je ne la termine pas car je suis vite écoeurée.

auberge aveyronnaise paris

L’après-midi, on décide de se faire une séance de ciné. Il faut savoir que Le Dandy ne peut pas aller au cinéma sans avoir des trucs à grignoter, donc on fait littéralement une razzia au supermarché : bonbons Haribo, M&M’s… J’en mange évidemment, très machinalement, devant le film. Sans plus de plaisir que cela, soyons honnête.

Le soir, on rentre à l’appart du Dandy et on se fait une poêlée de riz, lentilles corail et poulet au curry. Je me prépare une tisane également, pour aller avec.

Mardi 8 Janvier.

Au programme de la journée : faire les magasins avant la cohue des soldes. On prend donc un petit déjeuner assez copieux : avocat, blanc de dinde, thé, jus de clémentine… Puis on file direction La Vallée Village, à côté de Disneyland.

reequilibrage alimentaire

Vers 12h, comme on a assez faim, Le Dandy me propose de tester les burgers de Factory&Co, qu’on n’avait jamais eu l’occasion de tester avant. Je commande un burger avec steak végétarien, mais une fois la commande passée, on m’indique qu’ils n’en ont plus. Du coup je prends avec filet de poulet, que j’accompagne de coleslaw. Je pioche dans les frites du Dandy, mais je suis très vite calée. Résultat, je ne termine même pas mon burger ni mon coleslaw. Et je ne touche même pas au dessert.

On fait les magasins tout l’après-midi, et vers 18h, on prend un jus de fruits frais dans un kiosque de Val d’Europe. Je revis un peu ^^ Sur le chemin du retour, on s’arrête à Vincennes manger une pizza dans notre pizzeria préférée, Chez Antoine, et je me régale avec une pizza aux truffes. Une fois rentrée, je me fais un énorme mug de tisane !

Mercredi 9 Janvier.

Au petit déjeuner, je mange du blanc de dinde, un peu de comté et un avocat. On part ensuite visiter l’Institut du Monde Arabe, où l’on reste près de 3h. Du coup, on en sort vers 15h sans avoir déjeuner. On trouve un chouette restaurant syrien pas très loin, et on déguste des mezzes avec du thé syrien. Un délice !

Le soir, on rejoint une copine, pour prendre l’apéro. On part ensuite diner au Hanoi Cà Phê, où l’on doit patienter plus d’une heure pour avoir enfin une table. Autant vous dire que ce genre de choses ne me manque absolument pas. Parce qu’à attendre dans le froid qu’on daigne bien nous installer à une table pour manger, non merci. Je prends un cocktail sans alcool façon bubble tea et un poulet au curry&lait de coco.

Jeudi 10 Janvier.

Au petit déjeuner, j’ai un peu faim donc je mange des pancakes aux raisins Marks&Spencer, avec un grand mug de café. Comme c’est ma dernière matinée à Paris, on ne fait rien de spécial, surtout qu’il ne fait pas super beau. Le midi, on se fait un plat de pâtes avec une sauce tomates aux olives et du blanc de dinde, et quelques macarons Pierre Hermé en dessert.

Je passe chez Starbucks me prendre un café latte au lait de coco avant de prendre le train pour rentrer à La Rochelle.

Comme on sort le soir avec ma meilleure amie, je me fais une assiette de pâtes avec un peu de sauce tomate, histoire de ne pas sortir le ventre vide.

Vendredi 11 Janvier.

Une grosse journée de boulot m’attend. Je me lève et me fais un bon petit déjeuner : thé vert, clémentines, yaourt au soja avec du muesli. Je suis tellement prise par le travail que je ne déjeune qu’aux environs de 14h.

Je n’ai pas super faim, donc je me fais une poêlée de légumes : champignons/haricots verts/carottes et une compote en dessert.

Je continue de travailler tout l’après-midi, et le soir je suis tellement fatiguée que je me fais un gros bol de yaourt de soja avec du muesli et une tisane. Au final, malgré la fatigue, je me couche que vers minuit et quelques car je suis incapable de dormir…

Samedi 12 Janvier.

Après avoir avalé un café, je file faire quelques courses chez Monoprix et au marché. Je fais le plein de fruits et de légumes, notamment parce que j’ai prévu de faire ma semaine végétarienne la semaine d’après. Je vous reparlerai de ça très bientôt ;)

Le midi, je me cuisine un plat de pâtes au blé complet, avec des haricots verts, de l’oignon rouge, de l’ail, du pesto et de la coppa. Dans l’après-midi, j’ai un petit creux vers 17h donc je mange une clémentine et une compote.

reequilibrage alimentaire

Le soir, on sort encore avec ma meilleure amie, et on décide de se faire plaisir. On file donc se faire une planche et une bouteille de rouge dans notre bar préféré. Au final, on boit 2 bouteilles puis d’autres verres… Mais c’est une excellente soirée donc ça vaut le coup de craquer ^^

Dimanche 13 Janvier.

Evidemment, je me lève avec une mini gueule de bois…. Après avoir bu 1 litre d’eau, je mange quelques clémentines et un peu de brioche, puis je me motive a enfiler mes baskets pour sortir et faire une séance de marche rapide en bord de mer. Au final, je marche 5kms et ça me fait un bien fou de prendre l’air !

Pour le midi, je passe chez Bagelstein me prendre un bagel, le Fitness. Avec un pain aux lentilles vertes à tomber ! Dans l’après-midi, je me fais une théière de tisane façon chaï et je glandouille à la maison devant la télé…

Le soir, comme j’ai un reste de mon plat de pâtes de la veille, je le fais réchauffer, et je complète avec du yaourt en dessert.

via GIPHY

Cette semaine a été compliquée mais elle me permet de prendre de plus en plus conscience que mes changements d’alimentation – ou du moins le fait de cuisiner davantage – a un bon effet sur mon corps, qui est en manque dès que je commence à manger mal pendant plusieurs jours. J’ai hâte de faire ma semaine végétarienne pour cuisiner de nouvelles recettes et peut-être découvrir de nouveaux produits ^^

Si vous jetez régulièrement un coup d’oeil sur les e-shops déco ou si vous allez souvent faire du lèche-vitrine chez Maisons du Monde et compagnie, vous n’avez pas pu échapper à cette tendance : le métal doré ou cuivré, souvent du laiton, a envahi nos intérieurs.

Directement inspiré de l’art déco, c’est – à mon avis – un très bon moyen d’apporter des touches de lumière dans un appartement. C’est aussi un matériau qui peut aisément trouver sa place dans toutes les pièces de la maison.

déco métal cuivré ou doré

On peut aussi associer le laiton ou le métal avec d’autres matières tendances cette année, comme le velours par exemple. Cela donne un ensemble très art déco, absolument chic et canon ! Il s’associe aussi parfaitement au bois clair, pour venir réveiller des meubles assez basiques.

L’avantage du métal doré ou cuivré, c’est qu’on peut aussi bien l’adopter en grosse pièce, par exemple sur une table basse ou un luminaire, que par petite touche (en photophore, en vase, en déco murale…). Tout dépend de la pièce dans laquelle vous avez envie d’insuffler cette tendance.

déco métal cuivré ou doré

Dans un salon ou une cuisine, on peut oser aisément les grosses pièces en métal doré ou cuivré. Une table ou une desserte en laiton doré donneront tout de suite une touche d’originalité à votre intérieur.

Dans une chambre, on préfèrera l’adopter par petites touches : en cadre (comme dans mon appartement), en miroir ou sur les luminaires.

déco métal cuivré ou doré

Je me suis donc dit qu’une sélection shopping avec que des produits soldés pour adopter cette tendance serait donc une bonne idée pour illuminer ce weekend tout gris. Parce qu’on a trop souvent tendance à l’oublier, mais les soldes, ce n’est pas que pour les vêtements. C’est aussi un très bon moyen de refaire sa déco sans claquer son PEL ;)

Voilà de quoi craquer plus ou moins raisonnablement pour cette tendance du métal doré/cuivré, qui va encore être très tendance en 2019 ! Vous pouvez donc l’adopter, sans culpabiliser ;)

Fin Novembre, j’ai reçu chez moi un objet un peu particulier, qui me faisait de l’oeil depuis un petit moment : un jardin d’intérieur. Parfait pour apporter une touche de verdure supplémentaire dans mon nouvel appartement ! Et c’est grâce à l’enseigne Boulanger que j’ai pu créer un petit coin pour cultiver des plantes aromatiques, sans avoir d’extérieur.

Il faut dire que depuis plusieurs mois, j’avais entendu parler des jardins d’intérieur, et j’ai plusieurs fois failli sauter le pas d’en acheter un. Et puis, les mois ont passé, et j’ai un peu zappé l’idée. Mais ça, c’était avant d’en recevoir un chez moi, fin Novembre.

Et bonne nouvelle pour vous : j’ai reçu un modèle très abordable, puisqu’il s’agit du jardin d’intérieur Eve Essentiel B. Vendu 69,99€ chez Boulanger, il permet de faire pousser différentes plantes sans avoir de jardin ou de balcon : tomates cerises, mini poivrons, basilic, ciboulette… Au total, il y a une trentaine de recharges possibles à cultiver !

jardin d'intérieur essentiel B

Le jardin d’intérieur Eve Essentiel B est vendu avec 2 berlingots : persil plat & basilic. Deux herbes aromatiques qu’on utilise souvent.

Comment ça se présente ?

Le jardin d’intérieur Essentiel B prend très peu de place. Pour ma part, je l’ai disposé sur une petite table d’appoint. La seule contrainte : il faut une prise de courant à proximité. En effet, il est alimenté grâce à l’électricité, et doit être branché en permanence.

jardin d'intérieur essentiel B

Une fois que vous avez installé le jardin d’intérieur, il faut donc y insérer les recharges de plantation, dans les deux espaces prévus à cet effet. Remplissez ensuite le réservoir d’eau, au niveau de l’orifice central, jusqu’à ce que le flotteur remonte et ferme l’orifice.

jardin d'intérieur essentiel B

Les lingots de plantation mettent environ 3h à s’humidifier. J’ai constaté que celui de persil plat avait mis plus de temps à s’humidifier que celui de basilic, donc pas d’inquiétude si cela vous arrive aussi ;)

Le support d’éclairage doit être au niveau le plus bas au début. Il diffuse une lumière violette qui va permettre aux plantes de pousser en intérieur.

jardin d'intérieur essentiel B

Bon à savoir

Lorsque vous branchez le jardin d’intérieur, il reste allumé pendant 16h d’affilée, et s’éteint pendant 8h. Cela créé un cycle idéal pour les plantes, de type jour/nuit, qui favorise leur croissance.

J’ai donc branché le jardin d’intérieur un matin, à 7h30. Il reste donc allumé jusqu’à 22h30, puis s’éteint et se rallume automatiquement le matin.

Si pour une raison ou une autre, vous souhaitez réinitialiser la minuterie et créer un nouveau cycle 16h/8h, il faut débrancher le jardin d’intérieur pendant au moins 30 secondes.

Et ça donne quoi ??

En toute honnêteté, j’ai commencé à voir les premières feuilles de basilic au bout de 3 semaines. Du côté du persil, je voyais juste les petites graines, mais pas une trace de plante. Le persil a commencé à pousser au bout de 4 ou 5 semaines.

Début Janvier, soit 1 mois et demi environ après l’installation du jardin d’intérieur dans mon appartement, voici le résultat.

jardin d'intérieur essentiel B

Le persil pousse de façon un peu éparse, et après avoir pris cette photo, je l’ai récolté pour pouvoir le faire sécher dans un petit pot de verre, façon herbe aromatique de supermarché (Ducros, pour ne pas les citer ^^).

Le basilic grandit énormément, que ce soit en largeur ou en hauteur. Il sent très bon et j’ai retrouvé les mêmes plaisirs que le basilic que j’avais planté en extérieur lorsque l’on vivait à Marseille. Et il a vraiment du goût, pour l’utiliser régulièrement dans mes plats.

J’ai déjà un lingot de tomates cerises que je pense installer vers le mois de Mars, pour me faire des plats comprenant des tomates cerises & du basilic quand les beaux jours vont arriver.

jardin d'intérieur essentiel B

Bilan ?

Clairement, je suis plus que ravie de mon jardin d’intérieur Essentiel B de Boulanger. Il ne prend pas beaucoup de place, la lumière violette se voit mais ce n’est pas gênant et ça a même accéléré la pousse de certaines de mes plantes vertes qui se trouvent à proximité.

Pour 69,99€, avec l’achat une ou deux fois par an max de nouveaux lingots de plantes (environ 6€), je trouve que c’est vraiment un chouette produit. Surtout si vous aimez cuisiner avec les herbes aromatiques ou si vous avez envie d’avoir des petits légumes comme les poivrons ou les tomates cerises à portée de main.

Je l’ai installé juste à côté de ma cuisine, du coup en deux coups de ciseau, c’est très facile pour moi d’utiliser mon persil et mon basilic.

Si vous avez envie de faire pousser des plantes dans votre appartement ou studio, vous pouvez donc craquer les yeux fermés ! Par curiosité : c’est le genre de produits qui vous intéresserait ? ;)