Category

Lifestyle

Category

Plus que quelques jours avant l’arrivée du printemps. Je ne sais pas si c’est pareil pour vous, mais ça me donne à chaque fois envie de refaire ma déco. Comme je n’arrive pas encore à me décider pour le moment, je flâne (beaucoup) sur Pinterest et les sites de déco comme Myloview. L’occasion pour moi de vous parler d’une des grosses tendances de l’année : la décoration murale !

Si comme moi, vous êtes en location, vous avez souvent tendance à laisser vos murs neutres. Clairement, on ne veut pas prendre le risque de se retrouver à ne pas récupérer sa caution lors de l’état des lieux de sortie… Mais je vous ai quand même déniché quelques idées à adopter, qu’on soit propriétaire ou locataire !

Le papier peint

Souvent considéré comme le papier peint de mémé, celui-ci est un véritable élément de décoration qui amène du caractère à une pièce. Pas besoin de maroufler sur les 4 murs, un joli papier peint graphique ou représentant un paysage devient une tête de lit dans une chambre.

papier peint paysage forêt myloview

Dans un salon, vous pouvez appliquer votre papier peint pour décorer le mur, comme un poster géant. Utilisez cette technique pour délimiter un coin bureau ou lecture dans une grande pièce.

papier peint à grosses fleurs

Si vous avez la chance d’avoir une entrée lumineuse et un peu vaste, vous pouvez également utiliser un papier peint coloré ou très graphique pour personnaliser cette pièce. Il ne faut pas oublier que c’est la première chose que voient les personnes qui viennent chez vous.

La toile imprimée

Là aussi longtemps étiquetée comme has-been, la toile imprimée fait son grand retour en 2019. Oubliez les impressions cheap. La toile imprimée devient un véritable objet de décoration artistique.

Comme si l’on accrochait un tableau, choisissez des toiles imprimées représentant des paysages, des motifs exotiques ou bien des dessins.

toile imprimé végétal printemps 2019

L’avantage de la toile imprimée, c’est qu’elle s’accroche facilement, avec un clou dans le mur. Elle trouve aussi bien sa place dans un salon, une cuisine ou une chambre. A vous de l’intégrer parfaitement dans votre intérieur, en la coordonnant au reste de votre décoration.

Les stickers

Les motifs géométriques sont très tendances cette année, surtout dans la décoration des chambres. Si vous n’êtes pas assez doué de vos 10 doigts pour vous lancer dans des motifs peints, trichez en optant pour des stickers !

Les stickers représentant des végétaux sont aussi très tendances cette année. Ils peuvent venir décorer un pan de mur, au dessus d’un meuble ou d’une cheminée par exemple.

Vous pouvez également recouvrir vos carreaux dans une cuisine ou la salle de bains avec des stickers, façon carreaux de ciment. Pour cela, il faut simplement opter pour des stickers conçus pour ces pièces.

Les affiches

C’est la solution pour laquelle j’ai opté en emménageant dans mon appartement, il y a quelques mois. J’ai acheté de jolies affiches, très graphiques, et je les ai encadrées dans des cadres métalliques (rose gold ou doré).

Souvent très abordables, on peut en acheter plusieurs et les accrocher en fonction de notre humeur.

affiche mantra printemps 2019

J’aime beaucoup les affiches façon mantra, avec des phrases ou des injonctions positives. J’ai aussi craqué pour des affiches représentants des villes ou des régions qui sont importantes pour moi :)

Si vous ne souhaitez pas les accrocher dans des cadres car vous ne pouvez/souhaitez pas faire de trous dans le mur, une autre solution : accrochez vos affiches avec du masking tape !

Les tissages

Cette année encore, la tendance boho est très présente. Vous pouvez donc créer ou acheter un ou plusieurs tissages pour venir décorer les murs de votre salon ou de votre chambre.

tissage mural

Si vous avez une décoration plutôt neutre, vous pouvez oser le tissage mural coloré, dans des teintes vives comme le jaune moutarde ou le bleu, ou bien préférez un tissage plus neutre, avec des teintes noires & blanches.

J’espère que ces idées de décoration murale tendances cette année vous donneront quelques idées pour décorer votre intérieur. Faciles à installer, elles viennent habiller vos murs pour le printemps.

Cette semaine, c’est semaine végétarienne ! Même si au final, la semaine dernière, ma semaine était une nouvelle fois quasiment végétarienne. Je crois que mon défi 1 semaine végétarienne par mois prend de plus en plus de place dans mon alimentation quotidienne. Et c’est pas plus mal ! :)

Cela m’oblige à me creuser un peu les méninges pour cuisiner de nouveaux plats, et j’ai hâte que les beaux jours arrivent pour me concocter des plats avec de nouvelles saveurs, notamment des grandes salades !

Lundi 4 Mars

Dernier jour à Marseille, et je suis partagée entre l’excitation de retrouver ma maison & la tristesse de devoir repartir. Le matin, au Mama Shelter, je me fais un petit déjeuner royal : oeufs brouillés, concombre, fromage, mélange de céréales avec des graines de tournesol, des cranberries & du kiwi.

Je profite de mes dernières heures marseillaises pour faire un peu de shopping, puis je file à La Fiancée, que j’avais envie de tester avant de partir. Je me prends des pancakes avec une compotée de rhubarbe, un espresso & une orangeade maison.

la fiancée marseille

Le trajet en train va être long. Il faut près de 9h pour faire Marseille-La Rochelle, avec un changement à Paris. J’achète un paquet de compotes en gourde pour les petits creux. Entre deux trains, je me prends mon dîner chez Paul, et comme il n’y a pas d’option végétarienne dans leurs sandwichs, je prends un sandwich au thon.

Mardi 5 Mars

Je retrouve ma routine. Je me lève vers 8h et me prépare un bol de yaourt végétal à la vanille avec le mélange Paléo de MyMuesli. Pendant la matinée, je fais de la paperasse, je relance mes clients qui ne me payent pas.

Le midi, le frigo est assez vide car je n’ai pas fait trop de courses la semaine dernière, vu que je partais 5 jours. Je me fais donc un plat de pâtes avec une sauce pesto & un peu de parmesan.

L’après-midi, je me motive à aller faire des courses, afin de cuisiner cette semaine. Comme je n’ai pas super faim le soir, je me prépare un grand bol de soupe courge butternut/lait de coco/curry/coriandre. 30mn dans mon blender chauffant et c’est prêt !

Mercredi 6 Mars

Je me lève sans avoir trop faim donc je me prends juste une brique de lait de soja aux fruits rouges Alpro et une clémentine. Je travaille le matin et je commence à avoir faim vers 11h.

Je file déjeuner chez ma mère, et elle me prépare des spaghettis aux courgettes avec du parmesan. Pour le dessert, elle me sort une boite de donuts (purée, c’est pas ma mère pour rien hein !), mais je résiste et je préfère prendre un yaourt au lait d’amande ;) En vrai, c’est pas que je résiste, mais je n’ai pas envie de gras ou de sucre.

Je suis fatiguée (merci la thyroide) donc l’après-midi, je comate devant la télé, tout en répondant à vos commentaires sur le blog.

Le soir, je rejoins mes amis pour boire un verre, parce que ça fait une semaine qu’on ne s’est pas vus ! (et quelques semaines pour une autre amie à moi !). Avant de sortir, je mange mais je dois avouer que je ne suis pas super inspirée… Je me cuisine donc une omelette avec des herbes de Provence dedans, et une poêlée de courgettes :)

Jeudi 7 Mars

Ma matinée se passe tranquillement : toujours du boulot, je me fais un bol de muesli en me levant. Je passe aussi faire deux courses pour la soirée du vendredi, et je rentre travailler.

Le midi, je n’ai aucune idée de quoi me préparer à manger, et je suis en plein boulot. Je commande donc une salade chez Garden Café et je me la fais livrer à la maison. Une salade composée avec des pâtes, de la salade verte, de l’avocat, de la patate douce, des oeufs, de la mozzarella et des concombres. Un régal ! Bien copieuse, elle me permet de tenir facilement jusqu’à 17h sans avoir faim.

salade végétarienne garden café la rochelle

Pour le goûter, je me prends une compote de pommes avec un thé blanc. Le soir, je suis trop fatiguée pour avoir faim. Je me couche tôt, épuisée.

Vendredi 8 Mars

Comme tous les 15 jours maintenant, c’est parti pour une prise de sang de bon matin. J’angoisse un peu de me sentir mal, parce que je suis toute faible. Après ça, j’enchaine avec un rendez-vous pour le blog et je passe chez Bagelstein le midi prendre un bagel végétarien, parce que j’ai encore pas mal de boulot qui m’attend.

bagel végétarien bagelstein

Je bosse tout l’après-midi, puis je file chez ma meilleure amie pour une soirée mexicaine. On prépare des fajitas, je prépare un saladier de Margarita et on passe une super bonne soirée. Je fais un écart par rapport à ma semaine végétarienne, mais parce que je me vois pas trop manger des fajitas végés ^^ (Et puis je suis la seule à manger comme ça parmi mes amis, donc j’allais pas faire ma chieuse à réclamer une préparation végétarienne ^^)

soirée fajitas

Je rentre chez moi sur les coups d’1h du matin, épuisée.

Samedi 9 Mars

Je me lève encore fatiguée, après une bonne nuit de sommeil. Merci la thyroïde hein… En plus je dois terminer un papier pour un client, donc impossible pour moi de ne pas travailler. Je me prépare un bon petit déjeuner : bol de muesli, thé vert, clémentines…

Le midi, enfin vers 13h, je n’ai toujours pas faim. Je continue donc de travailler et vers 16h, je me refais un bol de céréales du coup, parce que je n’ai pas faim, tellement je suis épuisée.

Le soir, on sort avec mes amies. Je me prépare un plat de pâtes avec des tomates cerises et de la courgette, puis on file boire des verres. Mais entre le bruit et la fatigue, je suis vite épuisée. Je bois « juste » deux verres de vin rouge, je refuse un troisième et dès que je rentre chez moi, vers 23h, je m’écroule dans mon lit. C’est beau la jeunesse…

Dimanche 10 Mars

J’ai fait une nuit de 10h, et je suis toujours épuisée. Je me lève en ayant faim, vers 9h30. Je me prépare donc un petit déjeuner gourmand : gaufres à la pâte à tartiner, bol de muesli avec du yaourt, une clémentine et un grand mug de thé blanc.

Le midi, je fais réchauffer une portion de gnocchis aux petits légumes que j’avais congelé, pour un jour où je n’avais aucune idée. Puis, je décide d’aller au cinéma dans l’après-midi, histoire de ne pas travailler et de me reposer comme je peux.

Le soir, je me fais une soirée « Netflix and Chill ». Je me prépare un plateau avec du fromage, du houmous, des nachos & des bébés carottes. Une grosse théière de tisane et voilà un dimanche soir parfait !

Malgré la fatigue qui se fait de plus en plus handicapante, je suis contente de ma semaine. J’ai fait 2 écarts dans ma semaine végétarienne, mais au moins cela montre que je suis humaine et que comme tout le monde, je ne peux pas toujours coller à mon programme alimentaire ;)

Remballez vos bouquets de fleurs, vos concours pour gagner de la lessive, vos bouteilles d’eau créées spécialement pour l’occasion ou bien encore ce goodie gracieusement offert par votre patron parce que le 8 Mars, c’est votre journée.

Je ne me considère pas comme une féministe acharnée mais je pense que oui, je suis féministe. Alors, j’ai eu envie de profiter de cette journée des droits des Femmes, le 8 Mars, pour vous parler un peu de tout ça sur le blog.

Je grince souvent des dents quand je suis sur Twitter, et je ne tweete pas tellement à ce sujet car je n’ai pas l’énergie de me perdre parfois dans des polémiques stériles… Mais sur mon blog, l’avantage, c’est que je suis le maître du jeu ;)

Avec les années…

Je me découvre une conscience plus féministe qu’avant. Je lis sur le sujet, livres ou articles de presse. Je pense me mettre aux podcasts (25 ans après tout le monde) pour élargir mon champ de pensées et d’idées.

journée des droits de la femme
Fight Like a Girl de Laura Barcella / Sorcières de Mona Chollet

Je crois que c’est aussi les épreuves de la vie qui m’ont donné conscience que la seule personne sur qui je peux jamais compter, c’est moi. OU mes copines. Pas un seul mec en vue sur qui je peux compter.

Au lieu de m’apitoyer à ce sujet ou de maudire tous les mecs de la Terre, je préfère utiliser mon énergie pour faire bouger les choses à mon niveau et créer une vraie sororité avec mon entourage ;)

Pourquoi cette journée est importante, et pourquoi ça devrait l’être tous les jours en fait.

Nous sommes seulement le 8 Mars et 30 femmes ont déjà été tuées par leur compagnon ou ex-compagnon depuis le début de l’année. En France. Toujours le même scénario (ou presque) : les victimes ont porté plainte plusieurs fois contre leur conjoint/ex-conjoint et rien n’est fait.

Tous les 3 jours, dans notre pays, une femme meurt sous les coups de leur conjoint. Ne parlons pas de crime passionnel, cela dédouanerait bien trop les meurtriers. Et puis dans crime passionnel, il y a cette idée « romantique » de la mort, de tuer pour garder à jamais avec soi la personne avec qui l’on vit.

Toujours dans l’actualité, les femmes prennent cher : harcèlement sexuel, viols, ligue du LOL, affaire Weinstein, remise en question du droit à l’IVG, PMA… La liste pourrait être longue.

journée des droits de la femme

Et pourtant cela se passe dans des pays développés. Alors on n’ose même pas imaginer ce qu’endurent chaque jour les femmes dans le monde entier… Mariage forcé, manque d’éducation, meurtres, prostitution, excision, viols, être une marchandise comme une autre…

Pourquoi se préoccuper des droits des femmes un seul jour dans l’année ? Cela devrait être toute l’année et au final, ne même pas faire l’objet d’une journée spéciale, trop marketing à mon goût.

Non, je ne fais pas la promotion d’opés marketing spéciales « journée de la femme »

Etant blogueuse, je suis chaque année fortement sollicitée pour faire la promotion d’objets ou de concepts créés pour « la journée de la femme ». Pas « la journée des droits des Femmes ».

Code promo pour faire son shopping, bouteille d’eau, bouquet de fleurs, produit de beauté… On est bien souvent dans un aspect plus marketing que soucieux de la question du droit des femmes.

Cette année, j’ai seulement acceptée la proposition de Camaïeu. L’enseigne de prêt-à-porter s’associe avec l’association Force Femmes, créée en 2005. L’association accompagne les femmes de plus de 45 ans dans leur démarche de retour à l’emploi ou de création d’entreprise. A cet âge là, pourtant pas bien vieux, les femmes ont d’énormes difficultés à trouver un emploi.

Le 8 Mars, aujourd’hui donc, l’intégralité des bénéfices de leur collection capsule de 4 t-shirts 100% coton (du XS au XL – 9,99€ et 12,99€) sera reversée à l’association Force Femmes.

Je me dis qu’avec mon blog, j’ai la chance de pouvoir faire passer des messages comme celui que je vous délivre aujourd’hui.

Chacune, à notre niveau, on peut agir pour les droits des femmes. Ca peut être aider une amie dans le besoin. Intervenir auprès d’une association. Aider des mamans dans notre entourage. Ou tout simplement lire à ce sujet, se renseigner à ce sujet et agir quand on se sent prête ;)

Encore un article assez personnel aujourd’hui sur le blog. Ce n’est jamais un exercice facile. Je ne sais jamais trop qui me lit par ici. Mais bon, c’est comme ça, c’est plus facile pour moi de poser sur le papier mes réflexions que des les dire à voix haute ;)

Bon, je vous préviens, ça risque d’être un peu fouilli hein. Mais ça représente bien le bazar dans ma tête en ce moment ^^ Et malgré un titre un peu déprimant, je vous promets que ça va ;)

Ce weekend, j’étais à Marseille. Pour ceux qui me suivent depuis peu, j’ai vécu à Marseille entre 2009 & 2017. C’est une ville qui occupe une grande place dans ma vie : j’y ai lancé mon blog, j’y ai commencé ma carrière dans le digital (un peu par hasard), j’y ai rencontré des amis qui me sont chers. J’y ai aussi vécu 2 grandes histoires d’amour. Dont une qui génère toujours un mélange de pincement au coeur, de boule dans le ventre et de grande joie en même temps à chaque fois que j’y pense. L’autre histoire, elle fait partie de moi, mais je suis passée à autre chose depuis bien longtemps ^^

Ce weekend à Marseille, ça a été un peu la foire aux regrets. Au « mais si j’avais fait si ou ça… ». Je le redoutais un peu, je n’étais pas retournée à Marseille depuis fin Août, depuis la séparation.

A vrai dire, mes réflexions portent au-delà de la rupture. C’est plutôt général. En fait, si je n’avais pas eu le poste chez Savly, je ne serai jamais partie de Marseille. Du moins, pas aussi tôt.

Quand ta vie pro finit par foutre en l’air ta vie perso

Cette période « Savly », je la regrette et en même temps, je me dis que c’était une expérience par laquelle je devais passer. Pour mieux me connaitre, pour savoir ce que j’avais envie de faire côté boulot. J’ai adoré être rédactrice en chef, monter un média de A à Z, travailler en équipe. J’ai beaucoup moins aimé tomber sur une boite qui se fout de la plupart de ses employés, qui m’a obligée à changer de vie, et qui a en partie contribué à ma situation actuelle, à savoir être célibataire, seule à La Rochelle, et avec la trouille de devoir retourner un jour travailler en entreprise.

Le pire, c’est qu’aujourd’hui, il ne reste plus grand chose du média en question. J’ai été licenciée, et puis tu vois s’effacer des mois de travail acharné. Et que la fin de ce média a été bien massacrée, à cause de mon départ.

Vu comment les choses se sont passées, je me dis souvent que j’aurai du tenir le rythme des trajets Paris-Marseille 4 fois par semaine. Même si c’était épuisant, même si on se voyait peu.

L’aventure se serait terminée, j’aurai rebondi vu mon réseau pro sur Marseille. A La Rochelle, je travaille en freelance mais mes clients sont à Paris ou à Marseille. Ici, je n’ai pas encore eu l’occasion ou l’opportunité de travailler avec des locaux.

via GIPHY

Lors de mon weekend marseillais, j’ai revu des amies. Et c’est marrant parce que je n’en avais pas revues certaines depuis un bon moment mais c’est comme si on s’était vues hier :)

Et ça fait un bien fou ! On a bien évidemment discuté de ma nouvelle vie, à La Rochelle, seule. On m’a trouvée plus épanouie (c’est le mot qui revient souvent d’ailleurs), et certaines n’ont toujours pas compris pourquoi nous n’étions plus ensemble. Moi non plus par moment hein. On va dire que c’est la vie ^^

Est-ce que je regrette d’être revenue à La Rochelle ?

Non. A aucun moment. J’ai retrouvé ma meilleure amie, je me suis fait de nouvelles copines. J’ai retrouvé ces rues que je connais par coeur, j’ai fait de nouvelles découvertes. Je pars en weekend entre potes, on prend des verres, je glande en terrasse avec un bon livre, j’ai un appartement canon.

Mais soyons honnête, c’est trop calme niveau boulot. Je vais sûrement forcer les choses un peu, pour faire bouger ça.

J’ai aussi besoin de me poser pour me recentrer sur moi-même. Pour savoir ce que je vais bien faire de ma vie, à 33 ans (bientôt). Je suis encore jeune, mais par moment, j’ai un peu peur de rester seule pendant des années. Je n’ai pas envie d’avoir d’enfants, mais parfois je me demande quand même si je ne le regretterai pas plus tard. Et puis voir les copines partir en vacances en couple, acheter, avoir des projets… Ca fait réfléchir quand même. Et même niveau boulot : est-ce que je continue dans le digital? En freelance ?

via GIPHY

Par contre….

Je ne sais pas ce que la vie me réserve hein. Mais je me dis que dans 2 ans, j’aimerai bien retourner dans le Sud. Tu sais, ce weekend à Marseille, ça m’a bien reboostée. Je suis repartie de là avec plein d’idées, avec une énergie folle.

La Rochelle a le don de me détendre. Si j’ai l’air plus épanouie, c’est parce que je suis bien moins stressée que ces deux dernières années. Paris a vraiment eu ma peau, c’est comme si on m’avait passée à la machine à laver puis sous un rouleau compresseur. On en parlait l’autre jour avec le Dandy, il me disait que si j’étais restée à Paris, j’aurai sûrement fait un burn-out. Et il a parfaitement raison.

En attendant, les regrets me font parfois un petit pincement au coeur. Je pleure parfois, pour évacuer et diminuer la boule dans le ventre. Comme dirait ma meilleure amie, tu mets un bon disque larmoyant et tu chiales un bon coup ! Tiens je devrais faire une playlist pour ça ^^. Et puis après je regarde le chemin derrière moi et je me dis que je ne regrette rien du tout.

Parce que je garde en tête que le positif attire le positif ;) On ne sait pas ce que l’avenir me réserve, il est peut-être rempli de jolies surprises !

Autant le mois de Janvier a passé à une lenteur absolue, autant le mois de Février est passé super vite. Tellement vite que je n’ai même pas réussi à faire ma semaine végétarienne, trop prise par le temps. Du coup, j’ai décidé de faire 2 semaines végétariennes en Mars, pour me rattraper.

Cette nouvelle semaine a encore eu lieu sur les chapeaux de roue, avec pas mal de trucs à faire et des mini-vacances dans le Sud ! Parce que bon, je suis crevée en ce moment (toujours cette fichue thyroïde) donc j’ai décidé de lever le pied et de profiter tant que je le pouvais sans mec ni mômes ni boulot pour un patron :D

Lundi 25 Février

Je me lève de bonne heure (enfin pour moi) et je me prépare un bol de muesli avec du yaourt soja à la vanille, quelques clémentines et un grand mug de café. Je reprends un café dans la mâtinée car j’ai de grosses migraines à cause de mes règles, et pourtant pas mal de boulot à faire.

Le midi, je n’ai pas super faim, donc je me prépare une sorte de salade avec de l’avocat, du concombre et de la fêta. Après avoir bien bossé, je décide de m’installer en terrasse au soleil l’après-midi, pour le goûter : crêpe avec une boule de glace + Schweppes. Comme La Rochelle, c’est petit, une amie tombe sur moi et on passe un bon moment à papoter au soleil.

avocat fêta

Le soir, je n’ai toujours pas hyper faim, donc je me fais une mini-soupe avec une courgette, quelques carottes et pommes de terre.

Mardi 26 Février

Je n’ai pas super faim ce matin mais comme j’ai un rendez-vous médical à 10h45 et que je ne veux pas avoir un creux à ce moment là, je me prépare un milk-shake à la banane, lait d’amande et beurre de cacahuètes.

Le midi, je suis invitée à goûter le Pink Bagel de Bagel Corner, que j’accompagne de coleslaw et d’une bouteille d’eau. Je file ensuite me faire chouchouter chez le coiffeur, je repasse par la maison bosser un peu et je rejoins mon meilleur ami pour prendre un verre sur le port au soleil. On reprend un verre ensuite avec une crêpe, puis on rejoint des amis pour faire l’apéro.

pink bagel

Le soir, je me prépare un avocat avec deux oeufs au plat, pas vraiment inspirée. Au moins c’est simple mais efficace !

Mercredi 27 Février

Je me lève vers 8h, sans avoir faim. Je me prépare juste un grand mug de thé noir et je travaille toute la mâtinée.

Vers 13h, je me prépare un plat un peu au hasard : des tagliatelles de courgettes avec un oignon, des sticks crétois (mélange pâné de fromage et de crudités) et de la fêta. C’est super bon, et ça passe tout seul.

Je continue à travailler l’après-midi, puis le soir, je rejoins ma meilleure amie et son frère pour faire l’apéro. On s’arrête manger un burger à la Fabrique à Burgers, mais honnêtement je suis vite calée et je n’arrive pas à le terminer. Puis je rentre faire ma valise pour Marseille, tout en me préparant une bonne infusion avant d’aller dormir.

Jeudi 28 Février

Le réveil à 5h55 pique un peu, mais je dois prendre le train à 7h, direction Paris. J’emmène avec moi une barre MyMuesli pour le trajet, vu que je n’ai absolu pas faim en me levant aussi tôt.

J’arrive à Paris vers 10h, je file chez le Dandy poser mes affaires puis prendre un café. En début d’après-midi, on va chez La Cerise sur la Pizza manger… des pizzas (qui portent toutes le nom d’un quartier de Marseille).

la cerise sur la pizza paris

Pour le soir, on se prend 2 paniers chez Maison Pradier via Too Good to Go. De quoi se faire un repas le soir (avec une quiche végétarienne pour moi et une quiche lorraine pour lui), mais aussi pour le lendemain midi.

Vendredi 1er Mars

On descend tous les deux à Marseille, lui pour partir en vacances avec un ami, moi pour passer le weekend ici et voir mes copines. Le midi, on mange un sandwich de notre panier Too Good To Go, puis je file déposer mes affaires à l’hôtel et me balader dans Marseille. Pour le goûter, je passe chez Ego Glacier prendre une glace végétale : passion, vanille, framboise.

Le soir, on se rejoint pour aller prendre l’apéro et manger au Parpaing qui flotte. Je me régale avec des ravioles à la truffe pendant que les garçons prennent de la viande.

Samedi 2 Mars

Je commence ma journée avec un bon petit déjeuner à l’hôtel : oeufs brouillés, saucisses, fromage, crêpes, fruits, eau citronnée… puis je file me balader dans Marseille. Je m’arrête juste chez Olga prendre un chaï latte, parce que j’adore ça. Le midi, je rejoins ma copine MamaFunky pour le déjeuner. On file manger une salade au SportBeach et une glace pour le dessert.

sportbeach marseille

Je rejoins ensuite une autre copine pour prendre un verre vers 16h, et on se balade encore dans Marseille. Je rentre me préparer à l’hôtel car je suis d’anniversaire le soir ! Je passe au camion à pizza me prendre une part parce que je meurs de faim et que je n’ai pas envie de boire le ventre vide.

Dimanche 3 Mars

Même rituel que la veille : un bon petit déjeuner au réveil, puis je pars au Mucem à pied. J’y retrouve ma copine Alexiane et on visite une expo avant de se poser en terrasse sur le toit du Mucem.

Je pars ensuite faire un peu de shopping aux Terrasses du Port mais je ne trouve rien. Comme il est 15h, je m’arrête manger de la pizza (encore) chez Tonton Marius, puis je file me balader dans le Panier.

tonton marius marseille

Je rejoins ensuite pour boire un jus frais Julie du blog Sunwhere. Je rentre ensuite travailler à l’hôtel et comme j’ai la flemme, je décide de manger au resto du Mama Shelter le soir même. Ca sera cocotte de coquillette/jambon/oeuf, le truc bien régressif parfait pour un dimanche soir !

Si vous lisez régulièrement mes articles A Better Me, le nom MyMuesli doit sûrement vous dire quelque chose ;) Il y a quelques semaines, j’ai eu l’occasion de tester les produits, qui ont très vite trouvé leur place dans mon petit déjeuner tous les matins.

J’ai l’habitude de consommer régulièrement du muesli, avec des yaourts végétaux et souvent quelques petits ingrédients pour les pimper : sirop d’érable, raisins secs, fruits, pépites de chocolat noir… J’achète mon muesli en magasin bio, pas forcément par conviction mais parce que j’ai trouvé des marques et des goûts plus sympas qu’en supermarché.

J’avais déjà entendu parler de MyMuesli avant de recevoir un chouette colis chez moi. Ca tombait bien, je venais tout juste de finir mon paquet de céréales.

MyMuesli, c’est quoi ?

C’est une marque de muesli 100% bio. Elle nous vient tout droit d’Allemagne et a été créée en 2007.

La marque propose deux façons de craquer pour du muesli : soit opter pour des mélanges tout prêts (comme ceux que je vais vous présenter dans l’article), soit créer son propre mélange. Vous pouvez ainsi choisir votre base, les ingrédients que vous voulez mettre dedans (fruits, noix, graines, chocolat…). Bref, c’est top pour les gourmands comme moi, ou ceux qui veulent vraiment faire un mélange très healthy !

Un tube de MyMuesli fait entre 500 & 575g, selon les recettes. Comme je dois mettre environ 30g de muesli dans mon bol, un tube me fait 15 jours, facile. On est sur des contenances plus importantes que les paquets que l’on peut trouver en supermarché ou magasin bio, qui font généralement 350g max.

Mon avis

J’ai reçu deux tubes de MyMuesli : le Paléo Coco Crunchy et le Granola Banane Kurkuma.

avis mymuesli

Je vais commencer tout de suite par celui que j’ai le moins apprécié : le Kurkuma Banane. Le goût du curcuma est un peu trop particulier pour mon palais au petit déjeuner. C’est trop épicé pour moi de bon matin. Mais du coup, je le consomme plutôt au goûter, quand j’ai faim et que j’ai envie de ne pas me ruer sur un paquet de gâteau.

avis mymuesli

Pour info, le curcuma est une épice reconnue dans la médecine traditionnelle indienne. Et le maca est un super-aliment qui nous vient d’Amérique du Sud. Avec ses bananes craquantes, ses graines de grenade acidulées et l’épice maca, c’est un véritable coup de fouet de bon matin dans ton palais !

avis mymuesli

Par contre, je me régale souvent le matin en me faisant un bol de Paléo Coco Crunchy.

Il est issu de la gamme Paléo de MyMuesli, dépourvue de céréales. Le régime Paléo, si vous ne connaissez pas, a pour principe d’avoir une alimentation aussi « pure » que celle qu’avait nos ancêtres au commencement. Pas de sucre, pas de lait dans ces recettes.

Il contient donc comme base un paléo crunchy, avec des framboises, des copeaux de noix de coco, des fraises et des myrtilles. Avec un yaourt au lait de coco, c’est simplement délicieux !

avis my muesli

Je pense me passer une commande très vite pour me faire mon propre mix de MyMuesli, mais aussi pour tester Paléo Cacao Brut, qui me fait bien de l’oeil !

Pour ceux qui veulent tester plusieurs goûts avant d’acheter un tube, MyMuesli propose des coffrets « MyMuesli2go ». Des petits pots qui contiennent une bonne portion de muesli, dans laquelle vous n’avez plus qu’à rajouter votre lait ! Pratique à emporter au bureau ou à la fac, ou pour le consommer comme ça à la maison.

La livraison est gratuite à partir de 40€ d’achats, sinon il vous en coûtera 3,90€, ce qui reste tout de même très raisonnable.

Bon plan rien que pour vous !

En cliquant sur ce lien, un coffret MyMuesli2Go vous est offert dès 10€ d’achats ! L’occasion de tester 6 saveurs plus gourmandes les unes que les autres ;)

Des amateurs de muesli par ici ? Qui connaissait déjà MyMuesli avant de lire mon article ?

Vous le savez, surtout si vous me suivez sur Instagram, mais je suis légèrement accro à Netflix. Je regarde de moins en moins la télé, préférant regarder des séries ou des documentaires sur Netflix. Comme ma sélection du mois dernier vous avait bien plus, je me suis dit que j’allais chaque mois partager avec vous mon avis sur ce que j’ai regardé sur Netflix !

Vous allez voir, ce mois-ci, j’ai encore regardé un peu de tout. Pas de documentaire pour une fois, mais je compte bien y remédier très vite ;)

Les séries

J’ai fait le plein de mini-séries ce mois-ci. Généralement regardées en 2-3 soirs, histoire de pouvoir en regarder plusieurs. Et il y a des bonnes surprises encore une fois !

Wanderlust

wanderlust netflix

J’ai donné une chance à Wanderlust après qu’on m’ait demandé sur Twitter si j’avais regardé la série. Et je suis bien contente d’avoir regardé cette série britannique, avec Toni Collette dedans (que j’adore).

Le pitch : Frustrés par une vie sexuelle un peu plan plan après de nombreuses années de mariage, un couple décide d’aller voir ailleurs chacun de son côté, tout en restant ensemble. En 6 épisodes, on se reconnait par moment dans la vie de Joy et d’Alan. Routine, sexe, vie de famille, boulot… Wanderlust est un petit bijou britannique qui se regarde tout seul.

En 6 épisodes d’une heure environ, on ne s’ennuie pas. Toni Colette est comme d’habitude merveilleuse, et j’ai vraiment adoré la photographie de la série.

Poupée russe

poupée russe netflix

Sur le papier, une série sympa, avec une super actrice et une histoire certes déjà vue, mais qui avait du potentiel. Mais sur le papier seulement.

Le pitch : Nadia ne fait que mourir et revivre en continu la fête de son 36ème anniversaire. Prisonnière d’une boucle temporelle, elle n’a pas d’autre choix que de regarder la mort en face.

Allégorie des drogues, à la façon du film « Un jour sans fin » avec Bill Murray, on s’ennuie pourtant très vite. J’ai regardé 4 épisodes, en ayant l’impression d’une histoire qui tourne en boucle et surtout de m’ennuyer fortement. Même si c’est normal de voir toujours les mêmes scènes, je me suis ennuyée. Apparemment, la série vaut le coup au bout du 5 ou 6ème épisode, mais clairement, je n’ai pas eu le courage de tenir jusque là…

The assassination of Gianni Versace

the assassination of gianni versace netfllix

Après l’affaire OJ Simpson, la saison 2 d’American Crime Story s’intéresse à l’assassinat de Gianni Versace en 1997 devant sa villa de Miami.

Le pitch : cette série relate surtout l’histoire d’Andrew Cunanan, tueur en série américain gay qui vouait un culte à Versace, jusqu’à finir par l’assassiner en Juillet 1997. On apprend quelques infos sur la vie de Versace, son business, mais la star de la série, c’est vraiment Cunanan.

A regarder en VO, ne serait-ce que pour écouter Penelope Cruz jouer Donatella Versace avec un accent à couper au couteau (merci les sous-titres par moment). Ricky Martin fait aussi partie du casting, jouant le compagnon de longue date de Gianni Versace. Je l’ai trouvé plus lent que la saison 1 sur OJ Simpson (qui se concentrait surtout sur le procès) mais si vous aimez les histoires de tueur en série et la mode, cela devrait vous plaire !

Umbrella Academy

the umbrella academy netflix

Je n’attendais pas particulièrement cette série – à vrai dire, j’étais un peu passée à côté du buzz – mais c’est définitivement mon coup de coeur du mois !

Le pitch : Ils sont 7, tous nés le même jour. A la mort de leur père adoptif, des frères et soeurs aux pouvoir extraordinaires découvrent des secrets de famille et doivent éviter l’apocalypse de la Terre à tout prix.

J’ai dévoré la série. Si vous êtes fan de X-Men et Kick Ass, vous allez faire de même. Ces super-héros sont attachants, l’intrigue et les effets spéciaux bien menés, et Ellen Page est parfaite, comme d’habitude ! Une saison 2 est prévue, et je l’attends avec impatience !

Dirty John

dirty john netflix

Binge-watché en 2 soirées, Dirty John est le genre de série qui vous donne envie de rester célibataire à vie.

Le pitch : Inspiré d’un podcast policier et d’une histoire vraie, Dirty John peut vous mettre en PLS. Debra Newell, femme d’affaire déjà mariée 4 fois, est à la recherche de l’amour. Après avoir rencontré plusieurs hommes grâce aux applis de rencontre, elle tombe sur l’homme parfait : John Meehan. Prise au piège de ses mensonges et de ses manipulations, elle va perdre pied petit à petit…

Dirty John, c’est YOU mais version quadra. Un pervers narcissique, escroc, prêt à tout pour gagner de l’argent et massacrer son entourage. Une histoire d’amour qui débute bien mais qui devient vite tragique. Autant vous dire que ça ne donne pas envie de rencontrer quelqu’un ;)

Les télé-réalités

Ce mois-ci, je n’en ai regardé qu’une seule mais elle était gratinée ! C’est simple, à côté les Kardashians sont des prix Nobel ;)

Yummy Mummies

Yummy Mummies est une télé-réalité australienne, suivant les aventures de 4 mamans et futures mamans. Bling-bling, neurones en moins et guéguerre d’Instagram rythme leur vie. Si vous aimez Real Housewives of Beverly Hills ou Les Kardashians, vous allez aimer.

Le pitch : Des futures mères australiennes aux comptes en banque bien remplis n’ont qu’une seule idée : gâter leur futur bébé et jouer les mères parfaites sur Instagram. Fringues de luxe, boucles d’oreilles en diamant pour bébé, « push presents » pour les mamans (Rolex, voitures de luxe…)…

Tout est too much dans cette télé-réalité. Avec une mention spéciale pour Maria et sa mère, deux australiennes d’origine italienne qui feraient passer les Kardashian pour des filles normales. Rachel est le sosie non officiel de Sarah Jessica Parker, et ça m’a perturbé pendant toute la saison ^^ Bref, si vous voulez poser vos neurones et vous moquer pendant une soirée filles, c’est à voir. Sinon passez votre chemin, vous auriez envie de casser votre télé.

Pour le mois prochain, je vais essayer de regarder quelques films & documentaires, histoire de varier les plaisirs ! Avez-vous regardé certains de ces programmes ? Dites moi tout en commentaire !

netflix février 2019

La semaine dernière se terminait avec un grand weekend bordelais entre amis. La semaine suivante a commencée avec la venue du Dandy chez moi pour 2 jours, placés sous le signe des sorties. J’ai enchainé ensuite avec un gros rhume et un état un peu KO, qui ont bien joué sur ma motivation…

Lundi 18 Février

Après une grosse nuit de sommeil, je me prends un petit déjeuner vitaminé : clémentines, thé vert à la grenade et du muesli avec du yaourt lait de coco. Je travaille un peu puis je file à la gare. Après un café sur le port au soleil, direction The Famous Pub pour manger un gros burger. Moi qui avait dit qu’après mon weekend bordelais je ne pouvais plus manger, c’est foutu ^^

the famous pub la rochelle

Pour digérer, on fait une balade en bord de mer, et on rentre chez moi en fin d’après-midi. Le soir, on file aux Enfants du Rock prendre une planche et une bière, mais la planche est tellement copieuse qu’il est impossible de la terminer ^^

Mardi 19 Février

J’ai passé une nuit horrible à tousser, à me moucher et à mourir de chaud, mais je me réveille quand même de bonne humeur. Après le petit déjeuner, on part faire un petit tour dans le centre de la Rochelle, faire de la paperasse, etc… puis on finit chez Ragazzi da Peppone parce qu’on a envie de pizza ^^ (et que Carlotta est fermé le mardi).

ragazzi da peppone la rochelle

On part ensuite se poser en bord de mer, profiter du soleil et boire un Schweppes en terrasse. En fin d’après-midi, je le raccompagne à la gare et je rentre chez moi. Je n’ai pas faim le soir, trop fatiguée, trop enrhumée, donc je me fais une grande infusion de thym et une compote.

Mercredi 20 Février

Le réveil est compliqué, petit moral, petite forme. Mais je me fais quand même un thé et un bol de muesli, puis je me mets à travailler. Le midi, j’ai vraiment la flemme de sortir faire le marché pour acheter des légumes, malgré l’envie… Résultat je me fais un plat de tagliatelles au pesto. Et je file chez le médecin l’après-midi !

Le soir, je me cuisine une petite soupe avec quelques carottes et courgettes, un peu de soja cuisine et du curry. Je n’ai pas hyper faim, et je l’accompagne de clémentines et d’une infusion au thym.

Jeudi 21 Février

On est déjà mieux niveau du réveil, mais je n’ai pas faim en me levant. Juste très soif donc je me prépare une théière de thé blanc au bleuet.

Je travaille toute la matinée, et vers 12H, j’ai un gros coup de pompe. Fatigue + faim : je débranche. Je me prépare une poêlée d’haricots verts et de champignons, et je rajoute le reste de tagliatelles au pesto de la veille que je n’avais pas terminé.

boulettes de viande au thermomix

Je passe l’après-midi à terminer de travailler et en fin d’après-midi, je vais chez ma copine Manon pour une soirée Thermomix. On cuisine de bons petits plats : feuilletés au pesto pour l’apéro, boulettes de viande façon couscous pour le plat & un sorbet au litchi en dessert.

Vendredi 22 Février

Comme mon SPM arrive avec perte et fracas dans ma vie comme tous les mois, je me réveille avec un bon mal de tête. Mais j’ai trop faim et pas envie de boire un café de bon matin, donc je me prépare un bol de muesli et je bois beaucoup d’eau. Vers 11h, en revenant des courses pour mon repas du midi, je me fais un espresso.

gratin de ravioles aux courgettes

Depuis quelques jours j’ai une envie de gratin de ravioles aux courgettes (la recette ici – j’ai juste enlevé la tomate). Je me suis enfin motivée à le cuisiner et l’avantage, c’est que ça va me faire au moins 2 repas ;) L’après-midi, je décide de profiter du beau temps : je dépose des livres à la bibliothèque, je fais un tour en vélo et je me prends un Coca sur le port, pour profiter du soleil.

Le soir, j’ai à la fois la flemme et envie de me faire plaisir : je file me chercher un PokéBowl, et je m’installe devant Netflix ^^

Samedi 23 Février

Je me lève tôt pour un samedi, car j’assiste à un cours de yoga du dos à 9h30 chez Freeness à La Rochelle. Il faut être à jeun pour le cours, donc au final je mange une clémentine en sortant du cours, vers 11h30. Je rejoins mes copines à un vide-dressing et je termine mon plat de ravioles aux courgettes le midi.

Je reste devant Netflix tout l’après-midi (malgré le beau temps) et le soir, on sort entre copines. Je me fais un plat de pâtes avant de sortir, histoire d’éviter la gueule de bois ;)

Dimanche 24 Février

Je me réveille vers 7h, mais je me rendors parce que c’est bien trop tôt pour un dimanche matin. Je me lève vers 10h et je n’ai pas super faim. Je me fais un milk-shake maison avec du lait d’amande et des bananes.

Le midi, je décide de sortir profiter du soleil. Je passe me prendre un bubble tea, un sandwich chez Subway et je me pose à la plage, avec un bon livre !

Le soir, je ne suis pas super inspirée par mon frigo… Je ne sais pas trop quoi manger. Je me commande donc un plat indien sur Deliveroo, histoire de ne pas mourir de faim non plus ;)

Ca faisait un petit moment que je n’avais pas jeté un coup d’oeil chez L’Avant Gardiste. Et pour cause : à chaque fois que je vais sur le site, je me retrouve toujours à acheter quelque chose. Ils ont une chouette sélection de produits canons et souvent abordables, qui donnent de très bonnes idées cadeaux.

Ce weekend, comme ils offrent 10€ dès 50 euros d’achat avec le code SUNISBACK, je me suis dit que ça méritait bien un coup d’oeil & une petite sélection de mes derniers coups de coeur en date.

Promis, j’ai essayé de sélectionner uniquement des trucs utiles. Non parce que sur ce site, je peux vite me retrouver à acheter des babioles funs mais qui servent juste de déco dans mon appartement, sans avoir trop d’utilité :D

#1 : Le tapis de yoga persan

tapis de yoga persan

Bon, j’ai déjà un tapis de yoga « Orange is the new Black » qui ne passe jamais inaperçu à chaque fois que je l’utilise. Mais j’avoue que je m’en lasse un peu, et que j’aimerai bien un modèle un peu plus… discret mais stylé ;)

Celui-là, façon tapis persan, ferait carrément le job. Non ? :)

Tapis de yoga persan – 34,95€

#2 : Le porte-bijoux et miroir oeil

miroir oeil l"avant gardiste

J’ai déjà un porte-bijoux à miroir intégré (merci Ikea) et de jolies boites comme celle de La Chaise Longue, mais j’avoue que celui-ci me fait bien craquer par sa forme et surtout ses emplacements pour les boucles d’oreilles. Comme j’en possède quelques paires (ahum…), ça serait bien pratique pour les ranger.

Porte-bijoux et miroir oeil – 19,95€

#3 : La lampe néon emoji Banane

lampe néon banane l'avant gardiste

J’hésite entre faire une déco boho à mort ou plutôt pop dans ma chambre, histoire de la rendre un peu plus sympa. Bon clairement, si ce néon finit dans ma chambre… ça envoie un message explicite hein :D

Lampe néon emoji banane – 69,95€

#4 : Une console Atari

console atari pas cher

Bon clairement, ce genre d’objet n’est pas utile dans ma vie, mais ça me rappelle mon enfance. Donc, c’est un peu utile ? Avec 105 jeux inclus, on retrouve les sensations des jeux vidéos Atari, pour s’offrir un retour en 1990 !

Console Atari Flashback Classic – 59,95€ 

#5 : Un pot de fleurs chat

pot de fleurs chat

A défaut d’avoir un chat – malgré le fait que je pousse des gniiiii à chaque fois que j’en vois un – je peux peut-être en adopter une version « pot de fleurs » ? Pour mettre une jolie succulente ou plante grasse de plus dans mon salon ;)

Petit pot de fleurs chat – 7,95€

#6 : Le vase girl power

vase girl power l'avant gardiste

Restons dans le domaine de l’urban jungle et des plantes, avec ce vase girl power que j’adore. Même sans fleurs dedans, c’est un objet de décoration à lui tout seul ! Je le vois bien sur ma table basse, avec quelques branches d’eucalyptus dedans… Pas vous ? :)

Vase girl power – 34,95€

#7 : Le micro mini karaoké

Avec ma meilleure amie, on a une passion pour le karaoké, dont je vous reparlerai très vite sur le blog ;) Du coup, ce micro mini karaoké serait tout sauf un gadget inutile ! Me reste juste à retrouver l’adapteur jack de mon iPhone…

Micro mini karaoké – 10,95€

#8 : Un organisateur semainier pour tout planifier

Comme je travaille à la maison, mon bureau est un grand bazar avec trois tonnes de post-it et de papiers dessus. Parfois, je me dis que je devrais vraiment songer à investir dans un semainier ou un organisateur comme celui là, pour tout noter sur un seul et même endroit !

Organisateur semainier – 12,95€

#9 : Du thé de licorne

thé de licorne

Vous connaissez ma passion pour le thé. Ce thé façon gourmandise et sa boite licorne me font craquer, et vu le prix, c’est le meilleur moyen de mettre un peu de magie dans le petit déjeuner !

Thé licorne magique – 8,95€

#10 : Un porte gobelet pour vélo

J’ai un vélo vintage Peugeot, qui n’a toujours pas de panier – parce que clairement, pour trouver le panier d’un vélo qui date de 1970, faut se lever tôt. Du coup, je me dis que je vais un peu galérer cet été quand je vais vouloir transporter avec moi des boissons… Hormis ma bouteille d’eau dans mon sac. Mais genre un bubble tea ou un café à emporter…

Porte-gobelet pour vélo – 9,95€

Bon, je m’en suis tenue à 10 objets seulement. Ce qui est déjà une bonne sélection pour vous donner un aperçu du site L’Avant Gardiste ! Il y en a parmi vous qui ont déjà commandé sur le site ? Ou qui le connaissait ? :)

code promo l'avant gardiste

En ce moment, je réfléchis beaucoup. Peut-être un peu trop. A ma vie, à mes projets, à mon présent, à mon passé, à mon futur. Parmi mes réflexions, il y a évidemment mon « métier ». Celui que j’ai du mal à balancer aux gens qui me demandent : « mais tu fais quoi dans la vie ? ». Spontanément, je réponds que je suis rédactrice web en freelance, et ma meilleure amie vient toujours compléter par « et blogueuse aussi ! ».

Pourtant je n’ai pas honte de mon blog, loin de là. Il fait partie de moi, même si parfois je me dis qu’il prend une place très/trop importante dans ma vie. Il représente tout de même 10 ans de ma vie. Grâce à lui, je me suis épanouie, j’ai créé mon métier, je vis de ma passion (à peu près).

Mais là où certaines blogueuses arrivent dans un endroit en criant haut et fort qu’elles sont blogueuses (j’en connais…), moi je suis plus du genre à rentrer en catimini, et à dire plus tard que oui, j’ai un petit blog, comme ça.

Au bout de 10 ans, je dois avouer que j’ai souvent eu des moments de doute, à me dire que j’allais finir par fermer cet endroit. Mais à chaque fois, je me suis rappelée ma passion de l’écriture. Du partage. Des échanges avec vous ou les marques.

Instagram a tué le game

Il y a encore quelques années de cela, les blogs étaient tout puissants. Je pouvais avoir entre 40 et 60 commentaires par article. Vous étiez près de 3500/4000 par jour à passer sur le blog me lire.

les blogs ne sont pas morts

Puis Instagram est arrivé. Le format « mini article sous une photo » est devenu banal. Le genre de petite friandise qu’on consomme aux toilettes, avant d’aller se coucher, sur le chemin du boulot, en attendant son colis à La Poste. Un format facile, rapide. Qui correspond à l’air du temps.

Instagram s’est de plus en plus développé, créant ses propres influenceurs. Les marques ont un peu délaissé les blogs, préférant ce média version « fast food ».

J’aime beaucoup Instagram, c’est une façon pour moi de partager avec vous mon quotidien ou mes bonnes adresses. Mais je suis vite frustrée dessus : échanges parfois limités, course aux likes, impression de participer à une société de consommation et non de partage… Là où je le sentais moins sur le blog, Instagram m’a vite mise en compétition avec d’autres.

Il y a des moments où je ne me suis pas reconnue, à chercher à tout prix à faire du like. A me dire que comparée aux autres, j’étais nulle. Pas assez en voyage, pas assez bien habillée, pas assez « instagrammable ». Ca a beaucoup joué dans ma perte de motivation par moment, et aussi sur mon estime de soi.

Mais le blog était toujours là.

Malgré des commentaires de moins en moins présents et des visites en chute libre, je ne l’ai pas lâché. Parce que c’est mon endroit préféré. J’ai continué à écrire pour moi, pour vous les fidèles lectrices, pour continuer à produire du contenu qui reste dans le temps, loin des photos éphémères d’Instagram.

Plus ça va et moins je me reconnais sur Instagram. Pas forcément sur mon compte où je poste ce qui me correspond et me plait, mais plutôt du côté des autres comptes. J’ai unfollowé pas mal de comptes parce que les suivre me rendait jalouse ou malheureuse. J’ai arrêté de me comparer aux autres. J’ai préféré partager du contenu qui ne fait peut être pas rêver, mais qui est vrai.

les blogs ne sont pas morts

Sur le blog, c’est pareil. En 2019, j’ai souhaité revenir vers le format des blogs version 2009. Plus personnel. Moins « publicitaire ». Avec des thématiques plus réelles, même si je ne pense pas avoir perdu ou pris la grosse tête.

Résultat, les visites & les commentaires ont augmenté. C’est sûrement une relation de cause à effet, mais je crois que de nos jours, on en a de plus en plus marre de la superficialité d’Instagram. On aspire à plus de réel, d’authenticité. Et rien que pour ça, je pense que les blogs ne sont pas encore morts.

Certes, ils nécessitent plus de « travail » du côté blogueur et plus d’attention du côté lecteur. Ici, pas de like, le partage est au centre de tout avec les commentaires. Même si ce n’est pas un réflexe pour tout le monde (et je le conçois), lire vos commentaires ici chaque jour et échanger avec vous me fait énormément plaisir.

Car si j’écris sur le blog comme quand je partage mes photos et autres stories sur Instagram, c’est avant tout pour générer de l’échange avec vous. Pas seulement pour me faire mousser ou m’envoyer des fleurs. Car certains ont tendance à l’oublier, mais sans vous les lecteurs, on n’est rien ;)

Ce texte est un peu décousu, je termine de le rédiger après une chouette soirée avec mes amis. Mais j’avais envie de coucher sur l’écran (au lieu du papier) ces quelques bribes de réflexion sur les blogs, Instagram et mon quotidien, en général :)

Les blogs ne sont pas morts