Author

Amelie

Browsing

Bon, bon, bon. Je débute cette semaine en me disant qu’il faut vraiment que je me mette un coup de pied aux fesses et que je reprenne les principes de Weight Watchers. J’avais fait le programme il y a deux ans et c’est vraiment un moyen de mieux manger qui fonctionne chez moi. Je ne pense pas prendre l’abonnement pour le moment, mais fortement m’en inspirer pour planifier mes repas.

En effet, en ce moment, j’ai l’impression d’avoir réussi à perdre un peu (même si ce n’est pas mon objectif principal ici) mais j’ai plein de vêtements dans lesquels je ne rentre plus. Et clairement, c’est hyper frustrant.

Du coup, en ce début du mois de mars, j’ai décidé que c’était le moment de bousculer mes habitudes.

Lundi 2 mars

J’ai décidé qu’à partir d’aujourd’hui, j’allais me lever le plus possible avant 8h du matin. J’ai de plus en plus de boulot (tant mieux !) et je n’ai pas envie de me stresser car stress = eczéma et envie de grignoter non stop.

Je n’ai pas très faim en me levant à 7h45. La veille, j’ai préparé ma liste de courses donc je pars tôt acheter tout ce qu’il me faut pour mes plats de la semaine.

Pour le déjeuner, je me prépare un plat composé de riz à la tomate, d’escalope de poulet, de chorizo et de poivrons. Un régal. Je travaille avant d’aller à un RDV pro chez Maison Merling : j’y prends une grande théière de thé vert au yuzu pour le goûter.

Le soir, je me prépare une soupe maison carottes/pommes de terre avec un peu de Boursin Ail&Fines herbes dedans pour la touche gourmande. Je regarde des documentaires le soir sur Netflix où on parle de nourriture asiatique à certains moments, ce qui me donne super faim. Mais je résiste et me contente d’une infusion à la cannelle pour éviter de piocher dans le frigo.

Mardi 3 mars

Je me lève à 7h30 en ayant faim. Je me prépare une tartine de pain complet avec du Madame Loïk et du blanc de dinde, ainsi qu’un thé vert sencha.

Le midi, mon copain me rejoint pour la pause déjeuner et je prépare des macaronis aux lardons, champignons et lait de coco.

Je travaille pendant l’après-midi et le soir, je me prépare mon habituelle assiette de raviolis frais avant la soirée quizz à l’Abreuvoir. Cela fait 2 fois des pâtes dans la même journée, mais comme on gagne généralement des pichets de bière, je préfère avoir quelque chose de compact dans le ventre ce soir là ;)

Mercredi 4 mars

Je me réveille vers 7h30, et je me prépare un thé vert ainsi qu’une tartine de pain complet avec du blanc de dinde et du fromage frais.

Je travaille toute la matinée avant de rejoindre ma copine Julie (avec qui j’étais partie à Montréal) pour déjeuner. On passe déjeuner chez Mangata : j’opte pour des avocado toasts avec un écrasé de pommes de terre et huile de truffe, ainsi qu’un cake citron-pavot en dessert. Un régal !

Je rentre travailler chez moi l’après-midi et j’ai deux-trois rendez-vous en fin de journée. Le soir, c’est Top Chef et comme j’ai peur de craquer en ayant faim toute la soirée devant la télé, j’essaye de me concocter un plateau télé « sain » : des carottes, du concombre, un mélange Saint Môret & Thon, du blanc de dinde et de la tapenade, le tout avec des infusions à gogo.

Jeudi 5 mars

Je me lève vers 8h, sans avoir trop faim. Je me prépare toutefois une tartine de fromage frais sur du pain complet avec un grand mug de thé.

Je travaille toute la matinée, comme d’habitude, et le midi mon copain me rejoint pour aller déjeuner. On arrive à sortir entre deux averses et je prends un burger au Famous Pub.

Le soir, c’est la tempête à La Rochelle, et je vais tester un restaurant pour le blog, dont je vous reparlerai très vite. Les plats sont très copieux, je mange plutôt équilibré : en entrée des croquettes de polenta au magret de canard, puis un suprême de pintade avec une purée carottes-patates douces et du cantal en dessert.

Vendredi 6 mars

Vu le repas gargantuesque de la veille, je me lève sans avoir très faim. Je travaille et pour le déjeuner, je me prépare une assiette avec des oeufs, de la courgette et du riz sauce soja. C’est bon et ça me cale bien pour la journée.

Je travaille encore tout l’après-midi, et le soir, on se fait soirée pizza à la maison devant Netflix. J’ai appris une mauvaise nouvelle dans la journée donc je dois avouer que le moral n’est pas au top…

Samedi 7 mars

Après une grasse matinée qui fait du bien, je prépare pour le déjeuner des macaronis avec une sauce tomate-basilic et des boulettes de viande façon kefta.

On rejoint des copains en fin de journée pour aller au festival de la bière et on profite bien de la soirée. On mange un bout en rentrant le soir à la maison, mais je n’ai pas très faim.

Dimanche 8 mars

On se réveille en apprenant une très mauvaise nouvelle, donc je dois avouer que ce dimanche, le moral est loin d’être au top. Vers 15h, j’ai un peu faim donc je me fais un sandwich avec du pain complet, du fromage frais et du blanc de dinde.

On rejoint nos copains en fin de journée et on se fait livrer des pizzas, histoire d’avoir quelque chose dans le ventre, même si le coeur n’y est vraiment pas :/

Les prochaines semaines risquent d’être compliquées, donc je suis pas sûre d’être au top niveau alimentation. Je maintiens la rubrique mais je préviens : le moindre commentaire négatif ou de jugement sera retiré du blog. Merci.

Comme chaque fois, voici venu mon article sur les derniers programmes que j’ai regardé sur Netflix. Si jamais vous êtes en manque d’inspiration pour vos soirées Netflix&Chill, ça pourrait vous donner quelques idées !

Vous allez le constater, ce mois-ci encore, j’ai regardé plusieurs programmes assez variés. Des documentaires comme des séries, du neuf comme du vieux : il y en a pour tous les goûts !

Les séries regardées en février sur Netflix

Outre Brooklyn Nine-Nine que je regarde depuis quelques mois, j’ai regardé peu de séries ce mois-ci sur Netflix. J’avoue que les dernières séries sorties sur la plateforme me branchent moyennement…

How I Met your Mother

Comme Friends, HIMYM fait partie de ces séries dont on ne se lasse pas. Je m’y suis remise car à l’époque, j’avais toutefois lâché au bout de la saison 6…

Le pitch : L’épopée de Ted pour trouver l’âme sœur est dévoilée en flashback alors qu’il raconte à ses enfants comment il a rencontré leur mère.

Le Friends des années 2000 se regarde toujours aussi bien, près de 15 ans après le début de la série. Avec son format court (22 minutes environ par épisode), c’est le genre de série qui se regarde très facilement, pendant une pause déjeuner ou le soir quand le cerveau est vidé. A regarder idéalement en VO, notamment pour Barney Stinson !

Las chicas del Cable Saison 5 – Partie 1

Après avoir dévoré les 4 premières saisons de la série, j’attendais la saison 5 avec impatience. Celle-ci sort en deux parties, dont la partie 1 disponible depuis le 14 Février.

Le pitch : Lidia retourne en Espagne pour rechercher Sofía avec l’aide de ses proches, tandis que tout le monde tente de vivre avec les conséquences de la guerre civile.

On fait un bon de 6-7 ans en avant, après la fin de la saison 4. La partie 1 de la saison 5 se compose de 5 épisodes, qui se dévorent rapidement. A tel point que j’attends avec impatience la partie 2, qui doit sortir cet été selon Netflix. Bref, si vous n’avez toujours pas commencé la série, vous avez 5 saisons à vous mettre sous la dent dès maintenant ;)

Les films regardés en février sur Netflix

Eh bien écoutez, ce mois-ci, je n’ai pas été super inspirée par les films proposés sur Netflix.

A tous les garçons que j’ai aimé : ps, je t’aime toujours

Alors que j’avais bien aimé la partie 1 de ce film romantique sorti l’an dernier sur Netflix, je dois dire que je suis complètement passée à côté de sa suite.

Le pitch : Quel bonheur, Lara Jean est officiellement la petite amie de Peter ! Mais tout se complique soudain quand un ancien béguin revient dans sa vie… et dans son cœur !

Mais que ce film était long, mais long ! Mou, un jeu d’acteur peu convaincant et une histoire dont on se doute de la fin très vite… On se demande ce qui s’est passé entre le premier volet et le second pour que l’on perde autant en intérêt et en qualité. Et mauvaise nouvelle : un troisième volet est en préparation !

Les télé-réalités et documentaires regardés en Février sur Netflix

Ce mois-ci, j’ai plutôt choisi de regarder des documentaires et des télé-réalités sur Netflix, dans des styles très variés.

Next in Fashion

Si vous aimez la mode et les émissions de compétition type TopChef, vous allez dévorer Next in Fashion !

Le pitch : Des stylistes talentueux du monde entier s’affrontent pour remporter les 250 000 $ mis en jeu et devenir le nouveau phénomène de la mode.

Présenté par Tan France (de Queer Eye) et la mannequin Alexa Chung, cette télé-réalité met en compétition des stylistes dans des styles très différents. Le rythme soutenu de chaque épisode ne permet pas de s’ennuyer, ni les différents thèmes proposés pour la compétition. Résultat, on s’attache très vite aux candidats et on s’émerveille à chaque épisode devant le défilé créé en moins de 48h par les candidats ! En prime, de prestigieux invités viennent composer le jury de cette émission.

Miss Americana : Taylor Swift

Même si je ne suis pas une grande fan de Taylor Swift (j’écoute sa musique mais sans être une fangirl), j’ai eu envie de regarder ce documentaire pour découvrir un peu plus son parcours et son univers.

Le pitch : Dans ce documentaire intime, Taylor Swift se dévoile non seulement en tant qu’artiste, mais aussi en tant que femme exploitant l’incroyable puissance de sa voix.

Eh bien, après avoir regardé ce documentaire plutôt bien filmé (comme celui sur Lady Gaga que je vous invite à regarder !), j’apprécie encore plus Taylor Swift. Ce documentaire la montre aussi bien dans sa vie privée qu’en studio, et fait un retour sur sa carrière pour mieux comprendre comme elle est passée de jeune star de la country à superstar internationale.

Parole de Tueur

Changement d’ambiance avec cette mini série documentaire qui s’intéresse à Henry Lee Lucas, qui serait le plus grand serial killer que les Etats-Unis aient connu à ce jour.

Le pitch : Henry Lee Lucas est devenu tristement célèbre après avoir avoué des centaines de meurtres non élucidés. Ce docu-série examine une vérité terriblement dérangeante.

Je ne vous spoilerai pas cette série documentaire, mais si vous aimez les enquêtes criminelles, alors vous allez être servi. Henry Lee Lucas avoue plus de 300 meurtres aux autorités. Cette histoire plutôt sordide se base sur des témoignages ainsi que des images d’archives, et révèle un personnage à la mentalité assez inquiétante.

The Goop Lab with Gwyneth Paltrow

Depuis des années, Gwyneth Paltrow fait plus parler d’elle pour ses activités lifestyle parfois controversées que pour son métier d’actrice.

Le pitch : Gwyneth Paltrow et l’équipe de goop s’intéressent de près aux hallucinogènes, aux thérapies énergétiques et à d’autres pratiques controversées.

En plusieurs épisodes d’une trentaine de minutes, on plonge dans l’univers de Goop, le média lifestyle de Gwyneth Paltrow et de son équipe. On y découvre de nombreuses méthodes de médecine alternative, avec des conseils « bien-être » parfois étonnants. Prise de champignons hallucinogènes, cours de masturbation, thérapie énergétique, détox… L’émission suit les expérimentations de certains membres de Goop.

Anticipant les critiques, un avertissement au public est fait dès le premier épisode de cette mini série documentaire : « Cette série est un divertissement, pas un magazine médical. Consultez toujours un médecin pour votre santé ou avant un traitement ». C’est plutôt intéressant à regarder, même si parfois on reste assez consterné devant son écran.

Vous êtes de plus en plus nombreuses à me demander de vous parler de marques éco-responsables en matière de mode. Si je vous disais que j’ai trouvé une marque éco-responsable et super abordable ? Il s’agit d’Esprit qui a lancé une nouvelle collection intitulée « Je suis durable ».

La collection eco-responsable Esprit comporte notamment des jeans stretch aux coupes indémodables, pour pouvoir les garder longtemps sans se sentir has-been. La collection est majoritairement composée de bons basiques, qui permettent ainsi d’avoir une garde-robe durable et toujours tendance. Autre bonne nouvelle : certaines pièces sont disponibles pour les grandes tailles !

La gamme est notamment composée de vêtements en coton bio ou recyclé. La laine est certifiée éco-responsable, selon certains critères définis par le Responsible Wool Standard. Le polyester utilisé dans certains vêtements Esprit est recyclé, et la marque s’est engagée à ne plus utiliser de fourrure véritable également.

A l’heure actuelle, ce sont 25% des vêtements de la marque qui sont fabriqués à partir de matières durables. C’est un bon début, même si l’on est encore loin de certaines marques 100% éco-responsables.

Comme d’habitude, en parcourant cette nouvelle gamme, j’ai eu 6 coups de coeur que j’avais envie de partager avec vous. Vous allez ainsi pouvoir constater qu’on peut faire attention à ce que l’on porte tout en étant à la mode (et pas ruinée !).

#1 – Le jean super stretch façon jogging en coton bio

Trouver un bon jean qui soit confortable et bien coupé, c’est le graal. Celui-ci a l’air super confortable, grâce à sa matière en coton bio stretch ! L’avantage du jean slim, c’est qu’il est indémodable.

Jean super stretch en coton bio – 69,95€

#2 – Le tee-shirt marinière

collection eco-responsable esprit

Encore un classique ! Cette jolie marinière à manches courtes possède un petit côté Inès de la Fressange et existe aussi en rouge ou en jaune, pour celles qui n’auraient pas envie d’avoir la même marinière que tout le monde ! ;)

T-shirt à rayures 100% coton bio – 25,99€

#3 – La robe chemise en jean en coton bio

collection eco-responsable esprit

La robe en jean est définitivement un basique, que l’on peut porter aussi bien dès l’arrivée des beaux jours qu’en plein hiver. Ce modèle façon robe chemise peut aussi bien être portée de façon décontractée avec des sneakers qu’en version plus chic, avec une jolie paire de bottines.

Robe chemise en jean – 69,99€

#4 – La chemise cargo

collection eco-responsable esprit

Coupe cargo, poches plaquées sur la poitrine, manches relevées et couleur kaki intemporelle : cette chemise cargo est pourtant très féminine ! Faite de lyocell fluide, elle s’associera parfaitement avec une mini-jupe en similicuir ou en coton bio, ou portée avec un jean taille haute et des sandales cet été.

Chemisier cargo en lyocell – 49,99€

#5 – La veste en jean en coton bio

collection eco-responsable esprit

Encore un basique dont on ne se lasse pas. A l’arrivée des beaux jours, les vestes en jean ressortent. Celle-ci est en coton bio et possède une coupe cintrée qui met en valeur la silhouette.

Veste en jean stretch et coton bio – 79,99€

#6 – Le jean delavé en coton bio

collection eco-responsable esprit

Qui a dit que la mode éco-responsable était ennuyeuse ? Certainement pas Esprit avec ce pantalon bleached qui existe en plusieurs couleurs pastel, avec un gros crush sur ce joli rose délavé !

Pantalon taille haute en coton bio – 59,99€

A la manière de l’alimentation, je commence à faire attention aux vêtements que j’achète (quand mon budget me le permet) et je suis donc plus que séduite par cette nouvelle gamme :) La collection eco-responsable Esprit est d’ores et déjà disponible sur le site internet d’Esprit ou bien dans leurs boutiques !

Que pensez-vous de cette initiative de la marque ? :)

collection eco-responsable esprit

Les ouvertures d’endroits sympas s’enchaînent en ce moment à La Rochelle, pour mon plus grand plaisir. Et aujourd’hui, je vous propose un voyage culinaire qui va éveiller vos papilles ! Direction Galanga, un restaurant thaï situé pas loin du marché central.

Il faut savoir que je suis une grande fan de cuisine asiatique. Alors quand j’ai vu cette nouvelle enseigne ouvrir pas très loin de chez moi, j’ai très vite eu envie d’aller y manger. Coup de bol : des copains voulaient tester aussi, donc on a décidé d’y aller tous ensemble un jeudi soir.

Une cuisine thaï dans un décor raffiné

Pour les rochelais qui me suivent, Galanga s’est installé à la place du Dragon, un restaurant vietnamien.

galanga la rochelle

Ce qui saute aux yeux dès qu’on rentre dans le restaurant, c’est la décoration très tendance. Papier peint graphique, tables façon marbre, suspensions en fibres végétales ou en laiton doré… La fan de déco que je suis a tout de suite eu un coup de coeur. Le soir, la lumière se fait légèrement tamisée, pour ne pas être trop agressive.

L’établissement contient une douzaine de tables, tout en n’étant pas les uns sur les autres. La cuisine ouverte au fond du restaurant permet d’avoir un aperçu des bons petits plats !

Galanga La Rochelle : une explosion de saveurs et des portions généreuses

Galanga, c’est donc un restaurant thaï qui propose des recettes traditionnelles comme le Pad Thaï, le Tigre qui Pleure, du curry, du poulet satay, etc…

Même si le restaurant met en avant sa cuisine thaï, on retrouve aussi quelques recettes et produits asiatiques, notamment du Japon.

Les plats sont joliment présentés, à la manière d’un restaurant gastronomique. Mais pour autant, il y a de quoi manger dans l’assiette ! Si vous aimez les saveurs de la cuisine thaï, notamment les notes épicées et pimentées, vous allez vous régaler. Il existe aussi des plats plus doux, avec possibilité d’ajouter du piment si on le désire. La cuisine incorpore aussi des ingrédients plus européens dans certains de ses plats, comme de la mozzarella.

Pour 26€, vous avez un menu entrée-plat-dessert avec les plats à la carte de votre choix. J’ai opté pour cette formule, qui était bien copieuse et parfaite pour découvrir la carte !

galanga la rochelle

En entrée, j’ai pris des nems végétariens aux légumes et mozzarella. Pas trop gras (ce qui est rarement le cas avec les nems), ils constituent une bonne entrée en matière.

galanga la rochelle

J’ai ensuite opté pour un curry vert avec du riz, un de mes plats asiatiques préférés. Il était bien relevé et le plat bien consistant.

galanga la rochelle

En dessert, j’ai été ravie de voir la présence de mochis glacés à la carte. Il faut savoir que j’adore ça ! Et je n’ai pas été déçue, notamment en optant pour des mochis à la mangue et aux fruits de la passion.

J’ai repéré d’autres plats et entrées à tester la prochaine fois. Notamment les brochettes de poulet sauce satay, que j’ai goûte dans l’assiette de mon copain et qui étaient à tomber !

Et le bon plan, c’est que le restaurant propose aussi sa carte à emporter, si jamais vous préférez vous faire une soirée Thaï/Netflix tranquillement chez vous ! ;)

Infos pratiques

Le restaurant ne possède pas encore de site internet. Vous pouvez découvrir la carte et réserver votre déjeuner ou votre diner via LaFourchette.

Galanga La Rochelle : 5 Rue du Général Gallieni, 17000 La Rochelle

Horaires d’ouverture :

De 12h à 14h30 du lundi au samedi / Le soir de 19h à 22h le lundi et du jeudi au samedi.

J’espère vous avoir donné envie de découvrir cette nouvelle adresse gourmande qui, pour une fois, a fait le pari de s’installer dans une rue pas forcément touristique mais facilement accessible ! N’hésitez pas non plus à consulter mes autres bonnes adresses sur mon City Guide La Rochelle !

Des amateurs de cuisine thaï par ici ? :)

Petite fatigue, arrivée des beaux jours… En ce moment, j’ai des envies de manger un peu plus « frais » et je vous avoue qu’il me tarde que les légumes de printemps fassent leur apparition ! Du coup, en attendant, j’essaie de varier les plaisirs et comme d’habitude, je teste des nouvelles recettes souvent sorties tout droit de mon imagination gourmande ^^

Lundi 24 février

Je voulais me lever vers 9h mais je suis super fatiguée après le weekend en amoureux à Paris. Du coup je traine au lit et je me mets à travailler vers 11h.

Pour le déjeuner, je fais avec les restes du frigo. Je prépare un plat de gnocchis avec du poulet et une sauce maison à la moutarde à l’ancienne et ciboulette. C’est pas mal et ça cale bien ! Par contre, c’est pas hyper instagrammable, désolée ! ^^

Je travaille tout l’après-midi en buvant pas mal d’infusions, avant d’aller chez l’ostéo en fin de journée. Le soir, je n’ai pas très faim donc je me fais une soupe courgettes/pommes de terre, que j’accompagne d’une tartine de pain complet & fromage frais.

Mardi 25 février

Je me lève à 8h, et je me prépare un thé noir avec un muffin anglais. Je travaille toute la matinée et pour le midi, rebelotte : je fais les fonds du frigo pour me préparer une assiette. Omelette, bagel maison au blanc de dinde et fromage frais, quelques olives et un énorme mug d’infusion verveine-menthe.

Je travaille puis je file chez le coiffeur dans l’après-midi. Le soir, je me prépare un plat de raviolis frais au jambon cru avant de sortir rejoindre les copains pour le traditionel quizz du mardi soir !

Mercredi 26 février

Je suis bien fatiguée et j’ai un énorme mal de dos : résultat je galère à sortir du lit… Le midi, comme je suis en train de travailler sur pas mal de trucs, je me fais un repas sur le pouce. Je commande au restaurant asiatique pas loin de chez moi un menu avec des sushis, des gyozas, de la salade de chou et de la soupe miso.

Je continue de travailler toute la journée, et le soir je me concocte un petit plateau repas devant Top Chef. Au menu : des carottes coupées en bâtonnets, du fromage frais de chèvre avec du pain aux olives et du blanc de dinde. Le tout avec comme à mon habitude de l’infusion à gogo !

Jeudi 27 février

Je me lève à 8h et je n’ai pas très faim, donc je me prépare seulement un thé vert avant de me mettre à travailler.

Le midi, je n’ai toujours pas fait de courses donc je fais vraiment les fonds de frigo/placards. Je me cuisine des coquillettes au pesto, avec du blanc de dinde.

Vers 15h, mon cerveau sature donc je profite qu’il fasse beau pour sortir marcher et prendre l’air. Comme j’ai le dos en vrac, je préfère éviter d’aller à la salle cette semaine. La marche me fait du bien et ça me fait de l’exercice.

Le soir, je vais diner chez Galanga, un restaurant thaï qui vient d’ouvrir à La Rochelle, avec des copains. Je vous en reparlerai d’ailleurs très vite sur le blog !

Vendredi 28 février

Le réveil pique un peu car on est sortis jusqu’à 3h du matin (et qu’on est plus tout jeunes) mais je me mets au boulot vers 10h. Je me prépare un grand mug de thé vert et c’est parti !

Le midi, je file déjeuner chez Delicacy pour manger un Speedy Gonzales (un sandwich à la mozza panée avec du guacamole et de la sauce salsa), puis je rentre chez moi travailler.

Le soir, je n’ai pas très faim et on sort entre potes. Je passe m’acheter un burger au kebab du coin (en mode steak/salade/tomates/oignons). A ce moment là, je ne sais pas encore que le weekend va être rude !

Samedi 29 février

On se lève vers 10h et pendant que mon copain va se faire tatouer, je file prendre des cafés aux Enfants du Rock avec un pote. On va tous se faire un McDo le midi (lendemain de soirée, toussa toussa). Je prends un McChicken parce que clairement, j’ai pas envie d’un autre burger, mais à 16h, j’ai déjà faim. Aaah les joies du McDo.

Vers 19h, on se prend une planche à l’Abreuvoir et je ne vois pas la soirée passer, à tel point que je ne mange rien d’autre. Pire idée du monde :D

Dimanche 1er mars

Bon, ben comme je m’y attendais, le réveil est douloureux, et encore plus parce que je suis en plein SPM. Je me prépare quand même des pâtes au pesto et au blanc de dinde pour le déjeuner, mais je mange encore plus lentement que d’habitude. Et je m’hydrate à gogo à base d’infusion.

Le soir, j’ai envie de comfort food donc je me fais livrer une pizza au Boursin et viande hachée, tout en préparant mon menu de la semaine pour essayer d’équilibrer tout ça !

Tiens, ça faisait un petit moment que je n’avais pas fait de sélection shopping mode par ici ! Il faut dire qu’en ce moment, je n’ai pas trop regardé les nouvelles collections dans les enseignes d’habillement, mais plutôt du côté de la déco (grâce/à cause de mon boulot ^^). Aujourd’hui, c’est chez Pimkie que je vous emmène à la découverte de la nouvelle collection Printemps 2020.

Pour cette nouvelle collection, Pimkie propose une mode fraiche et plutôt facile à adopter. Les mailles se font plus légères et ajourées. Dans cet esprit ajouré, on retrouve aussi la dentelle et la broderie anglaise, qui permettent d’avoir des hauts plus légers pendant le printemps, à glisser sous une veste ou un gilet. Le denim est toujours aussi tendance, que ce soit en jupe, en veste ou en jean mom-taille haute. Du côté des chaussures, les baskets ont toujours un look rétro, digne des années 90, comme au printemps dernier. Enfin, sur les sacs, c’est le croco (en version simili) qui se décline en version chic ou girly !

Comme à mon habitude, j’ai eu envie de vous faire une sélection de mes pièces coup de coeur, à petit prix !

Etes-vous déjà allées voir la nouvelle collection Pimkie Printemps 2020 ? Avez-vous des coups de coeur ? :)

Située à 1h30 environ de voiture de La Rochelle, Bordeaux est une ville que j’apprécie énormément. J’avais d’ailleurs envisagé de m’y installer il y a quelques années, avant d’au final revenir à mes racines :)

A l’approche des weekends printaniers, j’ai eu envie de vous concocter dans les semaines à venir quelques articles avec des idées d’activités ou de weekends à faire dans quelques villes de France. Première étape : Bordeaux en 5 activités insolites ! Une fois votre hôtel à Bordeaux choisi, il est temps de prévoir le programme du weekend !

#1 – Découvrir le château de Cadillac

château de cadillac

Le château de Cadillac est situé à une trentaine de minutes de Bordeaux en voiture ou en train. C’est à l’occasion d’un voyage à Bordeaux avec le Centre des Monuments Nationaux que j’ai eu l’occasion de découvrir ce lieu insolite.

Datant du XVIIème siècle, ce château a une histoire singulière. Aujourd’hui encore, il y règne une atmosphère particulière… Si vous croyez aux esprits, peut-être vous sentirez-vous observés pendant votre visite…

Devenu une prison pour femmes en 1818, après la Révolution Française, Cadillac en garde quelques traces. Plus de 500 femmes y étaient détenues en même temps, comme en témoigne les cellules encore présentes au dernier étage du château.

château de cadillac

La prison ferme ses portes en 1890 pour devenir un centre d’éducation surveillée pour jeunes filles. Celui-ci cessera son activité en 1952. Désormais, le château se visite, pour redécouvrir son histoire et ses oeuvres restaurées.

Château de Cadillac
4, place de la Libération
33410 Cadillac-sur-Garonne

Plein tarif : 6 €
Tarif réduit : 5 €

Plus d’informations sur le site du château de Cadillac.

#2 – Faire un escape game Harry Potter

Lors de mon dernier séjour entre amis à Bordeaux, nous sommes allés tester un Escape Game un peu particulier… On en parle souvent comme un escape Game Harry Potter mais c’est plus généralement lié au domaine de la magie.

Ce jeu d’immersion vous invite pendant 1h15 environ à pénétrer un monde magique, avec l’intervention d’étranges personnages au fil de l’histoire… Si vous avez peur du noir ou des espaces clos, cela pourra parfois vous angoisser. Mais on se prend très vite au jeu et à l’histoire.

Créé par Eventyr, situé à Pessac, cet escape game permet d’y jouer en équipes de 2 à 6 personnes. Voilà une idée d’activité insolite à faire en famille ou entre amis !

Après votre mission, vous pouvez jouer sur place aux jeux de sociétés proposés gratuitement. Si vous avez gagné quelques pièces pendant la mission, vous aurez également des réductions sur les boissons (alcoolisées ou non) vendues au bar .

Eventyr – Bar à jeux et évènements
16 avenue Louis de Broglie
33600 Pessac

Du mardi au samedi de 11h à 23h & le dimanche de 11h à 19h.

Plus d’infos et réservations sur leur site internet.

#3 – En savoir plus sur le vin à la Cité du Vin

Que serait Bordeaux sans sa cité du Vin ? Si ce domaine vous intéresse et si vous avez envie d’en savoir plus, je vous incite vivement à passer une matinée ou une après-midi à la Cité du Vin.

On y apprend énormément de choses au fur et à mesure de la visite, notamment sur la culture et les civilisations liées au vin. La visite est également ludique, avec des activités basées sur les 5 sens, comme l’odorat et le toucher. Tout au long de la visite, on peut également visionner des documentaires sur le vin, sa culture, son exploitation, etc…

Clou de la visite : au dernier étage du bâtiment se trouve un bar à vins avec une vue imprenable à 360°C sur Bordeaux. Un verre de vin au choix est inclus dans le prix du billet, afin de combler vos papilles déjà bien réveillées pendant la visite !

La Cité du Vin de Bordeaux
134 quai de Bacalan
33300 Bordeaux

Tarif adulte : 20 €
Tarif enfant : 9 €

Toutes les informations sur le site de la Cité du Vin

#4 – Visiter la base sous-marine et ses expositions

Cet immense bunker, fabriqué pendant la Seconde Guerre Mondiale, s’est reconverti ces dernières années en un immense centre dédié à l’art contemporain et aux expositions temporaires.

Pour l’avoir visité il y a quelques années, c’est assez bluffant de voir le contraste entre ce lieu historique et ses nouvelles activités culturelles. Cette activité insolite est à faire absolument si vous aimez l’art et l’histoire.

Ce gros bloc de béton brut se visite sur 12 000 m2 (sur 42 000 m2 au total), au détour d’une exposition. On y retrouve un espace dédié aux expositions temporaires, ainsi qu’un espace « Bassin de Lumières » qui est un centre d’Art Numérique.

Pour le moment, l’espace dédié aux expositions temporaires est fermé pour travaux (jusqu’en Octobre 2020). Le bassin des Lumières est toujours accessible ! Si vous n’avez pas de voiture, vous pouvez y aller en tramway ;)

La bases sous-marine de Bordeaux
Boulevard Alfred Daney
33300 Bordeaux

#5 – Faire un karaoké privé avec ses amis

bam karaoké bordeaux

Voilà une autre activité insolite testée lors d’un weekend à Bordeaux entre amis l’an dernier : le karaoké privé, chez Bam Karaoké !

A la manière des karaokés japonais, on loue sa salle privée (pour 6 à 15 personnes), on prévoit sa playlist et c’est parti pour 2h de chansons entre amis, pour massacrer les oreilles de ses potes ou exploiter ses talents vocaux !

Ici, aucune timidité à avoir, puisque vous n’êtes qu’avec vos amis. Les serveurs peuvent venir à votre demande vous servir vos boissons dans la salle, après avoir passé commande sur l’écran tactile présent dans la salle de karaoké.

bam karaoké bordeaux

On a adoré cette expérience, et je pense qu’on le refera lors d’un prochain weekend bordelais ;)

Bam Karaoké Bordeaux Chartrons
36 rue Cornac
33000 Bordeaux

Réservations & tarifs via leur site internet

Grâce à ces 5 idées d’activités insolites à Bordeaux, vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas quoi savoir faire lors de votre prochain weekend bordelais ! Que vous y allez en famille ou entre amis, il y en a pour tous les goûts et tous les budgets.

Qui est déjà allé à Bordeaux par ici ?

C’est au coeur du 11ème arrondissement, à quelques encablures de la place de la Bastille, que nous avons récemment passé un weekend en amoureux à Paris. Fraîchement rénové, l’hôtel ibis Paris Bastille Opéra est une bonne adresse à retenir si vous avez prévu un séjour dans la capitale prochainement. Amateurs de déco et de plantes, vous allez être ravis ! ;)

L’hôtel ibis Paris Bastille Opéra, un hôtel très bien placé

L’hôtel 3 étoiles est situé dans le 11ème arrondissement, à deux pas de la station de métro Bréguet-Sabin. Comme nous sommes arrivés en train de La Rochelle, nous avons mis environ 25 minutes en métro pour arriver à l’hôtel, ce qui se fait très facilement.

Le 11ème arrondissement est un quartier que j’apprécie énormément quand je séjourne à Paris. Mixant à la fois quartier résidentiel et petites adresses gourmandes (comme la chocolaterie Cyril Lignac par exemple), c’est un quartier plutôt calme où l’on peut quand même sortir. Vous pouvez également rejoindre rapidement à pieds le quartier du Marais et des Halles.

L’hôtel ibis Paris Bastille Opéra se trouve dans la rue Bréguet, une petite rue au calme, loin des artères parisiennes.

Un hôtel décoré de façon chaleureuse

L’hôtel ibis Paris Bastille Opéra est fraîchement rénové. Quelques rénovations sont encore en cours (à l’heure où j’écris cet article) mais cela ne gêne en aucun cas le séjour.

hotel ibis paris bastille opera

Et dès l’entrée de l’hôtel, le ton est donné ! On a l’impression d’entrer dans une jungle urbaine, avec une multitude de plantes. Ce qui fait un bien fou quand on est dans la grisaille parisienne ;)

hotel ibis paris bastille opera
hotel ibis paris bastille opera

Le hall de l’hôtel est très spacieux, avec plusieurs petits espaces canapés pour s’installer à son aise. A la manière des hôtels de luxe, les comptoirs de la réception sont équipés de fauteuils confortables où l’on est invités à s’installer au moment du check-in.

hotel ibis paris bastille opera

Dans le hall, on retrouve également un petit coin gaming avec une borne d’arcade et un baby-foot. C’est un bon point pour les familles avec enfants, qui ont ici accès à un espace jeu petit mais bien pensé.

hotel ibis paris bastille opera

L’ambiance apaisante apportée par les plantes notamment incite vraiment à y passer du temps pour discuter ou lire un bon livre, si l’on a pas envie de rester cloîtré dans sa chambre.

Dans les chambres, la décoration a été repensée. Oubliez les anciens hôtels Ibis confortables mais à la décoration très simple. Ici, la décoration s’inspire du style indus’ pour offrir des chambres pratiques, confortables et dans lesquelles on se sent comme chez soi.

hotel ibis paris bastille opera
hotel ibis paris bastille opera

Invités par l’hôtel, nous avons eu la surprise de découvrir une décoration romantique dans la chambre, avec en prime de délicieux chocolats Le Chocolat des Français (que l’on retrouve aussi au moment du café ^^).

La salle de bains est petite mais fonctionnelle avec une cabine de douche en angle qui est toutefois spacieuse.

Le restaurant Le Génie sous les Etoiles

Lors de notre arrivée, le vendredi soir, nous avons eu la chance d’être invités à dîner au restaurant Le Génie sous les étoiles. Il s’agit du bar-restaurant de l’hôtel, qui est aussi accessible si vous n’êtes pas clients de l’établissement ;)

Ce restaurant, de type bistronomie, offre une cuisine simple mais généreuse. Les plats sont préparés avec des produits frais, ce qui explique que la carte soit allégée (ce qui est toujours bon signe !).

hotel ibis paris bastille opera

Nous avons commencé par prendre l’apéro, et ce fut l’occasion pour moi de tester l’un des cocktails à la carte : le spritz à la mangue. En effet, les cocktails sont la spécialité du bar Le Génie sous les Etoiles. Outre les classiques Spritz ou mojito, on retrouve aussi des cocktails au gin, au cognac, au rhum, etc…

hotel ibis paris bastille opera

En plat, j’ai opté pour un risotto au poulet et champignons, très gourmand et avec du parmesan frais à tomber par terre. J’ai aussi pioché dans l’assiette de mon copain, qui avait pris une pièce de boucher sauce foie gras ;)

hotel ibis paris bastille opera

Nous avons ensuite partagé un dessert, déjà bien rassasiés. J’ai opté pour un sablé breton à la crème de citron, léger et pas trop sucré.

hotel ibis paris bastille opera

Le restaurant Le Génie sous les Etoiles se transforme tous les matins en salle de petit déjeuner pour les clients de l’hôtel. Sous forme de buffet, on peut aussi bien y consommer des viennoiseries, des brioches que de la charcuterie, des oeufs, du fromage, etc… Mention toute particulière pour le lait de soja mis à disposition des clients, sans que ceux-ci n’aient à le demander !

hotel ibis paris bastille opera
hotel ibis paris bastille opera

Informations pratiques

Comme à mon habitude, voici quelques informations pratiques si vous avez envie de séjourner à l’hôtel ibis Paris Bastille Opéra prochainement ! ;)

Adresse : 15 rue Bréguet 75011 Paris / 01.49.29.20.20

Accès : métro Bréguet-Sabin (ligne 5) ou Voltaire (ligne 9).

Horaires : Check-in à partir de 12h tous les jours / Check-out jusqu’à 12h. Réception ouverte 24h/24.

Vous l’aurez compris à la lecture de cet article, nous avons passé un excellent séjour dans cet hôtel, qui rejoint illico la liste de mes hôtels préférés pour mes prochains séjours parisiens, qu’ils soient pour le boulot ou pour le plaisir ! :)

hotel ibis paris bastille opera

Oui, alors dis comme cela, ce n’est pas très sexy. Et pourtant, qu’elle soit synthétique ou naturelle, vous avez peut-être déjà succombé à la tendance de la peau de mouton ! Tapis moelleux, couverture en fausse fourrure, coussin : rendue tendance par la déco scandinave, la peau de mouton est devenu un incontournable du style cocooning depuis des années !

La peau de mouton, déco cocooning toute l’année

Une fourrure blanche toute douce, sur des tapis comme en jeté de lit ou de fauteuil, des versions colorées pour la fantaisie… La peau de mouton est devenue très tendance ces dernières années ! Des boutiques en ligne comme Peaudevache se sont d’ailleurs spécialisés dans ce domaine.

Symbole de la tendance hygge, elle a commencé par arriver dans nos intérieurs avec le style scandinave. Petit à petit, elle a su s’intégrer dans d’autres styles d’intérieurs, comme les lofts indus’ dans lesquels elle apporte de la douceur ou bien dans les intérieurs boho pour la petite touche « cocooning ».

Même si la fausse fourrure est souvent associée aux mois d’hiver, la peau de mouton a su s’imposer toute l’année dans nos intérieurs, souvent sous la forme de tapis tout doux (et peu imposants). Dans une chambre au pied du lit ou dans un salon sous une table basse, c’est l’objet cocooning par excellence !

10 idées déco pour intégrer la peau de mouton dans sa déco

Pour ma part, j’y ai succombé à plusieurs reprises. Ca a commencé par un modèle tout simple acheté chez Ikea, en synthétique. Puis récemment, j’ai craqué pour un tapis plus grand pour ma chambre à coucher : au moins quand je me lève, je n’ai plus ce contact froid avec le parquet de bon matin !

Rien ne vous oblige à opter pour de la vraie peau pour avoir un résultat cocooning à souhait. Les peaux synthétiques sont tout aussi douces et viendront ajouter une touche scandinave à votre intérieur.

Si vous n’avez pas encore succombé à la tendance de la peau de mouton, voilà pas moins de 10 idées déco pour la faire entrer dans vos intérieurs.

#1 – Remplacer le plaid sur le canapé dans une déco boho

Dans les intérieurs de style boho, la peau de mouton est souvent utilisée pour apporter une touche cocooning au canapé. Posée négligemment sur le dossier ou un bout de canapé, elle s’associe parfaitement avec des coussins ou des plaids en coton, aux imprimés ethniques.

#2 – Utilisée sur les assises pour apporter de la chaleur à la salle à manger

Sur des chaises scandinaves très classiques (de type Eames), installez des peaux de mouton pour rendre l’assise plus confortable et moins froide, surtout l’hiver. Cette assise confortable donnera envie à toute la famille de rester plus longtemps à table pendant les repas, tout en ajoutant une note cocooning à cette pièce souvent peu utilisée.

Dans le même esprit, elle peut s’utiliser sur des bancs pour les rendre également plus confortables.

#3 – Une peau de mouton pour rendre confortable un fauteuil en rotin

Les fauteuils en rotin sont très tendances depuis quelques années, mais soyons honnêtes : ils ne sont pas toujours confortables. Si vous avez envie de l’utiliser pour lire un bon livre, rendez-le plus confortable avec une peau épaisse ainsi qu’un gros coussin moelleux.

#4 – Superposer un tapis déjà existant avec une peau de mouton

Rien ne vous empêche d’ajouter une peau de mouton dans une décoration déjà existante. Ici, la peau de mouton apporte une touche scandinave et cocooning à une chambre de style rétro.

#5 – Pour apporter de la couleur discrètement dans une chambre

Si vous aimez bien ajouter une touche de couleur ici ou là, sans en faire trop, la peau de mouton colorée est idéale. Souvent teinte dans des couleurs pastels ou froides, c’est l’objet de déco cocooning et original qui donnera immédiatement un peu de pep’s à la pièce !

#6 – Une peau de mouton pour rendre un bureau plus cosy

C’est ma prochaine envie : rendre mon bureau – où je travaille toute la journée – plus cocooning en installant une petite peau de mouton sur mon fauteuil. Ca prend 3 secondes, et c’est une astuce idéale pour redonner un nouveau look à son coin bureau sans tout refaire !

#7 – Une peau de mouton pour casser le côte « trop moderne » d’une salle de bains

Les salles de bains peuvent vite être aseptisées, à cause d’une décoration plus moderne que cocooning. Ajouter une peau de mouton au sol peut être une bonne idée, mais d’un point de vue pratique, ce n’est peut-être pas la meilleure solution ! :)

#8 – Une peau de mouton pour remplacer le plaid sur le lit

Voilà une idée qui rend cette chambre folk plus cocooning : remplacer le plaid ou le jeté de lit par une grande peau de mouton. Plus épaisse, plus cocooning, c’est la bonne idée à adopter l’hiver si vous êtes très frileux !

#9 – Ajouter de la déco cocooning dans une entrée colorée

Dans cette entrée très colorée et très lumineuse, la peau de mouton est utilisée sur du mobilier plutôt qu’en simple objet de décoration. Cela apporte de la douceur et donne immédiatement l’impression d’une maison où l’on se sent bien, avec un accueil chaleureux !

#10 – Créer un coin cocooning dans une chambre d’enfants

Les tipis et cabanes en tissu sont très tendances dans les chambres d’enfants. Pour les rendre plus cocooning et surtout pour en faire un vrai coin dédié au jeu et à la détente, installez un tapis tout doux en peau de mouton avec quelques coussins moelleux.

Grâce à ces 10 idées déco, mon petit doigt me dit que vous allez avoir des envies de décoration cocooning ! Si vous avez déjà adopté cet objet de décoration – comme moi – cela vous donne de nouvelles idées pour l’intégrer à votre intérieur. J’avoue que j’ai bien envie d’en acheter une ou deux petites pour venir augmenter la dose d’hyggelig de mon appartement ! :)

Avez-vous déjà succombé à cette tendance ? :)

Article réalisé en collaboration avec PeaudeVache.com

C’est parti pour une nouvelle semaine ! Je vois enfin le bout de ma sinusite et de mon rhume, qui m’auront bien attaqué pendant près de 2 semaines. Ma cure de pizza de la semaine précédente m’a donné qu’une seule envie : manger des légumes ! Et pourtant j’adore la pizza ;)

Lundi 17 février

Je me lève vers 8h et j’ai un peu faim. Je me prépare un grand mug de thé noir et je me fais des toasts avec du cream cheese et du blanc de dinde en guise de petit déjeuner.

Je travaille toute la matinée, avant de faire ma liste de courses et d’aller faire mes emplettes pour la semaine. Ce midi, je teste une nouvelle recette : des gnocchis au four avec de la soupe au potiron et du bleu. C’est facile à faire et délicieux ! (Je vous partagerai bientôt la recette ^^)

Je continue de travailler, tout en buvant des infusions tout l’après-midi. Le soir, je n’ai pas très faim donc je me fais un petit plateau TV : le reste de ma soupe au potiron, des bâtonnets de carotte ainsi qu’un peu de tomme de Savoie.

Mardi 18 février

Je me lève à 8h, et je vais à la salle de sport. Sur le chemin, comme j’ai un peu faim, je mange des biscuits Belvita reçus le mois dernier dans la Degustabox.

Je fais 1h de sport environ et comme il fait beau, je rentre à pieds chez moi (20mn de marche environ). Je travaille et le midi, comme j’ai pas mal de boulot, je passe me prendre un sandwich au thon chez Subway pour ma pause déjeuner.

Le soir, je devais me faire un plat de pâtes avant de sortir, mais une copine m’appelle pour dîner avec elle. On va donc se faire un burger au Famous avant de rejoindre ma meilleure amie pour notre traditionnelle soirée quizz à l’Abreuvoir ! ^^

Mercredi 19 Février

Je me réveille vers 8h, sans avoir trop faim. Je me prépare juste un thé vert et je me mets à travailler.

Le midi, je me cuisine des « fausses » carbonaras – comprenez donc que j’ai mis de la crème fraiche ^^ – et le plat me cale bien jusqu’au soir !

C’est soirée TopChef donc pour ne pas avoir faim devant toutes les épreuves, je me fais un mini plateau TV avec des carottes, du concombre, une demi-pizza au thon, de la Tomme de Savoie et du guacamole maison pour tenir la soirée. Avec comme à mon habitude, beaucoup d’infusions pour m’hydrater ^^

Jeudi 20 Février

J’avais prévu d’aller au sport mais le réveil est super compliqué. Je suis HS alors que j’ai bien dormi, mais il doit y avoir un truc dans l’air car ma meilleure amie est dans le même état que moi :/

Je me lève à 9h et je me prépare des toasts avec le reste de guacamole et du fromage frais, accompagné de blanc de dinde. Je me dis que je vais me faire une journée tranquille mais le travail me rattrape : je dois donc bosser au lieu de glander.

Le midi, je me prépare un poulet au curry avec du riz, puis je continue à travailler. Je prends enfin le temps de me reposer vers 15h.

Le soir, je me prépare une assiette de raviolis frais aux aubergines, avant de sortir avec ma meilleure amie pour participer à un quizz.

Vendredi 21 Février

Je me réveille vers 8h, et j’ai un peu faim. Je prépare un thé noir et je prends une chocolatine en guise de petit déjeuner.

Je travaille toute la matinée et mon copain me rejoint pour le déjeuner. Il a envie d’un burger donc on déjeune au Famous, avant de partir prendre le train pour un weekend en amoureux à Paris !

Le soir, nous sommes invités au restaurant de l’hôtel : le Génie sous les étoiles. J’opte pour un spritz à la mangue, avec un délicieux risotto au poulet et champignons. En dessert, on se partage une pâtisserie au sablé breton et citron : un régal. Mais je vous en reparlerai en détail très vite ! ;)

Samedi 22 février

Après un petit déjeuner à l’hôtel, majoritairement composé de produits salés pour moi, on part passer la journée à Disneyland ! Vers 14h30, on va déjeuner au chalet de la marionnette : j’opte pour un menu avec un sandwich pain bretzel, avec du porc, du chou, de la salade et une sauce moutarde, et de l’ananas en dessert.

Le soir, en rentrant sur Paris, on décide de dîner dans un restaurant indien pas très loin de l’hôtel. Je prends un poulet au curry et épinards, avec du riz et un naan au fromage.

Dimanche 23 février

Fatigués de la semaine et de notre grosse journée à Disneyland, on opte pour une grasse matinée à l’hôtel. Pour le déjeuner, j’ai réservé dans un restaurant coréen : au menu, gyozas au poulet et bibimbap au boeuf.

Avant de prendre le train en fin d’après-midi, je passe chez Starbucks me prendre un frappucino au lait de coco. Le soir, en rentrant chez moi, on se commande des pizzas avant de se poser devant la télé.