Author

Amelie

Browsing

Aimez-vous jouer les touristes dans votre propre ville ? C’est quelque chose que j’aime beaucoup faire, pour découvrir La Rochelle avec un autre oeil. Même si je suis née ici, j’ai toujours plaisir à redécouvrir ma ville. J’ai récemment eu l’occasion de participer à une des Balades Z’Urbaines de La Rochelle. Une visite commentée par l’animateur culturel DominiCK alias Marguerite La Rochelaise, passionné et expert des arts urbains et autres arts. Voilà une chouette idée d’activité pour découvrir La Rochelle en famille ou entre amis !

Les Balades Z’Urbaines de LR, c’est quoi ?

balades z'urbaines la rochelle street art

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une visite de La Rochelle et plus particulièrement en milieu urbain, au coeur de la ville. Les Balades Z’Urbaines de LR sont proposées par DominiCK, que j’ai récemment rencontré dans le cadre du boulot. Je connaissais déjà son blog Marguerite La Rochelaise, notamment grâce à ses stickers qui sont présents un peu partout à La Rochelle.

Ces balades sont proposées en collaboration avec LEXA&CO, une société d’évènements culturels, activités artistiques, jeux et loisirs à La Rochelle, à Paris et en France, créée par Alexandre Bitrin.

Les Balades Z’urbaines de LR sont lancées en juillet 2021, à la suite d’une rencontre entre DominiCK et Alexandra, passionnés d’arts et arts urbains, alors que l’épidémie du COVID sévissait, privant de liberté, de contact et de sorties en collectif les Français.

Grâce à ces balades, c’est l’occasion de découvrir le patrimoine rochelais d’un autre oeil, en mêlant art et histoire. DominiCK n’hésite pas à distiller des anecdotes à propos des artistes ou des bâtiments que l’on découvre d’un nouvel oeil lors de ces balades.

A l’heure actuelle, il existe 3 types de balades z’urbaines :

  • La Domick-ale
  • La Noct-ambule
  • A l’heure du goûter

Ces balades durent environ 2h et sont accessibles à tous : en solo, en duo, en famille (enfants à partir de 6 ans) ou entre amis.

J’ai testé la balade z’urbaine de LR en version Noct-ambule

Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance d’être conviée par DominiCK à participer à une visite Noct-ambule. Comme son nom l’indique, c’est une visite urbaine qui se fait à la nuit tombée, pour découvrir l’art urbain de La Rochelle sous un nouvel oeil.

Si vous me suivez sur Instagram, vous savez que j’aime bien le street art. Je partage régulièrement mes coups de coeur en story, que ce soit à La Rochelle ou ailleurs.

J’avais donc hâte de découvrir à nouveau le street art rochelais, grâce à l’oeil expert de DominiCK. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que j’ai tout de même appris des choses pendant cette balade !

Equipée d’une mini lampe-torche en forme de porte-clé, c’est parti pour le début de la balade. Direction la Friche du Gabut, qui est LE spot rochelais pour les graffitis et les fresques de street art. Au pied de la Tour Saint Nicolas, on en apprend plus sur les différentes techniques de graff’ mais aussi sur le Lord in The West, qui est un mini festival street art qui se déroule chaque année à La Rochelle, au Gabut.

street art quartier saint nicolas la rochelle

Nous filons ensuite direction la rue Saint Nicolas, qui est également un haut-lieu du street art rochelais. J’y repère régulièrement des nouveautés, notamment les petits personnages de Super Bourdi. La balade continue dans le centre-ville, pour se terminer rue Fleuriau, où l’art est régulièrement à l’honneur.

J’ai adoré cette visite, car même si je garde souvent l’oeil ouvert sur les nouvelles oeuvres de street art à La Rochelle, j’en ai encore appris davantage sur cet art grâce à DominiCK. Je pense proposer à des amis de faire une autre balade z’urbaine de LR, notamment la formule goûter qui me fait de l’oeil !

Combien ça coûte ?

Vous avez envie de participer à une balade z’urbaine de LR pour découvrir le street art rochelais ? Voici les différents tarifs 2024 :

  • adulte : 20€/personne
  • tarif réduit (MOINS DE 18 ANS, ETUDIANT,DEMANDEUR D’EMPLOI, FAMILLE NOMBREUSE) : 15€/personne
  • TARIF GROUPE (10 personnes, adultes/enfants) : 14€/personne

Informations pratiques

Retrouvez le programme et les dates des prochaines balades z’urbaines de LR en cliquant ici. Vous pouvez acheter directement vos billets pour cette chouette expérience sur le site internet de Lexa&Co.

Les visites sont en plein air, donc pensez à vérifier la météo et à prévoir une parka ou un parapluie si besoin ;) Pour la visite « A l’heure du goûter », la balade street art se termine avec un goûter à l’hôtel François 1er, situé dans le centre ville de La Rochelle.

Bonne visite !

Après avoir conquis les parisiens et les lyonnais, l’Horizon de Khéops a ouvert ses portes de façon permanente à Bordeaux en Janvier 2024. Une expédition immersive en réalité virtuelle, qui vous fait voyager dans l’Egypte ancienne. Une expérience que j’ai eu l’occasion de tester lors de son ouverture, et que j’ai adoré !

Un véritable voyage dans le temps

expérience l'horizon de khéops avis

L’Horizon de Khéops est une expérience immersive, qui vous emmène au coeur des pyramides d’Egypte, et plus particulièrement dans celle de Khéops. Une expédition au coeur du plateau de Gizeh, aux portes de la ville du Caire. Le tout, sans bouger du centre ville de Bordeaux !

Partez pour une expérience unique, seul.e, à deux ou en famille et plongez dans l’Egypte ancienne. Suivez votre guide virtuel pour en savoir plus sur l’Egypte ancienne, les pyramides, les divinités, les rituels mortuaires… Une occasion exceptionnelle de découvrir des endroits interdits au public, même si vous vous rendez en Egypte aujourd’hui.

Voyagez 4500 ans en arrière à la découverte de la pyramide de Khéops et faites le plein d’émotions ! La réalité virtuelle se met au service de l’Histoire. Avec son équipe, le professeur Der Manuelian a supervisé la réalisation de l’Horizon de Khéops, en garantissant son exactitude scientifique grâce aux données archéologiques, architecturales et historiques appliquées à la reconstitution du site et à la remise en scène des pratiques antiques. L’ensemble de l’univers immersif, tout comme les informations prodiguées par la guide virtuelle Mona, bénéficient de la caution scientifique d’historiens renommés. 

Comment cela se déroule ?

Après avoir déposé toutes vos affaires dans un casier fermé à clé (même votre téléphone portable !), on s’enregistre pour partir en voyage dans l’Egypte ancienne.

Une fois l’enregistrement effectué, rendez-vous au début du parcours pour être équipé d’un casque de réalité virtuelle. Ce même casque dispose de petits hauts-parleurs qui émettent le son au-dessus des oreilles. Une fois que l’on vous a donné les principales explications pour commencer l’aventure et que les réglages de l’image ont été faits, c’est l’heure de découvrir l’Egypte ancienne lors des funérailles du roi Khéops !

Mon avis sur l’Horizon de Khéops

expérience immersive l'horizon de khéops bordeaux

Je suis une passionnée de l’Egypte ancienne. J’ai eu la chance de partir en vacances en Egypte en 2018 et de faire une croisière sur le Nil, avec de nombreuses visites dont celles du plateau de Gizeh. Si je n’ai pas visité la pyramide de Khéops à l’époque, j’avais visité celle de Mykérinos.

Alors, quand j’ai vu que l’expérience immersive L’Horizon de Khéops arrivait à Bordeaux, j’ai eu hâte de la tester ! L’occasion pour moi aussi de tester la réalité virtuelle. J’avais déjà expérimenté ce genre d’expérience à quelques occasions, notamment lors du festival Pixii qui se déroule chaque année à La Rochelle. Mais je n’avais jamais encore eu une expérience qui dure près de 45 minutes. Une première, donc !

Une fois équipée, c’est un peu déroutant au début. Heureusement, comme dans les jeux vidéo, un tutoriel nous explique les principales choses à savoir pour se déplacer dans l’expérience en toute sécurité.

réalité virtuelle bordeaux

L’immersion dans l’Egypte de Khéops commence avec la rencontre avec notre guide virtuel, qui va nous accompagner tout au long de la visite. Comme un vrai guide, cet avatar nous présente l’histoire de la pyramide, de l’Egypte, nous donne des petites anecdotes… mais aussi quelques conseils pour avancer dans l’expérience !

Car en effet, il y a certains moments où l’on a l’impression de grimper en hauteur ou de devoir marcher sur des pierres situées en hauteur. La sensation de vertige, si vous en souffrez comme moi, peut donc vite faire son apparition. Le guide virtuel est là pour vous donner des conseils et vous éviter de regarder vers le bas !

Ce qui est assez bluffant, c’est qu’on se prend vite au jeu et que l’on a vraiment l’impression de marcher sur des pierres ou d’avoir le vertige. Alors qu’au final, on est toujours dans la salle d’immersion, sur un sol plat et non en hauteur ! Je vous avoue que pour m’en souvenir, de temps en temps, je serrai la clé du casier que j’avais dans ma main pour me raccrocher à la réalité.

Car on oublie assez vite que l’on a le casque de réalité virtuelle et que tout ce que l’on voit, on ne le voit qu’à travers le casque. J’ai adoré découvrir ces lieux interdits au public lors de l’expérience et en savoir plus sur l’Egypte ancienne. Même si consommant énormément de documentaires à ce sujet depuis des années, je connais déjà pas mal de choses.

J’ai adoré vivre cette expérience, et cela m’a donné envie de tenter d’autres immersions en réalité virtuelle.

A partir de quel âge peut-on faire l’expérience immersive en réalité virtuelle ?

L’expédition immersive en réalité virtuelle est interdite en dessous de 8 ans et moins de 1,30 mètre.

Cette restriction de taille est mise en place pour assurer une captation optimale des images sur les murs avec les casques.

Pour les enfants, ceux-ci sont sous la responsabilité de leurs parents.

Quelles sont les contre-indications pour participer à l’expérience ?

Selon le site, une personne cardiaque et ou épileptique ne peut pas participer à l’expédition immersive en réalité virtuelle. Il est également interdit de faire l’expérience pour toute personne portant un pacemaker.

Si vous portez des lunettes, aucun souci pour les porter avec le casque. Ceux-ci sont faits pour. Idem si vous avez un appareil auditif ou si vous êtes une personne à mobilité réduite.

bordeaux l'horizon de khéops

Si, comme moi, vous avez le vertige, l’expérience peut être déstabilisante par moment. Mais cela ne m’a gâché à aucun moment l’expérience :) Et si vous vous sentez mal, sachez que des membres du personnel sont dans la salle pour vous accompagner et vous retirer le dispositif si besoin.

Combien ça coûte ?

Je ne vous le cache pas, vivre cette expérience a un coût (mais ça reste toujours moins cher qu’un voyage en Egypte !).

  • Plein tarif : 32€
  • Tarif de groupe (à partir de 4 personnes) : 25€ par personne

L’expérience dure 1h environ (15 minutes d’embarquement et 45 minutes d’aventure).

Informations pratiques

📍 19/21 rue Saint Sernin 33000 Bordeaux

Horaires D’ouverture

  • Mercredi 14:00 à 20:00
  • Jeudi 14:00 à 20:00
  • Vendredi 14:00 à 20:00
  • Samedi 10:00 à 21:00
  • Dimanche 10:00 à 21:00

Comment réserver ?

Réservez en ligne votre expérience de réalité virtuelle en cliquant ici. La réservation est vivement recommandée, car le nombre de participants par session est limité.

Comment y aller ?

  • Tram et Bus
    Arrêt Mériadeck
  • Parking payant
    METAPARK
    Rue Père Dieuzaide
    33000 Bordeaux

Est-ce le type d’expérience que vous aimeriez tester entre amis ou en famille ? Je ne peux que vous le recommander, car c’est vraiment un chouette moment et une idée d’activité qui change de d’habitude !

Je fais partie de ces gens qui ont une vie sociale assez présente. 2 à 3 fois par semaine, je rejoins mes amis souvent dans les bars pour boire un verre, discuter, faire des quizz… Des moments de détente et de partage qui me sont nécessaires pour relâcher la pression de la vie d’entrepreneuse. Mais le plus souvent, pendant ces soirées, je bois 2,3, 4 bières ou boissons alcoolisées. Alors, en ce mois de Janvier 2024, j’ai eu envie de tester le Dry January. Petit retour d’expérience !

Pourquoi avoir tenté le Dry January cette année ?

Même si le concept du Dry January existe depuis quelques années maintenant, je ne l’avais jamais fait avant. Mais cette année, j’ai été un peu forcée à le faire 😅

Alors, je vous arrête de suite, non je ne suis pas enceinte. Bizarrement, c’est le premier truc qui vient en tête quand tu es une femme et que tu refuses un verre d’alcool.

J’ai terminé 2023 malade et épuisée. Je l’ai déjà évoqué à de nombreuses reprises sur mon compte Instagram, mais je n’ai pas pris de vraies vacances depuis Décembre 2022 (et encore, j’étais à New York donc c’est pas super reposant !).

Le soir du réveillon de Noël, je bois un petit cocktail, un verre de vin… Pas plus d’excès que d’habitude, mais au milieu du repas, je me sens mal. Je commence à avoir les oreilles qui bourdonnent, la vue qui se brouille… Bref, je fais un malaise. Je mets ça sur le compte d’une mini gueule de bois datant de la veille (oups, quelle idée 😅) et le lendemain midi, je rebois un verre de vin. Mais là aussi, ça commence à aller mal donc je passe à l’eau.

Entre Noël et le premier de l’an, je ne sors pas beaucoup, mais lors de ma seule sortie en soirée, je me contente de boire des softs. Le soir du réveillon du Nouvel An, je bois une bière et rebelote : vertiges, oreilles qui bourdonnent… Je sors prendre l’air et je passe le reste de la soirée à esquiver les verres d’alcool, buvant essentiellement de l’eau ou des softs.

Du coup, moi qui me disait « tiens, je pourrai tester le Dry January ! », je me suis dit que c’était le signal qu’il fallait tester.

Comment j’ai vécu mon premier Dry January

dry january

Comme je le disais ci-dessus, j’ai une vie sociale plutôt chargée, avec des sorties dans les bars 2 à 3 fois par semaine. Matchs de rugby, quizz, soirées tranquilles avec les amis… Comme certains qui ont une clope à la main, moi c’est le plus souvent une pinte de bière.

Je me suis dit que ça allait être compliqué de tenir un Dry January dans ces conditions, surtout que la plupart de mes potes ne le font pas.

Première semaine : je suis malade comme pas possible donc clairement, je n’ai aucune envie de boire. De toute façon, je suis enfermée chez moi, je n’ai pas la force ni l’envie de sortir. Je passe le weekend à Bordeaux chez mon copain, mais je suis encore patraque donc je n’ai aucune envie de sortir.

La semaine suivante, je reprends petit à petit ma vie sociale. J’organise un Book Club au Gaée, mais comme la carte des mocktails est variée, je n’ai aucun souci à opter pour un cocktail sans alcool. Idem quand je sors au Pinte à Kill, où on retrouve pas mal de softs ainsi que des bières sans alcool.

Petit à petit, les semaines de Janvier passent et je ne ressens pas l’envie de boire d’alcool, malgré les sollicitations. Le seul moment où ça m’a donné envie, c’était un samedi au pub irlandais, devant un match de rugby. Au 3ème verre de Coca vendu 4,50€, j’avoue que j’ai eu envie de le troquer contre un verre de cidre. Mais j’ai résisté !

Il faut dire que les bienfaits de la non-consommation d’alcool m’ont aussi motivée à continuer mon Dry January. Il y a aussi le fait qu’en vrai, je n’ai pas besoin de boire de l’alcool pour m’amuser en soirée, danser, profiter, etc… Tant que je passe un bon moment avec mes amis, aucun besoin d’avoir de l’alcool dans mon verre :)

Quels sont les bienfaits de mon Dry January ?

Le premier bienfait que j’ai repéré au bout de 2 semaines environ, c’est que je dormais bien mieux. Même sans dormir très longtemps, je me suis levée quasiment tout le mois de Janvier reposée et pleine d’énergie ! Ca faisait bien longtemps que ce n’était pas arrivé.

Toujours dans le domaine du sommeil, j’ai apparemment arrêté de ronfler 😴 Là aussi, ça faisait longtemps que ce n’était pas arrivé, et j’en suis assez étonnée !

Autre avantage non négligeable du Dry January : j’ai perdu du ventre et près de 3 kilos ! J’avoue que ça fait quand même plaisir de voir le chiffre sur la balance descendre sans changer mes habitudes alimentaires. Mais c’est sûr qu’à raison de 5-6 pintes de bière par semaine, cela doit représenter pas mal de calories. Surtout que je les consomme essentiellement le soir, et je pense que l’on stocke davantage à ce moment de la journée.

Alors, ça va donner quoi après le Dry January ?

Une chose est sûre, je vais réduire ma consommation d’alcool. Pourquoi ? Parce que j’ai constaté qu’il y avait pas mal de bienfaits sur mon corps à faire une pause. Et aussi parce que boire de l’alcool ne me manque pas du tout.

J’ai juste bu une bière le weekend dernier, lors d’une soirée entre copains. Eh bien vous savez quoi ? Ca m’a pas fait plaisir plus que ça. J’en ai bu une seule dans la soirée, puis j’ai continué en buvant juste de l’eau. Et j’ai passé une excellente soirée.

Je pense donc m’octroyer de temps en temps un bon cocktail ou une bière, mais réduire ma consommation tout au long de l’année. Ca ne sera pas toujours facile. Je pense notamment à cet été, car je fais souvent des apéros plage ou des soirées en terrasse avec les copains.

En tout cas, je suis fière de moi d’avoir tenté ce Dry January et d’avoir profité pleinement de l’expérience, sans sacrifier ma vie sociale. Et vous ? Vous avez déjà tenté de le faire ? Ou vous ne consommez déjà pas beaucoup d’alcool au quotidien ?

Vous n’êtes pas en couple pour la Saint Valentin et cette perspective vous déprime ? Haut les coeurs, je vais vous prouver avec cet article qu’on peut passer une excellente journée seul.e ou entre ami.e.s le 14 février ! ❤️ Je vais la passer avec des amis, parce qu’après tout, c’est une journée comme les autres. Alors, que faire si vous passez une Saint Valentin célibataire ? Cet article devrait vous donner quelques idées !

Passer une soirée entre amis

Et si vous profitiez de la Saint Valentin pour célébrer votre amitié avec votre BFF ou votre bande de potes ?

Vous pouvez par exemple :

  • organiser une soirée raclette et jeux de société ;
  • aller boire des cocktails dans votre bar préféré (retrouvez mes bars à cocktail préférés à La Rochelle) ;
  • réunissez vous pour une soirée pop-corn et films : pourquoi ne pas en profiter pour regarder des films romantiques et se moquer ? (ça défoule !)

S’organiser une journée cocooning

Seul.e ou entre amis, pourquoi ne pas profiter de la Saint Valentin pour vous accorder une journée cocooning ? Après un bon repas, passez l’après-midi au spa. Massages, jacuzzi, moment de détente… C’est une bonne idée pour prendre soin de soi.

Terminez la journée avec une soirée tranquille : un bon petit plat, un plaid, votre film préféré et quelques bougies.. C’est parfait !

Se faire un ciné

Pourquoi ne pas profiter de la Saint Valentin pour se faire une petite séance ciné ? Avant la séance, allez manger un plat qui vous donne envie (pokébowl, fast-food, pizza…) puis filez au cinéma vous faire une toile. C’est une activité que vous pouvez faire seul.e ou avec vos potes !

Aller à un spectacle

Regardez s’il n’y a pas une pièce de théâtre, un spectacle de stand-up ou une comédie près de chez vous. Assister à un spectacle est une bonne idée pour passer une bonne soirée et se changer les idées.

Profiter d’un atelier cuisine

Voilà une idée originale pour passer un bon moment, seul.e ou avec un.e ami.e ! Dans la plupart des villes, des ateliers de cuisine sont proposés par des entreprises spécialisées. Par exemple, à La Rochelle, pourquoi ne pas profiter d’un cours à la Classe des Gourmets de Grégory Coutanceau ? A Bordeaux, assistez à un cours de pâtisserie chez Labo & Gato.

C’est une bonne idée pour passer du temps en cuisine et rentrer à la maison déguster le bon petit plat ou le gâteau que vous venez de préparer. Sympa, non ?

Se dire que c’est un jour comme les autres

Célibataire ou non, je ne fête pas particulièrement la Saint Valentin. Pour moi c’est un jour comme tous les autres, et je n’ai pas besoin d’attendre le 14 février pour faire preuve d’amour. Mais il m’est déjà arrivé de déprimer ce jour là parce que j’étais seule. Dans ce cas, j’ai toujours trouvé le réconfort auprès de mes potes, en passant une bonne soirée avec eux ! Proposez à vos proches : je suis sûre qu’il y a au moins 1 autre personne qui voudrait passer la Saint Valentin accompagnée pour profiter d’une bonne soirée !

Comme chaque début de mois, il est l’heure pour moi de faire le débrief des programmes regardés sur les différentes plateformes de streaming. Afin que ce soit plus facile pour vous, je classe les programmes par type : séries, films, documentaires… De quoi vous donner quelques idées pour vos soirées ou vos weekends, confortablement installés sous votre plaid ! ;)

Les séries regardées en Janvier sur les plateformes de streaming

Si ces derniers mois, je n’avais pas pris le temps de regarder beaucoup de séries, ce n’est pas le cas en Janvier. Il faut dire que j’ai passé pas mal de temps sur les plateformes et que j’ai pris le temps de regarder de nouveaux programmes.

The Bear (Disney +)

J’ai entendu parler de The Bear depuis des mois, le plus souvent en bien. Du coup, j’ai profité d’un moment de calme début Janvier pour commencer à regarder.

Le pitch : Un jeune cuisinier qui a travaillé dans les meilleurs restaurants gastronomiques du pays retourne au bercail et retrouve la grisaille de Chicago pour reprendre la sandwicherie de son frère.

Bon… Eh bien je n’ai pas du tout accroché. J’ai regardé 5 épisodes avant d’abandonner définitivement la série. Malgré les bons retours et les récompenses obtenues par The Bear, je n’ai pas apprécié plus que ça. Pas vraiment d’intrigue dès le début, des personnages auxquels je ne m’attache pas du tout. J’ai préféré arrêter au lieu de persévérer.

Double Piège (Netflix)

J’aime beaucoup les romans d’Harlan Coben, du coup je me suis lancée dans cette mini-série Netflix début Janvier. Mais était-ce une bonne idée ?

Le pitch : Maya Stern tente de sortir la tête de l’eau après le meurtre brutal de son mari, Joe. Cependant, lorsque Maya installe une caméra pour surveiller sa fille, elle est choquée de voir un homme qu’elle reconnaît : son mari, qu’elle croyait mort.

Le pitch est plutôt sympa mais qu’est-ce que cette série est longue ! Je pense que 2-3 épisodes de moins aurait été les bienvenus. Toutefois, j’ai quand même aimé regarder cette série policière et suivre l’enquête. Ce n’est pas la série de l’année, il y a trop de longueurs mais ça m’a donné envie de relire du Harlan Coben.

Based on a true story (Paramount +)

La chaîne Paramount + est disponible sur MyCanal. Je regarde de temps en temps des séries et documentaires dessus, et il y a de bonnes surprises.

Le pitch : Un agent immobilier, un plombier et une ancienne star du tennis saisissent une occasion unique de profiter de l’obsession des Américains pour les crimes et les faits divers sordides.

J’avais entendu parler de cette mini-série il y a quelques mois sur Instagram. Alors, quand j’ai vu qu’elle était disponible sur Paramount +, je me suis dépêchée de la regarder. Et j’ai bien aimé ! A l’heure où j’écris mon article, la fin de la saison n’est pas encore disponible (il manque 1 épisode). C’est une série avec des épisodes plutôt courts, un peu loufoque et les personnages sont assez barrés. Bref, parfait pour regarder le soir après une bonne journée de travail.

And Just Like That (saison 2 – Pass Warner sur Prime Vidéo)

Après avoir dévoré la saison 1 sur Salto il y a un peu plus d’un an, j’attendais une solution pour voir la saison 2 de And Just like That ! La suite de Sex and The City est toujours aussi chouette à regarder.

Le pitch : Nouveau chapitre de la série Sex and the City, AND JUST LIKE THAT… est une série Max Original produite par Michael Patrick King. La série s’attache à Carrie (Sarah Jessica Parker), Miranda (Cynthia Nixon) et Charlotte (Kristin Davis) qui, après avoir vécu les affres de l’amitié quand elles avaient une trentaine d’années, doivent, à plus de 50 ans, affronter une période plus difficile encore .

Toujours un plaisir de retrouver Carrie Bradshaw et ses amies ! J’ai dévoré la saison 2 en quelques jours seulement, et je n’ai pas été déçue. J’espère voir une saison 3 de la mini-série HBO Max, car la fin de la saison 2 se termine avec quelques questions. J’ai beaucoup aimé les clins d’oeil à la série originale également !

Les films regardés en Janvier sur les plateformes de streaming

Je regarde rarement des films sur les plateformes de streaming, mais ce mois-ci, j’étais inspirée. Je suis notamment tombée par hasard sur un de mes films préférés, que j’ai évidemment regardé pour la 1000ème fois !

Saltburn (Prime vidéo)

A force d’en entendre parler partout, j’ai profité d’un soir d’ennui pour me lancer dans Saltburn, le film qui a enflammé TikTok !

Le pitch : Oliver Quick, qui peine à trouver sa place à l’université d’Oxford, se retrouve entraîné dans le monde de l’aristocratique Felix Catton, qui l’invite à Saltburn, le vaste domaine de sa famille excentrique, pour un été qu’il n’oubliera pas de sitôt.

Spoiler : je n’ai pas compris la hype. C’est loin d’être le film du siècle. J’ai passé un bon moment, mais sans plus. Le film, qui dure un peu plus de 2h07, ne me laisse pas un souvenir impérissable. Je ne saurai dire si j’ai aimé ou détester. Je ne comprends donc pas trop pourquoi ça a autant fait le buzz sur les réseaux sociaux. Mis à part la scène de la baignoire…

500 jours ensemble (Disney +)

C’est clairement un film qui est dans mon top 5 ! Et j’ai eu la surprise de le trouver sur Disney +. Je l’ai évidemment regardé encore une fois du coup !

Le pitch : Après que sa petite amie l’ait plaqué, un auteur de cartes de voeux se souvient de leurs 500 jours passés ensemble pour essayer de comprendre ce qui s’est mal passé dans leur histoire d’amour.

C’est émouvant, c’est réaliste, la playlist est parfaite… Mais je ne suis pas du tout objective car ce film sorti en 2009 fut un vrai coup de coeur dès que je l’ai vu en salle. Il faut dire que Zooey Deschanel et Joseph Gordon-Levitt sont trop mignons. Et surtout, c’est une histoire d’amour mais pas du tout enjolivée. Et ça, ça fait plaisir ! (même si je pleure à chaque fois à la fin !)

Les documentaires regardés en Janvier sur les plateformes de streaming

Pour une fois, je n’ai pas trop regardé de documentaire sur les plateformes.

John Lennon : un homicide sans procès (Apple TV)

Pour rappel, Apple TV est disponible gratuitement sur MyCanal ;) Je suis tombée par hasard sur cette mini série-documentaire, dévorée très rapidement.

Le pitch : Pour la première fois, des personnages clés de la vie et de la mort de John Lennon, dont des amis, médecins et enquêteurs, partagent leurs souvenirs et révèlent ce qui s’est passé le soir de son assassinat.

Un documentaire intimiste et très touchant sur le dernier jour de la vie de John Lennon, assassiné en bas de son immeuble new-yorkais au début des années 80. Je ne connaissais pas toute l’histoire, c’était donc plutôt intéressant de regarder ce documentaire !

Squeezie : merci Internet ! (Prime vidéo)

Comme beaucoup, je connais Squeezie. Mais je n’ai jamais trop regardé ses vidéos sur YouTube. Alors, j’ai profité d’un peu de calme pour regarder sa série documentaire sur Prime Vidéo.

Le pitch : Retour sur le parcours du célèbre créateur de contenu, aujourd’hui numéro 1 en France. Cette série se concentre principalement sur les coulisses de la chaîne Youtube du jeune homme depuis ses débuts en 2013.

Depuis ses débuts (ou presque), Squeezie a toujours filmé sa vie. Dans cette série documentaire, on en apprend plus sur les coulisses, la création de sa chaîne, ses projets… Mais aussi ses moments de déprime. Le tout est ponctué de témoignages de ses plus proches amis et de sa famille. Un documentaire très inspirant et très touchant !