Vous avez 4 heures.

Non, je rigole, on n’est pas là pour disserter et faire de la philosophie. Mais j’avais envie aujourd’hui de partager avec vous quelques réflexions sur cette relation ambigüe entre vie privée et Instagram.

Je ne sais pas si c’est la vieillesse ou quelques expériences passées qui m’ont échaudée. Mais plus ça va et plus j’ai du mal avec l’aspect télé-réalité d’Instagram. Et ce besoin permanent d’exposer sa vie et ses proches notamment via les stories Instagram.

Je plaide coupable, je l’ai déjà fait. Pas en permanence, mais quand nous étions ensemble avec le Dandy, il arrivait qu’on le voit en storie ou sur certaines photos Instagram. Ca a toujours été un choix de sa part et je ne lui ai rien imposé. Même si, soyons honnête, parler de sa vie privée sur Instagram est hyper vendeur.

Pourquoi ? Tout simplement parce que ça permet aux gens qui nous suivent d’en savoir plus sur nous. Ca nous rend sûrement plus humains, plus proches. Derrière l’image figée ou animée sur un écran d’iPhone, on a l’impression de partager le quotidien d’une personne qu’on ne connait ni d’Eve ni d’Adam.

Mais le problème, c’est qu’il y a parfois des dérives. Et là, je vais parler de moi ;)

via GIPHY

Comme vous le savez – surtout si vous me suivez depuis un moment – Le Dandy et moi sommes séparés depuis l’été dernier. Pendant nos 5 ans de relation, il a ouvert un blog, on a posté des photos ou des looks ensemble, sans pour autant partager notre vie entière via les réseaux sociaux.

Forcément, on se sépare, et c’est pas la période la plus joyeuse de nos vies. Forcément, mis à part nos proches et nos amis, on n’en parle à personne. Puis j’annonce que je déménage à La Rochelle, près de 2 mois après la rupture.

Arrivent alors tout un lot de commentaires sympas, de gens qui me disent que c’est chouette qu’on aille s’installer à La Rochelle. Qui me posent des questions sur une potentielle mutation de mon mec. Evidemment, personne ne peut savoir à ce moment là qu’en fait, c’est moi et mes cartons qui revenons à La Rochelle… parce que je n’ai pas fait d’annonce à ce sujet.

Sauf qu’arrive un moment où je suis bien obligée de lâcher le morceau. Et là, viennent quelques questions indiscrètes. Auxquelles je ne réponds pas. (Puisque même si j’adore échanger avec ma communauté, on ne se connait pas en vrai ^^).

via GIPHY

Du coup, certaines personnes qui me suivent s’en vont poser leurs questions directement au Dandy, via Instagram. Autant vous dire que quand je l’apprends, je suis à deux doigts de pousser une gueulante de l’espace sur Instagram.

Et puis, j’y réfléchis. Après tout, si les gens posent des questions, c’est bien parce que j’ai partagé un peu de mon couple avec eux sur Instagram ou le blog. Certes, pas autant que certain(e)s. Mais comme on dit : donnez leur la main, ils vous prennent le bras ! ^^

Ces derniers mois, j’ai tout de même partagé avec vous quelques aspects de ma vie personnelle, notamment à propos de mon célibat. Mais je dois avouer que je suis restée assez en surface. J’aurai pu partager davantage à ce sujet, car je sais que cela vous intéresse beaucoup. Je sais aussi que mon expérience, mon témoignage a été utile à bon nombre d’entre vous, et ça c’est chouette de savoir que je peux aider les gens :)

J’ai souvent hésité à partager plus. Mais je dois avouer que mon expérience post-Dandy m’a échaudée ^^ Et c’est dans ces moments là que je n’ose pas imaginer ce que reçoivent comme questions ou messages les personnes qui partagent quasiment toute leur vie sur Instagram, façon télé-réalité.

via GIPHY

Du coup, je me demande aussi ce que vous en pensez vous, en tant que lectrices ? Aimez-vous tout savoir ou presque sur les blogueuses-instagrammeuses que vous suivez ? Ou l’étalage de vie privée vous dérange-t-il parfois ? :)

Author

Blogueuse lifestyle à tendance feel good, je blogue depuis près de 10 ans !

32 Comments

  1. Hello Amélie !

    Merci pour ce beau billet qui résume ce que je pense également (on avait déjà pu échanger rapidement sur les problèmes avec Instagram sur Twitter). On ne se rend pas toujours compte de ce qu’on montre et de ce qu’on offre aux internautes. Pour ma part j’ai une communauté très jeune sur Instagram et j’en ai un peu fait les frais… Je n’ai pas voulu dire que j’étais en couple ici car je reçois beaucoup de messages déjà de base à ce sujet. « T’es en couple au Japon ? Alors, t’es avec une japonaise ? C’est vrai que les japonaises sont comme ça dans la vie privée ? ». Ça été un peu compliqué pour moi, parce que je répondais pas au début…

    Quand je mangeais au restaurant et qu’il y avait quelqu’un en fasse de moi, je te laisse imaginer ce que les gens pouvaient en penser et me demandaient. C’était pesant. Il est arrivé le moment de la séparation où cette fois, je l’ai dit « J’étais en couple, je ne le suis plus. C’est ma vie privée, je ne veux pas m’étaler sur le sujet mais maintenant, merci d’arrêter vos questions ». C’était pire. J’ai reçu une vague de questions. Sauf qu’une séparation n’est jamais évidente et quand tu commences à t’en « remettre » (surtout que la facteur être à 10.000km de tes proches etc c’est franchement pas simple). Autant te le dire que quand les seules personnes qui te parlent en français viennent pour des questions indiscrètes et blessantes c’est pas cool. On passera aussi sur les clichés racistes et violents que j’ai pu recevoir suite à cette « annonce ». Finalement, je suis très heureux de ne pas m’être affiché, c’est clair mais c’est compliqué. J’ai l’impression qu’il faut que je partage des moments de ma vie mais sans plus. Donc j’essaye de ne même plus montrer mes amis.

    Ahhhh, Instagram. J’en viens à me poser la question : faut-il que j’arrête. C’est triste. Surtout que pour 1 personne qui est pénible, tu reçois 10 messages adorables. Sauf qu’on est des humains et qu’au fond, on retiendra toujours plus ou moins le message négatif.

    • Hello !

      J’avais effectivement vu passer tes tweets à ce sujet il y a quelques semaines, si je ne dis pas de bêtises.
      La curiosité est souvent mal placée, et surtout quand comme toi on vit dans un pays étranger. ll y a tout un tas de fantasmes et les gens s’attendent à ce que tu partages tout, alors que comme tu le dis, tu n’as pas forcément envie de t’étaler sur ta vie privée sur Instagram ou ailleurs.

      Je me demande aussi parfois si je ne ferai pas mieux d’arrêter Instagram. Mais bon, j’aime bien l’échange et la proximité que cela peut créer avec ma communauté. Les gens lisent de moins en moins les blogs, et ça serait – je pense – me saboter un peu si j’arrêtais Instagram. Alors, j’essaie surtout d’avoir des limites et d’établir des règles dessus, histoire d’en garder quand même du positif :)

  2. J’aime bien avoir l’impression de faire partie du quotidien de la blogueuse. Même si on montre bien ce que l’on veut sur les réseaux sociaux. J’ai choisi de parler de mon cancer sur Instagram, pour lever un tabou et ne pas avoir à expliquer 20 fois les choses. Mais je me suis rendu compte que mes amis ne prenaient plus directement de nouvelles car « ils ont vu sur Instagram ». La claque ! C’est dommage qu’ils n’aient pas fait un peu plus la part des choses. Ou c’est moi qui ai mal communiqué.
    Sujet intéressant merci à toi !!! ☺️

    • C’est dommage, surtout quand ce sont tes amis. Je trouve ça bien que tu aies communiqué sur ce sujet sur Instagram, comme tu le dis, cela lève un tabou et je pense aussi que cela doit t’aider. Mais effectivement, je comprends que cela te blesse que tes amis ne prennent pas le temps de faire la part des choses entre ce que tu partages avec ta communauté, et ce que tu préférerais partager avec tes proches.

  3. Super intéressant comme article ! Et je ne peux que comprendre ta réaction face aux nanas qui allaient voir le dandy pour savoir le pourquoi du comment de votre histoire.
    Comme tu dis insta est devenu une nouvelle télé-réalité.

    J’ai moi même souffert de cela, des problèmes d’intrusions dans la vie privée et de diffamation, sauf que cela concerne ma fille et mon rôle de maman… C’est un peu ça quand d’un côté il y a une personne qui dit et montre toute sa vie, tout ce qu’elle a envie et que ses followers viennent « mener leur enquête » de l’autre côté…

    Aujourd’hui j’ai pris le parti de sélectionner ce que je veux montrer, de ne pas montrer mes proches sur mon compte public et surtout de ne plus suivre de comptes dont finalement le contenu ne m’intéressent pas.. (genre les comptes bling bling, les gens de télé-réalité et cie !)

    • Merci pour cet article très intéressant. Alors effectivement vu qu’on voit beaucoup de personnes étaler leur vie privée je peux comprendre que les personnes surtout à mon avis les plus jeunes ont envie d’en savoir plus. Personnellement quand tu as annoncé ta rupture je ne me serais pas vu demander au dandy pourquoi c’était fini !! Ça ne me regarde pas et puis j’ai assez de mes propres problèmes. Avec internet il n’y a plus de filtre et certaines personnes se disent qu’ils ont le droit de tout demander. Sur mon Instagram je mets quelques photos, très rarement de mon fils j’ai pas envie qu’il se retrouve trop sur les réseaux sociaux et généralement quand j’en mets on ne lui voit pas le visage. Enfin bref j’ai de plus en plus de mal avec Instagram, je le trouve vraiment superficiel. Et la dérive qui arrive de plus en plus ne me plaît pas

    • Je me permets de répondre. Quand il s’agit des enfants c’est encore pire je trouve. Être parent est compliqué. Je suis maman mais aussi ass mat avec de grosses formations ( allaitement Necker etc) Mon orientation d’éducation est soit adorée soit complètement insultée. Mon compte est donc privé aujourd’hui. Je ne connais pas du tout tes penchants éducatifs mais je pense que malheureusement c’est à garder pour soi parce que nos familles peuvent assez en parler pour qu’on soit démoli mdr. C’est malheureux mais …

      • @morgane & samisamum : effectivement, je pense que c’est encore plus compliqué quand on est mamans et qu’on partage des bouts de vie via les réseaux sociaux. Il y aura toujours quelqu’un pour venir juger l’éducation, les prises de position, etc…

        @audrey : L’usage d’instagram est effectivement de plus en plus superficiel, même si c’est devenu aussi une bonne source de business de se montrer dessus et de faire l’étalage de sa vie privée. En compte privé, ce peut être un bon moyen de partager sa vie et son quotidien avec ses amis et sa famille, mais quand on est blogueur/influenceur, c’est assez compliqué de mettre des limites (même si je le fais ^^)

  4. Sujet très intéressant !
    Personnellement la vie privée des gens je m’en fous un peu j’avoue ^^ Probablement parce que de mon côté je suis très discrète (sur les RS comme dans la vraie vie).
    Mais effectivement au plus tu partages de choses personnelles, au plus tu t’exposes au risque de questions indiscrètes…

    Ça me fait penser à une blogueuse qui avait carrément fait un article pour annoncer sa séparation d’avec son mec (qui lui aussi tenait un blog). Et un autre article quelques mois plus tard pour annoncer qu’ils se remettaient ensemble ! J’avais arrêté de la suivre à ce moment-là d’ailleurs, les histoires à la Dallas ça ne m’intéresse pas, et j’avais trouvé ça limite malsain de s’étaler comme ça. Sans parler de tous les gens qui lui posaient plein de questions, sur leur avenir, sur l’éventuel bébé à venir…

    Bref, mon avis est simple et assez tranché : pour vivre heureux, vivons cachés ! D’ailleurs ça s’applique autant sur les réseaux sociaux qu’IRL. Et tant pis pour ceux qui ont besoin de connaître tout de ta vie privée pour t’apprécier !

    • Mais oui, c’est tellement ça ! T’en viens à devoir faire comme les stars et à faire des communiqués pour informer les gens de ta vie privée en fait ^^

  5. Coucou Amélie
    Moi j’avoue que j’aime bien le côté feuilleton de certaines instagrameuses (surtout quand elles ont le chic pour raconter d’une manière bien à elle qui me fait marrer) mais je comprend aussi que certains sujets soient privés et qu’on ai pas envie d’exposer le conjoint ou les gosses au monde entier.
    Je ne te cache pas non plus que quand tu as annoncé ta séparation j’aurai bien aimé en savoir plus mais c’est ton histoire et ton choix de garder cela pour toi donc je le respecte, et jamais j’aurais pensé aller poser des questions au dandy, ça fait tellement ficanasse et c’est vraiment malsain …

    Laura je te souhaite de vaincre ce cancer … Ca aussi c’est un autre sujet, ma cousine en a déclaré un depuis peu et j’avoue être très mal à l’aise avec cela. Notre histoire familiale se répète, ce sont des moments terribles. Je n’ose pas non plus prendre de nouvelles directement auprès d’elle. Ma mère aussi a eu un cancer et voulait être tranquille et ne voulait pas qu’on la sache affaiblie par la maladie. J’ai aussi évidemment très peur d’entendre une mauvaise nouvelle et de revivre tout ce qui s’est passé pour ma mère. Bref, tout ça pour dire qu’on est souvent démuni face à la maladie d’un proche, peur d’être maladroit, de revivre un traumatisme passé … quelque part je « comprend » que tes amis s’en tiennent à Instagram, car moi-même je fais l’autruche avec ma cousine et j’ai peur de voir la vérité en face :-/

    • Ben en fait, c’est ça que j’ai un peu de mal à comprendre : pourquoi vouloir connaitre la raison de notre séparation ? Même nos amis les plus proches n’ont pas osé nous demander. Et encore, je me dis qu’on a partagé au final très peu de choses de notre vie privée avec le Dandy, donc je n’ose pas imaginer si on s’était exposés davantage ^^

  6. Bien sûr, quand on apprécie une personne à travers ce qu’elle offre sur son blog ou les réseaux, on est curieuses et on a envie d’en savoir plus. Mais moi qui n’ai jamais mis une photo de moi sur les internets, je comprends parfaitement qu’on ait pas envie de tout étaler publiquement. Surtout que tu distilles déjà pas mal d’infos un peu perso… mais qui sont intéressantes car on se dit « ah je ne suis pas la seule à ressentir ou à vivre ça » ! C’est donc ambigue. En résumé, s’il y a des infos/explications, je suis contente de satisfaire ma curiosité, mais jamais o grand jamais je ne pose de question car j’estime que c’est indiscret que si la personne n’en parle pas c’est qu’elle ne le souhaite pas et on doit respecter cela.
    Mais les gens sont souvent sans filtre (pour ne pas dire mal éduqués !), pensent que tout leur est dû et posent donc des questions indiscrètes ou se permettent de faire des critiques désobligeantes.

    • Je pense que c’est à la fois une question d’éducation, mais aussi le fait que les réseaux sociaux permettent globalement à tout le monde de s’exposer comme il le souhaite. Et forcément, il y a des gens qui n’auront pas envie plus que ça de se montrer comme d’autres qui auront envie de tout partager et même, dans un sens, de s’étaler en long et en large sur le moindre aspect de leur vie ^^

  7. Je pense que cela dépend de chaque personne. Il y a des blogueuses qui partagent du make up , mode etc, mais qui ont une vidéo sur 50 sur le sujet privé, face caméra, sans montrer les choses. J’apprécie ça. Parce qu’en fait c’est LE SUJET qui est discuté et non MONTRÉ. Par exemple si tu faisais un article sans photo perso ou story cela serait sainement un moyen d’être proche personnellement des abonnés, de remplir la curiosité mais du coup au fond de ne pas montrer. Si tu décides de faire un article sur ton envie de ne pas avoir d’enfants , c’est pour qu’un lecteur s’identifie soit, mais il faut savoir que tout finit en pour et contre. Donc le sujet abordé doit tout de même t’être assumé et porté pour ne pas en souffrir à cause des personnes qui ne sont pas d’accord ( voir insultantes)
    Je reste persuadée tout de même que s’afficher en public, même sur une tenue du jour, provoquera des critiques peu constructives … Donc ça dépend de ce qu’on est capable d’encaisser aussi selon les sujets

    • En fait, ici ce n’est pas une question d’encaisser ou non les critiques ;) C’est plutôt qu’on en vient à une certaine dérive où chacun joue un rôle dans sa propre télé-réalité. Et je dois avouer que je suis assez vieux jeu là dessus : ok pour partager des expériences ou des réflexions qui peuvent aider d’autres personnes (ou entrainer un échange, comme ici), mais de là à partager mon quotidien, mes histoires d’amour ou autre avec des gens sur Internet 24h/24, j’ai du mal :)

  8. Hello Amélie!
    Pour ma part, je pense que tout est question d’équilibre (comme pour beaucoup de choses dans la vie ^^). Comme tu dis, c’est toujours sympa de voir le côté humain de la personne que tu suis derrière ton écran, même si parfois, quand des situations changent ou évoluent, les questions fâcheuses débarquent. En fait, le vrai problème vient plus de la personne qui demande : est-ce qu’elle oserait faire ça dans la vraie vie, à une personne qu’elle ne connaît pas vraiment? J’en doute!
    Ça ne me gêne pas de voir un peu « la vraie vie » des gens que je suis sur instagram, mais j’ai la même aversion pour les gens qui racontent touuuuuute leur vie que pour ceux qui ne postent uniquement que des photos parfaites et pour le coup, totalement irréelles!
    Merci pour cet article de réflexion, passe un bon week-end!

  9. Alors moi j’aime insta surtout pour les images et voyages, mais ce qui concerne les gens directement n’est pas forcément ce que je regarde le plus.
    D’abord la vérité est souvent ailleurs – et puis ben ça ne va pas révolutionner ma vie de savoir ce qui se passe dans la vie des autres :) :) :) :)

    Bon we à toi !

  10. Bonjour,
    Merci pour ce chouette billet! J’avoue être assez ambivalente sur le sujet, autant certains points me paraissent beaucoup trop personnels pour être partagés (notamment ceux qui postent leur intimité, vis à vis d’une annonce de grossesse, ou bien du quotidien avec leur mec ou leur bébé), et limite me gênent car trop intimes pour moi ; autant je suis la première à aller fouiner des infos par ci par là, alors sans solliciter les gens hein, mais juste farfouiller sur son téléphone et y perdre des heures entières, pour quoi ? Pour au final avoir des infos sur des gens comme tu dis, qu’on ne connaît pas dans la vraie vie..
    Arf, il nous faudrait bien au moins 4 heures pour en disserter finalement ;)

  11. Coucou Amélie,
    J’en viens à me poser la même question depuis quelques mois. J’aime partager un peu de ma vie mais à la fois pas toute ma vie. C’est parfois difficile de ne pas mélanger les deux. Et comme tu le dis, dans le cas d’une séparation ce n’est pas toujours évident, tout comme pour une rencontre finalement.
    Il nous faudrait au moins 4h pour en parler :)

    • Oui je trouve que tu as le bon équilibre, car dans tes stories tu parles de toi ou de ce que tu peux ressentir, tes reflexions, mais avec pudeur. Et c’est ça qui est chouette, car tu permets à ta communauté de s’identifier à toi sans pour autant non plus tomber dans la télé-réalité et l’ultra-partage :)

  12. Coucou , j’ai beaucoup aimé ton article et je pense qu’instagram peut être top mais néfaste a la fois.
    Perso, j’essaye de parler un peu de moi et ma vie mais sans en dévoiler de trop non plus , ça ne regarde que moi
    Mais certaines personne en dévoilent trop et ça pourrait leur jouer des tours
    Bisous

    • Ben disons que certaines personnes doivent sûrement oublier qu’Instagram, c’est Internet. Et que tu t’exposes certes à ta communauté, mais aussi à des gens que tu ne connais absolument pas :)

  13. je crois que chacun doit partager sur ses réseaux ce qu’il a envie sans se forcer à quoi que ce soit parce que il faut faire comme ci ou comme ça.
    Notre vie privée est, comme son nom l’indique privée. Même si on se montre sur les réseaux, on n’est pas obligé de touuuut partager non plus ? J’aime en savoir plus sur les gens auxquels je suis abonnée c’est sur mais je comprend et je trouve normal de ne pas tout savoir non plus.
    Dernièrement j’ai une « copine » qui est venue me demandé si j’étais toujours avec mon mari car elle ne le voyait jamais dans mes story… Bah je ne suis pas obligé de l’afficher en fait ? Surtout qu’en 6 ans d’Instagram, je ne l’ai jamais fait car il a pas envie (et je le comprend ^^)
    Je suis outrée de lire ce que des abonnés ont pu faire pour connaitre le pourquoi du comment, ça ne nous regarde pas ?! Bref ! Courage et profite de ta vie privée en partageant ce que tu as envie (comme d’hab en fait) <3

  14. Coucou !
    Un article très intéressant, je me souviens de cette période car tu en avais parlé sur Twitter (de mémoire). Je trouve cela assez malsain que les gens se soient rapprochés de ton ex pour assouvir leur curiosité.
    Je n’expose pas mon chéri sur Instagram. J’ai peut être mis une ou deux photos mais c’est tout. Je parle un peu des préparatifs de notre mariage sur le blog mais je ne parle jamais de notre couple.
    Sur Instagram je partage ce qui me fait envie et ce que je veux.
    Je te fais pleins de bisous et partage avec ta communauté ce dont tu as envie !

  15. J’admets pour ma part que j’aime bien en savoir un petit peu plus sur les gens que je suis sur le plan personnel. C’est généralement cela qui fait que je décide ou non de les suivre sur le long terme. Je déteste en effet les comptes ultras lisses où rien ne transpire car cela fait « robot ». J’aime voir des tranches de vie, j’aime voir les gens parler des grandes étapes/changement de leur vie et de ce qu’ils en retire (en bien ou en mal). J’y apprends des choses et/ou cela peut générer des réflexions intéressantes sur ma propre vie ou m’aider selon les cas. Bref, j’aime les blah blah sur la vie perso.

    Après je ne suis pas non plus pour la surexposition et les gens qui exposent leur vie personnelle à des fins qui ont l’air clairement commerciales (agrandir sa communauté, faire plus de business) ont tendance à ma saoûler.

  16. Hello ! Personnellement, trop d’étalage ça me dérange. Si je suis une personne, c’est parce que j’aime ce qu’elle propose, certes, mais pas pour avoir tous les détails de sa vie. D’ailleurs j’ai tendance à zapper les comptes comme ça. Même si je comprends qu’on puisse avoir envie de partager des photos avec son/sa chéri(e), mais je n’aime pas quand il n’y a que ça. Bon, étant donné que je suis célibataire, je ne partage pas ce genre de choses, mais je ne parle de rien de ce qui touche vraiment ma vie privée en fait. Que ce soit ma famille, mes amis (même si je poste de temps en temps une photo avec une copine mais c’est rare), même mon boulot. Tant que ça reste dans la modération, ça ne me dérange pas outre-mesure mais pas un déballage public constant :) Bisous !

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.