Tag

so girly crew

Browsing

Ah les bonnes résolutions de la rentrée… Combien sommes-nous à nous dire que nous allons nous remettre au sport dès le mois de Septembre ? Ça tombe bien, aujourd’hui, avec Gymlib, on va vous aider à atteindre vos objectifs de remise en forme ! ;)

Je suis d’ailleurs la première à toujours dire que je vais me remettre à une activité physique à la rentrée. Entre nous, j’ai vraiment besoin de me remettre au sport, non pas pour des questions de perte de poids, mais plutôt dans une optique de bien-être. Avec mon nouveau boulot, je vis à 100 à l’heure, entre Paris et Marseille, et j’ai pas mal de stress.

Du coup, j’ai bien envie de me remettre à une activité sportive sympa, qui me correspond, comme le pilates. Et pour me défouler, je me demande si je ne vais pas tester la zumba. Oui, vous voyez, l’idée de faire du sport trotte dans ma tête, mais surtout j’en ressens de plus en plus le besoin physiquement.

C’est à ce moment là de ma vie que Gymlib m’a contactée pour me proposer de tester à nouveau leur service, et de vous en faire profiter aussi, par la même occasion :)

Gymlib, c’est quoi ?

C’est un site internet qui propose des accès à la carte et sans engagement dans plus de 1 800 salles de sport partout en France.

Un très bon plan si, comme moi, vous avez déjà pris un abonnement dans une salle de sport, alors qu’au bout d’1 mois, vous n’y mettiez déjà plus les pieds. C’est comme ça que je me suis retrouvée à payer un abonnement pendant 2 ans chez Keep Cool, alors que j’ai utilisé mon abonnement uniquement 6 mois en tout… AHEM.

(source : lexpress.com)

Du coup, grâce à Gymlib, j’ai déjà pû aller dans des salles de sport à côté de chez moi sans avoir à prendre un abonnement. Parmi leurs partenaires, on retrouve notamment Keep Cool, mais aussi Neoness, Gym Suedoise ou bien encore l’Orange Bleue pour ne citer que des grandes chaines déjà connues partout en France :)

Comme je suis sur Paris la semaine, c’est l’occasion pour moi aussi de tester de nouvelles salles et de nouveaux cours, sans devoir m’engager.

(source : Pixabay)

En passant par Gymlib, on a des prix très intéressants. Par exemple, si je voulais profiter d’un accès d’un mois en illimité chez Neoness à Bastille, cela me coûterait 45€ le mois au lieu de 80€. Un très bon prix surtout qu’on a accès aux cours collectifs mais aussi aux machines, en illimité.

J’ai regardé aussi pour l’aquabike mais je n’ai pas encore sauté le pas de tester. Les prix sont un peu plus élevés mais ça reste dans les prix que j’ai pu constater pour des cours d’aquabike, à Paris comme à Marseille.

Concours !

Que vous ayez envie de tester des salles de sport sur Paris ou ailleurs en France, c’est le moment de tenter votre chance !

Pour cela, rien de plus simple :

  • dites moi en commentaire quel sport ou activité vous aimeriez tester grâce à Gymlib !
  • Pour avoir une chance supplémentaire, devenez fan de Gymlib sur Facebook en n’oubliant pas de me dire sous quel nom.

concours terminé !!!

La gagnante est FLORIANE !

Sortez autrement, courez de nuit ! Et si le 16 Septembre prochain, vous chaussiez vos baskets pour participer à la Noctambule ?

Comment faire le lien entre entre une bonne soirée, des ami(es) ou sa famille, et du sport ?

Le 10Km La Noctambule vous permet de profiter de cette occasion unique pour passer une soirée exceptionnelle ! Créée en 2014, cette course a lieu chaque année à Paris, et réunit des milliers de personnes qui ont envie de passer un bon moment tout en faisant du sport.

L’idée est donc d’allier running et clubbing. Equipé(e) de vos meilleures baskets et de votre tenue de sport que vous aurez accessoirisées de quelques accessoires fluo (dont les fameux sticks fluo qu’on a tous collectionnés en soirée étudiante !), vous voila prêt à parcourir 10km de nuit mais surtout de bonne humeur !

10km la noctambule

Vous ne connaissez pas (encore) la course, en voici les règles d’or :

  • Courir le 10km La Noctambule, c’est montrer la fête que l’on a dans les baskets.
  • Courir le 10km La Noctambule, c’est considérer comme gaspiller toute soirée ou l’on a pas dansé.
  • Courir le 10km La Noctambule, c’est la sensation d’avoir battu un record mais tout au long du parcours.
  • Courir le 10Km La Noctambule, c’est garder secret (ou pas) le déguisement de vos partenaires de course…

Mais rien ne vaut une vidéo pour vous montrer l’ambiance du 10KM La Noctambule, alors voici la vidéo de la course de l’année dernière ;)

La course est ouverte à toute personne ayant 16 ans révolus le jour de la course. Comme pour toute course (même si celle-ci est très fun !), un certificat médical est demandé pour chaque participant.

Le prix du dossard est évolutif. En ce moment, il est à 29€ pour une inscription individuelle, 27€ pour une inscription en duo ou en équipe. Vous pouvez consulter les prix pour l’édition 2017 sur le site internet du 10Km La Noctambule :)

A savoir que le 10Km La Noctambule s’engage aux côtés de Sidaction pour la 4ème année consécutive pour récolter des fonds grâce à la course ! Pour chaque dossard acheté, 2€ sont reversés à Sidaction. En participant à la course, vous vous amusez tout en faisant une bonne action ! Sympa, non ? ;)

CONCOURS

J’ai 4 dossards à vous offrir pour participer à cette super course qui aura lieu le 16 Septembre prochain à Paris, entre Courbevoie et Puteaux ! Pour tenter de remporter votre dossard (d’une valeur actuelle de 29€), rien de plus simple :

  • laissez moi un commentaire en me disant que vous souhaitez gagner votre dossard !

Le concours se termine le 27 Juin à 23h59 :)

Voici la 37ème semaine de mon carnet de bord ! La semaine dernière, faute de temps (et surtout grâce à mes vacances), je n’ai pas pu poster mon carnet de bord. Pour la faire courte, la semaine a été plutôt calme, même si j’ai eu quelques petits coups de mou en mode « marre de réfléchir à ce que je mange, profitons de la vie !! ». Et je dois avouer que là, en ce moment, surtout à l’approche de l’été, je suis tiraillée entre le « je me sens bien dans ma peau, tant pis si je ne suis pas parfaite » et « mais je peux pas me mettre en maillot de bain ou en short cet été avec ma cellulite ». Voila voila voila.

En gros, je suis un peu paumée.

Lundi 24/04

Dernier jour de vacances à La Rochelle. Je me réveille avec un peu de courbatures dans les jambes car la veille, nous avons fait une longue balade d’un peu plus de 2h30 en bord de mer. Après un petit déjeuner complet (blanc de poulet fumé, yaourt au lait entier nature, un peu de fromage de brebis et un grand mug de thé detox Kusmi Tea), je retourne regarder des séries sur Netflix dans mon lit. Le midi, avec ma mère, on se fait un mélange de céréales (boulgour, quinoa et céréales complètes) avec des crudités en guise de repas, et quelques fraises en dessert.

L’après-midi, je pars me promener en ville et marche pas mal. Je fais une pause glace chez Ernest où je ne prends qu’une seule boule de glace au chocolat au lait, histoire d’être raisonnable. Le soir, on a un apéro chez des amis, en mode rosé/cakes aux olives et chorizo. En rentrant à la maison, je bois un jus detox acheté plus tôt dans l’après-midi et je file me coucher.

Mardi 25/04

Je m’apprête à passer une journée entière dans le train. Je fais donc un gros petit déjeuner pour tenir jusqu’à 13h. Résultat, dans le train, je n’ai même pas envie de manger mais quand j’arrive à Paris gare de Lyon pour prendre mon 2nd train, je suis bien contente de planter mes crocs dans un sandwich ! J’opte pour un mixte (jambon-beurre-emmental), une part de flan pour le dessert et du Pepsi en boisson. Sauf que dès les premières gorgées, je me rends compte que le Pepsi, ce n’est pas bon.

Je m’achète des M&Ms pour le trajet mais au final, je rentre à Marseille sans avoir touché le paquet, qui file rejoindre mon garde manger (et qui finira sûrement dans l’estomac de l’amoureux ^^). On commande mexicain via Deliveroo et ça fait du bien de manger, même si je sens que c’est un chouilla trop fat pour un soir :/

Mercredi 26/04

Forcément ça ne loupe pas, et je me réveille un peu barbouillée le matin… Je prends un peu de jambon et de comté pour le petit déjeuner, et je ne commence à avoir faim que vers 12h… On file au resto avec une copine où on se partage des beignets de courgette. Puis je prends un plat de boeuf avec des pommes de terre sautées, mais la portion est tellement énorme que j’ai du mal à la finir. D’ailleurs j’en laisse un peu dans l’assiette :) Dans l’après-midi, j’ai envie de grignoter du chocolat mais je résiste et attend patiemment le repas du soir, où on se fait livrer une box de Sushi ! On opte pour la nouvelle box en édition limitée de Sushi Shop, un délice !

Jeudi 27/04

C’est encore un de ces matins où je me lève et où je me sens pas vraiment bien dans ma peau. Alors le moment de m’habiller devient synonyme d’angoisse, et après plus d’une demi-heure à chercher, je finis par enfiler des fringues dans lesquelles je me sens (à peu près) bien. L’arrivée prochaine de l’été et le retour des shorts, petits hauts et maillots de bain m’angoisse un peu en ce moment. Je pense en parler prochainement, mais la dictature du « il faut être top l’été » semble m’avoir atteinte cette année. Génial. Merci la société quoi.

Le midi, comme il fait super froid, je me prends des lasagnes pour le déjeuner et une compote sans sucres ajoutés pour le dessert. Car on organise un goûter au bureau pour mon départ, avec un délicieux gâteau chocolat/amandes cuisiné par une collègue à moi. Et le soir, après le boulot, je pars avec quelques collègues boire des bières pour fêter mon départ ! On passe manger dans un restaurant corse, une tuerie, mais je n’arrive même pas à finir mon plat.

Vendredi 28/04

Pour mon dernier jour, mes collègues ont prévu le petit déjeuner au bureau, avec mini viennoiseries et smoothies Innocent. Je reste raisonnable et patiente jusqu’à l’heure du déjeuner pour manger un bon repas ! Je me prends une salade de fèves, boulgour et confit de tomates, un délice. Le soir, on passe la soirée chez des amis, et je me délecte des bons petits plats préparés par Magali !

Samedi 29/04 et dimanche 30/04

Je ne sais pas si c’est la vieillesse ou 2 apéros 2 soirs de suite mais je me réveille patraque. Je me prends une compote et du thé pour le petit déjeuner, puis je file faire deux trois courses. L’après-midi, on doit aller faire des travaux avec l’amoureux mais je suis trop fatiguée et je préfère me reposer, car le soir on part à Sanary pour le festival Just Rosé ! Au programme : dégustation de rosé (celui des Vilaines), balade dans la ville à pieds et en tuk tuk puis burger chez Professeur Burger ! J’opte pour « Le Physique », un burger au reblochon, steak de boucher et oignons confits. Un délice ! (Même si je n’arrive pas à tout manger).

Le lendemain, on se lève pour aller faire nos travaux : la journée s’annonce donc physique ! Le midi, pour manger en deux-deux, on passe chez McDo, et au moins ça me cale jusqu’au repas du soir, où je nous prépare une poêlée de courgettes à l’ail et des pâtes fraiches ! Un petit thé détox devant un film et hop, au dodo !

 

Si vous suivez ma page Facebook, vous avez dû voir passer l’info : Décathlon lance dès lundi son défi marche : 30 jours pour être en forme ! Comme je trouve l’idée super sympa et que j’ai décidé d’y prendre part, j’ai eu envie de vous en parler aujourd’hui sur le blog :)

La marche est à mon avis le sport le plus facile à pratiquer. Bon pour la cardio et pour la forme, c’est celui qu’on peut pratiquer tous les jours ou presque. Pour ma part, j’essaye déjà de marcher 30mn par jour et avec le défi marche de Décathlon, j’ai décidé de passer à la vitesse supérieure : faire 3 séances de marche par semaine, pour faire un peu plus de sport !

Mon Défi Marche, c’est donc un entrainement sur 4 semaines, pour découvrir et pratiquer la marche sportive (que j’appelle marche rapide dans mon Carnet de Bord).

Comment ça se passe ?

La 1ere étape, c’est de télécharger l’application Décathlon Coach sur votre smartphone. L’appli est disponible sous iOs et Android.

Une fois l’application téléchargée, on s’inscrit et on choisit de rejoindre le Défi Marche. Chaque semaine, vous allez suivre chacune des séances avec un objectif précis afin de développer votre endurance et être capable de maintenir une vitesse de 6km/h pendant 1h.

défi marche décathlon

On part donc sur une base de 3 séances par semaine. On peut choisir les journées qui nous arrangent, surtout en fonction de son emploi du temps.

Un programme en 4 semaines pour s’améliorer et se sentir mieux dans sa peau

Le défi se déroule donc sur 4 semaines, jusqu’au 27 Avril 2017. 4 semaines pour 4 étapes, afin d’améliorer notamment son endurance.

  • Semaine 1 : Eveil et Initiation

3 séances de 45 à 60 minutes pour éveiller son corps, et se mettre doucement mais sûrement à la marche sportive.

  • Semaine 2 : Anti stress

On découvre les vertus anti-stress du sport avec 3 séances de 55 à 60mn !

  • Semaine 3 :  Endurance

La 3ème semaine sert à développer son endurance ! Pour optimiser vos séances de marche sportive cette semaine, faites plus de pas lors de vos séances et lors du déroulé du pied pensez à pousser plus fort sur vos orteils pour vous donner de l’impulsion vers l’avant avec plus de puissance.

  • Semaine 4 : 6 kilomètres en 1h !

6 kilomètres en 1 h pour terminer Mon Défi Marche et retrouver la forme ! Cette semaine là, on se prépare pour 3 séances de 60 à 80 min !

défi marche décathlon

Comment je vais m’organiser ?

Mon boulot se trouve à 1h environ de marche de mon appartement. Je vais donc embarquer mes baskets pour faire mes séances de marche après ma journée de travail ! Comme je passe sur la Corniche Kennedy (en bord de mer), ça va être plutôt agréable ;)

Le weekend, je fais déjà des séances de 30 à 45mn de marche rapide, il va donc falloir arriver à tenir plus ! Et l’avantage, c’est que le défi Marche arrive 2 mois avant La Marseillaise des Femmes, à laquelle je participe au mois de Juin prochain avec au programme 5.4kms de marche !

Comme le programme est sur 1 mois et seulement 3 jours par semaine, ça me semble plutôt gérable malgré mes prochains déplacements. J’ai hâte de commencer la semaine prochaine et évidemment vous pourrez suivre tout ça sur les réseaux sociaux mais aussi dans mon Carnet de Bord « A Better Me » ! :)

Alors prêtes vous aussi à relever le défi Marche de Décathlon ? :)

Comme vous le savez si vous lisez ma rubrique « A Better Me », je suis depuis quelques mois à la recherche de sports/activités à pratiquer notamment à la maison pour retrouver du tonus et me défouler un peu, histoire de relâcher parfois la pression. C’est dans ce cadre que j’ai eu l’occasion de tester pendant 15 jours Get Yogi, qui permet de suivre des cours de yoga en ligne.

J’ai déjà eu l’occasion de pratiquer des cours de yoga en plein air à Marseille, avec l’association Gecko Yoga.Toutefois, pour ces cours à domicile, seule, j’ai opté pour des cours de yoga débutant, afin d’être sûre de tout faire bien comme il faut.

 Alors Get Yogi, comment ça marche ? :)

On se connecte au site internet et on choisit une des formules d’abonnement proposées :

  • Le Yogi Découverte 1 mois à 19.99€ par mois
  • Le Yogi Premium 3 mois à 18€ par mois
  • Le Yogi Premium + 12 mois à 12.45€ par mois

Ces abonnements permettent de bénéficier d’un accès en illimité, 24h/24, 7jours/7 à des cours de yoga, méditation, respiration, en vidéos HD. Ces vidéos sont disponibles sur le site via vos ordinateurs, tablettes ou smartphones. Pour ma part, j’ai préféré suivre les cours sur mon MacBook car c’était plus facile pour moi.

Comment ça se passe ?

Pour suivre un cours, c’est très facile ! On se connecte sur le site avec son identifiant et son mot de passe, et on arrive sur un portail proposant de nombreuses vidéos de yoga, méditation et respiration. Les vidéos sont classées par niveau (avec un très large choix pour les débutants) mais aussi selon nos envies.

Tous les professeurs que l’on voit dans les vidéos sont des professeurs certifiés. Et franchement, j’ai très vite retrouvé les conseils et instructions pour les exercices que j’avais en cours collectif. Impossible donc de se faire mal ou de mal faire ses exercices à la maison !

Mon avis

J’ai donc testé Get Yogi plusieurs matins pendant 15 jours, au lever. Je prenais mon tapis de yoga, dans mon salon, mon ordinateur et hop, je choisissais un cours en fonction de mes envies. J’ai ainsi testé le réveil dynamique avec le yoga hatha, la méditation, les techniques de respiration…

Les cours font entre 7 et 30 minutes, et c’est super facile à caler dans sa journée. J’ai adoré aussi faire les exercices de respiration dans les transports en commun, grâce à mon smartphone.

Les cours sont très bien faits. Comme je le disais plus haut, les professeurs prennent bien le temps d’expliquer les exercices, les positions du corps, et n’hésites pas à répéter plusieurs fois leurs instructions pendant les vidéos. Résultat, commencer mes journées par des exercices de yoga ou de respiration a été plus que bénéfique, et ça valait largement le coup de se lever une demi-heure plus tôt que d’habitude :)

Comme j’ai pas mal de soucis de dos, mon médecin m’a conseillé de continuer le yoga et de faire du pilates aussi pour faire du renforcement musculaire en douceur et éliminer aussi les tensions. Du coup, je pense prendre un abonnement suite à ce test à Get Yogi, car j’ai vraiment apprécié l’expérience :)

Et vous le yoga, c’est quelque chose qui vous intéresse, ou que vous pratiquez déjà ?

Comme dirait l’autre, les semaines se suivent et se ressemblent à peu près. J’ai réussi à me créer une routine matinale, même si niveau petit déjeuner, c’est très aléatoire en fonction de mon appétit ces derniers jours. Il faut dire qu’une grosse migraine m’a encore assommée la moitié de la semaine, et dans ces cas là, je ne suis pas dans les meilleures dispositions pour faire de bons repas ou pour avoir un peu d’appétit :/

Côté balance, mis à part après mon retour de Barcelone où je me suis pesée car mes collègues avaient trouvé que j’avais maigri (eh oui -2.5kg en 3 jours… ca se voit !), j’ai décidé de ne plus monter sur la balance. Pourquoi ? Parce que :

  • mon poids m’importe peu (je rappelle que je ne fais pas cette démarche pour perdre 20 kilos ^^)
  • j’ai l’impression d’avoir minci mais la balance me dit souvent le contraire (du coup, peut être qu’on commence à faire des muscles la dedans ??)

Cette 31ème semaine est donc sans surprise dans la continuité des autres !

Lundi 13/03

Je ne travaille pas aujourd’hui car je dois passer un entretien et aller chez le médecin. Je me lève toutefois vers les coups de 7h30 (soit une grosse heure plus tard que les jours où je travaille) mais comme je suis assez stressée par ma journée, je n’ai pas super faim. Je me prépare quand même un bol de muesli avec un yaourt entier, afin d’avoir quelque chose dans l’estomac.

Mon entretien qui a lieu en fin de mâtinée se passe très bien, et cela m’enlève déjà un poids en moins. Comme j’ai rendez-vous chez le médecin entre midi et deux, je décide de manger en rentrant, sur les coups de 14h. Ca sera un plat de pâtes complètes avec un peu de comté et de la sauce tomates aux olives. Un délice !

Histoire de profiter de cette journée « off », on va faire les courses avec l’amoureux, et j’essaye de limiter à fond tous les aliments qui sont source de tentation. Je m’autorise juste un paquet de B Ready de Nutella, qu’au final je ne toucherai pas de la semaine. (Mais il est là, au cas où…)

Le soir, on a envie de se commander des sushis, et on passe une petite commande chez Sushi Shop. Je prends un plateau moins gros que les dernières fois et ça me suffit amplement !

Mardi 14/03

Je me lève avec une sensation de faim donc je me prépare mon assiette habituelle : blanc de dinde, carré frais 0% avec un peu de pain au mais, des fruits et du thé vert. Le midi, je mange avec une collègue de bureau et là aussi, j’essaye d’être raisonnable : bagel au poulet et pesto, mini cheesecake en dessert et un jus de pomme et menthe pour accompagner le tout !

Le soir, on fait l’apéro entre amis, et je me rue surtout sur les crudités avec du houmous. J’essaye de ne pas trop manger de fromage, même si c’est très tentant de l’avoir sous le nez toute la soirée ! Au final, je ne fais pas d’excès et comme on est tous un peu fatigués, je file dormir sur les coups de 22h.

Mercredi 15/03

La migraine étant arrivée la veille en fin de journée, je me lève le matin pas très bien. Je n’ai même pas faim, mais je me force à prendre du thé et des biscuits petit déjeuner aux céréales et miel, afin de partir au bureau avec quelque chose dans le ventre.

Le midi, j’ai surtout soif, donc je bois pas mal d’eau et me prend une salade composée à côté de mon boulot, histoire de ne pas sauter de repas. Même si la faim est loin d’être là…

Le soir, l’amoureux a encore envie de faire un apéro avec des amis mais je lui dis que je ne vais pas pouvoir me faire 4 apéros 4 soirs de suite ! Du coup on reporte à la semaine d’après, mais j’avoue que c’est dans ces moments là que je me souviens combien ce n’est pas toujours facile de faire attention à son alimentation quand on vit à deux.

Jeudi 16/03

La faim n’est toujours pas là, du moins pas assez pour me faire une assiette complète. Alors je me prends un mug de thé, un yaourt au fruit 0% et du muesli. Evidemment, sur les coups de 11h, je meurs de faim. Je grignote donc 2 biscuits Granola avec un mug de thé, histoire de patienter jusqu’à 13h, heure de la pause déjeuner.

Au déjeuner, je prends des baby carottes, de la coppa à la coupe au supermarché, du pain et un peu de fromage, et voilà mon repas du midi, qui me cale jusqu’au soir. Après le boulot, je file à un apéro « networking » où je m’autorise juste un verre de vin rouge et quelques panisses. En rentrant à la maison sur les coups de 21h30, je ne me fais pas à manger car je n’ai pas faim, d’autant que la migraine est toujours la :/

Vendredi 17/03

Je n’ai pas du tout faim quand je me lève et ma migraine me fait bien trop mal à la tête. A vrai dire, j’ai juste envie de m’enfermer dans le noir et ne plus avoir mal. Je décide de prendre un berlingot SoShape, car je sais que ça passe tout seul et que ça va me caler jusqu’à l’heure du déjeuner environ.

cure soshape

Je commence à avoir faim sur les coups de midi, et comme j’ai 0 inspiration pour manger, je me reprends des baby carottes, du jambon cru à la coupe et beaucoup d’eau. Le soir, je dois aller fêter la Saint Patrick avec une amie mais j’ai tellement mal à la tête que je préfère rentrer chez moi. Je me fais une soupe de légumes verts et beaucoup d’eau, et file me coucher vers 23h.

Samedi 18/03 et dimanche 19/03

Je me lève le samedi matin de bonne heure, car j’ai pas mal de trucs à faire avant que l’amoureux ne rentre du travail l’après-midi. Comme j’ai faim, je me fais une assiette avec du jambon cru, un peu de fromage 0%, du pain au mais et un grand mug de café au lait de riz. Dans l’après-midi, je me bloque le dos et le cou, du coup je m’endors comme une masse tellement j’ai mal. Je me réveille sur les coups de 19h30, toute groggy. On se fait un plat de gnocchi histoire d’avoir quelque chose dans le ventre, même si je n’ai pas super faim. Je retourne me coucher vers 22h, après avoir pris 3 tonnes d’anti-douleurs.

Je me lève le lendemain matin et je suis juste dégoutée de voir le beau ciel bleu, parce que j’ai envie de sortir faire de la marche rapide mais avec mon dos et mon cou qui me font horriblement mal, je préfère rester à la maison. Je me prépare un petit déjeuner et je reste à la maison, tranquillement. Le midi, l’amoureux rentre du travail et on se fait des raviolis frais au poulet et un plat de haricots verts en accompagnement.

L’après-midi, ça va un peu mieux donc on file acheter un peu de déco avec l’amoureux, même si je suis pas au top de ma forme. Le soir, il a un apéro avec des amis mais je préfère me reposer à la maison, et je me prépare un fond de pâtes avec des tomates, avant de préparer une lunchbox pour le lendemain midi.

En conclusion ? Cette semaine a été riche en émotions et aussi en petits maux du corps qui ne sont pas toujours faciles à gérer, mais j’ai réussi à ne pas trop faire d’écarts ! J’espère arriver à me faire remettre par mon osthéo rapidement pour pouvoir commencer le programme AbsoluteBody car j’ai vraiment vraiment vraiment envie de me bouger et de faire le plein d’énergie :)

Dans le cadre de mon Carnet de Bord « A Better Me », j’essaye depuis 7 mois d’intégrer un peu plus d’exercice dans ma routine journalière. Evidemment, comme tout le monde, j’ai eu des hauts et des bas. Depuis quelques semaines, j’ai réussi à me remotiver, notamment en pratiquant le yoga et la marche rapide. Des sports assez doux, qui me conviennent parfaitement. Et puis on m’a proposé de tester le programme sportif AbsoluteBody.

Le programme sportif AbsoluteBody est un programme sur 10 semaines, à faire chez soi à raison de 4 séances de 30 minutes par semaine. Pas besoin d’acheter d’équipement sportif, on peut aisément remplacer les haltères par des bouteilles d’eau et certaines séances vous permettent de faire de la course à pied, du vélo, etc… :)

programme sportif absolutebody

Le programme se divise en 4 catégories d’activités :

  • Entrainement HIIT – High Intensity Intervall Training (Entrainement à haute intensité) : cela permet notamment de brûler les graisses, grâce à des exercices rapides mais intenses.
  • Entrainement LISS – Low Intensity Stready State Training : à l’inverse du HIIT, on pratique par exemple la course, le vélo, le tennis, zumba… ces séances durent en moyenne 30 minutes.
  • Powerdays – Où on s’entraine à plein régime !
  • Recreations days – c’est un jour de récréation, où l’on prend du temps pour soi, on fait de la méditation, etc…

Je ne suis pas du tout une grande sportive mais les exercices peuvent tout à fait être adaptés aux débutants. Il promet de perdre du poids et de se tonifier en 10 semaines, à condition d’être assidue et de faire attention à son alimentation évidemment :)

Les exercices sont expliqués en détail dans le livret, afin d’être sûr(e) de pouvoir les faire correctement.

Pourquoi tester ce programme sportif AbsoluteBody ?

J’avais déjà entendu parler de ce genre de programme, comme le TBC. Mais j’avais eu des échos comme quoi c’était très voire trop intense et pas du tout adapté aux débutantes. Le programme AbsoluteBody a sû me séduire car les exercices sont diversifiés, qu’on peut faire des activités comme de la marche rapide, du pilates, etc… et qu’une équipe de coach est à notre disposition pour toute question via leur site internet.

Le fait que le programme soit découpé en 4 séances sportives par semaine m’a aussi séduite. Je pense faire mes séances le matin, comme je le fais déjà pour mes séances de yoga ou de méditation. Cela permet de bien démarrer la journée ;)

Ce que j’attends du programme

Ce n’est pas vraiment la perte de poids qui m’intéresse, mais plutôt le fait de pouvoir me tonifier. En effet, je me sens bien dans ma peau mais mon manque de tonicité et de fermeté a un peu tendance à me démoraliser par moments. Et avec l’arrivée des beaux jours, j’ai bien envie de pouvoir porter à nouveau shorts et jupes jambes nues sans me sentir démoralisée quand je vois mes photos quelques mois après :/

Et puis si je peux perdre 1 ou 2 kilos, eh bien ça sera que du bonus ! ;)

Mais…

Comme j’ai des soucis de dos (notamment au niveau des cervicales), mon médecin m’a dit d’y aller en douceur. J’en ai déjà parlé avec les équipes de AbsoluteBody, qui m’ont dit exactement la même chose. J’espère aussi pouvoir faire les séances à jeun le matin (comme je le fais à l’heure actuelle pour mon yoga) mais si jamais je sens que c’est trop difficile, je ferai les séances le soir, en rentrant du bureau.

programme sportif absolutebody

Y’a plus qu’à !

J’attaque le programme la semaine prochaine, et je vous en ferai un bilan chaque semaine dans mon Carnet de Bord. Evidemment, à la fin du programme, je ferai un bilan complet sur le blog ! :)

Si vous aussi vous avez envie de tester, vous bénéficiez de 15% de réduction sur le programme avec le code SOGIRLYBLOG15 ;) Le programme est disponible en version numérique et en version papier, à vous de choisir celui qui vous conviendra le mieux !

Rendez-vous sur le site de AbsoluteBody pour vous aussi vous sentir bien dans votre peau  ! ;)

30 semaines. Plus de 7 mois que je tiens ce carnet de bord et chaque semaine ne me semble pas ressembler à une autre. La semaine dernière, avec mon déplacement pro à Barcelone, l’équilibre était loin d’être au rendez-vous mais un sursaut de motivation m’a permise de me motiver à me bouger. Et tant mieux ! ;) Alors cette semaine, est-ce que ce cercle vertueux est toujours en place ?

Lundi 06/03

Je me lève assez tôt, après avoir fait un apéro à la maison la veille au soir. Comme à chaque fois que j’ai fait l’apéro la veille, je me réveille sans vraiment avoir faim. Du coup, comme j’ai posé une journée de congés, j’attends que mon appétit se réveille et je prends une tranche de dinde, un thé et un morceau de comté. Le midi, j’ai un déjeuner pro et je mange des sushis. Ca faisait bien longtemps que je n’en avais pas mangé et franchement, ça fait du bien ! ;)

L’après-midi, on va faire les magasins avec l’amoureux et vers les coups de 17h30, j’ai de grosses envies de sucré. Genre je pourrai me poser pour manger une crêpe au Nutella quoi. Mais on continue à faire les boutiques et au final je mange juste le soir à la maison, un peu de charcuterie, des crudités et un reste de houmous avec du pain complet. Bon j’aurai pu éviter le pain le soir mais j’avais trop envie de houmous haha.

Mardi 07/03

Je me lève plus tôt que prévu, sur les coups de 6h du mat’, et j’en profite pour faire une séance de yoga de bon matin. J’enchaine après ma douche avec un bon petit déjeuner : yaourt au lait entier, grand mug de thé vert, une tranche de blanc de dinde et une tranche de pain complet avec du beurre demi-sel.

the detox fittea

Le midi, je n’ai pas très faim mais il faut bien manger ! Je prends donc une salade Sodebo toute prête avec du poulet dedans, des oeufs et de la graine façon taboulé. Vers 17h, comme je m’ennuie un peu, j’ai envie de grignoter et je mange juste un petit peu d’amandes non salées.

Le soir, je me prépare une quiche maison pour ma lunchbox du lendemain midi, et comme je n’ai pas super faim, mon repas du soir consiste en une soupe et une compote.

Mercredi 08/03

De bon matin, je me prépare un grand mug de thé detox (le BB Detox de Kusmi Tea, un de mes préférés) et comme je n’ai pas trop faim à côté de ça, je prends une banane et un mini bol de muesli avec un fromage blanc 0%.

quiche carottes lardons curcuma

Le midi, c’est donc lunchbox avec la quiche préparée la veille, et pour compléter je passe au supermarché m’acheter une mini soupe aux courgettes, noisettes et parmesan. Une tuerie ! Le soir, on improvise un apéro à la dernière minute avec des amis, et j’achète à bloc de crudités, du bon fromage, un peu de charcuterie… Nos amis ramènent un bon pain complet et on passe une soirée d’enfer !

Jeudi 09/03

Je me réveille sur les coups de 6h donc au lieu de comater dans mon lit, je me lève pour faire une petite séance de méditation. Rien de bien sportif mais ça fait du bien ! Ca permet au moins de commencer la journée du bon pied ;)

Après mon traditionnel petit déjeuner, je file au bureau. Le midi, je devais déjeuner avec une collègue mais c’est annulé, donc je termine au supermarché pour acheter mon repas. Histoire de limiter les dégâts, je me prends une salade Caesar et une grande bouteille d’eau. Surtout que nous faisons le pot de départ d’une collègue en fin d’après-midi, et qu’on a prévu des M&Ms, du quatre quarts, des cookies, etc… Rien de bien équilibré ! ;)

Le soir, je rentre à la maison et j’ai une folle envie de manger de la pizza, mais je résiste et je me prépare une soupe à la place. Je m’octroie juste un carré de chocolat noir en guise de dessert/grignotage et c’est parfait comme ça !

Vendredi 10/03

Le réveil est difficile car je me suis couchée vers minuit, et je suis une petite mamie ^^ Je prends mon petit déjeuner habituel mais vers 11h, j’ai envie de grignoter. Je me fais un thé vert au bureau pour éviter de craquer et j’attends avec impatience la pause déjeuner du midi ! Ca sera salade et une cannette de Coca Light pour compenser mes envies de sucré.

Je termine le boulot à 16h car je pars en weekend à Paris avec ma copine Magali. J’ai pensé à prendre une bouteille d’eau pour le trajet mais on a super envie de grignoter vers les coups de 18h30, du coup on passe par le wagon bar acheter des mini saucissons (haha on est faibles ^^). Le soir, en arrivant à l’hôtel où l’on séjourne, on prend un grand plat de ravioles au fromage, un délice, et on se régale avec le plateau de fruits frais laissés dans notre chambre !

restaurant radisson blu paris boulogne

Samedi 11/03 et dimanche 12/03

On a hâte de tester le petit déjeuner du Radisson Blu et en effet, on n’est pas déçues ! On se fait donc plaisir car on va pas mal marcher dans la journée (un total de 10kms !). Après une séance shopping et un peu de marche dans les jolies rues de Paris, on a envie d’aller manger chez East Mamma mais c’est blindé. On se rabat donc chez Ben’s, où on se régale de grosses salades gourmandes ! On passe notre après-midi à nous balader dans Paris et on rejoint des amis pour passer la soirée à Saint Paul. Au programme : bar à cocktails, planche de charcuterie, fromages et du vin aussi !

petit déjeuner radisson blu paris boulogne

Le lendemain matin, la faim nous tire de notre sommeil et on reprend un gros petit déjeuner gourmand ! Puis avant de quitter Paris, on file se balader et on fait 5kms de marche ! Pour le retour en train, je me prends un sandwich mixte chez Paul (jambon beurre fromage), de l’eau et une part de moelleux au citron. Le soir, à la maison, je n’ai pas très faim donc ce sera mini poêlée de légumes à la moutarde de chez Picard, histoire d’avoir un petit quelque chose dans le ventre !

Bilan de la semaine ? Je pense à arriver de plus en plus à équilibrer mon mode de vie. Côté activité physique, ce n’est pas encore ça mais je considère que c’est un bon début, et mes sorties de marche rapide me manquent en semaine donc je pense que je tiens le bon bout !

En cette 29ème semaine de Carnet de Bord, j’ai encore besoin de faire une mise au point. En effet, il semblerait que dans l’esprit de certains, ma démarche « A Better Me » ne soit pas très claire. Non je ne souhaite pas spécialement perdre du poids, oui j’ai envie de manger mieux. J’ai déjà arrêté le grignotage, je reprends doucement une activité sportive et moi et mes 60kgs, on se porte très bien.

Oui je ne suis pas une fille ferme, filiforme, parfaite. Oui j’ai de la cellulite, des bourrelets, on me demande souvent si je suis enceinte. Eh bien vous savez quoi ? En cette 29ème semaine, j’ai juste envie d’une seule chose : assumer encore plus ce côté « body positive » ! Merde quoi, je suis une épicurienne, je n’ai pas la santé ni l’envie de passer 4h par jour à faire du sport. Oui j’ai des courbes et vous savez quoi ? Eh bien ça me va parfaitement ! Après tout, tant qu’on est bien dans son corps, ce n’est pas l’essentiel ? :)

Bon et sinon cette 29ème semaine ? Eh bien elle a été tout sauf équilibrée, parce que j’étais en déplacement pro et que dans la vraie vie, on ne peut pas toujours être réglée comme une horloge.

Lundi 27/02

Réveil 6h30 et petit déjeuner avalé en express à l’hôtel car nous devons partir à 7h15 dernier délai. J’essaye de refaire le même type de petit déjeuner qu’à la maison : thé, pain complet, du fromage, du jambon et un oeuf. On file ensuite passer la journée dans la Social Room de Wiko au MWC et je passe ma journée à tweeter et à courir partout sur le stand pour faire des photos, des vidéos, etc… Résultat, je ne vois même pas l’heure du déjeuner passer car je n’ai pas faim. Mais je me force sous l’insistance de mes collègues à grignoter au moins un peu de charcuterie et de sandwichs pour ne sauter un repas.

Le soir, nous partons du salon vers 19h et on file manger un bon petit repas dans un restaurant indien. Je n’ai pas vraiment faim car je suis épuisée, mais j’opte pour un plat d’épinards au fromage très épicé et du riz basmati.

Mardi 28/02

On prend les mêmes et on recommence ! Je me lève en ayant assez faim, donc je prends en plus de mon petit déjeuner habituel un petit bol de céréales complètes avec du lait de soja. Le midi, je commence à avoir faim mais me nourrir de tapas m’emballe plus que moyennement. J’opte donc pour un peu de charcuterie, un mini bout de quiche aux légumes et un coca zéro pour tenir.

Le soir, nous avons un dîner d’équipe dans un restaurant de tapas. J’ai tellement faim que j’ai envie de tout goûter, et je finis par manger des morceaux de pizza, des croquetas et des frites maison. Rien de bien équilibré mais ça fait quand même plaisir, surtout que je n’abuse pas sur les quantités.

Mercredi 01/03

C’est le jour du retour à Marseille ! Je mange un bon petit déjeuner, avec du jambon, du fromage, un oeuf, quelques tomates et un kiwi, histoire de tenir le coup car on ne va pas pouvoir manger le midi. En effet, notre vol retour vers Marseille est à 12h45.

J’arrive à 15h et quelques à la maison, et j’ai super faim, mais il est déjà tard pour faire un vrai repas. Je mange donc un bagel au pastrami Picard et j’attends le repas du soir avec impatience. Ce sera saumon et fondue de poireau, avec des légumes au four ! Bon je ne suis toujours pas fan du saumon ni de poisson en général, mais c’est au moins équilibré !

Jeudi 02/03

Le retour des petits déjeuners à la maison. J’ai l’impression que cela fait des siècles que je n’en ai pas fait ! Je me prends du blanc de dinde (bien meilleur que le jambon en plus !), un yaourt au lait entier et une tartine de beurre demi-sel, le tout accompagné d’une théière de thé noir pour tenir le coup car je suis explosée !

Le midi, je mange une salade complète avec du poulet, des pâtes et des fèves, et c’est plutôt pas mal. Dans l’après-midi, à cause de la fatigue, j’ai super envie de grignoter mais je résiste tant bien que mal. Bon sauf qu’après avoir fait deux-trois courses, on file chez McDo avec l’amoureux. Ben tant pis, ça fait quand même du bien et je ne culpabilise pas ! :)

Ah si en fait j’ai culpabilisé quand j’ai vu l’horrible pub McDonalds à la télé qui te montre comment on fait les nuggets. Je le savais déjà (raison pour laquelle je n’en mange plus depuis des années) mais montrer les jolies poules qui finissent en nuggets de manière décomplexée, ça m’a tuée.

Vendredi 03/03

Je me lève sans avoir spécialement faim, du coup je me fais du thé vert, je prends une tranche de dinde et un carré frais 0%. Dans la matinée, j’ai faim donc je file au frigo du bureau prendre un yaourt 0% pour patienter jusqu’au déjeuner, vers 13h. Je file me prendre une salade complète avec des pâtes, du poulet et des fèves et je m’octroie un mini beignet aux pommes en guise de dessert, parce que l’ambiance est un peu pourrie au boulot en ce moment et que du coup, dans ces cas là, j’ai tendance à replonger facilement dans mes vieux démons.

Ouais, on est pas parfaites.

Dans la journée, je me prends quelques réfléxions sur mon blog, comme quoi je mange trop et trop mal, et que si je fais 60kgs que de gras, ben faut pas s’étonner que je sois « épaisse ». Ca me met forcément les nerfs, parce que je ne me considère certes un peu en chair mais de là à dire que je suis épaisse, faut pas déconner. Et le double effet kiss-cool, c’est que ça me motive encore plus à partager mon expérience et à être un chouette exemple de fille au discours « body positive ». Faut se l’avouer (je le dis volontiers moi-même), je ne serai jamais cette fille qui exhibe des abdos parfaits sur son instagram et qui passe 3h par jour à faire du sport. Par contre, si je peux profiter de la vie, avoir des formes, un peu de gras mais que je cuisine de bons petits plats et que je bouge, alors pourquoi pas ;)

Samedi 04/03 et dimanche 05/03

Après une nuit de près de 12h (coucou la fatigue !!), je commence ma journée par une session de yoga hatha avec Get Yogi, pour réveiller mon corps en douceur. La séance dure environ 30mn et ça me fait un bien fou. J’enchaine ensuite avec un petit déjeuner composé d’un yaourt 0%, d’un peu de blanc de dinde et d’une tranche de pain avec un carré frais 0%. La matinée se passe tranquillement et à midi, mon chéri me prépare une escalope de dinde avec une sauce à la moutarde et à la crème allégée 15%, et des petits légumes. Un délice !

Comme je suis encore fatiguée de ma folle semaine à Barcelone, je dors la moitié de l’après-midi sur le canapé. Et quand je me réveille, toute morose vu le temps de merde dehors, j’ai envie de grignoter des trucs devant la télé. Je passe une tête dans le garde-manger, rien ne m’inspire alors je bois de l’eau. Et puis je finis par prendre un cookie au beurre de cacahuètes, mais c’est tellement riche que je n’ai pas envie d’en manger plus. Le soir, je me fais une poêlée de légumes façon asiatique avec du riz, des haricots plats, des poivrons, etc… devant The Voice et ça me va parfaitement (alors qu’en vrai, je rêvais d’une pizza. Mais j’ai résisté !).

Le dimanche matin, comme il fait beau, je me motive à sortir faire de la marche rapide. Mon corps de vieille mamie essaye de me démotiver au bout du 1er kilomètre mais je ne lâche rien et j’en fais 3 et quelques ! Sauf que quand je rentre à la maison, après m’être fait 7 étages à pied à cause de l’ascenseur en panne, je tombe à moitié dans les pommes. Gé-nial.

Le midi, mon amoureux me prépare un énorme plat de pâtes et vu la quantité dans le plat, je comprends mieux pourquoi j’ai grossi en 3 ans :D Le soir, on fait apéro à la maison, et même si j’aurai bien grignoté davantage de légumes avec mon houmous, j’en profite ! Après tout, on a qu’une vie ! ;)

Cette semaine, mon Carnet de Bord va être un peu raccourci, parce que cette semaine a été très intense ! En effet, côté boulot, j’ai du bosser 2 fois plus que d’habitude pour préparer la venue de Wiko au MWC à Barcelone, et à l’heure où vous lisez ces lignes, je suis dans la Social Room Wiko à tweeter et animer les réseaux sociaux plus vite que mon ombre ! :)

Du coup, comme vous allez le voir, cette semaine est un joyeux mix entre stress, petits écarts, efforts et boost ! Mais ce n’est pas plus mal au fait !

Lundi 20/02

Après un chouette weekend très gourmand à Lyon et Avignon, je reprends mes bonnes habitudes ! Petit déjeuner complet, avec mon habituel blanc de poulet, un yaourt au lait entier, un peu de fromage et de pain complet. J’ai en effet lu qu’il valait mieux préférer le pain complet aux biscottes, qui sont plus grasses. Comme quoi, on en apprend tous les jours ;)

Pour le midi, je n’ai pas eu le temps de préparer une lunchbox, donc je pars au supermarché armée de mon application Weight Watchers. Je me prends une salade caesar Sodebo assez complète, qui ne fait que 10 points. (J’en ai 36 par jour pour rappel !). Avec une bouteille d’eau et des clémentines, cela me fait un bon repas.

Le soir, nous faisons l’apéro à la maison et je mange un yaourt au lait entier avant, car j’ai super faim et je n’ai pas envie de me jeter sur la nourriture alors que l’on a essentielle du fromage, de la charcuterie et des légumes à tremper dans du houmous. Résultat ça marche et j’en profite sans faire trop d’excès ! :)

apero

Mardi 21/02

Après ce petit apéro, je me lève le matin sans avoir réellement faim. Mais hors de question de partir le ventre vide ! Je me fais donc un thé détox Kusmi Tea (surtout parce que j’aime le goût haha) avec un bol de muesli non sucré et du fromage blanc 0% accompagné de graines de chia. Ca me permet de ne pas avoir trop faim dans la mâtinée, même si j’ai un creux vers 11h30. J’arrive à tenir jusqu’à l’heure du déjeuner, miracle ! :)

Pour le déjeuner, c’est encore sur le pouce et je prends des sandwichs façon wraps avec une petite salade de pâtes pour le midi. Je me prends aussi une canette de Coca Zéro mais au final, je ne la bois même pas et lui préfère l’eau plate.

J’enchaine avec le boulot puis à la sortie, je file en ville faire 2-3 emplettes pour le MWC. Je rentre à la maison vers 20h et me prépare une bonne soupe, car le midi avec les wraps, cela a un peu fait exploser mon compteur de points WW. Du coup, je la joue soft le soir :)

Mercredi 22/02

Après un petit déjeuner complet (où j’ai seulement remplacé la tomme par du chèvre frais), je file au boulot. Le midi, je mange encore sur le pouce, avec une part de pizza qui vient de la boulangerie et une soupe courgettes-noisettes-parmesan dénichée chez Carrefour ! Je m’autorise une petite madeleine à la framboise en guise de collation. Le soir, je n’ai pas très faim donc c’est soupe et thé devant Top Chef :)

Jeudi 23/02

Encore un matin où je n’ai pas très faim, donc j’opte pour ce qui est devenu ma solution de facilité : le fromage blanc 0% avec du muesli et des graines de chia. Vers 10h30 j’ai super faim et j’hésite à aller chercher un petit quelque chose à manger à la boulangerie, mais je tiens jusqu’à l’heure du déjeuner !

J’ai préparé une lunchbox de macaronis aux tomates et sauce fromage blanc 0%, à laquelle j’ai ajouté du curry, du citron et de la ciboulette ! Un régal et surtout, cela fait une sauce un peu moins calorique que celles vendues dans le commerce. Pour aller avec, j’achète des bébés carottes, parce que c’est un de mes péchés mignons haha.

Le soir, on décide de prendre du temps pour nous avec l’amoureux, en se faisant une soirée cocooning devant le replay de nos séries préférées. On commande libanais grâce à Deliveroo et on se régale ! :)

Vendredi 24/02

Je me lève avec l’envie de manger mais je ne sais pas trop quoi. Du coup, je me fais un grand mug de thé, je me prends une compote avec deux tartines de fromage de chèvre. J’embarque avec moi un encas Weight Watchers mais au final, je ne le mange pas alors que je commence à avoir faim vers 11h. Mais il faut dire que la surcharge de travail a au moins un effet positif sur moi : je ne pense pas à manger même si j’ai faim pour une collation !

Le midi, je teste une nouvelle salade Caesar au bureau, et c’est plutôt pas mal car elle contient pas mal de crudités ! Je m’autorise une madeleine et 2 carrés de chocolat noir au sel de Guérande pour le 4h, plus pour calmer mon stress que par faim en fait. Le soir, on termine les restes du repas libanais avec l’amoureux, en rajoutant quelques crudités !

nourian libanais marseille

Samedi 25/02 et dimanche 26/02

Dernier jour avant mon grand départ pour le MWC de Barcelone ! Et l’amoureux se lève super tôt car il profite de mon absence pour partir en weekend. Du coup, je suis réveillée à 6h30 et même pas fatiguée. J’arrive à me motiver pour sortir faire de la marche rapide et je me bouge pendant quasiment 1h ! Résultat, 4.5kms de marche rapide, au bord de la mer, avec en prime le lever de soleil !

Je rentre à la maison et après un bon bain chaud, je me prépare un petit déjeuner gourmand : thé détox aux agrumes Kusmi Tea, blanc de dinde, deux minis tranches de pain complet et un peu de fromage. Vers 12h, j’ai faim et je me prépare un plat de pâtes complètes avec un peu de légumes.

Le soir, je me fais un plateau télé devant The Voice, avec des crudités, un peu de fromage, et du guacamole maison. Un régal ! :)

Le dimanche matin, lever 6h pour partir direction Barcelone. J’appréhende un peu ce déplacement, dans le sens où : je ne peux pas faire de vrai petit déjeuner dès le dimanche + je ne sais pas comment on va manger le midi sur le salon + le soir, on a des restaurants imposés pour les repas d’équipe et j’espère trouver quelque chose qui me plait. Bref… C’est un peu l’angoisse haha :D

Cette semaine est globalement positive, et je suis surtout fière d’avoir trouvée un semblant de motivation pour sortir faire de la marche rapide ! J’ose espérer continuer sur cette lancée, même si je ne me mets pas la pression car au final, j’ai l’impression que cela me bloque plus qu’autre chose ! ;)