Ce que j’ai regardé en Juillet sur Netflix, MyCanal, etc…

netflix and chill

Comme chaque mois, voici venu le moment de donner mon avis sur les programmes que j’ai regardé sur les différentes plateformes auxquelles je suis abonnée.

Je partage désormais ce que je regarde sur les plateformes que j’utilise le plus, à savoir :

Comme dans mes articles consacrés uniquement à Netflix, je vais continuer à classer les programmes par catégories et non par plateforme. Ca sera beaucoup plus simple pour tout le monde !

Les séries regardées en Juillet

J’ai profité de mes congés et du rythme un peu plus calme pour regarder des séries. Je dois avouer que je regarde de moins en moins les chaînes classiques, ce qui laisse du temps pour les séries !

Gaslit (Starzplay)

J’ai découvert cette série grâce à un bandeau promotionnel sur mon écran d’accueil Amazon Firestick. Et ce fut une belle surprise !

Le pitch : “Gaslit” est une vision moderne du Watergate qui se concentre sur les histoires méconnues et les personnages oubliés du scandale – des subordonnés opportunistes et maladroits de Nixon, aux fanatiques dérangés qui ont aidé et encouragé les crimes, aux tragiques lanceurs d’alerte qui ont finalement fait s’effondrer toute l’entreprise corrompue.

En 8 épisodes d’1h environ, plongez dans l’Amérique des années 70 et l’affaire notamment du Watergate. Clairement, si vous avez aimé House of Cards, vous allez adorer ! On est un peu dans le même esprit, mêlant politique, crime et histoire. Mention spéciale pour Sean Penn qui est méconnaissable et Julia Roberts qui prouve encore une fois qu’elle peut tout jouer !

On the Verge (Netflix)

Je suis tombée sur cette série par hasard, en fouillant un peu le catalogue Netflix. Et j’ai adoré !

Le pitch : Une cheffe, une mère célibataire, une héritière et une chômeuse sont aux prises avec l’amour, le travail et la crise de la quarantaine dans le Los Angeles pré-pandémique.

Réalisée et incarnée par Julie Delpy, On The Verge est un mix entre Desperate Housewives et Sex and The City. La série se déroule juste avant l’épidémie de Covid. J’ai adoré suivre ces 4 femmes un peu paumées, qui sont toutes à un tournant de leur vie. Malheureusement, il n’y aura pas de saison 2 mais c’est à regarder ;)

Sur ordre de Dieu (Disney +)

Cela faisait un moment que cette série était sur ma to-do list, car une amie m’en avait parlé il y a quelques mois déjà. Elle est enfin disponible sur Disney + !

Le pitch : Juillet 1984. Les habitants d’une petite ville mormone de l’Utah découvrent avec horreur que Brenda Wright Lafferty et son bébé âgé de 15 mois ont été sauvagement assassinés à leur domicile. Pour tenter de trouver le ou les responsables, l’inspecteur Jeb Pyre et ses enquêteurs vont devoir pousser leurs investigations jusque dans les collines avoisinantes et démêler l’écheveau d’une bureaucratie mormone bien décidée à leur mettre des bâtons dans les roues.

Si vous cherchez une série légère, passez votre tour ! C’est une véritable plongée dans le monde des Mormons. Outre l’histoire glaçante de meurtres, la série parle beaucoup de religion. Je dois avouer que parfois, c’est assez dense ^^ Mais Andrew Garfield est remarquable dans son rôle d’inspecteur mormon qui se pose des questions sur sa religion, et l’intrigue est prenante.

Le film regardé en Juillet

Je regarde très peu de films – parce que j’ai la capacité de concentration d’un loukoum, mais j’ai profité d’une soirée tranquille pour regarder un film 25 ans après tout le monde ^^

Don’t Look Up : Déni cosmique (Netflix)

Comme on est déjà dans une période fun (non), je me suis dit que j’allais en rajouter une couche !

Le pitch : Deux astronomes méconnus entreprennent une tournée médiatique pour prévenir l’humanité qu’une comète fonce sur la Terre. Mais cela n’a pas l’air d’inquiéter grand monde.

J’avoue que je n’ai pas regardé le film dès sa sortie, parce que tout le monde en parlait et que j’avais peur que ce soit anxiogène. Bon, clairement, comme cela ressemble pas mal à ce qui se passe dans le monde en ce moment, c’est anxiogène. Mais j’ai beaucoup aimé. De voir notamment les acteurs dans des rôles différents de d’habitude (comme Cate Blanchett en bimbo de la télé US). Mais aussi parce que le message passe, même si la ressemblance avec la réalité est plus que frappante.

Le documentaire regardé en Juillet

Je n’ai pas trop regardé de documentaires en Juillet, contrairement à mon habitude, parce que je n’avais pas forcément le temps.

Fall River : Enquête sur un cold case satanique (MyCanal)

J’adore les enquêtes, donc quand je suis tombée sur ce documentaire dans la catégorie « Docs » de Canal +, je me suis plongée dedans !

Le pitch : 1979. La ville de Fall River, près de Boston, se retrouve sous les feux de l’actualité lorsque trois jeunes femmes sont sauvagement assassinées. La police arrête le gourou d’une secte sataniste qui pratique le sacrifice humain.

Prostitution, satanisme et meurtres… Autant vous dire que cette mini série documentaire a tous les ingrédients possibles pour être captivante ! Et elle l’est, surtout que certains protagonistes de l’affaire interviennent pour raconter leur version des faits. J’ai dévoré la série documentaire en moins d’une journée !

Suivre:
Amelie
Amelie

Blogueuse lifestyle à tendance feel good, je blogue depuis près de 10 ans !

Find me on: Web | Twitter | Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires

  1. DreyJu
    12 août 2022 / 19 h 08 min

    Ah ah oui j’avais adoré Don’t look up déni cosmique !! Complètement barré mais en même temps tellement proche de la vérité. Si ça devait arriver je suis sûre qu’on ne serait pas loin de ce film … Je note « On the verge » Je n’en avais pas entendu parler. En ce moment je suis dans Virgin River. Une copine m’en a parlé et franchement c’est pas mal. Ça se regarde facilement, car chaque saison est composée de 10 épisodes.

    • Amelie
      Auteur/autrice
      15 août 2022 / 12 h 45 min

      Ah Virgin River, j’hésite à me lancer dedans !