J’ai testé… // L’accrobranche chez Indian Forest !

accrobranche

Je suis une caguette. Une flippette. Une poule mouillée. Je monte les 2 marches de mon escabeau Ikea dans ma cuisine et j’ai l’impression d’être à 4m de hauteur. Vous l’aurez donc compris : la hauteur et moi, ce n’est pas mon fort. Et le vertige est un de mes compagnons ;)

Depuis plusieurs mois, l’amoureux me proposait de faire de l’accrobranche. Connaissant ma peur du vide, il pensait que c’était un moyen de me dépenser et surtout de surmonter mon angoisse. A chaque fois, j’ai tout fait pour ne pas y aller. Le mois dernier, à l’occasion de son anniversaire, on devait en faire. Je lui avais promis, pour lui faire plaisir. Mais j’ai été soulagée de voir l’orage gronder et annuler notre sortie dans les arbres !

Et puis, pour nos 3 ans, pas question d’y échapper. Dès que j’ai sû que nous allions en faire, j’ai eu la boule au ventre. L’angoisse qui te donne envie de fuir et de pleurer à chaque fois que t’y penses.

Le jour J, je me suis levée avec cette grosse boule d’angoisse. J’ai tout d’abord refusé d’y aller. Et puis, je me suis dit que j’allais bien tenter, surtout que l’amoureux souhaitait que je fasse plus la démarche d’y aller et d’essayer, plutôt que de faire le parcours sans broncher ;)

accrobranche

On part donc du côté de Bouc Bel Air, entre Aix et Marseille, pour faire de l’accrobranche chez Indian Forest. Il existe plusieurs parcours, en fonction de votre niveau. Comme je n’en ai jamais fait et que je suis trop grande pour le parcours enfants, on se dirige donc vers le parcours vert. 13 activités sont à venir, perchés dans les arbres.

Avant de se lancer, on nous équipe donc d’un baudrier. Celui-ci me saucissonne mais au moins je suis sûre d’être bien accrochée. Après avoir appris comment nous assurer là haut et testé une mini tyrolienne, on file direction le parcours vert.

A ce moment là, je fais pas la fière. J’ai juste envie de retourner dans l’autre sens et de m’enfuir. Limite je suis cramponnée à mon copain. On monte sur la plateforme (4 marches de haut, ça va à peu près…). Et là : tyrolienne. Bam. Direct. Il faut que je me jette dans le vide. Autant vous dire que je riais jaune.

Mon chéri me motive : « tu peux le faire ! t’es la meilleure ! » et au bout d’un moment je me lance enfin ! Et malgré la frousse, je trouve que c’est beaucoup moins impressionnant que je ne le pensais !

accrobranche

On enchaine ensuite avec une activité plutôt simple : on doit marcher dans un espèce de filet de singe. Mais à la 3ème activité, c’est la panique. Je dois marcher – toujours accrochée – sur un chemin en cordage vert. Je vois les gens en bas, le cordage bouge trop, je reste tétanisée en plein milieu. Impossible de bouger. Je me mets à pleurer, l’amoureux me rejoint, je lui dit que j’ai trop peur si on est plusieurs sur l’activité. Pendant ce temps, une mamie se délecte à me regarder en pleine crise de panique en bas, et un monsieur me dit que je peux le faire. Vient alors une animatrice d’Indian Forest qui me dit que si je le souhaite, elle peut venir me chercher mais que je dois quand même atteindre le prochain arbre.

Toujours tétanisée, j’essaye de respirer et de me calmer. Et j’avance, petit à petit. Arrivée sur la plateforme, l’amoureux me rejoint et je décide de continuer, malgré l’énorme sentiment de panique ressenti.

Résultat, le reste du parcours me semble dur, mais complètement surmontable. Je me mets même à apprécier la tyrolienne et à me lancer sans trop réfléchir.

 

Trop fier de ma chérie après sa 1ère session accrobranche pour nos 3ans ensemble !!! @sogirlyblog #feelgood #love #lamourdonnedesailes

Une vidéo publiée par Le Dandy Marseillais (@ledandymarseillais) le

Au 12eme atelier, après avoir enchainé les tyroliennes dont une immense mais aussi des activités comme marcher sur un fil en acier, je me sens mal. Trop d’émotions, j’ai l’impression que je vais tomber dans les pommes là haut. Comme j’ai un amoureux d’enfer, il avait prévu le coup et emporté dans un sac à dos du sucre et de l’eau. Je me sens bien mieux au bout de 10mn et je lance pour la dernière tyrolienne ! Et voila enfin le fameux panneau « arrivée » tant attendu !

Honnêtement, cette expérience était forte en émotions mais géniale et je suis fière d’être allée jusqu’au bout malgré ma peur bleue du vide. Les équipes d’Indian Forest sont très sympas, elles ont souvent demandé à l’amoureux pendant qu’on était dans les arbres si j’allais bien, si je continuais ou si j’avais besoin d’eux.

L’environnement de l’accrobranche est très agréable aussi. Le parc est très grand et il y en a pour tous les niveaux, des plus peureux comme moi aux plus agiles !

Côté prix, comptez 21€ par adulte pour l’entrée. Vous pouvez par la suite, si vous êtes rapides ou que vous aimez l’accrobranche, faire un ou plusieurs parcours avec un seul ticket d’entrée ;) Pour les mamans qui me suivent (et les papas aussi !), il y a des parcours enfants qui sont accessibles dès l’âge de 4 ans.

Et vous, vous avez déjà testé ? :)

Indian Forest
580 Avenue des Chabauds
13320 BOUC-BEL-AIR
04 42 94 03 19
06 13 01 19 86
contact@indianforest.fr

Suivre:
Amelie
Amelie

Blogueuse lifestyle à tendance feel good, je blogue depuis près de 10 ans !

Find me on: Web | Twitter | Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

18 Commentaires

  1. Let's lounge baby
    31 août 2016 / 8 h 25 min

    Jamais essayé .C e doit être trop tripant !

    • Amelie
      Auteur/autrice
      31 août 2016 / 11 h 02 min

      C’est vraiment sympa, même si j’ai pas apprécié autant qu’une personne qui n’a pas le vertige ;)

  2. 31 août 2016 / 9 h 13 min

    You did it ! Bravo ! Moi je sais pas si j’arriverais à surmonter ma peur, mais il faudrait que je l’affronte !

    • Amelie
      Auteur/autrice
      31 août 2016 / 11 h 03 min

      Ca a été très dur mais je suis contente de l’avoir fait ;)

  3. 31 août 2016 / 9 h 33 min

    J’adore les accrobranches, mais je n’ai pas le vertige alors tu es bien plus courageuse que moi!

  4. 31 août 2016 / 9 h 45 min

    Quelle fierté de réaliser un tel challenge !
    J’en été sure que tu y arriverais ! T’es la plus forte !

    A très vite,

    Magali

  5. DreyJu
    31 août 2016 / 12 h 16 min

    Jamais fait mais ça a l’air bien sympa ! EN tout cas bravo tu as réussi ton challenge :)

  6. 31 août 2016 / 14 h 45 min

    Trop bien, bravo!!!!
    J’en ai peu fait mais j’adore ça, pourtant j’ai un vertige fou mais attachée, ça ne me fait plus peur!!!! Trop bizarre

    • Amelie
      Auteur/autrice
      31 août 2016 / 15 h 41 min

      Haha tu as de la chance, car même attachée, je flippe encore ^^

  7. 31 août 2016 / 19 h 41 min

    Bravo !! C’est trop bien d’avoir dépassé ta peur et que tu sois fière de toi :)
    J’aime aussi beaucoup l’accrobranche, malgré mon vertige : c’est toujours un challenge sportif et de dépassement personnel !

    • Amelie
      Auteur/autrice
      31 août 2016 / 19 h 54 min

      Merci Stella ! :)

  8. Lillie
    31 août 2016 / 19 h 55 min

    Je suis comme toi … Flippée comme pas possible dès le deuxième barreau d une échelle ! Et pourtant j ai aussi promis à mon homme que je l’accompagnerai a l’accrobranche, il adore ca … Ça doit se faire courant septembre et j’ai déjà peur lol! J’ai peur de mal m’accrocher ou comme toi de rester tétaniser au milieu d’un atelier …

    • Amelie
      Auteur/autrice
      1 septembre 2016 / 12 h 43 min

      C’était ma plus grande crainte, ca c’est passé mais j »ai réussi à me dépasser.
      Si je peux te donner un conseil, c’est qu’en cas de crise de panique, respires et prends ton temps. Tu t’en fiches des gens, et si besoin saches que les équipes peuvent te faire descendre en plein parcours, si c’est trop dur ;)

  9. syl_viie
    1 septembre 2016 / 10 h 45 min

    Bravo Amélie ! C’est super, tu peux être fière de toi car tout le monde n’y arrive pas ! J’en avais fait à la montagne il y environ 10 ans et j’en ai refais cet été avec ma sœur et ses 2 enfants. C’était une première pour elle et sa fille. Ma sœur a assuré, malgré son vertige, pour ne pas stresser davantage sa fille. Malgré un gros coup de panique pour ma nièce, elle a continué et nous avons fait 4 parcours en 3 h ! Mon neveu, lui, traçait sa route ! Pour la panique, on y passe tous dès qu’on a un peu peur du vide. Moi c’était sur une via ferrata, il y a 10 ans, avant mon 1er accrobranche. Plus moyen de raisonner pendant quelques (interminables !) minutes puis un ami m’a rassurée, m’a aidée et j’ai pu continuer… malgré les sourires narquois de quelques habitués. D’ailleurs je m’en suis voulue (je n’étais pas du tout bienveillante envers moi à cette époque) mais aujourd’hui je suis fière de moi !

    • Amelie
      Auteur/autrice
      1 septembre 2016 / 12 h 44 min

      Wow, la via ferrata ! Bravo car moi je ne pourrais pas !