Humeurs // Mon parcours professionnel

Humeurs // Mon parcours professionnel

Il y a quelques semaines, j’ai reçu un tweet de Justine me demandant quelles études j’avais faites pour bosser dans les réseaux sociaux. Il faut savoir qu’à côté du blog, je suis actuellement Social Media Manager chez Wiko, en CDI depuis le mois de Mai dernier. Et grâce à la question de Justine, je me suis dit que je n’avais jamais vraiment fait d’articles à propos de mon parcours d’études puis parcours professionnel. Alors, j’ai sauté sur l’occasion :)

Les études

Je ne vais pas vous détailler toutes mes études depuis mon entrée à la maternelle à l’âge de 2 ans et demi, rassurez vous ! ^^ Passons donc directement au lycée où après une année de seconde normale, j’ai filé en Littéraire. 2 raisons à cela : mon amour incommensurable pour l’anglais et aussi de sérieuses difficultés en matières scientifiques. J’aurai pu faire ES mais clairement, la filière nem’intéressait pas.

J’ai donc passé un bac L avec option anglais renforcé et latin. Bac obtenu de  justesse, grâce à l’anglais et l’espagnol ! Après le lycée, j’ai filé à la fac, en Lettres Modernes avec l’idée de bosser dans les livres. J’en ai fait pendant un peu plus d’un an mais malgré mon amour des livres, les études de Lettres n’étaient pas faites pour moi. Trop studieuses, avec une promotion uniquement composée de filles – je ne vous ferai pas de dessin niveau ambiance – j’ai donc lâché mes études.

Et j’ai filé en LEA anglais-espagnol-portugais. La solution de facilité, vu que j’ai un bon niveau en anglais, et que les langues ne me font pas peur. J’ai obtenu en 3 ans ma licence, et puis je suis partie à Marseille avec l’idée de faire un service civique volontaire. (Et aussi parce que mon copain de l’époque vivait à Marseille).

Le service civique

3 semaines après mon arrivée à Marseille, j’ai trouvé une mission de service civique, au sein de la maison de quartier du Cours Julien. Pour ceux qui ne connaissent pas, un service civique est une mission de 6 mois à 1 an pendant laquelle on se consacre à une association ou à un organisme aidé par l’Etat, en échange d’une faible rémunération (à l’époque, c’était 400€ par mois).

Pendant mon service civique, qui a duré 9 mois, j’ai fait les missions suivantes :

  • cours d’alphabétisation pour des femmes
  • aide aux devoirs pour des enfants de 6 à 15 ans
  • apprentissage de la lecture
  • mise en place et animation de la bibliothèque du centre
  • cours d’arts plastiques
  • garderie
  • cours de cuisine

Ces 9 mois ont été super riches en expérience, et j’en tire beaucoup de positif. Une fois mon service civique fini, il a fallu trouver un travail et j’ai été pionne dans un collège pendant 4 mois.

La carrière

Mais comment j’en suis venu à travailler dans la communication digitale ?

Un soir, j’étais en soirée blog et j’ai fait la connaissance de la patronne d’un site internet marseillais intitulé La Vitrine de La Mode. Elle cherchait quelqu’un pour gérer ses réseaux sociaux, et en discutant, elle m’a proposé le poste. J’ai donc passé un entretien et je l’ai décroché, en alternance. J’ai donc dû reprendre mes études à 25 ans et j’ai filé en master 1 Marketing et Communication dans une école privée à Marseille. L’expérience a duré 6 mois, puis on m’a proposé via Twitter de postuler à une offre d’emploi chez RueDuCommerce.

RueDuCommerce recherchait à l’époque un chargé de partenariats blogs sur Aix en Provence. J’ai postulé, passé 3 entretiens et ai fini par être choisie parmi des centaines de candidats qui avaient plus de diplômes que moi en communication et marketing. Mais j’avais la connaissance de la blogosphère et des méthodes de partenariat, ce que l’on apprend pas à l’école ;)

Pendant 2 ans et demi, j’ai donc fait ce métier, qui consistait à mettre en place des partenariats entre RueDuCommerce et des blogueurs, dans différentes thématiques : jeux vidéo, bricolage, cuisine, auto, sport, enfants… Au final, j’ai fait des partenariats avec plus de 2000 blogueurs en 2 ans ! Mais j’ai quitté mon job lorsque l’on m’a proposé de monter à Paris le continuer, les bureaux d’Aix en Provence étaient destinés à être fermés.

Et encore une fois j’ai trouvé du boulot par hasard. Une (ancienne) amie m’a proposée de devenir responsable SEO en anglais pour le site HotelHotel. Au final, j’ai travaillé 1 an dans cette entreprise mais plutôt en tant que chargée SEO/ community manager et responsable partenariats blogs. Un job pas très épanouissant et une très mauvaise ambiance, qui ont fini par me conduire quasiment au burn-out.

J’ai donc fait une rupture conventionnelle et je me suis lancée à mon compte. J’en ai déjà parlé sur mon blog, mais vous pouvez lire ces deux articles si cela vous intéresse ;)

Pendant plus d’un an, j’ai travaillé à mon compte en tant que rédacteur web et community manager. Parmi mes clients : la SNCF, OUIGO, Reebok, les Villages Clubs du Soleil, etc…  Et puis j’ai eu besoin de stabilité. Et je suis passée de freelance à employée en CDI.

J’ai donc commencé à regarder dans la région s’il y avait des postes de rédacteur web ou de community manager en CDI. J’ai postulé dans une entreprise spécialisée dans les huiles essentielles et compléments alimentaires, mais il n’y a pas eu le déclic qui me poussait à quitter mon statut de free. Et puis j’ai vu une annonce pour un poste de Social Media Manager chez Wiko. Et j’ai postulé.

En tant que Social Media Manager, je suis à la fois community manager et en charge de la stratégie réseaux sociaux. Je mets aussi en place des collaborations avec des blogueurs et YouTubeurs. J’ai la chance d’être dans une entreprise jeune (5 ans) et on a encore plein de chouettes trucs à faire. Du coup, pas d’ennui au boulot et plein d’autres projets qui arrivent !

A côté de cela, le blog me permet aussi d’améliorer certaines compétences (rédaction, photo, partenariats blogs, etc…) et est une très bonne carte de visite. Bref, je ne regrette absolument pas mon parcours et je pense que la suite sera faite aussi de très belles expériences ! :)

J’espère que mon article vous aura intéressé et si vous avez des questions, n’hésitez surtout pas !

Suivre:
Amelie
Amelie

Blogueuse lifestyle à tendance feel good, je blogue depuis près de 10 ans !

Find me on: Web | Twitter | Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

26 Commentaires

  1. 16 janvier 2017 / 8 h 53 min

    Merci beaucoup pour ces explications. Ça permettra à beaucoup d’entre nous (dont moi) de mieux comprendre les arcanes de métiers encore peu connus du grand public, du moins au niveau du parcours.

  2. Let's lounge baby
    16 janvier 2017 / 9 h 07 min

    UN parcours intéressant …

  3. 16 janvier 2017 / 9 h 15 min

    C’est un chouette parcours Amélie, qui prouve une fois de plus de que rien n’est jamais défini à l’avance! Je partage avec toi un Bac L, une année de Lettres Modernes et deux ans de LEA mais Anglais Espagnol Suédois! Bon et après j’ai bifurqué dans la comm et l’audiovisuel pour finir dans le tourisme mais ça c’est une autre histoire ;)
    Belle journée et belle semaine!

    • Amelie
      Auteur/autrice
      18 janvier 2017 / 17 h 17 min

      Oh que oui, rien ne se joue à l’avance ! :)

  4. Marie lou
    16 janvier 2017 / 11 h 02 min

    Un chouette parcours qui t’as emmené jusqu’ici.

    • Amelie
      Auteur/autrice
      18 janvier 2017 / 17 h 18 min

      et qui n’est pas terminé ! ;)

  5. DreyJu
    16 janvier 2017 / 11 h 04 min

    Pas mal ton parcours ! Comme quoi l’amour des langues mène à tout ;)
    Je pense que faire les bonnes rencontres au bon moment joue aussi. C’est comme ca que j’ai eu mon 1er boulot et que je me suis retrouvée à faire de la qualité alors que j’ai fait des études de droit ;)
    Pour le job qui conduit au burn out j’y suis en plein dedans en ce moment et c’est dur. Je réfléchi à faire comme toi une rupture conventionnelle. Pas évident de se lancer avec un fil à la patte nommé le cdi…

    • Amelie
      Auteur/autrice
      18 janvier 2017 / 17 h 19 min

      C’est carrément compliqué de se lancer dans une rupture conventionnelle mais honnêtement, si tu es en plein burn-out, il faut s’écouter. C’est dur de se dire qu’on quitte une sécurité mais ça l’est encore plus se risquer de se mettre en danger :/

  6. 16 janvier 2017 / 13 h 02 min

    Coucou,
    Je suis tombée sur ton post par hasard et je trouve ton parcours très intéressant et instructif. Comme quoi la persévérance paie toujours ! En ce qui me concerne je viens de lancer un site web très récemment et je voulais savoir si tu avais des conseils qui me permettraient à le faire connaître et communiquer efficacement autour de lui. Le Web n’est absolument pas mon domaine de prédilection mais je suis curieuse d’en apprendre davantage ;-)
    Au plaisir !

    • Amelie
      Auteur/autrice
      18 janvier 2017 / 17 h 20 min

      Hello Olivia, je te conseillerai d’utiliser autant que possible les réseaux sociaux, notamment Facebook, Twitter et Instagram ;)

      • 23 janvier 2017 / 12 h 54 min

        Salut Amélie, merci pour ton conseil. En effet, j’utilise les réseaux sociaux depuis peu (Facebook & Twitter) et je « booste » certaines de mes publications pour avoir plus d’interactions

  7. 16 janvier 2017 / 16 h 56 min

    Super ce retour sur ton parcours c’est très intéressant!
    ça fait plaisir de voir qu’on peut finir par trouver sa voie et s’épanouir sans avoir suivi un chemin d’études toute faite mais par de belles opportunités!

    belle fin de journée ;)

    • Amelie
      Auteur/autrice
      18 janvier 2017 / 17 h 20 min

      merci Elise ! :)

  8. 18 janvier 2017 / 10 h 47 min

    Ton article est vraiment sympa et c’est chouette de découvrir toutes tes expériences.
    Bonne journée Amélie
    Chloé

    • Amelie
      Auteur/autrice
      18 janvier 2017 / 17 h 20 min

      merci Chloé ! :)

  9. Noémie
    21 janvier 2017 / 14 h 36 min

    Super parcours. Et bravo pour le service civique.
    J’ai aussi fait LEA et c’est là que l’on voit que ça ouvre énormément de portes. Je suis passée ensuite sur un Master logistique en alternance. Je suis approvisionneur de pièces détachées dans l’automobile depuis mon diplôme.

    Et je pense chaque jour à toi quand je ‘tripote » mon Wiko ;-)

  10. 25 janvier 2017 / 9 h 30 min

    Super parcours, je suis admirative!
    Belle continuation professionnelle :-)

  11. 30 janvier 2017 / 16 h 35 min

    Coucou Amélie!
    Ça faisait plusieurs jours que je voulais te contacter justement pour te poser des questions sur ton parcours (je suis en pleine crise de la 28aine!^^) et là en venant sur ton blog, je lis cet article qui tombe à pic!
    Merci pour toutes ces infos, je vais me renseigner sur les masters mais je t’avoue que repartir pour deux années d’études m’angoisse un peu… Mais ton parcours donne vraiment envie et j’en suis admirative!
    Bises,

    • Amelie
      Auteur/autrice
      30 janvier 2017 / 16 h 45 min

      Hello Morgane ! Si jamais tu as des questions particulières, n’hésites pas ! ;)

  12. Typhaine
    9 mai 2017 / 18 h 30 min

    Coucou ! Un parcours intéressant et rempli d’opportunités ! Je suis en Master de Communication Digitale en alternance pour une petite boîte et je me demandais comment tu as fait pour entrer en contact avec des blogueurs, j’avoue que malgré quelques expériences, on tatonne un peu de ce côté là…