En Mars 2015, je plaquais mon CDI pour tenter ma chance en freelance. J’étais dans un boulot où je ne me sentais pas bien, dans une entreprise où j’ai failli faire un burn-out à force de me faire rabaisser toute la journée. J’ai donc sauté le pas en Mars après avoir fait une demande de rupture conventionnelle qui fort heureusement pour moi a été acceptée.

Pendant mon année de freelance, j’ai surtout pas mal bossé sur le blog. J’ai aussi eu de nombreux contrats pro très sympas, notamment avec les Villages Clubs du Soleil, Reebok, Bouches du Rhône Tourisme ou bien encore OUIGO. J’ai, à de nombreuses reprises, parlé de mon expérience sur le blog. Je vous invite à relire les articles liés à cette année par ici. 

de freelance au cdi

Et puis, en Mars, un an après m’être lancée en freelance, grosse remise en question. C’est une période où j’étais assez paumée, je ne savais plus trop quoi faire, où vivre, etc… Mon activité de freelance n’était pas non plus vraiment compatible avec ma vie privée. Nous avons pour projet d’acheter avec l’amoureux et clairement, en free, ce n’est pas possible (pour moi en tout cas. Salaires trop irréguliers).

Je me suis donc lancée à la recherche du sacré-saint CDI. Ce fameux poste que l’on veut tous, même si cela signifie revenir dans un schéma « traditionnel ». J’ai eu de la chance, j’ai trouvé en 2 mois environ et je suis rentrée chez Wiko en tant que Social Media Manager.

Alors, ce retour en entreprise ?

J’avoue, j’ai pas mal appréhendé le fait de retourner dans une entreprise. J’ai fui volontairement les offres d’emploi en start-up, car je sais que je ne suis pas assez forte pour supporter ce que demande un poste en start-up : beaucoup d’investissement, travailler énormément, prendre sur son temps perso, être multi-tache.

de freelance au cdi

Chez Wiko, j’ai trouvé un poste qui m’a tout de suite plu – du moins sur le papier – et qui m’a donné envie de franchir le cap d’abandonner mon statut de freelance.

Au bout de 3 mois, je suis assez satisfaite de mon retour dans une entreprise. C’est sûr, cela me prend pas mal sur mon temps perso et j’ai du freiner pas mal d’activités lancées via le blog. Je pense notamment au so girly crew, que j’ai du mettre en pause le temps de reprendre un rythme « normal » pour moi.

J’ai mis aussi du temps pour prendre mes marques. Quand tu travailles pendant 1 an en solo, c’est pas facile de s’intégrer dans une équipe, ni de travailler et d’avancer en fonction des autres. Heureusement, je suis dans une petite équipe qui fait que c’est beaucoup moins compliqué pour moi que si j’étais noyée dans la masse. :)

Et puis on ne va pas se mentir mais c’est tout de même beaucoup plus rassurant d’avoir le même salaire qui tombe à la fin du mois, et d’avoir une vraie fiche de paie à présenter aux banquiers.

Résultat, même si ma période d’essai n’est pas terminée, je me sens plutôt à l’aise dans mon nouveau job !

Le quotidien 

La routine a repris son cours, ce qui dans un sens n’est pas pour me déplaire. Cela m’aide à structurer mon emploi du temps et à ne pas trop angoisser en ne sachant pas de quoi le futur sera fait.

de freelance au cdi

Mais j’ai quand même repris mes mauvaises habitudes de stresser pour le boulot, de me soucier trop de ce que pensent les gens de moi, de faire d’une remarque ou d’une mauvaise journée une véritable montagne.

Du coup, ces 3 premiers mois en CDI sont un peu comme les montagnes russes. Parfois, ça va, parfois j’ai envie de tout lâcher.

Pas compliquée la fille :D

Les futurs plans de carrière

Toutefois, avec l’arrivée de mes 30 ans, je me pose encore des questions sur ma carrière. J’aime beaucoup ce que je fais, je m’investis pas mal (mais sans toujours avoir de chouettes retours), mais je crois que je ne ferai pas carrière dans le digital dans les années à venir.

Pourquoi ?

  • je stresse trop. Je prends tout à coeur. Une remarque sur mon boulot et je rumine pendant des jours. Moyen pour moi mais aussi pour mon couple, car j’en connais un qui en a un peu marre de me voir dépitée quand ça ne va pas au boulot. (et je le comprends !)
  • Je commence à tourner en rond dans ce domaine. Certes, en tant que social media manager, chaque jour ne se ressemble pas et j’ai de chouettes projets à mener chez Wiko, mais je sais que je vais me lasser dans 2-3 ans.
  • On a envie de changer de vie dans les prochaines années avec l’amoureux, notamment de changer de ville et je me dis que nouvelle ville = nouveau départ :)

de freelance au cdi

Mais je pense aussi qu’un jour, si j’en ai la possibilité, je reprendrais mon statut de freelance. Ne serait-ce que pour la liberté que l’on a : voyager quand on veut, travailler plus tôt le matin ou tard le soir, et puis choisir les projets qui me plaisent. Après tout, même si travailler est une obligation, autant faire en sorte que cela nous plaise. Non ? :)

Le bien-être au bureau

Pour illustrer mon article, j’ai pris quelques photos de mon bureau en open space chez Wiko :) J’ai essayé de le personnaliser un peu, notamment grâce à quelques goodies « feel good » envoyés par Viking pour mettre de la bonne humeur dans mon quotidien ! :) Parce que le bien-être au bureau, ça a du bon ! D’ailleurs ils en parlent sur leur blog.

Pour ma part, voici quelques astuces que j’ai pour vous, si comme moi vous êtes sensible au stress :

  • adopter un objet anti-stress. Viking m’a envoyé une chouette balle anti-stress mais avant ça, j’avais un élastique que je triturais quand je devais me déstresser.
  • opter pour les huiles essentielles, comme celle d’Ylang-Ylang qui ont des vertus apaisantes. J’en mets quelques gouttes sur un mouchoir et je le sens quand ça ne va pas et que j’ai la boule au ventre.
  • avoir du thé. Je bois pas mal de thé au bureau, c’est meilleur que le café et puis c’est ma pause détente à moi.
  • personnaliser mon coin dans l’open space. Qui dit open space dit grands espaces blancs où on est tous entassés les uns près des autres. Mon bureau me ressemble, il y a des objets girly, des petits gadgets sympas et je m’y sens bien :)

Et vous, comment ça va au boulot ? :)

Author

Blogueuse lifestyle à tendance feel good, je blogue depuis près de 10 ans !

32 Comments

  1. Eh bien moi, j’aimerais vraiment trouver des missions de free-lance mais j’ai l’impression qu’on est tellement sur le marché que c’est mission impossible. C’est assez décourageant, je ne sais comment trop m’y prendre alors je cherche encore et encore, j’espère vraiment que Ca finira par porter ses fruits !
    Et pareil, mon blog me prend beaucoup de temps et est très formateur donc je le mets beaucoup en avant.

    • Ce n’est pas mission impossible mais il faut toujours être à la recherche de missions et se vendre au maximum.
      Tu as aussi des sites internet comme HopWork ou même twitter sur lesquels tu peux facilement trouver des missions. N’hésites pas aussi à mettre en avant ton blog, ce que tu fais dessus car c’est aussi une clé pour décrocher des contrats :)

  2. Hello ! T’inquiète je peux t’en donner un de retour positif ;) Pour ma part je suis passé du public au privé, d’un boulot de surveillant à celui de vendeur multimédia. Honnêtement quand tu t’intéresse à ce que tu fais (ce que tu vends dans mon cas) le temps passe beaucoup plus vite et les échanges sont nombreux et le plus souvent constructifs. Si le statut de Freelance est ce qu’il te faut pour être heureuse dans ta vie privée fonce, tu ramènera tes objets anti-stress dans ton futur chez toi ^^

    • A l’heure actuelle, le freelance ne me correspond pas, car ce n’est pas compatible avec mes projets, mais je ne me dis que peut-être un jour, dans le futur, j’y retournerai :)

      Pour le stress, c’est un travail à faire sur moi-même, je suis souvent angoissée et pas que dans le cadre de mon travail. Donc l’anti-stress c’est partout, tout le temps :D

  3. Pour ma part, je finis mon contrat de travail fin septembre et je suis en période de remise en question mais aussi je pense que je vais me permettre de souffler un peu car cette année a été particulièrement dure pour moi.

    Pas facile à notre époque de savoir ce que l’on veut sur le long terme, j’ai peur également de me lasser de mon domaine de travail ;-)

    Bonne journée

    • Oui si tu as l’occasion de souffler un peu et de trouver du temps pour toi, pour réfléchir à tout ça, c’est parfait :)

  4. C’est compliqué pour tout le monde, je crois ! Je rêverais de bosser depuis chez moi, mais sans être freelance…..compliqué ! J’ai envie de changer de métier, sans trop savoir quoi faire. Bref, je suis en plein reflexion pour trouver une nouvelle voie

    • Si tu arrives à trouver une entreprise qui fait du télétravail, c’est le top :) Mais c’est malheureusement encore trop rare en France. Et c’est dommage :/

  5. Coucou Amélie, je trouve ton article vraiment intéressant, je trouve ça vraiment chouette que tu partages ton sentiment sur ta vue pro car honnêtement j’en suis là aussi.. En tant que Directrice Artistique sur le papier c cool mais en vrai c’est beaucoup de pression et d’implication perso du coup à chaque fois que je veux changer je remets en cause ma vie.. Mais com moi aussi j’ai des engagements maison et enfants difficile de se la couler douce.. La j’en suis au stade où je prendrai bien un petit job sans responsabilité qui me permette de concilier vie de famille et job.. Bises et bon courage à toi.. Au plaisir de te lire..

    • Eh oui je me doute que ce n’est pas une profession qui doit être toujours facile :/
      Bon courage à toi et j’espère que tu trouveras un poste qui te permettra de trouver un chouette équilibre ;)

  6. Je change de boulot en septembre et je dois dire que j’ai hâte!
    Mon boulot comme téléconseillère (à domicile) me sort par les yeux! Que je bosse ou non, je vois la même chose et j’ai pas de collègue direct!
    En septembre, je vais bosser dans une école et j’ai hâte!
    J’espère que vos projets se concrétiseront rapidement!
    Et j’adore tes articles comme ça au passage :)

  7. Intéressant cet article même si pour moi c’est bien loin de mon milieu pro (je travaille avec les enfants). Ton expérience est super intéressante pour les personnes tentées par le freelance, ou en pleine remise en question professionnelle !

  8. Aaaaah comme je te comprends… J’ai changé de boulot il y a un mois (ce que je faisais avant me plaisait beaucoup mais fin de CDD et complications avec l’entreprise…) et pour le moment j’ai du mal. J’ai fais un an et demi en free avant de trouver à Epinal, mais ça ne me posait pas de problème car ce n’était pas hyper pointilleuse niveau horaires. Maintenant que je suis sur Nancy, c’est difficile : l’heure c’est l’heure. Du coup, c’est brusque. D’autant plus que pour le moment, l’ambiance me plaît moins. Alors c’est un peu comme toi : des fois ça me va et des fois j’ai envie de tout plaquer…
    En tous les cas, je te comprends pour tout (tes envies de changement, tes choix, etc) mais courage, on est dans le bateau :)

    Bisous ma jolie, ça faisait longtemps que je ne t’avais pas laissé de petit mot :)

    • Ah mince ! :/
      C’est vrai que quand tu n’as pas forcément une très bonne ambiance au boulot, ça joue vite sur ton bien-être…

      J’espère que ça va aller mieux et que tu vas trouver un environnement où t’épanouir !

      Bisous ma jolie (et merci pour ton petit mot !!)

  9. C’est tellement difficile de s’épanouir dans sa vie professionnelle… J’ai moi aussi quitté un cdi pour m’installer à mon compte et meme si ça fait 5 ans j’ai parfois à nouveau envie de retourner en entreprise avec des horaires, des collègues, un salaire fixe etc… Puis quand je vois qu’il fait beau, que je peux profiter de mon petit garçon quand je veux comme je veux, qu’on peut partir longtemps en voyage au bout du monde ( merci la wifi ), je me dis que finalement je suis bien en free-lance !
    Mais chaque chose en son temps, tu auras bien d’autres occasions de changer de job et de vie !

    • J’avoue, rien que pour ça le freelance me manque. J’ai l’impression d’être moins libre parfois, et c’est quand même assez frustrant ^^

  10. Super que ton boulot te plaise ! :D et ton bureau est vraiment mignon. Croisons les doigts pour ta période d’essai alors.

  11. Pour moi en ce moment, c’est l’inverse ! Après 1 an et demi en CDD et une fin de contrat, je suis en freelance et je pense le rester encore quelques mois. Ce n’était pas forcément un choix, je ne pensais faire ça que deux ou trois mois en attendant de trouver un travail… et puis depuis avril, je vois que ça tourne, que j’ai de bons contrats et je savoure toute la disponibilité que j’ai. Je sais que je repartirai en contrat salarié, je verrai juste quand !
    Mais pour le digital je te comprends, ce n’est franchement pas évident de ne pas prendre les choses à coeur et c’est un job qui peut être assez ingrat ^^

    • c’est chouette ça ! :) J’avais de bons contrats aussi, mais ce n’est pas compatible avec mes projets d’achat malheureusement ^^

  12. je pourrai parler de ce sujet (free lance / salarié) avec toi sans fin !!!!! J’aime bien ton analyse mais qui reste (et comme je te comprends….) sur une point d’interrogation
    A suivre donc :)

    • Eh oui, je n’arrive pas à une conclusion claire (même dans mon esprit) pour le moment, mais ça se décantera à un moment sûrement :)

  13. Cela fait plusieurs semaines que je ne me sens pas bien du tout dans ma société, cela fait plus de 2 ans que j’y suis. Moi aussi j’ai envie de « changer » mais dans le sens inverse car en me lançant dans mon blog (oui, bon c’est un peu rapide) je me suis replongée dans la communication et c’est mon métier de base.

    Demain, j’aimerai trouver un métier dans le webmarketing qui me permette d’évoluer dans ce milieu dans les années à venir. Ca me permettra de pouvoir aussi développer mon blog en acquérant de multiples compétences (j’espère!) et aussi retrouver un peu plus de temps perso parce que 39h c’est trop, surtout quand ton boulot te rends malade chaque jour et que tu rentres le soir avec l’énervement de toute ta journée (mon chéri aussi en a marre je pense).

    Bon courage pour ce nouveau boulot et pour tes projets futurs :)

  14. De ce que j ai pu entrevoir lors de l anniversaire de wiko, l ambiance a plutôt sympa chez wiko, j ‘espère que tout va bien se passer pour toi dans cette boite!

  15. Pingback: Humeurs // Une petite pause ! - Le So Girly Blog

  16. Bonjour ! je me reconnais dans cet article puisque je souhaite moi aussi retrouver un CDI après un an d’auto-entrepreneuriat. Mais je me pose une question : comment justifier auprès d’un recruteur ce changement ? Si ce n’est pas trop indiscret, est-ce que l’on vous a posé cette question et qu’avez-vous répondu ?
    Je vous remercie par avance !

    • De mémoire, je n’ai pas eu à me justifier.
      On peut avoir plusieurs raisons : vouloir retrouver une vie d’entreprise, vouloir avoir de nouveaux projets, etc… ;) Je ne pense pas qu’il y ait de mauvaise réponse si la question devait se poser :)

      • J’étais persuadée que cette question serait forcément posée ! Comme quoi, les recruteurs ne voient peut-être pas cela d’un mauvais œil comme je le pensais. Merci en tout cas :)

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.