Si vous me suivez sur Instagram, vous n’êtes pas sans savoir que le 1er Février, je me suis lancée dans l’aventure du défi #1moisvegetarien. Un défi lancé par ma copine Manon/Anyway, qui l’a commencé à Janvier, et qui est devenue végétarienne suite à ce mois sans viande, ni poisson. Comme je mangeais déjà très peu de viande, j’ai eu envie de tenter moi aussi l’expérience ! Mais alors, suis-je devenue végétarienne ?

Eh bien, la réponse est… Non.

Je n’ai pas vécu mon défi #1moisvégétarien comme une torture, au contraire. Je mangeais déjà très peu de viande avant de le débuter : un steak ou une entrecôte tous les 36 du mois. Bon, en fait, seul le jambon (cuit ou cru) avait une place assez présente dans mon alimentation, car c’est un peu l’aliment facile que l’on met dans tout : les pâtes, une salade, une pizza… Du coup, j’ai plutôt eu l’impression d’arrêter le jambon que la viande pendant ce mois :D

 

Pour ce défi, je n’ai pas imposé à l’amoureux de me suivre dans cette aventure. Tout simplement parce que je pars du principe que l’alimentation, c’est personnel. Ce n’est pas parce que j’ai envie de manger végétarien que je vais l’imposer à mon entourage. Une décision pas toujours comprise… J’ai eu quelques remarques sur les réseaux sociaux, où l’on m’a fait comprendre que mon entourage était égoïste de ne pas me soutenir dans mon défi. Mais non, c’est juste que je ne souhaite pas imposer mes idées.

Pendant le mois, ça a été globalement facile de manger végétarien. Seul souci, pendant les sorties où il est parfois difficile de trouver de quoi manger. Par exemple, le weekend dernier, je n’ai quasiment pas mangé pendant deux évènements car il n’y avait pas d’option végétarienne. Trouver aussi un restaurant qui contente carnivores et végétariens, ce n’est pas toujours facile. J’ai été confrontée aux problèmes que rencontrent les végétariens dans leur quotidien, et je leur tire mon chapeau parce que ce n’est pas toujours aisé ! Et surtout quand les gens ne comprennent pas que les végétariens ne mangent pas de poisson non plus. Pour la plupart des gens : végétarien = personne qui ne mange pas de viande.

Mais pourquoi m’être lancée dans ce défi, si au final je ne deviens pas végétarienne ?

Parce que j’avais envie de voir ce que ça faisait de suivre un régime alimentaire végétarien. Je voulais voir l’impact de la viande et du poisson sur mon corps, même si j’en mangeais très peu.

Je me suis sentie rapidement moins ballonnée. Moins de maux de ventre, moins de sensation de lourdeur au quotidien. J’ai remplacé les protéines animales par des protéines plus végétales, comme les graines de chia ou le sésame. Idem, j’ai mis plus de légumineuses dans mon alimentation. Et j’ai aimé ça.

MAIS. Plus j’ai avancé dans le défi et plus quelques aliments m’ont manqué. Comme les sushis ou le saumon fumé. Le jambon cru aussi. Par contre, là, tout de suite, je n’ai plus envie de manger du poulet, une côte de boeuf ou bien des saucisses. Ca reviendra peut-être, j’ai mangé par exemple des kefta l’autre jour et j’ai apprécié ce met. Même si j’ai désormais envie que ma consommation de protéines animales soit encore plus réduite qu’avant.

Le défi #1moisvégétarien m’a permis aussi de me remettre à cuisiner, à envisager mon alimentation autrement. A découvrir de nouvelles saveurs ou associations, comme les spaghettis de quinoa par exemple.

J’ai redécouvert des cuisines que j’adore, comme la cuisine libanaise ou la cuisine indienne, mais version végétarienne. Et j’ai kiffé.

Honnêtement, peut-être que je finirai par être végétarienne à 100%. Mais pas maintenant. Disons que je suis végétarienne à 90%. Je vais continuer à privilégier les plats végétariens, mais je ne vais pas me mordre les doigts si je craque pour une pizza royale ou si j’accompagne mon copain dans un restaurant de viande.

Et puis c’est peut être égoïste, mais je n’ai pas envie de m’enfermer dans des cases à l’heure actuelle. Notamment parce que quand tu as un blog et que tu postes tes repas sur les réseaux sociaux, y’a toujours quelqu’un pour te dire que ce que tu fais n’est pas bien. Et notamment chez certains végétariens qui poussent le truc à l’extrême. Je comprends et je respecte totalement les croyances et les convictions des végétariens (j’ai d’ailleurs regardé des documentaires sur l’industrie de la viande, et croyez moi, ça m’a bien calmée !), mais comme je le disais plus haut, je n’ai pas envie qu’on m’impose un mode de vie comme je n’ai pas envie de l’imposer à mon entourage. Alors j’imagine si je vais déjeuner dans un restaurant de viande ou de poisson les commentaires auxquels je vais avoir le droit si j’annonçais que j’étais végétarienne ;)

Tout ça pour dire que je ne regrette absolument pas d’avoir relevé le défi #1moisvégétarien. Au contraire ! J’ai appris à manger autrement, à manger plus de légumes. Je pense que j’aurai plus facilement pu me passer de poisson ou de jambon cru si j’avais pu manger du tofu, mais comme je suis interdite de soja pour raisons médicales, je dois mettre une croix dessus.

Si le défi vous tente, je vous invite à le relever ! C’est un bon moyen de réduire au moins sa consommation de viande/poisson et pour celles qui envisagent d’être végétariennes, c’est aussi un bon moyen de voir ce que cela donne concrètement en vrai, au quotidien :)

Et vous, que pensez vous de ce défi ? :)

Author

Blogueuse lifestyle à tendance feel good, je blogue depuis près de 10 ans !

54 Comments

  1. Être végétarien fait travailler l’imagination pour la création des plats, l’alimentation devient variée entre les légumes, les féculents, les céréales… Végétarien on l’est pour soi et pour différentes raisons.
    Le point noir est la restauration… Difficile de sortir au restau.. La France n’est toujours pas prête.
    Contente de ton challenge

    • Exactement, comme je le dis dans l’article, on devient végétarien (ou non) pour soi et en fonction de ses croyances/de son éthique :)

  2. Je trouve pas mal ce défis. C’est sur que ça doit forcer à réfléchir à ce que tu met dans ton assiette et comment le manger. Et puis ça permet de se rendre compte que suivre un régime particulier n’est pas une chose faicle.
    Mais ça me fait penser au fait que quand on est pas végétarien, il y a toujours quelqu’un pour te dire que tu mange mal, tu es un assassin assoiffé de sang ect…
    Manger de la viande c’est pas mauvais pour la santé. C’est comme tout, il s’agit de faire attention.
    Et l’on peut manger de la viande en faisant attention à ce que l’on met dans son assiette, c’est a dire privilégié de la viande Bio, locale ect… Et déjà cet effort là n’est pas évident.
    Voilà mon avis, parce que j’en ai un peu marre de voir des gens se justifier de ne pas etre végé…. J’aime la viande. Et je vais pas dire à mon voisin si ce qu’il mange c’est bien ou pas. ^^

    • Oui, je ne pense pas non plus avoir dit que manger de la viande était mal ;) Et je comprends qu’on aime en manger !
      Mais je pense qu’il faut quand même faire attention à la viande que l’on met dans son assiette : privilégier le boucher à la viande sous vide vendue en supermarché, essayer de s’intéresser à la fabrication de la viande, aux conditions vécues par l’animal…

      • Oui je suis d’accord. Je te dis ça parce que tu parle des gens qui ont la critique facile sur Insta par exemple ^^.
        Et j’ai un peu le sentiment en ce moment que ce n’est pas toujours bien vus de manger de la viande.

  3. Végétarienne depuis mes 8ans,et très bien comme ça.. mais il est vrai que les restos devraient tjs inclure un plat végétarien à la carte pour nous proposer autre chose qu une salade composée

    • Peut être qu’au fil du temps, je le deviendrai, je ne sais pas. Mais pour l’instant, même si la majeure partie de mon alimentation est végétarienne, je n’ai pas envie de dire non de temps en temps à des sushis ou un plat avec de la viande :)

  4. Je suis à mon tour d’accord avec toi et ta conclusion! Je respecte à 200% les végétariens mais j’avoue que depuis quelques mois la mouvance sur les réseaux sociaux me gonfle beaucoup! Je m’explique : voir tous les bons conseils, les idées repas de l’alimentation végétarien, je trouve cela instructif et enrichissant mais se sentir criminel parce qu’on mange de la viande je n’en peux plus! Et en ce moment j’ai vraiment le sentiment que devenir végétarien est le truc qui sauvera l’homme, le monde et la planète et que si tu le fais pas tu es un vilain monstre! Perso je n’en mange pas énormément. Comme toi un peu de jambon et lardons et j’avoue des tartares et sushis, et pas question pour moi de passer à côté de ça, mais je suis pour une meilleure conso et une consommation moins systématique! Je suis donc en total adéquation avec ton bilan et ravie de voir que tu n’y juges personnes. J’attend de voir tes idées recettes avec ou sans viande surtout qu’elle s’inscrivent dans une démarche de bien être. Et tout comme toi je suis en mode j’ai repris le sport depuis septembre et je dois rééquilibrer mon alimentation, donc je te suis…

    • « se sentir criminel parce qu’on mange de la viande je n’en peux plus! » En fait, je pense que ça dépend vraiment de la façon dont les gens font passer le message.

      Il y a certaines personnes qui effectivement pointent du doigt les gens qui mangent de la viande ou des produits à base de produits d’animaux (type fromage, oeufs, lait…) mais dans mon entourage en tout cas (comme ma copine ManonAnyway), j’ai la chance d’avoir des végétariens qui ne sont pas dans le discours moralisateur.

      C’est pour cela que j’ai tenu à faire mon bilan de cette manière :) Pour les recettes, il y en a déjà quelques unes sur le blog et je continuerai à en poster :)

    • Je suis assez d’accord avec toi, avec l’impression parfois d’être un assassin ^^ Mais comme toujours, c’est à nuancer.

  5. Ravie de lire ton article ma belle ! Et même si ton bilan est différent du mien, je suis 100% d’accord avec toi sur ces points : il faut écouter ses envies, ne jamais tomber dans la frustration et ne jamais être dans la moralisation. Je partage aussi tes avis sur les restaurants. En effet, je galère parfois à trouver des options végé mais je pense que ça va en s’arrangeant. Que du positif en somme ! :)

  6. Bravo à toi pour ce mois végétarien :)
    Je te rejoins sur le coté, chacun mange comme il veut et j’ai pas envie d’être dans une case ^^
    Perso, je ne suis pas fan de viande SAUF le sacro-saint steack haché que l’on retrouve dans les hamburger. Au final je mange peux de viande (le poisson est interdit par la loi divine de Platypusisme ^^) par ce que je n’aime pas ça et souvent les gens ont du mal à comprendre quand je ne prend pas de viande ou vraiment très peu (histoire d’être poli et de goutter) lors de repas. Ça a été difficile à comprendre dans la famille de ma femme qui mange de la viande à tout les repas. Même au bout de 15 ans j’ai quand même droit à de la viande à tout les repas (heureusement que c’est pas repas de famille tout les jour XD), c’est juste que souvent j’ai mon bout de viande rien que pour moi parce que je n’aime quasi aucune pièce de viande.

    Pour moi, le meilleur des régimes alimentaire c’est celui ou on mange ce que l’on aime manger, et au final on fini toujours par trouver un équilibre entre raisonnable et plaisir.
    Je trouve ça bête de devoir ce mettre dans la catégorie végétarien ou carnivore parce que de toute façon personne n’est ni l’un ni l’autre. L’Homme est omnivore, il mange ce qu’il veut ^^

    • Tout à fait d’accord avec toi ! Et je te rejoins sur le côté « dur dur de faire comprendre qu’on mange pas beaucoup de viande/de poisson » : ma belle-famille hier m »a encore fait des remarques parce que je ne mange quasiment plus de viande, à base de « on te renie », « on veut pas entendre parler de ça », etc… Dommage, car je ne veux pas leur imposer ma vision des choses mais j’aimerai bien qu’on respecte quand même la mienne ^^

  7. Bravo pour l’expérience !
    Et le fait que tu dises que tu as ressenti moins de ballonnement ni de lourdeur me donne envie de faire ce genre de plats dans la semaine… ;)

  8. Let's lounge Baby Reply

    C’est intéréssant .Mais j’aurai du mal perso LOL Belle journée!

  9. Je suis incapable de faire ce type de défi si longtemps. J’aime manger autant de viande que de poisson.
    Je respecte les choix de chacun et sais combien c’est contraignant. Une de mes amies est végétarienne et c’est l’enfer pour moi quand elle vient à la maison.. Je ne sais jamais quoi cuisiner !
    En tout cas, je te trouve bien courageuse:
    Bonne journée
    Chloé

    • Oh pourtant il y a plein de plats végatariens sympas à cuisiner, et qui changent de la salade composée ou du plat de légumes ^^

  10. Je mange déjà très peu de viande, un peu comme toi et franchement ça me tente bien, juste pour voir comment c’est. Mais le souci c’est que j’adore le poisson mais vraiment j’adore ça et je pense que je pourrais difficilement m’en passer… À voir ! :)
    Mais merci pour ton témoignage, j’essaierai peut-être ce défi!
    À bientôt.

    • Alors moi je suis pas une grande fan de poisson, à part le thon et le saumon (dans les sushis ^^). J’ai facilement tenu le défi meme si ça a été dur à la fin, et que j’ai qu’une seule hâte : en manger à nouveau :)

  11. C’est très intéressant comme défi, et surtout bravo pour ton courage car c’est vrai que bcp de gens sont du genre à pas mal critiquer les végétariens et ce qu’ils mangent. Meme quand on mange juste bio on se prend des réflexions pas toujours agréables comme quoi c’est trop cher ou que ça sert à rien..donc j’imagine pas l’enfer pour les végé ^^ par contre je pensais pas que c’était galère à ce point dans les restaus pour trouver une alternative végé!

    • Oui tout à fait, c’est vrai que ce genre de critiques/défis peuvent aussi s’appliquer aux personnes qui mangent bio !

  12. C’est une super idée, ce défi ! Moi-même, je mange de moins en moins de viande, sans pour autant me ranger dans une catégorie quelle qu’elle soit.. Peut etre la « flexitarienne », qui choisit de manger de la viande ou pas en fonction de la qualité et de l’origine de cette dernière. Pour les végétariennes qui cherchent du bon tofu sur Marseille, il y a une épicerie chinoise qui en vend du frais, juste derrière la « gare » du métro de Noailles, au dessus du marché du même nom ! Bisous !

    • Oui voilà, je pense que l’essentiel est de se faire plaisir et de manger en faisant attention à la provenance de la viande :) Pour le tofu, dommage que je n’y ai pas le droit, sinon j’aurai filé direct en acheter ! :)

  13. Bilan super intéressant ! Je ne me sens pas concernée par l’aspect végétarien mais comme tu dis l’alimentation c’est personnel, et c’est quelque chose qui est en permanence jugé. C’est fatiguant. Chacun fait ce qu’il veut, de toute façon ça ne contentera jamais tout le monde. Que chacun prenne plaisir à manger c’est le principal, qu’importe si c’est avec des burgers, une entrecôte ou du tofu !

  14. Ce qui m’énerve le plus ce sont les gens qui te font des grands sourires et te prennent pour une débile en disant « mais il faut manger de la viande ! Il faut une protéine à tous les repas ! Tu vas avoir des carences tu sais ! »
    Je mange très peu de viande ou de poisson, donc j’y ai droit souvent.
    Et je rabâche que non, il n’y a pas que la viande pour apporter des protéines, et non je n’ai pas de carences. Mais ça n’a pas l’air de rentrer chez certains, malheureusement…

    • C’est ça ! Il n’y a pas que la protéine animale, on en trouve aussi dans les oeufs, les lentilles, le sésame… Et puis on a pas besoin non plus de 3 tonnes de protéines pour vivre en plus :)

  15. Hello Amélie !
    J’attendais ton article avec impatience ;)
    Le défi #1moisvegetarien me parle, je me lancerais peut-être…
    Je ne suis pas très viande et si je n’en mange pas pendant une semaine, bah c’est pas grave ;)
    Par contre, comme toi, je suis une très grande fan de sushis !

    • Après moi j’ai fait un mois, mais tu peux déjà le faire sur une semaine et voir ce que ça donne :)

  16. Super defi que tu as réalisé là. Tu peux etre fiere de toi tu sais peu importe ce que les gens peuvent penser !!! Je mange tres peu de viande, comme toi, on va dire que je suis à 70% végétarienne par rapport à toi. Je sais que jamais je pourrais me passer du petits saucissons à l’apéro mais je trouve l’idée tres interresante. Je ne suis pas contre, l’idée un jour d’essayer. En attendant je debute dans l’achat de la viande « local et bio » mais c’est pas évident du tout. En tous cas bravo Amélie pour ce défi

    • Tu as la Ruche qui dit oui, qui permet d’acheter de la viande locale et pas trop chère ;)

  17. Ce défi est une bonne idée, j’aimerais bien essayer un de ces quatre. Cela me permettrait d’apprendre par quoi remplacer la viande pour avoir des repas bien équilibrés et qui calent. Aujourd’hui je trouve que je mange assez bien et équilibré pour une étudiante mais comme tout étudiant, la viande c’est cher et du coup c’est une fois toutes les deux semaines (sinon, comme toi le jambon est mon ami). Ce serait du coup plus un défi pour apprendre à la remplacer correctement et pour être plus inspirée pour cuisiner les légumes. J’adore ça mais je ne suis pas inspirée du tout quand on sort des soupes/tagliatelles de courgettes/légumes rôtis ou à la provençale/farcis..

  18. Je trouve que d’avoir relever ce défi est une belle idée. Il ne faut pas te mettre la pression avec le mot « végétarisme » qui est parfois mal vu en France, je ne sais pas trop pourquoi.
    En tant que végétarienne, je ne peux que t’inciter vers ce mode de vie mais je respecte aussi ta volonté de prendre ton temps et de ne pas imposer tes choix à ton entourage. C’est une décision qui changera à la fois ta façon de te nourrir mais qui t’obligera parfois à devoir te justifier auprès des autres et ce n’est pas toujours évident ! Il faut être prêt/e à assumer ce choix de vie avant de se lancer…

    Je serai bientôt végé depuis 3 ans et mon compagnon aussi et c’est vrai qu’à deux on se sent plus fort et c’est tellement plaisant pour nous de découvrir sans cesse des plats et des cuisines du monde sans viande & sans poisson.

    Je suis contente de voir ce genre de post sur ton blog car ça peut donner des idées à tes lectreurs/trices et ça c’est chouette !

    • Merci ma jolie ! Ce mois a vraiment été une très belle expérience et franchement, j’aurai bien du mal à reprendre mon alimentation d’avant… Du poisson ou de la viande encore un peu une fois de temps en temps, mais beaucoup moins qu’avant et encore mieux réfléchi !

  19. Salut! Super idée et bravo! je voulais savoir s’il était possible d’avoir quelques idées de repas/recettes que tu as fait durant ce mois pour donner des idées à celles qui veulent se lancer?

    Merci!

    • Il y a déjà des recettes sur le blog, et puis aussi des idées sur mon compte Instagram : @sogirlyblog ;)

  20. Avec tous ces termes concernant les vegetariens, j’ai besoin qu’on m’éclaire un peu =)
    J’ai des copines soit disant végétariennes, vegetaliennes et flexitariennes !

    J’ai appris que végétalien ca veut dire aucun aliment d’origine animal ou insecte (miel par ex)
    j’ai appris qu’il y a plusieurs types de végétariens :
    ceux qui mangent du poisson/des fruits de mer + laitages + oeufs
    ceux qui mangent aucun produit de la mer mais des laitages et des oeufs, oui
    ceux qui n’acceptent que les fruits de mer et poissons

    et j’ai appris que le flexitarisme c’est du « vegetarien » à la maison et à l’exterieur c’est comme tout le monde ou presque

    • Alors pas définition, les végétariens ne mangent AUCUNE viande. Et le poisson est une viande animale donc tes amis qui se disent végétariens mais qui mangent du poisson ne le sont pas ;) Il sont flexitariens.

      Les végétariens mangent des oeufs, du lait, du miel… aucun souci avec ces produits d’origine animale :) En fait le végétarien ne mange pas de viande, tandis que le végétalien ne mange rien ni ne consomme de produit d’origine animale, même pour les vêtements ou les produits de beauté ;)

  21. C’est chouette que tu en parles sur le blog :) pour ma part je ne me vois pas du tout passer végétarienne. Diminuer ma conso de viande et de poisson pas de soucis nous le faisons déjà avec notre démarche de diminution des déchets et de rééquilibrage alimentaire mais je n’irais pas plus loin. Je ne dis pas jamais hein on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve et si notre façon de penser sera la même dans 2, 5 ou 10 ans ^^

    En tout cas c’est super d’en avoir parler et d’avoir partager ton expérience!! Je trouve ce défis super sympa :)

    Bonne journée

  22. Je suis tombée par hasard sur cet article sur Twitter, et il m’interpelle, vu que je suis végétarienne depuis quelques mois maintenant. Je n’ai pas suivi ton cheminement sur instagram, alors j’ai une petite question : pour quelle raison t’es-tu lancée dans ce défi ? Pour manger mieux, pour la cause animale, pour des raisons écologiques… Ou juste pour essayer ? Je pense que la réflexion derrière ce changement a beaucoup d’effet sur sa « réussite » ou pas (je ne veux pas dire que décider de continuer à manger de la viande est un échec, je ne sais juste pas comment le formuler :D)

    Personnellement depuis que je suis végétarienne absolument rien ne m’a manqué, ca a été plus un soulagement et un plaisir qu’un défi ou une épreuve. Un ami est devenu vegan un jour, j’en ai discuté avec lui, et tout à coup j’ai eu une épiphanie : je me suis demandée pourquoi je mangeais de la viande ou du poisson et je n’ai pas pu trouver une seule raison. J’aime bien le goût, mais j’aime encore plus le goût des plats sans viande ; ca coûte cher ; ca pollue ; et à partir du moment où on réfléchit trente seconde que ce morceau de viande c’était avant un animal vivant, ca devient impossible (enfin pour moi) de ne pas voir cet animal qu’on a tué pour moi. Du coup ca a vraiment été facile : j’adorais les sushis par exemple, mais maintenant quand j’en vois, mon premier réflexe, que je refuse maintenant de réprimer, est de penser au saumon qui étouffe quand on le sort de l’eau, et tout de suite ca coupe toute envie. J’ai la chance d’habiter un pays où le végétarisme est plutôt bien intégré et où il y a toujours des options sans viande dans les restaurants, mais quand je vais au resto en Belgique où c’est comme en France, je ne me dis pas « ah zut, ca complique tout le fait que je sois végétarienne, pourquoi je me complique la vie ? » je me dis « ce resto est nul, avec une carte si peu diversifiée je ne reviendrai plus ici ». Mes parents et ma famille ont été choqués et j’ai eu assez souvent des remarques surprenantes de gens qui ne peuvent pas envisager la vie sans viande, mais ma démarche est tellement naturelle, tellement inévitable pour moi, que je n’ai aucun souci pour le leur expliquer et au final ils se rendent compte que je profite tout autant de la nourriture qu’eux. Je n’essaie de convertir personne, même si j’ai aussi mal au coeur pour les animaux dans les assiettes des autres, mais je suis persuadée que c’est plutôt par l’exemple qu’on peut changer les choses dans ce cas-là ; quelqu’un qui devient végétarien en ayant conscience de se priver de quelque chose qu’il/elle apprécie, ca ne peut pas durer je pense, tandis que quelqu’un qui devient végétarien après s’être rendu compte que la vie est tout aussi belle sans viande, ca c’est une conversion réussie :)

    Oups, j’ai pondu un pavé, désolée :D En tous cas merci pour cet article, j’aime découvrir les expériences des autres !

    • Hello Nathalie,

      merci pour ce commentaire. Effectivement, je crois qu’on est pas du tout dans la même démarche ;)

      Pour ma part, comme je l’explique dans l’article, je mangeais déjà très peu de viande. Et la viande que je mange, je fais hyper attention à son origine. J’ai lu plusieurs livres, vu des documentaires sur l’industrie animale et crois moi, cela m’a déjà calmée. Quand je me suis lancée dans ce défi, j’avais ces idées en tête et j’ai juste eu envie de voir si je pouvais faire au moins 1 mois végétarien, apprendre aussi à cuisiner autrement et à découvrir de nouvelles saveurs. Plus dans un esprit curieux que dans une démarche de passionaria des animaux ;)

      Je ne pense pas que l’on puisse devenir végétarien du jour au lendemain. Comme je le dis au final, je pense être végétarienne à 90% et rien ne dit que dans les prochains mois, je le deviendrai complètement. Mais je n’ai pas envie de prendre tout cela à la légère (contrairement à ce que tu penses peut être) donc je préfère avancer, évoluer lentement mais sûrement plutôt que de changer d’un coup mon alimentation.

      • Non non je te rassure, je ne pense pas que tu le prennes à la légère, au contraire, je pense que tu as pris ce changement comme une expérience à tester sérieusement, tandis que je me suis lancée du jour au lendemain sans réfléchir… Je ne fréquente que peu de personnes qui aient fait cette démarche et tous ceux avec qui j’en ai parlé ont des motivations éthiques ou autres très tranchées, c’est pourquoi j’étais curieuse d’en savoir plus sur les tiennes qui sont un peu différentes. Merci d’avoir répondu et félicitations pour ta curiosité envers d’autres modes de vie, c’est une richesse

  23. C’est vraiment bien que tu ais tenu le coup pendant un mois. Bon bien sûr c’est plus facile si tu ne mangeais déjà pas beaucoup de viande. J’avais vu ton défi sur Instagram et avais songé à le suivre aussi mais comme je partais pour deux semaines en vacances à l’étranger j’avais envie de goûter à la nourriture locale forcément et celle-ci était principalement carnivore lol
    Je vais peut-être m’y lancer ce moi-ci mais je sais que ça sera dur car j’ai l’habitude manger beaucoup de viande et pour des raisons éthiques j’ai souvent songé à arrêter mais j’aime beaucoup ça :-(

    Je te tiendrais au courant si j’y arrive en taguant #1moisvégétarien

  24. Pingback: Feel Good // 5 recettes végétariennes pour vos repas - Le So Girly Blog

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.