Tag

weekend

Browsing

Alors que les vacances de la Toussaint battent leur plein, je me suis dit qu’il pourrait être intéressant d’écrire un article sur les destinations en France qui sont très agréables pour s’organiser un petit weekend en automne. Que vous n’ayez qu’un weekend pour partir comme quelques jours pour un séjour plus long, voici de chouettes destinations en France parfaites pour l’automne.

Paris

Paris fait partie de ces destinations où j’aime me rendre tout au long de l’année, pour un court séjour (2-3 jours max). L’automne lui donne une aura un peu plus romantique, avec ses parcs aux feuilles dorées (comme le jardin du Luxembourg ou les Tuileries, qui sont deux endroits que j’affectionne particulièrement). Malgré la pluie, profitez-en pour vous accorder un séjour cocooning, avec des visites de musée, un petit café/croissant bien au chaud ou bien encore une pause déjeuner au 8ème étage du Printemps, avec une vue imprenable sur la ville.

Bordeaux (et ses vignobles)

Saint Emilion (crédit photo : Bon Traveler)

Pourquoi ne pas profiter de l’automne pour en profiter pour découvrir les vignobles bordelais ? Programmez-vous une balade dans l’arrière-pays bordelais pour découvrir des endroits moins fréquentés qu’en été comme le village de Saint-Emilion, ou bien profitez-en pour suivre un atelier à l’Ecole du Vin de Bordeaux.

Si vous voulez rester plutôt dans Bordeaux, c’est l’occasion de découvrir les musées bordelais ou bien de profiter de la dernière expo aux Bassins de Lumière. Enfin, si vous voulez plutôt un séjour cocooning, pourquoi ne pas vous évader l’espace d’un weekend aux Sources de Caudalie ?

La Dordogne

(crédit photo : Lascaux Dordogne)

Restons dans la région avec une virée en Dordogne pour un weekend ou des vacances d’automne. Cette région est connue pour ses paysages vallonnés, ses villages médiévaux et sa cuisine délicieuse. En automne, vous pouvez explorer les marchés locaux et les grottes préhistoriques. L’automne a le chic d’apporter une touche de mystère à la Dordogne…

C’est aussi une bonne idée de destination pour le printemps, quand le beau temps arrive et que les températures grimpent légèrement. La Dordogne est un spot sympa pour le camping. Installer sa toile de tente ou partir en van, deux-trois hamacs pour un weekend entre amis…Voilà une bonne idée, non ?

Les châteaux de la Loire

(credit photo : châteaux de la loire)

Voilà une destination idéale pour un weekend automnal ! La vallée de la Loire est célèbre pour ses châteaux majestueux. En automne, les feuilles des arbres prennent des teintes dorées, ce qui crée un décor encore plus enchanteur pour la visite de ces monuments historiques. Parmi ses nombreux châteaux, tous plus majestueux les uns que les autres, voilà un top 10 de ceux à visiter absolument :

  1. Château de Chenonceau
  2. Château de Chambord
  3. Château de Blois
  4. Château de Chaumont-sur-Loire
  5. Château du Rivau 
  6. Château de Brézé 
  7. Château d’Azay-le-Rideau 
  8. Château royal d’Amboise
  9. Château de Cheverny
  10. Château de Villandry 

La Côte d’Azur

(crédit photo : Riviera Bar Crawls Tour)

Généralement, la Côte d’Azur propose un temps très clément pendant la saison automnale (sauf ces dernières semaines, à l’heure où j’écris cet article). Si vous recherchez la douceur et le soleil, c’est la destination idéale pour vous évader pendant l’automne. Vous pouvez vous détendre sur les plages, visiter des villages côtiers pittoresques et profiter de la cuisine méditerranéenne, si le temps est au rendez-vous.

La Savoie

Je vous reparlerai bientôt de Chambéry, où j’ai eu la chance de passer un weekend il y a quelques semaines. Mais de ce que j’ai vu, je pense que c’est une destination parfaite en automne pour un weekend ou un court séjour. Se promener ou faire une randonnée vers le lac du Bourget, découvrir la cité médiévale de Chambéry, déguster une délicieuse fondue… Bref, je pense que la Savoie, que je ne connais que très peu, regorge de trésors et de sublimes paysages en automne !

Dijon et ses alentours

(source : Bourgogne Tourisme)

Si vous voulez un séjour placé sous le signe de la gastronomie et de l’épicurisme, pourquoi ne pas vous rendre du côté de Dijon ? La Bourgogne est en effet réputée pour ses bons petits plats et ses délicieux vins. Je vous invite d’ailleurs à visiter la Cité de la gastronomie à Dijon, que j’ai eu la chance de visiter en début d’année.

En novembre, la Côte d’Or met d’ailleurs les petits plats dans les grands pour les gourmets et les amateurs de vin. Ventes des hospices, paulée et fête des vins à Beaune ou foire gastronomique à Dijon… Voilà une chouette destination pour l’automne !

La Normandie

Je n’ai visité la Normandie qu’au printemps et en été, mais j’avoue que ça me tente bien d’y aller en automne, pour un petit weekend ou des mini-vacances. Les plages de Normandie offrent un charme particulier en automne, avec leurs falaises et leurs villages côtiers. Vous pouvez également visiter les célèbres jardins de Giverny, immortalisés par le peintre Claude Monet qui sont dans ma liste des endroits où je veux absolument aller (et que je n’ai toujours pas fait….).

La Rochelle

Terminons cet article dédié aux destinations idéales pour un weekend en automne par La Rochelle. Si vous aimez prendre un grand bol d’air en bord de mer, c’est parfait. Nous avons souvent de la pluie et du vent (dis comme ça, ça donne pas trop envie…) mais avec la mer, ça ajoute un peu de charme à l’ensemble. Et nous avons surtout la chance d’avoir un climat plutôt changeant, avec du soleil assez régulièrement. Profitez de l’automne à La Rochelle pour découvrir l’aquarium, vous balader en bord de mer… Ou même aller faire une balade sur l’île de Ré, bien moins fréquentée que pendant l’été ! Et laissez-vous bluffer par la lumière dorée qui vient caresser le ciel rochelais… Une bonne idée pour un weekend cocooning à La Rochelle !

Et vous, quelles sont vos destinations préférées pour un weekend en automne ? N’hésitez pas à partager vos bonnes idées en commentaire.

Bonne nouvelle : cette année, les ponts de Mai permettent de prendre quelques jours de repos pour se reposer ou partir à la découverte de chouettes destinations ! Si vous êtes en manque d’idées, pourquoi ne pas venir vous ressourcer sur la côte Atlantique ? Petit tour des destinations où il fera bon poser ses valises en Mai !

La Rochelle

Impossible de ne pas commencer cet article sans parler de ma ville ! La Rochelle est une ville historique située sur la côte ouest de la France, à 2h30 de train seulement de Paris. Elle offre de nombreuses attractions touristiques, notamment son célèbre aquarium, ses tours médiévales et ses rues pavées pleines de charme. Pour les ponts de mai, vous pouvez également profiter des plages environnantes, notamment la plage des Minimes, celle de Chatelaillon-Plage ou bien encore la plage de Chef de Baie, avec son célèbre bar de la plage.

L’île de Ré

L’île de Ré est une destination prisée des vacanciers pour ses plages de sable fin et ses villages de pêcheurs pittoresques. Elle est accessible depuis La Rochelle par un pont de 3 kilomètres, dont le passage en voiture coûte 8€ hors saison. En été, comptez 16€.

Pour les ponts de mai, vous pourrez profiter du calme avant la haute saison estivale tout en vous baladant à vélo sur les pistes cyclables de l’île. L’occasion de manger une glace à la Martinière à Saint-Martin de Ré, de prendre un petit verre sur le port d’Ars-en-Ré ou bien encore de faire de longues balades en bord de plage, notamment à deux pas du Phare des Baleines.

Biarritz

Biarritz est une ville balnéaire du Pays basque français. Elle est réputée pour son ambiance chic et sa plage de sable fin bordée de restaurants et de cafés. Pour les ponts de mai, vous pourrez profiter des nombreuses activités proposées par la ville, comme le surf, le golf et les randonnées pédestres. Pour ma part, je n’y suis toujours pas allée mais Biarritz fait partie des destinations où j’aimerai prochainement partir quelques jours, pour changer d’air !

Arcachon

Arcachon est une ville balnéaire située sur le bassin d’Arcachon, dans la région de la Nouvelle-Aquitaine. Elle est souvent fréquentée par les Bordelais, qui y vont pour profiter de ses belles plages et de l’air marin. Elle est réputée pour ses plages de sable fin, ses dunes et ses huîtres.

Pour les ponts de mai, vous pourrez découvrir le parc naturel régional des Landes de Gascogne, qui se trouve à proximité, ou faire une excursion en bateau pour admirer la dune du Pilat, la plus haute dune d’Europe.

Les Sables-d’Olonne

(photos : Office de tourisme des Sables d’Olonne)

Les Sables-d’Olonne est une ville située sur la côte vendéenne, dans la région des Pays de la Loire. Elle est célèbre pour sa grande plage de sable fin et sa promenade en front de mer. Pour les ponts de mai, vous pourrez visiter le phare des Sables-d’Olonne, faire du char à voile sur la plage ou découvrir le patrimoine maritime de la ville au musée de la mer. C’est une destination très prisée en été, qui sera un peu plus agréable hors saison si vous n’aimez pas la foule ;)

En conclusion, la côte atlantique est une destination idéale pour les ponts de mai. Que vous cherchiez des plages de sable fin, des villages de pêcheurs pittoresques ou des activités en plein air, vous trouverez certainement votre bonheur sur la côte atlantique !

Il y a quelques semaines, j’ai pris le train direction les côtes normandes à la découverte de Cabourg et ses environs. La ville de Marcel Proust possède tout le charme des stations balnéaires Belle Epoque. Une adresse où il fait bon passer un weekend, entre culture, artisanat et gastronomie. Si vous avez prévu de passer par Cabourg, voici quelques adresses qui devraient vous donner envie !

A la découverte de Cabourg

Située dans le département du Calvados, la ville de Cabourg est connue comme la ville de villégiature de Marcel Proust. Cette station balnéaire à taille humaine est une destination idéale pour passer un weekend en famille ou en amoureux. Thalasso, hôtels, plage, petites boutiques et une belle offre culturelle et historique sont les principaux atouts de cette ville normande.

La mairie de Cabourg

Connue pour ses bains de mer dès 1855, Cabourg s’est développé au fil des siècles et a connu un essor florissant à la Belle Epoque. On retrouve d’ailleurs de magnifiques villas datant de cette période dans tout le centre ville. L’office de tourisme propose même des visites guidées pour vous permettre d’en savoir plus.

Nous avons commencé notre séjour à Cabourg par une petite visite de la ville, en remontant la célèbre avenue de la mer. Restaurants, boutiques et petites maisons en font un lieu privilégié pour avoir une première approche de la ville. Nous nous sommes ensuite rendus sur la célèbre promenade Marcel Proust, avec cette magnifique plage et ses parasols rayés. Même si le temps était capricieux, je dois avouer que je me serai bien installée sur la plage pour en profiter !

Lors de ce weekend à Cabourg, nous avons eu l’occasion de découvrir de nombreuses bonnes adresses. Pour que ce soit plus simple pour vous, je les ai regroupées par thématique.

Où manger à Cabourg et ses environs ?

Si comme moi vous aimez la gastronomie, la région de Cabourg est une véritable pépite. Evidemment, se situant en bord de mer, poissons et fruits de mer font la joie des bons vivants ! Nous n’avons pas eu l’occasion de tester de restaurants dans Cabourg même, mais de bonnes adresses dans les environs qui sont incontournables !

La réserve pêche iodé à Merville-Franceville Plage

A quelques minutes du centre-ville de Cabourg en voiture, direction Merville-Franceville Plage et ce magnifique restaurant panoramique situé dans un cadre idyllique. La réserve pêche iodé a ouvert ses portes il y a un peu plus d’un an et est vite devenue une adresse incontournable dans la région.

Une cuisine familiale, généreuse et de saison, qui met en valeur les produits locaux ! A la carte, on retrouve donc fruits de mer, poissons et grillades au brasero. C’est également un spot très apprécié pour l’apéritif, car le restaurant propose de belles planches à partager.

Découvrez la carte en cliquant ici 😉

Côté budget, comptez 28€ pour la formule déjeuner (entrée-plat-dessert). Les plats sont aux alentours de 20€. La spécialité du restaurant ? Le demi homard grillé au brasero (37€).

La réserve pêche iodé

Chemin de la Baie – Base nautique

14810 Merville-Franceville Plage

Les passantes à Houlgate

Pour découvrir la gastronomie normande, direction Houlgate ! Une carte volontairement réduite met en valeur les produits de saison et les producteurs locaux. En effet, la carte est renouvelée régulièrement pour s’adapter à ces produits frais. Ainsi, Edouard, le frère du chef Maxime Lehoucq, est marin-pêcheur et fourni au restaurant une partie des produits de la mer.

De retour en Normandie après quelques années passées auprès de chefs étoilés à Paris, Maxime Lehoucq a créé ce restaurant bistronomique il y 2 ans environ. Nous y avons déjeuné dans un beau patio, parfaitement ombragé.

Nous avons opté pour le menu entrée-plat-dessert à 30€. Des accords originaux, une cuisine délicate et gourmande. Bref, une très bonne adresse où venir en famille ou à deux !

Découvrez la carte en cliquant ici 😉

Les passantes

41 rue des Bains

14510 Houlgate

Dupont avec un T

Parce que je ne résiste jamais à une pause goûter, direction l’avenue de la mer à Cabourg pour me réchauffer chez Dupont avec un T ! Un salon de thé, pâtisserie et boulangerie, qui a pignon sur rue.

Avant d’être une pâtisserie, la maison Dupont était un café situé à Dives-sur-Mer en 1912. Dupont avec un T ouvre ses portes dans les années 90.

J’ai opté pour la formule « Le 4 heures de Proust », afin de déguster les fameuses madeleines ! ;) Pour 9,90€, vous avez une boisson chaude (double café grand cru, chocolat chaud ou thé) avec 2 madeleines Dupont au choix (selon le choix en vitrine).

J’ai trouvé le prix du goûter un peu élevé tout de même, mais les madeleines étaient délicieuses ! Le cadre est également agréable. Mais dans le style, cela m’a un peu rappelé Meert à Lille.

Dupont avec un T

6 avenue de la Mer

14390 Cabourg

Que faire à Cabourg ?

Il n’y a pas vraiment le temps de s’ennuyer à Cabourg ! Se balader sur la promenade Marcel Proust, aller jouer au Casino, s’accorder du temps en thalasso, faire un tour à l’hippodrome… Enfourchez un vélo loué chez Nomadeshop et parcourez la ville à votre guise, en admirant les superbes villas Belle Epoque !

La poterie de Bavent

La poterie du Mesnil de Bavent vient de fêter ses 180 ans, et c’est un endroit atypique que je vous recommande vivement ! A une dizaine de minutes en voiture de Cabourg, c’est un lieu qui vous permet d’entrer dans le monde des potiers. Un artisanat emblématique dans l’architecture des villas Belle Epoque de Cabourg.

C’est en effet ici que sont réalisés les épis de faîtage, que l’on retrouve sur les toits des villas. Plus une villa en possède, plus cela signifie que son propriétaire était riche.

A la poterie de Bavent, on retrouve donc ce superbe atelier de poterie qui permet d’en savoir plus sur ce métier. Nous avons eu ainsi l’occasion de tester le tournage, et croyez-moi c’est beaucoup plus dur qu’il n’y parait ! D’ailleurs, si l’expérience vous tente, sachez que la poterie propose des ateliers et des visites guidées ;)

Mais on retrouve également quelques artisans dans le domaine du cuir ou de la céramique, qui y possèdent leurs ateliers-boutiques. Ainsi qu’une grande brocante pleine de surprises !

La Villa du Temps Retrouvé

La Villa du Temps Retrouvé est un musée un peu à part dans le milieu de la culture. Ce « musée-maison » regroupe une belle collection d’oeuvres dont l’accrochage est renouvelé chaque année ! En effet, les oeuvres qui y sont présentées sont prêtées par d’autres musées (comme le musée des Beaux-Arts de Rouen ou bien le Musée d’Orsay à Paris), pour des périodes plus ou moins longues. Ainsi, chaque visite du musée ne se ressemble pas :)

La Villa du Temps Retrouvé vous offre un véritable voyage dans la Belle Epoque. Ici, rien n’est figé. On peut donc feuilleter à sa guise les ouvrages de la bibliothèque et découvrir notamment ce qu’aimait lire Marcel Proust. Il est également possible de s’asseoir dans un des superbes fauteuils d’époque et laisser son esprit vagabonder. Ou bien faire la démonstration de ses talents musicaux en jouant du piano !

La villa propose également des expositions temporaires. Nous avons ainsi pu en apprendre davantage sur Gustave Eiffel et ses réalisations à travers l’exposition ‘Gustave Eiffel, le visionnaire », qui est visible jusqu’au 20 novembre 2022.

Terminez votre visite en vous installant dans le jardin de la villa, avec un bon thé et quelques madeleines. Un véritable havre de paix, où j’ai adoré déambuler !

Découvrez les tarifs et infos pratiques 😉

La Villa du Temps Retrouvé

15 avenue du Président Raymond Poincaré

14390 Cabourg

Prendre l’apéro chez Guillou

Après toutes ces visites, si on prenait un petit apéritif* ? Direction Chez Guillou ! Ce bar à cocktail créé en 1957 par Jean Guillou, instituteur, est une véritable institution. Le lieu semble d’ailleurs figé dans le temps !

Le style d’origine est conservé précieusement : papier peint fleuri, boiseries, tables et tabourets en planche de tonneaux, lumière tamisée, ambiance feutrée et petite alcôve… Un véritable endroit authentique et convivial, où le patron, Jean-Marc Pelicier, vous reçoit comme à la maison ! Il a d’ailleurs à coeur de perpétuer les traditions de Jean Guillou.

La spécialité de la maison ? Une belle carte de cocktails et notamment des cocktails à base de crème fraîche ! Des cocktails servis simplement, sans chichis, pour mettre en valeur les alcools et ingrédients utilisés.

Chez Guillou

4 avenue de la Mer

14390 Cabourg

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Le festival Cabourg Mon Amour

Lors de notre weekend, nous avons été invités par le festival Cabourg mon Amour pour découvrir quelques artistes de la nouvelle scène française. Ce festival de musique est organisé chaque année sur la plage, à deux pas des dunes de Cap Cabourg.

Quels souvenirs ramener de Cabourg ?

Si vous aimez ramener des souvenirs de vos voyages, voici les souvenirs incontournables à ramener de votre virée à Cabourg !

Les coques de Cabourg

Je ne parle pas ici de fruits de mer, mais d’une petite douceur sucrée ! Les coques de Cabourg ont été créées par Eric Rolland, qui voulait mettre à l’honneur les fameuses petites coques que l’on retrouve sur les plages normandes. Ici, ce sont des coques en chocolat, avec une texture croustillante et fondante. On retrouve 3 saveurs : fleur de sel, caramel et teurgoule (une spécialité normande très proche du riz au lait).

Un petit cocktail de chez Guillou

Si vous avez aimé les cocktails de chez Guillou, sachez que Jean-Marc Pelicier a développé en 2003 les cocktails sous forme de petites bouteilles ! Des bouteilles de 20cl, disponibles à l’unité ou en coffret.

Découvrez la carte ! 😉

Une marinière

Vous connaissez mon amour des marinières ! J’ai eu la chance que l’on m’offre pendant le séjour une superbe marinière brodée.

Où dormir à Cabourg ?

Lors de notre séjour, nous avons séjourné à l’hôtel Mercure Cabourg Hippodrome. Idéalement situé à quelques minutes du centre-ville, on peut facilement y accéder à pieds, en vélo ou en voiture.

L’hôtel propose un espace spa, mais nous n’avons pas eu le temps d’en profiter ^^ Le petit déjeuner, servi en chambre ou sous forme de buffet, est un régal !

Hôtel Mercure Cabourg Hippodrome

Av. Michel d’Ornano 14390 Cabourg


Bref, vous l’aurez compris à la lecture de cet article, j’ai eu un vrai coup de coeur pour la superbe ville de Cabourg et ses environs ! Même si cela fait un peu loin depuis La Rochelle, c’est une destination où j’ai déjà prévu de retourner dès que possible pour en profiter davantage ! Et vous ? Connaissiez-vous déjà Cabourg avant de lire cet article ?

Vous vivez à La Rochelle ou vous avez prévu de venir passer quelques jours dans notre jolie ville au bord de l’Atlantique… Mais vous n’avez pas le permis ou pas de voiture ? Ce n’est pas un souci ! La Rochelle est en effet une ville qui se prête tout particulièrement à la mobilité douce. La preuve : je n’ai toujours pas mon permis et cela ne m’empêche pas de me déplacer en ville ou aux alentours ! Petit tour d’horizon des moyens de transports rochelais. Parcourir La Rochelle sans voiture est plus facile qu’il n’y paraît !

La marche

On a souvent tendance à oublier que le moyen de transport le plus simple et économique, c’est la marche à pieds. Surtout que La Rochelle s’y prête bien ! La ville est en effet à taille humaine et agréable à parcourir en marchant. Régulièrement, certaines zones du centre ville sont même piétonnisées pour en profiter pleinement. C’est notamment le cas de l’hyper centre l’été, les mercredis et les samedis. Idem pour le vieux port, dont l’accès aux voitures est plus que réduit depuis plus de 10 ans déjà.

Le vélo

Ville pionnière dans le vélo en libre-service (proposé dès 1976), La Rochelle propose un beau réseau de pistes cyclables et porte une attention toute particulièrement aux déplacements en vélo.

crédit : Yelo La Rochelle

Grâce à Yélo, plus de 700 vélos (dont certains sont électriques) sont disponibles dans la ville et son agglomération. Ces vélos sont à retrouver dans une centaine de stations, accessibles 24h/24 et 7j/7 dans la ville et ses alentours : Périgny, Chatelaillon-Plage, Angoulins…

Comment cela fonctionne ?

Pour utiliser un vélo Yélo en libre-service, 4 manières de vous inscrire s’offrent à vous :

  • téléchargez l’application Freebike, disponible sur iPhone et Android, et créer votre compte ;
  • créez votre compte sur le site internet Freebike : freebike.paryelo.fr ;
  • rendez-vous à l’une des stations vélo et utilisez l’écran tactile ;
  • ou rendez-vous à la Maison de la Mobilité, Place de Verdun à La Rochelle.
crédit : Yelo La Rochelle

Combien ça coûte ?

Il existe 3 formules à l’heure actuelle pour utiliser le service vélo Yélo :

  • Vous êtes abonné Yelo : 20€ à l’année avec une caution non encaissée de 200€.
  • Vous n’êtes pas abonné Yélo : 25€ à l’année avec une caution non encaissée de 200€.

Dans les deux cas, les tarifs de location lors de l’utilisation du vélo diffèrent en fonction du type de vélo :

Les frais d’utilisation diffèrent selon le type de vélo que vous souhaitez louer :

  • vélo mécanique : 30 premières minutes gratuites, puis 0,50€ de 30 à 60min d’utilisation, puis 1 € par demi-heure supplémentaire au-delà de 60 min.
  • vélo électrique : 1,30 € par demi-heure

Si vous voulez louer un vélo Yélo pendant votre weekend à La Rochelle ou si vous venez en vacances, c’est possible aussi ! C’est d’ailleurs ce que je faisais quand je revenais sur La Rochelle il y a quelques années.

Les frais d’inscription sont gratuits. Il vous sera seulement demandé un paiement de 1€ pour valider l’inscription, qui sera ensuite crédité sur votre compte. Comme pour un abonnement à l’année, une caution de 200€ est toutefois demandée.

Les frais d’utilisation :

  • vélo mécanique : 0,50 € les 30 premières minutes. Au-delà, l’utilisation sera facturée 1 € par demi-heure supplémentaire.
  • vélo électrique : 1,30 € les 30 premières minutes. Au-delà, l’utilisation sera facturée 1,80 € par demi-heure supplémentaire.

Sachez qu’il existe aussi des formules de location de vélo longue durée proposées par Yelo, avec un vélo que vous conservez chez vous. Plus d’infos sur ce lien.

credit : Francis Giraudon

Si vous possédez votre vélo, sachez que la ville de La Rochelle et son agglomération a mis en oeuvre au fil des ans de nombreuses pistes cyclables pour se déplacer en toute sécurité. L’office de tourisme propose même des idées de balades en vélo pour découvrir la ville et ses environs !

Le bus

credit : Par KiwiNeko14 via Wikipedia

Le réseau de bus est très bien développé à La Rochelle et vous permet de vous déplacer facilement en ville comme sur toute l’agglomération.

Les lignes Illico sont les lignes les plus fréquentes, avec des horaires de passage toutes les 10 à 15 minutes en moyenne. Il s’agit de 4 lignes qui couvrent une large partie de la ville :

  • Illico 1 : Aytré – Laleu ou La Pallice (selon les bus : ligne pratique pour aller à l’aéroport notamment)
  • Illico 2 : Villeneuve – Mireuil
  • Illico 3 : Lagord – Bongraine
  • Illico 4 : Beaulieu – Les Minimes

Combien ça coûte ?

Vous pouvez retrouver le détail des différents tarifs qui s’offrent à vous sur le site de Yélo car il existe différentes offres selon vos besoins ou votre situation (notamment pour les tarifs réduits). Mais voici un petit récap des principaux tarifs :

  • Ticket unitaire : 1,30€ (valable 1h, avec correspondance)
  • Ticket 10 voyages : 11€
  • Abonnement mensuel : 35€
  • Abonnement annuel : 350€

Vous pouvez acheter vos tickets de bus auprès du chauffeur, à la maison de la mobilité, chez certains revendeurs (notamment les bureaux de tabac). Pour ma part, j’utilise la version dématérialisée, via l’application Yélo. Il me suffit de flasher un QR code dans le bus pour utiliser un ticket.

Bon plan : tous les 1er samedis du mois, le bus est gratuit sur l’ensemble du réseau !

Le passeur & le bus de mer

Credit : Yelo La Rochelle

C’est peut-être mon moyen de transport préféré à La Rochelle : le passeur. Je le prenais d’ailleurs pour aller à l’université quand j’étais plus jeune !

Avant toute chose, une précision :

  • Le passeur effectue la liaison maritime entre le Vieux Port et la Médiathèque Michel Crépeau (en moins de 5 minutes)
  • Le bus de mer effectue la liaison maritime entre le Vieux Port et le Port des Minimes (en 20 minutes environ)

Dans les 2 cas, ce sont des bateaux silencieux et non polluants, qui fonctionnent grâce à l’énergie électro-solaire.

Combien ça coûte ?

Les tickets sont vendus à bord des bateaux et sont inclus dans les abonnements Yélo ou forfaits temps.

  • Le passeur : 1€ le ticket unitaire
  • Le bus de mer : 3€ le ticket unitaire. Il existe aussi un ticket famille à partir de 4 personnes de + de 5 ans pour 2€.

Quand prendre le passeur ?

Le passeur est un service à la demande : il vous suffit d’appuyer sur le bouton d’appel situé sur une borne côté médiathèque. Mais il fait des rotations très régulières donc le temps d’attente est très réduit.

Quand prendre le bus de mer ?

En raison de la traversée plus longue, les horaires de passage du bus de mer sont moins rapprochés. Mais c’est un moyen original de vous rendre à la plage des Minimes ou de rejoindre le centre ville !

Le train

Je recommande de se déplacer en train pour vos trajets dans l’agglomération et au-delà. La gare de La Rochelle jouit en effet d’une situation pratique, à quelques minutes seulement à pieds du Vieux Port.

Si vous avez un abonnement Yélo, sachez que les déplacements en TER dans l’agglomération rochelaise sont économiques !

Comment cela fonctionne ?

Utilisez vos titres Yélo habituels à valider sur les quais des gares : 

  • Les tickets unitaires (achetés à bord des bus ou dans les distributeurs de titres régionaux en gare) ou les autres tickets papier.
  • Les abonnements domicile-travail, scolaire ou liberté.

Attention : pour les titulaires d’abonnement sur carte à puce Yélo, rendez-vous à la Maison de la Mobilité, Place de Verdun pour vous munir d’une contremarque supplémentaire à présenter aux contrôleurs des trains.

Quelles sont les destinations desservies ?

On peut ainsi accéder aux 6 gares présentes dans l’agglomération :

  • La gare de La Rochelle-Ville
  • La Rochelle – Porte Dauphine
  • Aytré Plage
  • Angoulins
  • Chatelaillon Plage
  • La Jarrie

C’est un moyen très pratique car la plupart des trajets se font en moins de 15 minutes, sans risques de bouchon ! C’est comme cela que je me suis récemment rendue à Chatelaillon, dont je vous parlerai bientôt ;)

Quel accès des transports à La Rochelle pour les personnes à mobilité réduite ?

Lorsque l’on est en fauteuil roulant ou malvoyant, notamment, se déplacer en ville n’est pas toujours facile.

Sachez que depuis 2012, le service de bus (même le passeur et le bus de mer) sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Des dispositifs d’annonces sonores facilitent l’accès à l’information des personnes malvoyantes et malentendantes.

Il existe également un service de transport dédié aux personnes à mobilité réduite, intitulé Isigo. Un service à la demande assuré 7j/7 et 24h/24 grâce à des minibus adaptés. Ce service est réservé aux personnes à mobilité réduite de l’agglomération rochelaise en possession d’une carte d’invalidité ou carte mobilité inclusion d’un taux supérieur ou égal à 80%. Ou en possession d’un certificat médical reconnaissant l’incapacité de prendre les transports collectifs traditionnels Yélo après accréditation par un Médecin Conseil, désigné par la Communauté d’Agglomération de La Rochelle.

Je vous recommande également la lecture de cet excellent article dédié à la question du Handitourisme à La Rochelle.

Des idées de sorties sans voiture à La Rochelle et ses environs

C’est mon projet des prochains mois : vous proposer de nombreuses balades et guides pour découvrir La Rochelle et ses environs sans avoir le permis ! Je vous invite donc à ajouter mon article à vos favoris et à le consulter régulièrement. Les guides seront ajoutés ici, au fur et à mesure de mes aventures sans voiture !

Si vous envisagez de visiter l’Espagne après la pandémie, vous faites le bon choix. L’Espagne offre un décor somptueux, une culture très riche, beaucoup de soleil et une gastronomie épatante. Mais si vous souhaitez ressentir l’âme du pays vous devrez certainement adapter votre manière de vivre. Voici en tout cas 5 conseils pour vous adapter facilement à l’Espagne et vivre le pays comme un local : vous en apprécierez d’autant mieux les subtilités.

Adaptez vos horaires

S’il y a une chose qui vous interpellera en tant que touriste, c’est de se réveiller et de manger plus tôt que les Espagnols. Le déjeuner commence à 13h, mais il est le plus souvent pris entre 14h et 15h. Bien que les restaurants ouvrent pour le dîner vers 20h30, 22h00 est une heure plus habituelle pour se restaurer et c’est même plus tard le week-end. 

Si vous vous présentez à 20 heures, vous avez des chances d’avoir le menu touristique, c’est-à-dire un menu avec des prix gonflés. 

Comment pouvez-vous attendre aussi longtemps pour dîner, pourrait-on se demander ? La clé est la fameuse sieste. Faire une sieste l’après midi, en particulier dans la chaleur intense de l’été lorsque les températures dans de nombreuses régions d’Espagne approchent des 37 °C vous permettra non seulement d’éviter la partie la plus chaude de la journée, mais vous donnera plus de chances de rester éveillé assez longtemps pour dîner.

L’autre avantage de faire la sieste est d’éviter que tous les magasins ne soient fermés. Bien que de nombreux grands magasins restent ouverts toute la journée, certaines des entreprises les plus petites et les plus locales ferment à midi pour le déjeuner et le repos, rouvrant généralement vers 17 heures.

Mangez comme les Espagnols

Un bon moyen de vivre comme un local en Espagne est de suivre son rythme alimentaire.

Le petit déjeuner est généralement pris entre 7 heures et 9 heures et s’avère très léger et rapide. Il est fait essentiellement de café, de jus de fruit, et quelquefois de toasts avec du beurre et de la confiture, voire des céréales. Les petits-déjeuners salés sont plutôt rares.

Les Espagnols prennent leur premier repas assez tard, donc vous les verrez prendre un en-cas entre 10 heures et midi. Il est quelquefois assimilable à un deuxième petit-déjeuner.

Le déjeuner a lieu entre 14 et 15 heures et il se compose de trois plats. En premier, un plat composé de légumes, de pâtes, de soupe ou de riz, puis un second plat à base de viande ou de poisson souvent servi avec des pommes de terre. Enfin, un dessert sous la forme de fruits ou de gâteau clôt le repas.

Le goûter est assez fréquent en Espagne et il peut se composer d’un fruit, d’un aliment sucré ou même d’un sandwich.

Les tapas se prennent vers 20 heures ou un peu avant et sont constitués de petits amuse-bouches et de verres de vin ou de bière. Je vous donne d’ailleurs une bonne adresse de tapas à Barcelone.

Le dîner, assez tardif, est plus léger que le déjeuner. Il est souvent pris vers 22 heures et sera organisé autour d’un plat unique avec un dessert frais.

Faites la fête

L’espagnol est fêtard et il dispose de nombreuses occasions pour cela. Entre les nombreuses férias, les spectacles de danse dans la rue, les petits groupes musicaux et les bars qui organisent des événements, il y a toujours de quoi trouver un moment pour s’amuser.

L’Espagne sans fête (en particulier aux beaux jours) ne serait plus l’Espagne. Alors, n’hésitez pas lors de vos pérégrinations à vous arrêter pour participer à ces rassemblements et en profiter un peu.

Vous pourrez trouver aussi facilement en ligne des calendriers pour vous renseigner sur les événements à proximité de là où vous êtes. N’oubliez pas, néanmoins, si vous vous connectez à Internet depuis des bars, des hôtels ou sur des Wi-Fi publics, de toujours le faire via un VPN qui vous protégera et vous offrira de la confidentialité.

Vivez dehors

L’espagnol passe son temps dehors et reste peu chez lui. Beaucoup de ses repas sont pris à l’extérieur et il rencontre ses amis au café ou dans des bars. Il va même souvent voir les matches de football dans des lieux publics plutôt que dans le confort personnel de son logement.

Alors, lorsque vous visitez l’Espagne, faites comme les Espagnols, restez le plus longtemps possible dehors et profitez de la ville et de son effervescence. Rejoignez votre location ou votre hôtel uniquement pour vous couchez : c’est le meilleur moyen de profiter à fond du pays.

Apprenez un peu la langue

L’espagnol n’est pas une langue très compliquée. Si vous prenez le temps de vous former un peu avant vos vacances, vous devriez disposer d’un peu de vocabulaire pour votre séjour. Ceci vous aidera sûrement à mieux vous intégrer dans la vie locale. En dehors des grandes villes et des endroits très touristiques, les Espagnols parlent peu français ou anglais. Il sera donc toujours utile de savoir dire quelques mots dans la langue du pays.

Vous pouvez vous concentrer dans un premier temps sur les locutions pour commander à boire ou à manger, demander une direction, des prix, ou des horaires, et quelques mots de base pour échanger des politesses. Cela devrait suffire pour un séjour touristique et vous faire sentir comme un local en Espagne.

Article invité, rédigé par Monica