Tag

running

Browsing

Sortez autrement, courez de nuit ! Et si le 16 Septembre prochain, vous chaussiez vos baskets pour participer à la Noctambule ?

Comment faire le lien entre entre une bonne soirée, des ami(es) ou sa famille, et du sport ?

Le 10Km La Noctambule vous permet de profiter de cette occasion unique pour passer une soirée exceptionnelle ! Créée en 2014, cette course a lieu chaque année à Paris, et réunit des milliers de personnes qui ont envie de passer un bon moment tout en faisant du sport.

L’idée est donc d’allier running et clubbing. Equipé(e) de vos meilleures baskets et de votre tenue de sport que vous aurez accessoirisées de quelques accessoires fluo (dont les fameux sticks fluo qu’on a tous collectionnés en soirée étudiante !), vous voila prêt à parcourir 10km de nuit mais surtout de bonne humeur !

10km la noctambule

Vous ne connaissez pas (encore) la course, en voici les règles d’or :

  • Courir le 10km La Noctambule, c’est montrer la fête que l’on a dans les baskets.
  • Courir le 10km La Noctambule, c’est considérer comme gaspiller toute soirée ou l’on a pas dansé.
  • Courir le 10km La Noctambule, c’est la sensation d’avoir battu un record mais tout au long du parcours.
  • Courir le 10Km La Noctambule, c’est garder secret (ou pas) le déguisement de vos partenaires de course…

Mais rien ne vaut une vidéo pour vous montrer l’ambiance du 10KM La Noctambule, alors voici la vidéo de la course de l’année dernière ;)

La course est ouverte à toute personne ayant 16 ans révolus le jour de la course. Comme pour toute course (même si celle-ci est très fun !), un certificat médical est demandé pour chaque participant.

Le prix du dossard est évolutif. En ce moment, il est à 29€ pour une inscription individuelle, 27€ pour une inscription en duo ou en équipe. Vous pouvez consulter les prix pour l’édition 2017 sur le site internet du 10Km La Noctambule :)

A savoir que le 10Km La Noctambule s’engage aux côtés de Sidaction pour la 4ème année consécutive pour récolter des fonds grâce à la course ! Pour chaque dossard acheté, 2€ sont reversés à Sidaction. En participant à la course, vous vous amusez tout en faisant une bonne action ! Sympa, non ? ;)

CONCOURS

J’ai 4 dossards à vous offrir pour participer à cette super course qui aura lieu le 16 Septembre prochain à Paris, entre Courbevoie et Puteaux ! Pour tenter de remporter votre dossard (d’une valeur actuelle de 29€), rien de plus simple :

  • laissez moi un commentaire en me disant que vous souhaitez gagner votre dossard !

Le concours se termine le 27 Juin à 23h59 :)

Le 4 Juin dernier, j’ai participé pour la seconde fois à La Marseillaise des Femmes. Une course de 5.4 kilomètres qui me tient à coeur, et à laquelle j’ai plaisir à participer. Cette année, la course avait une dimension plus européenne, puisque Marseille est Capitale Européenne du sport.

Pour celles qui ne la connaissent pas, la Marseillaise des Femmes est une course qui peut se faire de 2 façons : en courant ou en marchant. Il suffit juste de sélectionner sa catégorie lors de votre inscription. Cela permet ainsi à toutes les femmes, quelque soit son âge, son niveau sportif ou ses capacités, à participer à cette course qui existe depuis 2010.

La Marseillaise des Femmes, c’est aussi une course solidaire. En y participant, on soutient 2 causes qui sont :

  • la recherche contre le cancer du sein. Pour chaque dossard acheté, 1€ est reversé à la fondation pour la recherche médicale. Ainsi en 2016, 6779€ ont été récoltés !
  • les droits et libertés des femmes, avec Amnesty International. On a ainsi la possibilité de signer des pétitions sur le village de la course. Depuis la première édition les coureuses ont signé massivement des pétitions pour l’iranienne Shirin Ebadi, défenseuse des droits des femmes et Prix Nobel de la Paix, la défense des droits sexuels et reproductifs à travers une campagne intitulée “Mon corps, mes droits “, les femmes égyptiennes après la Révolution…

Alors même si je ne suis pas sportive et que j’ai quelques pépins de santé, j’ai tout de même tenu à participer à nouveau cette année, ne serait-ce que pour prendre part à ces 2 engagements !

 

 

Levée à 7h, j’avale du blanc de dinde, une compote et un thé avant d’enfiler ma tenue. Cette année, j’ai opté pour la catégorie marche pour 3 raisons :

  • Je me suis blessée l’année dernière après la course et depuis, j’ai très souvent mal au mollet, même en marchant (on est en train de voir pourquoi avec mon médecin).
  • Mon ostéo m’a interdite de running car j’ai les cervicales qui se démettent de peur. Du coup je dois éviter tout ce qui peut causer des chocs à ma colonne vertébrale !
  • Avec mon emploi du temps de ministre, je n’aurai de toute façon pas trouvé le temps de m’entrainer pour courir 5.4 kilomètres.

Mais comme on dit, l’important, c’est de participer !

J’arrive à 8h sur le village de la course, au parc Borély. J’y retrouve mes acolytes pour la journée : Olivia du blog Pensées by Olivia, Elodie du blog Run Cocotte et Guillemette du blog Cool Rire. Les filles sont des vraies runneuses, donc je les préviens que je ne pourrai pas les suivre pendant la course et qu’on se retrouvera plutôt à l’arrivée, quand j’arriverai 30mn après elles ^^

la marseillaise des femmes 2017

On doit être sur la ligne de départ à 9h pile, et on se retrouve tout devant, dans la première vague de coureuses. Première fois que je m’y retrouve et je dois dire qu’il y a une ambiance de dingue, mais qu’on a surtout toutes envies de nous élancer !

C’est vraiment le moment où tu as la pression. Dans ma tête, je voyais déjà la horde de filles derrière moi limite me passer dessus comme un rouleau compresseur, haha.

Le départ est lancé, et me voilà en train de courir à petite foulée. Evidemment, comme j’ai un niveau sportif au ras des pâquerettes, je pense que j’ai couru 300 mètres avant de me mettre à marcher. Les 2 premiers kilomètres ont été horribles.  Je suis vite essouflée, mon mollet me fait un mal de chien (pardon mais il n’y a pas d’autres mots). Du coup je me mets une playlist dans les oreilles pour me concentrer autre chose que sur la douleur. Le soleil tape comme pas possible, alors qu’il n’est que 9h du matin…

Au 3ème kilomètre, j’ai trouvé mon rythme. J’avance plutôt rapidement, mon mollet me fait un peu moins mal et on commence à avoir de l’ombre. J’avale ma bouteille d’eau et me dit que j’ai déjà fait la moitié de la course !

Lorsque nous entrons dans le parc Borely, je vois le village de la course et ça me motive à accélérer légèrement mon rythme pour arriver plus vite et pouvoir boire à nouveau. La course ne possède en effet qu’un seul point de ravitaillement aux abords du kilomètre 3.

La petite montée vers le château du parc met mon mollet à rude épreuve, mais je continue d’avancer, focalisée sur ma playlist et sur la bonne ambiance qui règne parmi les participantes !

Lorsque je vois la ligne d’arrivée, je me motive et entame un dernier sprint, parce que j’ai envie de passer cette fichue ligne d’arrivée en courant ! Et je dois vous dire que j’ai été super heureuse de la franchir à ce moment là, avant de me ruer sur le stand de ravitaillement :D

Bilan de ma course : j’ai eu des moments où je me suis demandée ce que je fichais là, où je me disais que mon corps ne tiendrait pas mais j’ai tenu. Parce que je voulais finir la course, parce que je me dis que l’essentiel est de participer et qu’on s’en fiche de la performance.

Résultat : j’ai terminé en 50mn54 secondes, ce qui est un peu mieux que mon résultat de l’année dernière (en courant, j’avais mis 52mn de mémoire).

Bref, l’année prochaine, j’y retourne ! ;)

Je vous laisse avec une vidéo de cette 7ème édition de la Marseillaise des Femmes, qui devrait vous donner envie de vous inscrire l’année prochaine ;)

Et si on commençait la semaine en se lançant un défi ? C’est un peu ce qui m’est arrivé l’année dernière, lorsque j’ai pris la décision de courir mon vrai premier 5Kms en participant à la Marseillaise des Femmes ! Une course 100% féminine, qui a lieu tous les ans à Marseille. Une course avec un bel esprit, une bonne dynamique et qui ne donne qu’une seule envie  : se bouger !

La Marseille des Femmes aura lieu cette année le 4 juin prochain. 5.4kms à faire en courant ou en marchant, entre filles, pour le plaisir mais aussi pour la bonne cause ! En effet, la course s’engage pour Amnesty International et la Fondation de la Recherche Medicale. Une bonne raison de plus d’y participer !

la marseillaise des femmes 2017

Pour ma part, cette année, je me suis inscrite dans la catégorie marche. Un dos trop fragile et une vieille blessure ont eu raison de moi, je ne peux plus courir. Alors, comme j’avais quand même envie d’y participer, j’ai donc pris mon dossard pour faire 5.4kms en marchant ! Bon, ça ne sera pas en mode balade, mais c’est pour moi l’occasion de me bouger et de commencer à m’entrainer un peu avant également ! ;)

Une bonne occasion aussi d’organiser quelques sessions marche pour le So Girly Crew ! On va s’organiser ça très vite, début Mars je pense ;)

Mais revenons à notre course ! Le parcours est sensiblement le même que l’année dernière : on part du Prado,  on fait le tour de Borely, on longe la plage et voila ! :)

la marseillaise des femmes 2017

L’an dernier, de mémoire, j’avais terminé la course en une cinquantaine de minutes, et le moins que l’on puisse dire, c’est que j’ai été plus que fière de franchir la ligne d’arrivée !!

Comme j’ai envie que vous aussi, vous ressentiez cette émotion de malade, j’ai une petite surprise pour vous !!! Avec la Marseillaise des Femmes, on vous offre 4 dossards pour participer à la course le 4 Juin prochain, dans la catégorie Marche ou Course (selon votre choix !). Pour cela, rien de plus facile :

  • laissez moi un petit commentaire pour me dire dans quelle catégorie vous voulez participer
  • followez les comptes Instagram du So Girly Blog & celui de La Marseillaise des Femmes (et dites moi avec quel pseudo !)

Fin du concours le 12/02 !! Bonne chance !!

Le concours est terminé ! Voici les gagnantes :

  • Sabrina (eclipsedu13)
  • Candy (candy bar_1981)
  • diabolofraisementhe
  • Magali B.

 

I did it !! Le 22 Mai dernier, j’ai participé à ma toute première course officielle. La Marseillaise des Femmes. Au programme, 5.4km pour une course 100% féminine ouverte aux runneuses mais aussi aux marcheuses, du côté du parc Borély et de la plage :)

Cette course est un des éléments qui a motivé mon choix de me mettre au running en Février dernier. En effet, on m’a proposé d’y participer pour la toute première fois, et je me suis dit que c’était une chouette occasion de me remettre au sport. Cela a d’ailleurs en partie contribué à la création du So Girly Crew ;)

marseillaise des femmes 2016

Après donc 3 mois environ à m’entrainer – enfin à me mettre à la course – nous voilà au jour J. Pour l’occasion, j’y participe en tandem avec ma copine Aileen. Pas de stress, pas de pression, on souhaite simplement participer à la course pour la belle cause qu’elle défend (lutte contre le cancer du sein et pour les droits et libertés des femmes partout dans le monde).

Bon j’avoue que quelques jours avant la course, je faisais moins la maligne, surtout qu’avec la reprise du boulot, j’ai beaucoup moins de temps pour courir. Et que je n’ai pas encore réussi à courir 5km d’affilé sans marcher.

Le jour J, je manque de devoir annuler ma participation, à cause d’une migraine carabinée qui me prend dans la nuit de samedi à dimanche. Mais j’ai tellement envie de participer à la course que je fais abstraction comme je peux de la douleur, et je file rejoindre Aileen pour être à 9h au départ de la course, avenue du Parc Borély.

ParcoursLMDF_2016_site

Le parcours est plutôt simple et agréable, et ça c’est déjà une bonne nouvelle ! A 9h, la course débute avec deux groupes séparés : les runneuses et les marcheuses. Au fur et à mesure que la course se déroule, tout ce petit monde se mélange, les marcheuses soutiennent celles qui courent et vice-versa.

Avec Aileen, on fait comme pendant les entrainements du So Girly Crew : on court autant qu’on peut mais dès que l’on sent les points de côté arriver et qu’on ne peut plus gérer, on s’autorise à marcher. Pour moi, pas de point de côté cette fois-ci, mais de grosses crampes dans les mollets qui me gênent. Ca ne m’empêche pas de courir autant que je le peux, tout en profitant du paysage et de l’ambiance de la course.

Tout au long du parcours, des groupes de musiciens mettent l’ambiance, on voit des enfants venus soutenir leur maman, des groupes de copines, etc… L’ambiance est super conviviale, la course se déroule dans un très très bon état d’esprit et ça c’est vraiment chouette ! Ca me change des courses comme la Bubble Day ou la Color Run où on est censé s’amuser et où les gens ont la critique facile si l’on marche. Ici, les filles font la course à leur manière, et on ne juge personne !

la marseillaise des femmes 2016

Après 5.4km et un ravitaillement à mi-parcours, on termine la course avec Aileen en 53mn ! Et on est déjà prêtes à la refaire l’année prochaine, tellement c’était chouette ! :)

Seul petit bémol : l’agressivité et le mauvais comportement de certaines filles à la fin de la course, aux stands de ravitaillement. Certaines en ont profité pour faire des stocks de nourriture ou de boisson, et n’ont pas joué le jeu du fair-play… Mais bon, on a quand même passé une super matinée et c’était une chouette façon de commencer la journée ! :)

Du coup, on se donne rendez-vous en Juin 2017 pour la prochaine Marseillaise des Femmes ? ;)

la marseillaise des femmes 2016

Depuis le mois de Mars, sur la page Facebook du So Girly Crew, on a lancé avec Laura du blog Les Baskets à Paillettes une toute nouvelle rubrique : Questions/Réponses. L’idée, c’est de répondre tout simplement à vos questions concernant le sport et l’alimentation, et pour ça il n’y a pas mieux que Laura pour vous dispenser ses précieux conseils ! Je lui laisse donc la parole aujourd’hui sur le blog ! Et si vous avez envie de nous rejoindre dans cette chouette aventure positive qu’est le So Girly Crew, on vous accueille les bras ouverts ! :)

Pour cette nouvelle série de questions, on va parler essentiellement de running. Souffle, entrainements, étirements, points de côté… Laura a répondu à vos questions et dispense donc de précieux conseils running, si comme les filles du So Girly Crew, vous vous y mettez !

conseils running

Je n’arrive pas à trouver mon rythme quand je cours seule : c’est toujours trop rapide et je m’essouffle rapidement. Comment éviter ce problème?

Beaucoup de coureurs rencontrent ce problème. Quand on court en groupe, le fait de discuter nous oblige automatiquement à adopter une allure modérée. Mais seul, on a parfois tendance à aller trop vite, et on est obligé de s’arrêter plus tôt que prévu !

Plusieurs solutions pour régler ça :

Courir avec de la musique calme dans les oreilles, ou avec un audiobook. C’est simplissime, et ça fonctionne !

Trouver de nouveaux parcours. Quand on ne connaît pas un lieu, on ralentit naturellement, pour regarder autour de soi mais aussi pour ne pas se perdre ;)

Improviser une session « fartlek ». Quand tu réalises que tu vas trop vite, que tu commences à être hors d’haleine, fixe-toi un repère visuel (un banc, un arbre…) et oblige toi à trottiner voire à marcher jusqu’à ce point. Tu pourras récupérer un peu avant de progressivement accélérer de nouveau. Ce type de séance permet de se défouler sans souffrir puisque c’est toi qui gères tes accélérations, et que tu peux récupérer à tout moment en t’imposant de ralentir.

conseils running

En running, faut-il se fixer un objectif de distance que l’on augmente à chaque entraînement, ou plutôt un objectif de temps de course?

Tout dépend de ton objectif global !

En général, quand on débute, le mieux c’est de se fixer un objectif de temps (arriver à courir 10 puis 20 puis 30 minutes). Si on veut ensuite s’engager dans une course avec un objectif de temps (exemple 10km en moins de 1h05), la distance prend le relais. On va s’entraîner sur le nombre de kilomètres de la course, voire moins, inutile d’aller au-delà en tous cas.

L’objectif de temps revient ensuite quand on commence à s’engager sur de longues distances. En préparation semi-marathon et marathon notamment, on préconise de faire des sorties longues sans regarder la distance (+/- 1h30 pour le semi, +/- 2h30 pour le marathon).

Bon, tout ça c’est de la théorie bien sûr. Selon moi c’est surtout l’objectif de plaisir que l’on doit se fixer ;)

conseils running

Comment bien respirer, notamment pour éviter les points de côté?

Le « truc » c’est de respirer naturellement, de ne pas forcer sa respiration. Inspirer et expirer profondément, en relâchant au maximum le haut du corps (les épaules notamment, qu’on peut avoir tendance à crisper quand on souffre un peu). En prévention du point de côté, on peut placer de temps en temps les mains sur son ventre, pour relâcher les tensions et prendre conscience de son souffle. Si le point de côté est déjà là, ralentir, et faire quelques cycles de grandes inspirations/expirations, en essayant de vider complètement ses poumons.

Quand on commence à courir on privilégie d’abord l’endurance. A partir de quelle distance ou temps de course est-il judicieux de commencer à travailler sa vitesse?

En course à pied, endurance et vitesse vont de pair (sauf si on veut courir le 100m ;) : que l’on cherche à aller plus vite sur la même distance, ou que l’on souhaite aller plus loin, c’est la résistance du corps qui est mise à l’épreuve.

L’entraînement idéal mixe les séances sur la semaine, ce qui va permettre à la fois d’accélérer son rythme sur des courtes distances, et de courir plus longtemps en adoptant une vitesse modéré. Par exemple une séance en endurance fondamentale sur laquelle on court au minimum 45min-1h à allure tranquille, puis une séance de fractionné ou de fartlek. Enfin, une 3 ème sortie « libre », à adapter en fonction de son envie et de sa disponibilité.

conseils running

On a parlé des étirements, mais qu’en est-il de l’échauffement en course à pied? Quels mouvements doit-on faire, et pendant combien de temps, pour bien commencer sa séance?

En théorie, on doit effectivement échauffer son corps avant tout effort physique, notamment afin de prévenir les blessures. L’échauffement, comme son nom l’indique, permet d’augmenter la température corporelle. En se réchauffant, les muscles et articulations vont se préparer à l’effort à venir, et le système cardio-vasculaire va se mettre en condition en accélérant le rythme cardiaque.

En pratique, en course à pied, à moins de faire un effort violent, il n’est pas toujours nécessaire de s’échauffer. Si vous faites un footing le matin, je vous conseillerais juste de marcher quelques minutes avant de vous mettre à courir. Même conseil s’il fait froid. En revanche, si la température est agréable et/ou si vous avez bougé toute la journée et que vous courez le soir, vous pouvez attaquer votre séance directement si vous partez pour un footing classique. Attention, pour une séance de fractionné, l’échauffement est obligatoire : au minimum 10-20 minutes de footing à allure tranquille avant de commencer les séries d’accélérations.

Merci Laura pour ces conseils running à appliquer dès votre prochaine session de course à pied ! ;)

On débute la semaine de façon sportive, avec un chouette concours pour vous ET un sacré challenge pour moi ! En effet, le 5 Juin prochain, je vais participer à mon premier 10km sur Paris : le 10km pour Elles ! Une course exclusivement féminine, côté Rive Gauche à Paris.

Avec 4000 participantes en 2013 et 8000 en 2014, cette 3ème édition promet d’être le rendez-vous incontournable pour toutes les filles qui aiment et pratiquent le running ! Il s’agit en plus de l’unique course 100% féminine et 100% parisienne sur 10kms, et j’avoue que j’appréhende pas mal d’y participer, même si je vais tout faire pour relever le défi !!

10km pour elles 2016

Surtout que le parcours donne envie. Un parcours annoncé comme exceptionnel, au coeur de la Rive Gauche : entre la Seine et les grands jardins, au plus proche du quartier latin. Les participantes parcourront les quais d’Austerlitz, le boulevard Saint-Marcel, le boulevard Arago, le boulevard Saint-Michel ou encore le boulevard Saint-Germain.

Pour les Parisiennes, afin de se préparer au mieux à cette course, des sessions training seront proposées dès le mois de Mai 2 à 3 fois par semaine (toutes les infos à venir sur leur site) et dès votre inscription à la course, vous pourrez recevoir un programme d’entrainement correspondant à votre niveau. Sympa, non ? :)

12472427_1557523581211814_5165223842991220003_n 12985340_1557952384502267_2778226257492180832_n

Pour celles qui sont intéressées, le prix du dossard en individuel est de 29€ et en équipe de 3 à 5 personnes de 27€. Mais comme je suis sympa et que je sais que vous êtes nombreuses à me suivre sur Paris, j’ai décidé de vous faire gagner 2 dossards pour cette 3ème éditions du 10km pour Elles ! Il y aura donc 2 gagnantes ! Pour cela, rien de plus simple :

Vous avez jusqu’au 15 Avril – 23h59 pour tenter votre chance !

ps : toute participation incomplète ne sera pas prise en compte.

Si vous ne l’avez pas encore compris, s’il y a bien une chose qui me motive à courir, c’est le fait de m’amuser. Je me suis mise au running depuis le mois de Février et je cours dans un esprit plutôt « feel good », afin de me maintenir en forme, de me faire plaisir mais aussi de passer de bons moments notamment avec le So Girly Crew. Alors, je ne pouvais pas passer à coté de The Bubble Day.

Même si, cette année, je ne vais pas pouvoir y participer car je participe à la Marseillaise des Femmes qui a lieu le même jour.

the bubble day

The Bubble Day, c’est quoi ? C’est une course de 5 kilomètres où le critère principal n’est pas votre chrono, mais votre taux d’amusement ! On y avait participé l’an dernier avec les Blogueuses du Sud en formant une team, et on s’était bien marrées ;)

Même si clairement, c’est une course qui ne se prend pas au sérieux. Ami(e)s fans de performances sportives, l’ambiance décontractée et « no sport » de The Bubble Day risque donc de vous laisser de marbre. Pour les autres, vous allez adorer !

 

the bubble day

Une fois que l’on a franchi la ligne d’arrivée, direction #BubbleCity , un village fun, social et solidaire. Il y a une animation musicale avec un dancefloor, un coin restauration avec des centaines de places assises et aussi des stands d’association, pour joindre l’utile à l’agréable. Pour ceux qui n’auraient pas eu assez de mousse pendant la course, des zones mousses sont aussi présentes dans #BubbleCity !

Lors de votre retrait de dossard, on vous remet un #BubbleKit. Celui-ci contient tout le nécessaire pour passer une super course : 1 dossard, 1 tee-shirt, des lunettes pour se protéger les yeux (parce que la mousse, ça pique !!), des ballons de baudruche mais aussi des pass pour #BubbleCity, une boisson fraiche offerte à l’arrivée… Avant la course, l’équipe vous prépare un échauffement sympa pour vous mettre dans l’ambiance et pour éviter aussi de se faire mal si vous n’avez jamais couru de votre vie ;)

the bubble day

Participer à The Bubble Day, c’est aussi faire une chouette action : 20% des bénéfices générés par l’événement, les recettes de la tombola et de la vente des produits et la totalité des dons iront à l’Association Des Paralysés de France, Imagine for Margo et Le Rire Médecin.

The Bubble Day

Les prochaines éditions de The Bubble Day auront lieu à Marseille le 22 Mai et à Paris le 12 Juin ! Ca donne envie, n’est ce pas ? Et d’autres villes comme Strasbourg, Lyon ou Lille sont en pré-inscriptions… mais il n’y a pas encore de date prévue ;)

SURPRISE !

J’ai 2 dossards à vous faire gagner, pour participer à l’édition The Bubble Day de votre choix ! Il y aura donc 2 gagnants qui remporteront chacun un dossard pour Marseille ou Paris ! Pour cela, rien de plus simple :

  • En commentaire, dites moi dans quelle ville vous aimeriez participer à The Bubble Day.
  • Pour avoir une chance supplémentaire, likez ma page Facebook ainsi que celle de The Bubble Day sans oublier de me dire sous quel nom.

Les gagnants sont Ylona L. et Blandine M !

Parmi les défis qui m’animent cette année (et on en avait notamment parlé dans ma bucket list), j’ai pour objectif de me mettre à la course et de pouvoir courir au moins 10 kilomètres sans avoir l’impression de mourir à chaque foulée. Je commence donc doucement mais sûrement à m’entrainer, du moins à courir un petit peu pas loin de chez moi même si ce n’est pas vraiment facile (coucou j’ai une santé de mamie ! ^^). Mais j’ai un premier défi sportif à relever cette année, puisque le 22 Mai prochain, je vais courir La Marseillaise des Femmes

la marseillaise des femmes 2016

Pour cette 7ème édition, la date de la Marseillaises des Femmes est légèrement avancée par rapport aux autres années, à cause de l’Euro 2016 (puisque Marseille fait partie des villes organisatrices). Direction les plages du Prado et le Parc Borely pour 5 kilomètres de course à pied ou de marche, selon vos envies et votre niveau sportif ! Pendant tout le weekend, un vrai village sportif et festif sera installé sur les plages du Prado avec animations, découverte des partenaires de la course, échauffements sportifs, séances photo… Des célébrités locales sont également présentes sur la course comme Nathalie Simon mais aussi Léa François et Elodie Varlet, deux actrices de Plus Belle La Vie et marraines de la course.

la marseillaise des femmes 2016

Courir La Marseillaises des Femmes, c’est aussi s’engager pour de belles causes. En achetant un dossard, chaque participante soutient la recherche médicale dans sa lutte contre le cancer du sein mais aussi Amnesty International pour les droits et les libertés des femmes partout dans le monde. Deux euros par dossard seront reversés à ces associations.

Concernant le prix des dossards, il est de 15€ jusqu’au 31 Mars puis de 20€ jusqu’au 19 Mai et 25€ si vous vous inscrivez sur place le weekend de la Marseillaise des Femmes. La course débute à 9h, ce qui est parfait car il fera encore bon et pas trop chaud pour profiter de la course et se dépasser !

la marseillaise des femmes 2016

Et comme le blog est toujours plein de surprises, j’ai 2 x 2 dossards à vous faire gagner, afin de courir avec une copine, votre maman, votre soeur, votre fille… Bref avec qui vous voulez ! ;) Parce que c’est plus sympa de tenter l’expérience à deux plutôt que seule, non ? ;)

Pour cela, rien de plus simple :

  • Laissez moi un commentaire en me disant avec qui vous aimeriez former un duo de super runneuses ou marcheuses !
  • Likez ma page Facebook et celle de La Marseillaise des Femmes pour avoir une chance supplémentaire (n’oubliez pas de me dire sous quel nom !).

le concours est terminé : les gagnantes sont Blog de mère et Laetitia C !

run in marseilleDimanche 15 Mars, Marseille va une nouvelle fois être foulée par des milliers de fans de course à pieds ! Pour ma part, je passe complètement mon tour, puisque le running et moi, ça fait deux !

Mais je sais que vous êtes nombreux, là derrière votre écran, à me suivre et à avoir le courage de courir, chose que je ne sais absolument pas faire ! Du coup, je vais  faire des heureux puisque j’ai 2 inscriptions de la part de Turkish Airlines Marseille pour cette édition, pour la course de votre choix !

En effet, le Run in Marseille 2015 se décompose en 3 courses, en fonction de votre niveau :

  • Epreuve de 10km ouverte à tous les coureurs nés en 1999 ou avant (16 ans en 2015).
  • Epreuve de semi-marathon est ouverte à tous les coureurs nés en 1997 ou avant (18 ans en 2015)
  • Epreuve du Marathon est ouverte à tous les coureurs nés en 1995 ou avant (20 ans en 2015)

Des challenges plutôt intéressants pour les fans de running, n’est ce pas ? En plus, avec un peu de chance, le temps sera clément, pour permettre d’avoir une course au top !

AVION THY HD

Avec la complicité de Turkish Airlines Marseille, je peux donc offrir deux inscriptions pour cette édition 2015, pour la course de votre choix ! Pour cela, rien de plus simple :

– dites moi en commentaire pour quelle épreuve vous souhaitez remporter une inscription !

– Pour avoir une chance supplémentaire, tweetez le message suivant « Je veux remporter mon inscription au @ 2015 grâce à @ et @t !#marseille  »

Vous avez jusqu’au 2 Mars 2015 – 21h pour tenter votre chance !

ps : toute participation incomplète ne sera pas prise en compte. Capture d’écran 2015-02-27 à 18.35.43