Tag

centre des monuments nationaux

Browsing

Lors de mon weekend bordelais avec le Centre des Monuments Nationaux, nous avons eu l’occasion de visiter deux monuments situés à une trentaine de minutes de Bordeaux. Parmi eux, le château ducal de Cadillac, situé dans la commune du même nom.

La visite a été organisée à l’occasion de l’exposition « Henri IV, un roi dans l’Histoire » en partenariat avec le château de Versailles. Une visite guidée par son administrateur Olivier du Payrat, qui nous a permis d’en savoir plus sur ce château ducal, mais aussi d’en découvrir tous les secrets et recoins cachés. Le château fait partie des bâtiments gérés par le CMN.

Le duc d’Epernon, père de Cadillac.

Le château de Cadillac date du XVIIème siècle. Cette belle demeure a connu une histoire plus que mouvementée.

château de cadillac

Il a été édifié par le premier duc d’Epernon, Jean-Louis de Nogaret de la Valette (oui oui, je suis pas sûre que ça rentre dans un formulaire ^^). On ne le connait pas forcément, mais pourtant il va devenir un des hommes les plus puissants du royaume de France sous Henri III, puis Henri IV et Louis XIII.

château de cadillac duc d'epernon

Colonel général de l’Infanterie, gouverneur de plusieurs provinces, le duc d’Epernon accumule les charges lucratives. Henri IV n’a de cesse de l’écarter car il est trop puissant, et il l’incite à construire son propre château. C’est ainsi que nait le château ducal de Cadillac.

Opposé à Richelieu, Epernon meurt en disgrâce en 1642. Son fils Bernard, second duc du nom, achève les travaux et meurt sans successeur. Le château de Cadillac revient alors aux Preissac, de lointains héritiers. Ils le remettent au goût du jour avant de l’abandonner lors des pillages de la Révolution française.

château de cadillac

Le château ducal devient une prison

Après la Révolution, le château est acquis par l’Etat. Il devient en 1818 une prison pour femmes. On découvre d’ailleurs au dernier étage du château les cellules où elles étaient enfermées.

château de cadillac

Les conditions de détention y sont très difficiles : jusqu’à 500 femmes y sont incarcérées simultanément. Près de 10 000 prisonnières y séjourneront…

château de cadillac
château de cadillac

La prison ferme ses portes en 1890, mais devient un centre d’éducation surveillée pour jeunes filles. Certaines sont incarcérées à la demande de leur père, car elles représentent une bouche de trop à nourrir. D’autres n’ont commis que de simples vols… Le centre fermera ses portes en 1952.

château de cadillac

Les endroits cachés du château de Cadillac

C’est l’un des privilèges de faire une visite avec l’administrateur du château. On peut avoir facilement accès aux endroits cachés ou fermés au public. Ca avait été notamment le cas lors de ma visite du château de Ferney-Voltaire l’an dernier.

Au dernier étage, nous avons eu ainsi accès à la partie non-restaurée de la prison pour femmes. On peut encore y voir les traces des murs créés pour que les gardiens aient un espace dans ces grands dortoirs. Dans cette partie du château, on peut également voir les sanitaires, des espaces dépourvus d’intimité.

château de cadillac

Nous avons également pu jeter un coup d’oeil aux cachots, des petites pièces avec une seule fenêtre.

Au sous-sol, après les salles faisant office de cuisine puis de réfectoire, nous avons pu découvrir des espaces donnant sur le parc du château.

château de cadillac
château de cadillac

Le château de Cadillac, un château à la recherche de son éclat perdu

Mené par le Centre des Monuments Nationaux, le projet scientifique du château permet de rendre progressivement aux intérieurs l’éclat de l’époque ducale.

Le bâti a été restauré récemment, ainsi que les décors intérieurs. Pour éviter d’endommager les tapisseries accrochées à l’intérieur du château, les volets restent souvent fermés pendant la visite.

château de cadillac

Les pièces du château de Cadillac sont distribuées autour d’un grand escalier central.

Au premier étage, les appartements du Duc et de la Duchesse ont eu plusieurs fonctions. Notamment lors de l’occupation carcérale. Ils ont entre autres servi servi de chapelle, de sacristie, de réfectoire et d’infirmerie pour la prison. La récente rénovation des lieux permet d’avoir un aperçu de sa splendeur au XVIIème siècle.

château de cadillac

L’exposition Henri IV, un roi dans l’Histoire

Jusqu’au 29 Septembre 2019, venez découvrir l’exposition « Henri IV, un roi dans l’Histoire ». Créé en partenariat avec le château de Versailles, elle permet d’en savoir plus sur ce célèbre roi de France, ainsi que sur ses liens avec le château de Cadillac.

Une cinquantaine d’oeuvres choisies au sein des collections du château de Versailles retracent la vie du « bon roi Henri ».

château de cadillac

Exposition gratuite pour les moins de 26 ans – Tarif compris avec l’entrée du château.

château de cadillac

Infos pratiques

Château de Cadillac
4, place de la Libération
33410 Cadillac-sur-Garonne

Plein tarif : 6 €
Tarif réduit : 5 €

Plus d’informations sur le site du château de Cadillac.

Ah Bordeaux ! Une ville que j’apprécie énormément (comme beaucoup de monde) et où j’ai toujours plaisir à aller. J’avais même envisagé de m’y installer l’an dernier après mon départ de Vincennes, c’est dire ;) Il y a quelques semaines, j’ai eu l’occasion de passer un weekend à Bordeaux avec le Centre des Monuments Nationaux. Un séjour placé sous le signe de l’Histoire, du Patrimoine mais aussi de la gastronomie et des bons moments !

Dans cet article, je vais donc vous donner quelques idées de visites et d’activités à faire si vous prévoyez d’aller à Bordeaux pendant les vacances, ou pour un weekend. J’y ai aussi glissé quelques bonnes adresses pour manger ou passer un bon moment entre amis ;)

Dans un prochain article, je vous parlerai de l’Abbaye de la Sauve-Majeure et du Château de Cadillac : deux idées de visite culturelle à faire si vous séjournez dans la région cet été.

weekend à bordeaux

Bordeaux se situe à 2h de train de Paris seulement grâce à TGV InOui. Depuis La Rochelle, on peut également aller à Bordeaux en train mais ce sera via l’intercités ou le TER. Comptez donc sur un temps de trajet proche de 3h.

weekend à bordeaux
weekend à bordeaux

C’est une destination idéale si vous avez envie de vous faire un weekend dans une ville dynamique. Entre les monuments, les endroits originaux comme La Cité du Vin ou bien encore Darwin, les bons restaurants, les balades sur les quais… Ou bien encore assister à une séance de cinéma dans une ancienne église !

Il y a de quoi faire ! Impossible de s’ennuyer à Bordeaux ;)

weekend à bordeaux

La visite du centre ville de Bordeaux

Même si je suis déjà venue plusieurs fois en weekend à Bordeaux, c’est toujours agréable de faire une visite avec un guide. Et pour notre visite, nous avons eu un guide de choc : Bruno ! Un brin dandy, doté d’un grand sens de l’humour, nous avons parcouru une partie de Bordeaux à pieds le samedi matin en sa compagnie.

Une visite mêlant histoire et architecture, l’occasion d’en savoir plus sur cette ville qui attire de plus en plus de monde et où il fait quand même bon vivre.

bordeaux

L’avantage des visites guidées, c’est aussi qu’on peut y faire de surprenantes découvertes… comme ces fondations situées sous un magasin de bricolage cours Victor Hugo !

visite bordeaux insolite

Une ville qui se métamorphose

L’une des forces de Bordeaux, c’est que c’est une ville qui a su se métamorphoser au fil des ans. Il y a encore 20 ans, les façades des immeubles étaient noires à cause de la pollution.

weekend à bordeaux

Aujourd’hui, la plupart des façades ont retrouvé leur couleur naturelle, si spécifique à la pierre de Bordeaux. Des pierres qui proviennent de la même carrière depuis des siècles et avec laquelle sont bâtis les bâtiments bordelais.

weekend à bordeaux
weekend à bordeaux

L’autre grand changement, c’est aussi un tramway qui circule dans la ville. Alors oui, un tramway, cela n’a rien d’extraordinaire. Mais celui-ci fonctionne grâce à un système de câbles enterrés, afin de ne pas créer aucune pollution visuelle.

L’Opéra de Bordeaux et sa place XVIIIème

Impossible d’aller à Bordeaux sans passer devant l’Opéra. Bâti en 1870, il n’est pas sans rappeler les temples grecs, avec ses colonnes et ses statues de muses.

opéra de bordeaux

Au XIXème siècle, aller à l’opéra, c’est surtout l’occasion de se montrer. On passait même plus de temps à se montrer dans le hall et dans l’escalier qu’à assister au spectacle ;) C’était peut-être des influenceurs avant l’heure ?

Et le saviez-vous ? C’est cet opéra qui a inspiré le célèbre opéra Garnier !

hôtel intercontinental bordeaux

En face de l’Opéra se trouve l’hôtel Intercontinental, où l’on trouve notamment la brasserie de Gordon Ramsay. L’établissement a la particularité d’être constitué d’un hôtel particulier et d’une copie du XIXème siècle en guise d’extension.

Une ville classée au patrimoine de l’Unesco

Une très grande partie de la ville de Bordeaux est classée au patrimoine de l’Unesco depuis 2007.

weekend à bordeaux

Bordeaux est une ville qui s’est agrandie au fur et à mesure des siècles, depuis l’Antiquité pour être plus précise.

Au XVIIIème siècle, la ville a même connue une explosion démographique, l’obligeant à s’agrandir et à modifier son urbanisme. Les anciens fossés creusés devant les rempart de la ville sont devenus des cours où les bourgeois venaient se promener, de nouveaux bâtiments ont été érigés…

visite guidée bordeaux
Bruno devant une carte de Bordeaux au XVIIIème siècle

La ville a notamment fait fortune dans le commerce. Tout ce qui arrivait des Antilles passait par Bordeaux et son port. A chaque passage : taxes pour le roi de France, argent pour la ville…

On pense évidemment à la traite négrière. Malheureusement, il y a bien des fortunes qui se sont construites avec le commerce des esclaves. Mais seulement 4,4% des navires transitant par Bordeaux étaient liés à la traite. Les principaux ports négriers français furent Nantes, puis La Rochelle, Le Havre et plus loin derrière Bordeaux.

weekend à bordeaux
weekend à bordeaux
weekend à bordeaux
weekend à bordeaux

La Tour Pey-Berland

L’un des points culminants de notre weekend à Bordeaux était la visite de la Tour Pey-Berland. Sauf que j’ai un vertige horrible et que clairement j’ai été incapable de monter en haut.

La Tour Pey-Berland est le clocher de la cathédrale Saint-André. Elle date du XVème siècle et est séparée du reste du bâtiment. Son nom vient de l’archevêque Pey-Berland, à l’origine de la construction de la tour.

Elle est gérée par le Centre des Monuments Nationaux.

tour pey berland bordeaux
crédit : Bordeaux Tourisme

Après l’ascension de 233 marches, à vous une vue imprenable sur Bordeaux ! Seules 19 personnes peuvent monter en même temps dans la tour, car elle est assez étroite. Prévoyez donc un peu de temps pour la visite ;)

Tour Pey-Berland
Place Pey-Berland
33000 Bordeaux
Ouverte tous les jours :
– du 2 janvier au 26 mai et du 28 septembre au 31 décembre de 10h à 12h30 et de 14h à 17h30
– du 27 mai au 29 septembre de 10h à 18h
Fermée les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre
Plein tarif : 6€ / Gratuit pour les moins de 26 ans

Plus d’infos sur le site internet de la Tour Pey-Berland.

Où dormir ?

hôtel hilton bordeaux

Lors de notre séjour, nous avons eu la chance de dormir à l’hôtel Hilton Garden Inn Bordeaux Centre. Situé à moins de 10mn à pied de la gare de Bordeaux Saint Jean, c’est l’endroit parfait pour passer une nuit d’exception !

L’hôtel a récemment ouvert ses portes. Tout comme le Golden Tulip Bordeaux dont je vous parlais il y a quelques jours, il se situe dans un nouveau quartier en mutation.

L’hôtel est certes pensé avant tout pour une clientèle business, mais est parfaitement adapté à un séjour en famille. Certaines chambres sont d’ailleurs communicantes.

hilton bordeaux
hotel hilton bordeaux

Nous avons séjourné en chambre Deluxe avec un lit King Size plus qu’agréable. C’est bien simple, je n’ai pas vu la nuit passer ! Certaines chambres de l’hôtel offrent en plus une vue imprenable sur la Garonne.

hilton bordeaux
hotel hilton bordeaux

Le lendemain matin, nous avons profité d’un bon petit déjeuner. Un large choix de produits, la possibilité de demander une cuisson spéciale pour les oeufs, de manger salé comme sucré… Et la décoration n’est pas désagréable non plus ! ;)

hôtel hilton bordeaux
hôtel hilton bordeaux
hôtel hilton bordeaux

Hilton Garden Inn Bordeaux Centre
17 allée de Rio
33000 Bordeaux

Où manger ?

Il y a énormément de restaurants et de concepts sympas à Bordeaux pour déjeuner, dîner ou passer un bon moment en famille ou entre amis. Vous ne risquez pas de mourir de faim ;)

Nous avons eu l’occasion, pendant notre court séjour, de tester deux adresses originales.

Babette ConceptStore

Pas besoin d’aller bien loin pour déjeuner chez Babette ! C’est en effet au rez-de-chaussée de l’hôtel Hilton que se trouve ce concept store. On y déjeune ou on y dine, on y prend un café ou un jus, on fait quelques emplettes…

Le Babette Restaurant propose une cuisine fait-maison, avec de bons produits frais. Et de saison !

Un menu 3 plats à 34€ permet de se délecter de plats gourmands comme un oeuf fermier croustillant, un saumon gravelax, une pièce limousine ou bien encore de l’esturgeon d’Aquitaine.

Le Babette restaurant est ouvert tous les jours de 12h00 à 14h30 et de 19h30 à 22h30.

Dans notre cas, comme nous disposions d’un temps limité pour déjeuner, le chef nous a préparé des plats rien que pour nous.

J’ai opté pour une salade Caesar, une pièce du boucher avec un délicieux risotto de pâtes et un entremet en dessert. Pour accompagner cela, un bon Green Juice fait maison, pour faire le plein d’énergie !

babette concept store
babette concept store
babette concept store

Babette Concept Store
17 allée de Rio
33000 Bordeaux

La Ligne Rouge

Ce bar à vins se situe juste à côté de la célèbre porte Cailhau (impossible de la rater !). Il met à l’honneur des vins du monde entier, avec un concept original.

Nous y avons passé un bon moment le vendredi soir, autour de quelques bonnes bouteilles de vin de la région.

la ligne rouge bordeaux

Comme chez un caviste, il est tout à fait possible d’aller à La Ligne Rouge simplement pour acheter ses bouteilles de vins.

la ligne rouge bordeaux

Si vous préférez vous y installer pour boire un verre entre amis, c’est également possible. Planches de charcuterie, camembert au four, burrata, ceviche… ainsi que quelques desserts vous sont proposés !

la ligne rouge bordeaux
la ligne rouge bordeaux
la ligne rouge bordeaux

Le tout est joliment présenté et donne envie ! En dessert, nous avons partagé des choux à la noisette, un délice.

la ligne rouge

La ligne rouge
20-22 quai Richelieu
33 000 Bordeaux
Du lundi au samedi à partir de 18h

Alors évidemment, en 48h – et dans le cadre d’un blogtrip – on n’a pas le temps de tout voir ni de tout tester. Mais ces quelques adresses et idées de visites devraient vous donner envie de découvrir Bordeaux à votre tour !

weekend à bordeaux

Est-ce qu’une visite insolite du Panthéon vous tenterait ? C’est ce que je vous propose de découvrir sur le blog aujourd’hui ! Ma visite date d’il y a déjà quelques semaines mais elle est toujours d’actualité ; c’est une chouette idée pour vos weekends ou si jamais vous avez envie de découvrir le quartier du Panthéon de façon originale :)

J’ai en effet eu la chance d’être invitée par le Centre des Monuments Nationaux à la découverte de l’exposition « Illustres ! C215 autour du Panthéon » au mois de Juillet dernier. L’occasion pour moi de redécouvrir avec un autre regard le quartier du Panthéon mais surtout de visiter le Panthéon pour la première fois de ma vie, avec une visite plus qu’insolite comme vous allez le constater à la lecture de mon article :)

Illustres ! C215 autour du Panthéon

Jusqu’au 8 Octobre 2018, l’artiste urbain C215 anime le quartier du Panthéon à travers un parcours de street art entièrement gratuit, qui a pris place dans le paysage parisien.

J’avais déjà eu l’occasion d’apercevoir le travail de Christian Guémy – alias C215 – à Vincennes, sur du mobilier urbain. La ville est définitivement son terrain de jeu, où il laisse ses pochoirs s’exprimer.

C’est dans le cadre de la saison culturelle « Sur les murs, histoire(s) de graffiti » du Centre des Monuments Nationaux, que C215 a été chargé de créer de parcours autour du Panthéon. Résultat ? Pas moins de 28 personnalités illustres parmi lesquelles Marie Curie, Victor Hugo ou bien encore Bougainville.

L’itinéraire de ce parcours imaginé par C215 et le Centre des Monuments Nationaux est le suivant : dirigez vous dans la crypte du Panthéon pour découvrir les coulisses de cette exposition ainsi que le travail de C215, puis laissez vous guider dans les rues du Vème arrondissement à la découverte des 28 portraits, grâce à une carte.

Pour ceux qui préfèrent le faire à leur manière, vous pouvez aussi tout simplement vous balader dans les rues proches du Panthéon et découvrir par surprise ces portraits sur les murs, les marches ou bien encore les boites aux lettres du quartier.

C215 autour du panthéon

Le Panthéon, un lieu chargé d’Histoire(s)

C’est sur la montagne Sainte-Geneviève, en plein coeur de Paris, que s’élève le Panthéon, monument architectural de Soufflot. Son ambition ? Rivaliser avec Saint-Pierre de Rome et Saint-Paul de Londres, et le pari est réussi !

Depuis la Révolution Française, ce bâtiment a pour principale ambition d’honorer les grands personnages historiques français. C’est dans la crypte que reposent les dépouilles de ces illustres personnes qui ont toutes participé à l’Histoire de France, à leur manière.

Y sont ainsi inhumés Voltaire, Rousseau, Victor Hugo, Louis Braille, Alexandre Dumas et j’en passe. Derniers illustres à avoir fait leur entrée au Panthéon en Juillet dernier : Simone Veil et son époux Antoine.

visite insolite du panthéon

Très fréquenté par les touristes, on ne peut qu’admirer la grandeur du bâtiment lorsqu’on y pénètre. Cette nécropole a ouvert ses portes en 1791, après la Révolution Française. Le dôme fait une hauteur de 83m, ce qui fait qu’on peut facilement le repérer.

A l’intérieur, des peintres académiques comme Puvis de Chavannes ou bien encore Cabanel ont exercé leur art. On peut aussi découvrir le célèbre pendule de Foucault, conçu pour mettre en évidence le phénomène de rotation de la Terre.

visite insolite du panthéon

Impossible de visiter le Panthéon sans s’émerveiller devant son architecture mais aussi devant tous ces magnifiques tableaux et sculptures. Pour ma part, je n’avais encore jamais eu l’occasion d’y entrer et j’en ai pris plein les yeux. On se sent aussi tout petit devant tant de grandeur !

Continuer la visite insolite du Panthéon et prendre de la hauteur

Ames sensibles qui ont le vertige, ce qui suit ne va peut-être pas vous plaire ! ;)

Bon, je dois avouer que j’ai le vertige et j’ai quand même décidé de visiter les parties hautes du Panthéon. Je dois dire aussi que je n’ai pas trop fait la maligne et qu’il y a des moments où j’avais envie d’être en PLS ^^ Mais cette visite insolite du Panthéon valait carrément le coup !

Pour 3€ supplémentaires, sachez que vous pouvez participer aux visites guidées des parties hautes restaurées du monument. A titre exceptionnel, nous avons pu visiter également le haut du dôme, mais celui-ci n’est pas compris dans la visite.

Vous pouvez retrouver toutes les informations sur cette visite sur le site du Panthéon. Comptez environ 45 minutes pour cette visite, et l’ascension de 200 marches environ ;)

Vu que les lieux sont quand même étroits, la visite est limitée à 50 participants, ce qui est déjà bien quand on se retrouve à être les uns à la suite des autres dans des petits escaliers en colimaçon !

La visite commence donc par un premier arrêt pour voir le coeur du Panthéon avec de la hauteur. L’occasion de voir de plus près le sublime travail architectural de Soufflot !

Petit à petit, on se rapproche du sublime dome qui surplombe le Panthéon. Au passage, on prend le temps de découvrir quelques graffitis historiques présents sur les murs du monument (d’autres le sont moins, laissés par des visiteurs…).

Premier moment à sensation pour ceux qui souffrent de vertige : on arrive juste en dessous du dôme, avec une vue imprenable et magnifique sur Paris ! Je ne vais pas mentir, la vue vaut carrément le coup même s’il vaut mieux ne pas trop regarder en bas ;)

Après avoir gravi un escalier avec vue imprenable sur Paris, c’est le moment de monter dans le dôme ! Haut de 83m, c’est un édifice imposant à l’architecture magnifique. Pour s’y déplacer, c’est escalier en colimaçon obligatoire et ça grimpe ! Mais lorsqu’on arrive entre les colonnes, la vue à 360° sur Paris vaut le coup !

J’aurai clairement pu rester des heures à admirer la vue, mais il faut continuer l’ascension ! Direction le haut du dôme, sauf que mon vertige et moi n’allons pas pouvoir aller jusqu’en haut. J’ai tout de même pu apercevoir le magnifique plafond vouté et peint, avec cette passerelle en bois d’époque.

visite insolite du panthéon

Cette découverte du Panthéon a été riche en émotions, mais aussi en histoire(s) ! Si vous avez l’occasion de venir visiter le monument prochainement, je ne peux que vous recommander de découvrir aussi bien les parties hautes que l’exposition « Illustres ! C215 autour du Panthéon » :)

Toutes les informations concernant le Panthéon et l’exposition sont à retrouver sur le site du Centre des Monuments Nationaux :)