Tag

blogosphère

Browsing

A l’heure où les « influenceurs » sont légion sur Instagram – la plupart du temps auto-proclamés -, Hellocoton a annoncé sa fermeture début Septembre. L’occasion pour moi de rédiger un petit billet d’humeurs sur le blog, Instagram, toussa toussa.

Hellocoton, c’est quoi ?

C’est vrai qu’Hellocoton est surtout connu des blogueurs. Depuis plus de 10 ans, cet annuaire géant des blogs francophones permettait de consulter chaque jour des milliers d’articles de blog. Pour cela, rien de plus simple : pour le blogueur, il suffisait de s’inscrire pour que ses articles soient automatiquement relayés sur le site. Pour les lecteurs, il suffisait de s’abonner aux comptes Hellocoton de leurs blogueurs préférés, pour ne rien rater.

En gros, Hellocoton, c’était un flux RSS géant, un Google Actu de vos blogs préférés.

Chaque jour, l’équipe d’Hellocoton sélectionnait ses billets de blog préférés, par thématique. Etre en Une d’Hellocoton, c’était pouvoir avoir 1000 à 3000 vues de plus sur un article, par rapport à d’habitude. Autant vous dire que ce n’est pas négligeable, que l’on tienne un blog par loisir ou parce que c’est son métier.

La fermeture d’Hellocoton

fermeture hellocoton

Il y a quelques temps, Hellocoton (propriété de Prisma Média) était devenu « Femme Actuelle – Les influenceuses ». L’occasion pour le magazine Femme Actuelle de rajeunir sa cible, son lectorat.

Cela faisait un moment que le site avait changé, par rapport aux débuts. Mais j’allais le consulter de temps en temps pour voir ce qui se passait sur la blogo et découvrir de nouveaux blogueurs.

Cet été, la team a annoncé prendre deux mois de vacances. Et à leur retour, l’annonce de la fermeture du site a été faite sur les réseaux sociaux.

Petite astuce pour ne perdre la liste des blogs que vous suiviez.

La fermeture d’Hellocoton = la fin des blogs ?

C’est volontairement extrémiste de ma part de penser ainsi ;)

Mais le fait est que si le blog en est là où il en est aujourd’hui, c’est grâce à Hellocoton. Depuis près de 10 ans, il m’a permis de me faire connaitre, d’avoir de la visibilité, de décrocher des partenariats, de voir que mon travail et mes écrits sont reconnus et appréciés.

On ne va pas se mentir, face à Instagram, les blogs ont souvent du mal à être attractifs. Pour ma part, j’ai surtout la chance d’avoir une chouette communauté & d’avoir bien utilisé Pinterest pour continuer à avoir un blog régulièrement visité.

fermeture hellocoton

Mais entre liker une photo en 2 secondes et prendre 2-3 minutes pour lire un article de blog, le choix est souvent vite fait.

Je le constate moi-même : lorsque je vous demande si vous préférez une storie/un post Insta ou un article de blog pour un même sujet, c’est souvent Instagram qui l’emporte. Ce qui est très frustrant pour quelqu’un qui, comme moi, adore écrire. Heureusement que je suis rédactrice web en plus de mon blog ;)

Et mon blog dans tout ça ?

En Novembre prochain, mon blog va fêter ses 10 ans. Il y a des jours où je me dis que le ratio « temps consacré au blog / visibilité – interactions » est tellement faible que je ferai mieux de consacrer ce temps et mon énergie à autre chose.

Face à des influenceuses qui, en 3 secondes sur Insta, proposent des contenus de voyage, de tenues toutes plus stylées les unes que les autres, etc… il est souvent difficile de faire le poids.

Mais je suis convaincue que sur la durée, le modèle Instagram ne tiendra pas. On le voit déjà : en quelques années, l’algorithme a tellement tué le jeu que si on n’a pas un budget marketing pour faire de la pub Facebook/Insta, on est vite noyés dans la masse.

Un blog, grâce au référencement notamment, n’a pas besoin qu’on y consacre un budget marketing. Certes, l’hébergement est souvent un budget mais il ne nécessite pas de payer pour avoir de la visibilité. Et puis, les articles remontent dans les recherches Google, et permettent d’acquérir de nouveaux lecteurs.

Je ne sais pas encore combien de temps, combien d’années, je tiendrai ce blog. A l’heure actuelle, c’est mon métier (en grande partie) et j’adore le tenir. Même si j’avoue avoir parfois un pincement au coeur en pensant qu’il y a encore 3-4 ans, avant l’explosion d’Instagram, les commentaires et les interactions étaient beaucoup plus nombreux par ici ;)

Dites moi tout : que préférez vous entre Insta et les blogs ?

fermeture hellocoton

En ce moment, je réfléchis beaucoup. Peut-être un peu trop. A ma vie, à mes projets, à mon présent, à mon passé, à mon futur. Parmi mes réflexions, il y a évidemment mon « métier ». Celui que j’ai du mal à balancer aux gens qui me demandent : « mais tu fais quoi dans la vie ? ». Spontanément, je réponds que je suis rédactrice web en freelance, et ma meilleure amie vient toujours compléter par « et blogueuse aussi ! ».

Pourtant je n’ai pas honte de mon blog, loin de là. Il fait partie de moi, même si parfois je me dis qu’il prend une place très/trop importante dans ma vie. Il représente tout de même 10 ans de ma vie. Grâce à lui, je me suis épanouie, j’ai créé mon métier, je vis de ma passion (à peu près).

Mais là où certaines blogueuses arrivent dans un endroit en criant haut et fort qu’elles sont blogueuses (j’en connais…), moi je suis plus du genre à rentrer en catimini, et à dire plus tard que oui, j’ai un petit blog, comme ça.

Au bout de 10 ans, je dois avouer que j’ai souvent eu des moments de doute, à me dire que j’allais finir par fermer cet endroit. Mais à chaque fois, je me suis rappelée ma passion de l’écriture. Du partage. Des échanges avec vous ou les marques.

Instagram a tué le game

Il y a encore quelques années de cela, les blogs étaient tout puissants. Je pouvais avoir entre 40 et 60 commentaires par article. Vous étiez près de 3500/4000 par jour à passer sur le blog me lire.

les blogs ne sont pas morts

Puis Instagram est arrivé. Le format « mini article sous une photo » est devenu banal. Le genre de petite friandise qu’on consomme aux toilettes, avant d’aller se coucher, sur le chemin du boulot, en attendant son colis à La Poste. Un format facile, rapide. Qui correspond à l’air du temps.

Instagram s’est de plus en plus développé, créant ses propres influenceurs. Les marques ont un peu délaissé les blogs, préférant ce média version « fast food ».

J’aime beaucoup Instagram, c’est une façon pour moi de partager avec vous mon quotidien ou mes bonnes adresses. Mais je suis vite frustrée dessus : échanges parfois limités, course aux likes, impression de participer à une société de consommation et non de partage… Là où je le sentais moins sur le blog, Instagram m’a vite mise en compétition avec d’autres.

Il y a des moments où je ne me suis pas reconnue, à chercher à tout prix à faire du like. A me dire que comparée aux autres, j’étais nulle. Pas assez en voyage, pas assez bien habillée, pas assez « instagrammable ». Ca a beaucoup joué dans ma perte de motivation par moment, et aussi sur mon estime de soi.

Mais le blog était toujours là.

Malgré des commentaires de moins en moins présents et des visites en chute libre, je ne l’ai pas lâché. Parce que c’est mon endroit préféré. J’ai continué à écrire pour moi, pour vous les fidèles lectrices, pour continuer à produire du contenu qui reste dans le temps, loin des photos éphémères d’Instagram.

Plus ça va et moins je me reconnais sur Instagram. Pas forcément sur mon compte où je poste ce qui me correspond et me plait, mais plutôt du côté des autres comptes. J’ai unfollowé pas mal de comptes parce que les suivre me rendait jalouse ou malheureuse. J’ai arrêté de me comparer aux autres. J’ai préféré partager du contenu qui ne fait peut être pas rêver, mais qui est vrai.

les blogs ne sont pas morts

Sur le blog, c’est pareil. En 2019, j’ai souhaité revenir vers le format des blogs version 2009. Plus personnel. Moins « publicitaire ». Avec des thématiques plus réelles, même si je ne pense pas avoir perdu ou pris la grosse tête.

Résultat, les visites & les commentaires ont augmenté. C’est sûrement une relation de cause à effet, mais je crois que de nos jours, on en a de plus en plus marre de la superficialité d’Instagram. On aspire à plus de réel, d’authenticité. Et rien que pour ça, je pense que les blogs ne sont pas encore morts.

Certes, ils nécessitent plus de « travail » du côté blogueur et plus d’attention du côté lecteur. Ici, pas de like, le partage est au centre de tout avec les commentaires. Même si ce n’est pas un réflexe pour tout le monde (et je le conçois), lire vos commentaires ici chaque jour et échanger avec vous me fait énormément plaisir.

Car si j’écris sur le blog comme quand je partage mes photos et autres stories sur Instagram, c’est avant tout pour générer de l’échange avec vous. Pas seulement pour me faire mousser ou m’envoyer des fleurs. Car certains ont tendance à l’oublier, mais sans vous les lecteurs, on n’est rien ;)

Ce texte est un peu décousu, je termine de le rédiger après une chouette soirée avec mes amis. Mais j’avais envie de coucher sur l’écran (au lieu du papier) ces quelques bribes de réflexion sur les blogs, Instagram et mon quotidien, en général :)

Les blogs ne sont pas morts

La semaine a été plutôt tranquille de mon côté, puisqu’avec le déménagement, je n’ai pas trop eu le temps de m’intéresser à Internet. Quelques soucis de coupure de courant ont également eu raison de moi, mais je ne pouvais pas terminer la semaine sans partager avec vous mes coups de coeur ! ;)

L’Article de la semaine

J’ai adoré l’article de Amélie-Melo sur la blogosphère, et le fait qu’on ait parfois l’impression en temps que « vieilles blogueuses » d’être parfois prises pour des connes par les marques et les agences de RP. Un sentiment que je partage pas mal, surtout ces derniers mois, et qui me pousse encore plus à faire mon petit bonhomme de chemin par moi-même ! ;)

Dans ma boite aux lettres

Avec le déménagement, ça a été plutôt calme de ce côté là, mais j’ai quand même reçu les nouveaux produits de la marque Merci Handy ! Disponibles en exclu chez Sephora, ce sont des produits que j’utilise depuis des années donc je suis ravie de découvrir leurs nouveautés ! :)

Et d’autres jolies choses…

the capsoul

Je suis une consommatrice occasionnelle de café (qu’en cas de migraine ou de fatigue !) mais j’ai découvert récemment le site The Capsoul et je pense passer une petite commande quand ma cuisine sera terminée. Leurs capsules de café sont compatibles avec les machines Nespresso (ça tombe bien !) et ils vendent aussi du thé en vrac ! Vous connaissiez ?

Bonne nouvelle pour les Marseillais(es) ! A partir du 29 Janvier, tous les derniers dimanche du mois, la Canebière devient The Place to Be avec des marchés et de chouettes animations gratuites et ouvertes à tous ! Ca commence le 29 avec notamment un chouette marché de producteurs, dégustation de socca, etc… Toutes les infos sur l’évènement créée par Marseille Shopping !

En flânant sur Etsy, j’ai repéré les chouettes affiches de TypoHouse à tout petit prix (6€ environ !). Du coup je pense passer une petite commande quand la déco de notre nouvel appartement sera à peu près terminée ! :)

Il y a un peu plus d’un an, j’ai fait un choix : quitter un CDI pour voler de mes propres ailes, bosser à mon compte et être blogueuse pro. Un choix longuement réfléchi, qui résultait d’une très mauvaise ambiance au boulot ET de super opportunités souvent loupées pour le blog. Mais au bout d’un an, voici venu l’âge de raison.

Je n’ai plus envie de passer mes journées à être blogueuse pro. Je n’ai plus envie d’être mon propre patron. J’ai envie de retourner dans un schéma « classique » de salariat, et que mon blog redevienne un loisir, ma petite bulle positive.

Mais pourquoi un tel retournement de situation ? Il y a plusieurs raisons, que je vais vous expliquer dans cet article. Ca ne va pas faire plaisir à tout le monde (vous allez me dire, ce ne sera pas la première fois !), mais j’avais vraiment envie de partager cette réflexion avec vous :)

routine teint frais

Freelance : le statut qui fait peur.

A la banque, à la famille, aux gens en général : freelance = instabilité.

Ben oui, on a pas un salaire qui tombe tous les mois, on galère souvent à se faire payer (dignement, ou se faire payer tout court) et à moins d’avoir décroché un méga contrat ou d’être la poule aux oeufs d’or, freelance c’est le genre de vie où tu ne peux pas te projeter à 6 mois.

Je ne suis pas le genre de fille qui va être capable de vous donner son plan de vie sur les 10 prochaines années (je ne sais même pas ce que je ferai dans 2 semaines, 6 mois, 1 an !) mais on ne va pas se mentir, la trentaine arrive ET il y a des projets de vie que je ne peux pas réaliser à l’heure actuelle.

Acheter un appartement ou une maison avec l’amoureux ? Impossible. A l’heure actuelle, lui seul peut demander un crédit, moi je ne peux pas. Trop peu de revenus réguliers. Prévoir un chouette voyage ? Si c’est le cas, je sais que je vais devoir me serrer énormément la ceinture pendant les mois qui précèdent le voyage, pour pouvoir en profiter le jour J en mettant ce que je peux de côté. Faire des économies, tout simplement ? Ben non, là non plus soit je fais des économies et je mange que des pâtes, soit je fais comme maintenant, je n’économise pas mais je prends des risques en cas de pépin.

Vous allez me dire : mais t’es pas la seule dans ce cas, y’a même des gens qui travaillent qui sont dans la même galère que toi. Et j’en suis consciente. Mais moi, quand je dis à ma banquière que je suis freelance, le premier truc qu’elle sait, c’est que je peux pas lui fournir un bulletin de salaire régulier.

blogueuse pro

J’aime la liberté que m’apporte le statut de freelance, surtout de pouvoir gérer mon emploi du temps comme je veux. Pouvoir partir à Paris en semaine, faire du sport quand tout le monde travaille ou faire une grasse mat’ un mardi matin. MAIS c’est aussi angoissant de ne pas savoir de quoi demain sera fait, de ne pas savoir comment faire si un jour je me sépare, de compter chaque sou avant de faire une dépense.

De plus je vis à Marseille et autant vous dire qu’il est très dur de trouver des missions ici. Les postes que j’ai en freelance, je les ai toujours décroché via le bouche-à-oreille, mais ce sont des missions qui ne me permettent pas d’en vivre à plein temps. Du coup, heureusement que je bénéficie encore de Pôle Emploi (même si j’aurai préféré m’en passer, vu qu’ils ne servent à rien à part me faire perdre mon temps par moment).

Seule solution ? Retrouver une vie professionnelle stable.

Blogueuse, le métier qui te rend négative.

Je suis globalement d’humeur positive (même si j’ai mes moments de mou ou de mauvaise humeur comme tout le monde). Mais je me suis rendue compte qu’être blogueuse à plein temps a quand même eu un impact négatif sur ma vie.

Déjà, parce que la blogo, c’est la cour de récré. Que tu aies face à toi une blogueuse de 20 ou 40 ans, même combat. Coups bas, trahisons, commérages, copier ce que fait le voisin… C’est le quotidien ou presque de la blogueuse. Même si on montre toujours sur les réseaux sociaux l’aspect positif du métier : cadeaux, voyages, soirées, etc..

blogueuse pro

J’ai crée mon blog il y a de cela plus de 6 ans, et ce n’était sûrement pas pour m’épuiser dans la cour de récré. Je suis dans un esprit de partage MAIS je ne me considère pas comme une star sous prétexte que 30.000 personnes environ chaque mois viennent lire le blog. Je suis vraie, ici et sur les réseaux sociaux, et ça ne plait pas toujours. Eh oui, je n’ai pas envie d’être simplement une image lisse sur écran glacé, j’ai aussi des opinions et une vraie vie à côté ;)

Mais voilà, ces derniers mois, plus que jamais, j’ai vécu pas mal de bas à cause du blog. Bien sûr, j’ai crée et vécu des trucs hyper positifs (notamment le So Girly Crew ! ♥) mais j’ai aussi vécu le blog avec une boule au ventre : le plantage total des Blogueuses du Sud (je ne reviendrai pas là dessus, grosse déception pour moi), les idées que tu lances et que les autres blogueuses récupèrent direct pour les tourner aussi à leur sauce (genre les meufs qui se mettent au sport alors qu’il y a 2 semaines, elles ne juraient que par la mode), les partenariats qui s’accumulent avec des marques qui sont impatientes et te pressent de faire tel article, telle photo, telle vidéo, les guéguerres de blogueuse, les critiques incessantes d’anciennes copines (blogueuses elles aussi mais desfois tu te demandes pourquoi elles bloguent…) qui te crachent dessus dès qu’elles le peuvent… Trop, c’est trop.

A l’heure actuelle, je me dis que je DOIS poster des articles, pas que je VEUX poster des articles. Les deadlines imposées par les partenaires rendent le truc un peu plus… chiant. Un peu plus stressant aussi. Ecrire certains articles – alors que le sujet me plait, c’est ça le pire ! – devient limite une corvée. Et franchement, j’ai pas envie de ça. J’ai pas envie de pondre des articles juste pour pondre des articles, comme si j’avais un patron derrière moi qui me demandait de remplir les objectifs du mois.

D’ailleurs, c’est un peu pour ça que j’ai calmé le jeu très récemment et j’ai moins posté certains jours. Parce que clairement, je n’avais pas envie. Mais alors pas envie du tout de bloguer.

blogueuse pro

J’ai juste envie que mon blog retrouve son statut de loisir. Je n’ai pas envie que mon métier de blogueuse pro me dégoute de tout cela. J’ai envie de reposter l’esprit léger, de publier sans me dire que je vais froisser machin ou que bidule va me piquer mon idée. J’ai envie de continuer à être dans le partage, d’organiser encore plus de trucs sympas avec le So Girly Crew. Bref, d’être une bulle de positivisme de façon générale (sur le blog mais aussi dans la vraie vie !) sans qu’il y ait quelques nuages gris dans les parages.

Résultat ?

J’ai envie de revenir à un schéma plus classique, qui fait peut être moins rêver. Je recherche actuellement un boulot dans le web, mais parfois je me dis que je serai mieux dans un métier qui n’a rien à voir ! J’ai envie d’avoir à nouveau un rythme de travail clair et net, de faire mes journées au boulot et puis de rentrer le soir, profiter de mon amoureux et de mon chat, diner, voir les copains, bloguer et aller courir avec le So Girly Crew.

D’ailleurs, j’ai d’ores et déjà viré TOUTES les notifications des réseaux sociaux. Non parce que ça aussi, c’est hyper anxiogène, surtout quand on me prend pour Google ou qu’on veut tout savoir tout de suite. Du coup, j’essaye aussi de ne plus regarder mon téléphone à partir de 21h30 le soir, sauf pour les livetweets de certaines émissions que je fais sur Twitter.

C’est peut être la trentaine qui arrive dans 3 mois, c’est aussi un gros sentiment de ras-le-bol de la blogo et de son univers (partagé notamment avec ma copine Julie MamaFunky) , mais j’aspire désormais à être plus stable dans ma vie.

Du coup objectif 2016 ? Retrouver un vrai boulot ! ^^ Ca ne fera qu’un défi de plus pour cette année, même pas peur ! ;)

Ce n’est pas la première fois que je vous parle des coulisses du blog ici, mais je reçois régulièrement des emails ou des messages sur Facebook ou Instagram de futures blogueuses me demandant des conseils pour créer leur blog. Du coup, j’ai décidé de vous concocter un petit article très simple pour vous expliquer comment créer son blog facilement ;)

1ère étape : Définir les sujets dont on va parler

Pour moi, c’est vraiment la base de la création d’un blog : définir sa ligne éditoriale. Derrière ce gros mot se cache tout simplement la liste des sujets et des thèmes que vous allez aborder au quotidien sur votre blog. Comme en France on aime bien tout étiqueter, il va falloir vous demander si vous voulez être blogueuse mode, beauté, cuisine, DIY, jeux vidéo, sport ou si, comme moi, vous avez envie d’être un peu de tout ça. Dans ce dernier cas, vous allez avoir l’étiquette de blogueuse lifestyle.

Pour ma part, quand j’ai lancé le blog il y a 6 ans, j’ai pris une feuille de papier et un stylo, et j’ai noté les principaux sujets que j’avais envie d’aborder. A partir de là, j’ai défini des rubriques sur le blog et petit à petit, au fil des mois, j’ai ainsi rempli ces rubriques sur mon blog.

N’oubliez pas que votre blog, c’est votre espace personnel. Du coup, au fil des mois ou des années, en fonction de vos changements de vie, votre ligne éditoriale pourra être amenée à évoluer. Et c’est une bonne chose ! Quoique les gens en disent, il est important pour vous que votre blog vous ressemble.

Comment créer son blog facilement ?

Etape 2 : Choisir sa plateforme de blog

Lorsque vous allez vouloir lancer votre blog, vous allez vite vous retrouver face à un premier dilemne : choisir la façon dont votre blog va être hébergé.

Dans un premier temps, je vous conseillerai d’utiliser une plateforme de blog gratuite, telles que Blogger ou WordPress. C’est un bon moyen pour votre première année de blog de prendre vos marques sur la blogosphère et de prendre en main ces outils de publication.

Si, au bout d’un an, vous sentez que vous avez envie d’améliorer encore plus votre blog en mettant les mains dans le cambouis, alors il va falloir passer à l’étape supérieure : acheter votre propre nom de domaine, en l’achetant sur des sites comme 1&1. Pour une trentaine d’euros par an environ, vous aurez le nom de votre blog en .com ou .fr, et vous devrez avoir votre propre base de données.

Avoir son propre hébergeur et son nom de domaine ont des avantages : on est bien plus libre de publier sur son blog, de mettre des bannières d’affiliation et de créer son propre design pour avoir un blog à son image. Par contre, en cas de souci, de piratage notamment, il va falloir aller fouiner dans le FTP pour réparer tout ça ! Du coup, n’hésitez pas à employer les services d’un développeur ou d’un webmaster si vous sentez que vous n’allez pas être à l’aise avec tout cet aspect technique.

Comment créer son blog facilement ?

Etape 3 : Les Bonus

N’employons pas la langue de bois : tenir un blog peut être un bon complément de revenus. Pour cela, je vous conseille d’avoir le statut d’auto-entrepreneur afin d’être dans la légalité et de déclarer à l’Etat l’ensemble des revenus générés par le blog. Si vous produisez un contenu de qualité, que vous êtes régulier(e) dans la tenue de votre blog, les marques vont vous solliciter pour découvrir leurs produits et en parler sur le blog. Comme pour tout partenariat, il est important de mentionner à vos lecteurs que l’article est sponsorisé ou que vous avez reçu tel ou tel produit dans le cadre d’un partenariat.

Tenir un blog, c’est aussi l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes et de vous faire de nouveaux amis. Pour ma part, grâce au blog, j’ai rencontré énormément de monde et je me suis fais de très bons amis, que je n’aurai pas pu rencontrer sans lui. Un blog permet aussi de se dépasser, de vivre des expériences uniques. Pour ma part, j’ai ainsi couru des courses, visité les usines de Sodebo ou bien encore fait des shootings pro ; bref, j’ai vécu un paquet d’expériences complètement folles grâce au blog ! :)

Enfin, et pour moi c’est peut être l’un des aspects les plus importants du blog, il m’a permis de développer des compétences par moi-même qui peuvent me servir dans le monde du travail. Rédiger des articles, me tenir au courant des tendances en matière de référencement, travailler sur Photoshop, prendre des photos de qualité et m’occuper de mes réseaux sociaux… Voici quelques compétences qui apparaissent désormais fièrement sur mon CV !

Avec ces quelques conseils, vous voilà prêtes à découvrir la chouette aventure du blog ! N’oubliez pas de rester fidèle à vous-même et il y aura toujours des jaloux qui viendront vous critiquer, mais l’essentiel est de s’amuser en tenant son blog !

Dans un prochain article, je vous présenterai quelques unes des applications essentielles à avoir quand on possède un blog, pour se faciliter la vie de blogueuse au quotidien :)

comment créer son blog

credit photos : Cliché Mignon

Comme chaque mois, voici l’heure du pêle-mêle !

Après une première édition au mois de Juillet qui semble plutôt vous avoir plu, me voici de retour avec une nouvelle édition du pêle-mêle ! Le principe ? Chaque mois, je partagerai avec vous mes coups de coeur en culture (musique, film, livre…) mais aussi des sites internet ou des blogs que j’apprécie et dont je n’ai pas toujours l’occasion de parler sur le blog. Ce mois-ci, une nouvelle fois on mélange de la culture, des films girly et des jolies découvertes !

♥ OF MONSTERS AND MEN – MY HEAD IS AN ANIMAL ♥ 

Cet album tourne en boucle depuis des mois sur mon ordinateur au boulot et dans mon iPod. Of Monsters and Men est un groupe islandais composé de 6 membres, jouant divers instruments comme la guitare, la batterie ou l’accordéon. Cela donne des chansons qui – même si les textes sont parfois tristes ou mélancoliques – filent la patate et mettent de bonne humeur. Peut être parce que les voix des deux chanteurs ont un grain de voix particulier, peut être aussi parce que ça me rappelle des groupes que j’écoutais à la fac comme We’re From Barcelona, Architecture in Helsinki ou bien encore Belle&Sebastian. Bref, si vous avez envie de découvrir un nouveau groupe ou de tout simplement vous faire une idée de leur musique, je vous invite à filer sur Deezer découvrir l’album !

♥  JOBS ♥

Si vous me suivez sur Instagram ou Twitter, vous savez forcément que j’ai attendu ce film avec impatience et qu’en plus je suis allée le voir deux fois (une première fois en VF, la deuxième fois en VO). Ashton Kutcher dans le rôle de Steve Jobs, j’avoue que je trouvais ça un peu bizarre au début (j’ai toujours l’image de Kelso dans That 70’s Show ou de Warren dans Mon Oncles Charlie donc…) et franchement, j’ai été plus que séduite. Outre le fait que Kutcher est en fait le portrait craché de Jobs jeune, il a aussi un vrai jeu d’acteur et m’a vraiment surprise. Le film est pas mal, parfois un peu long, mais je pense que si vous vous intéressez un petit peu à Apple ou aux films comme The Social Network, alors Jobs pourrait bien vous plaire. Et à voir absolument en VO, car malheureusement, comme d’habitude, la VF gâche un peu le film…

♥ LE BLOG DU MOIS : CARNET PRUNE ♥

 Je pense que vous connaissez toutes plus ou moins le joli blog d’Angéline, Carnet Prune. Ce blog est une véritable bulle de douceur (tout comme son compte Instagram dont je suis absolument fan – et jalouse – parce que ses photos sont parfaites ♥) et on y trouve des articles sur la beauté, des recettes de cuisine, parfois des DIY et des articles sur le cinéma. Bref, un vrai blog de fille mais pas cucul, une petite pause douceur qu’on lit en dégustant une bonne tasse de thé et en notant toutes les bonnes idées de mademoiselle Angéline. A mettre absolument dans vos favoris ! (moi c’est déjà le cas depuis longtemps !).

♥ LE BONUS POUR BLOGUEURS ♥

Parce que désormais, la plupart des blogueurs ont une page Facebook (si vous ne suivez pas encore celle du blog, je vais bouder), voici une petite ressource qui pourrait vous plaire si comme moi, vous n’avez pas envie d’avoir la même page que les autres. Sur son blog Holly Would, Holly propose un tuto pour customiser facilement sa page selon les couleurs de son blog ou son univers. Même si l’article est en anglais, c’est assez facile à comprendre ! J’ai commencé à travailler sur la mienne mais il devrait y avoir du changement dans les semaines à venir !

♥ LE COUP DE COEUR CREATEURS DU MOIS ♥

Encore une fois, Etsy a su me donner envie de (presque) dégainer ma carte bleue ! En effet, j’ai totalement flashé sur cette broche en bois qui représente un chat  dans des teintes pastels à tomber. A 15€ la broche en édition limitée, je vais voir si je ne vais pas craquer sur ça et d’autres produits de la jolie boutique Sketch.Inc !

Chic, une nouvelle rubrique sur le blog ! :)

Eh oui, avec les vacances, j’ai réfléchi pas mal à l’évolution du blog et j’ai décidé d’apporter quelques petites nouveautés dans les semaines à venir, avec une première nouveauté, une toute nouvelle rubrique qui fera son apparition sur le blog 1 fois par mois : le pêle-mêle. Le principe ? Chaque mois, je partagerai avec vous mes coups de coeur en culture (musique, film, livre…) mais aussi des sites internet ou des blogs que j’apprécie et dont je n’ai pas toujours l’occasion de parler sur le blog. Pour cette première édition, voici mes quelques coups de coeur de ce mois-ci qui, je l’espère, vous permettront de faire de jolies découvertes :)

♥ FUN – SOME NIGHTS ♥

L’un de mes coups de coeur musical en ce moment, c’est l’album de Fun. Je l’ai téléchargé sur iTunes avant de partir en vacances parce que mon iPod avait besoin de renouveau, et comme j’aimais déjà beaucoup leurs chansons « We Are Young » et « Some Nights », j’ai sauté sur l’occasion pour découvrir le reste de leur album. Et j’avoue, j’apprécie aussi leur univers, surtout leur look. Bref, cet album, c’est des chansons qui mettent la pêche, pas mal de rythme et surtout la voix du chanteur qui est quand même inimitable, cet album est une chouette découverte et tourne désormais en boucle dans mon casque. Pour l’écouter gratuitement avant de peut être craquer, rendez-vous sur Deezer ;)

♥ LA MALEDICTION D’EDGAR – MARC DUGAIN 

En ce moment, sur ma Kindle (bien pratique elle aussi pour les vacances), je suis en train de lire un livre de Marc Dugain, La Malédiction d’Edgar. Il s’agit en fait d’un livre historique puisque l’auteur relate 50 ans de l’existence de J.Edgar Hoover, le célèbre patron du FBI qui a côtoyé les plus grands personnages de l’histoire américaine, comme Roosevelt ou les Kennedy. Le livre est super intéressant, se lit facilement et ravira les amatrices d’histoire avec un grand H :)

♥ LE BLOG DU MOIS : BONJOUR DARLING 

L’un de mes derniers coups de coeur sur la blogo, c’est Bonjour Darling que j’ai eu la chance de découvrir via un commentaire qu’elle m’avait laissé sur mon blog il y a quelques semaines de cela. Un blog illustrations/DIY/cuisine/lifestyle joliment designé, avec des articles intéressants et une jolie mise en scène, le tout made in Bordeaux. Mon petit doigt me dit que je ne suis pas la seule à être complètement accro de ce blog ;)

♥ LE BONUS POUR BLOGUEURS ♥

Comme j’ai toujours envie de vous proposer un joli blog, je suis souvent en recherche de ressources et d’idées sympas pour améliorer le blog, notamment grâce à Pinterest et aux blogs américains. Pour celles qui comme moi adorent trouver des polices d’écritures sympas pour leur blog ou leurs illustrations, voici 6 polices gratuites et girly à télécharger et à installer sur votre ordinateur via le blog de Lulabelle :)

♥ LE COUP DE COEUR CREATEURS DU MOIS ♥

Si vous me suivez régulièrement sur So Vintage So Girly (le blog que je tiens avec Vintage Touch Blog), vous savez que j’adore Etsy et que je déniche souvent des coups de coeur créateurs sur ce site. Mon coup de coeur du mois, c’est BlueBirdLab, une créatrice de bijoux qui vit en Lituanie et propose des bijoux colorés à tout petit prix ! D’ailleurs, je pense craquer prochainement pour l’une des ses créations… :)

Comme vous semblez adorer mes articles remplis de mes photos Instagram, voici la 6ème édition du Girly Instagram :) Cette fois-ci, je partage une nouvelle fois des petits bouts de vie girly, je vous emmène en soirée blogueuses et au travail aussi ! Et comme à mon habitude, il y aura de la nourriture et des chats, parce qu’on ne va pas changer ça pour tout au monde ! Bonne fin de weekend !! ♥

Petit déjeuner gourmand : thé, muffins et Nutella // Lecture du moment : Mange, Prie, Aime // La vue depuis mon bureau //

Nouveau tote bag signé The Bold Banana (pour en savoir plus, rendez-vous ici) // Dans le public de l’emission Made in Mode aux Galeries Lafayette Marseille avec Mlle Chut Mon Secret, Céline de Bons Baisers d’Ailleurs et Marine de My Sweet Dressing ♥ // Ma nouvelle bague Bertille signée Poupée Rousse //

Petit gâteau girly // Mon carnet Famous Faces avec un chat façon Diamants sur Canapé // Lecture de mon blog préféré : Poulette Magique ♥ //

Petit verre de sirop à la violette en terrasse // Mmmm des schokobons !! // Mes bracelets Les Etoiles de Lily et La Petite Boutique //

Présentation du « Voyage à Nantes » qui me donne envie de retourner vivre sur la côte atlantique, là, tout de suite // Préparation de nouveaux articles sur So Vintage So Girly // Intel Boy, mon nouvel ami au bureau //

Petite session gourmandise chez La Mie Caline // Concert privé à la soirée Blogo du Sud Est // Nouvelle addiction : les galettes de mais Bjorg (contradictoire avec le reste de mon alimentation.)

Jeudi dernier, toute la blogosphère du Sud Est de la France était en ébullition ! La raison ? La deuxième édition de la soirée Blogo du Sud Est avait lieu à Marseille, au Loft du Vieux Port, un endroit caché dans les petites rues qui longe le célèbre Port marseillais. Un peu plus de 150 personnes étaient attendues pour cet évènement, dont un grand nombre de blogueurs dans des domaines différents : mode, beauté, cuisine, mamans, etc… :)

L’occasion pour moi de passer un bon moment avec mes copines blogueuses (Marjorie et Justine de Little Miss Beauty, Emilie de Kabuki Me, Alexiane de Blog Chaussures, Coralie de Mademois’ailes Coco, Elodie de Elodie Blog Mode, Clélia de Hypiness..), et de revoir certaines avec qui j’avais déjà passé un bon moment lors de la première soirée Blogo du Sud Est, en Septembre dernier :)

Avant cette soirée, j’ai également eu la chance d’assister au tournage de l’émission Made in Mode aux Galeries Lafayette de Marseille et de passer un super bon moment avec Marine du site My Sweet Dressing (que vous commencez à bien connaitre) et Céline du Blog Bons Baisers d’Ailleurs. Une journée bien chargée donc ;)

Je vous ai bien évidemment ramené quelques photos de cette soirée, même si j’avoue avoir pas mal oublié de prendre des photos tellement j’étais occupée à découvrir des créateurs, à papoter avec les copines et à écouter le super concert acoustique de Two Blondie Girls and One Uku, un super groupe de filles qui nous ont fait de superbes reprises de Rihanna, Adèle ou bien encore Foster The People avec leur ukulélé et leur violon !

Si vous voulez en savoir plus sur la soirée, découvrir les coulisses et savoir qui étaient les blogueurs et les marques présents à la soirée, je vous conseille de découvrir le chouette article de Sages comme des Images !


()

Depuis quelques semaines, je constate un certain agacement chez les blogueuses provinciales (dont je fais partie, entendons-nous bien là dessus). En effet, nous les filles qui n’habitons pas Paris, on a l’impression d’être prises pour des dindes. Que ce soit par rapport à nos blogs, ou non.

Alors, après avoir échangé à ce sujet avec d’autres filles – je pense notamment à mes acolytes marseillaises Justine et Marjorie du blog Little Miss Beauty ou encore à Jess du blog About a Girl qui habite elle aussi dans le Sud – je me suis encore plus motivée à publier ce billet. Je sais qu’il risque d’être mal vu par certaines, mais tant pis, je me lance.

Même si je commence sérieusement à en avoir marre de voir que tout se passe dans la capitale, je m’y étais plus ou moins résolue depuis quelques mois. Mais voilà qu’une petite mésaventure qui m’est arrivée chez Sephora il y a quelques semaines a remis de l’huile sur le feu. En effet, je vous avais parlé de la gamme B.Right de Benefit sur le blog, avant que les produits ne sortent en France. Supposément distribuée dans tous les Sephora de France, je m’en réjouissais. Quelques jours après la sortie, je file dans mon grand Sephora, pas loin de chez moi, et approche une conseillère pour lui demander où se trouvent les produits. Conversation :

– Bonjour, excusez moi de vous déranger. Où se trouvent les produits B.Right de Benefit?

– Bi quoi?

– B-Right. La nouvelle gamme de cosmétiques de Benefit. Ce sont des petits pots bleus.

– Ah, je ne sais pas. Je vais me renseigner.

Renseignements pris, on m’annonce qu’on aura pas les produits sur Marseille (alors qu’il y a 5 ou 6 Sephora) et que si je veux ces produits, soit je les commande sur le web, soit je dois aller à Lyon ou Nice. Ben tiens! Résultat, lors de ma dernière virée lyonnaise, je suis repartie avec mon contour des yeux B.Right! 57€ de train + 32€ de crème..faisons les comptes.

Même chose pour les vernis Essie. Des vendeuses pas au courant et des vernis qui n’ont toujours pas fait leurs apparitions dans les rayons de mon Monop’ adoré. Je guette, je guette, en n’étant même pas sûre qu’ils arriveront un jour.

Mais ça, c’est pour l’aspect consumériste. Passons à la blogo provinciale et les marques.

Là, je passe en mode carrément grognon (comme mes blogocopines d’ailleurs). Ce qui fait la richesse de la blogosphère, c’est sa diversité. Diversité des contenus, des provenances des blogueuses, des idées. Malheureusement, les marques se font comme principale idée de la blogosphère qu’elle est formée de filles vivant uniquement sur Paris. Et que celles qui vivent en dehors de Paris ne sont pas dignes de déplacer une soirée ou un concept en dehors de la capitale.

Par exemple, je reçois plein d’invitations pour assister à des évènements sur Paris, jamais sur Marseille. Malheureusement pour moi, je travaille. Donc je suis dans l’incapacité de monter mon popotin à Paris et suivant mon interlocuteur, cela est compréhensible ou non. Et bizarrement, quand on évoque à la marque l’idée de descendre organiser des événements sur Marseille parce qu’on est plusieurs blogueuses, on a souvent la même réponse « ah oui, on y pensera ». Sous entendu : « oui oui, causes toujours. Je vais pas bouger un staff pour  3 pauvres blogueuses pas connues ».

Et quand on pense être invitées à un big event par une marque ,enfin à Marseille, on se retrouve déçues. C’est le cas avec ma soirée de vendredi dernier. Il y a quelques semaines, je reçois une invitation de la marque de maroquinerie Coach à une soirée privée, pour l’inauguration de leur corner au Printemps à Marseille. Excitée comme une puce, je m’empresse d’embarquer dans cette aventure en compagnie de mes blogocopines marseillaises. Mauvaise surprise pour nous toutes, comme pour la représentante de la marque avec qui j’avais correspondu : la soirée n’est pas privée, ça a été noyée dans une soirée ouverte à tous les clients du Printemps et  l’espace VIP auquel on était censés accéder est en fait squatté par une horde de piques assiettes. Bref, même ce qui devait être une soirée blogueuses ne l’était pas.

Résultat de cet état d’esprit des marques qui restent bornées à ne voir que Paris et les blogueuses parisiennes comme représentation de la France et de ses blogueuses? L’impression de voir sur les blogs toujours les mêmes soirées, les mêmes blogueuses. Ça en devient lassant. Ce n’est même pas de la jalousie, je suis contente que ces filles aient autant d’opportunités. Je trouve juste dommage que les marques pensent qu’en dehors de la capitale, rien n’est viable. Comme si Paris était une ville vivante et qu’en dehors, on ne trouve que des villages de « bouseux ». (pardonnez moi l’expression, mais c’est vraiment mon ressenti).

Conclusion : si tu veux avoir les dernières crèmes à la mode, te saper avec des collections capsules ou tout simplement faire évoluer ton blog en étant en contact avec des marques lors des soirées, il faut habiter Paris. OU avoir l’opportunité de te faire des allers-retours Paris-Province tous les 4 matins.

Désolée pour ce pavé, mais je pense qu’il reflète bien l’état d’esprit de la blogo-provinciale en ce moment. Et mon petit doigt me dit que je ne suis pas la seule à penser ainsi!

PS : Certaines personnes ont mal compris le sujet de cet article : non, je ne me plains pas de ne pas recevoir de cadeaux à toutes les soirées. Ce blog a été crée pour le plaisir, mes lectrices régulières peuvent en témoigner, et absolument pas dans une idée de le rentabiliser à tout prix. J’aurai d’ailleurs pu étendre le sujet de cet article au boulot, à la vie culturelle et à bien d’autres choses! ;)

Rendez-vous sur Hellocoton !