Tag

alimentation

Browsing

Oh la la. Que cette deuxième semaine a été rude niveau alimentation. Si vous n’avez pas lu le récit de la semaine 1, je vous invite à le relire avant de poursuivre la lecture de cet article.

Je terminais donc ma première semaine en partant passer quelques jours chez le Dandy. Petite parenthèse parce que j’ai eu la question : non, nous ne sommes pas ensemble. Nous sommes restés amis depuis notre séparation cet été, et quand je vais à Paris, évidemment je le vois.

J’ai donc passé quasiment toute la semaine avec lui, et on a bien profité du séjour parisien pour se faire plaisir. Sauf que je n’avais pas forcément anticiper que mon corps n’allait pas suivre la cadence, après près de 3 mois à cuisiner par moi-même et à consommer différemment.

Lundi 7 Janvier.

Je me lève le matin avec un énorme mal de tête, parce que je suis en pleine sinusite. Du coup, j’opte pour un énorme café en guise de petit déjeuner, parce que clairement je suis incapable d’avaler autre chose.

Après le petit déjeuner, on décide de profiter du beau temps parisien (tout est relatif – comprenez par là qu’il ne pleuvait pas et qu’il faisait blanc ^^), et on part donc se balader entre Bercy et Olympiades. Vers 13h, on choisit de manger à l’Auberge Aveyronnaise, car on a tous les deux envie de manger une bonne pièce de viande. J’opte pour du boeuf avec une sauce au roquefort, accompagnée de pommes de terre sautées. En dessert, je prends une mousse au chocolat, mais je ne la termine pas car je suis vite écoeurée.

auberge aveyronnaise paris

L’après-midi, on décide de se faire une séance de ciné. Il faut savoir que Le Dandy ne peut pas aller au cinéma sans avoir des trucs à grignoter, donc on fait littéralement une razzia au supermarché : bonbons Haribo, M&M’s… J’en mange évidemment, très machinalement, devant le film. Sans plus de plaisir que cela, soyons honnête.

Le soir, on rentre à l’appart du Dandy et on se fait une poêlée de riz, lentilles corail et poulet au curry. Je me prépare une tisane également, pour aller avec.

Mardi 8 Janvier.

Au programme de la journée : faire les magasins avant la cohue des soldes. On prend donc un petit déjeuner assez copieux : avocat, blanc de dinde, thé, jus de clémentine… Puis on file direction La Vallée Village, à côté de Disneyland.

reequilibrage alimentaire

Vers 12h, comme on a assez faim, Le Dandy me propose de tester les burgers de Factory&Co, qu’on n’avait jamais eu l’occasion de tester avant. Je commande un burger avec steak végétarien, mais une fois la commande passée, on m’indique qu’ils n’en ont plus. Du coup je prends avec filet de poulet, que j’accompagne de coleslaw. Je pioche dans les frites du Dandy, mais je suis très vite calée. Résultat, je ne termine même pas mon burger ni mon coleslaw. Et je ne touche même pas au dessert.

On fait les magasins tout l’après-midi, et vers 18h, on prend un jus de fruits frais dans un kiosque de Val d’Europe. Je revis un peu ^^ Sur le chemin du retour, on s’arrête à Vincennes manger une pizza dans notre pizzeria préférée, Chez Antoine, et je me régale avec une pizza aux truffes. Une fois rentrée, je me fais un énorme mug de tisane !

Mercredi 9 Janvier.

Au petit déjeuner, je mange du blanc de dinde, un peu de comté et un avocat. On part ensuite visiter l’Institut du Monde Arabe, où l’on reste près de 3h. Du coup, on en sort vers 15h sans avoir déjeuner. On trouve un chouette restaurant syrien pas très loin, et on déguste des mezzes avec du thé syrien. Un délice !

Le soir, on rejoint une copine, pour prendre l’apéro. On part ensuite diner au Hanoi Cà Phê, où l’on doit patienter plus d’une heure pour avoir enfin une table. Autant vous dire que ce genre de choses ne me manque absolument pas. Parce qu’à attendre dans le froid qu’on daigne bien nous installer à une table pour manger, non merci. Je prends un cocktail sans alcool façon bubble tea et un poulet au curry&lait de coco.

Jeudi 10 Janvier.

Au petit déjeuner, j’ai un peu faim donc je mange des pancakes aux raisins Marks&Spencer, avec un grand mug de café. Comme c’est ma dernière matinée à Paris, on ne fait rien de spécial, surtout qu’il ne fait pas super beau. Le midi, on se fait un plat de pâtes avec une sauce tomates aux olives et du blanc de dinde, et quelques macarons Pierre Hermé en dessert.

Je passe chez Starbucks me prendre un café latte au lait de coco avant de prendre le train pour rentrer à La Rochelle.

Comme on sort le soir avec ma meilleure amie, je me fais une assiette de pâtes avec un peu de sauce tomate, histoire de ne pas sortir le ventre vide.

Vendredi 11 Janvier.

Une grosse journée de boulot m’attend. Je me lève et me fais un bon petit déjeuner : thé vert, clémentines, yaourt au soja avec du muesli. Je suis tellement prise par le travail que je ne déjeune qu’aux environs de 14h.

Je n’ai pas super faim, donc je me fais une poêlée de légumes : champignons/haricots verts/carottes et une compote en dessert.

Je continue de travailler tout l’après-midi, et le soir je suis tellement fatiguée que je me fais un gros bol de yaourt de soja avec du muesli et une tisane. Au final, malgré la fatigue, je me couche que vers minuit et quelques car je suis incapable de dormir…

Samedi 12 Janvier.

Après avoir avalé un café, je file faire quelques courses chez Monoprix et au marché. Je fais le plein de fruits et de légumes, notamment parce que j’ai prévu de faire ma semaine végétarienne la semaine d’après. Je vous reparlerai de ça très bientôt ;)

Le midi, je me cuisine un plat de pâtes au blé complet, avec des haricots verts, de l’oignon rouge, de l’ail, du pesto et de la coppa. Dans l’après-midi, j’ai un petit creux vers 17h donc je mange une clémentine et une compote.

reequilibrage alimentaire

Le soir, on sort encore avec ma meilleure amie, et on décide de se faire plaisir. On file donc se faire une planche et une bouteille de rouge dans notre bar préféré. Au final, on boit 2 bouteilles puis d’autres verres… Mais c’est une excellente soirée donc ça vaut le coup de craquer ^^

Dimanche 13 Janvier.

Evidemment, je me lève avec une mini gueule de bois…. Après avoir bu 1 litre d’eau, je mange quelques clémentines et un peu de brioche, puis je me motive a enfiler mes baskets pour sortir et faire une séance de marche rapide en bord de mer. Au final, je marche 5kms et ça me fait un bien fou de prendre l’air !

Pour le midi, je passe chez Bagelstein me prendre un bagel, le Fitness. Avec un pain aux lentilles vertes à tomber ! Dans l’après-midi, je me fais une théière de tisane façon chaï et je glandouille à la maison devant la télé…

Le soir, comme j’ai un reste de mon plat de pâtes de la veille, je le fais réchauffer, et je complète avec du yaourt en dessert.

via GIPHY

Cette semaine a été compliquée mais elle me permet de prendre de plus en plus conscience que mes changements d’alimentation – ou du moins le fait de cuisiner davantage – a un bon effet sur mon corps, qui est en manque dès que je commence à manger mal pendant plusieurs jours. J’ai hâte de faire ma semaine végétarienne pour cuisiner de nouvelles recettes et peut-être découvrir de nouveaux produits ^^

Je l’avais annoncé il y a quelques jours dans ma storie Instagram, la rubrique “A Better Me” revient sur le blog cette année, avec mon carnet de bord publié chaque semaine. Sans filtre, parfaitement imparfait.

Ici, pas d’objectif de perte de poids. A vrai dire, j’ai volontairement omis d’acheter une balance depuis mon déménagement et vous savez quoi ? Je me sens bien mieux depuis que je n’ai plus cet objet dans ma salle de bains. Je ne sais donc pas quel poids je fais, mais je sais que je me sens relativement bien dans mes baskets. Bon, j’ai encore le ventre et les cuisses qui font blop-blop, mais ça ne me gêne pas plus que ça.

Mais alors pourquoi reprendre mon carnet de bord, si je n’ai pas d’objectif ?

Parce qu’en 2019, j’ai envie de manger encore mieux, de limiter ma consommation de viande (en instaurant pour le moment 1 semaine végétarienne par mois) et d’avoir aussi une activité physique.

Parce que je sais aussi que cette rubrique vous inspire. Merci d’ailleurs pour tous vos mots après l’annonce du retour de la rubrique, c’est super motivant et ça me rappelle pourquoi je tiens ce blog : pour le partage.

Comme mes anciens articles “A Better Me”, je vais donc détailler jour après jour mes repas, mes ressentis, mes activités. Et pourquoi pas organiser des activités entre filles “feel good” pour celles qui sont à La Rochelle, plus tard ? :) Mais chaque chose en son temps, voici la première semaine de mon nouveau “A Better Me”.

Lundi 31 Décembre

Dernier jour de 2018, et je me lève avec la migraine et mal au ventre. Remercions Dame Nature pour ce généreux cadeau pour terminer l’année en beauté. Décidément, j’aurai toujours ce foutu syndrôme pré-menstruel.

Pour le petit déjeuner, je prends un mug de café (pour lutter contre la migraine) et je mange un muffin au Nutella que j’ai chez moi. Alors autant vous dire que ce petit déjeuner ne me met absolument pas en joie. Le muffin est bien trop sucré, tellement que je ne le termine pas. Et le café : eh bien j’ai du mal à en boire dès le réveil, mais là c’est limite une question de survie.

via GIPHY

Pour le déjeuner, je me fais une assiette de raviolis frais épinards-ricotta, avec une théière d’infusion. En dessert, une compote de pommes.

Le soir, c’est le réveillon du Nouvel an. Au programme : soirée entre amis, avec apéro, raclette et mignardises. Je ne fais pas trop d’excès, que ce soit niveau alcool ou repas. La raclette me reste juste un peu sur le ventre, parce que j’ai du mal à digérer le fromage…

Mardi 1er Janvier.

Le réveil est un peu difficile, surtout à cause du manque de sommeil. On prépare un brunch entre amis : oeufs brouillés, bacon, viennoiseries, fruits… Une bonne façon de commencer l’année !

Dans l’après-midi, je rentre à la maison et je me fais une grande théière de thé vert. Et le soir, je me prépare une soupe courge butternut/chorizo/coriandre/crème liquide d’avoine, avec mon Ultra Blend Cook de Moulinex.

soupe ultra blend cook moulinex

Mercredi 2 Janvier.

Je rejoins mes copines pour un petit déjeuner gourmand, dans un salon de thé/restaurant pas loin de chez moi. Au menu : café latte au lait d’amande, tartines beurre demi-sel/confiture & jus de pomme maison. Comme on prend le petit déjeuner vers 10h30, je ne déjeune que vers 15h. J’ai très peu faim donc je passe chez Bagelstein m’acheter un bagel au thon & crudités.

bagelstein la rochelle

Le soir, je termine ma soupe de la veille, avec quelques raviolis frais épinards/ricotta. On sort ensuite entre copines boire une bière. Enfin, au final, je bois 3 cidres. Heureusement qu’on avait dit qu’on boirait juste un verre ! (Comme d’hab ^^)

soupe et raviolis

Jeudi 3 Janvier.

Je me lève en ayant assez faim de bon matin, mais comme je n’ai pas trop fait de courses ces derniers jours, je me fais un simple bol de yaourt au soja avec du muesli.

Le midi, je fais assez simple : une assiette de pâtes complètes, avec un peu de pesto et du concombre. Comme j’ai beaucoup de boulot, je passe quasiment toute ma journée sur l’ordinateur et devant les films de Noël, avec comme seule gourmandise mes infusions Pukka Herbs. Vers 16h30, comme j’ai un peu faim, je prends deux clémentines.

Le soir, je chille tranquillement à la maison. Je n’ai pas trop faim, donc je me fais un avocado toast avec un oeuf. L’envie de grignoter devant la télé est là, mais comme je n’ai pas envie de chocolat, je me fais une nouvelle infusion.

Vendredi 4 Janvier.

Je me lève avec un gros mal de gorge. Résultat, impossible de manger quoique ce soit, donc je me fais un grand mug de thé vert avec du miel.

Le midi, je me fais un pavé végétal avec du riz et du concombre, et en dessert je mange deux clémentines corses achetées cette semaine au marché.

Comme on sort entre copines, je me fais un gros plat de pâtes complètes avant de partir en soirée, avec des lardons et un reste de guacamole maison que j’avais gardé pour mon petit déjeuner.

Samedi 5 Janvier.

Je me réveille de bonne heure, avec pas mal d’appétit ! Résultat, je me fais un petit déjeuner très complet : un grand mug de café, un muffin anglais complet avec une tranche de blanc de dinde et du fromage, et des clémentines.

Le midi, je déjeune avec des amis et nous allons déguster un burger sur le port de La Rochelle. On enchaîne avec une marche digestive en front de mer, histoire de profiter du beau temps. Je rejoins ensuite ma meilleure amie pour faire le goûter sur les coups de 17h, et j’opte pour un café gourmand absolument délicieux, avec des desserts fait maison.

Le soir, je préfère faire un repas léger. Je passe chez Monop’ acheter une bouteille de soupe, que je consomme avec de l’eau pétillante et des clémentines en dessert.

Dimanche 6 Janvier.

Je me lève tranquillement, et en guise de petit déjeuner, je prends des clémentines, du thé vert et un muffin complet avec de la dinde dedans.

Le midi, je n’ai pas très faim, mais je fais revenir un reste de pommes de terre à la poêle avec un soupçon d’huile d’olive et de la coriandre. J’accompagne ça de deux tranches de blanc de poulet, qu’il me reste dans le frigo.

L’après-midi, je prends le train direction Paris. Vers 18h, j’ai faim dans le train donc je file au wagon-bar acheter une part de cake au citron et une bouteille d’eau. Arrivée chez le Dandy à Paris, on fait l’apéro : saucisse sèche, nachos et sauce pimentée, le tout accompagnée de bière évidemment. On regarde le dernier épisode interactif de Black Mirror et on est tellement dedans qu’on en oublie de cuisiner le dîner.

via GIPHY

Conclusion de cette première semaine ? Quelques sources d’excès (raclette, apéros…) mais au final je n’ai pas trop craqué. A vrai dire mon corps me fait sentir assez vite quand il a trop de gras ou trop de sucre. On en reparlera dans la semaine 2 de mon carnet de bord “A Better Me” d’ailleurs ;)

Je vous en parlai dans mon dernier article A Better Me, mais depuis mon déménagement, j’essaye autant que possible de cuisiner mes repas. Et c’est loin d’être une contrainte, surtout que j’ai la chance d’avoir plein de bons produits quasiment à portée de main !

En effet, nous avons le marché tous les jours à La Rochelle et une de mes tantes qui habite pas très loin de chez moi possède un potager, où plein de bons légumes poussent. Et c’est d’ailleurs de ce potager que viennent la courge et les carottes utilisés dans cette recette :) Ma mère en a fait une soupe, mais comme je n’ai toujours pas de mixeur plongeant ni de SoupMaker (alors que clairement je bave un peu devant…), j’ai préféré en faire un gratin, partagé avec ma meilleure amie !

Voici donc ma recette de gratin de courges, hyper réconfortante et parfaite pour un bon repas ! Et vous allez le voir, c’est quand même plutôt simple à faire ;)

Dans la plupart des recettes, les gens mixent la courge avec d’autres ingrédients avant de disposer dans le plat à gratin. Pour ma part, j’ai préféré garder la courge en morceaux, afin d’avoir de vrais morceaux dedans.

gratin de courges recette

Ingrédients :

  • 600g de courge (idéalement butternut, parce que c’est trop bon ^^)
  • 20cl de crème fraîche épaisse
  • 3 carottes
  • 100g de lardons fumés
  • 1 demi chorizo
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 70g de gruyère râpé

Préparation :

Faites préchauffer votre four à 180°C.

Pour faciliter l’épluchage de la courge, faites la tremper dans l’eau bouillante pendant 10 minutes dans une casserole. Cela cuit en même temps l’intérieur de la courge. Egouttez-là, épluchez la peau puis coupez la courge en morceaux grossiers et réservez.

Coupez les carottes en fines tranches et réservez. Faites de même avec le chorizo, l’ail et l’oignon.

Dans une poêle, faites revenir les lardons, le chorizo, l’ail et l’oignon.

Dans votre plat à gratin, disposez dans le fond les morceaux de carottes et de courge, puis ajoutez le contenu de la poêle. Ajoutez ensuite la crème fraîche et recouvrez le tout avec le gruyère râpé.

Enfournez 30 minutes à 180°C.

Et voilà, un bon repas à accompagner avec une salade de jeunes pousses ou d’épinards frais :)

Plat à gratin Pyrex / Torchon à carreaux H&M Home / Set de table La Foir Fouille / Assiette façon terrazzo Monoprix. 

C’est définitivement un de mes plats préférés de la saison, et j’ai de nombreuses recettes de gratin en stock, car c’est facile à préparer, gourmand et plutôt sain ! Et vous, vous aimez cuisiner des gratins ? :)

recette gratin de courges

A la recherche d’une idée cadeau pour Noël pour gâter le ou la gourmand(e) de la famille ? Ne cherchez plus, j’ai peut-être le cadeau parfait : la Petite Boite Bretonne ! J’ai eu le plaisir de recevoir cette box de produits 100% bretons et j’ai été plus que conquise. Bon en même temps, c’est facile, je suis une grande gourmande et j’aime bien manger ;)

Certains diront que de toute façon, je vis en Bretagne, moi je dirai plutôt que La Rochelle se situe pas trop trop loin et que du coup, on est quand même fortement influencés depuis notre plus tendre enfance par certains produits comme le caramel beurre salé ;) Du coup, j’ai été à la fois très surprise du contenu de la box et en même temps, je suis hyper familière des produits qu’elle contient. Offrir cette box, c’est un peu comme offrir un cadeau réconfortant, ou une boite à souvenirs.

la petite boite bretonne

La petite boite bretonne, c’est quoi ?

C’est une box qui répond à 4 engagements :

1 – dénicher les meilleurs producteurs et les meilleurs produits d’épicerie fine de Bretagne.
2 – travailler avec des acteurs locaux.
3 – respecter notre environnement, grâce à des boxs 100% naturelles et 100% recyclables.
4 – contribuer à la vie économique et sociale de notre environnement.

Créée par Isabelle et Freddy, cette box permet de découvrir des produits, la gastronomie bretonne et des petits producteurs, que l’on peut aussi découvrir sur la boutique en ligne du site.

Comment ça fonctionne ?

La Petite Boite Bretonne est une box mensuelle, composée de produits 100¨% bretons. Le modèle que je vous présente aujourd’hui est la box prestige, qui coûte 39,90€ par mois.

Elle existe aussi en version box classique, au prix de 32,90€ par mois.

Vous pouvez vous abonner pour 1 mois, 3 mois, 6 mois, 9 ou 12 mois. A vous de choisir ;) Si vous avez envie de la glisser sous le sapin, sachez aussi qu’il existe une box Spécial Noël, au prix de 32,90€ qui est d’ores et déjà disponible en pré-commande sur leur site internet !

BON PLAN : rien que pour vous, avec le code AMELIE5, profitez vite de 5% de réduction sur votre abonnement jusqu’au 25 Novembre 2018 ! ;)

Le contenu de la box “Bien au chaud”

J’ai donc reçue il y a quelques semaines une Petite Boite Bretonne dans ma boite aux lettres. Soigneusement emballés et présentés dans une box en bois des Landes, on découvre pas moins de 6 produits d’épicerie fine.

Avec pour thème “Bien au chaud”, c’est la box parfaite pour les weekends d’automne. Et je vous mets au défi de ne pas saliver devant l’écran en lisant son contenu, car pour ma part, à peine ouverte, j’ai eu envie de tout goûter !

la petite boite bretonne

Voici son contenu :

  • Un “Ty Bocal” de galette saucisse-moutarde ! C’est typiquement l’un des plats bretons que l’on connait tous de nom, une sorte de hot-dog breton avec sa saucisse enroulée dans une galette de sarrasin. La version bocal, qu’on réchauffe au four ou au micro-ondes, est super bonne, la moutarde et la saucisse bien présentes. Accompagnée d’une salade, je me suis régalée !
  • Une bouteille de Frouezh, du cidre brut issu de l’agriculture biologique. Ce produit des Coteaux Nantais est une très chouette découverte, moi qui suis plutôt habituée au Magners, le cidre irlandais.
  • Une boite de pâté de campagne de la Maison Larzul. Bon, je ne suis pas une grande amatrice de pâté, donc j’ai prévu de le partager et de le déguster en famille, vu que j’ai quelques amateurs ;) Composé uniquement de porc fermier, il est également sans conservateurs ni colorants.
  • Un bocal d’haricots de mer bio, de la marque La Compagnie Bretonne. Je connaissais juste de nom ce produit. Aussi appelés spaghettis de mer, on peut les manger froid ou chaud, comme les haricots verts. Légèrement iodés, je les ai goûtés en famille, accompagnés de poulet et cuisinés avec un soupçon d’huile d’olive et de l’ail.
  • Un paquet de galettes fines au beurre frais et au salidou, la Celtik’. Autant vous dire que le paquet n’a pas fait long feu… Avec un bon thé, je les ai dévorées !
  • Des cuchettes au caramel à la fleur de sel de la maison Armorine (qui commercialise aussi les galettes ci-dessus). Du bonheur à l’état pur !

Sur le site internet, on peut également acheter dans la boutique de nombreux produits d’épicerie fine, de quoi faire un chouette panier gourmand pour les fêtes de fin d’année.

Si jamais vous avez des gourmands dans votre famille, ou des amateurs de gastronomie dans votre entourage, c’est le cadeau parfait à glisser sous le sapin ! Des amateurs de galette-saucisse par ici ? ;)

Vous, les fidèles lectrices du blog, vous me l’avez souvent demandé : le retour de la rubrique “A Better Me”, dans laquelle chaque semaine je parlais de mon alimentation et de ma tentative pour adopter une alimentation équilibrée, ou plus saine en tout cas. Une rubrique que j’avais dû arrêter, subissant trop de jugements de personnes ne me connaissant pas, qui avaient pour seul but la méchanceté. Aaah les joies de se cacher derrière un écran pour cracher son venin sur d’autres personnes !

Cela ne m’a pas empêché de continuer plus ou moins dans mon coin de m’occuper de mon alimentation. En début d’année, j’ai été choisie par Weight Watchers pour faire partie de leurs blogueuses ambassadrices, et c’est ainsi que pendant 6 mois, j’ai suivi le programme Liberté™Un programme qui m’a permis de reprendre en main mon alimentation, de manger davantage de légumes et surtout de me remettre à cuisiner. J’en avais fait un bilan sur mon blog au bout des 6 mois de programme, que je vous invite bien évidemment à lire si cela vous intéresse ;)

rééquilibrage alimentaire

Aujourd’hui, au mois de Novembre, près de 5 mois après mon arrêt du programme Weight Watchers, j’ai eu envie de faire un petit bilan.

Ce qui a changé depuis l’arrêt

Même après l’arrêt du programme, puisque je m’étais engagée en tant que blogueuse ambassadrice sur une période de 6 mois, j’ai continué à suivre plus ou moins le programme. Tout naturellement en fait, sans forcément calculer les points ou mes repas.

Cet été, j’ai un peu abusé du côté des bonnes choses, à savoir apéros, pizzas et glaces. Eh bien, ça s’est très vite vu sur ma silhouette avec comme poids lors de ma dernière pesée 65kgs, soit le poids de départ que j’avais lors du début du programme. En l’espace de quelques semaines, j’avais donc pris près de 3kgs en mangeant un peu n’importe quoi. Mais je ne le regrette pas, dans le sens où je suis une bonne vivante et je n’ai pas envie de me priver de bons moments sous prétexte que je suis plus serrée dans mon jean.

Et puis au mois d’Août, nous nous sommes séparés avec le Dandy, et ce n’est pas un mythe, une rupture entraine souvent une perte de poids. Pour ma part, les premiers jours, je n’avais vraiment pas faim, puis je suis passée par une sorte de phase “la nourriture est mon meilleur ami” où j’ai recommencé à grignoter, à manger du chocolat, me faire des McDo, boire pas mal de bières et de vin… Bref, une alimentation tout sauf équilibrée.

Lors de mes recherches d’appartement, ayant pour envie de continuer à me cuisiner de bons petits plats malgré le célibat – quitte à manger pendant 4 repas d’affilé le même plat ! – j’avais envie d’avoir une vraie cuisine.

Eh bien, ça n’a pas été si facile que ça à trouver, mais à force de recherches, j’ai trouvé un chouette appartement avec une vraie cuisine équipée qui me permet de cuisiner.

La proximité du marché, qui se déroule tous les jours à La Rochelle, a aussi été un élément clé pour cuisiner et surtout reprendre en main mon alimentation.

Moins de tentations

On ne va pas se mentir, vivre dans une ville comme Paris où l’on peut se faire livrer tous les repas en un clin d’oeil et où on trouve un Starbucks à chaque coin de rue ou presque, ça n’aide pas à avoir une alimentation équilibrée. Idem pour la vie de couple, surtout quand on vit avec quelqu’un qui adore faire à manger ! ;)

Mon retour à La Rochelle a donc signé mon retour à une vie où je peux davantage m’écouter et ne pas céder aux sirènes de la tentation tous les 4 matins. Cela ne veut pas dire que je suis devenue une sorte de moine de l’alimentation ! ;)

rééquilibrage alimentaire

Mais clairement, si je veux aller me faire un McDo ou un Burger King, soit j’y vais en vélo ou à pied (et ce n’est pas à côté de chez moi), soit je me fais livrer via UberEats. Pas de Starbucks, juste des Columbus Café (et je n’aime pas leur café). Picard est à une quinzaine de minutes à pied de chez moi, donc je n’y vais qu’une fois tous les quinze jours environ. Et puis, je cuisine mes repas comme je le souhaite, et si j’ai envie de me faire une journée light, je peux le faire sans aucune tentation !

Cela ne m’empêche pas de m’accorder de bons moments gourmands, comme prendre une crêpe sur le Port, boire un Bubble Tea ou faire des apéros avec les amis !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Le meilleur plat pour se réchauffer quand il fait froid : le curry vert. Croyez moi, il fait peut être 5 degrés à La Rochelle mais dans mon corps il fait au moins 45 😂 . . . J’ai commandé mon curry chez @pitayaresto.fr que j’avais découvert à Bordeaux il y a quelques années et que je retrouve avec plaisir à La Rochelle. Et pour que ça arrive chaud à la maison, j’ai passé commande via @ubereats_fr 😏 En moins de 15mn, mon plat était là 👌🏻 . . . . Et vous c’est quoi votre plat qui fait chaleur dans votre corps l’hiver ?? 🙊 . . . En collaboration avec Uber Eats & Pitaya #curry #greencurry #thaifood #asianfood #asianfoodporn #food #foodporn #foodie #foodies #foodstagram #foodphotography #food52 #instafood #pitayaresto #ubereats #foodstyling #eatthai

Une publication partagée par Amelie 🐱 Feel good blogger ❤ (@sogirlyblog) le

Mes nouvelles bonnes habitudes

Lors du déménagement, j’ai laissé ma balance à Vincennes. Je ne l’utilisais pas souvent, mais parfois, alors que j’avais l’impression d’avoir maigri, le chiffre sur la balance me disait tout le contraire. Du coup, ça met forcément un coup au moral, même si je ne fais pas non plus une fixette sur mon poids.

Je cuisine désormais 90% de mes repas. J’essaye d’intégrer toujours des légumes dans mes plats, et avec le marché pas loin de chez moi, j’ai toujours des fruits à la maison pour les moments où j’ai envie de grignoter.

Je n’ai plus un immense placard rempli de gâteaux, chocolats et autres bonbons. J’en ai un peu – on ne perd pas non plus ses habitudes en un claquement de doigts – mais au final, je ne grignote quasiment plus.

J’ai repris aussi l’habitude de boire 2 à 3 théières par jour de thés et autres tisanes. Une habitude que j’avais un peu laissé tomber ces derniers mois, mais qui fait quand même du bien au corps.

weight watchersRésultat, on m’a dit que je m’étais affinée, et effectivement j’ai perdu du ventre et peut-être un peu du côté des cuisses. Je ne sais absolument pas mon poids, mais je me sens moins serrée dans certains de mes vêtements. Forcément ça joue sur le moral et la confiance en soi aussi, et je me sens à l’aise dans mes baskets :)

Tout ça pour dire que chacun vit son expérience avec l’alimentation, parce que même si c’est un sujet universel, eh bien chaque personne a sa propre alimentation. Je vais essayer de faire plus régulièrement des posts “A Better Me” si ça vous dit, et n’en déplaise aux rageux qui me diront que j’ai une mauvaise alimentation ou que je donne le mauvais exemple. Je ne suis pas diététicienne, je suis juste une fille comme les autres en fait ;)

Aujourd’hui, j’ai eu envie de vous parler à la fois d’un bon plan et d’une très bonne action sur le blog. Sur Instagram, cela fait plusieurs fois que je vous parle de Too Good To Go. Une application que j’avais dans mon téléphone depuis un peu plus d’un an. Mais honte à moi : je ne l’avais jamais utilisée.

J’avais été contactée par Too Good To Go pour leur lancement. A l’époque, je vivais encore à Marseille et dans mon quartier, il n’y avait que 2 enseignes qui étaient partenaires de l’appli, avec des produits qui ne m’emballaient pas plus que ça. Une fois sur Paris, je regardai régulièrement l’appli car il y avait plus de partenaires, mais les paniers à sauver étaient bien souvent partis avant que je ne me connecte chaque matin. Bref, j’avais lâché l’affaire.

Et puis, en arrivant à la Rochelle, je regarde par curiosité les enseignes partenaires. Et là, bonne surprise, j’arrive à sauver d’abord 1 panier, puis 2, puis 3… Et je suis vite devenue accro à Too Good To Go !

Comment ça marche ?

Too Good To Go est une application pour smartphone, disponible aussi bien sur iOS que sur Android. Chaque jour, grâce à la géolocalisation, vous pouvez voir si les commerçants partenaires autour de vous ont des invendus.

Les partenaires peuvent être aussi bien des grandes surfaces (comme Monoprix) que des enseignes comme Eric Kayser, Colombus Café ou Naturalia mais aussi votre boulanger ou épicerie de quartier.

Chaque matin, les partenaires indiquent donc le nombre de paniers à sauver disponibles. Il vous suffit de sélectionner le commerçant qui vous intéresse et de sauvegarder un panier. Ensuite, vous venez le récupérer chez le commerçant pendant le créneau horaire prévu à cet effet. Le créneau est plus ou moins large en fonction des enseignes.

Les paniers à sauver partent rapidement. Il vaut mieux se connecter très tôt sur l’appli pour être sûr d’en profiter ! ;)

Est-ce que ça vaut le coup ?too good to go

La plupart du temps, vous ne pouvez pas choisir le contenu de votre panier. Vous avez juste une valeur estimée du contenu. Par exemple, pour ce panier Monoprix payé 4€, le contenu vaut environ 12€ en magasin.

C’est parfait pour moi qui vit seule, car clairement le contenu va me permettre de me concocter plusieurs repas. Les dates limites sont assez proches, mais les olives comme le pain de mie ne vont pas moisir le jour même de la date limite de consommation. Idem pour le jambon et la pizza qui peuvent être mangés 1 ou 2 jours max après la date ;)

Chez mon boulanger de quartier, j’ai la chance de pouvoir choisir parmi ce qui lui reste en vitrine. Ainsi, la dernière fois, pour 3€, je suis repartie avec 2 sandwichs baguette, 2 parts de flan et une tartelette à la framboise.

Pour récupérer votre panier, il est conseillé d’apporter vos propres contenants (sacs, emballages, etc…). Toutefois la plupart des commerçants fournissent l’emballage.

Résultat, cela me permet d’avoir de bons produits à tout petit prix (parfait quand on vit seule !) et de me faire de bons repas tout en luttant contre le gaspillage alimentaire ! :) Et vous ? Y’a-t-il des utilisateurs de Too Good to Go par ici ? :)

too good to go

Avec la rentrée, vous n’avez peut-être plus le temps de vous faire de bons petits déjeuners avant de partir au travail ou à l’école. Mais mon article d’aujourd’hui devrait vous aider à avoir un petit déj’ digne des vacances en quelques minutes chaque matin. Avec, en prime, de délicieuses gaufres sans gluten, de véritables gourmandises qui vous mettront de bonne humeur dès le réveil !

Pourquoi prendre un bon petit déjeuner ?

C’est souvent l’erreur qu’on fait tous et toutes : sauter le petit déjeuner.

Parce qu’on n’a pas faim, parce qu’on veut grapiller quelques minutes de sommeil supplémentaires, ou parce qu’on est pressés. Et pourtant, le petit déjeuner est un des repas les plus importants de la journée !

Pour ma part, j’adore prendre mon petit déjeuner mais je ne veux pas passer 30 minutes à le préparer. Sucré ou salé, c’est selon mon humeur. Lorsque j’ai repris Weight Watchers en début d’année, j’ai très vite repris l’habitude de m’accorder au moins 20mn chaque matin pour prendre un bon petit déjeuner, qui me permet de tenir jusqu’au déjeuner sans avoir envie de grignoter.

Prendre son petit déjeuner, c’est aussi faire le plein d’énergie et de vitamines de bon matin, pour attaquer la journée du bon pied. Si vous suivez un régime alimentaire, c’est aussi le meilleur moment pour vous faire plaisir sans culpabiliser, puisqu’avec une activité physique même modérée, vous allez pouvoir éliminer tout ça ;)

Mon petit déjeuner du moment, avec les gaufres sans gluten Schär

En ce moment, j’ai surtout envie d’un petit déjeuner sucré. Mais attention, je privilégie des aliments bons pour mon organisme, et qui dit sucré ne dit pas forcément orgie de chocolat ou de gâteaux dès le matin ;)

Je mange pas mal de fruits le matin, surtout en ce moment avec le retour du raisin qui est l’un de mes fruits préférés ! C’est simple, je pourrai en manger des kilos. Cet été, j’ai congelé des framboises et des myrtilles, qui sont un parfait accompagnement pour… des gaufres !

gaufres sans gluten scharPlus que les pancakes, je dois avouer que de bonnes gaufres dès le réveil, c’est un très bon moyen de me mettre de bonne humeur ! Et j’ai eu l’occasion de tester ces derniers jours les toutes nouvelles gaufres sans gluten de la marque Schär. Elles sont moelleuses, gourmandes et très légères.

Pour ceux et celles qui ne connaissent pas, Schär est une marque spécialisée dans l’alimentation sans gluten. Même si je ne suis pas intolérante au gluten, je dois avouer que je me sens bien mieux au niveau du ventre quand je consomme des produits sans gluten.

Ayant des personnes intolérantes au gluten dans mon entourage, j’ai donc petit à petit pris l’habitude de consommer des produits sans gluten, comme les pizzas ou les pâtes. Et j’ai ainsi constaté qu’en consommant ces produits, je me sentais bien mieux au niveau de la digestion.

gaufres sans gluten scharDu coup, ces petites gaufres sont parfaites pour le matin, car elles sont gourmandes et légères ! Ainsi, je ne me sens pas lourde ou pouf-pouf après les avoir mangées. Surtout quand elles sont bien accompagnées ;)

Pour moi, en ce moment, c’est avec des fruits et un soupçon de miel. Et quand j’ai envie de me faire un petit plaisir, j’avoue mettre de la Nocciolata ! Il m’arrive aussi de les manger avec juste un peu de sucre glace dessus et un peu de cannelle pour le goûter.

Je les fait réchauffer 1mn au grille-pain, et le tour est joué ! A moi un petit déjeuner gourmand rapidement !

5 astuces pour un petit déjeuner rapide, gourmand & healthy !

Si vous avez envie d’un petit déjeuner gourmand mais healthy rapide à préparer le matin, voici 5 astuces qui vont vous aider :

  • Optez pour des produits tout prêt de qualité, notamment pour les jus de fruits ou pour les préparations comme les gaufres ou le pain. Schär propose du pain, des gaufres et des gâteaux sans gluten parfaits pour le petit déjeuner.
  • N’hésitez pas à préparer certains aliments avant de vous coucher : c’est le cas des smoothie bowl que vous pouvez préparer le soir pour le lendemain matin !
  • Faites vous un chouette panier de fruits, dans lequel vous pourrez picorer.
  • Le petit déjeuner rapide et qui tient bien au ventre, c’est un bol avec du yaourt, des fruits et du muesli. Prêt en 2mn, vous allez vous régaler !
  • Disposez sur votre table ou votre cuisine tout ce dont vous avez besoin pour votre petit déjeuner le lendemain matin, afin de tout avoir à portée de main et ainsi gagner du temps.

Avec ces quelques astuces, plus besoin d’attendre le weekend ou les vacances pour se faire un bon petit déjeuner ! :)

Des adeptes du petit déjeuner par ici ? Si certains d’entre vous sont intolérants au gluten ou souhaitent tester les produits Schär, rendez-vous sur mon compte Instagram : une surprise gourmande et gluten-free vous attend !

Depuis que j’ai participé au programme Weight Watchers, j’ai repris la bonne habitude de cuisiner à la maison. Evidemment, de temps en temps, je me laisse séduire par des plats que je me fais livrer, via Frichti par exemple ou bien encore Deliveroo. Mais j’avoue adorer créer mes propres recettes, en fonction de mes envies ! C’est comme ça que j’ai récemment cuisiné ma propre recette de taboulé avec le couscous en perle Ebly¨* !

S’il y a bien un plat que j’aime déguster, surtout en été, c’est bien le taboulé. Qu’il soit libanais ou au poulet, j’adore ça et souvent, quand j’achète des taboulés dans le commerce, j’y rajoute quelques ingrédients pour qu’ils soient encore meilleurs.

Alors, quand cet été Ebly m’a envoyé quelques-unes de ces nouveautés, j’ai très vite imaginé une chouette recette de taboulé qui change de l’ordinaire ! Pour cela, j’ai opté pour le couscous en perle, facile à cuisiner grâce à un système de sachet cuisson comme le riz.

couscous en perle eblyMa recette de taboulé avec le couscous en perles Ebly

Voici la recette pour 2 personnes, à noter quelque part pour vos lunchboxs de rentrée ou pour de chouettes pauses déjeuners placées sous le signe de l’été et d’un repas équilibré !

Ingrédients

  • 1 sachet de couscous en perles Ebly
  • 1 demi-concombre
  • Des tomates cerises séchées maison
  • 140g de petits pois
  • Des copeaux de parmesan
  • De la menthe
  • De la coriandre
  • Des herbes de Provence
  • De l’huile d’olive
  • Du poivre

Préparation

Dans une casserole, faites bouillir de l’eau. Lorsque celle-ci est à ébullition, plongez le sachet de couscous en perles Ebly et laissez cuire 10mn.

Pendant ce temps, faites réchauffer les petits pois dans une casserole, avec un peu de menthe fraiche. Coupez votre demi-concombre en rondelles puis en carrés, et réservez.

Faites chauffer votre four à 160°C. Sur une plaque de four, coupez vos tomates cerises en deux, milieu vers le haut. Arrosez les avec de l’huile d’olive, puis dispersez du poivre et des herbes de Provence. Enfournez pendant 1h-1h15 pour les laisser confire doucement.

Lorsque votre couscous en perles et vos petits pois sont prêts, égouttez les puis versez les dans un plat de présentation. Ajoutez de l’huile d’olive pour éviter que cela ne colle en refroidissant.

Lorsque le mélange couscous/petits pois est refroidi, ajoutez le concombre, le parmesan en copeaux et la coriandre. Ajoutez les tomates séchées lorsqu’elles sont prêtes et laissez au frigo quelques heures avant de déguster !

C’est le taboulé parfait pour la rentrée, à la fois frais et réconfortant ! J’ai voulu le rendre un peu gourmand avec les copeaux de parmesan, mais vous pouvez choisir un autre fromage comme de la fêta ou de la mozzarella.

Cette recette est végétarienne, mais rien ne vous empêche d’y ajouter du poulet mariné, ou d’en faire un accompagnement à une viande pour changer des pâtes ou du riz. :)

Les nouveautés Ebly à découvrir en supermarché

Le couscous en perles fait partie des nouveautés de la marque Ebly en cette rentrée. Ce sont de chouettes alternatives aux féculents habituels, et qui permettent aussi de cuisiner de nouvelles recettes healthy !

Avec leur système de sachet cuisson, c’est rapide de cuisiner un bon petit plat avec les produits Ebly. Moi qui adore le quinoa mais qui trouve ça un peu galère de le cuisiner en vrac (la flemme…), je trouve le système de sachets cuisson pratique !

Tant que le temps est encore de la partie, j’avoue consommer ces produits sous forme de salade, avec des ingrédients choisis selon mes envies. Et pour cet hiver, je pense opter pour des couscous maison avec des légumes cuisinés aux épices et un peu de viande !

A l’occasion des 30 ans de la marque, celle-ci propose aussi un tout nouveau produit bio, un mélange de couscous, quinoa et graines de lin délicieux ! Bref, de bons produits pour des bons petits plats maison, et peut-être d’autres recettes qui viendront sur le blog dans les prochains mois si cela vous dit ? ;)

*produits offerts par la marque, partenariat non rémunéré. 

nouveautés ebly

Il y a quelques semaines, au tout début de l’été pour être précise, j’ai reçu à la maison la Sodastream Spirit. Comme un peu tout le monde je pense, je connaissais de nom cette machine, et j’avais déjà eu l’occasion de la tester chez des amis. Résultat, depuis son arrivée, j’ai pu la tester et enfin vous donner mon avis ! Ainsi qu’une chouette idée de boisson parfaite pour cet été et les journées chaudes ! ;)

Mon avis sur la Sodastream Spirit

Pour ceux qui n’ont jamais entendu parler de la Sodastream, c’est une machine qui permet de préparer de l’eau pétillante et des boissons type sodas à la maison.

Grâce à son cylindre de CO2, vous pouvez ainsi préparer jusqu’à 60 litres d’eau et de boissons pétillantes !

C’est top pour les personnes comme moi qui consomment pas mal d’eau gazeuse, surtout que j’ai souvent la flemme de ramener mes packs de bouteilles à la maison vu leur poids. Et pour les personnes sensibles aux questions d’écologie, faire son eau gazeuse à la maison grâce à l’eau du robinet et à la machine Sodastream permet d’éviter de consommer et de jeter des bouteilles en plastique tous les jours ;)

La Sodastream Spirit est simple d’utilisation : en une pression sur son bouton, vous libérez les bulles dans la bouteille !

Nous avons reçu à la maison le Sodastream Mega Pack Spirit (vendu 89,90€) qui contient :

  • 1 machine Sodastream Spirit au design simple
  • Un cylindre de C0₂ alimentaire pour gazéifier jusqu’à 60 litres d’eau du robinet
  • 2 bouteilles de gazéification réutilisables PET (sans BPA)* grand modèle Fuse Noire
  • 1 bouteille de gazéification réutilisables PET (sans BPA)* petit modèle Fuse Noire

Le pack est très complet et j’ai apprécié la présence de bouteilles réutilisables de différentes tailles dans le pack. Ainsi, il m’arrive régulièrement de transporter la petite bouteille avec moi dans mon sac, pour pouvoir m’hydrater sans avoir à acheter une bouteille d’eau en magasin.

La machine est très simple d’utilisation : une fois le cylindre installé à l’arrière de la Sodastream Spirit, il ne vous reste plus qu’à l’utiliser ! Avec le système Snap & Lock de Sodastream, il vous suffit simplement de clipser la bouteille de gazéification à la machine et d’appuyer sur le bouton pour libérer les bulles.

La machine fonctionne sans électricité, ce qui est très pratique car on peut l’installer n’importe où dans sa cuisine sans avoir à se soucier de la proximité d’une prise électrique.

Nous avons également reçu des bouteilles de sirop concentré Sodastream pour créer des sodas maison. C’est sympa pour boire des boissons type sodas, mais j’avoue que je ne suis pas vraiment fan de ce type de produits, consommant déjà plus que rarement des sirops…

Ma boisson de l’été avec la Sodastream Spirit

Outre la possibilité d’avoir de l’eau pétillante quand je le souhaite grâce à la machine, je l’ai très vite utilisée pour me faire des boissons fraiches cet été. Parfait en période de canicule ou de fortes chaleurs ! ;)

Parmi mes boissons favorites, je me suis créée une boisson rafraichissante, et très simple à refaire à la maison si vous avez une machine Sodastream. J’ai fait une sorte de thé glacé pétillant au citron, un peu dans le même esprit de le Liptonic !

boisson sodastream spiritIngrédients

Un sachet de thé au citron – j’ai opté pour les préparations de thé glacé Damman Frères
De l’eau pétillante & de l’eau plate
1 citron vert

Préparation

Faites infuser le thé au citron 2h avant la préparation de votre boisson, à froid, dans une carafe.

Grâce à la Sodastream Spirit, préparez 50cl d’eau pétillante.

Dans une autre carafe, lorsque votre thé est prêt, versez celui-ci et l’eau pétillante.

Coupez en rondelles votre citron vert, puis ajoutez les dans la préparation.

Réservez 30 minutes au frais, et servez !

Cette boisson légèrement acidulée est parfaite pour se rafraichir et s’hydrater ! Ceux qui aiment peuvent également y ajouter quelques tranches de concombre pour apporter un peu d’amertume.

Parmi vous, qui possède une Sodastream ? Avez-vous des recettes de boissons sympas à créer avec la machine ? :)

(produit offert par Sodastream, partenariat non rémunéré).