Comment mieux s’organiser au travail quand on est freelance ?

Comment mieux s’organiser au travail quand on est freelance ?

Je suis régulièrement contactée par des personnes souhaitant se lancer en freelance, généralement dans le même domaine que moi (à savoir la rédaction web et le community management). Et la question qui revient le plus souvent, c’est « Comment mieux s’organiser au travail quand on est freelance ? » Eh oui, travailler à son compte, c’est devoir compter sur soi et uniquement soi pour se motiver et avoir une certaine rigueur. Alors, j’ai eu envie de vous faire un petit article sur mes petites astuces pour être mieux organisé au travail en tant que freelance !

Avoir un vrai planning pour organiser son travail

mieux s'organiser au travail
source : Unsplash

Première règle et non des moindres : il faut avoir un vrai planning. Depuis que je suis freelance, je n’imagine pas la vie sans mon agenda papier et sa version numérique. Je note tout ce que j’ai à faire, mais aussi les rendez-vous sur mon agenda et mon téléphone.

Il existe plusieurs outils en ligne pour créer un planning personnalisé et ce, gratuitement et sans avoir besoin de compétences en graphisme. Ainsi, faire un planning vous permet de gagner en efficacité. On évite ainsi de s’éparpiller et de perdre de vue ses objectifs. Adobe Express propose également des modèles de planning type “to do list” qui permettent d’avoir une vue d’ensemble sur l’ensemble des tâches à faire. 

Lorsque l’on devient son propre patron, on doit tout gérer de A à Z : les commandes des clients, l’administratif, le quotidien… En mettant cette astuce en place, j’ai gagné en efficacité. En un clin d’œil, je sais ce que ma journée me réserve !

Lister les tâches à faire au quotidien

Je suis une adepte des to-do lists. Sur mon agenda comme sur des post-it collés sur mon bureau ou mon ordinateur. Car honnêtement, il n’y a rien de plus satisfaisant que de rayer de la liste une tâche de terminée !

Grâce à cette astuce, vous pouvez vous concentrer sur une tâche à la fois. Cela permet de mieux s’organiser au travail mais également de mieux gérer votre journée.

Se préparer chaque matin comme si on allait travailler en extérieur

Souvent, lorsque je parle avec d’autres freelances ou futurs freelances, une chose revient : « oh mais c’est chouette, tu peux bosser en pyjama sur ton canapé ou dans ton lit ! ». Alors, NON.

Pour moi, le lit, le canapé ou mon pyjama sont liés à la détente. Quand j’ai fini de travailler. Hors de question donc de bosser dans ces conditions. Je me prépare donc chaque matin comme si j’allais travailler en extérieur, même si je me contente de passer de ma salle de bains à mon coin bureau. Même pendant le confinement, j’ai essayé de respecter ce principe.

Se créer une routine de travail pour être mieux organisé

être organisé au travail

C’est encore un point sur lequel je dois m’améliorer (même au bout de 4 ans de freelance), mais il est essentiel de se créer une vraie routine de travail. Par exemple, hors période très chargée, je me libère les weekends et je ne travaille pas à ce moment-là.

Le matin, je me mets toujours au travail aux environs de 8h30 jusqu’à 12h30-13h. Ensuite, pause déjeuner, puis je reprends le travail l’après-midi jusqu’à 17h30-18h. Si je consacre la matinée à des tâches qui demandent beaucoup de concentration (relecture d’articles, briefs, rédaction…), l’après-midi, surtout après le déjeuner, je fais plutôt des tâches qui demandent moins d’effort intellectuel.

Quand vraiment je sens que je ne vais pas du tout être productive si je reste à la maison, je prends mon MacBook et je pars travailler dans un café ou à la BU.

Utiliser des outils pratiques

A l’heure actuelle, on a la chance en tant que freelance d’avoir à notre disposition une belle palette d’outils, dont certains sont gratuits. Dans mon domaine, je n’ai pas beaucoup d’outils à utiliser, mis à part l’environnement de travail de Google (avec Google Sheets ou Google Docs) et Adobe Express, pour ne citer qu’eux. Pour tout ce qui touche à Facebook et Instagram, en tant que blogueuse et community manager, je passe par la Meta Business Suite pour programmer mes contenus.

Avoir un espace de travail adapté

C’est un sujet que j’ai déjà évoqué sur le blog à plusieurs reprises, mais il est nécessaire d’avoir un vrai coin bureau chez soi. Il se trouve dans un coin de mon salon, et c’est vraiment l’endroit dédié à mon travail. Pour être mieux organisée et travailler correctement, j’ai investi dans un bureau avec un beau plateau de travail, pour me sentir à l’aise et m’éparpiller. J’ai également un fauteuil de bureau confortable, car comme j’ai pas mal de soucis de dos, je dois être parfaitement installée pour passer 6 à 8h par jour devant mon écran.

J’ai également depuis quelques mois une lampe de bureau adaptée, dont la luminosité est modulable, et qui ne reflète pas sur l’écran. J’ai ainsi gagné en confort visuel !

Notez qu’il convient d’organiser son bureau de travail régulièrement afin de ne pas perdre un temps inutile pour retrouver quelque chose.

Ne pas hésiter à faire du co-working avec d’autres freelances

Terminons par un conseil qui va vous permettre de ne pas vous couper totalement des autres. En effet, en freelance, on a vite tendance à travailler seul.e dans son coin. J’ai la chance d’avoir dans mon entourage amical plusieurs freelances, avec qui je n’hésite pas à faire des sessions coworking dans des cafés ou à la bibliothèque.

Cela permet de changer d’air, de sociabiliser mais c’est aussi utile parfois pour avancer sur ses propres projets. On a ainsi un point de vue extérieur sur son travail.

Des freelances par ici ? Quels seraient vos conseils pour organiser son travail quand on est à son compte ?

Suivre:
Amelie
Amelie

Blogueuse lifestyle à tendance feel good, je blogue depuis près de 10 ans !

Find me on: Web | Twitter | Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.