35 ans, et ma première visite chez un cardiologue

35 ans, et ma première visite chez un cardiologue

Avant toute chose, j’ai beaucoup hésité avant d’écrire cet article. Parce que bon, on va toucher un sujet de santé et que je vais parler dans cet article de choses assez personnelles. Et on sait comment sont les Internet, hein… Mais ayant déjà publié quelques articles sur ma vie sans thyroïde, qui sont lus chaque jour et commentés également, je me suis dit que cet article pourrait être utiles à quelques personnes, au moins.

Du coup, aujourd’hui, je vais vous parler de ma première visite chez un cardiologue, moi qui ne pensait pas en voir un avant encore longtemps ! ;)

Pourquoi aller voir un cardiologue si jeune ?

Même si dans ma tête, j’ai encore 25 ans, mon corps commence lui à montrer quelques signes de fatigue. Il faut dire qu’avoir une maladie chronique depuis 15 ans déjà, ça n’aide pas à péter le feu au quotidien ;)

L’an dernier, mon père est décédé d’une crise cardiaque. Bam, comme ça, à 62 ans. Bon, c’est la vie, mais sachant que nous avions déjà des antécédents familiaux, mon côté anxieux a mis mon cerveau en marche. J’ai donc passé plusieurs mois à me demander si je devais pas aller consulter.

(Oui, je ne m’épanche pas sur la mort de mon père – pas de pathos ici, et puis nous n’étions pas très proches alors…).

J’en parle à mon médecin traitant de l’époque. Surtout que étant une personne très anxieuse et stressée, j’ai souvent le coeur qui s’emballe. Mon médecin se moque de moi, me dit que ça ne servirait à rien d’aller consulter à mon âge et qu’à moins de lui annoncer que je vais courir un Iron Man, il ne me dirigera pas vers un confrère cardiologue. Après l’avoir entendu me dire que j’étais obèse à chaque visite, c’est donc la goutte d’eau qui me fait chercher un généraliste.

Sauf que trouver un généraliste qui prend de nouveaux patients, c’est comme gagner au Loto. A force de persévérance, je finis par trouver un médecin qui m’écoute. Et qui après m’avoir ausculté et écouté, m’adresse à un de ses collègues cardiologues. Pour un check-up, mais selon mon médecin, pas de quoi s’inquiéter.

montre withings scanwatch

Sachant qu’entre temps, je reçois ma montre Scanwatch Withings qui me permet d’avoir un suivi régulier de mon rythme cardiaque et que je vois que le rythme cardiaque est quand même super haut. L’application associée à la montre me dit que je dois faire attention à cela.

J’attends donc le rendez-vous avec un mélange d’impatience et d’angoisse extrême.

Ma première visite chez un cardiologue

Ce n’est pas de sa faute, mais le cardiologue avec qui j’ai rendez-vous a son bureau dans un centre médical hautement anxiogène. Ambiance glauque, décoration passée depuis des décennies, lumière sombre… Je passe à deux doigts de faire une crise d’angoisse, seule, dans cette salle d’attente.

On prend le temps de discuter, puis vient le moment des examens. Electrocardiogramme, prise de la tension, échographie du coeur et des artères, tout y passe. L’échographie est assez angoissante : entendre le bruit du coeur et de la circulation du sang est assez impressionnant, surtout quand le docteur ne parle pas pendant l’examen.

Mais le médecin s’avère vite rassurant. Oui, avec mon patrimoine génétique, je vais devoir faire plus de check-up qu’une autre personne. Mais à 35 ans, mon coeur et mes artères sont en parfait état ! Par contre, ce que j’avais remarqué sur ma Scanwatch se confirme : mon rythme cardiaque est régulier, mais beaucoup trop élevé, même au repos. Il va falloir le faire descendre, car j’use mon coeur plus vite qu’une personne au rythme normal.

Je dois commencer dès maintenant à changer certaines (mauvaises) habitudes. C’est là que ça se complique ^^

Ps petit apparté Scanwatch : mon médecin m’a indiqué que je pouvais faire des électrocardiogrammes fiables avec la montre et lui envoyer le rapport par mail, afin qu’il puisse me suivre à distance. Pas mal la technologie, non ?

Devoir changer de mode de vie ?

Si vous lisez le blog régulièrement ou si vous suivez mon Insta, vous savez que je suis assez anxieuse et stressée dans la vie. Même si j’essaye toujours de voir le positif, ce qu’a remarqué très vite le cardiologue (ça, ça m’a fait plaisir ^^)

Si à l’heure actuelle, je vais bien, je dois tout de même prendre de nouvelles habitudes.

  • Diminuer ma consommation de thé et de café

Si je peux sans souci me passer de café, j’avoue que je bois énormément de thés. Fort heureusement, j’adore les infusions et le rooibos, donc je vais troquer mon thé vert et mon thé noir pour ces boissons chaudes.

  • Faire bosser mon cardio autant que possible

Je suis rédactrice web freelance. Je passe littéralement entre 6 et 10h par jour devant mon ordinateur. Il faut donc que je sois moins sédentaire. J’ai déjà pris l’habitude depuis un moment de marcher pour me déplacer au lieu de prendre les transports. Mais là, il va falloir passer le cap au-dessus. Je dois soit faire 3x45mn de sport (course à pied, natation, vélo) par semaine ou au moins marcher 30mn par jour à un bon rythme.

Sauf que le hic… c’est que j’arrive vraiment pas à me mettre au sport sur la durée. J’avais commencé à m’y remettre une énième fois à la rentrée, et puis le boulot et la flemme ont pris le dessus. Je vais retenter, mais ça serait tellement plus facile d’aimer faire du sport ^^

  • Me destresser

Bon, alors là aussi, on part de loin. Je suis anxieuse de naissance. Ca aussi, je l’ai hérité de mon père ;) Je suis tout le temps angoissée, que ce soit par le boulot ou le quotidien. Je me suis mise au yin yoga en fin d’année dernière et ça me fait déjà un bien fou.

J’ai aussi pris du CBD pendant un bon moment, mais je ne vois plus trop les effets. Il faudrait peut-être que je passe à une dose un peu plus puissante. Je pratique quand j’y pense la cohérence cardiaque, pour me destresser.

Le cardiologue m’a demandé si tout le temps que je consacrais à mon travail ne pouvait pas être réduit. La vérité ? Si, tout à fait. Mais je suis tellement perfectionniste et j’adore mon métier, que je ne vois pas le temps passer. Je vais donc devoir équilibrer mon emploi du temps pour dégager un peu de temps off, pour des activités destressantes et du sport.

  • Perdre du poids

Alors là, c’est un point touchy. Comme je lui expliquais, je suis sous traitement pour ma thyroïde et celui-ci joue beaucoup sur le poids. Même si demain je me mettais à la diète, je ne perdrais pas autant qu’une personne sans traitement. C’est assez frustrant mais…

Je ne pense pas qu’il faille culpabiliser de prendre du poids ou de ne pas arriver à en perdre. Je sais déjà que j’ai largement amélioré mes habitudes alimentaires ces dernières années, notamment en me prenant en main avec WW et en tenant mon carnet de bord A Better Me.

Je vais essayer de faire quelques ajustements, comme manger moins de viande et privilégier des plats veggie le soir. Cela signifie aussi devoir cuisiner 2 repas différents, car mon copain n’a pas besoin de faire un régime, lui. Je vais donc me pencher sur des recettes qui sont veggie mais auxquelles il peut ajouter sa pièce de viande, sans faire 36 plats différents pour un soir.

Que retenir de tout ça ?

Si j’ai eu envie aujourd’hui de partager un petit bout de ma vie privée, c’est parce qu’il me semble qu’il y a deux choses importantes à retenir de mon expérience.

  • S’avoir s’écouter

Je suis bien contente d’être à l’écoute de mon corps et d’avoir fait le forcing pour aller voir un spécialiste. Même si je n’ai pas un vrai souci à l’heure où j’écris ces lignes, cela me permet aussi de prendre d’ores et déjà de meilleures habitudes, en prévention.

  • Changer de médecin quand ça ne va pas

Cela faisait plusieurs fois que je ne me sentais pas écoutée par mon médecin traitant. Surtout que des amis ont eu le même et avait le même ressenti. Que l’on ait une maladie chronique ou non, il est vraiment essentiel de trouver un médecin qui prenne le temps pour vous, et qui vous prescrive aussi des examens quand vous le souhaitez, même si c’est que pour vous rassurer. On doit se sentir à l’aise avec son médecin, car soyons honnête : on va rarement les voir de gaieté de coeur ;)

Suivre:
Amelie
Amelie

Blogueuse lifestyle à tendance feel good, je blogue depuis près de 10 ans !

Find me on: Web | Twitter | Instagram

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

18 Commentaires

  1. Lucie
    18 janvier 2022 / 16 h 54 min

    Un article très intéressant avec des conseils éclairés. Merci de nous avoir partagé cette expérience personnelle

    • Amelie
      Auteur/autrice
      18 janvier 2022 / 19 h 00 min

      Merci Lucie :)

  2. Melanie
    18 janvier 2022 / 17 h 54 min

    Je trouve ton article intéressant, comme tu dis c’est important de s’écouter, et il vaut mieux aller consulter « trop tôt » et prendre les choses en main si nécessaire au bon moment que trop tard parce que « je suis jeune, j’ai le temps » ou autre prétexte…
    Au moins là tu sais sur quels points il faut travailler :)
    Je ne savais pas que le thé pouvait jouer sur le coeur, j’ai appris quelque chose ^^ surtout le thé vert on dit toujours que c’est génial blablabla ^^

    • Amelie
      Auteur/autrice
      18 janvier 2022 / 19 h 01 min

      Oui, j’ai été étonnée pour le thé :) En fait, comme le café, la théine est un excitant. Du coup, comme il faut que j’évite tout excitant, je dois réduire ma consommation. Heureusement que j’aime aussi les infusions et le rooibos :)

  3. 18 janvier 2022 / 17 h 56 min

    Toutes ces choses que l’on sait dans la théorie prennent un éclairage différent quand on se rend compte que c’est un investissement pour l’avenir, alors bravo !
    Et mille fois oui, il ne faut pas hésiter à changer de médecin quand ça ne se passe pas bien ou quand on ne se sent pas entendue. Je l’ai déjà fait sans regrets (je suis même allée récupérer mon ordonnance de prescription chez un kiné qui était à la limite de la maltraitance pour aller voir quelqu’un d’autre). Bises.

    • Amelie
      Auteur/autrice
      18 janvier 2022 / 19 h 02 min

      Complètement ! Car au final, ce sont des conseils assez « basiques » que m’a donné le médecin, mais qui sont en fait nécessaires pour maintenir la forme :)

  4. Mina
    18 janvier 2022 / 18 h 20 min

    Je suis tellement d’accord, il faut chercher et trouver celui qui nous écoute et nous soigne correctement, tu as eu raison
    Et plein de pour la suite, ça n’est jamais simple de changer, mais ça se fait !!!

  5. 18 janvier 2022 / 19 h 12 min

    Coucou
    Ayant moi aussi des soucis de thyroïde, j’ai dû consulter mon premier cardiologue à 36 ans. Après moult examens, il en a conclu que ma thyroïde qui fait le yoyo malgré les traitements avait fatigué mon cœur. J’ai eu la joie de me retrouver sous bêtabloquants à vie…
    Par contre, à l’époque j’étais salariée et la médecine du travail m’a alors refusé la validation d’un cdi dans mon milieu pro jugé trop fatigant pour mon état de santé. Je me suis retrouvée sans avoir le droit à rien car la Sécu ne reconnaît pas cette pathologie comme une maladie invalidante longue durée. La MDPH non plus.
    Bref j’ai été contrainte de déménager et de changer de vie.
    Les gens n’imaginent pas les répercussions que peuvent avoir les ennuis de santé sur nos vies. Des médecins pas pédagogues j’en ai croisé un paquet.

    • Amelie
      Auteur/autrice
      19 janvier 2022 / 9 h 28 min

      Oui j’avais entendu parler en effet du fait que la thyroïde peut fatiguer le coeur. C ‘est quand même dingue que ça ne soit pas considéré comme une maladie de longue durée…

  6. Djahann
    18 janvier 2022 / 20 h 47 min

    Y a vraiment des médecins qui devraient changer de métiers, hein ! C’est bien que tu ais pu voir ce cardiologue.

    • Amelie
      Auteur/autrice
      19 janvier 2022 / 9 h 28 min

      Oh que oui, bien d’accord avec toi !

      • Djahann
        21 janvier 2022 / 17 h 46 min

        Ma grand mère a vu une cardiologue de LR. Je n’ai pas pu l’accompagner car c’était juste après le déconfinement. Eh bien elle a fait payer ma gd mère alors qu’elle est en ALD et ne doit pas faire l’avance (surtout qu’avec sa retraite de 500 balles c’est compliqué). Elle l’a dit au médecin qui a dit que non non elle devait payer qd même. Quand j’ai regardé combien elle lui avait pris, j’ai compris…. 30 balles de dépassement d’honoraires (avec l’ALD elle n’aurait touché que le tarif sécu). C’est une honte d’abuser d’une dame de 93 ans seule et vulnérable. Il va s’en dire que la prochaine fois, elle ira ailleurs !

        • Amelie
          Auteur/autrice
          21 janvier 2022 / 18 h 33 min

          Effectivement, c’est abusé de la part du médecin d’avoir profité de cela…

  7. DreyJu
    19 janvier 2022 / 15 h 15 min

    Merci d’avoir partagé ton expérience. Je suis complètement d’accord avec toi quand ça ne va pas avec un médecin il faut en changer !c’est tellement important de se sentir écouté.
    Je suis contente que tu n’ais rien de grave mais tu as eu raison d’y aller maintenant tu sais ce qu’il faut que tu fasses en prévention.
    En ce moment je suis pas mal stressée par des soucis personnels et ça se ressent sur mon corps. J’ai pris rdv vendredi chez l’ostéo car je suis toute nouée aux épaules et au cou. J’ai pas voulu attendre que ça empire.

    • Amelie
      Auteur/autrice
      19 janvier 2022 / 16 h 06 min

      L’osteo va te faire beaucoup de bien :)

  8. 20 janvier 2022 / 21 h 22 min

    Tu as tout a fait raison, changer de médecin si on ne le sent pas.
    Anxieuse ici et j’adore qui dise « destresse ou stresse pas pour ça… » c’est impossible à faire comme ça.
    je commence à me renseigner sur le cbd mais si il faut augmenter la dose au fur et à mesure ça me fait un peu peur.
    Je suis comme toi sédentaire et pas d’appétence pour le sport, je sais pas trop comment changer cela, car quand je marche c’est plus en rythme promenade que « course ».
    Ravie que tu ailles bien niveau cardiaque et bon courage pour la mise en place du « reste ».

    • Amelie
      Auteur/autrice
      21 janvier 2022 / 9 h 47 min

      Merci ! :)
      Pour le cbd, j’en prends et il faut effectivement que je commence à augmenter la dose car l’huile 10% commence à ne plus faire effet. Si tu as des questions à propos du CBD, hésites pas :)