Lors de ma dernière virée parisienne, j’ai eu envie d’aller faire un tour à l’Institut du Monde Arabe. Honte à moi, pendant ma courte vie parisienne, je n’avais pas eu le temps d’y aller. Voilà une erreur de réparée.

A vrai dire, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Je n’avais pas regardé plus que ça les infos sur le musée, car j’aime bien être surprise. Encore plus quand je visite un musée ou un monument. J’aime bien avoir cette surprise au détour d’une vitrine, d’un étage, d’un pan de mur… Et clairement je n’ai pas été déçue. Cette visite à l’Institut du Monde Arabe a été un vrai plaisir et un dépaysement, l’espace de quelques heures.

Inauguré en 1987 par François Mitterand, l’IMA est situé dans le 5ème arrondissement de Paris, à deux pas du boulevard Saint Germain, sur les bords de Seine.

A l’intérieur du bâtiment, on trouve entre autres un musée, des expositions, une librairie, une bibliothèque, un salon de thé et un restaurant. Lors de notre visite, nous n’avons visité que le musée (sur 3 étages), les expositions ainsi qu’un tour rapide sur le rooftop, d’où l’on peut avoir une vue imprenable sur Paris. La preuve en images :)

vue de paris institut du monde arabe

Quelques infos pratiques

Vous pouvez retrouver l’ensemble des infos pratiques et même une billetterie sur le site internet de l’IMA. L’institut est ouvert du mardi au vendredi de 10h à 18h, et le week-end de 10h à 19h.

Pour profiter au maximum de la visite, je vous recommande de déposer vos affaires au vestiaire (gratuit). Situé au rez-de-chaussée, c’est pratique pour se délester des manteaux, écharpes et autres objets un peu encombrants pendant une visite.

Nous avons opté pour des billets nous permettant de profiter du musée & de l’exposition « Cités Millénaires : voyage virtuel de Palmyre à Mossul ». Le tarif sans promotion est de 15€. Pour les demandeurs d’emploi, le même billet passe à 6€ ; j’en ai donc profité (étant inscrite à Pôle Emploi).

institut du monde arabe paris

Le musée

Le musée se décline sur 3 étages. On part du 7ème étage pour en sortir au 4ème étage. Le 5ème étage du musée est consacré à des expositions temporaires, auxquelles vous avez accès avec votre billet.

Le 7ème étage est composé d’un préambule (souvent une exposition temporaire) et d’un espace permettant de se familiariser avec les Arabies, berceau d’un patrimoine en commun.

institut du monde arabe

On y découvre ainsi des sculptures, des gravures, des objets provenant de différentes parties du monde arabe. Aujourd’hui, 22 Etats se définissent comme arabes, partageant notamment un certain nombre de traits culturels.

L’espace sur les Arabies permet d’en savoir plus sur les origines antiques de la péninsule Arabique.

On y découvre ainsi qu’il y avait aussi bien des populations sédentaires – qui pratiquaient notamment l’agriculture dans les steppes – que des populations nomades. L’écriture, le travail de la pierre et des céramiques laisse présager des circulations intenses de marchandises et de personnes à cette époque.

Au 6ème étage, on prend le temps d’admirer une installation originale mêlant son & image ainsi qu’une exposition de l’artiste Youssef Abdelké.

institut du monde arabe

L’exposition sur Youssef Abdelké regroupe pas moins de 23 oeuvres de ce peintre syrien, réalisées entre 1991 et 2017. Elles dressent un tableau grave et saisissant de la Syrie, et du martyre dans ce pays.

On découvre ainsi des nus, des natures mortes mais aussi des figures, avec une représentation de la mort qui ne laisse pas indifférent.

youssef abdelké institut du monde arabe

En continuant la visite au 6ème étage du musée, on entre dans le monde du sacré et des figures divines. On y découvre ainsi le Nouveau Testament, la Torah et le Coran, mais aussi de nombreuses sculptures et objets servants aux rites.

Cette partie du musée est très intéressante, et si comme moi vous aimez tout regarder, alors vous pouvez littéralement y passer des heures.

Au 4ème étage du musée, vous allez pouvoir découvrir la création des villes, mais aussi l’importance de la beauté (avec les rituels du hammam par exemple) et une partie plus intéractive autour de la musique arabe.

Le point de départ de l’expansion islamique n’est pas le désert, contrairement à ce que l’on pourrait penser. Non, c’est Makka, connue sous le nom de La Mecque aujourd’hui.

On découvre dans cette partie du musée des instruments, des vêtements, des éléments d’architecture, qui permettent d’en savoir plus sur la vie quotidienne des Arabes depuis l’Antiquité.

institut du monde arabe paris

En me dirigeant vers la sortie, j’ai remarqué que le musée avait ses propres ruches, au coeur du 4ème étage, sur une terrasse centrale. Les abeilles y font donc du miel !

ruches institut du monde arabe

L’exposition « Cités Millénaires : voyage virtuel de Palmyre à Mossoul ».

Cette exposition numérique est ouverte au public jusqu’au 10 Février 2019, au sein des 1er et 2ème étages de l’IMA.

Mossoul, Alep, Palmyre : ces noms sont connus car ce sont des sites architecturaux et historiques majeurs qui ont été détruits par l’Etat Islamique ces dernières années.

exposition alep institut du monde arabe

L’exposition a été montée en partenariat avec la start-up Iconem, l’Unesco & Ubisoft. Elle allie projections géantes, expériences de réalité virtuelle, documents et témoignages d’archives mais aussi vidéos et témoignages des populations sur place.

On en a pris littéralement plein les yeux. L’immersion grâce aux projections est assez réaliste, et moi qui ait des soucis d’équilibre, j’avoue que parfois ça m’a perturbée de voir bouger et s’animer les murs.

A la fin de l’exposition, il y a un espace où l’on peut découvrir de nombreux sites antiques désormais détruits grâce à un casque de réalité virtuelle. Je l’ai fait et je dois dire que le résultat est bluffant. Par moment, j’avais l’impression tout simplement de me retrouver pendant mon voyage en Egypte, tellement l’impression de réalisme est grande !

Si vous êtes sur Paris ou dans les environs, je vous conseille vivement d’aller voir l’exposition avant qu’elle ne ferme ses portes.

Bilan de cette visite ? Nous sommes restés pas loin de 3h sur place. Le temps de regarder les objets, de les observer, de regarder les vidéos… Il y avait énormément de monde pendant l’expo virtuelle et beaucoup de personnes âgées, donc je dois dire que nous n’avons pas pu en profiter à 100%. Mais l’expérience avec le casque de réalité virtuelle valait largement le coup, pour clôturer la visite !

J’espère vous avoir donné envie d’en savoir plus et de visiter le musée et l’Institut à votre tour. Qui y est déjà allé parmi vous ? :)

Author

Blogueuse lifestyle à tendance feel good, je blogue depuis près de 10 ans !

8 Comments

  1. En effet, il a l’air très intéressant ce musée merci pour la découverte. Ça fait des années que je ne suis pas allée à Paris au moins une dizaine d’années. Il y a une exposition sur l’Égypte à la Villette à partir de mars j’adorerais y aller mais c’est un budget entre le transport, le musée et au moins une nuit d’hôtel si on veut pas être stressé pour visiter. Donc à voir mais ce genre de visite me manque. A Bordeaux ils vont réouvrir enfin le musée d’histoire naturelle je vais y amener mon fils :)

    • Ah oui l’expo sur l’Egypte, je pense me la faire même si du coup, j’ai eu la chance de déjà voir quelques pièces comme le masque de Toutankhamon en Egypte :)

      Depuis Bordeaux, tu as Ouigo qui va à Paris en 2h et quelques. Et pour le coup, les tarifs sont super avantageux, surtout quand tu voyages en famille :)

      • Je vais regarder ça :) tu me conseillerais quoi comme hôtel près de la Villette et à prix raisonnable ?

  2. Coucou,

    je ne connaissais pas du tout ce lieu à Paris, mais alors qu’il est beau ce bâtiment ! *-* Je ne sais pas si je vais aller à Paris dans les prochains mois mais je serais curieuse de découvrir l’institut en vrai.

    Bisous

  3. En décembre lors de ma dernière visite Parisienne, nous avons visité le musée de l’homme au Trocadéro, j’ai été bluffé ! J’aime de plus en plus aller au musée. L’âge peut-être ? Je note celui-ci pour une prochaine visite, il me fait pensé au MUCEM. Si toi tu as honte, que dois-je dire avec mes 21ans de vie Parisienne et très peu de musée au compteur ? Mais j’y remedie !!

    • Ah oui j’en ai entendu beaucoup de bien, il faut que je le visite aussi ! Et effectivement, l’Institut du Monde Arabe ressemble un peu au Mucem :)

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.