Tag

CBD

Browsing

Avez-vous déjà entendu parler de l’endométriose ? Cette maladie chronique touche de nombreuses femmes. On en parle de plus en plus, et c’est une bonne chose ! Si on a en effet banalisé pendant longtemps les douleurs de règles ou les douleurs pendant les rapports, ce n’est plus autant le cas de nos jours. Sur mon blog, je vous parle souvent de bien-être en me basant sur ma propre expérience. Alors que de plus en plus de femmes osent parler ouvertement de leur endométriose, j’ai eu envie moi aussi d’aborder le sujet sur mon blog lifestyle.

L’endométriose, c’est quoi exactement ?

Pour faire simple, l’endométriose est le développement d’un tissu semblable à la muqueuse utérine, sauf que ce tissu s’installe en dehors de l’utérus. L’endométriose toucherait 1 personne menstruée sur 10 de nos jours, selon l’OMS

Lorsque l’on est touchée par l’endométriose, outre ce développement d’un tissu, on souffre aussi de symptômes indésirables. Pas seulement pendant les quelques jours où l’on a nos règles.

Parmi les symptômes les plus fréquents, on retrouve : 

  • des douleurs aigües pendant les rapports sexuels ;
  • des douleurs quand on urine ou que l’on va aux toilettes ;
  • des douleurs pelviennes chroniques ;
  • des ballonnements ;
  • des nausées ;
  • une fatigue chronique ; 
  • parfois, une infertilité ou de la dépression.

A l’heure actuelle, il est très compliqué de poser un diagnostic. En tant que femme, on a longtemps entendu qu’il était normal d’avoir mal au ventre, de se sentir mal pendant ses règles ou que les rapports peuvent être parfois douloureux. Mais petit rappel : non, la douleur, ce n’est pas normal !

Quel traitement contre l’endométriose ?

C’est la question que l’on se pose souvent. Existe-t-il un traitement pour aller mieux ? Il n’existe pas un médicament contre l’endométriose, mais les gynécologues et médecins peuvent prescrire différents traitements pour soulager notamment la douleur. 

Il est donc courant de se voir prescrire des anti-inflammatoires non stéroïdiens ou de l’ibuprofène pour avoir un peu moins mal. Sauf qu’au bout d’un moment, le corps s’habitue et ces médicaments ne sont pas assez forts. De plus, il n’est pas forcément bon pour la santé de consommer régulièrement des anti-douleurs.

Les médicaments hormonaux sont également proposés par les médecins, telles que le Minidril ou la pilule Optilova qui est une pilule minidosée qui peut être prescrite aux personnes menstruées souffrant d’endométriose. Outre la pilule, on peut également se voir prescrire des dispositifs intra-utérins, des anneaux vaginaux, des implants ou bien encore des injections.

Enfin, dans les cas les plus avancés et douloureux, il peut arriver que la chirurgie entre en jeu.

Mon rapport à l’endométriose

Comme beaucoup de femmes, j’ai souvent eu des règles douloureuses. On m’a toujours dit que c’était normal. Si au début je m’en suis accommodée, plus je vieillissais, plus je me sentais mal. 

Outre les maux de ventre et le fait d’être épuisée 15 jours par mois (je me sentais mal 1 semaine avant mes règles, puis pendant mes règles et j’avais ensuite besoin de quelques jours après pour m’en remettre), il y a eu aussi les douleurs pendant les rapports qui m’ont beaucoup gênée. A tel point que j’ai souvent arrêté d’en avoir avec mes conjoints parce que la douleur était intenable.

Il y a quelques années, lors d’une visite de routine chez une sage-femme (à défaut d’arriver à trouver une gynéco sur La Rochelle), j’en ai parlé. Je suis tombée sur une praticienne à l’écoute, qui m’a indiqué qu’il serait en effet intéressant d’être suivie par une gynéco pour procéder à quelques examens. 

Elle me met donc en relation avec une gynéco sur La Rochelle, qui accepte de me recevoir rapidement. Il se trouve qu’à ce moment-là, on découvre lors d’un frottis que je suis porteuse du papillomavirus. Je n’en avais aucune idée. On se concentre donc sur ce problème, car le papillomavirus peut entraîner des lésions de certaines cellules et être une cause du cancer du col de l’utérus.

Quel traitement je suis pour lutter contre l’endométriose ?

Toutefois, je parle de mes douleurs et de mes règles douloureuses à ma gynéco, qui me propose de changer ma pilule. On passe donc à Optimizette, une pilule qui est souvent prescrite pour aider à réduire le développement du tissu. Je prends la pilule depuis que j’ai 20 ans, donc pour moi aucun souci de continuer à prendre ce moyen de contraception.

Grâce à cette pilule, je n’ai plus mes règles. Les premiers mois, j’ai eu quelques saignements et cela m’arrive encore de temps en temps, mais c’est très rare. Évidemment, comme je n’ai plus mes règles, j’ai moins souvent des douleurs. Mais j’en ai toujours. Notamment lors des rapports. Du coup, quand j’ai un nouveau partenaire, je lui explique toujours rapidement ce que cela implique. C’est pour ça aussi que je n’ai pas régulièrement de partenaires, car les douleurs sont tellement fortes que je n’ai pas toujours envie d’avoir une vie intime.

Quels examens ai-je subi pour avoir un diagnostic d’endométriose ?

N’ayant pas de désir d’enfant, ma gynéco ne m’a pas fait subir de nombreux examens. Mes symptômes et le fait que ma pilule m’aide à avoir moins mal ont suffi. J’ai déjà fait des échographies pelviennes (c’est loin d’être agréable) et on ne voit pas grand-chose à l’image. Toutefois, comme je ne veux pas d’enfant, ma gynécologue m’a indiqué ne pas vouloir me faire subir une IRM pelvienne car c’est encore plus douloureux apparemment.

Comme je vais au moins 1 fois par an chez la gynéco, on en parle à chaque fois. Les quelques douleurs que je ressens de temps en temps sont supportables : je prends un ibuprofène et je mets une bouillotte pour aller mieux.

Lutte contre l’endométriose : on en est où en 2024 ?

Poser un diagnostic d’endométriose en 2024 est encore compliqué. Comme le rappelle l’association EndoFrance, il existe de nombreux examens que l’on peut faire subir aux patientes sans avoir la certitude que cela permette de poser un diagnostic. Echographie, IRM, coloscopie, etc… Le chemin vers le diagnostic est souvent long ! On parle souvent d’une dizaine d’années d’errance médicale avant d’avoir un diagnostic d’endométriose.

Récemment, la Haute Autorité de Santé a publié son évaluation du test salivaire Endotest®, qui est pratiqué dans le cas où il est compliqué d’établir un diagnostic. 

“Si Endotest® présente un caractère novateur indéniable, un très fort potentiel souligné par les experts et des performances diagnostiques validées, une étude diagnostique comparative et interventionnelle complémentaire d’impact avant-après le résultat du test sur la décision et la prise en charge des patientes (notamment en termes de réduction du nombre des coelioscopies inutiles) s’avère maintenant nécessaire pour démontrer l’utilité clinique du test et ainsi pouvoir répondre aux attentes importantes des patientes et des cliniciens, quant à son usage dans la pratique.”

Haute Autorité de Santé

Ce n’est pas pour être pessimiste, mais je pense que si l’endométriose était une maladie qui touche les hommes, on aurait plus facilement accès à des traitements et des protocoles pour diagnostiquer et soulager la maladie. 

Toutefois, je suis certaine qu’en prenant davantage la parole sur le sujet, les choses vont évoluer. Depuis quelques années, on en entend de plus en plus parler et on a arrêté de normaliser les douleurs de règles. C’est déjà un bon début ! 

L’an dernier, j’ai eu la chance de collaborer pendant quelques mois avec l’e-shop Mieux que Des Fleurs, spécialisé dans les idées cadeaux tendances et abordables. Se faire des auto-cadeaux : quoi de mieux pour passer une rentrée sans stress ? Des petites attentions à faire à soi-même (ou bien à ses proches !) pour vivre plus sereinement la rentrée.

Plus globalement, cet article est aussi fait pour vous donner des idées de pratiques ou de routines bien-être à mettre en place dès maintenant pour vivre plus sereinement la rentrée. Et de façon plus générale, mieux vivre au quotidien !

Des cartes pour se mettre au yoga pour une rentrée sans stress

30 cartes pour apprendre le yoga – 14,90€

Vous le savez peut-être (si vous me suivez régulièrement) mais je pratique le yoga depuis 2 ans environ, au moins 1 fois par semaine. Une pratique qui m’aide beaucoup à être moins stressée au quotidien. Et cela a aussi un effet bénéfique sur mon corps, me permettant d’être un peu moins rouillée qu’avant.

Je vous reparlerai très vite des bienfaits du yoga sur le blog, qu’on le pratique seul.e, en groupe, à la maison ou en studio. En attendant, je trouve l’idée de ces cartes plutôt sympa pour apprendre les postures de base du yoga !

Du thé au CBD en dosettes

Coffret de thés et infusions au CBD en dosettes – 17,90€

Si j’ai l’habitude de consommer du CBD sous forme d’huile, je l’ai aussi testé en infusion. Sous cette forme, c’est également très agréable à consommer, à condition de l’associer à un corps gras comme du lait. Ce coffret contient du thé vert, du thé noir et du Rooibos au CBD, pour découvrir cet ingrédient bien-être.

Une balle anti-stress

Balle anti-stress shiba – 10,90€

Alors, cette petite balle anti-stress beaucoup trop mignonne, c’est un de mes objets préférés ! Je l’ai sur mon bureau depuis un peu plus d’un an et je l’adore. Elle me sert parfois de défouloir quand je suis stressée ! Elle est assez solide, on peut donc s’en donner à coeur joie avec.

Des masques beauté

Lot de 4 masques beauté Rare – 17,90€

Rien de plus plaisant que de prendre quelques minutes pour soi, le soir. Après une longue journée de boulot, prenez le temps de faire un masque ou au moins, de vous accorder un petit moment beauté. Vous allez voir, ça fait un bien fou !

Une bougie personnalisée

Bougie personnalisée – à partir de 29,90€

Le soir, pour créer une ambiance cocooning à la maison, pensez aux bougies ! J’aime bien m’éclairer uniquement à la bougie le soir, pendant que je regarde Netflix. J’aime beaucoup le principe des bougies personnalisées de Mieux que Des Fleurs, qui peut également être une bonne idée cadeau.

Un kit gourmand

Kit DIY oursons à la guimauve – 24,90€

Bon, on est d’accord : une petite douceur, ça réconforte ! Après une dure journée, ou en cas de stress, un petit ourson à la guimauve permet de s’adoucir. Encore plus si on a pris le temps de les fabriquer soi-même !

Un puzzle

Puzzle penis – 24,90€

Alors, rien ne vous oblige à opter pour ce puzzle en particulier (même si je le trouve fun !). Mais le puzzle, selon moi, c’est une activité très relaxante. Comme le coloriage ou les mots croisés. Des adeptes par ici ?

De l’encens

Coffret d’encens 40 bâtons Bloom – 29,90€

Terminons cet article avec un autre produit qui permet de créer une ambiance apaisante à la maison. L’encens a une odeur qui me plait beaucoup, et pour moi c’est synonyme de détente. Celui de la marque française Bloom sent délicieusement bon : je l’ai à la maison et je l’utilise régulièrement !

Le bon plan

La rentrée est souvent synonyme de nouveaux projets et pourquoi pas de lancement de site internet. Créez gratuitement votre site web d’essai dès maintenant. Pas de carte de crédit requise. Découvrez comment faire pour avoir un site à votre image en cliquant sur le lien précédent.

Depuis quelques années, je consomme régulièrement du CBD sous forme d’huile. Cela m’a beaucoup aidé pour la gestion de mon anxiété mais aussi pour d’autres soucis du quotidien comme des maux de têtes assez intenses. Il y a quelques mois, Blubao m’a proposé de tester son huile CBD & CBG à base de chanvre. Après avoir testé pendant plusieurs semaines, c’est le moment de donner mon avis à son sujet !

Petit rappel : qu’est-ce-que le CBD ?

Avant de parler plus précisément de cette huile vendue par la marque française Blubao, il est nécessaire de faire un petit rappel sur le CBD. Je reçois souvent des questions à ce sujet sur mon compte Instagram, comme sur le blog.

Le CBD est un composé chimique appelé cannabidiol qui est extrait de la plante de cannabis. Contrairement à un autre composé appelé tétrahydrocannabinol (THC), le CBD n’a pas d’effets psychoactifs et ne vous fera pas « planer ». Au lieu de cela, le CBD est souvent utilisé pour ses propriétés thérapeutiques potentielles. Il peut aider à soulager la douleur, l’anxiété, l’insomnie et d’autres problèmes de santé. Le CBD est disponible sous différentes formes, notamment des huiles, des capsules, des crèmes et même des aliments et des boissons.

Je l’ai déjà dit sur le blog, mais je vous recommande vivement d’en discuter avec votre médecin si vous souhaitez consommer du CBD, notamment si c’est pour soulager des douleurs ou votre anxiété. J’ai de la chance, mon médecin traitant est plutôt favorable à cette alternative naturelle, même en suivant un traitement à vie pour la thyroïde. Il n’y a en effet pas d’interférences avec mon traitement.

Retenez également que l’huile de chanvre CBD n’est pas recommandée pendant la grossesse ou l’allaitement.

Que contient l’huile de chanvre Blubao ?

huile de cbd chanvre blubao

Blubao propose une huile de chanvre bio et écoresponsable, contenant le dosage suivant : 17% de CBD, 10% de CBG et <0,3% de THC.

Riche en Oméga 3 et 6, deux acides gras bénéfiques pour le corps et le système nerveux, cette huile confectionnée sur-mesure contient tous les bienfaits du chanvre sans altérer ses composants naturels.

L’huile de chanvre est obtenue après pression à froid des graines de chanvre. Cette huile de chanvre au spectre complet contient donc plus d’une centaine de phytocannabinoïdes, ainsi que des flavonoïdes et des terpènes, sans aucun effet psychoactif. Consommer cette huile ne représente donc aucun danger d’addiction, contrairement au cannabis.

Mon avis sur cette huile

huile de cbd chanvre blubao

Maintenant que l’on a fait le point sur les ingrédients et le CBD, parlons de l’huile de chanvre CBD & CBG Blubao !

C’est la première fois que je teste une huile qui contient plus de 10% de CBD. C’est ce que je recherchais, car mon corps s’est habitué à de faibles doses de CBD, et j’avoue que je ressentais moins les effets. Ici, cette huile contient 17% de CBD (pour détendre) et 10% de CBG (cette molécule permet de soulager les douleurs).

J’ai procédé avec cette huile comme je le fais normalement : une demi-pipette chaque soir sous la langue, avant d’aller dormir. Il faut attendre dans ces cas-là entre 20 et 40 minutes pour que cela fasse effet. Mais ce n’est pas un souci pour moi, car j’utilise plutôt le CBD comme moyen de calmer mon anxiété.

Si vous n’avez pas l’habitude d’en consommer, je vous recommande de commencer par quelques gouttes, puis de progressivement augmenter la dose si nécessaire.

J’ai récemment eu aussi quelques petites douleurs au niveau du ventre et des migraines. J’ai là utilisé l’huile de chanvre Blubao pour m’aider à soulager les douleurs sans me gaver de médicaments. Cela m’a plutôt bien aidé pour apaiser les douleurs. Il est également possible d’appliquer quelques gouttes de l’huile sur la zone douloureuse en massant. La pénétration du CBG sur la peau permet d’accélérer le temps d’attente !

huile de cbd chanvre blubao

Niveau goût, comme de nombreuses huiles au CBD, on ne peut pas dire que ce soit des plus agréables. Toutefois, celle-ci contient de l’huile essentielle de citron, ce qui lui donne un petit goût citronné. Si, comme moi, vous avez l’habitude de consommer des huiles essentielles sous la langue, cela ne devrait pas vous déranger plus que cela. Mais je dois avouer que cette huile a un goût assez fort. 

Si cela vous pose souci, pourquoi ne pas l’intégrer plutôt par petites gouttes dans vos recettes de cuisine, dans une sauce ou une vinaigrette, par exemple ? Je n’ai pas encore testé ainsi, mais cela me paraît intéressant ! N’hésitez pas à le mélanger dans un fromage blanc ou du yaourt nature pour atténuer le goût. Le CBD est liposoluble : il est recommandé de le prendre dans un corps gras.

Et côté prix ? Un flacon d’huile de chanvre Blubao est vendu 80€, ce qui est dans la tranche de prix moyenne pour ce type de produit contenant près de 20% de CBD. Un flacon contient environ 300 gouttes, pour 3 mois d’utilisation. Il s’agit d’un flacon de 15ml, alors que la plupart du temps, les flacons vendus en boutique ou en ligne ne contiennent que 10ml.

Bref, c’est une belle découverte pour moi qui cherchait une huile contenant du CBD à un plus haut dosage que mon huile habituelle. Depuis quelques années, j’en consomme et clairement, cela me fait un bien fou.

Pourquoi choisir l’huile de chanvre Blubao ?

A la lecture de cet article, vous avez envie de tester l’huile de chanvre ? Celle de Blubao (la seule que j’ai testée pour le moment) est très bien. J’ai apprécié le côté éco-responsable de la marque. En effet, l’huile de chanvre est conçue et produite en France. Elle est livrée dans un joli flacon en verre et bambou, qui est rechargeable. Il existe en effet des recharges de 15ml (vendues 70€), soit environ 300 gouttes. Et le saviez-vous ? Le flacon en bambou permet de conserver l’huile à l’abri du soleil.

Avez-vous déjà testé le CBD sous forme d’huile ou sous une autre forme ? N’hésitez pas à m’en dire plus en commentaire afin que l’on échange à ce sujet ;)

Article rédigé en collaboration avec Blubao

Aujourd’hui, j’ai eu envie de vous parler d’un sujet un peu complexe, mais qui, il me semble, intéresse pas mal de monde. Le CBD. J’en prends régulièrement depuis cet été. Après ces quelques mois d’utilisation, il me semble intéressant de vous faire un retour d’expérience ! Comment utiliser du CBD au quotidien ? On fait le point.

Le CBD, c’est quoi ?

Commençons directement par la partie technique ! Je vous rassure, pas besoin d’avoir un doctorat en chimie ;)

Le CBD est une molécule que l’on retrouve dans le cannabis. Ces molécules sont appelées « cannabinoïdes ». (Retenez ce mot, ça peut rapporter des points au Scrabble !). Parmi les molécules les plus connues, on retrouve le THC, qui est connue pour ses effets pyschoactifs. C’est ce qui fait planer quand on fume du cannabis, en gros. Le CBD (ou cannabidiol) fait partie de ses molécules, mais contrairement au THC n’a pas d’effet planant.

Contrairement au THC, le CBD ne possède donc pas de propriétés addictives. C’est pourquoi les produits au CBD ne sont pas des substituts au cannabis.

Contrairement au cannabis, la consommation de CBD est légale en France. A condition qu’il soit consommé dans des produits qui contiennent peu ou pas de THC. D’ailleurs, il existe encore un flou juridique en France à ce sujet… Selon le droit européen, il est stipulé que les produits à base de CBD ne doivent pas contenir plus de 0,3% de THC au total.

Quels sont les effets du CBD ?

Le CBD est utilisé depuis des siècles par l’homme, même s’il est désormais devenu très courant et qu’il se démocratise de plus en plus. Il faut dire que le CBD possède pas mal de vertus intéressantes. La consommation de CBD réduit en effet :

  • L’anxiété
  • Les troubles du sommeil
  • Les nausées
  • Les crises d’angoisses
  • Les inflammations
  • Le diabète
  • Les maladies de peau dues notamment au stress (psoriasis, eczéma…)
  • Les douleurs
  • Les migraines

Comment utiliser du CBD au quotidien ? Comment le consommer ?

Il existe plusieurs façons de consommer du CBD. En huile, en le vapotant, en tisane, en gomme, en crème, en gélules, etc… Il ne faut pas dépasser la dose de 70mg/jour.

Quelles sont les contre-indications ?

Si vous avez des soucis médicaux, il est recommandé de consulter votre médecin avant de consommer du CBD. Je pense notamment aux personnes sous chimiothérapie.

Si vous êtes enceinte ou allaitante, il est également déconseillé de consommer du CBD.

A partir de quel âge peut-on utiliser du CBD ?

On m’a posé la question à plusieurs reprises lorsque j’ai parlé du CBD sur mon compte Instagram.

Après plusieurs recherches, l’utilisation du CBD n’est pas déconseillée chez les enfants, comme l’indique notamment le site Daily CBD. Toutefois, par prudence, je vous conseillerai de poser la question à votre médecin si vous souhaitez utiliser ce produit sur des enfants ou des adolescents. En effet, même s’ils n’ont pas l’effet pyschoactif du THC, je ne pense pas que l’on ait assez de recul sur ce type de produits pour l’administrer à de jeunes personnes.

Utiliser du CBD au quotidien est donc plutôt recommandé pour des jeunes adultes ou personnes plus âgées.

Pourquoi je prends du CBD

Pour ma part, je suis une grosse anxieuse. Ca ne se voit pas forcément, mais je suis souvent très stressée. C’est en grosse partie dû à ma situation professionnelle. Etant freelance, à mon compte, je vis beaucoup moins sereinement que quand j’étais en CDI et que mon salaire tombait à la fin du mois, même malade ou en vacances ;)

J’avais entendu parler du CBD depuis un moment. Mais comme je suis un peu bornée, pour moi CBD = cannabis. Or, je suis absolument anti-drogues. Mais après en avoir discuté avec des amis qui ne consomment aucune drogue, je me suis dit que j’allais me renseigner à ce sujet.

Les effets sur l’anxiété, les angoisses et les migraines m’ont convaincue d’essayer. Après avoir vu de nombreuses stories sur les produits Kaya, je me suis laissée tenter en utilisant un code promo Instagram. Vous voyez, même les influenceurs se font influencer ^^

J’ai passé commande cet été et j’ai commence à utiliser les produits régulièrement depuis.

Mon avis sur les produits Kaya, des produits abordables pour consommer du CBD au quotidien

J’ai opté pour le Coffret Découverte No Stress Kaya. Il est vendu 59€, ce qui est assez économique quand on compare avec d’autres enseignes ou marques de CBD.

Le coffret contient :

  • 2 paquets de chewing-gums relaxants pour les petits coups de stress
  • 1 boite de Happy Gummies pour se remonter le moral
  • 1 huile de CBD adaptogène 10 ml pour les plus gros coups de stress ou de colère

J’ai utilisé les chewing-gums dans des situations stressantes, pour un effet rapide. Je les ai notamment utilisés avant des réunions avec des clients, mais aussi lors de l’enterrement d’un ami, pour m’aider à gérer le stress et l’anxiété générés par la situation.

Concernant les Gummies, je vous avoue que j’ai trouvé ça un peu gadget. Ce sont des petits oursons au goût orange et fraise, qui contiennent du CBD, des vitamines et du 5-HTP. Je ne savais pas trop quand les utiliser (en cure tous les jours ou de temps en temps ?).

Pour l’huile, j’en prends une demi-pipette chaque soir avant de me coucher. On laisse l’huile sous la langue pendant une grosse minute, pour optimiser l’effet. Elle a un goût citronné, ce qui reste très agréable malgré l’effet huileux que l’on peut avoir en bouche.

J’ai donc consommé l’huile en cure, tous les soirs, pendant près de 2 mois. Mes migraines ont diminuées, et je me suis sentie bien plus apaisée au quotidien. J’ai fait la bêtise d’arrêter ma cure pendant quelques semaines, me disant bêtement que j’étais désormais bien mieux. Eh bien, mes migraines (notamment celles liées au SPM) sont revenues en force et ne m’ont pas lâchées ! Idem pour le stress quotidien…

Résultat, j’ai repris ma cure. Et je suis assez convaincue par les effets du CBD au quotidien. Au point de vouloir notamment tester les tisanes ou bien les crèmes cutanées pour l’eczéma (mais Kaya n’en vend pas).

Je ne pense pas que le CBD soit une solution miracle, mais dans le cadre d’une bonne hygiène de vie, sa consommation est tout à fait intéressante.

Connaissiez-vous le CBD ? En consommez-vous ?