Book Club : 7 autobiographies à lire d’urgence !

club de lecture la rochelle

Comme chaque mois, je me réunis avec d’autres lectrices passionnées à l’occasion du Book Club du Café du Nord à La Rochelle. Ce mois-ci, nous avions décidé de tenter un nouveau format. Imposer un thème et demander à chaque participante de venir présenter le livre de son choix.

La thématique était « autobiographie d’une personnalité culturelle ». Découvrez donc les 7 idées lectures qui ont été présentées lors du Book Club ;)

Mon choix : Ectasy & Me d’Hedy Lamarr

Pour ma part, j’ai décidé de me plonger dans la vie d’une des actrices les plus célèbres dans le Hollywood des années 30-40 !

Le pitch : Autriche, 1933. La jeune Hedy Lamarr se met à nu dans le film Extase et, simulant un orgasme, devient la première actrice X de l’histoire. Le scandale est mondial. Mais quelques années plus tard, après bien des aventures dignes d’un roman d’espionnage, la voici à Hollywood où elle est sacrée « plus belle femme du monde ». Elle tourne alors aux cotés de Clark Gable et Spencer Tracy, sous la direction de grands réalisateurs comme Cecil B. DeMille ou Victor Fleming. Beauté vénéneuse, filmographie fournie et amants célèbres : Hedy Lamarr avait tout pour figurer au panthéon des reines du cinéma, entre Greta Garbo et Marlene Dietrich. Mais elle semble avoir joué de malchance… Peut-être était-elle trop sulfureuse pour l’Amérique puritaine des années 1940 ? Elle fuit son premier époux, déguisée en prostituée ; se maria six fois ; revendiqua sa bisexualité ; prit pour amants les plus grands noms d’Hollywood ; abusa de la chirurgie esthétique ; dilapida sa fortune ; se retira de la vie publique à quarante ans, ne réapparaissant qu’au gré de ses condamnations pour vol à l’étalage. Dans cette autobiographie controversée, Hedy Lamarr livre, avec une remarquable candeur, les détails de son ascension spectaculaire, brossant au fil des pages un portrait au vitriol du Hollywood décadent des années 1940.
« L’une des 10 biographies les plus érotiques de tous les temps » selon PLAYBOY !

Mon avis : Je ne connaissais pas du tout cette actrice mais j’ai beaucoup aimé découvrir sa vie romanesque dans cette autobiographie. Toutefois, je suis restée sur ma faim pour plusieurs raisons. Tout d’abord, elle est connue pour être l’une des inventrices du GPS & du Wi-fi. Cet aspect est abordé à la toute fin de l’autobiographie, par une note de l’éditeur. L’autobiographie est aussi parfois un peu brouillon, avec une narration qui part parfois dans tous les sens. Toutefois, cela m’a donné envie de découvrir sa filmographie !

Les lectures des autres participantes

Vous allez le voir à la lecture de cet article : nous avons toutes fait des choix assez différents mais cela donne de chouettes idées de lecture.

Les choix de Julie

Julie a choisi deux autobiographies dans deux styles très différents ! Elle n’a pas eu le temps de présenter l’Arabe du Futur de Riad Sattouf, mais c’est un grand classique du roman graphique. En tout cas, c’est dans ma PAL depuis un moment !

Le pitch de l’autobiographie de Stephen King : Quand Stephen King se décide à écrire sur son métier et sur sa vie, un brutal accident de la route met en péril l’un et l’autre. Durant sa convalescence, le romancier découvre les liens toujours plus forts entre l’écriture et la vie. Résultat : ce livre hors norme et génial, tout à la fois essai sur la création littéraire et récit autobiographique. Mais plus encore révélation de cette alchimie qu’est l’inspiration.
Une fois encore Stephen King montre qu’il est bien plus qu’un maître du thriller : un immense écrivain.

Le pitch de l’Arabe du Futur : Né d’un père syrien et d’une mère bretonne, Riad Sattouf grandit d’abord à Tripoli, en Libye, où son père vient d’être nommé professeur. Issu d’un milieu pauvre, féru de politique et obsédé par le panarabisme, Abdel-Razak Sattouf élève son fils Riad dans le culte des grands dictateurs arabes, symboles de modernité et de puissance virile. En 1984, la famille déménage en Syrie et rejoint le berceau des Sattouf, un petit village près de Homs. Malmené par ses cousins (il est blond, cela n’aide pas…), le jeune Riad découvre la rudesse de la vie paysanne traditionnelle. Son père, lui, n’a qu’une idée en tête : que son fils Riad aille à l’école syrienne et devienne un Arabe moderne et éduqué, un Arabe du futur.

Son avis sur l’autobiographie de Stephen King : Une autobiographie assez surprenante, qui parle évidemment de la vie de Stephen King mais qui aborde aussi énormément le métier d’écrivain. Ce livre est une sorte de manuel d’écriture, qui peut vous aider si vous avez envie de vous lancer dans l’écriture !

Le choix de Marion

Marion nous a présenté l’autobiographie de Grand Corps Malade, cet artiste qu’on ne présente plus !

Le pitch : Il y a une quinzaine d’années, en chahutant avec des amis, le jeune Fabien, pas encore vingt ans, fait un plongeon dans une piscine. Il heurte le fond du bassin, dont l’eau n’est pas assez profonde, et se déplace les vertèbres. Bien qu’on lui annonce qu’il restera probablement paralysé à vie, il retrouve peu à peu l’usage de ses jambes après une année de rééducation. Quand il se lance dans une carrière d’auteur-chanteur-slameur, en 2003, c’est en référence aux séquelles de cet accident – mais aussi à sa grande taille (1,94 m) – qu’il prend le nom de scène de Grand Corps Malade.

On connaît l’immense succès qui suit : trois albums plébiscités par le public et la critique, une distinction de Chevalier des Arts et des Lettres, qui récompense la qualité de sa plume, toujours subtile et surprenante. Dans ses chansons pleines de justesse, telles  » À l’école de la vie « ,  » Roméo kiffe Juliette « ,  » Éducation nationale « , ou encore  » Rachid Taxi « , l’artiste soulève le voile d’une réalité sociale et politique singulière. Chaque année, certains de ses textes sont proposés au baccalauréat de français.

Dans son livre, où il se fait pour la première fois auteur d’un récit en prose, il raconte, avec humour, dérision et beaucoup d’émotion, les douze mois passés en centre de rééducation et relate les aventures tragiques mais aussi cocasses vécues par lui et ses colocataires d’infortune.

L’avis de Marion : c’est une autobiographie très intéressante, qui se concentre essentiellement sur la période d’hospitalisation de Grand Corps Malade après son accident. On y découvre la réalité du centre de rééducation, que ce soit du côté patient comme du côté du personnel. Le titre de l’autobiographie fait aussi bien référence au statut de patient qu’à la patience nécessaire à avoir quand on se retrouve dans cette situation… Sachez qu’un film inspiré de son autobiographie est sorti en 2017, du même nom.

Le choix de Caroline

Direction Saint Germain des Prés à la rencontre d’une grande dame de la chanson française avec Caroline !

Le pitch : Juliette Gréco se livre et se souvient. Les cafés au Flore avec son ami Maurice Merleau-Ponty et les soirées en compagnie de Boris Vian ; ses premiers essais au théâtre, les concerts dans des salles mythiques, de Bobino à l’Olympia, et la conquête de l’Amérique… Sans détour, elle évoque les meurtrissures de son emprisonnement à Fresnes, la déportation de sa sœur et de sa mère mais aussi les rencontres inoubliables qui changeront sa vie – Charlie Parker, Miles Davis, Prévert, Queneau, Gainsbourg, Sagan… Juliette Gréco raconte ses révoltes et ses engagements, refusant de se parodier et de s’enfermer dans le mythe. C’est une femme vivante, qui, en dépit de son goût du secret, se prête ici, avec élégance, au jeu des souvenirs.

L’avis de Caroline : plongez dans l’univers de Juliette Greco ! Grande artiste française, elle a connu une vie palpitante et bien remplie. Une vraie artiste, qu’on découvre encore plus grâce à son autobiographie sortie en 2012, quelques années avant sa mort.

Le choix de Clémence

Clémence a choisi de nous présenter l’autobiographie du célèbre écrivain des Chroniques de San Francisco.

Le pitch : Sa famille, Armistead Maupin l’a choisie. Faite d’affinités électives, sa « famille logique » est celle qu’il a trouvée à San Francisco, loin du Sud conservateur dont il est issu. Au gré de ses nuits folles et de ses grandes passions, le garçon timide qu’il a été se métamorphose en artiste adulé, porte-parole d’une époque tumultueuse. Une inoubliable ode à la tolérance et à la liberté d’être soi-même.

Né en 1944, Armistead Maupin est devenu célèbre avec les Chroniques de San Francisco, vendues à six millions d’exemplaires dans le monde. 

L’avis de Clémence : Après avoir dévoré les différents tomes des Chroniques de San Francisco, Clémence a adoré découvrir la vie d’Armistead Maupin. Une autobiographie qui éclaire aussi certains éléments ou personnages mis en avant dans ces célèbres chroniques. A lire même si vous n’avez pas encore lu les fameuses chroniques (qui sont dans ma PAL depuis un moment !)

Le choix de Poty

Terminons cette sélection avec une lecture difficile, mais nécessaire !

Le pitch : « Souviens-toi, maman : nous étions tes enfants. » C.K. C’est l’histoire d’une grande famille qui aime débattre, rire et danser, qui aime le soleil et l’été. C’est le récit incandescent d’une femme qui ose enfin raconter ce qui a longtemps fait taire la familia grande. Camille Kouchner, 45 ans, est maître de conférences en droit.

L’avis de Poty : malgré le thème très difficile de l’inceste abordé par Camille Kouchner dans son livre, cette lecture est nécessaire et intéressante. On y découvre une famille plutôt bourgeoise, très gauche caviar, dont les moeurs et les comportements laissent sans voix. Une lecture très dure…

Comment participer au Book Club ?

Vous avez envie de nous rejoindre au Book Club ? Pas de souci ! Direction mon compte Instagram pour suivre les prochaines dates et l’annonce des thèmes. Le book club se réunit une fois par mois à La Rochelle (hors Juillet & Août) au Café du Nord situé au Gabut.

Si vous n’habitez pas à La Rochelle mais que vous souhaitez participer, c’est possible ! Il vous suffit de lire le livre du mois de votre côté, puis de venir donner votre avis ici ou sur mon compte Instagram après le Book Club ;)

Des questions ou des idées lecture ? N’hésitez pas à commenter !

Suivre:
Amelie
Amelie

Blogueuse lifestyle à tendance feel good, je blogue depuis près de 10 ans !

Find me on: Web | Twitter | Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 Commentaires

  1. Julie
    26 mai 2022 / 1 h 52 min

    Merci Amélie, c’est très agréable d’avoir cette retranscription fidèle du Book Club ! J’espère que cela donnera des idées à tes lectrices ;-)

    • Amelie
      Auteur/autrice
      26 mai 2022 / 10 h 11 min

      Je l’espère aussi :)

  2. 26 mai 2022 / 11 h 40 min

    Hello et merci pour ces belles recommandations lectures ! J’adorerais participer à un book club sur La Rochelle ou même Nantes (ou Saint-Nazaire), et je trouve l’idée très sympa !

    Je me note les ouvrages présentés dans ma liste, au plaisir de les lire !

    Belle journée et beau weekend !

    Enaid

    • Amelie
      Auteur/autrice
      26 mai 2022 / 11 h 55 min

      Oui, c’est vraiment chouette d’organiser un club de lecture, j’adore les échanges que cela génère ! Beau weekend à toi aussi :)

  3. DreyJu
    26 mai 2022 / 14 h 52 min

    Merci pour pour toutes ces idées. Comme je te l’avais marqué sur Instagram, je n’ai lu que la Familia Grande de votre sélection et il avait été dur à lire. On se demande comment on peut en arriver là… On devrait toujours protéger les enfants.
    C’est vraiment super que tu organises un club de lecture. C’est tellement bien d’échanger autour de livres.

    • Amelie
      Auteur/autrice
      27 mai 2022 / 10 h 05 min

      Oui clairement, La Familia Grande est vraiment dur à lire.