Dernière ligne droite pour 2019, et je termine clairement l’année sur les rotules. Comme chaque mois de Décembre. Résultat, j’avoue avoir ralenti le rythme sur le blog. Mais dans mon assiette, j’essaye toujours de me régaler tout en essayant de cuisiner un maximum de produits.

Lundi 16 décembre

Je commence ma journée avec mon habituel petit déjeuner : un grand thé et un muffin anglais blanc de dinde/fromage frais. Comme j’essaie de m’octroyer quelques jours de congés pour la fin d’année, je carbure autant que possible niveau boulot.

Le midi, je me prépare un gratin de gnocchis façon arrabiata, avec du chorizo dedans. Des clémentines en guise de dessert et c’est reparti pour le boulot.

Le soir, je me cuisine une soupe maison courgettes-pommes de terre-oignons, que j’accompagne d’un croque-monsieur au comté.

Mardi 17 décembre

Après une mâtinée à la maison à travailler, je décide de sortir pour faire ma pause déjeuner tout en travaillant. Je vais donc chez Delicacy pour goûter leur salade César, qui est un régal.

Le soir, je me cuisine des raviolis frais avant de sortir, histoire de ne pas boire des bières le ventre vide.

Mercredi 18 décembre

Après une grasse mâtinée amplement méritée avec l’amoureux, je file à la médiathèque faire le plein de livres. J’ai un peu faim donc je m’arrête manger au Burger King à côté, même si ce n’était pas l’idée du siècle vu que nous sommes mercredi et que c’est rempli d’enfants et d’ados ^^

Je rentre ensuite travailler chez moi et le soir, je termine mon reste de soupe avec un croque-monsieur.

Jeudi 19 décembre

Toujours le même petit déjeuner, toujours la même matinée ^^ Pour le repas du midi, je cuisine en gratin le reste de gnocchis, avec de la sauce tomate et de la mozza.
Mais la sauce tomate est trop acide et j’ai mal au ventre tout l’après-midi. Je carbure donc aux infusions pour essayer de calmer tout ça.

Le soir, c’est soirée pizza-films de série B avec l’amoureux. Comme j’ai toujours mal au ventre, je lui laisse manger quasiment toute les pizzas, ne prenant que 3 parts non sans difficultés ^^

Vendredi 20 décembre

Je m’octroie une grasse mâtinée, car mon corps commence vraiment à me lâcher. Le midi, je file Chez Albert manger des samoussas végétariens avec une purée de potimarron et un chaï latte, tout en travaillant.

Je fais ensuite quelques emplettes pour Noël, avant de rentrer travailler chez moi. Le soir, je mange léger car je n’ai pas super faim. Grave erreur, car je sors boire un verre avec ma meilleure amie, qui se termine évidemment en tournée des bars. Je rentre chez moi vers 3h du matin, en ayant super faim.

Samedi 21 décembre

Et forcément, le matin je me réveille avec la gueule de bois. J’essaye d’avaler un petit déjeuner, mais à part le thé, rien ne passe. Je file dormir à nouveau puis je me lève pour aller chercher un grand coca et un sandwich au Subway. Là aussi, ça ne passe pas donc je le laisse de côté et retourne dormir. Finalement, j’arrive à manger mon sandwich sur les coups de 16h.

Je carbure aux thés et aux infusions, et le soir je décide de rester chez moi. Je me fais un grand plat de pâtes au blanc de dinde et des clémentines en guise de dessert.

Dimanche 22 décembre

La veille, c’était la gueule de bois, aujourd’hui c’est la migraine et le cou bloqué. Je me mets quand même à travailler après avoir pris mon petit déjeuner.

Le midi, je me cuisine des spaghettis avec du poulet au curry, champignons et petits pois. Je continue de travailler avant de sortir acheter les derniers cadeaux de Noël.

Le soir, je décide de me chouchouter en m’offrant un plateau de sushis devant Netflix.

Author

Blogueuse lifestyle à tendance feel good, je blogue depuis près de 10 ans !

1 Comment

  1. Joyeux Noël Amélie !! Encore une bonne semaine qui est vite passée.

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.