Comme vous le savez si vous me suivez notamment sur Instagram, je suis actuellement en plein déménagement. La semaine prochaine, je serai installée à La Rochelle, prête à entamer un nouveau chapitre de ma vie. Pour celles qui auraient raté des épisodes, je vous invite à lire cet article sur les raisons qui me font quitter Paris pour La Rochelle.

Résultat, en 15 jours environ, j’ai réussi à trouver un appartement, à trouver des déménageurs, à commencer mes cartons tout en gérant le blog, mes missions de freelance et tous les aléas de la vie.

Et comme à chaque fois qu’il m’arrive quelque chose, j’essaye d’en tirer une leçon. Résultat, ce déménagement arrivé plus vite que prévu m’a appris plusieurs choses, dont j’avais envie de parler aujourd’hui sur le blog.

Un déménagement, c’est un gros Tetris géant

via GIPHY

La première étape du Tetris, c’est quand même d’arriver à quantifier la tonne de cartons & de meubles qu’on va devoir déménager pour demander des devis aux déménageurs.

Pour ma part, le délai de déménagement étant super court, j’ai appelé les déménageurs avant même d’avoir signé le bail de mon appartement et commencé les cartons. J’ai donc dû lister les meubles que j’allais emmener avec moi, mais aussi estimer au pif le nombre de cartons que mes affaires allaient représenter. Pour cela, j’ai grosso modo coupé la poire en deux en reprenant le devis de notre déménagement Marseille-Paris.

Ensuite, il faut commencer les cartons et les stocker dans une pièce, tout en continuant à y vivre avant que les déménageurs ne viennent. Pour ma part, ça m’angoisse. Et pourtant je ne suis ni maniaque ni ordonnée, mais d’avoir tous ces cartons sous les yeux, ça m’angoisse terriblement. Résultat, on a commencé à tout ranger dans des coins de certaines pièces, en empilant les cartons et en faisant en sorte que l’appart reste vivable le temps que tout soit débarrassé.

On accumule énormément, sans s’en rendre compte.

via GIPHY

Et le pire, c’est que notre précédent déménagement date d’il y a un an, et que j’avais déjà fait un énorme tri.

Mais en un an, j’ai encore accumulé à bloc de produits et autres objets, majoritairement via le blog. Parce qu’en étant sur Paris, les marques t’offrent toujours plus de produits, et même si je suis loin de tout accepter, ça représente 5 à 6 colis par semaine en moyenne (sans compter ce que l’on reçoit pendant les soirées blog).

Résultat, comme je n’ai pas le temps de trier avant de déménager, j’ai fait des cartons avec des produits que je compte donner à des assos et certains que je compte vendre à mon arrivée à La Rochelle. Je vais aussi filer des produits à des amies et à ma famille.

Le truc qui m’a aussi choquée, c’est le nombre important de papiers qu’on accumule au fil des ans. Fiches de paie, papiers de banque, assurances, services divers comme EDF, Internet,  impôts, contrats divers et variés… J’en ai des tonnes, et le pire, c’est que ce sont de nombreux papier qu’on ne peut jeter.

Il existe tout de même un petit mémo qui permet de savoir au bout de combien de temps on peut se débarrasser de la version papier de ces documents, que je vous invite à mettre dans vos favoris ! ;) Je pense en scanner une bonne partie afin de pouvoir les garder facilement sur un disque dur ou un cloud.

Ne pas hésiter à poser sur le papier tout ce qu’il faut faire pour le déménagement

via GIPHY

Pour être sure de ne rien oublier pendant le déménagement, je fais des to-do lists. Parce que globalement, quand on prépare un déménagement, on a toujours 50 trucs à penser en même temps…

Résultat, j’ai noté tout ce que je devais faire d’important, notamment concernant l’administratif et les diverses démarches liées au déménagement : transfert du courrier, d’Internet, etc…

Le petit sentiment de soulagement qu’on ressent quand on note qu’une tâche est terminée fait tellement de bien que ça motive pour la suite ^^

Pour ma part, il me reste que quelques jours avant que le déménagement ne soit réalisé, jeudi & vendredi prochains. J’ai hâte que tout cela soit terminé, même si ça va me faire bizarre de vivre à nouveau seule et de devoir prendre de nouvelles habitudes… Mais évidemment, on reparlera de tout ça très vite sur le blog ;)

Author

Blogueuse lifestyle à tendance feel good, je blogue depuis près de 10 ans !

10 Comments

  1. Vu ce que j’entasse, j’ai pas hâte de déménager haha et pourtant il me tarde d’avoir ma maison!
    Courage!

  2. Stéphanie Reply

    Le pire lorsque j’ai déménagé il y a quelques mois, c’était de pouvoir mettre tous mes gros livres dans des cartons sans pour autant tous les mettre dans le même. Oui parce qu’il faut bien penser que les cartons doivent être déplacé par la suite, alors mieux vaut qu’ils pèsent pas une tonne

    • Ah ça les livres, c’est le pire. Pour ma part, j’ai mis certains livres dont je n’avais plus besoin dans une boite à livres dans ma ville, et pour les autres, j’ai essayé de faire des cartons faciles à soulever pour des déménageurs.

  3. Je crois qu’on a tous le même souci on entasse, on entasse et quand il faut déménager c’est le bazar !!! Au mois de mars ça fera 3ans que j’ai déménagé et je n’avais pas encore le petit. Aujourd’hui j’imagine même pas si on devait partir. Moi aussi nouvelle vie pro je commence demain un nouveau travail :) en CDD mais avec possibilité de CDI par la suite alors on sait jamais :)

  4. J’ai fais plusieurs demenagement lors des mes etudes, et il y a des choses que je me trimbale d’appart en appart hahaha :) j’ai pas envie de jeter, ça ne me sert à rien, c’est dans un carton en haut d’un placard mais je sais pas, c’est sentimental… :)

    • Je te comprends, ça m’est déjà arrivé mais au fur et à mesure, je vide ^^

  5. J’ai eu à peu près les mêmes révélations quand j’ai lâché mon appartement sur Paris pour revenir habiter chez mes parents dans le Sud… J’ai eu l’impression d’étouffer sous les cartons et les affaires accumulées au fil des années ! Vive le tri !

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.