Comme un peu tout le monde (ou presque), je suis accro et très présente sur les réseaux sociaux. Cela est autant dû à mon activité professionnelle (je suis social media manager) qu’à mon activité de blogueuse depuis 8 ans maintenant. Mais depuis quelques mois, un phénomène m’exècre au plus haut point : l’hyper partage de la vie privée des blogueuses/youtubeuses/instagrammeuses (rayez la mention inutile).

Alors oui, quand on partage sur les réseaux sociaux, c’est pour se montrer. Moi la première. J’ai imaginé mon blog et mes réseaux sociaux comme un espace de partage et d’échange. J’aime y partager avec vous mes coups de coeur, ce que j’aime, ce que je fais, etc.. Par contre, je limite ce partage, et certaines sphères de ma vie n’ont pas leur place sur mes réseaux/mon blog. Je sais que cela est frustrant pour certaines d’entre vous, mais je tiens à garder une partie de ma vie privée.

Contrairement à certaines, je ne me considère pas comme un personnage public. Je ne suis pas une célébrité. (Et même elles ont le droit de garder une part de leur vie privée). Je ne me considère pas comme une personne dont il faudrait tout savoir, suivre les moindres faits et gestes au quotidien. Je ne vlog pas, je ne blablate pas toutes les deux minutes sur Snapchat ou Insta Stories. On ne me voit pas du matin au saut du lit au soir avant de me coucher.

Ces derniers temps, j’ai l’impression que c’est la course à l’hyper-partage sur les réseaux. Pour gagner des followers, animer sa communauté et avoir des partenariats, certaines sont prêtes à tout. Partager la vidéo de leur mariage, montrer leurs enfants en long en large en travers, suivre des accouchements en direct (ou presque), faire de leur mariage ou de leur vie des événements placés sous le signe des partenariats et des placements produits.

Trop, c’est trop.

N’oublions pas qu’Internet a une mémoire. Que les photos de vos enfants sur le pot/dans le bain/en mini-mannequin vont rester des années sur la toile, même si vous fermez votre compte ou arrêtez de bloguer. Qu’un mariage reste avant tout un événement familial (ou simplement entre deux personnes qui s’aiment) et pas un spectacle pour lectrices un peu voyeuristes. Et puis rappelez vous ce sentiment de honte que l’on a parfois quand nos parents montrent les photos de nous enfants. Qui ne l’a jamais ressenti ? Eh bien là, imaginez vous ce que vous ressentiriez si des milliers de personnes voyaient ces photos tous les jours…

Tout partager sur les réseaux sociaux, c’est aussi être incapable de dissocier sa vie 2.0 de sa vraie vie. C’est vouloir montrer aux autres qu’une vie parfaite passe par de nombreux voyages, des enfants toujours à la mode et tirés à 4 épingles, des maisons sorties de magazines de déco, etc… C’est aussi complexer peut être une partie de votre communauté, qui n’a pas ces partenariats qui permettent d’avoir votre vie « parfaite ».

Les réseaux sociaux sont devenus une télé-réalité. On se moque des programmes comme Les Marseillais ou les Anges, mais bon nombre d’influenceurs sont en train de faire exactement la même chose. On montre tout désormais sur les réseaux. On n’hésite pas à jouer des rôles, à se Kardashian-siser pour être tendance et suivie. Ruptures, liaisons amoureuses, accouchements, mariages, déménagements… On partage tout comme si on était filmés par notre smartphone 24h/24.

Chacun fait comme il veut après tout. Pour ma part, je sais très bien ce que je partage et ce que j’ai envie de voir. Et quand un compte Instagram ou un blog devient trop télé-réalité, j’arrête de le suivre. Parce qu’il y a des choses que je n’ai pas envie de voir ou de savoir sur vous. Moi, je suis juste là pour découvrir de nouvelles adresses, vos coups de coeur, vos projets liés au blog/réseaux sociaux. Pas pour connaitre votre vie sur le bout des doigts.

Author

Blogueuse lifestyle à tendance feel good, je blogue depuis près de 10 ans !

48 Comments

  1. Encore une fois tu as la plume juste ma belle! J’ai constaté aussi cette course au partage de sa vie privée récemment. Ne serait ce que concernant les annonces de grossesse…

    Et oui ça complexe les vies/intérieurs/looks parfaits quand toi tu peines à t’acheter une fringue par mois.

    Merci pour ton esprit toujours franc et objectif. Depuis que je te suis tu restes la même et cette fraîcheur sans chichis fais du bien!

    Des bisous <3

    • Oui, c’est la course a qui fera la plus chouette annonce de grossesse… C’est dingue quand on y pense !

      Bisous ma jolie <3

  2. Je suis bien d’accord, pour ma part je suis beaucoup sur Instagram et j’ai l’impression de cliquer de + en + souvent sur « se désabonner » !
    Le pire dans tout ça c’est que j’imagine ces personnes passant leur vie accrochées à leur téléphone, à prendre en photo absolument tout ce qu’elles font/voient/mangent/vivent… Tout ce temps passé à montrer à tout prix alors qu’elles pourraient juste profiter de la vie et de leurs proches. Au fond c’est triste !

    • Idem, parce que déjà je ne regarde pas la télé réalité à la télé, alors sur Instagram, ça ne me branche pas vraiment …

  3. C’est clair ! En + je m’en fiche royalement de connaître la vie des uns et des autres en détail.

  4. Complètement d’accord ! Je n’expose pas mon fils, si ce n’est de dos mais jamais dans des positions qui pourrait être génantes pour lui plus tard (dans le bain, sur le pot…). J’ai tendance à me désabonner de ce type de compte d’ailleurs ! L’égocentrisme me fait bondir !

    • Je te comprends ! il ne faut pas oublier que sur internet, rien ne nous appartient au fond :/

    • haha je le suis un peu (comme tout le monde) mais à un moment, trop c’est trop ^^

  5. C’est l’article que j’attendais. Tu as tellement raison !
    Les bébés….Bon sang ils sont en photos sur Instagram parfois 4/5 fois par jour. Comme je te le disais dans un tweet​, j’ai tellement honte quand ma mère montre de photos de moi bébé : oh regardez comme elle était grosse à la naissance avec ses 4kg500. Ben oui ma maman est fière et m’aime. Mais moi je me trouve horrible comme bébé et ça me gène qu’on montre ça. Mais ma mère se limite de montrer ses photos à notre famille et nos amis. Point. Et heureusement. Premier pipi, premier caca, tout y passe sur les réseaux.
    Après il y a des filles qui ont des comptes Instagram anonymes. Qui racontent leurs histoires de grossesses (j’en suis qques une car je suis moi-même enceinte). Ça ça me dérange moins. Car jamais on ne connaît leur vrai nom, ni leur visage. Elles peuvent s’exprimer et poser des questions anonyment et je pense qu’elles n’étaleront pas la vie de bébé plus tard. Du moins j’espère.
    Ta comparaison avec les Anges et Marseillais et tellement juste. Et encore, eux sont payés et connaissent les ficelles des productions pour faire croire à une vraie vie trépidante. En vrai ce ne sont que des gens au bord d’une piscine H24. LOL

    Merci pour ton article​ le qui fait du bien ce matin.
    Bises

    • Oui certaines exposent à outrance leurs enfants comme un élément marketing de leur blog, et franchement ça fait flipper !

      • Je m’attends tellement à une future TV réalité sur le sujet. Qui sera la première enceinte ? Après combien d’essais? Qui aura le plus beau ventre, le bébé qui bouge le plus, le bébé qui grandit le plus vite. Qui aura le plus bel accouchement, le bébé le plus mignon. etc etc. Je suis sûre que ça peut arriver un jour ce genre de choses. Avec compétition et euros à la clé…Ça me fait peur

  6. Je suis tout à fait d’accord avec toi, Ca fais du bien de le lire . Et ne changes rien tu es àu top

  7. Ah merci de partager la même vision que moi !
    Je crois que l’on vit dans un monde, où les gens aiment faire sensation. Il n’y a pas besoin d’étaler toute sa vie personnelle pour faire sensation.
    Bonne journée
    Chloé

  8. Tu as TOUT DIT ! Merci ❤️
    Je ne vois pas vraiment non plus cet intérêt de partager H/24 tout ce que l’on fait dans ses story.. On a pas besoin de savoir que le fils d’untel est malade, ou que l’autre va aller faire du shopping aujourd’hui ! Comme tu dis, ça devient limite comme les marseillais (ou autre) à la télé

    Sans compter tout ceux qui, ces derniers temps, publient des articles/messages pour savoir comment gagner plus d’abonnés ! Ça me désole ! Oui on publie les choses pour être vus, mais ont le fait surtout pour nous !

    Enfin bref, merci pour ton article qui me réconforte un peu dans mon point de vu ! XD

    • Ah oui, ça aussi, la course aux followers et les astuces pour avoir des likes, c’est un sujet qui me tape sur le système aussi ;)

    • Ho purée les enfants malades, j’avais oublié ça ! Quelle plaie !
      Déjà quand mes amis me racontent ce genre de trucs ça ne m’intéresse pas des masses, mais alors venant d’inconnus j’ai juste envie de dire : ON S’EN FOUT !!

      • Haha mais je partage tellement ton point de vue, j’aurai pu écrire ce commentaire ! :D

  9. La dernière fois dans le car y’avait une nana qui se filmait en direct pour une story je sais pas quoi (ha ben si que je suis bête, la story « je reviens de la Ciotat et on s’emmerde grave dans le caaaar  » ^^)
    Ridicule, mais j’en ai pas perdu une miette, ça m’a fait passer le trajet :D

  10. Et dire que les stories débarquent sur Facebook… Au secours!!! Perso, en plus du côté « aseptisé » de certains comptes Instagram, ce qui ménerve de plus en plus, ce sont les fameux partenariats dont tu parles. Je comprends que vous en profitiez et que, pour certains freelance, c’est une source de revenus (je suppose) mais le marketing est poussé à l’extrême et j’ai juste l’impression que tous les comptes se ressemblent, partagent les mêmes infos (un exemple: votre w-e à Disney la semaine passée) et, du coup, ben… ça saoule… Et, surtout, trop de pub tue la pub, l’info perd sa crédibilité et, à mes yeux, c’est assez contreproductif. Mais, on est bien d’accord, c’est le problème des marques et pas le vôtre. Maintenant, comme tout le monde, je suis tombée dans le panneau plusieurs fois, je me suis laissée « influencée » et je ne le regrette pas pour certains produits.

  11. Je complète mon premier message: ce n’est pas contre toi, bien sûr, tu as le mérite d’aborder le sujet et d’en parler sans langue de bois, c’est quelque chose que j’apprécie beaucoup. ;-)

    • merci pour ton commentaire :)

      Oui comme tout le monde, j’ai la chance de profiter de partenariats et de vivre de chouettes expériences grâce à mon blog. Après comme je l’explique dans l’article, je suis plus dans le partage que dans l’étalage,mais je comprends aussi que ça puisse souler, surtout quand ce n’est pas toujours très clair ou que certaines en font des caisses tout autour :)

  12. Très pertinent ton article car totalement vrai! Et ce type de comportement « j’étale ma vie à la face du monde » a tendance à m’agacer d’autant plus chez les blogueuses/blogueurs Mode (j’en suis beaucoup sur IG et You Tube en effet). Parce que concernant les « pros de la télé-réalité », je me dis qu’ils n’ont que ça et qu’ils surfent là-dessus tant que ça marche et que ça leur rapporte… Leurs contenus sont creux, mais les gens le savent et les suivent en connaissance de cause (moi j’avoue que j’en suis sur Snap juste pour me moquer…).
    Mais quand tu suis une personne pour ses conseils, ses avis et ses bons plans Mode/Food/Lifestyle/etc, tu te fiches un peu de connaître la vie de ses enfants ou la couleur préférée de sa mère!
    Je pense à une blogueuse Mode marseillaise notamment, qui se filme conduisant ses enfants à l’école, prenant l’apéro avec ses amis, en vacances en famille, au saut du lit (tous les jours…) et j’en passe…
    Bref, ce n’est pas très intéressant.
    Merci de ne pas être comme ça, d’être intéressante et de proposer du contenu pertinent!

    • Ah oui, je crois voir de qui tu parles. On est d’accord, trop c’est trop, surtout quand tu as envie de suivre une personne pour les conseils ou les articles qu’elle fait, plutôt que pour tout savoir de sa vie perso de A à Z ;)

  13. Ohhh comme j’aurais aimé écrire ce billet ! Tu as parfaitement résumé ce que je ressens, je ne comprends pas cette course à la pseudo célébrité, j’ai l’impression d’assister à une surenchère permanente et une mise en scène insipide de starlettes à l’égo surdimensionné…
    Où sont passés la spontanéité, le naturel, la sincérité ? Quelle tristesse…
    Après il faut être réaliste c’est ce qui plait à certaines marques et à un certain public, ça fait vendre mais perso c’est pas mon truc, je préfère avoir peu de followers et garder mon jardin secret plutôt que devoir m’exposer moi ou mes proches pour signer quelques contrats… Question d’âge et de génération aussi, je suis bien trop vieille et pudique pour ça ;-)

    • Oui les marques aiment ça, on m’a déjà demandé pour collaborer avec moi d’en faire des caisses mais j’ai toujours refusé, parce que ce n’est pas moi, et que mon blog reste avant tout mon loisir, et non mon activité principale :)

  14. Mais tellement d’accord avec toi !
    La vie des gens ne m’interesse pas, c’est le partage de trucs/produits/idées bien qui est interessant !!!

    Du coup, j’en ai viré qq unes – parce que c’était too much !

  15. Bravo pour ta prise de parole franche ! Je suis d’accord avec toi. Et pour les jaloux, qui sont saoulés par les partenariats il faut aussi qu’ils comprennent que c’est normal, que oui ça te permet de vivre des expériences super mais que tu as aussi travaillé dur. Avoir un blog de qualité, faire des photos, rédigé etc… c’est un réel travail (fait avec passion bien sur) et c’est un revenue ou une récompense à laquelle tu as le droit, c’est la cerise sur le gâteau et tu as bien raison d’en profiter. C’est mérité :)

  16. Bien d’accord avec toi, je vois vraiment des choses passer qui franchement sont vraiment trop personnelles. Tellement que ca me gene de les regarder :)

  17. Bah voila… On en a parlé et tu sais que je te rejoins totalement sur ce point. Mais moi ce qui me gêne le plus, ce n’est pas tant que des filles étalent leur vie sur les réseaux. Ca c’est leur problème j’ai envie de dire.
    Le truc qui m’agace c’est comme les marques se laissent berner. Parce que certaines nanas sont quand même pas très fute-fute et des marques prestigieuses associent leur image à celles de ces filles. Et là, bah excuse moi je ne comprends pas.
    Alors que, tu vois à côté des blogueuses « pro » (qui ne montrent pas un bout de nichon mais qui parlent de ce qu’elles aiment et qui le font avec passion) ne pas avoir les mêmes partenariats prestigieux.
    Ca, franchement, je ne comprends pas…

    • Malheureusement, les marques ont bien compris que l’aspect « télé réalité » fait vendre. Parce que ces filles là ont de plus grosses communautés, parce que ça commente… Toi comme moi, on le sait, les marques regardent avant tout les chiffres, sans vraiment s’intéresser à la qualité du contenu comme des followers (parce que ça s’applique aussi aux filles qui ont acheté à bloc de faux followers et qui maintenant ont des partenariats de fou sans vraiment avoir rien fait…).

  18. Article intéressant et plein de vérité, contente de découvrir ton blog sur ce genre d’article. Au moins je sais que tu es le genre de personne que j’ai envie de lire !
    Adeline

  19. Roxane-James Reply

    Merci du fond du cœur pour cet article ! J’ai pour ma part l’impression d’être emportée dans une spirale de réseaux sociaux et c’est infernal ! Je considère que votre propre usage des réseaux sociaux est tout à fait approprié et j’en fais de même. Une de vos phrases m’a particulièrement frappée : « c’est comme si on était filmé H24 par notre smartphone ». Ça me rappelle le Cercle de Dave Eggers, une très bonne lectURE que je VOUS recommande. Ça parle justement de la totale transparence (donc absence de vie privée) à cause des réseaux sociaux. Et de leur emprise sur nous.
    Merci encore

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.