La provinciale pas tendance ?

La provinciale pas tendance ?

blog mode marseilleIl y a quelques jours, alors que j’étais tranquillement en train de livetweeter TopChef en pyjama sur mon canapé, j’ai vu passer un article sur Twitter qui m’a tout de suite énervée. En le lisant, mon taux d’énervement n’a fait qu’augmenter, et je me suis dit qu’une nouvelle fois, il allait falloir utiliser mon blog comme une tribune pour pousser un coup de gueule.

Titre de l’article : S’habiller à Paris et en Province, c’est pareil ?

Auteur de l’article : Isabelle Thomas, styliste parisienne.

En 2015 donc, le clivage Paris-Province est toujours d’actualité. Ici, c’est l’aspect mode qui est concerné, et en lisant l’article, j’ai l’impression que l’on indique que les gravures de mode sont à Paris, et qu’en Province, soit on suit les tendances 15 ans après, soit on est complètement larguées. Parce que tu comprends, les créateurs et les concept-stores sont tous à Paris, donc difficile pour les pauvres petites provinciales de s’habiller tendance. Sauf si elles écument les grandes enseignes.

J’ai eu une conversation un peu irréaliste sur Twitter avec la journaliste qui a pondu cet article. J’ai décidé de lui envoyer un tweet après que d’autres blogueuses ou amies aient eu le même ressenti que moi en lisant son article. Eh bien, je suis dépitée de voir que même en 2015, le mépris parisien de certain(e)s envers la Province est toujours là. J’ai laissé tombé après plusieurs tweets, vu qu’apparemment je suis de mauvaise foi et que le dialogue était impossible. D’où mon coup de gueule ;)

Capture d’écran 2015-03-23 à 22.16.25 Capture d’écran 2015-03-23 à 22.23.24

Lorsque j’ai crée mon blog, l’un de mes objectifs étaient de prouver qu’on peut suivre la mode sans être à Paris. Qu’en Province et plus particulièrement à Marseille dans mon cas, il y a aussi des créateurs talentueux qui ne demandent qu’à être connus. Au bout de 5 ans et quelques de blog, je continue de faire cela, j’aime vous présenter des petits créateurs et vous prouver que oui, on peut être tendance sans être à Paris. Blogueuse ou non d’ailleurs.

Certes, c’est peut être moins facile de trouver des pièces tendances quand on vit en Province. Quand j’étais à La Rochelle, c’est sur que je m’habillais la plupart du temps chez Pimkie, Gemo, Naf Naf et Etam. Mais il y avait déjà des petites boutiques regorgeant de créateurs qui ne demandaient qu’à être connus, sauf qu’à l’époque, mon sens de la mode était un peu moins développé. En fait, même si ce n’est pas vraiment exprimé dans ce sens dans l’article de l’Express, je pense que la différence ne vient pas des marques ou d’un sens de la mode en général. Je pense plutôt que la différence vient du fait qu’à Paris, les gens sont hyper connectés, hyper au taquet sur les blogs. En Province, surtout dans les petites et moyennes villes, je pense que les gens sont peut être un peu moins connectés et donc moins au fait des tendances. Après, de là à dire qu’en Province, on n’est complètement larguées niveau mode et que la Parisienne, c’est l’emblème de la mode et de la tendance, faut pas abuser non plus. Surtout que si comme moi vous lisez pas mal de blogs provinciaux, on voit au quotidien qu’il y a une vraie richesse sur l’ensemble du territoire.

blog mode marseille

Pour moi donc, il faut juste aiguiser la petite curiosité qu’on a tous en nous pour ouvrir la porte de petites boutiques et découvrir de nouveaux créateurs. Et puis, il y a quand même Internet et les e-shops, et quand je vous lis sur le blog, je vois que depuis quelques années, vous avez plus le réflexe e-shops qu’avant quand vous craquez pour une pièce. Et ça, Mme Isabelle Thomas, sachez que grâce à la Poste, nous aussi on peut être tendance, même au fin fond de la Creuse.

D’ailleurs, il existe plein de blogs mode de filles hyper stylées qui vivent en Province : ZoéMacaron, La Penderie de Chloé ou Et Pourquoi Pas Coline pour ne citer qu’elles. Et je pense qu’elles sont de véritables modèles pour plein de filles, qui vivent à Paris ou en Province.

Alors oui, parfois (et même à Marseille), certaines personnes vont tiquer un peu quand ils vont nous voir porter des chaussures à paillettes ou arborer une jolie coupe de cheveux pastels. Mais honnêtement, je pense que c’est partout pareil : quand on sort un petit peu du classique, on est regardés. On est critiqués. C’est l’essence même de la nature humaine.

Donc si je devais conclure ce billet, je dirai à Mme Thomas de sortir ses escarpins du bitume parisien et de venir faire un petit tour en Province. Et je dirai à vous, les filles qui lisent les blogs, de vous faire plaisir côté mode que vous habitiez Marseille, Lille, Guéret ou Le Mans. Après tout, l’essentiel est de se sentir bien dans ses baskets, qu’on s’habille chez H&M, C&A ou chez des créateurs, non ?

Suivre:
Amelie
Amelie

Blogueuse lifestyle à tendance feel good, je blogue depuis près de 10 ans !

Find me on: Web | Twitter | Instagram

98 Commentaires

  1. 30 mars 2015 / 8 h 34 min

    Merci de défendre la province !! Les réponses très pète sec de cette journaliste me font halluciner. Quand yu lis son article on sent la parisienne qui dénigre le reste de la france. Bravo à nous toutes les Provinciales

  2. 30 mars 2015 / 8 h 48 min

    Je te rejoints complètement ! Cette personne fait preuve de mépris (envers les provinciales et envers toi via ces tweets !)

  3. marie
    30 mars 2015 / 8 h 55 min

    Je ris de bon matin !
    Modepersonnel(le) c’est quand même pas ce qui se fait de plus moderne. Très convenu, très « Figaro Madame », pas très amusant et plutôt digne de « la haute » provinciale qui se veut Parisienne.

    • Amelie
      Auteur
      30 mars 2015 / 10 h 56 min

      Je sais bien, mais c’est quand même pas une excuse ^^

  4. 30 mars 2015 / 8 h 57 min

    Je t’avouerai ne mettre jamais posé la question concernant la diff entre Paris & la Province … C’est sur qu’a Paris tout est plus « facile », les gens osent sans doute plus qu’en province mais je ne pense pas qu’ils soient plus stylés pour autant :P
    Bisous
    Yu’

    • Amelie
      Auteur
      30 mars 2015 / 10 h 58 min

      Je me suis jamais vraiment posée la question non plus, même si j’ai déjà parlé de ce type de différences sur le blog, notamment par rapport à la blogosphère… Mais là, c’était tellement grotesque que je devais en parler ^^

  5. 30 mars 2015 / 9 h 12 min

    MERCI Amélie ! On ressent tout le mépris de cette dame dans ses tweets de toute façon. Je pense que c’est peine perdue pour elle, grande fashionista parisienne ;)

    xx

  6. 30 mars 2015 / 9 h 25 min

    Bien répondu, je suis d’accord à 100% avec toi on nous prend pour des campagnards et ça m’énerve au plus haut point, on est pas considéré en Province…
    Alors oui on est plus regardé ici qu’à Paris mais justement dans le Sud on se débarque et on n’est pas isolé du mode de la mode quand même, il existe beaucoup de créateurs du sud hyper talentueux :) Moi je revendique mon côté fille du sud ! #noussommesdesfillesdusud
    Biz Jeny

    • Amelie
      Auteur
      30 mars 2015 / 10 h 59 min

      Mais exactement ! C’est ce que je m’évertue à démontrer depuis les débuts du blog il y a presque 6 ans :)

  7. valoo
    30 mars 2015 / 9 h 26 min

    Merci pour le coup de gueule !
    Je vis à l’île de la réunion, et même ici on a des concept store, des boutiques hype ! et internet pour les commandes en ligne.
    Tout va bien, donc, en province et dans les outre mers côté mode !

    • Amelie
      Auteur
      30 mars 2015 / 10 h 59 min

      Exactement ! Merci pour ton commentaire qui le rappelle :)

  8. 30 mars 2015 / 9 h 27 min

    Bonjour, j’ai lu attentivement ton article et celui de mode personnel Et je dirais que ce qui m’attriste c’est que nous en sommes encore à catégoriser paris/province, les filles de paris, les filles de provinces. Doit-on forcément se mettre dans une catégorie et ou se situer. Car moi par exemple je suis une ancienne parisienne (20ans à paris)qui vit maintenant en « province, en plus je couds mes vêtements….. dans quel catégorie je me situe alors ?? Il serait temps que les gens comprennent que la mode n’est pas d’une ville uniquement, elle serait même plutôt international, que dans les grandes villes ont s’en sert largement pour se démarquer (individualisation) alors qu’a la base la mode sert à se mettre en valeur. Que Chacune d’entre nous devrait revenir plus souvent à l’essentiel à savoir utiliser la mode pour se sentir bien dans son corps et dans sa tête. En tant que couturière, je refuse ce clivage, je ne me sers pas de la mode je la crée, mais je peux aussi m’en inspirer, je ne couds que ce que je suis sur de porter, un vêtement au beau tomber à ma taille, dans le tissus qui me plaira et pas forcement pas le tissus à la mode car l’effet de mode existe aussi en couture ^^ Je suis ton blog depuis très longtemps, ce que j’y apprécie c’est que tu portes des pièces qui te vont bien, que tu sais mettre en valeur par ta personnalité et non par l’effet de mode. Pour résumer je dirais que la mode doit refléter notre personnalité, pas la définir et encore moins s’y enfermer en catégorie !

    • Amelie
      Auteur
      30 mars 2015 / 11 h 01 min

      Oui tout à fait, pour moi il ne doit pas y avoir de clivage, je pense qu’on est toutes plus ou moins sur le même niveau d’égalité concernant notre façon de nous habiller. Concernant aussi le fait qu’il y ait des créateurs un peu partout en France, et pas seulement à Paris :)

      C’est chouette aussi d’expliquer aussi ta vision en tant que couturière, merci beaucoup d’avoir pris le temps de laisser un commentaire, cela me fait très plaisir ! <3

  9. Stéphane
    30 mars 2015 / 9 h 30 min

    Autant son article, certes il était un brin maladroit et plutôt dirigé, mais laissait toutefois une ouverture malgré tout, autant ses réponses sur Twitter sont tellement dédaigneuses =/ La moindre confrontation et paf, « I’m away, untouchable ».
    A part ça, oui, la mode est partout, et nulle part à la fois, peut sortir de n’importe où, le plus important, c’est qu’on s’amuse avec =D (Je n’irais pas étaler ma vision non plus, mais le jeu, c’est le bon mot ^^)

    • Amelie
      Auteur
      30 mars 2015 / 11 h 01 min

      Tout à fait, la mode est un jeu avant tout :)

  10. Ondine
    30 mars 2015 / 9 h 38 min

    Merci Amélie !
    Après avoir vécu 23 ans à Paris, je vis à présent à La Rochelle, et, comme tu l’as si bien souligné, c’est une ville qui regorge de petites boutiques de créateurs, qui, sans forcément s’adresser à des portefeuilles bien garnis, ne demandent qu’à être découvertes.
    Alors certes, je rentre régulièrement à Paris et je prends un vrai plaisir à flâner dans certaines boutiques que je ne trouve pas ici, mais au même titre que dans n’importe quelle ville de France.
    Et surtout, je ne me suis jamais sentie moins bien habillée ni soumise à un choix plus restreint du fait d’habiter ici…

    • Amelie
      Auteur
      30 mars 2015 / 11 h 02 min

      C’est sur ! Comme je l’explique dans l’article, tant qu’on est un peu curieux et qu’on a envie de s’intéresser à ce que l’on porte ou à son style, on trouvera toujours de quoi s’habiller de façon sympa quelque soit l’endroit où l’on vit :)

  11. Miisty
    30 mars 2015 / 9 h 45 min

    Non mais « lol » quoi!! C’est une blague ou une parodie l’article de cette bonne dame?
    Déjà pour commencer le terme « provincial »??? Il y a les parisiens et les autres! En 2015 ça en devient un peu pathétique d’avoir l’esprit si étroit!
    Merci à toi Amelie de monter aux ignaresur de ce genre que nous aussi « les non parisiens » ont sait s’habiller et avoir du style!
    Belle journée à toi!!!

    • Miisty
      30 mars 2015 / 9 h 46 min

      Ignares*

  12. 30 mars 2015 / 9 h 51 min

    Coucou Amélie,

    Moi qui habite une toute petite ville perdue je te remercie d’avoir pris la défense de toutes les non parisiennes, car oui la mode n’est pas qu’à Paris et heureusement!

    Tout le monde peut être tendance même si c’est sur selon où l’on vit c’est bien plus compliqué, comme moi qui n’est qu’un simple carrefour market dans ma ville et basta.

    Pour ce qui est des gens moins connectés, tu décris tout as fait ce que je ressent ici, moi je suis porté sur le maquillage et bien je me sens comme un ovni ici, j’ai l’impression d’être la seule maquillée, j’ose pas sortir avec du rouge à lèvres trop voyant de peur que l’on ne voit que moi etc… et quand je parle de certains site ou blog on me dit « c’est quoi?! »

    Il y a quelques années j’étais allé à Monptellier, les filles avaient des looks hallucinant mais personne ne les regardé bizzarement, elles seraient venues que vers chez moi là elles en auraient pris pour leur grade les pauvres :/

    Mais c’est chère journaliste aurait mieux fait de tourner sa langue 7 fois ds sa bouche avant de parler, ou plutôt tweeter!

    Sur ce bonne journée ma belle, bisoussss

    • Amelie
      Auteur
      30 mars 2015 / 11 h 06 min

      Oui je pense que la mode ou la beauté se rejoignent parfaitement sur ce même sujet, même si je pense que de plus en plus, les gens ont l’habitude des blogs, des tendances :)

  13. 30 mars 2015 / 10 h 03 min

    Etant parisienne, et ayant vécue aussi en Province, ce que je peux en dire c’est qu’il n’y a pas « une mode ».

    Je dirai que chaque ville, chaque région, chaque personne ne fait a sa propre mode. Son propre style.

    Je ne sais pas si Paris est précurseur dans les grandes tendances. Mais ce que je pense et qui a mon avis s’avère vrai, c’est que toutes les grandes villes que ce soit Paris, Lyon, Marseille sont maintenant au même niveau… Si on peut parler de niveau de mode.

    Enfin moi je trouve ca ridicule ce clivage. Cette gueguerre futile. On s’habille bien comme on veut !

    • Amelie
      Auteur
      30 mars 2015 / 11 h 08 min

      Peut être qu’à un moment, effectivement Paris était précuseur niveau tendances mais avec Internet, je crois que tout le monde peut devenir précurseur et se faire connaitre (notamment pour les créateurs) sans monter à la Capitale :)

      • 30 mars 2015 / 11 h 52 min

        exactement !!! Mais cette journaliste c’est typiquement « la Parisienne que je déteste ». Genre il n’y a que Paris et le reste c’est de la merde… Pfff

  14. 30 mars 2015 / 10 h 16 min

    Ouchhh que ça fait mal au coeur de lire son article… plein de jugements…
    Elle insinue que les gens (de Paris ou d’autres régions) sont tous des « moutons » qui finissent par suivre la « mode », les soi-disant « tendances ».
    Le but (que l’on soit ou non blogueuse) n’est-il pas d’abord de se sentir bien dans sa peau en achetant des vêtements que l’on aime porter ? et ce, même s’ils viennent toujours des mêmes enseignes ?
    Quand je lis un blog, ce que j’aime c’est le style et la façon de l’assumer de la blogueuse, mais pas forcément les vêtements qu’elle porte…
    Elle semble considérer les blogueuses comme des « porte-manteaux » pour marques, et oublier l’aspect humain qui se dégage des blog, c’est dommage.
    Vu le niveau de l’article, elle aurait pu pousser ses conclusions encore plus loin, en émettant l’hypothèse que plus la blogueuse est du Sud, plus elle préfère profiter du soleil, plutôt que de s’enfermer dans les magasins ou rester derrière son écran… ;)

    • Amelie
      Auteur
      30 mars 2015 / 11 h 09 min

      « Le but (que l’on soit ou non blogueuse) n’est-il pas d’abord de se sentir bien dans sa peau en achetant des vêtements que l’on aime porter ? et ce, même s’ils viennent toujours des mêmes enseignes ? »

      AMEN !

  15. DreyJu
    30 mars 2015 / 10 h 16 min

    Non mais j’hallucine!! je ne pensais pas qu’il pouvait y avoir encore autant de cliché… C’est vraiment navrant pff comme tu dis l’importance c’est d’être bien dans ses basket et franchement maintenant avec les e-shop on trouve de tout donc bon cet article est ridicule. Merci de défendre les provinciales ;)

  16. 30 mars 2015 / 10 h 21 min

    Bravo pour cet article qui est nettement plus censé que celui de l’Express! Il faudrait d’ailleurs qu’ils pensent tous un vêtit peu à se renouveler, le métier de journaliste est avant de tout de se renseigner avant de pointer du doigt un problème qui n’existe pas!
    Bref tu es mon héros !! Haha
    Bisous ma poule <3

    • Amelie
      Auteur
      30 mars 2015 / 11 h 09 min

      Merciiiiiii ma jolie !!! <3

  17. 30 mars 2015 / 10 h 25 min

    La mode, les modes vestimentaires, c’est un phénomène impliquant souvent le reflet de la société dont s’inspirent les plus grands couturiers. Donc OUI en province nous pouvons nous procurer des magasines de mode (il y a des points de vente presse), nous avons internet, la TV (et NON nous ne portons plus des TEE-shirt LCWaikiki avec des chouchous dans les cheveux!!!). En plus être à la mode c’est avoir son propre style, s’affirmer, se faire plaisir, mixer les pièces, porter des choses adaptées à SA morphologie… (Je trouve d’ailleurs que souvent à Paris les filles sont toutes pareilles : mêmes sacs, coiffures…).

    • Amelie
      Auteur
      30 mars 2015 / 11 h 10 min

      Raaah quoique je pourrai peut être relancer une tendance avec les tee-shirts Waikiki et des Kway ? ;)

  18. 30 mars 2015 / 10 h 43 min

    M’enfin c’est bien connu que les marseillaises sont des cagoles :p ;)

    • Amelie
      Auteur
      30 mars 2015 / 11 h 10 min

      Ben oui, la preuve avec mon blog :D

  19. 30 mars 2015 / 10 h 53 min

    Je suis totalement d’accord avec toi ! Vive la Province et continuons à prouver à travers nos blogs et dans la vie de tous les jours que nous aussi nous savons nous habiller ;).

    Le Lab’ By Estelle

    Estelle

  20. 30 mars 2015 / 11 h 02 min

    Le débat il n’est pas que sur la mode!!!Le débat Paris et le reste du monde il est sur beaucoup de chose! Déjà quand les Parisiens diront autre chose que LA PROVINCE on aura déjà évolué! Ce mot est limite devenu péjoratif! Pour les autres blogs je constate que peu d’événements se passent ailleurs qu’à Paris! Par exemple, j’ai tété contacté par Monoprix pour divers événements mais il faut aller à Paris pour ça! Quand je leur ai dit qu’à Lyon ça pourrait peut-être marché ils n’ont pas trop su quoi répondre!
    Enfin, je crois que c’est comme ça!

    • Amelie
      Auteur
      30 mars 2015 / 11 h 11 min

      Oui c’est un sujet que j’ai de nombreuses fois abordées sur le blog ou sur mes réseaux sociaux, il y a toujours un clivage dans la blogosphère mais après, je pense qu’il faut faire bouger les choses par soi-même, même si c’est pas toujours facile :/

  21. 30 mars 2015 / 11 h 11 min

    Bravo pour ton coup de gueule! Même si je ne vis plus en France, les propos de ce genre anti-provinciaux m’exaspèrent! Surtout avec internet, les blogs et tout le reste! Tout le monde peut-etre a la mode car tout est exposé!

  22. 30 mars 2015 / 11 h 20 min

    Merci pour ton article ! Je suis hallucinée de constater que des gens osent encore faire ce genre de clivages et de généralisations ! Pourquoi elle tient tellement à faire une différence entre parisiennes et provinciales ! Paris n’est pas le centre du monde et encore moins ses habitants. Nous avons la même culture, nous lisons les mêmes magazines, alors pourquoi pensez ce genre de choses ? Meme dans son article en lui meme je la trouve très dedeigneuse  » quoi tu mets du deso guai ??  » . Je n’aime pas forcément cette enseigne mais ce n’est pas une raison pour critiquer et encore moins généraliser pour oser dire que ce sont les provinciales qui portent cette marque. Je suis certaine que beaucoup de parisiennes en portent aussi et au pire on s’en fout !
    Enfin bref je m’embrouille un peu mais tout ça pour te dire que je suis bien d’accord avec ton coup de gueule!

    • Amelie
      Auteur
      30 mars 2015 / 11 h 39 min

      Oui l’exemple de desigual m’a fait tiquer moi aussi, je te rassure ;)

  23. 30 mars 2015 / 11 h 24 min

    Mais heureusement que la province est là !!!! Mais franchement le nombrilisme parisien m’exaspère !

    • Amelie
      Auteur
      30 mars 2015 / 11 h 41 min

      Haha c’est clair, y’a Paris et puis y’a le reste du monde :D

  24. Florine
    30 mars 2015 / 11 h 46 min

    Ce n’est pas Paris qui dicte la mode ! Cette journaliste n’a pas du se rendre très souvent en « province » vu son discours, ah c’est sûr on est toutes des pécores… Dommage que ses réponses sur Twitter soient aussi sèches, son article invitait pourtant au débat…

    • Amelie
      Auteur
      31 mars 2015 / 13 h 51 min

      Tout à fait, et j’aurai aimé avoir un débat plus constructif avec elle… dommage !

  25. 30 mars 2015 / 12 h 24 min

    Coucou,
    Je ne peux qu’être d’accord avec toi!!! D’ailleurs j’avais commencé à rédiger un article sur le sujet « y a-t-il une légitimité pour les blogueuses mode provinciales? » (il faut que je le finisse :-)). bises

    • Amelie
      Auteur
      31 mars 2015 / 13 h 51 min

      aaah hâte de le lire ;)

  26. drine_q
    30 mars 2015 / 12 h 41 min

    Vel article ça m’a toujours énervé ceux qui croient qu’il n’y a que paris qui compte et que le reste de la fFrance ne sert à rien

  27. Evyly
    30 mars 2015 / 12 h 42 min

    Hello Amélie, ton article est très intéressant. Déjà je suis allée voir l’article et qq autres articles de cette journaliste et je trouve qu’ils ne sont tous pas très glorieux… Toujours des articles « méchants » qui sont sensés être drôles mais qui ne font rire qu’une poignée de personnes. Bref, pour moi qui suis à Paris toutes les deux semaines (mon copain y vit) je suis tout le temps confrontée à des remarques du type « ah tu viens de province cool ! ». Alors que dans les faits je ne vois vraiment pas de différence dans la rue. Mis à part un groupuscule de « filles à la mode », je trouve que la mode est uniforme dans toute la France. Mais comme par principe les Parisiens se sentent un petit peu suffisants (et ce dans plusieurs autres domaines que la mode), c’est un peu classique cette forme de différenciation chez eux…
    Et comme tu l’as dit, il y a tellement de blogueuses en dehors de Paris que je suis régulièrement, que je ne comprends pas du tout le but de ce type d’articles… Passe une belle journée. Bises

    • Amelie
      Auteur
      31 mars 2015 / 13 h 53 min

      Oui du coup, ma curiosité a été un peu titillée, je suis allée voir les autres papiers et c’est assez triste :/

  28. Fanny-Rose
    30 mars 2015 / 12 h 59 min

    En lisant l’article de cette dame, on dirait que toutes les femmes vivant à Paris dépensent des millions chaque mois en vêtements « originaux » et que Paris est un catwalk géant ! Et que nous, pauvres provinciales, sommes des paysannes n’ayant jamais vue une boutique ni ouvert un magazine… J’imagine que c’est pourtant pareil partout, des gens bien habillés et d’autres plus décontractés et détachés de la mode. Et ce sont des gens comme ça qui envahissent nos plages en été et se promènent en maillot de bain – birk’ en ville (merci la pudeur et l’esthétique).
    Je ne lis quasiment aucun blog parisien, et je n’ai pas l’impression que mes blogueuses mode préférées soit à côté des « tendances » !
    Bisous

    • Amelie
      Auteur
      31 mars 2015 / 13 h 53 min

      Oui tout à fait ! Il y a des gens très bien stylés à Paris mais la plupart s’habillent comme monsieur et madame tout le monde ^^

  29. bodette
    30 mars 2015 / 13 h 20 min

    Merci pour ton article et ton engagement ,
    j’ai trouvé que la journaliste faisait preuve d’une étroitesse d’esprit en plus de son coté moralisatrice , donneuse de leçons….à ce point , c’est pas possible , elle a dû prendre des cours , ça ne peut pas être naturel
    Merci pour ta fraicheur
    bodette de Marseille

    • Amelie
      Auteur
      31 mars 2015 / 13 h 54 min

      merci pour ton commentaire :))

  30. SOPHIE
    30 mars 2015 / 13 h 56 min

    laisse tomber !! tu habites en province !! il n’y a pas de magasin là bàs, tu es obligée d’utiliser des vieux draps pour t’en faire des habits ! d’ailleurs comment çà se fait que tu aies internet ???
    –lol– !

    • Amelie
      Auteur
      31 mars 2015 / 13 h 55 min

      C’est parce que je pédale sous mon bureau pour avoir une connexion ;)

  31. Marie lou
    30 mars 2015 / 14 h 00 min

    Je suis tout a fait d’accords avec toi ! Il n’y a pas si longtemps qu’en j’étais à Paris, je suis aller au H&M et j’ai teouver des affaires de sport, en revenant sur Marseille la vendeuse etais incapable de me dire si oui ou non il aller recevoir du H&M sport. J’ai du donc les commander. Et j’ai vu quelques mois apres que c’était arrivé en magasin. Les Grandes marques se foutent du reste de Paris. Et Ca je m’en aperçois de plus en plus alors que je n’ai pas de blogs. Jai lu son article, je suis scotché et abasourdi de voir comment elle te répond. Cest a peine si elle ne te dis pas « tais toi petite provincial tu n’y connais rien » faut vraiment que Ca cjange. On est pas plus mal habillé ici qu’à paris. Mais je pense que la mentalité ne changera pas….

    • Amelie
      Auteur
      31 mars 2015 / 13 h 56 min

      Oui on ne va pas se mentir, on a pas toutes les tendances ou toutes les collections ici, mais je crois qu’on s’en sort quand même pas trop mal ^^

      • Marie Lou
        2 avril 2015 / 19 h 07 min

        Oh oui on s’en sort vraiment bien ! Quand je vois ma cousine qui a vu pour la premiere fois l’occitane et sephora, newlook et tous ya quelques mois. On est tres bien looké a marseille ^^

  32. Caro831
    30 mars 2015 / 16 h 12 min

    Parfait ce coup de gueule Amélie! Et si la province est si out moi je propose que pour les vacances les fashionistas restent en bord de seine au lieu de venir s’entourer de ploucs! Après tout ça nous laissera respirer un peu de pas à avoir à supporter ces braves gens de la capitale sur nos plages! Provinciale et fière de l’être!

    • Amelie
      Auteur
      31 mars 2015 / 13 h 56 min

      haha c’est clair, tu as tout à fait raison ;))

  33. Ibtissem
    30 mars 2015 / 17 h 11 min

    Je suis aussi… tout à fait en accord avec ce que tu dis! Quels clichés vraiment douteux et prédéfini! Alors merci Amélie de défendre les sois disant « petites provinciales » :)
    C’est dommage quand même de focaliser la mode, le prêt-à-porter, les tendances et les découvertes juste par rapport à la capitale. Il y en a qui devraient réellement s’ouvrir et voir d’autres horizons :) ils découvriraient peut-être toute la richesse que l’on y trouve en matière de créations, de nouveautés et surtout de simplicité :)

    Belle semaine!

    • Amelie
      Auteur
      31 mars 2015 / 13 h 57 min

      On va dire que c’est le parfait exemple du snobisme parisien :)

  34. 30 mars 2015 / 17 h 50 min

    Merci ! Je te rejoins sur l’ensemble de l’article. Finalement, l’article parle de mode mais ce « conflit » Paris/province est applicable à beaucoup d’autres exemples. Et ça commence à être lassant.

    Lorsque j’étais étudiante aux beaux-arts à Lyon (j’y habite encore), j’avais toujours le droit au discours qui consistait à descendre Lyon (alors que c’est pas la pire des villes) et encenser Paris. J’ai toujours su que je ne suis pas faite pour habiter Paris et quand j’avais le malheur de le dire, j’avais l’impression d’être folle.

    Maintenant, je vis et travaille à Lyon. J’ai ma boutique en ligne et je rencontre des gens à Lyon grâce à elle. Beaucoup de créateurs comme moi n’habitent pas Paris et se sont fait connaître grâce à Internet.

    • Amelie
      Auteur
      31 mars 2015 / 13 h 58 min

      Oui tout à fait, là j’ai parlé que de l’aspect mode mais j’aurai bien disserté sur d’autres aspects ;)

  35. lisa
    30 mars 2015 / 18 h 25 min

    Tout simplement : Bien dit !!!!

      • Lisa
        31 mars 2015 / 23 h 19 min

        Non mais je suis totalement d’accord avec toi, il faut arrêter de répandre des préjugés qui n’ont aucuns fondements!

  36. MimieJ
    30 mars 2015 / 18 h 55 min

    Tout à fait d’accord avec toi! Personnellement je suis beaucoup de blogs de mode et le trois quart de ceux que je lis sont tenus par des filles vivant en Province! ;) Donc oui pas besoin d’habiter Paris pour avoir du style!!! ;)

  37. chacha42
    30 mars 2015 / 20 h 56 min

    Moi qui pensait les clichés paris/province finis je me rends compteque c’est toujiurs d’actualité en 2015.
    tu as raison de defendre les blogueuses de province et la province. ils m’enervent les gens qui ne voit que par paris. La france regorge de petits createurs qui ne demandent qu a etre connus !
    bravo Amélie !

    • Amelie
      Auteur
      31 mars 2015 / 14 h 00 min

      Malheureusement non, on est pas encore débarrassés…

  38. Lucie
    30 mars 2015 / 22 h 08 min

    Elle te réponds comme si tu étais un « haters » avec ses grands mots « mauvaise foi », « accusations » …
    Je trouve ça navrant.

    Alors que cela aurait été tellement intéressant de pouvoir ouvrir le débat, et justement avoir l’ouverture d’esprit nécessaire au métier de journaliste pour recueillir des infos sur ce qu’est la réalité de la mode en dehors de Paris.
    Et pourquoi pas rebondir sur des interviews de blogueuse mode ou de créatrices de « Province » ;)

    • Amelie
      Auteur
      31 mars 2015 / 14 h 00 min

      haha mais c’est clair, j’ai eu l’impression d’être un troll :D

  39. mouch
    30 mars 2015 / 22 h 28 min

    Je vais souvent à Paris et la seule différence que je remarque c’est que les Parisiennes étant finalement loin de tout ont des chaussures abimées. Quant à la « tendance » si cette dame fait de la mode, elle aurait dû comprendre que ce qui est classe c’est d’avoir sa propre touche (par exemple, toi c’est les bijoux de créateur) et ça je crois que chaque fille un peu coquette trouve toujours le détail qui fait que sa tenue c’est elle et ça peut pas être une autre tout en restant classe!

  40. Alexandra
    30 mars 2015 / 22 h 49 min

    Chère Amélie, je suis tout à fait d’accord avec toi sur le fait qu’il y a des blogueuses talentueuses partout en France… Par contre j’ai habité 3 ans à Marseille avant de revenir à Paris et je peux te dire que j’ai été malheureuse au niveau du shopping ! car oui c’est un triste constat : tout se passe à Paris, je te parle même pas de la seule exposition culturelle que j’ai pu me faire en 3 ans : Van Gogh à la Vieille Charité ! ( y avait pas le Mucem à l’époque). Les artistes, les comiques… c’est hallucinant mais c’est quand tu quittes Paris que tu t’en rends compte, TOUT se passe dans la capitale… Alors tu as bien fait de dire à cette journaliste qu’elle avait été maladroite, mais entre toi et moi, quand tu es rue St Féréol c’est quand même plus le visage de la mode Marseillaise que toi et ton bon goût ? non ?
    Paris étant un mix de culture, et surtout la capitale c’est plus facile de dénicher des pépites…On a moins de mérite ! Bises :)

    • Amelie
      Auteur
      31 mars 2015 / 14 h 03 min

      Oui c’est sur, je suis d’accord avec toi pour toute la partie culture, on est beaucoup moins bien servis en province.

      Pour la mode, comme je l’explique dans l’article, je pense que toute personne ayant au moins une sensibilité à ça peut très bien s’habiller, quelque soit l’endroit ou elle habite.

      Après, je pourrai également faire un article sur le sens douteux de la mode à Marseille, des Birks-chaussettes et des pinces à cheveux en plastique sur la tête, mais je crois que là, c’est se battre contre des moulins ;)

  41. Solenne
    31 mars 2015 / 0 h 33 min

    Ne te formalise pas sur les articles de cette personne. J’ai échangé rapidement avec elle et me suis aperçue que c’est une personne pleine de mépris incapable de reconnaitre que son article est trop tranché et que du coup elle a tort. Elle a une belle place dans le monde de la mode et du lifestyle mais vu la hargne qu’elle utilise dès qu’on commente de façon un tout petit peu négative ce qu’elle écrit, elle fait preuve d’une hargne qui peut faire penser qu’elle doit avoir conscience qu’elle est dans une place peut être un peu trop grande pour elle … et qu’elle a conquit de façon pas forcément honnête ou juste à coup de chance et de relations … Ce qu’elle écrit ne sert un peu à rien en fait vu que çà ne reflète pas la réalité ^^

    • Amelie
      Auteur
      31 mars 2015 / 14 h 06 min

      Oui tu as bien raison Solenne :)

  42. 31 mars 2015 / 9 h 43 min

    Moi aussi j’ai cree mon blog pour démontrer que l’on pouvait bine s’habiller et s’amuser avec la mode en province ! Et en plus je suis une Quinca ! donc prouver que provinciale et plus de 40 ans pouvait aimer la mode !!! Dur challenge que je relève tous les jours!

  43. 31 mars 2015 / 13 h 38 min

    Hé bien, elle est encore coincée là-dedans?!

  44. Francis
    31 mars 2015 / 14 h 54 min

    Un beau torchon emprunt d’un parisianisme condescendant tellement classique. Le genre de blaireaute à se croire stylée à marcher en escarpin dans les calanques et à dire « oh mais c’est so cool la Province han ».

    Faudrait qu’elle comprenne que la « Province » n’est pas une région officielle, même si France Inter dans sa rubrique « sois bobo sois parigo » le décrète. Le style de Dax n’est pas le même que Marseille ni même que Mulhouse. Et bien heureusement. Porter des baskets galaxie sera toujours bizarrement vu selon où tu te balades, Paris, Marseille ou ailleurs inclus.

    Je suis pas sûr que ses pièces de créateurs, sortis des pages de Elle, soient parfaitement interprétés dans le quartier de Belleville.

    Son article n’est qu’un piège à lecteur tapageur. Sa vision de la mode est particulièrement réductrice, obtus. et toujours à essayer de comparer la pseudo mode parisienne à celle des pauvres petits bouseux qui regardent L’amour est dans le pré dans leur cambrousse où seulement H&M / Zara / Internet sont là pour les sauver.

    Terminé la pseudo suprématie de la mode parisienne. C’était à l’heure du minitel ça. Ouvre les yeux Isabelle, et sors de Paris rencontrer des VRAIS GENS, prends le métro, tu vas voir c’est bizarre, y a a des gens so 2013 voire 2012 (oh my god les loosers).

    Tes codes pré-compartimentés de la mode et ta vision de la France sont périmés. Les gens voyagent, communiquent, et vont à l’envers des codes. Londres, Bruxelles, Cayenne, Porto, Barcelone, etc. et toutes les villes ont quelque chose d’unique que l’on s’approprie et qu’on twiste à notre sauce, en fonction de notre vie, de nos passions, de notre âge et non pas uniquement parce qu’on a vu que ELLE et consorts l’ont prescrit dans le dernier blog trendy parisien.

    Arrêtons d’opposer la capitale avec le reste du monde. C’est totalement obsolète.

  45. 4 avril 2015 / 10 h 54 min

    ahahaha l’article de cette « journaliste » sent le rien à plein nez! ça sent la fille qui a jamais quitté paris, qui pense que paris est LA capitale blablabla. excuse moi madaaame la journaliste mais la seule fois ou je me suis baladé a paris jai croisé assez peu de « modeuses ». donc qu’on arrete de nous prendre pour des dindons! cliché cliché cliché d’une pouffe egocentrique et sans jugeotte!

  46. Justine
    10 avril 2015 / 9 h 16 min

    Haha, rien que l’utilisation entre guillemets du mot « région » dans l’article est dédaigneuse, c’est presque pire que de dire province sans guillemets et de l’assumer… On a vraiment l’impression d’être prise de haut en lisant ça si on vient DU SUD DU PERIPH !

  47. Tod Marie
    28 juin 2015 / 19 h 46 min

    Oui j’ai lu cet article. Il est vrai qu’à la capitale il paraîtrait qu’on est la capitale de la mode ; du coup les gens se la pètent.
    Mais moi qui suis de la province je sais que pour autant ce n’est pas has been ailleurs. Notamment à Aix en Provence je trouve que la mode est aussi suivie et tendance qu’ici…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.