Tag

littérature

Browsing

Aujourd’hui, on va parler sur le blog d’une box littéraire. Comme vous le savez, j’adore lire et je n’hésite pas à partager mes lectures sur le blog ou chaque vendredi (ou presque) sur mon compte Instagram grâce au #VendrediLecture. Alors aujourd’hui, j’ai eu envie de partager avec vous mon avis sur une chouette box littéraire, intitulée la Kube. :)

C’est grâce à une photo de ma librairie de quartier postée sur mon compte Instagram que j’ai découvert l’existence de la Kube. Ils m’ont en effet contacté pour me faire découvrir le concept, et comme je suis toujours friande de découvrir de nouvelles choses, j’ai bien entendu dit oui. Parce que je suis une grande amoureuse des livres, parce que j’aime être surprise mais aussi parce que je sais que c’est le genre de concept qui plait à ma maman, et que ça me donnait aussi une potentielle idée pour un prochain cadeau :)

La Kube, c’est donc une box de lecture « sur mesure », qui contient un livre choisi tout spécialement pour vous par un libraire indépendant. Ces derniers sont d’ailleurs mis en avant sur le site de Kube, et ça c’est top je trouve ! Pour 15€ par mois, on reçoit donc un livre, mais pas que !

A l’intérieur de la box Kube, en plus du livre, vous avez donc :

  • des petites choses à manger et/ou du thé en vrac
  • des pins imaginés par Kube
  • un joli marque page
  • le mot du libraire qui a choisi votre livre
  • et bien d’autres surprises !

kube box litteraire

J’ai donc reçue la box du mois de Janvier. Pour définir le livre qu’un libraire allait choisir tout spécialement pour moi, j’ai donc indiqué mes goûts en matière de lecture, mais aussi les derniers ouvrages que j’ai lu. Et je dois dire que le libraire est tombé dans le mille, puisque j’ai reçu un roman policier historique, se déroulant dans le vieux Paris des années 1890. Tout ce que j’aime :)

En plus du livre (que j’ai dévoré !), cette première box de 2017 contenait plein de jolis objets, qui m’ont tout de suite plu. Soigneusement emballés dans un joli carton estampillé Kube, on sent que la box est en elle-même un joli objet ! A l’intérieur, j’ai découvert :

  • 3 pins Kube
  • Un sachet de thé en vrac Kube
  • Le tote bag Kube
  • le mot de ma libraire
  • Un marque page
  • une jolie carte
  • Une jolie bougie « Lecture d’Hiver » au design sobre
  • Un petit livre sur Alexandre Grothendieck, un génie des mathématiques

Je trouve le concept très sympa, car en plus de la surprise du livre qu’on a choisi tout spécialement pour nous, on découvre également plein de petits goodies ! Ces goodies sont d’ailleurs vendus sur la boutique Kube un peu à la manière des autres boxs comme Birchbox ou La Thé Box qui ont crée des boutiques en ligne qui reprennent les produits disponibles dans leurs boxs. Si vous souhaitez découvrir la box, avec le code sogirlyblog10, bénéficiez de 10% de remise sur votre 1ere Kube !

Pour ma part, je suis plus que conquise par le concept et je pense en offrir au moins 1 à ma maman. Et même me prendre un abonnement car au final, c’est un chouette moyen de découvrir de nouveaux auteurs. Je pense également que c’est un bon complément des virées à la librairie, où l’on choisit soi-même ses livres. Parce qu’au final, de temps en temps, on aime bien être surpris, non ? :)

Depuis toute petite, j’aime les livres et la lecture. On en parle plus ou moins régulièrement ici ou sur Instagram (où je poste tous les vendredis mon livre de la semaine), et je suis tout le temps à la recherche de nouveaux livres ou concepts à dévorer. C’est comme ça que le mois dernier, j’ai découvert une nouvelle box littéraire, Le P’tit Colli.

Le P’tit Colli est la box littéraire créée par Collibri, qui est à la fois une application pour les amoureux des livres (qui permet de partager ses lectures) et un webzine littéraire sur lequel on peut publier ses critiques de livres. Ils ont ainsi décidé de sortir une box qui contient de chouettes choses :

  • deux livres de poches choisis en fonction de vos préférences littéraires
  • des petites attentions à grignoter
  • des marques pages
  • un ou deux petits objets sympas

le p'tit colli

Côté prix, c’est plus que raisonnable ! Vous avez le choix entre l’abonnement et l’achat d’une box, sans abonnement, pour 19.90€. L’abonnement coûte 18.90€ et vous pouvez choisir entre un abonnement mensuel, bimestriel ou trimestriel :)

Pour tester le service, j’ai donc reçu une box contenant deux livres, choisis par l’équipe du P’tit Colli après avoir rempli un questionnaire sur mes goûts littéraires et mes dernières lectures.

Déjà, j’ai craqué de suite pour le packaging, sous forme de grosse boite. Je pense même la garder pour la mettre dans mon bureau ^^ A l’intérieur, soigneusement emballé, j’ai donc trouvé deux livres de poche, un crayon de papier, un totebag et des nougats.

Et les deux livres alors ? Deux livres de poche aux styles radicalement différents, et deux belles découvertes que je n’aurai sûrement pas faites par moi-même !

le p'tit colli

Maman, je t’adore de William Saroyan

Plongée dans le New York et l’Amérique des années 50 pour suivre le parcours de Mama Girl et de sa fille, prête à tout pour décrocher un rôle à Broadway et conquérir la scène. Mama Girl, la mère de la jeune narratrice, est comédienne mais souhaiterait vraiment connaître le succès. Alors, sur un coup de tête, elle quitte la Californie pour tenter sa chance. Et c’est sa fille qui va être repérée pour une pièce de théâtre…

Le roman est très facile à lire, on plonge dans le monde du spectacle et les coulisses, à la poursuite de ce duo charmant et attachant, qui a décidé de changer de monde. J’ai même envie de découvrir les autres livres de William Saroyan, pour le coup !

le p'tit colli

Le pape, le kid et l’iroquois, auteur anonyme

Une grosse découverte ! J’avoue, en voyant la couverture, je n’ai pas été spécialement emballée. Auteur anonyme, couverture très sombre, je me suis demandée dans quoi je me lançais… Et finalement, j’ai adoré !

L’histoire, c’est celle de deux tueurs, sur fond de complot gouvernemental, de menace d’assassinat du pape et d’espionnage. D’un côté, le Bourbon Kid, tenant du titre du tueur en série le plus impitoyable et le plus mystérieux que la terre n’ait jamais porté.
De l’autre, avec plus d’une centaine de victimes à son actif, l’Iroquois, blouson de cuir rouge, masque d’Halloween surmonté d’une crête, challenger et sérieux prétendant au titre.

Même si c’est une lecture assez gore par moment (du genre Negan dans Walking Dead…), j’ai vite été happée par ce roman policier ! A tel point que je vais essayer de dénicher les autres romans du même auteur car j’ai adoré son style d’écriture !

Du coup, si vous aimez vous faire surprendre et découvrir de nouvelles œuvres comme pourrait vous le proposer un libraire, je vous invite vivement à découvrir le P’tit Colli ! Pour ma part, je pense en commander une de temps en temps et en offrir à mon entourage, notamment ma maman qui est une très grosse lectrice comme moi ! :)

le p'tit colli

On en parlait la semaine dernière sur le blog, je suis très friande de livres ! Et comme il semblerait que je ne sois pas la seule ici, j’ai eu envie de vous présenter un chouette concept intitulé Livre-moi(s) ! Un concept pour les amoureux du livre, encore plus chouette parce qu’il vient de Marseille !

Derrière Livre-moi(s) se cachent Aurélie et Corentin. Deux passionnés de littérature, deux dénicheurs de talents et d’histoires passionnantes. Aurélie est libraire à Marseille et a décidé de créer cette véritable librairie en ligne, dédiée aux amoureux des livres. Livre-moi(s) est aussi un concept unique en son genre : chaque mois, vous recevez chez vous un livre sélectionné spécifiquement en fonction de vos goûts littéraires ! Moyennant 10.90€ par mois, Aurélie s’engage à dénicher pour vous une petite pépite à lire !

Pour cet été, Aurélie et Corentin ont décidé de créer un chouette concept : la box farniente. Le principe ? Vous proposer 3 livres en fonction de 3 thèmes (romans policiers, littérature contemporaine ou récit historique) à dévorer au bord de la plage, à la montagne ou bien encore dans le bus si comme moi vous n’avez pas de vacances cet été ;) Vendue au prix de 34.90€, cette box farniente contient aussi de chouettes goodies : un tote bag, des marque-pages, un carnet de note façon moleskine, une mini bd ainsi qu’une carte postale à envoyer pendant vos vacances !

livre mois

Pour ma part, j’ai opté pour la box « romans policiers ». Je suis très friande de ce genre littéraire et là, je suis plus que ravie car j’ai reçu 3 romans que je n’aurai jamais acheté de moi-même ! Aurélie a sélectionné 3 romans qui se déroulent dans 3 régions du monde différentes pour me faire voyager depuis mon lit ou mon canapé. 3 livres que j’ai commencé à dévorer, et que je vous recommande vivement si vous aimez la lecture et l’évasion. ;)

box farniente livre-moi(s)

  • Pottville, 1280 habitants de Jim Thompson. Au début du 20ème siècle, Nick Corey est un shérif qui cache bien son jeu. Débonnaire et pas très malin, il se laisse contester et humilier en public. Cocu et menacé de perdre bientôt son poste aux prochaines élections, il décide de faire le ménage autour de lui… Il s’agit d’un des classiques de la littérature américaine, et j’ai hâte de découvrir cette histoire passionnante !
  • Le Royaume des Perches de Martti Linna. Direction la Finlande pour découvrir la troublante disparition de Hikka et de l’enquête du capitaine Sudenmaa pour retrouver cette femme dont le mari ne pense qu’à une seule chose : attraper la plus grosse perche de tous les environs ! Ecrit dans une langue très imagée, ce roman détourne les codes des romans policiers avec humour. Je l’ai feuilleté et je pense que je vais le dévorer en un rien de temps ;)
  • Les temps sauvages de Ian Manook. L’histoire de l’inspecteur Yeruldelgger qui se retrouve confronté à un festival de disparitions toutes plus surprenantes qu’originales dans les steppes glacées de Mongolie. Je le dévore en ce moment même et ce livre est très prenant ! J’adore :)

box farniente livre-moi(s)

Vous l’aurez compris, je suis plus qu’emballée par le concept et il me tarde qu’une chose : déménager pour avoir une plus grande bibliothèque et prendre l’abonnement mensuel pour recevoir tous les mois un nouveau livre ! :) Et vous, ça vous plait ce genre de concept ? :)

Depuis un petit moment, j’avais envie de vous parler de mes dernières lectures. Je lis pas mal, surtout le soir avant de me coucher ou quand je suis tranquille à la maison, lovée dans mon canapé avec une bonne tasse de thé. Même si je dévore les livres moins vite qu’avant, ça ne m’empêche pas de plonger dans un bon bouquin dès que possible. Ces dernières semaines, j’ai lu 3 livres que je vous recommande vivement et dont j’avais forcément envie de vous parler, même si vous avez déjà pu les apercevoir sur Instagram ou Twitter :)

littérature

Pour mes lectures, j’avoue privilégier la version « papier ». MAIS à force d’acheter des livres, je n’ai vraiment plus la place à la maison de les stocker et comme je refuse de me séparer de mes livres après les avoir lu, j’ai rallumé ma Kindle pour pouvoir mettre des livres dessus. Même si on a plus la sensation du papier quand on lit, je dois dire que ça a quand même deux sacrés avantages : je peux acheter plein de livres et ça ne prend pas de place, que ce soit chez moi ou dans mon sac ;)

Virginie Grimaldi – Tu comprendras quand tu seras grande

Chouinance absolue. Virginie a une façon d’écrire qui fait qu’on ne peut pas rester insensible en lisant ses livres. J’avais déjà versé pas mal de larmes en lisant son premier roman, « Le Premier Jour du reste de ma vie », j’en ai encore versé des litres en lisant « Tu comprendras quand tu seras grande ».

tu comprendras quand tu seras grande virginie grimaldi

C’est l’histoire de Julia, une psychologue qui débarque de Paris pour occuper un poste dans une maison de retraite vers Bayonne. Elle ne déborde pas d’affection pour les personnes âgées, mais elle vient de tout plaquer de sa vie parisienne, après le décès de son père et une rupture avec son copain. Petit à petit, Julia va se prendre d’affection pour les résidents des Tamaris, la maison de retraite, et certaines rencontres vont changer le cours de sa vie..

Même si j’ai pas mal pleuré en le lisant – en même temps j’ai la larme facile – ce bouquin est une véritable ode au bonheur. Tout comme son premier roman, c’est une vraie bouffe de positivisme et une lecture « feel good » comme je les aime !

Et puis si vous voulez avoir un aperçu du style de Virginie, je vous recommande de dévorer son blog. Vous allez le mettre directement dans vos favoris. :)

 Mathias Malzieu – Journal d’un vampire en pyjama

Mathias Malzieu est le leader du groupe Dionysos, un groupe dont je suis une fan absolue depuis des années. J’aime l’univers poétique de ce groupe et de son leader charismatique. « Journal d’un vampire en pyjama » est le titre du dernier album du groupe, mais aussi le récit d’une sale période pour Mathias Malzieu : sa lutte contre une maladie rare du sang, détectée en 2013 et qui sera guérie suite à une greffe de moelle osseuse en 2014.

journal d'un vampire en pyjama mathias malzieu

On pourrait croire que le récit d’une telle maladie sombre dans le pathos, et pourtant il n’en est rien. Mathias Malzieu a cette capacité à tourner une expérience où il a frôlé la mort en un véritable conte. Sa rencontre avec Dame Oclès (la mort, qui le menace en permanence), le récit de son séjour en chambre stérile, les infirmières qu’il compare à des fées… Impossible de ne pas sourire et de ne pas se retrouver embarquer dans ce drôle d’univers en lisant ce livre !

Giulia Enders – Le Charme discret de l’intestin

Je termine avec un livre qui est loin d’être glamour, mais qui a pourtant toute sa place dans notre bibliothèque ! Comme son nom l’indique, « Le charme discret de l’intestin » parle de nos intestins, de la digestion et même de caca. Pour le glamour et le rêve, on repassera ;)

le charme discret de l'intestin

Véritable best-seller dans plusieurs pays, on y apprend que cet organe mal-aimé est pourtant le 2ème cerveau de notre corps. Avec ses microbiotes (les bactéries qui le colonisent), on y découvre son rôle dans le surpoids, la dépression, la maladie de Parkinson, les allergies…Traité avec beaucoup d’humour, on dévore le livre tout en apprenant pas mal de choses utiles sur son corps !

Connaissez-vous la New Romance ? Non, on ne va pas parler d’une nouvelle sorte de relation amoureuse ou d’un site de rencontres, mais bien de littérature. Souvenez-vous, quand vous piquiez les Harlequin (les livres, pas les bonbons) de votre grand-mère… Ben là, c’est pareil, mais version 2016. Et forcément, c’est plus explicite.

J’adore lire. J’ai passé un bac L, j’ai fait 2 ans de Lettres Modernes à la fac, j’ai appris à lire à l’âge de 5 ans et mon rêve serait d’avoir en plus d’un dressing, une bibliothèque. Avec un gros fauteuil cosy et une théière en permanence à disposition. Bon, j’avoue, depuis l’arrivée des Internet et du blog, j’ai moins le temps de lire mais cela ne m’empêche pas de plonger dans une bonne lecture dès que j’en ai l’occasion ;)

new romance

Alors, forcément, quand on me propose de découvrir un nouveau genre littéraire, je suis toujours là pour dire oui. Et c’est comme ça que j’ai découvert la New Romance.

La New Romance (ou New Adult), c’est un genre de livres qui est en majorité destiné à un public féminin âgé entre 18 et 25 ans. La plupart du temps, les sujets abordés sont ceux de notre quotidien puisque toutes les histoires se déroulent de nos jours. On y suit les aventures amoureuses, amicales, les vies des protagonistes… Là où Twilight nous a toutes plus ou moins embarqué et fait aimer la lecture – et où on avait toutes eu envie de se faire pécho par Edward Cullen, la New Romance nous entraine un cran au-dessus. On y parle aussi de sexe, c’est assez explicite même si on est pas dans un trip « 50 nuances de grey ». Mais bon, disons que si vous n’êtes pas porté sur la chose, vous risquez de trouver ça un peu lourd par moment ;)

new romance

Pour découvrir ce genre, la société d’édition Hugo Roman m’a envoyé le dernier livre de Colleen Hoover, qui est l’une des auteures phares de ce mouvement littéraire. 

Maybe Not, c’est l’histoire de Warren qui voit débarquer dans sa coloc’ exclusivement masculine Bridgette, une jolie brunette qui le met clairement dans tous ses états. Dès le début du livre. Et forcément Bridgette va bien le faire tourner en bourrique et faire monter la température… Une tension très palpable entre ces 2 là s’installe dans la coloc’, à tel point qu’il leur est difficile de rester ensemble dans la même pièce. Mais Warren va-t-il réussir à la pécho ? Suspense ! ;)

new romance colleen hoover

Bon, clairement le livre fait 146 pages, autant vous dire qu’en 2h, c’est plié ;) Et la New Romance, c’est typiquement le genre de lecture légère que j’apprécie de lire l’été, sur la plage. Comme je pourrai lire Closer ou Biba.

Mais est-ce que j’ai aimé ? Franchement… Bof. Ca se lit très facilement, j’ai trouvé ça intéressant que le narrateur soit un homme, après on ne va pas se mentir, c’est loin d’être de la grande littérature et je kiffe plus facilement de lire un bon roman policier ou un thriller. Du coup, y’a eu des moments dans ma lecture où j’ai apprécié le fait que l’histoire ne s’étale pas sur 370 pages, sinon ça aurait été longuet..

new romance

Mais j’ai découvert la New Romance et ça a titillé ma curiosité. Du coup, j’ai bien envie de découvrir d’autres livres, d’autres auteurs dans ce domaine pour voir ce que ça donne, quels sont les sujets abordés… Je crois que je vais filer jeter un coup d’oeil au rayon de la Fnac moi !

Et vous, vous connaissiez la New Romance ? Ca vous tente de lire ce genre de livres ?