34 Results

make a change

Search

Et si  la cuisine était le truc tendance du moment ?

Depuis quelques mois, on voit surgir un espèce d’engouement pour tout ce qui a trait à la cuisine et à la nourriture de façon plus générale, que ce soit à la télé avec le succès d’émissions comme Top Chef ou Un Diner Presque Parfait (programmes dont je suis très friande si vous me suivez sur Twitter) ou sur les réseaux sociaux avec notamment le boom d’Instagram qui nous a tous plus ou moins rendus accro aux photos de nos petits plats.

Il y a également depuis quelques temps sur les réseaux sociaux un engouement pour le changement d’habitude alimentaire. Que ce soit comme pour moi l’apprentissage de la cuisine pour faire ses repas soi-même ou alors des changements plus radicaux comme devenir végétarien voire végétalien (attention, ce n’est pas une critique hein…), ce sont des sujets que je vois souvent abordés sur Twitter, de façon plus ou moins extrême selon les personnes. Pour moi, c’est une bonne chose si tout le monde respecte les choix alimentaires de chacun. Par exemple, on m’a déjà reproché de manger de la viande ou du foie gras. Oui, je suis carnivore, j’aime la viande et je ne pourrai jamais être végétarienne. Cependant, je respecte tout à fait les personnes qui sont végétariennes, pour moi elles ont fait un choix qui leur est propre et c’est tout à leur honneur. Après, il arrive parfois que la discussion entre personnes ayant des régimes alimentaires différents soit impossible, et dans ces cas là je le déplore un peu, parce qu’au final, chacun passe pour quelqu’un de borné.

Bref, tout ça pour dire que la nourriture, en ce moment, ça vire un peu à l’obsession pour tout le monde. Prenons d’ailleurs l’exemple de la cuisine : alors que c’était « normal » que nos grands parents cuisinent leurs plats, on trouve ça maintenant limite génial de se mettre à la cuisine et de prendre le temps de préparer ses petits plats. Les blogs culinaires ont explosé, les enseignes spécialisées dans la vente d’ustensiles de cuisine ou de produits d’épicerie se multiplient et même les boxs ont pris un virage culinaire… Mais après tout, c’est pour une bonne chose, non ? :)

D’ailleurs, c’est le moment de la semaine où le So Girly Blog devient un blog culinaire, avec 3 nouvelles recettes faciles à faire et qui conviennent aussi aux petits budgets (promis !) ! Bon appétit :)

Pôelée de légumes au poulet et chorizo

Ingrédients (pour 2 personnes) :

– 1 grosse courgette

– 1 poivron jaune

– 1 poivron rouge

– 1 petite boite de champignons de paris émincés

– des oignons émincés surgelés (à votre convenance pour la quantité)

– 2 fines escalopes de poulet

– du chorizo fort

Découpez tous les légumes en morceaux ainsi que le poulet et le chorizo.

Faites revenir le tout dans une poêle avec un fond d’huile d’holive pendant 10 minutes environ et servez chaud !

Papillote de poulet cajun et petite salade

Ingrédients (pour 1 personne) :

– 1 escalope de poulet

– des épices cajun (marque Ducros, que l’on trouve en sachet en grande surface)

– de la salade

Préchauffez votre four à 180°C.

Pendant ce temps, dans un plat allant au four, mettez une feuille de papier alu (ou papier sulfurisé, c’est encore mieux !) et placez votre escalope au milieu. Parsemez d’épices cajuns (attention, c’est très fort !) et emballez l’escalope avec la feuille, pour former une papillotte.

Faites cuire 20 minutes au four à 180°C et servez avec une salade de jeunes pousses.

Cake au Nutella et pépites de chocolat

Ingrédients :

– 4 oeufs

– 225g de farine

– 150g de sucre

– 1 sachet de levure

– 1 sachet de sucre vanillé

– 3 cuillères à soupe de Nutella

– 100g de pépites de chocolat noir

Préchauffez votre four à 180°C.

Pendant ce temps, dans le bol du robot (ou dans un saladier), mélangez tous les ingrédients et battre jusqu’à obtenir une pâte onctueuse et globalement homogène (il restera un peu de pâte jaune, ça donne un petit aspect marbré au cake).

Beurrez un moule à cake et versez la préparation dedans.

Faites cuire 40 minutes à 180°C !

(ps : dans Le Meilleur Patissier, Mercotte suggère une cuisson pour les cakes de 1h à 160°C donc je vais tester la prochaine fois !)

Déjà un mois et demi que j’ai mis en place le programme Make A Change !

Au bout d’un mois et demi à essayer de me faire de plus en plus de petits plats maison, je dois l’avouer : j’ai de plus en plus de mal à acheter des plats tout préparés, même quand je sais que le midi ou le soir, je n’aurai pas le temps de me cuisiner un bon petit plat (eh oui, ça arrive encore !). Pour moi, c’est une bonne nouvelle parce que je me dis que j’ai enfin pris le réflexe de me faire à manger plutôt que d’avaler des plats tout prêts réchauffés au four ou au micro-ondes.

De plus, même si ce n’est pas fait exprès, j’ai la chance d’avoir un copain qui aime beaucoup cuisiner et qui donc n’hésites pas à me préparer de bons petits plats quand on se voit. Alors même si on se fait des restos ou parfois un McDo, la plupart du temps, on mange bien et on se fait de vrais petits repas à la maison. Du côté du poids, même si je n’ai pas décidé de cuisiner pour perdre du poids, j’ai fait ma curieuse l’autre jour et je me suis pesée (le truc qui m’arrive 1 fois par an ^^) : je n’ai ni pris ni perdu de poids en faisant mes petits plats maison, mais je pense que c’est aussi du au fait que je n’ai pas essayé de changer mes habitudes alimentaires, dans le sens où je mange toujours des plats plus ou moins gras, même s’ils sont fait maison. En effet, j’aime bien manger et j’avoue ne pas avoir de plaisir en me nourrissant exclusivement de légumes ou en bannissant certains ingrédients de mon alimentation.

Les recettes que je vous ai concocté aujourd’hui résultent de plusieurs envies : pour le clafoutis, c’est essayer de reproduire un plat que j’affectionne chez Picard. Pour la quiche au thon, c’est essayer de manger un aliment que je n’apprécie pas forcément (à savoir le thon en boite, car je n’aime pas du tout le poisson ni les crustacés !) et pour les pâtes, eh bien c’est un peu mon plat préféré donc si je pouvais en manger 7 jours sur 7, cela ne me dérangerait absolument pas ^^

Clafoutis tomates cerises, Boursin et Jambon

Ingrédients pour 4 personnes :

– 2 oeufs

– 20 cl de lait

– 50g de farine

– Une boite de Boursin

– des tomates cerises

–  Une barquette de dés de jambon

– sel / poivre / basilic

Préchauffer le four à 180°C.

Pendant ce temps, dans un saladier ou un cul de poule, mélangez tous les ingrédients puis versez dans un grand moule rond (ou dans des petits moules à tartelettes si vous voulez des clafoutis individuels).

Faites chauffer pendant 25 à 30mn toujours à 180°C, selon la puissance de votre four.

 

Quiche au thon, olives, tomates cerises et ricotta

Ingrédients :

– 1 pâte feuilletée

– 140g de thon en boite naturel

– 200g de ricotta

– 4 oeufs

– Des olives vertes dénoyautées

– des tomates cerises

– 50g de gruyère

– Sel / Poivre

Mettez votre four à préchauffer à 200°C.

Dans un saladier, mélangez le thon, la ricotta, le sel, le poivre et les oeufs puis versez la préparation sur la pâte, que vous aurez au préalable piquée sur toute sa surface avec une fourchette. Disposez les olives et les tomates cerises puis parsemez le tout de gruyère râpé.

Enfournez 30mn toujours à 200°C.

Macaroni à la coppa et sauce ricotta-curry

Ingrédients pour une personne :

– 2 poignées de macaroni

– 40g de ricotta

– 3 tranches de coppa découpéees

– du parmesan

– du curry en poudre (type Ducros)

Faites cuire les pâtes selon l’indication du paquet. Pour leur donner un peu de goût, n’hésitez pas à mettre un Kub’Or dans l’eau de cuisson à la place du sel ;)

Pendant ce temps, découpez les tranches de coppa, puis faites la sauce en mélangeant dans un bol la ricotta avec du curry en poudre. N’hésitez pas à goûter afin de doser le curry comme vous l’aimez.

Une fois les pâtes égouttées, dressez le tout dans une assiette et rajoutez le parmesan râpé avant de servir !

Au bout d’un mois, c’est l’heure d’un premier vrai bilan !

Cela fait un mois déjà que je me suis lancée dans le programme Make A Change, pour lequel je me suis fixée comme objectif d’apprendre à avoir le réflexe « cuisine » plutôt que celui du micro-ondes. Un mois que je ne fréquente plus Picard que pour acheter de la glace et du pain à bagels, et où j’ai arrêté d’entasser les petits plats surgelés tout prêts dans mon frigo et mon congélateur. Mais concrètement, au quotidien, ça donne quoi ?

Alors tout d’abord, premier point qui me semble nécessaire : ici, il n’est pas question de poids ou de régime. Je ne pourrai donc vous dire, même au bout des 3 mois si j’ai pris ou perdu du poids, d’une part parce que je n’ai pas de balance donc je suis incapable de dire quel est mon poids, et d’autre part car ce n’est pas mon but. :)

Concrètement, au quotidien, je me rends compte que lorsque je vais faire mes courses, je me tourne davantage vers les produits qui ne sont pas tout prêts (sauf pour quelques produits comme les nuggets – un de mes péchés mignons – que je suis encore incapable de faire moi-même). Mon panier de courses est davantage rempli de fruits et légumes, d’oeufs, de farine,  de pates feuilletées/brisées/à pizza, de fromage à cuisiner comme le Boursin ou la mozza. Du côté du budget course, je dirai que ça s’en ressent un peu, mon budget a légèrement augmenté mais rien de bien méchant, cela représente environ 20€ par mois en plus donc c’est raisonnable.

J’ai également pris le réflexe de me demander comment je pourrai refaire certains plats moi-même. C’est par exemple le cas de mon clafoutis à la tomate cerise et brebis de chez Picard, je l’adore mais j’ai bien envie de tester d’en faire un moi même :) Et désormais, le soir, quand je suis chez moi, faire la cuisine me semble moins contraignant car je commence à avoir un peu plus d’idées sur les plats que je pourrai cuisiner.

Alors certes, comme j’ai une vie sociale, je passe encore la moitié de mon temps à manger au restaurant, à me faire livrer des pizzas quand je suis chez mon copain (même si on cuisine, parfois on a la flemme comme tout le monde) et quand je vais au pub, je ne dis pas non à un McDo à 1h du matin après quelques pintes de bière. Mais au bout d’un mois, je suis déjà contente de moi, et je pense que je suis en bonne voie pour faire de plus en plus de bons petits plats maison :)

Comme à chaque « bilan » que je poste sur le blog, voici venu l’heure de 3 recettes que j’ai concocté durant ces 15 derniers jours et qui sont vraiment accessibles. Je n’ai pas un très grand niveau culinaire, donc c’est vraiment à la portée de tout le monde, et surtout ce sont des recettes faciles et rapides !

Muffin salés au babybel, à l’emmental et aux tomates cerises

Ingrédients pour 12 muffins :

– 3 oeufs

– 200g de farine

– 120ml de lait

– 80g de beurre demi-sel

– 1 sachet de levure

– 4 mini Babybel

– 50g d’emmental râpé

– du curry en poudre

– des tomates cerises

Préchauffer le four à 180°C.
Pendant ce temps, mettre le beurre à fondre au micro-ondes et découper les babybel en petits morceaux.
Dans un saladier ou le bol du robot, mélanger le beurre fondu, les oeufs, la farine, le lait, et la levure, puis incorporer les morceaux de babybel, le gruyère et le curry (pour le curry, on dose selon ses goûts).
Remplir à mi-hauteur des moules à muffins et mettre une tomate cerise sur chaque dessus de pâte enfourner pendant 30mn toujours à 180°C.

Mini-cocotte de courgettes aux lardons et mozza

Ingrédients (pour 1 personne)

– 1 petite courgette

– 1 boule de mozza

– 125g de lardons

– de la salade

– 1ocl de crème fraiche épaisse

– du curry en poudre

Dans une poêle, faites revenir dans un peu d’huile d’olive (l’équivalent d’une cuillère à café) la courgette tranchée ainsi que les lardons. Saupoudrez de curry en poudre. Pendant ce temps, découpez la mozza en cubes.

Une fois les courgettes et les lardons cuits, retirez les du feu et disposez les dans la mini-cocotte. Recouvrez de cubes de mozzarella et de la crème fraiche, puis enfournez à 200°C pendant 5 minutes.

Avec les ingrédients restants, faites une petite salade en accompagnement comme sur la photo et servez avec la cocotte chaude.

 

Pizza au Boursin, jambon blanc et tomates cerises

Ingrédients :

– 1 pâte à pizza toute prête

– 1 pot de Boursin à tartiner

– 2 tranches de jambon blanc sans couenne

– 1 boule de mozza

– des tomates cerises

Préchauffer le four à 200°C.

Dérouler la pâte à pizza et tartiner l’ensemble de la pâte avec du Boursin. Découper le jambon blanc en lamelles et disposez les sur le boursin. Faites de même avec la mozza tranchée et les tomates cerises que vous aurez découpées en 2.
Enfournez 25 minutes à 200°C en surveillant la cuisson (mon four est un peu vieux donc ne pas hésitez à réduire de 5 minutes le temps de cuisson) et dégustez chaud avec une salade !

C’est l »heure du premier bilan ! :)

Deux semaines après l’annonce de l’opération Make a Change auquel je participe, c’est l’heure du premier bilan. Comme je l’expliquais dans mon premier article, mon but pour la rentrée et les 3 prochains mois est de me mettre à cuisiner mes repas plutôt que de tomber dans la facilité et de ne consommer que des plats surgelés ou tout prêts. Loin de moi l’idée de faire un régime, en effet je ne souhaite pas perdre de poids contrairement à ce que certaines ont pu penser en lisant mon premier article, j’ai juste envie d’apprendre à me faire à manger.

L’heure de ce premier bilan, c’est aussi l’occasion pour moi de pousser un coup de gueule. Depuis quelques temps, sur la blogo, je vois passer pas mal d’articles ou de tweets qui prônent la pratique du sport et l’arrêt de la malbouffe. On pourra me juger bornée, irresponsable, jalouse ou feignasse, mais perso ce phénomène me gêne. Comme si ne pas faire de sport ou ne pas manger des légumes à chaque repas était un crime. Oui, j’ai de la chance, malgré mon alimentation pas très saine (je l’avoue volontiers), je n’ai aucun souci de santé et j’ai un poids normal (je fais un bon 38 et cela ne me gêne absolument pas de ne pas faire du 36 ou de ne pas rentrer dans une taille 1). Pour ma part, j’aime la bonne bouffe, je n’hésite pas à me faire un bon resto entre copines ou avec mon copain quand l’occasion se présente, et je ne dirai jamais non à un bon morceau de fromage avec du vin ou à un gros gâteau au chocolat. Parce que pour moi, la nourriture et manger doit être synonyme de plaisir, pas de contrainte. Et que partager un bon repas avec les gens qu’on aime, il n’y a que ça de vrai :) J’insiste sur la nourriture car je ne suis pas sportive pour un sou et je l’admets volontiers ;)

Bref, après ce coup de gueule, revenons à mon expérience « Make A Change ».

Après deux semaines, je dois dire que globalement je suis satisfaite de moi. Je me suis fait de bons petits plats (dont vous trouverez les recettes en fin d’article) et même si j’ai un peu abusé des restaurants récemment (c’est ça d’avoir une vie sociale ^^), je suis surtout contente du fait que j’ai désormais des idées de plats et de recettes qui me viennent spontanément quand je fais les courses ou quand je suis en train de chercher quoi manger le soir. Alors certes pour le moment, je reste toujours dans mon régime alimentaire qui varie entre salades et junk food maison, parce que c’est comme ça, je suis accro à la pizza, aux burgers et aux plats pas très lights. Mais j’essaye aussi de cuisiner un peu plus avec des légumes, histoire d’apporter une touche de fraicheur et de vitamines à mes plats. Du côté du poids, je ne saurai vous dire si le fait de faire mes repas maison a changé quelque chose (je n’ai pas de balance) mais un plat maison me cale plus facilement qu’un plat surgelé en tout cas ! ;)

Tartines maison au cheddar, à la coppa et au guacamole

Ingrédients (pour 1 personne soit 2 tartines)

– 2 tranches de pain de mie complet

– 2 tranches de coppa

– 2 tranches de cheddar (Toastinettes La Vache qui Rit)

– Du guacamole

Sur une tranche de pain de mie complet, mettez d’abord la tranche de cheddar, puis une tranche de coppa et mettez un peu de guacamole par dessus. Mettez à chauffer au four pendant 10 minutes à 180°C et servez avec une petite salade.

Pizza chorizo, mozza, crème fraiche et champignons

 Ingrédients (pour 4 personnes) :

– 1 pâte à pizza toute prête

– Du chorizo doux

– 1 boule de mozzarella

– 1 pot de 20cl de crème fraiche légère mais épaisse

– Une petite boite de champignons de Paris

Faites préchauffer votre four à 200°. Pendant ce temps, étalez la pâte à pizza sur votre plaque de cuisson et nappez là avec la crème fraiche. Puis, coupez de fines tranches de chorizo et disposez les sur la crème fraîche.

Égouttez et rincez les champignons et placez les également sur la crème fraîche. Terminez par la mozza que vous aurez coupée en plusieurs morceaux et disposez les de façon à ce que la mozza recouvre l’ensemble de la pizza quand le fromage va fondre.

Mettez à cuire 20 minutes et servez bien chaud !

Gratin de pâtes au pesto et aux tomates cerises

Ingrédients (pour 1 personne)

– 3 poignées de coquillettes

– du pesto

– quelques tomates cerises

– du parmesan râpé

– du gruyère râpé

Faites cuire vos pâtes selon le temps indiqué sur le paquet (cuisson al dente). Pendant ce temps, mettez le four à préchauffer à 200°C.

Une fois les pâtes cuites, mettez les dans un petit plat à gratin, puis versez 3 cuillères à soupe de pesto. Mettez quelques tomates cerises dans le mélange puis recouvrez de parmesan et de gruyère râpé.

Mettez à cuire 10 minutes et servez bien chaud !

Dans deux semaines, on se retrouve pour un bilan au bout d’un mois, pour des nouvelles recettes et pour les Marseillaises, surveillez la page fan du blog car je vais procéder à un petit sondage dans les prochains jours ;)

Et si la rentrée était synonyme de changement ?

Je ne vous apprends rien, la rentrée comme le début d’année, c’est toujours la période où l’on se fixe des nouveaux objectifs, où l’on a envie de changements et de tout faire pour se sentir bien et débuter l’année d’une façon plus… sereine. Je suis le stéréotype de la fille qui prend toujours de bonnes résolutions mais qui ne les tient pas toujours, souvent par flemme, par manque de temps ou par manque de motivation. Mais voila, avec l’âge (on dirait que j’ai 70 ans quand j’écris ça ^^), je commence à me dire que de bonnes résolutions, ce n’est pas forcément des objectifs de malade à atteindre, c’est surtout une question de se fixer des objectifs en adéquation avec nos envies, ou nos attentes.

Et pour cette rentrée, mon envie, c’est d’enfin changer mon alimentation en essayant de cuisiner plus, et de moins dépenser mon PEL chez Picard en plats surgelés à réchauffer au micro-ondes. Cette envie, elle me vient de deux choses assez différentes : la première c’est que j’ai constaté que quand je fais l’effort de cuisiner, d’une part ça me détend (surtout après une longue journée de travail) et d’autre part, ça me permet de mieux apprécier ce qu’il y a dans mon assiette. La deuxième chose, c’est qu’avec l’âge, je vois bien que mon alimentation a base de junk food et de pâtes commence à laisser des traces sur ma silhouette, et même si je pense avoir un corps dans la moyenne (ni trop mince, ni trop gros), eh bien j’aimerai bien continuer à avoir cette silhouette sans pour autant manger que des cochonneries :)

Alors, voila, je me lance. Bien sûr, je ne dis pas que de temps en temps, je ne craquerai pas pour un bon vieux McDo ou pour un bo-bun Picard, mais je vais essayer de m’améliorer en cuisine et de prendre encore plus confiance en moi dans mes capacités de cuisinière (et purée, on part de loin, c’est moi qui vous le dit !).

Je ne vous cache pas que cette motivation, je l’ai eu aussi car j’ai pris part au programme Make A Change de la marque Special K. Ils m’ont en effet contacté il y a quelques semaines car au lieu de prôner la minceur (chose que je ne ferai jamais ici, je pars du principe que tant qu’une personne est bien dans son corps et en bonne santé, qu’on soit grosse, maigre ou normale, il n’y a pas de norme à imposer), la marque souhaite montrer aux femmes que l’on peut prendre soin de soi et avoir plus confiance en soi (aussi, ça joue) en se fixant un petit objectif à la rentrée. Adhérant totalement à cette philosophie, j’ai accepté de prendre part au programme, comme d’autres blogueuses et femmes.

Dans le cadre de ce programme, il va se passer deux choses : la première, c’est que toutes les deux semaines, je vous ferai un petit récap d’où j’en suis, comme une sorte de journal de bord mais avec, en plus, des petites recettes que j’aurai concocté afin de vous donner peut être des idées de repas. La deuxième chose, c’est que pour les lectrices marseillaises qui me suivent, je vous propose pour celles qui souhaitent aussi se fixer un petit objectif de changement en cette rentrée, de fonder une sorte de mini club et de se rencontrer une fois par mois autour d’un repas ou d’un verre sur Marseille pour faire le point et échanger sur notre expérience :)

Pour mes idées de recettes, je vais en priorité essayer d’en imaginer par moi-même et de piocher dans mes nombreux livres de cuisine qui envahissent ma cuisine, mais je vais aussi aller jeter un coup d’oeil sur le site Mon Special K où l’on peut créer des programmes personnalisés en fonction de ses objectifs pour avoir des idées de menus notamment :) Je vais aussi remplacer mes céréales habituelles (des Miel Pops, on repassera pour le côté diététique hein…) par des Special K, surtout qu’ils viennent de changer la recette et qu’au lieu des 2 céréales présentes, il y en a désormais 3 : riz, blé et orge. Il faut dire que cela faisait 30 ans que la marque n’avait pas changé sa formule, et même s’ils gardent précieusement leur recette, ces céréales ont toujours le même objectif : participer à un petit déjeuner complet et offrir une véritable source de 8 vitamines et de fibres.

On se donne rendez-vous dans deux semaines pour le premier retour et les premières recettes, en espérant sincèrement que cette initiative vous plaise et vous parle autant qu’à moi :)