A Better Me 2020 : semaine 17

coca citron

J’avoue que niveau cuisine, je tourne vraiment en rond. Je n’ai pas trop d’idées, et certains de mes goûts culinaires sont incompatibles avec ceux de mon copain. Résultat, comme je n’ai pas envie de faire deux repas différents, ça se complique un peu.

Lundi 27 avril

Je me réveille super tôt, vers 6h, en sursaut. Impossible de me rendormir, donc je me lève et je prends mon petit déjeuner vers 7h. Je travaille toute la mâtinée. Pour le déjeuner, je fais cuire des escalopes de dinde avec des potatoes.

Je passe une bonne partie de l’après-midi devant Netflix, et le soir, je dois avouer que je n’ai pas très faim. J’ai mal au ventre, je suis pas en grande forme. Résultat, je fais juste des coquillettes, que je n’arrive même pas à finir.

Mardi 28 avril

Je me réveille encore super tôt, vers 6h30. Je lis un bon moment et je me lève vers 8h. Je n’ai pas très faim donc je zappe le petit déjeuner.

Je travaille toute la mâtinée et pour le déjeuner, je n’ai vraiment pas d’idées. Ca commence un peu à me fatiguer, je dois dire ^^ Je prépare donc mon plat de la flemme avec ce qu’il y a dans le frigo : des lasagnes courgettes-carottes avec du poulet dedans.

Je travaille ensuite tout l’après-midi, et le soir, on décide de sortir des pizzas du congélateur. Parfait pour les soirs de flemme !

Mercredi 29 avril

Je me réveille cette fois-ci à mon heure habituelle, vers 8h. Je n’ai pas spécialement faim donc je me contente de prendre un grand mug de thé vert en guise de petit déjeuner.

Je travaille toute la matinée et je prépare un chili con carne pour le déjeuner. C’est la première fois et j’appréhende un peu ! Heureusement, avec mon multicuiseur, c’est plutôt facile. Et le résultat est au rendez-vous !

Je me prépare du thé vert pour l’après-midi, pour bien digérer le chili. Et je continue à travailler. Le soir, c’est restes : chili con carne pour mon copain, reste de lasagnes pour moi !

Jeudi 30 avril

J’ai un peu faim au réveil, donc ce sera yaourt végétal et muesli en guise de petit déjeuner. Je bosse toute la matinée, comme d’habitude vous allez me dire ^^

Pour le déjeuner, c’est cordon bleu et ratatouille mélangée à une poêlée d’haricots verts. Je file ensuite faire les courses dans l’après-midi.

Le soir, en manque d’inspiration, je prépare des croque-monsieur maison avec du pain de mie complet, du jambon et du cheddar.

Vendredi 1er Mai

Jour férié mais je suis censée bosser. La vie de freelance ^^Sauf que mon cerveau lui, a bien du mal à se mettre au boulot. J’arrive toutefois à travailler de 10h à 14h, avant de lâcher l’affaire.

Mon copain s’étant levé à presque 13h, il préfère prendre le petit déjeuner. Comme j’ai faim, je me prépare un sandwich au pain complet avec du blanc de dinde et du fromage frais de chèvre ainsi qu’un grand mug de thé vert.

Le soir, je prépare des gratins de pommes de terre et carottes, qu’on mange avec du jambon cru. C’est facile à préparer mais c’est super bon.

Samedi 2 Mai

SPM, fatigue, mal de tête… Je suis d’humeur un peu maussade en me levant. Je me prépare mon petit déjeuner devant la télé. Pour le déjeuner, je prépare des raviolis frais mais je n’ai pas super faim… Impossible de tout manger !

Le soir, après une bonne sieste, l’appétit et l’humeur plus joyeuse sont de retour. Je prépare donc des fajitas et on se régale !

Dimanche 3 mai

Comme tous les dimanches depuis le début du confinement, c’est journée régressive à gogo. Petit déjeuner en guise de déjeuner et pizzas le soir.

Je fais des pancakes pour le petit déjeuner et on se régale ^^ Avec du jus de pommes, des céréales et de la pâte à tartiner, c’est le petit déjeuner régressif mais délicieux du dimanche !

Suivre:
Amelie
Amelie

Blogueuse lifestyle à tendance feel good, je blogue depuis près de 10 ans !

Find me on: Web | Twitter | Instagram

8 Commentaires

  1. DreyJu
    4 mai 2020 / 14 h 14 min

    Je suis complètement d’accord avec toi, y’en a marre et je le ressens dans ma cuisine quand j’ouvre le frigo je n’ai qu’une envie c’est de le refermer grrrrr vivement la fin !!!

  2. cm
    5 mai 2020 / 11 h 11 min

    Coucou, pas moyen de te faire livrer un bon petit plat d’un restaurateur de La Rochelle ou de passer prendre un plat à emporter ? Cela pourrait peut-être te remonter le moral culinaire ;)
    Courage à tou-te-s, c’est bientôt fini (enfin on va dire, le confinement « dur »!)

    • Amelie
      Auteur
      5 mai 2020 / 12 h 23 min

      Coucou ! Si bien sûr, nous pouvons nous faire livrer ou prendre à emporter. Je dois juste faire un peu attention à mes dépenses en ce moment, vu la situation actuelle, le freelance n’est pas forcément une situation très chouette ;)

  3. Deborah
    5 mai 2020 / 17 h 26 min

    Hello, j’avais un peu aussi l’impression de tourner en rond point de vue repas. j’ai fait une liste de plats et quand je manque d’inspiration, je pioche dedans..
    En plus, si tu as un multicuiseur, à toi les plats qui se préparent tout seuls :-)

    • Amelie
      Auteur
      6 mai 2020 / 8 h 15 min

      Oui le multicuiseur permet d’avoir de nouvelles idées et de préparer des plats qui mijotent, c’est pas mal du tout :)

  4. 8 mai 2020 / 9 h 23 min

    Je vois que tu as testé le chili! ;-) alors avec ou sans chorizo?
    Pour ma part, j’ai tendance à faire des plats plutôt familiaux alors que je suis seule. Ça règle la question de ce que je vais manger pendant 2/3 jours ou alors je fais des barquettes que je mets au congélateur dans lequel je pioche les jours de flemme.
    J’ai testé ton gratin de gnocchis à l’aubergine et chorizo ainsi que les lasagnes, courgettes et jambon cru. Je me suis régalée!!

    • Amelie
      Auteur
      8 mai 2020 / 10 h 31 min

      Alors je l’ai fait sans parce que je n’avais plus de chorizo, mais la prochaine fois j’en mettrai ! ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.