Elle a la sauce bresilienne

Pour celles qui me suivent depuis peu, j’ai une licence LEA (langues étrangères appliquées) et plus précisément en anglais, espagnol et portugais du Brésil. LE diplôme génial non pas pour trouver du travail, mais plutôt pour lire les magazines de mode du monde entier! Me reste plus qu’à apprendre une langue asiatique et alors là, mon tour du monde des magazines sera complet! ^^

Bref, tout ça pour dire qu’en faisant ma lecture quasi quotidienne du Elle Brasil, je suis tombée sur une série de photos sublimes. Intitulée « Indispensaveis » (« Indispensables » en français), elle reprend les 9 pièces indispensables pour notre hiver. Comment ça, « notre hiver »? Eh ben oui, au Brésil c’est déjà l’automne! Mais ça ne m’empêche pas de partager ces jolies photos avec vous!

Et de vous apprendre des mots de portugais..On ne sait jamais, si vous envisagez une virée shopping au Brésil ou au Portugal! ^^

O vestido = la robe. Que l’on va porter dans des teintes claires, avec de préférence des manches et des coupes originales!

A renda = la dentelle. Pas fan de la dentelle? C’est dommage, on va encore en avoir cet hiver! Même si je suis pas fan de cette version bleue et que je la préfère en noir…

A saia longa = la jupe longue. Gardez vos jupes longues, elles vont encore nous servir cet hiver! A porter de façon glamour ou plus casual, selon l’humeur du jour!

O tricô : le tricot. Cet hiver, demandez à mamie de vous tricoter une petite laine! En poncho, en maxi-pull, avec des broderies..le pull sera de toutes les tenues!

A transparência = la transparence. Comme pour la dentelle, les jeux de transparence seront encore de la partie cet hiver! A petite ou à grande dose, selon votre degré d’audace…

O casaco = le manteau. Le manteau se la joue rétro cet hiver, et sera encore plus tendance si vous le choisissez en jaune! A oser, surtout si vous voulez mettre un peu de soleil dans le gris de l’hiver…!

A alfaiataria = le tailleur. Les coupes se font précises, comme sorties de chez le tailleur! On sort les pantalons bien coupés, on opte pour des habits élégants..Bref, on est chics!

A saia lapis de couro = la jupe crayon en cuir. On se la joue sexy mais chic cet hiver, en sortant notre jupe crayon en cuir!

O macacão = la salopette, la combinaison. Eh oui, tout comme la jupe longue, vous n’y échapperez pas cet hiver! On ressort ses combis, qu’on porte à la place des robes de soirées pour des looks chics mais confortables!

Alors, ça vous a plu cette leçon de mode à la brésilienne? Moi en tout cas, ça m’aura permis d’apprendre quelques mots de vocabulaire…Bref, j’allie l’utile à l’agréable comme on dit! ^^

Rendez-vous sur Hellocoton !

Suivre:
Amelie
Amelie

Blogueuse lifestyle à tendance feel good, je blogue depuis près de 10 ans !

Find me on: Web | Twitter | Instagram

32 Commentaires

  1. 4 mai 2011 / 11 h 53 min

    Oh. Tiens tu as fais une licence LEA ?! Je voudrais me lancer dans une double licence l’année prochaine, justement Culture et Communication ET LEA. Pourrais-tu m’en dire plus sur les cours ? Et j’ai une autre question aussi : Est-ce qu’à la fin de la licence, tu es capable de parler couramment trois langues ?
    Visiblement tu ne t’en sors pas trop mal puisque tu lis des magazines étrangers mais peut être que tu avais des prédispositions ou je ne sais pas.
    Je n’ai aucune difficulté avec l’anglais par contre l’allemand, c’est une autre histoire…

    Enfin bonne continuation.
    Original ton article j’aime bien, et maintenant je connais trois mots en portugais brésilien ;)
    A bientot.

    • 4 mai 2011 / 15 h 14 min

      Alors, je vais être honnête avec toi : non je ne suis pas sortie trilingue de ma licence, tout comme mes camarades. Les cours portaient surtout sur un aspect économique, avec beaucoup de lecture de texte et un peu de pratique. Résultat, même si je suis complètement capable de parler anglais, mon espagnol et mon portugais laissent à désirer. Je comprends ces deux langues mais j’ai beaucoup de mal à m’exprimer, car on a plus travaillé la compréhension que la pratique : traduction de textes, lectures de textes économiques, civilisation…

      Après, moi j’ai fait une licence LEA qui est donc clairement tournée vers l’import-export. Peut-être qu’en abordant un aspect « Communication », si c’est ce que tu veux faire, je te dis de foncer plus dans cette branche là. Les études de LEA ne sont pas faites pour apprendre une langue, elles sont plus faites pour adapter tes connaissances linguistiques à un domaine particulier.

      Concernant mes capacités, je suis bilingue (ou presque en anglais) depuis des années. Et j’avoue, j’ai une facilité à apprendre les langues, ce qui n’est pas négligeable.

      A la limite, je te conseille de privilégier la licence de comm’ et de prendre des cours de langues à coté, en institut de langues par exemple. Et si tu n’as pas les moyens, utilise ma méthode : utilisation abusive de la VOST pour les séries et films, et participation active à des forums étrangers. C’est dur au début, mais ça paiera plus qu’une licence LEA ;)

  2. 4 mai 2011 / 11 h 54 min

    moi je suis absolument fan de dentelle et de la dentelle comme ça en turquoise c’est très rock n’roll !! j’adore !

    • 4 mai 2011 / 15 h 15 min

      J’ai du mal avec le bleu turquoise en temps normal, donc là c’est vrai qu’en dentelle, ça passe pas trop…

    • 4 mai 2011 / 15 h 15 min

      Je suis d’accord avec toi! La coupe est parfaite, mais alors les autres fringues, non merci ;) Ou pas toutes ensembles! lol

  3. cha'
    4 mai 2011 / 12 h 22 min

    Moi j’aime bien la première robe :)

    • 4 mai 2011 / 15 h 17 min

      Elle est super originale! C’est la mode brésilienne ^^ Tu devrais aller rue Paradis, rien que pour le plaisir des yeux…y’a un magasin de créateurs brésiliens avec des pièces uniques (donc je te dis pas le prix…) mais wow!

  4. 4 mai 2011 / 12 h 24 min

    joli joli! excellent d’être polyglotte:)

    • 4 mai 2011 / 15 h 17 min

      Oh ouiiii! :) Même si ça me permet pas d’avoir un boulot, au moins ça sert à quelque chose! lol

    • 4 mai 2011 / 15 h 19 min

      Je pense qu’il y a les deux. Car sur les photos avec le poncho, ses jambes ont une forme bizarre…et après, sur d’autres photos, elle a l’air mieux (comme la noir et blanc avec le haut transparent).

      Après, pour jeter un coup d’oeil souvent à tous ces magazines de mode, malheureusement on n’est pas prets de voir une fille dite « normale »…

      Bisous

  5. 4 mai 2011 / 12 h 30 min

    Joli billet !
    Il y a certaines différences de vocabulaire entre le portugais du Brésil et le portugais du Portugal :
    – jupe longue : saia comprida
    – un pull : uma camisola de malha ( em tricô quand c’est fait main )
    – le tailleur : o fato ( de saia si c’est avec une jupe )
    – la combinaison : o macaco ( ce qui signifie aussi un singe )
    Bisous ! ;-)

    • 4 mai 2011 / 15 h 19 min

      Oulala, je prends note mais m’embrouille pas lol Déjà que les profs ralaient parce qu’on avait des dictionnaires portugais du Portugal et pas du Brésil :D Mais je prends note si un jour je passe par Lisbõa! :)

      Bisous

  6. 4 mai 2011 / 13 h 55 min

    Pareil que Anne, le mannequin me choque! Dans le sens ou, on a les mêmes chez nous et ils veulent toutes nous formater dans le monde, et de la meme manière! Bravo lol Je pensais que les mannequins blancs c’était qu’en Europe lol je vais me faire baffer pour ce que je viens de dire… Mais dans le sens ou on essaye de « t’approprier » une mode pour que tu puisses t’y reconnaître dedans, et les brésiliennes n’étant pas blanches, j’ai un peu du mal à penser que les brésiliennes puissent se sentir, se ressentir dans cette série de photo. ça n’a rien de raciste ou quoi, j’espère que tu le comprendras et tes lectrices aussi, mais je pense que choisir un mannequin de la couleur de peau « principale » d’un pays favorise le sentiment que « moi je peux porter ça aussi bien qu’elle » lol
    En même temps, choisir toutes les couleurs de peau c’est très bien, je ne crache pas du tout la dessus =)
    A côté de ça, je suis aussi déçue par le fait qu’ailleurs, sur un autre continent, ben c’est la même chose que chez nous… Je pensais que la mode s’adaptait aux cultures, aux histoires etc… Je comprends donc que la mode est la même partout dans le monde, c’est triste je trouve! Oui, je tombe de haut!
    Merci pour cet article Amélie, original et qui change, ça fait du bien de voir ce qu’il se passe ailleurs et de découvrir d’autres façons de promouvoir la mode et les tendances!
    Bisous ma belle!

    • 4 mai 2011 / 15 h 27 min

      Moi aussi, avant de faire LEA, je pensais que toutes les brésiliennes (et brésiliens) étaient mats de peau. Eh bien non! :) En fait, dans le Sudeste (le Sud du Brésil), la population est en majorité blanche et très européenne car cela est dû au colonialisme. Beaucoup d’Allemands ont colonisé le Brésil, ce qui fait que c’est un peu comme en Afrique du Sud où il y a un fort métissage. Ainsi, au Brésil, tu auras forcément des gens mats (origines amérindiennes), mais aussi des types plus européens. Et puis, le Brésil a aussi été en partie « construit » par les Portugais et cela a favorisé aussi le métissage. C’est comme ça que moi, j’ai eu des profs brésiliens à la fac qui ressemblaient tout à fait à des européens : blancs de peau, les cheveux blonds ou bruns, les yeux verts…

      Ca c’était la partie « ethnique » lol Pour la maigreur, comme je disais à Anne, je pense que oui, la mannequin est déjà bien maigre de base, mais ils ont dû abuser de Photoshop également car les proportions sont assez peu respectées..Genre ses jambes sur la photo avec le poncho qui ont une forme très très bizarre..

      Bref, tout ça pour dire que malheureusement, que ce soit dans n’importe quel pays, on est pas encore prêts à voir une fille normale poser pour un magazine. Et que vu les déclarations de certains designers, ce n’est pas prêt de changer non plus, pour notre plus grand désespoir…

      Bisous!

      ps : wow, moi aussi je me suis lachée niveau pavé! lol

      • Emelie
        4 mai 2011 / 18 h 53 min

        Oui je pensais quelles étaient métisses moi ;)

        En tout ça fait plaisir de voir la mode a travers le monde! Bisous ma belle ^^

        • 4 mai 2011 / 18 h 56 min

          T’inquiètes, moi aussi quand j’ai commencé à faire LEA et que ma première prof brésilienne est arrivée blonde aux yeux verts et avec un nom à consonnance allemande, je me suis demandé si je m’étais pas plantée de cours lol Mais non, toute la clé est dans l’histoire du pays…et c’est plutôt sympa tout compte fait ce métissage :)

          Bisous!!

  7. 4 mai 2011 / 14 h 33 min

    Comme plusieurs, je suis choquée. Désolée, les photos ne m’apparaissent pas belles du tout car la maigreur du mannequin est effrayante..

    Bravo pour cette licence LEA, c’est très dur en plus !
    Bisous

    http://lapenderiedelucie.blogspot.com/

    • 4 mai 2011 / 15 h 28 min

      Moi, j’aime surtout les photos en noir et blanc. J’ai peut être été maladroite en disant que je trouvais les photos sublimes, mais je parlais plus de l’aspect photo que du corps de cette mannequin qui, devant déjà être maigre d’origine, s’est sûrement fait photoshopper en plus :/

      Bisous!

  8. 4 mai 2011 / 15 h 57 min

    C’est original! Bon,je pense que il y a pleins de trucs que j’aurais du mal à me porter… En tout cas,c’est super original comme article!! Et j’ai pu apprendre des petits trucs en plus!:D
    Bisous ma belle,
    Lune

    • 4 mai 2011 / 18 h 03 min

      Oh t’inquiètes, c’est pareil pour moi, mais je trouvais ça sympa de prendre une petite leçon de mode brésilienne :)

      Bisous

  9. 4 mai 2011 / 15 h 57 min

    Salut! Je bosse pour Magnolia et moi aussi je fais une licence LEA anglais/port. et on adore cet article lol ! On tenait juste à le faire savoir =)

  10. 4 mai 2011 / 18 h 29 min

    Super sympa ton article ça change un peu :D Mais j’aime bien tout le reste que tu écris aussi hein, ne te méprends pas :D
    Les photos sont très belles. Mais par contre, je suis nulle pour voir quand c’est photoshopé ou pas. Bon, bien sûr, je sais que le grain de peau est lissé à mort limite à faire plastique. Mais pour la photo avec le poncho, je vois pas bien. Peut-être le tibia très long.
    Quand j’étais petite, jusqu’à mes 8-9 ans, j’allais plusieurs fois dans l’année au Portugal. D’après ma mère, je savais parler quelques mots. Dommage que je ne m’en souvienne plus :(
    Bisous!!

    • 4 mai 2011 / 19 h 54 min

      Oui, je trouve ses jambes assez bizarres et le grain de peau est pas trop naturel…mais c’est malheureusement le lot de pas mal de photos de mode! :/

      Bisous!

  11. 4 mai 2011 / 21 h 04 min

    J’adorerais apprendre le portugais (chose à part)

  12. 4 mai 2011 / 21 h 25 min

    Oui, il y a une guéguerre entre les portugais et les brésiliens par rapport à la langue ! Je te rassure : on se comprend, néanmoins, très bien ! Bon, les gens du nordeste ( du Brésil ) sont plus difficiles à comprendre même pour les gens de São Paulo ou Rio de Janeiro !
    Moi, j’ai du mal avec la rapidité et l’accent des gens du nord du Portugal ( je suis obligée de faire des efforts ). Pareil avec certains petits vieux andalous ( en Espagne ) ! Et pourtant le portugais et l’espagnol sont des langues que je parle depuis mon enfance !
    Par moments, j’ai l’impression d’être un remake des ch’tis ( la scène de l’arrivée du directeur d’agence à Armentières ) ! Lol ! ;-)

  13. 9 mai 2011 / 13 h 06 min

    J’ai aimé votre blog, et j’ai aimé vous voulez apprendre la langue portugaise, je suis brésilien, je suis fier de ma nation!
    Post Parfait!
    Kisses Christiellen

    • 9 mai 2011 / 18 h 07 min

      ooooh obrigado mais eu falou português um pouco! Tem um blog? :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.