Pour ceux du fond qui n’auraient pas suivi – car on m’a encore posée la question il y a quelques jours sur mon Instagram – je suis célibataire depuis le mois d’Août dernier.

Après une relation de presque 5 ans, elle-même précédée par une relation d’une longueur équivalente, me voilà à 32 ans célibataire et de retour dans ma ville natale. C’est un sujet que j’ai notamment abordé en interview chez Devenir Adulte, il y a quelques jours.

A la lecture de ces lignes, on doit se dire que c’est un peu triste tout ça. A vrai dire, non. Je prends ces changements de vie comme le destin, et je me dis que ça devait arriver. Je ne peux pas changer le passé mais j’ai au moins la capacité à faire évoluer mon avenir comme je l’entends.

Depuis ma rupture, je n’ai rencontré personne. Certes, ça fait 6 mois et c’est peu dans une vie, mais contrairement à ma précédente rupture où j’avais eu quelques petites histoires après, là rien du tout. Le néant. Le vide.

Et pourtant ce n’est pas faute d’avoir une vie sociale, et de sortir entre amies. Avec ma meilleure amie, on est quand même jeunes, bon esprit, jolies et pourtant, à part attirer les relous en soirée (que je me fais un plaisir d’envoyer voir ailleurs si j’y suis), rien du tout.

CÉLIBATAIRE A 30 ANS

Il y a quelques semaines, ma meilleure amie m’a suggéré de m’inscrire sur des applis de rencontre. Autant je suis quelqu’un d’hyper connectée par rapport au blog et à mon activité professionnelle, autant pour les rencontres, je trouve qu’il n’y a rien de mieux que le réel.

Mais bon, vu que dans les bars et autres lieux où l’on peut sortir, les mecs de notre âge ne semblent pas dotés de la parole & du sens de la communication, je me suis dit « allez, je m’inscris, on verra bien ».

Clairement, je me vois mal rencontrer quelqu’un en passant par ces applis.

Et pourtant je n’y suis pas forcément dans l’optique de rencontrer l’homme de ma vie (qui d’ailleurs, je pense n’existe pas ^^ Ah oui, j’ai une vision assez pessimiste du couple, je pense qu’on ne peut pas rester toute sa vie avec la même personne aujourd’hui, parce que les gens se séparent plus facilement. C’est en partie ce qui m’a valu ma dernière rupture… Je méditerai la prochaine fois ^^). J’y suis plutôt pour rencontrer de nouvelles têtes, et laisser faire le destin. Ou même me faire de nouveaux amis, tout simplement.

Mon bilan à l’heure actuelle

  • rencontres : 0
  • papotages : 3 avec qui on est allés plus loin en terme de conversation que « slt ça va ? »
  • Relous : j’ai arrêté de les compter

Entre les mecs qui sont là juste pour tirer leur coup (appelons un chat un chat), ceux qui sont de passage, ceux qui abusent des filtres snapchat, ceux qui matchent mais ne parlent pas… Eh bien je vous le dis, y’a de quoi se décourager et surtout perdre foi en l’espèce humaine. Ma meilleure amie a même eu quelques pépites, genre le mec d’une trentaine d’années qui lui a balancé en guise de message d’approche « raclette ou levrette ? ». Non, mais le mec a la trentaine et c’est tout ce qui lui vient à l’esprit !

CÉLIBATAIRE A 30 ANS

Mais pourquoi pas rencontrer quelqu’un hors appli ?

Je m’auto-pose la question, parce que je sens que je vais l’avoir plusieurs fois ^^ Il se trouve qu’à l’heure actuelle, plusieurs critères rentrent en jeu, qui peuvent expliquer la galère que je rencontre à ne serait-ce que échanger avec une personne du sexe opposé.

  • Je travaille en freelance, ce qui veut dire que je passe le plus clair de mon temps chez moi. Donc pas de collègue de bureau.
  • Ici, à La Rochelle, les gens sont beaucoup moins communicatifs que dans le Sud. Autant à Marseille je pouvais me retrouver à discuter facilement avec la table d’à côté ou dans les magasins, autant ici les gens sont bien moins à même de communiquer, sauf si on se connait déjà…
  • J’ai 32 ans. Dans la tête des mecs, je suis à l’âge où je vais les saouler pour me marier et avoir des mômes. Et pourtant, ce n’est pas du tout dans mes projets ! Ils ne savent pas ce qu’ils ratent, haha ;)
  • Je ne cherche pas non plus un plan Q. Ce n’est pas parce que je ne veux ni enfant ni mariage que j’ai envie juste de m’amuser.

Tous ces petits critères là, ces petites choses du quotidien, font que je ne sais pas trop comment je vais pouvoir rencontrer quelqu’un facilement. Je me dis qu’avec un peu de chance, je ne terminerai pas cette année 2019 seule avec des chats, mais c’est bien parti pour ! ;)

Je ne sais pas s’il y a des célibataires qui me lisent ici (non ce n’est pas un appel ^^), mais je pense faire quelques articles sur le sujet, si ça vous intéresse. Au moins, pour ceux et celles qui sont déjà en couple, ça vous permettra de juger de la chance que vous avez, à ne pas galérer à rencontrer des gens en 2019 ! ^^

CÉLIBATAIRE A 30 ANS
Author

Blogueuse lifestyle à tendance feel good, je blogue depuis près de 10 ans !

61 Comments

  1. Isabelle Thierens Reply

    Niveau appli, je déconseille vivement Tinder et je conseillerais plutôt Adopte un Mec. Sinon d’expérience si tu préféres le réel comme j’en parlais dans mon tweet les hommes ne draguent plus trop en bar ou dans la rue … mais tu peux essayer de te mettre dans des clubs / assos rochelais pour faire des rencontres. Ca ne peut qu’aider, ca permet d’élargir son cercle d’amis et connaissances qui t’en feront rencontrer de nouvelles etc
    Aie confiaaaaaaaaaaaaaaance

    • Alors, honnêtement Adopte ne me tente pas du tout. Même si c’est une appli qui existe depuis des années, ça ne m’attire pas :)

  2. Salut Amélie,
    décidément j’adore tes articles « perso » ! Alors, même si je ne suis pas concernée par la situation actuellement, j’ai vécu la même il y a quelques années … et oui c’est dur de rencontrer du monde ! Mais comme toi, je pense qu’il faut laisser faire le naturel … les applis tu as tellement peu de chances de tomber sur un « bon » !
    Par contre, t’inscrire dans tes activités pourra peut être faire évoluer ton cercle, tu parlais de vouloir faire du sport ;) yoga, pilate, salle, etc autant de nouveaux lieux pour de nouveaux gens ;)
    Bon courage, tu es une belle personne, tu trouveras quelqu’un :)
    (au pire, ya des émissions … mariés au premier regard, l’amour dans le pré, etc !!!!!! #joke of course )

    • Haha non, les émissions, je préfère les livetweeter qu’être dedans ^^
      Pour le fait de m’inscrire à des activités, oui je pense que ça aide à élargir le cercle des connaissances, et je pense que je vais faire ça. Déjà, c’est plus concret qu’une appli, et plus sympa aussi ! :)

  3. Coucou ! Comme toi j’étais célibataire à 32 ans. Et depuis quelques années d’ailleurs…
    Ma meilleure amie m’a inscrite sur Once, appli qu’elle avait testé et qu’elle trouvait sympa. J’avoue que oui, c’est l seule ou j’ai parlé plus à des mecs « normaux » qu’à des relous.
    Comme toi aussi impossible de rencontrer quelqu’un IRL. Je me suis vue finir ma vie avec mes chats même. Et puis il est arrivé. Par cette appli. Aujourd’hui ça fait plus d’un an que je suis avec.
    Il faut avoir confiance en soi et tenter le coup ^^ Après tout, tout est possible
    Je te souhaite en tout cas de trouver quelqu’un de bien, ami ou plus avec qui tu pourras passer du bon temps.

    • Alors, on a regardé Once avec ma meilleure amie et on a pas du tout compris le principe :D Un ami m’a aussi parlé de Fruits, j’ai pas encore testé ^^

      C’est chouette en tout cas que tu aies rencontré quelqu’un grâce à l’appli ! Je vous souhaite beaucoup de bonheur ! :)

      • J’ai mis du temps à capter le principe aussi je te rassure lol
        Merci c’est gentil ^^
        J’espère que tu trouveras chaussures à ton pieds aussi, sur le net ou pas ;)

  4. Coucou ! Vraiment j’adore tes articles perso on en apprend plus sur toi et là pour le coup je me sens moins seule en lisant tes lignes !
    J’ai 30 ans dans quelques mois et je suis célibataire aussi et je me demande comment je vais rencontrer quelqu’un ! J’ai l’impression, je sais pas trop comment expliquer que j’ai loupé quelque chose et que du coup c’est trop tard ! Je me dis que je devrais chercher un peu plus ou que si j’avais continué à parler à certains mecs je serais en couple à l’heure qu’il est haha je me pose mille questions ! Et comme toi j’en viens à me demander mais comment je vais rencontrer quelqu’un, j’ai l’impression que tout le monde est casé, que j’ai loupé mon tour !
    C’est hyper bizarre comme sensation lol mais je désespère pas hein, il est là je le sais, juste hyper hyper bien caché pour le moment

    • Coucou Claire !

      Alors rassures toi, non tu n’as rien loupé & ce n’est pas trop tard ;)
      On est juste dans une période où plusieurs choses rentrent en jeu : les gens commencent à se caser/fonder une famille, on rencontre moins facilement des gens (même pour devenir amis), et on est dans une société de plus en plus individualiste aussi.

      Tu as bien raison de ne pas désespérer, je suis sûre que tu rencontreras quelqu’un de bien. Ne t’inquiètes pas ;)

  5. Les sites et apps de rencontre sont un repaire géant de relous ! J’ai expérimenté Adopte un mec, Ok Cupid et Tinder (oui quand même ^^), en faisant de gros tris, j’ai quand même fait quelques rencontres sympas, certains sont devenus des amis et puis quelques relations de plusieurs semaines – mois. Et à ma grande surprise, j’ai rencontré sur Tinder mon compagnon actuel, deux enfants/un chien/une maison plus tard, ça fera 5ans que nous sommes ensemble cette année alors qu’à la base on s’est rencontré juste pour “s’amuser” :D
    En tout cas c’est sympa ce genre d’article, j’aime bien ;)

    • Oui je l’utilise aussi pour rencontrer des gens, aussi dans une simple optique amicale :)
      C’est top en tout cas que tu aies rencontré ton compagnon actuel sur ce genre d’applis, et que ça se passe super bien ! Tous mes voeux de bonheur à vous deux ;)

  6. Coucou Amélie ! J’adore tes articles et ton instagram !!
    Et je me reconnais tellement dans ton article. J’étais comme toi.. Célibataire à 31 ans .. Je voulais rencontrer quelqu’un dans la « vraie vie » et dans mon environnement je ne rencontrais personne… Je me suis donc lancée sur les sites… Après plusieurs boulets, j’ai rencontré mon chéri et ça fait 1 an et demi qu’on est ensemble ! Donc on peut encore rencontrer des gens bien sur les sites ;)
    Je suis sûre que tu ne finiras pas l’année 2019 seule…!
    Belle semaine

    • Merci Olivia ! :)

      Et tu as bien raison, il y a quand même des gens bien sur ces applis et pas que des boulets ! C’est chouette en tout cas que tu aies rencontré ton chéri dessus ;)

  7. Hello ! Ça fait du bien de lire ce genre d’article aussi, je trouve qu’on parle pas assez de la difficulté de rencontrer quelqu’un, mais même des amis en fait. Une fois que tu sors du ton parcours scolaire, ça devient un peu plus compliqué ! J’ai 26 ans et pffiouuu. Pourtant j’ai plutôt des facilités à parler à des gens dans les bars, mais personne n’ose aller plus loin . J’ai même déjà filé mon numéro (parce qu’au pire on s’en fou ‍♀️) et bien ça a jamais accroché par SMS haha alors je ne te parle même pas de tinder & CO haha. D’ailleurs j’ai faillis rencontrer un mec d’happn (franchement j’avais aucune envie particulière), mais le mec arrivé le jour J ne répondait plus à mes messages… Alors qu’on parlait bien juste avant (et qu’il avait lu mes messages.). Je sais pas il a pri peur ‍♀️‍♀️ alors que ça va hein, y avait aucun objectif. Au pire on s’entendait bien et sans plus et on serait resté pote, ou plus. Ou ça aurait rien donné et on aurait juste bu un café et on se serait plus jamais vu. ‍♀️‍♀️‍♀️. Du coup je me méfie maintenant et j’aime pas trop déballée ma vie à des inconnus sur les sites de rencontre…

    • Haha le coup du mec avec qui tu parles super bien et du jour au lendemain, plus de news, j’ai eu aussi. Première fois de ma vie que je me suis fait ghoster :D

  8. Et le pire c’est que ça ne va pas en s’arrangeant avec les années au niveau « relou-itude ». Ma voisine de 80 ans est sur « disons demain » j’hallucine quand je vois les messages qu’elle reçoit ! Du style « souhaitez-vous m’offrir votre petite fleur » … Certes c’est déjà mieux que « raclette ou levrette » mais bon …
    Courage Amélie <3

      • Ha ben ils doivent encore se dire que ça peut marcher, sur un malentendu … Moi aussi je pensais qu’à leur âge ça serait « je te fais la cour à l’ancienne, allons au restaurant, allons danser » mais en fait non, ils sont cash et veulent clairement du Q eux aussi

  9. Une de mes copines fraichement célibataire est sur Adopte un mec et c’est une bonne surprise pour elle. Pour l’instant, elle a fait des rencontres sympas, qui ne mènent pas forcément à grand chose mais qui lui ont permis de passer de bonnes soirées.
    Et sinon, écris à François ^^ #reloue

    • Mais oui, rien que ça, aller boire un verre et passer une bonne soirée, c’est galère !

      Je vais finir par écrire à François, il a intérêt à me choisir pour que tu puisses me voir dans ta télé !

  10. Ah là là mais je partage tellement ton avis ! Moi je suis rentré dans le Sud avec mon ex 6 mois après on a rompu et depuis j’ai eu énormément de mal à rencontrer du monde et à faire des nouvelles rencontres amoureuses donc la galère tinder j’aime pas adopt c’est pas terrible.. et mise à part des mecs relou et qui cherchent que des plans cul je trouve rien d’autre! Du coup j’ai décidé de passer par on va Sortir.com histoire de rencontrer du monde; pas forcément un mec mais au moins des nouvelles personnes! Et peut-être pourquoi pas je rencontrerai un mec par là!

    • Oui mon article au final parle surtout des rencontres en général, même si évidemment mon questionnement principal reste de rencontrer des mecs :) Mais oui, comme tu le dis, si déjà on arrive à rencontre de nouvelles personnes, peut-être qu’on pourra rencontrer quelqu’un de façon plus naturelle :)

  11. Coucou Amélie
    Si j’ai bien appris une chose c’est de laisser la vie faire les choses et de profiter principalement des choses et des personnes qui nous entourent.
    J’ai 36 ans. J’ai toujours eu des petites histoires et pour les 3/4 pas vraiment rose. J’ai essayé des sites de rencontre mais sans intérêt. Pendant longtemps je me suis laissée mettre la pression par mon entourage et ça me rendait malheureuse. Et un jour j’en ai eu assez. Je me suis rendue compte que j’avais une vie bien remplie et que l’essentiel était ma famille et mes ami(e)s. Quand on me demande si je ne suis pas triste d’être seule, je réponds non et le fait que je sois heureuse les rassure. Et puis je préfère être seule que mal accompagnée suite à ma dernière expérience. Bref je ne cherche personne et je profite de la vie … jusqu’au jour où un type bien est venu me parler sur instagram (alors que pour moi c’est un site de partage et non de drague). On avait un truc en commun. On a accroché et tout s’est fait naturellement. Quand on dit qu’il ne faut pas chercher, c’est vrai. Je suis restée plusieurs années seule mais cela a été bénéfique.
    Fais confiance à la vie. Cela arrivera quand tu t’y attendras le moins (j’ai l’impression de parler comme une grand-mère)

    • Merci pour ton témoignage Bertille :)
      Perso, je pense déjà être dans cet état d’esprit là, à profiter déjà des gens qui m’entourent et de ma vie de célibataire. Je ne force pas le destin, je me dis que ça arrivera quand ça arrivera, mais ne serait-ce que rencontrer de nouvelles têtes serait chouette (sans arrière pensée, juste pour faire de nouvelles connaissances) :)

  12. Célibataire depuis 4 mois préseeeente ! Après 8 ans et demi de relation je me sens vide. Aucune rencontre mais pas forcément la tête prête aussi. Et pareil je me demande bien comment rencontrer qqn de vrai sans passer par la case appli. Je vais à la salle mais c’est pas l’endroit où t’es le plus sexy sur terre. Et puis j’y vais pour me défouler je ne prends peut etre pas suffisamment le temps de regarder les petites têtes qui se trouvent à coté de moi. On vit dans un monde où l’on est connecté et on parle à des inconnus (comme là) mais on ne parle pas aux vrais gens en face de nous… bon courage !!

    • Eh oui, désormais c’est plus facile de parler à son téléphone qu’à des vrais gens, dans la vraie vie :/

  13. Au pire dans 3/5 ans ils seront tous divorcé et friand de nouvelle rencontre #patience . Puis c’est quand on cherche le moin qu’on tombe dessus … oui oui c’est chiant mais vrai . Après aujourd’hui il y a un vrai problème dans la société c’est de plus en plus dur de trouver des amis ou un cheri , tellement de monde étroit d’esprit… en tout cas en France … sous les tropiques ont est beaucoup plus détendu du string :P . Courage

    • « Au pire dans 3/5 ans ils seront tous divorcé et friand de nouvelle rencontre #patience »

      Euuuh… comment dire ? Non merci :D Je n’ai pas envie d’être un lot de consolation, et encore mois d’attendre 4 à 5 ans pour rencontrer ce genre de personnes ;)

  14. En effet c’est pas simple, et puis je trouve que la trentaine c’est pas évident pour sortir et rencontrer du monde. On arrive à un âge où beaucoup ont des enfants et sont mariés. À une époque j’ai testé les sites de rencontre (adopte un mec) et c’est là où j’ai rencontré mon ex avec qui je suis restée 5ans. Et effectivement il y en avait des mecs relous entre ceux qui sont pas nets dans leur tête et ceux qui veulent du cul… C’est LOURD. Mon copain actuel je l’ai rencontré à mon travail. Par contre, si on devait se séparer je ne chercherai pas quelqu’un sur internet. Terminé les sites ça m’avait trop écœuré. J’ai une copine qui a rencontré son chéri sur OVS (on va sortir). A la base elle cherchait juste des personnes pour sortir et hop elle a rencontré son homme). Faut pas désespérer tu vas rencontrer un homme super c’est sur. Parfois des amis d’amis ça marche bien ça aussi ;)

  15. 32 ans, célibataire, et même constat que toi. Je tente régulièrement les applis, pour les désinstaller quelques jours après. J’ai pourtant eu, dans le passé, de chouettes rencontres dessus, mais aujourd’hui je ne m’y retrouve plus.
    C’est pas l’âge le plus simple, je pense, pour faire des rencontres, mais bon, je ne finirai peut-être pas seule avec mon chien. Enfin j’espère ! :D

    • Effectivement, on est pas dans l’âge le plus simple; mais je suis sûre qu’on trouvera toutes les deux ;)

  16. Coucou ! J’ai beaucoup aimé ton article, je m’y retrouve beaucoup même si je vais avoir 25 ans cette année. Je suis restée 2 ans et demi avec qqun et ça s est fini parce qu’aujourd’hui « On jete au lieu de réparer ». Je vois bien que dans notre société c’est compliqué de rencontrer qqun… Donc j’ai décidé d’être seule cette année, me focaliser sur moi.
    Je t’envoie plein de bonnes ondes, j’espère que tu trouveras quelqu’un qui te correspond ! ;)

    • Merci Sandy ! Effectivement, on raisonne souvent comme ça désormais. Perso, je pense utiliser aussi cette période pour me focaliser sur moi, mais je laisse la porte ouverte, on ne sait jamais :)

      Je t’envoie aussi plein de bonnes ondes, tu le mérites ! <3

  17. coucou Q’aurais pu écrire la même chose il y a 8 ans après une rupture. Beaucoup de sorties entre amis mais peu de reoncontres, les amis de mes amis étaient déjà casés, je travaille dans un milieu essentiellement féminin… bref j’avais une vie sociale bien remplie mais rien de rien niveau vue sentimebtale. un jour je me suis inscrite sur meetic. pas pour rencontrer l’homme de ma vie mais pour ouvrir les horizons. j’ai rencontré des tocards, envoyé bouler des relous. Mais un jour j’ai fait LA rencontre ! 8 ans que ça dure, 2 enfants (`alors que je ne voulais surtout pas entendre parler d’enfants), une maison un chien. Je te souhaite la même chose si c’est ce que tu désires. Pour info j’avais 26 ans.

    • Ah oui, je crois qu’il faut en envoyer bouler quelques-uns avant de trouver des mecs plus fréquentables ou LA rencontre comme tu dis ! Même si pour le coup, LA rencontre, j’y crois plus vraiment :/

  18. Hello :) alors ici pas célibataire après une longue relation je suis tombée sur ce garçon que j’espère naïvement sûrement être le bon mais changement de ville depuis 3 mois bientôt 4 … et je n’arrive pas à me faire des amis tout au moins meme’ des rencontres … j’ai peu d’amies dans ma ville d’origine mais ici … rien c’est dur pourtant je suis dans une grande ville du sud …

    • Après je crois que c’est une question sociétale aussi. On est dans une société hyper individualiste, où tout le monde tend de plus en plus à se regarder le nombril plutôt que de parler aux gens autour de soi :/

  19. Coucou!
    Je suis totalement d’accord avec toi ! J’ai 32 ans et je suis célibataire. Je me retrouve donc parfaitement dans ton article. On a passé l’âge de faire des rencontres en boîtes et à mon boulot nous ne sommes que des femmes. On se retrouve donc un peu coincée surtout qu’on a tendance à faire un peu peur aux mecs car à force de vivre seule on devient indépendante et on ne pleure pas dês qu’il fut planter un clou.
    J’ai testé les applis de rencontre mais je n’aime pas le côté virtuel. J’aime avoir les personnes en face de moi pour pouvoir voir les expressions du visage et ressentir un feeling qui ne pour moi ne peut pas avoir lieu derrière un écran. Et puis la question c’est surtout est-il sincère ou a-t-il plusieurs meufs sous le coude…
    Bref le célibat c’est galère à notre époque parce qu’on se pose sûrement plus de questions qu’au temps de nos grands-parents et qu’on aime avoir le choix d’avoir le choix.

    Bisous.

    • Mais je suis tellement d’accord avec ton commentaire, à vrai dire j’aurai pu écrire exactement la même chose ;)

  20. Hello, je viens de découvrir ton blog et je suis tombée sur ton article. Je partage totalement ton avis, j’ai 26 ans, retour d’expatriation, vie active, nouvelle ville etc. et honnêtement pas facile rencontrer quelqu’un. Les applications de rencontre sont décourageante/blasante (raye la notion inutile).
    Il parait que c’est une question de timing parfois, à voir …

  21. Hello!
    Je suis d’accord avec ton article! Je suis plus jeune j’ai 22 ans et j’ai un chéri depuis 5 ans. Depuis juillet je me suis installé en Charente Maritime, seule. J’ai fini les études et j’ai du mal à me faire des amis! Rencontrer du monde est difficile, sortir seule n’est pas facile et aborder les personnes aussi!
    Bref tu n’es pas la seule a penser ce çi ;)
    Bonne soirée!

    • Hello Amélie, bienvenue en Charente-Maritime ! Tu es dans quel coin ? :)
      Effectivement c’est pas toujours facile ici, et je te comprends pour l’aspect « sortir seule ». Autant je le fais pour aller au resto, autant dans un bar je n’ose pas encore (et j’ai 10 ans de plus que toi ^^).

      • Je suis a Saint Aigulin, à la limite avec la Charente et la Gironde. La Rochelle est à 2h de chez moi, Bordeaux seulement à 1h ;)

  22. Je te suis depuis un petit moment déjà mais je pense n’avoir jamais commenté tes articles ! Je fais partie des « timides » comme dis sur Insta !
    J’aime beaucoup ton article et je m’y retrouve beaucoup ! Tu me rassures car des fois j’ai l’impression d’être la seule a penser ça, tout le monde me parle des applis mais ça me correspond vraiment pas! Certains sont trop dans cette optique de rencontrer la bonne personne sur ces sites et je pense que c’est ça qui me dérange, il n’y a pas la spontanéité qu’il peut y avoir en rencontrant quelq’un a une soirée ! Je ne sais pas si je suis claire mais bref, je suis entièrement d’accord avec toi, et je te souhaite de rencontrer quelqu’un de bien !

    • Rassures-toi Marine, tu es loin d’être la seule à penser ça :) Effectivement les applis sont bien moins spontanées qu’une rencontre fortuite, mais je te souhaite également de rencontrer quelqu’un de bien. Et merci d’avoir laissé un commentaire :))

  23. J’ai adoré ton article ! J’étais dans la même situation que toi pendant 3 ans. Célibataire à presque 30 ans entourée d’amis en couple avec projet mariage/maison/bébé. Mais depuis j’ai trouvé la perle rare sur… Tinder. Oui oui. Il venait d’arriver dans ma ville pour le boulot et c’était une façon pour lui de faire de nouvelles rencontres.

    Après des dates bien foireux grâce à cette application, j’ai rencontré, à ma grande surprise, un homme parfait pour moi. Aujourd’hui, je le suis à l’autre bout de la France et on va bâtir notre nouvelle vie à deux.

    Donc je ne peux que de te conseiller de garder un œil sur les applis. Il y a de gros lourds c’est sûr mais sait-on jamais ;)

    • Merci Emma :) C’est une chouette histoire, je vous souhaite tout plein de bonheur à tous les deux !

  24. Bonsoir Amélie,
    j’ai bien aimé ton article et les commentaires également !
    Ça peut être intéressant d’avoir l’avis de l’autre sexe, non ;) ?
    J’ai 30 ans, célibataire depuis 7 mois et je suis sur les applications depuis 4 mois. De mon côté, j’ai extrêmement peu de « match » ( 0 sur Tinder, 3 sur Happen ), je ne pense pas être beau, ni moche, mais j’ai peut-être quelque chose de gênant : une petite fille de 2 ans ! Je comprends tout à fait que ça puisse faire peur, surtout dans notre tranche d’âge. Mais je pense également que les femmes ont un choix plus large ( j’entends bien que vous avez beaucoup de relous ;) mais c’est la théorie du plus ; plus de choix, plus de mecs bien, mais plus de relous ! )
    Lors d’une rencontre, j’ai discuté avec une autre femme, à propos des applis et elle m’a montré le nombre de messages qu’elle avait reçu et je lui avais partagé les miens ; c’était incomparable !
    Pour en revenir à ton article, j’ai un profil similaire, un boulot où il est difficile de faire des rencontres ( gérant de ma propre entreprise ), assez peu de connaissances dans le coin, et je vois les applis comme un moyen de rencontrer des personnes de manière générale, après, le temps fera le reste.

    • Effectivement, ça manquait d’un point de vue masculin toute cette histoire, et c’est chouette aussi d’avoir le ressenti des hommes sur ces applis :)

      Je pense qu’en effet, on a plus de choix que les hommes, car on a souvent plus de mal à se mettre sur ce genre d’applis. Ca doit être notre côté romantique ^^ Ca ne m’étonne pas donc que la femme que tu aies rencontré ait reçu pas mal de messages ou de matchs. Perso je limite beaucoup le nombre de likes, c’est très rare que j’appuie sur le bouton :)

      En tout cas j’espère que d’autres lectrices liront ton message avec attention, car c’est très intéressant ! :)

  25. Paulinemoinonplus Reply

    Coucou Amélie !

    Contente de lire cet article sur Ce sujet qui m’intriguait quelque peu j’avoue… oui je te suis depuis de nombreuses annees et je voulais savoir ton État d’esprits sur le célibat et m’en voilà rassurée. Je voulais te suggérer de profiter de cette période pour t’initier à de nouvelles activités comme des cours de danses ou de musique en groupe ou théâtre pour partager avec d´autres personnes une création commune et qui sait faire des rencontres intéressantes ! J’ai rencontré toutes mes relations à travers la musique.
    Bisous et de belles rencontres à vous venir, j’en suis sûre !!

    • Coucou Pauline ! :)
      Merci pour tes suggestions. Perso ce ne sont pas des domaines qui m’intéressent mais je te rassure, je profite tout de même de ma période de célibat pour faire des activités pour moi :)

  26. Je comprends totalement ton article. A l’heure actuelle, faire des rencontres est compliqué. A 30 ans, j’avais le même souci: difficile de rencontrer quelqu’un surtout avec des amies principalement féminines, un travail dans un milieu féminin aussi. Ça n’aide pas. J’ai testé Meetic à l’époque et j’ai eu mon lot de boulets et d’aventures d’un soir jusqu’à ce que j’en rencontre un qui est sorti du lot. Mais la vie est une suite de chapitres et rien n’est définitif. Après 13 ans de relation, je suis séparée depuis l’été dernier. Être célibataire dans la trentaine est difficile car c’est la période enfant/mariage. Ce n’est pas simple. Mais à 45 ans, ça ne l’est pas non plus. Je ne cherche pas quelqu’un mais rencontrer de nouvelles têtes est tout aussi compliqué. Je ne pense pas revenir sur les applis. Je me rend compte que les choses n’ont pas changé en 15 ans, voire sont devenues pires. Je préfère profiter de ma vie telle qu’elle est. Je suis bien entourée et ça me convient. Le reste viendra naturellement…si ça doit arriver. ;-)
    Je suis d’accord avec toi sur le fait qu’on ne reste plus à vie avec la même personne. On a aujourd’hui plusieurs histoires. Et puis chacune vit différemment son célibat et sa recherche du compagnon idéal ;-)

    • Merci beaucoup pour ton commentaire, et effectivement comme tu le dis très justement, je crois qu’en fait c’est toujours plus ou moins compliqué de rencontrer quelqu’un après la trentaine. Quand on est plus jeunes, on est plus insouciants, à enchainer les histoires, à avoir des aventures ici ou là. Et puis après on a envie de se poser, pas forcément le plan mariage/enfants direct mais on n’a pas non plus envie de tomber sur un nouveau boulet de service.

      Même si je suis sur les applis, je crois que je reste tout de même dans cette optique du « ça viendra, quand ça doit arriver ». Mais c’est vrai que parfois on est un peu découragés quand on voit que même faire des rencontres amicales devient de plus en plus compliqué… :/

  27. Ah mais clairement, si j’étais actuellement célibataire, je crois que ça serait vraiment compliqué ! Et d’ailleurs, je me dis que si un jour je redeviens célibataire, ça sera jusqu’à la fin de ma vie !
    Ma soeur utilise beaucoup les sites de rencontres, mais ça n’apporte rien d’intéressant au final. Je lui dit que c’est mieux de rencontrer en vrai et « par hasard » mais c’est vrai que ce n’est pas facile non plus. Courage les filles, vous allez bien finir par trouver un mec sympa et bien sous tous rapports !

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.