Carnet de bord // A better me, semaine 11

Carnet de bord // A better me, semaine 11

Ca y est, c’est l’automne. Le retour des raclettes, des potages, des plats chauds et des weekends cocooning à la maison. Et forcément, dans l’assiette, il y a quelques petits trucs qui changent ! Ca joue aussi sur mon non-motivation à faire du sport, malgré le fait que je devrais un peu remuer mon popotin. Mais quand tu te lèves et qu’il fait nuit, et que le soir il fait déjà sombre quand tu sors du boulot, j’avoue que ma motivation est au 36ème dessous. Oops.

Lundi 10/10

La semaine dernière, c’était donc déprime land. Quid de cette semaine ? Eh bien elle commence dans les mêmes teintes. Le midi, je me fais une petite lunchbox à base d’Ebly (un truc que j’avais pas mangé depuis 1998 environ), de la tomate, des olives, graines de courge et des poivrons. A la base, je devais le manger froid, en salade, mais vu le mauvais temps, j’ai pris le parti d’aller le faire réchauffer à la cuisine de mon boulot. Eh bien c’est passé comme une lettre à la Poste, et l’Ebly ça cale bien !

ebly

Le soir, j’ai (encore) une grosse envie de pizza. En fait, si je m’écoutais, je me nourrirai exclusivement de pizza mais je suis pas sûre que ça soit très bon pour la santé :D Mais comme je suis faible, j’en commande une végétarienne et je me régale devant la télé.

Mardi 11/10

Pour le repas du midi, comme j’ai eu zero motivation pour faire ma lunchbox, je vais à la boulangerie à côté de mon bureau, qui propose aussi des plats pour le midi. Je repars avec des lasagnes chèvre-épinards maison, un bon plat chaud d’hiver comme je les aime !

Le soir, on file faire des courses à la Biocoop avec l’amoureux, parce que j’ai envie d’acheter quelques produits comme les galettes végétariennes et du tofu. On reparlera d’ailleurs de la Biocoop bientôt, parce que je me dis qu’un article « bouffe bio » peut être pas mal vu les récents échanges que j’ai eu à ce sujet sur Instagram. Après les courses, on sort entre amis à l’Ebenisterie. Au programme : vins, cocktails et tapas. Mais ça fait tellement longtemps que je n’y suis pas allée que je n’ai pas culpabilisé, au contraire !

Mercredi 12/10

Après un petit déjeuner gourmand (thé vert, compote de pommes, céréales complètes), la matinée se passe tranquillement au bureau. Le midi, je file manger avec ma copine Magali au Baron Perché. Au menu : risotto poireaux/pancetta et tarte citron meringuée destructurée pour le dessert. Verdict ? Même si j’adore leurs plats, je n’arrive pas à les finir comme si mon corps me disait « STOP ».

baron-perche

Du coup le soir, je fais très soft, et je mange une soupe à la courgette devant Le Meilleur Pâtissier. Ça s’appelle de la torture. Non mais vraiment.

Jeudi 13/10

Dernier jour de boulot avant de filer 3 jours à Barcelone. Comme je sais que je vais manger assez gras pendant 3 jours, je limite les dégats et me concocte une lunchbox à base de boulgour, blé, tomates, petits pois et pesto pour ma pause déjeuner du midi. Et ça me cale bien pour l’après-midi ! ^^

Vendredi 14/10

C’est le grand départ pour Barcelone, et je compte bien profiter de mes 3 jours pour me faire plaisir ! Après un bon petit déjeuner – histoire de tenir pendant tout le trajet – je me prends juste un petit sandwich pour le midi. Comme évidemment les sandwichs végétariens ne sont pas légion dans les trains, j’opte pour un jambon-beurre en dernier recours, mais je ne l’apprécie pas.

tapas

L’après-midi, en me baladant dans Barcelone, je vois plein de trucs trop bons à manger, mais bien trop gras :D Du coup je me réserve pour les tapas du soir, accompagnés d’une petite bière.

Samedi 15/10 et dimanche 16/10

Pas de petit déjeuner à l’hôtel où je loge. Je pars donc à la recherche d’un chouette endroit où manger. Je déniche grâce à Yelp un chouette endroit où boire un grand jus de fruits frais et de quoi manger. Je jette mon dévolu sur un cinammon roll, vu que les autres plats proposés à la carte contiennent soit de la viande, soit des produits laitiers. Comme je ne supporte pas le yaourt et le lait, je préfère donc éviter.

barcelone

La journée est très intense, je file visiter la Sagrada Familia et le Parc Güell (on en reparlera bientôt) donc je marche énormément. A cause de la chaleur je n’ai pas hyper faim, surtout que je bois beaucoup d’eau pour m’hydrater… Mais le soir, je file quand même manger un bout à El Nacional, encore des tapas mais je ne voulais pas rater cet endroit !

Le dimanche matin, je me lève tôt et file encore me promener dans Barcelone. Je m’arrête à une Guinguette sur la plage pour boire un grand jus de fruits frais, un Iron Man avec de la pomme, du kiwi, du chou kale et un peu de banane. Pour le midi, on me recommande sur Instagram de jeter mon dévolu sur FOC Barceloneta, un restaurant mexicain. J’opte pour une énorme mason jar d’eau au citron et basilic, des nachos et des empenadas végétariens. Mais je n’ai pas super super faim et je n’arrive pas à tout finir !

bcn

Puis c’est déjà l’heure de rentrer à Marseille, et du coup en arrivant à 22h le soir, je ne mange pas si tardivement. Comme j’ai mangé un bout dans le train – encore un sandwich SNCF ^^ – je n’ai pas grand faim de toute façon.

Bilan de cette semaine ? Je sens quand même que mon corps n’arrive plus à assimiler le gras et le sucre comme avant. A tel point que les jus de fruits frais de Barcelone, je les attendais comme le messie :D J’ai encore des envies de bouffe grasse, on ne va pas se mentir, mais même si je les assouvis parfois, je sais que je ne vais pas être bien après. En fait, en ce moment, je suis vraiment dans une phase où j’essaie de trouver le juste équilibre entre mes envies et ce qui est bien pour moi. Difficile mais je pense que je vais y arriver ! :)

Suivre:
Amelie
Amelie

Blogueuse lifestyle à tendance feel good, je blogue depuis près de 10 ans !

Find me on: Web | Twitter | Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

12 Commentaires

  1. Magali
    19 octobre 2016 / 7 h 56 min

    Juste un petit mot pour te dire que même si je ne commente pas bcp, je lis tjs tes articles avec plaisir, surtout ceux de ton rééquilibrage, qui me parlent particulièrement puisque c’est un sujet qui me concerne aussi ! Bref, continue comme ça

    • Amelie
      Auteur/autrice
      19 octobre 2016 / 9 h 55 min

      Merci beaucoup Magali ! :)

  2. Let's lounge baby
    19 octobre 2016 / 7 h 59 min

    Ce qui me fait rappeler que j’ai du ebly dans mon placard depuis …. EUH ….. Bah ….. J’sais plus ^^

    • Amelie
      Auteur/autrice
      19 octobre 2016 / 9 h 56 min

      Haha ben voila, maintenant tu as une recette pour l’améliorer et le rendre plus sympa ! ;)

  3. 19 octobre 2016 / 15 h 38 min

    Félicitations ne lâche rien ! Il faut se faire plaisir et plonger dans le sucré ou le gras quand tu en as envie et surtout ne pas culpabiliser !

    Il faut juste que cela ne rentre pas dans tes habitudes, et ton corps s’autorégulera par la suite ;)

    • Amelie
      Auteur/autrice
      19 octobre 2016 / 16 h 06 min

      Merciii ! <3

  4. syl_viie
    19 octobre 2016 / 15 h 40 min

    Courage Amélie, tu es sur la bonne voie ! Ce n’est pas facile de jongler entre ses envies et sa faim, surtout quand jusque là on ne faisait pas (bien) la différence. J’y travaille depuis plusieurs mois et je suis beaucoup plus attentive à mes sensations. Cela ne m’empêche pas de craquer de temps en temps par gourmandise pure ou parce que le moral n’est pas au top mais c’est beaucoup moins fréquent. Et surtout, j’ai intégré le fait que je ne mourrai pas de faim ou de frustration si je n’ai plus la place pour un met, même s’il me fait très envie. C’est idiot mais ce n’est pas évident de se libérer de l’emprise de la nourriture. Donc, tu as raison de croire en toi car, oui, tu vas y arriver toi aussi ! Et bravo pour ce que tu as déjà réussi à faire ! Bisous. Sylvie

    • Amelie
      Auteur/autrice
      19 octobre 2016 / 16 h 06 min

      Merci Sylvie ! Effectivement, tu as raison, ça ne se fait pas en une seule fois de toute façon. Et bravo à toi aussi ! ;)

  5. marie
    19 octobre 2016 / 18 h 01 min

    J’ai aussi pas mal bossé sur la satiété et les sensations après un rééquilibrage il y a 5 ans (je ne savais pas manger, journée type = pas de petit dej, biscuit lu céréales à 11h en pensant que c’est healty, mcdo a midi et pates le soir)
    J’arrive à identifier désormais ma satiété, mes lunch box calibrées du midi m’aident bien mais c’est clair qu’au resto j’ai encore du mal à ne pas finir mon assiette, par gourmandise et aussi car je n’aime pas gâcher (d’ailleurs quid du doggy bag ? à Marseille j’ai l’impression que dans les boui boui ça se fait mais dans les restos classiques on te regarde comme une radin !)
    Bref tu es sur la bonne voie, et dis toi que ça ne se fait pas en un jour mais sur le long terme ;)

    • Amelie
      Auteur/autrice
      19 octobre 2016 / 18 h 47 min

      Merci Marie ! Et oui, bonne question pour le doggy bag ! Bizarrement, ça se fait plus facilement sur Paris (ça m’est déjà arrivé de ramener ainsi mon repas du soir !) plus qu’à Marseille. Et c’est dommage parce que je déteste gâcher mais je ne veux pas me forcer à manger si je n’ai plus faim :/