Tag

weight watchers

Browsing

Avec l’arrivée des beaux jours revient mon envie insatiable de smoothies et autres jus de fruits & légumes frais ! Avec tous les fruits et légumes que l’on trouve en ce moment sur nos étals de marché, impossible de ne pas avoir envie de les consommer. Que ce soit pour le petit déjeuner, le goûter ou en simple rafraichissement, je dois avouer qu’en ce moment, je ne dis jamais non à un smoothie. Et encore moins depuis que j’ai la chance de tester le Mini Blender ProVitality de Beko, une des dernières nouveautés de la marque :)

Alors que le marché des jus frais est florissant, celui-ci peut vite s’avérer onéreux si on adore ça ! Et comme les smoothies sont assez faciles à faire à la maison, mieux vaut investir dans un blender pour les réaliser. Depuis des années, j’utilise le blender de mon robot Kenwood mais celui-ci commence à montrer des signes de faiblesse… Et puis j’ai eu la chance il y a quelques jours de découvrir en avant première les nouveautés Beko, et tout particulièrement le Mini Blender ProVitality.

Ce blender ne prend quasiment pas de place, et est spécialement conçu pour ceux et celles qui veulent emporter leur smoothie ou leur jus maison avec eux, au bureau ou à la salle de sport. Grâce à deux bouteilles de 600ml, on peut mixer et conserver les jus dans un seul et même récipient, résistant aux chocs.

mini blender beko

Le mini blender ProVitality Beko est donc vendu avec 2 bouteilles de 600ml et leur capuchon ainsi que 4 lames inox en étoile. Il a une puissance de 350W, ce qui est parfait pour mixer rapidement vos fruits et faire vos préparations maison. Vous avez pour cela le choix entre deux vitesses ! A vous les smoothies, les jus et les milkshakes maison :)

Vendu 29,99€ (prix de vente conseillé), c’est ce qu’il vous fallait pour vos pique-niques et vos goûters estivaux ! Pour ma part, impossible de m’en passer depuis que je l’ai ;)

J’ai donc eu envie de vous concocter une recette de green smoothie, parfaite pour l’été et pour ses vertus détox.

Ingrédients :

– 1 pomme (ici de la Royal Gala mais une Granny fonctionne aussi !)
– 1 quart de concombre
– de la menthe
– 200ml d’eau

Coupez en morceaux la pomme et le concombre. Versez les morceaux dans la bouteille en plastique du blender, ajoutez l’eau et la menthe puis mixez jusqu’à l’obtention d’un jus. Servez frais !

Je poste régulièrement des idées de smoothies et autres jus sur Instagram mais aussi sur mon compte Junk My Food, donc n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil pour devenir vous aussi smoothie addict ! :) Et vous, vous avez des recettes préférées ? :)

1 J'aime

Comme vous le savez, depuis le mois de Janvier dernier, je suis le programme WW Liberté™. J’en parle en détails dans cet article publié en début d’année sur le blog, mais je reçois régulièrement des questions à ce sujet, mais aussi des filles qui me demandent des idées pour manger des plats sympas sans pour autant faire exploser leur compteur de SmartPoints® ! Et c’est souvent la question des desserts qui revient : comment être gourmande tout en restant fidèle au programme ? :)

Pour ma part, au fil des années, j’ai petit à petit perdu de l’appétence pour les desserts, préférant le salé. Mais de temps en temps, j’avoue déguster une bonne pâtisserie, sans culpabiliser.

Mais si vous avez besoin d’un petit dessert à chaque fin de repas, voici 5 idées de desserts Weight Watchers friendly repérés sur Pinterest, pour vous faire plaisir tout en faisant attention ;)

La tarte à la crème de yogurt et à la fraise

Cette recette tombe à pic puisque c’est la saison des fraises ! Voilà une idée de gâteau parfait pour la fête des mères ou pour s’offrir un petit plaisir sans une once de culpabilité ! La part équivaut à 9 SmartPoints® , ce qui reste raisonnable si on n’engloutit pas le gâteau en entier toute seule ;)

>> La Recette ! 

Cake au chocolat noir

desserts weight watchers

Voilà une recette classique mais qui a le chic de plaire à tout le monde : le cake au chocolat noir ! C’est le dessert parfait pour terminer un repas ou pour une pause goûter ! La part représente 7 SP, ce qui est complètement gérable sur une journée !

> La Recette ! 

Crêpe épaisse aux pommes

Voilà une idée de dessert Weight Watchers qui sera parfaite aussi pour un brunch ou un gros petit déjeuner ! La crêpe épaisse aux pommes peut être cuisinée toute l’année et avec seulement 4 SP par portion, c’est le dessert parfait pour se régaler sans culpabiliser !

>> La Recette ! 

Crumble d’ananas au spéculoos

Si vous aimez les ananas, alors cette recette est faite pour vous ! Et elle est parfaite pour l’été ! Le crumble ananas-speculoos est une très bonne idée à la fois healthy et gourmande. Avec seulement 6 SP, c’est un chouette dessert Weight Watchers !

>> La Recette ! 

Des cookies banane / flocons d’avoine !

Si vous aussi vous adorez les cookies, alors cette recette est faite pour vous ! Pour rendre les cookies Weight Watchers friendly, faites les aux flocons d’avoine et ajoutez-y de la banane ! Vous allez vous régaler et la bonne nouvelle, c’est que c’est 1 SP seulement le cookie !! ;)

>> La recette ! 

 

5

Comme vous le savez, depuis le début de l’année, je suis le programme Weight Watchers Liberté. L’un des avantages de faire Weight Watchers, c’est que cela me pousse à cuisiner davantage et à imaginer des recettes sympas pour mes repas à la maison.

Le weekend, quand l’amoureux travaille, j’aime bien me faire des plats simples mais gourmands. Comme les tartines ! C’est à la fois régressif et gourmand, et surtout cela ne prend pas très longtemps à faire. Et puis avec les températures qui s’envolent, j’ai envie de plats sympas à déguster :)

Comme de nombreuses personnes, je préfère l’endive en salade plutôt que cuisinée. J’ai goûté les endives au jambon plusieurs fois mais je ne suis pas vraiment fan… Par contre, je ne dis pas non à une bonne salade d’endives !

Pour changer de la traditionnelle salade d’endives, j’ai eu envie de la pimper un peu. Alors, je suis partie de cette idée d’un repas rapide mais healthy pour créer une recette gourmande et facile à refaire chez soi : des tartines au jambon cru & bleu d’Auvergne, accompagnée d’une salade fruitée d’endives :)

Ingrédients

Pour réaliser cette recette pour 1 personne, il vous faut :

  • 2 tranches de pain de campagne assez larges
  • 2 tranches de jambon cru
  • du bleu d’Auvergne
  • du pesto
  • des tomates séchées (faites maison, c’est facile et meilleur !)
  • des myrtilles
  • des endives
  • des raisins et des abricots secs
  • de la coriandre
  • de l’huile d’olive

Recette

Faites chauffer votre four à 180°C. Pendant que le four chauffe, préparez vos tartines.

Prenez votre pain de campagne et tartinez une fine couche de pesto dessus. Puis disposez une tranche de jambon cru et des fines lamelles de bleu d’Auvergne.

Enfournez pendant 8 minutes.

Pendant que les tartines cuisent, découpez en petits morceaux vos endives en retirant la base. Dans un bol, disposez donc les endives, les raisins et abricots secs, les myrtilles et les tomates séchées. Mettez aussi un peu de coriandre et réservez.

Sortez les tartines du four et disposez quelques tomates séchées sur le dessus, et servez ! Voilà un repas gourmand mais léger, parfait pour un déjeuner :)

Alors, allez vous refaire la recette à la maison ? :)

tartines de bleu et salade d'endives

tartines de bleu et salade d'endives

tartines de bleu et salade d'endives

7

Vous êtes nombreuses, que ce soit ici ou sur Instagram, à me demander régulièrement des conseils pour éviter le grignotage et arriver à gérer au mieux votre programme Weight Watchers. Pour ma part, ma plus grosse faiblesse depuis des années, c’est vraiment le grignotage. A la maison devant la télé ou au bureau devant l’ordi, il m’est arrivé de nombreuses fois d’engloutir un paquet de gâteaux, du chocolat, des chips ou bien encore du fromage. Et puis, petit à petit, j’ai réussi à limiter les grignotages.

Je dis volontairement “limiter”. Pas “arrêter”. Pourquoi ? Tout simplement parce que je ne veux culpabiliser personne de grignoter de temps en temps. Après tout, un peu de réconfort avec un bon petit gâteau, une tablette de chocolat ou autre ne fait pas de mal, sauf si c’est tous les jours.

Voici donc mes 5 conseils pour limiter les grignotages !

Evitez d’avoir des sources de tentations chez vous ou au bureau

Pour ma part, c’est un peu ma solution “miracle”. Surtout au bureau. Car à la maison, je vis avec un grand gourmand qui n’hésite pas régulièrement à me glisser sous le nez de bonnes petites choses… Alors, au bureau, j’ai viré les paquets de gâteaux, les chocolats et autres douceurs que j’avais dans mes tiroirs. Et à la maison, j’essaye de résister autant que possible aux tentations et autres gourmandises. Quand on fait les courses aussi, j’évite les rayons bonbons-chocolats, gâteaux et gâteaux apéritifs.

Optez pour du grignotage “healthy”

J’ai donc remplacé le chocolat et les gâteaux par des produits plus healthy, comme des fruits secs, des amandes et du chocolat vegan cru. Comme une de mes collègues de boulot (et amie) est intolérante au gluten et au lactose, on se commande donc des petites choses très healthy pour le goûter parfois, et c’est drôlement bon ! J’ai aussi mis des yaourts au lait entier dans le frigo du boulot.

Et les fruits !

Au bureau, j’ai une corbeille de clémentines à côté de mon ordinateur, pour les moments où j’ai envie de grignoter ou si j’ai une petite faim. En ce moment, ce sont les clémentines, mais j’ai hâte que les beaux jours arrivent pour notamment grignoter des groseilles, des framboises, des myrtilles… :)

Boire des thés gourmands !

Si comme moi, vous aimez le thé, alors n’hésitez pas à vous faire des thés ou infusions aux saveurs gourmandes, ou avec des goûts assez prononcés. Mes préférés ? Le détox de Pukka, celui de Tamia&Julia ou bien encore les Lov Organic !

Et cédez parfois à la tentation !

Certains vous diront que ce n’est pas bien, mais on peut céder à la tentation du grignotage de temps en temps ! Que ce soit une pâtisserie, du chocolat ou bien encore des chips, ce n’est pas bien grave si vous y cédez. Par contre, c’est sur que si c’est tous les jours, alors vous risquez d’en voir les conséquences sur la balance… ;)

16

Avec la reprise de Weight Watchers, il a fallu aussi reprendre une vieille habitude : celle de cuisiner de bons petits plats, au lieu de céder à la facilité du plat Picard (même si j’en ai toujours en réserve, pour les soirs de grande flemme intense). Comme je rentre souvent à la maison vers 20h-20h30, je n’ai pas toujours envie de rester 20mn plantée devant ma plaque à induction à cuisiner de bons petits plats. Et c’est à ce moment là que mon multicuiseur Philips est arrivé à la maison !

Alors pour être honnête, on m’a proposé de le tester, et j’ai dit oui, car j’avais déjà eu un Cookeo quand je vivais encore en solo (il y a de ça 3 ans, voire 4 !). Du coup, le multicuiseur, j’étais déjà plutôt pote avec lui, mais quand tu vis seule, te préparer des portions familiales pour toi seul, c’est un peu too much. Mais là, on est 2, on a désormais un vrai grand congélateur familial – tu sais, celui où tu peux stocker des quantités de plat dans les 6 tiroirs ! – et l’amoureux étant souvent en déplacement, il emmène désormais lui aussi ses lunch box.

Cela fait désormais quelques semaines que le multicuiseur trône dans notre cuisine, et on l’a pas encore exploité au max de ses capacités.

Le multicuiseur est livré avec plusieurs accessoires : une mini louche, un verre doseur, une spatule et un panier vapeur. Un livret d’une quarantaine de recettes est également fourni avec, histoire de vous donner déjà des idées de bons petits plats à réaliser.

Il est en vente sur QVC.fr, pour ceux et celles qui seraient bien tenté(e)s ! ;)

multicuiseur philips

En effet, vous pouvez réaliser de nombreuses recettes grâce au multicuiseur, et les adaptez également à vos goûts et vos envies ! Parmi les recettes, on retrouve entre autres une pâte à brioche, du fromage frais de brebis, une pizette express au saumon fumé, un gratin de lentilles corail ou bien encore de quoi faire vos propres confitures maison.

Eh oui, ce multicuiseur a de nombreuses fonctions, notamment celle de four ! Parfait si vous n’avez pas beaucoup de place dans votre cuisine ;)

Le principe est plutôt simple : choisissez une recette dans le livret et suivez les consignes afin de paramétrer le multicuiseur. Par exemple, si vous voulez faire une soupe miso, il vous suffira notamment de sélectionner le programme “Soupe” dans le menu et de régler le temps de cuisson.

multicuiseur philips

Certaines recettes nécessitent une surveillance, dans le sens où vous devrez ajouter des ingrédients au fur et à mesure. Mais si vous avez envie de faire cuire tout simplement des légumes à la vapeur, il vous suffit d’ajouter de l’eau dans la cuve, de mettre vos légumes dans le panier vapeur et de laisser la machine fonctionner toute seule ! Du coup, il m’arrive de lancer des légumes vapeur le soir en rentrant, de profiter du temps de cuisson pour faire autre chose puis de préparer ma lunchbox pour le lendemain midi :)

Certains modes m’intriguent, notamment le mode “Confiture” et le mode “Pizza”, que je compte bien tester dès que possible ! Pour la pizza, on a l’habitude de la faire au four, du coup ça m’intrigue fortement !

En ce qui nous concerne, on ne cuisine pas qu’avec le multicuiseur, on continue d’utiliser nos plaques à induction et notre four la plupart du temps. Par contre, le multicuiseur Philips est bien pratique pour faire cuire ses légumes vapeur, et pour faire des recettes qui mijotent sans vraiment trop surveiller la cuisson. C’est un bon complément culinaire, comme notre robot de cuisine ou notre mixeur !

Je pense que c’est un appareil encore plus utile quand tu as une petite famille et que tu dois préparer des grands plats tout en faisant 10,000 choses à la fois ! Côté prix, son prix conseillé est de 175 euros (donc un peu moins cher que le Cookeo) mais il est actuellement en soldes chez La Redoute à 117€ ! Peut être l’occasion de craquer ? :)

2

Après une semaine assez difficile, il a fallu rebondir cette semaine. Comme c’est la troisième semaine de mon programme WW Liberté™, je commence petit à petit à prendre de bonnes habitudes et surtout à avoir beaucoup moins envie de grignoter par rapport à avant.

Bon c’est pas encore ça complètement, et j’ai encore beaucoup d’efforts à fournir, mais je pense qu’on est sur le bon chemin !

Lundi 22/01

Le lundi, c’est le jour de la pesée ! Vu la semaine catastrophique que j’ai eu avant, je m’attends vraiment à avoir repris du poids. Et là, surprise ! J’ai perdu 1kg ! Je fais donc 61,8kgs. Comme quoi, les mystères du corps humain…

Je prends donc mon petit déjeuner habituel avant de filer au bureau. Pour le midi, je commande un buddha bowl végétarien mais ma commande est annulée, et j’ai les nerfs. Au final, je finis par manger un mapo tofu (4pp) qui me cale sur le moment, mais je commence à avoir bien faim en fin d’après-midi. Comme je n’ai rien de très healthy à manger au bureau, je me fais un thé et j’attends mon repas du soir avec impatience. Je me fais une soupe avec un quart de pizza, mais en vrai, je ne sais même pas pourquoi je mange ça. Plus par gourmandise que par faim, à vrai dire…

Mardi 23/01

Pour le petit déjeuner, je prends mon repas habituel (thé, clémentine, blanc de dinde) et je prends un verre d’Açaï Naked (à 3pp le verre quand même). Encore une fois, cela me permet de me rendre compte que ce genre de boissons que je buvais parfois à la place de mon petit déjeuner en pensant boire un truc sain, ne l’est pas tant que ça.

fuumisushiburrito paris

Le midi, je mange avec une collègue et je me prends un bowl avec du riz, du saumon, des carottes, du guacamole, un peu de cheddar et un Coca Zéro. Le plat me cale parfaitement bien, à tel point que je n’ai pas faim jusqu’au diner ! Le soir, l’amoureux a envie d’un plat consistant, alors on se fait des pâtes avec des boulettes de boeuf hâché (7pp). C’est peut être ça en vrai le plus dur dans un régime alimentaire équilibré : arriver à composer avec la personne qui partage votre vie.

Mercredi 24/01

Comme je me réveille en ayant assez faim, je me fais un muffin anglais complet avec un peu de fromage de chèvre frais et du blanc de dinde pour le petit déjeuner. Le midi, j’ai commandé un mijoté de pois chiches avec du riz (2pp) ainsi qu’un velouté de patate douce violette mais ce n’est pas vraiment bon. Du coup, je ne mange pas tout et je me retrouve à avoir faim vers 15h30… J’attends 16h et quelques et je me prends un yaourt au lait entier avec du thé en guise de goûter.

Forcément, le soir, quand j’arrive à la maison, j’ai super faim. Je me fais donc un plat “comfort food” avec des pâtes, du poulet rôti, du chèvre frais et de la coriandre (7pp).

Jeudi 25/01

Pour le petit déjeuner, toujours les mêmes produits. Je n’en ai pas marre mais je commence à me dire qu’il faudrait que je trouve d’autres idées de petits déjeuners healthy.

fuumisushiburrito paris

Le midi, on sort manger entre collègues, et je me prends un bowl avec du riz, du concombre, du chou, du saumon, de la patate douce et un peu de guacamole. Un régal, qui me cale aisément jusqu’à 18h ! Le soir, l’amoureux nous commande des sushis, et je me régale même si je prends un petit plateau et pas la box de d’habitude.

Vendredi 26/01

Je me lève en ayant un peu mal au ventre, et pas très faim. Du coup, je passe chez Starbucks me prendre un café latte au lait de soja (3pp) et comme la matinée passe super vite au bureau, on arrive vite au déjeuner. Je me prends un curry végétarien, et je me régale !

L’après-midi, on a notre team building et on part chez 750grammes faire un atelier de cuisine. Trop chouette ! On cuisine notamment des muffins au chèvre et miel dont je vous partagerai très vite la recette ;)

muffins chèvre miel

Le soir, je me fais une soupe en rentrant car je n’ai pas hyper faim et que je suis plutôt fatiguée de ma semaine. Résultat, je vais me coucher assez tôt, histoire d’être en forme pour le weekend !

Samedi 27/01 et Dimanche 28/01

Ce weekend est placé sous le signe de la bonne bouffe et du shopping ! Heureusement que les kilomètres faits à pieds ont compensé la nourriture ingurgitée :D

Après mon petit déjeuner habituel, on part faire du shopping à Val d’Europe. Sur les coups de 14h, on commence à avoir faim et on décide de manger des mezzés dans un restaurant libanais, au lieu d’aller à McDonalds (où l’amoureux serait bien allé). Je prends une assiette végétarienne qui est tellement complète que je n’arrive même pas à la finir ^^ On continue notre virée shopping jusqu’au soir, où on sort manger dans un chouette restaurant italien à Vincennes, Barto.

restaurant barto vincennes

Le dimanche matin, on fait un petit déjeuner très léger car on a réservé un brunch à 13h. Je me prends donc juste un thé et une clémentine, et on part au brunch vers 12h. Au menu : une assiette de viennoiserie & crêpes, un buddha bowl et du pain perdu. Je me régale, et je vous parlerai très vite de ce brunch sur le blog ;)

brunch paname art café

Le soir, pour calmer le jeu après ce weekend chargé, on mange une soupe de légumes, histoire de se coucher l’estomac un peu plus léger.

19

Après une première semaine relativement easy du côté de Weight Watchers, la seconde semaine a été beaucoup plus compliquée à gérer. En effet, j’ai du apprendre à faire cohabiter vie sociale, équilibre alimentaire et des émotions pas toujours faciles à gérer… Autant vous dire que cette semaine a été très chaotique !

Comme nous avions des amis à la maison, nous avons très peu cuisiné, privilégiant davantage les sorties et les moments de partage. Et le weekend, nous étions à Marseille, donc là aussi, très peu de moments pour cuisiner. Certains diront que j’y mets de la mauvaise volonté. Je répondrai tout simplement que j’aime aussi profiter de la vie et que je privilégie les moments de partage imprévus à une vie où je contrôle tout et où mon poids vire à l’obsession ;)

Lundi 15/01

Le lundi, c’est le jour de la pesée ! Je monte sur la balance sans vraiment trop savoir à quoi m’attendre… Et je constate que j’ai perdu 500g ! Je fais donc 62,8kgs en ce début de semaine et même si pour certains, ça peut paraitre peu, eh bien je suis déjà contente d’avoir perdu ces quelques centaines de grammes.

Après un petit déjeuner classique (clémentines, thé vert, du blanc de poulet et un petit bout de fromage – 1pp pour le tout), je pars au bureau. La matinée se passe et vers 11h30, je commence sérieusement à avoir faim. Je commande chez FoodCheri un velouté de carottes au curry (4pp) et une salade de courge butternut rapée (1pp). Un régal !

Après le bureau, je file rejoindre nos amis pour prendre l’apéro, et on boit quelques cocktails. A 6pp la caïpirinha, autant vous dire que j’explose mon score de points, surtout qu’après on file manger des pizzas. Mais c’est pour la bonne cause : on a récupéré la bague de PACS de l’amoureux et on a envie de fêter ça avec nos amis ! :)

pizza weight watchers

Mardi 16/01

Pour le petit déjeuner, je la joue léger : un grand mug de thé vert, un yaourt taillefine 0% à la myrtille (2pp) et 2 tranches de blanc de poulet (0pp).

Pour le déjeuner je commande un plat healthy : des carottes rôties, de la semoule et du blanc de poulet (3pp). Et je me régale ! Vers 16h30, j’ai un petit creux, donc je me fais du thé avec deux clémentines au bureau. Et je pars ensuite tester le cours Astres&Yoga chez Le Tigre Marais. Une parenthèse détente dont j’ai bien besoin !

Le soir, à la maison, mes amis m’ont fait la surprise de nous préparer un petit repas top pour Weight watchers : des crudités et des rice crackers au chou kale N.A en guise d’apéro (et un verre de Coca Zero), et en plat des enchiladas au poulet ! A 4pp la part, je me régale sans faire d’excès ! :)

Mercredi 17/01

Je me lève à 5h45 car on doit être au boulot à 7h pour la deuxième démarque des soldes. Du coup, je ne fais pas de petit déjeuner, et j’appréhende pas mal la matinée. Surtout que j’ai envie de commander un petit déjeuner au bureau avec des avocado toasts, mais je n’ai pas envie de manger en 10mn devant mon ordinateur.. Du coup, je me fais un thé et une clémentine en attendant le déjeuner…

Je me commande sur Foodchéri un risotto verde aux épinards, mais c’est tellement lourd que je n’en mange que la moitié (5pp le plat). Je résiste à ma volonté de grignoter car j’ai quelques soucis au bureau et je commence vraiment à le prendre beaucoup trop à coeur… mais forcément,je rentre à la maison après le bureau et je craque, me mettant à pleurer dans les bras de l’amoureux. Heureusement les amis sont là à la maison et pour me remonter le moral, on fait une soirée Monopoly / crêpes / macarons. Une soirée régressive qui fait du bien, même si j’explose presque mon compteur de points WW.

macarons ladurée

Jeudi 18/01

Je me lève sans avoir vraiment trop faim, et du coup je me fais un grand mug de thé avant de partir au bureau. Avant d’arriver au bureau, je passe chez Starbucks me prendre un latte en tall au lait de soja et je découvre que cela ne fait que 3pp ! Du coup, je décide que ça sera mon petit plaisir une fois de temps en temps chez Starbucks :)

Le midi, je commande un plat de linguine avec du potimarron rôti et du fromage de chèvre sec. Un plat délicieuse et bien copieux qui me coûte 8pp, mais qui a le mérite de me faire tenir jusqu’au diner !

Le soir, je me fais une soupe et du thé, histoire de souper léger. En parlant de soupe, j’ai enfin commandé un mixeur plongeant pour pouvoir faire mes propres soupes maison !

Vendredi 19/01

Comme je n’ai plus de blanc de poulet à la maison (vu que j’ai oublié d’en racheter…), je prends deux tranches de jambon sec (2pp) ainsi qu’une clémentine et du thé en guise de petit déjeuner. Et je me rends compte que le blanc de poulet tient bien plus à l’estomac. Du coup j’ai faim vers 11h30 mais j’attends 12h15 pour aller déjeuner avec des collègues. On mange une pizza et j’opte pour une recette “légère” : tomate, mozza, oeuf et jambon blanc. Je compte que c’est l’équivalent d’une pizza Reine, et cela me coûte 15pp du coup !

Le soir, je prends le train pour Marseille, avec une pomme et du coca light en guise d’en-cas si j’ai envie de grignoter. J’arrive chez mes beaux-parents vers 22h et comme je n’ai pas faim, je ne mange pas.

Samedi 20/01 et Dimanche 21/01

Nous passons le weekend à Marseille, et celui-ci s’annonce chargé ! Après un réveil un peu difficile, je ne préfère pas petit déjeuner car il est déjà 10h30 et que nous allons au restaurant à 12h. Aaaah le restaurant. Eh bien c’est quand même super difficile de choisir un plat qui plaise ET qui ne soit pas trop conséquent en nombre de points. J’opte pour des penne au saumon (11pp tout de même !) mais la portion est tellement grande que je n’en mange que la moitié. Nous allons ensuite boire une bière sur le Vieux Port (3pp) mais comme l’amoureux est un peu patraque, on rentre passer la soirée tous les deux. Je grignote des crudités avec du guacamole devant la télé, avant d’aller me coucher.

Le lendemain matin, on descend acheter des viennoiseries à côté de la maison. On complète notre petit déjeuner avec des avocats et des myrtilles, un régal ! Le midi, nous mangeons des raviolis farcis avec un peu de sauce tomate et on se partage un petit gâteau des rois à 4. Et c’est le moment de rentrer à Marseille ! Pour grignoter dans le train, j’ai emmené des myrtilles mais entre nous, quand on a faim, ça nourrit pas vraiment :D Pour le diner, je me fais une soupe aux lentilles corail Picard (4pp la portion) et on file se coucher assez tôt.

15

C’est l’une de mes bonnes résolutions pour 2018 : cuisiner davantage de bons petits plats gourmands mais équilibrés ! Ca tombe bien, avec ma reprise de Weight Watchers, c’est plus facile pour moi ! Et pour la première recette de 2018, je vous propose un plat que j’adore manger : le dahl aux pois chiches !

Ce plat indien à base de légumineuses est parfait : grâce aux lentilles ou pois chiches qui en sont généralement la base, cela cale bien (dans le cadre d’un repas équilibré, bien évidemment). Ce plat végétarien peut parfaitement être adapté en fonction de vos goûts ou des ingrédients que vous avez à la maison.

C’est le cas pour la recette que je vous propose aujourd’hui, concoctée à partir de ce qu’il me restait dans mon garde manger un 1er Janvier !

recette dahl pois chiches

Ingrédients :

Pour 2 personnes

  • 265g de pois chiches égouttés
  • 100g de haricots verts
  • 1 oignon rouge
  • 1 ail
  • Un sachet de riz basmati (pour l’accompagnement)
  • 20cl de lait de coco
  • 3 cuillères à soupe de curry
  • huile d’olive
  • Noix de cajou non salées
  • poivre
  • de la coriandre

1. Faites chauffer un peu d’huile d’olive dans une poêle. Pendant ce temps, pelez et hachez l’oignon. Faites revenir quelques minutes l’oignon et l’ail.

2. Ajoutez les pois chiches égouttés, les haricots verts, le lait de coco et le curry, et laissez frémir.

3. Portez à ébullition. Puis faites cuire à couvert à feu doux pendant 25mn.

4. Au bout de 25mn, enlevez le couvercle de la poêle. Ajoutez des noix de cajou émiettées, un peu de poivre et laissez cuire encore pendant 5mn, sans couvercle.

5. Servez avec du riz basmati et un peu de coriandre fraiche !

Conseil : si vous voulez une consistance un peu plus liquide, n’hésitez pas à ajouter un demi verre d’eau dans la préparation, en même temps que le lait de coco ;) 

6

Si vous lisez régulièrement le blog, vous êtes familier de ma rubrique A Better Me. Cela fait 1 an et demi que je partage sur le blog mon carnet de bord alimentaire, pour essayer de manger mieux. Comme pour tout le monde, il y a eu des hauts et des bas, principalement parce que j’ai toujours tout fait toute seule, au lieu d’aller voir un nutritionniste ou de me prendre en main avec une vraie méthode.

Il y a quelques années, j’avais fait Weight Watchers et j’avais tout de suite adhéré au concept : rééquilibrer mon alimentation tout en gardant une vie sociale et en me faisant plaisir. J’avais réussi à intégrer Weight Watchers dans ma vie quotidienne, et perdu quelques kilos (4 ou 5 de mémoire).

Ces dernières semaines, j’ai perdu 4 kilos, je ne sais pas vraiment comment vu qu’on était en plein dans les fêtes de fin d’année. Mais comme c’était une période de stress et d’activité intense au boulot, ça a sûrement dû jouer sur la balance. Mais j’ai envie de commencer 2018 en continuant sur ma lancée car il me reste encore 5 kilos à perdre. Mais j’ai envie de faire ça bien.

C’est pour cela que j’ai accepté d’être une des blogueuses ambassadrices de Weight Watchers afin de tester le nouveau programme WW Liberté™, et partager avec vous mon expérience.

WW Liberté, c’est quoi ? 

Le programme WW Liberté™, comme son nom l’indique, offre encore plus de liberté en terme d’alimentations à ceux et celles qui décident de le suivre. Cette méthode offre encore plus de perspectives de bons petits repas et de bons petits plats gourmands mais sains, qui permettent ainsi de perdre du poids tout en se faisant plaisir, gustativement parlant.

Chez Weight Watchers, la notion de frustration est inexistante. En effet, on apprend à équilibrer ses plats au quotidien pour pouvoir s’offrir des petits plaisirs, notamment lorsqu’on décide de faire un déjeuner ou une soirée entre amis.

Le programme se base toujours sur lesSmartPoints®. Il y a désormais plus de 200 aliments à 0 points® ! Parmi eux, on retrouve :

  • les légumineuses – parfait pour les plats végétariens !
  • les oeufs
  • les poissons – même le saumon (mon préféré !)
  • les escalopes de poulet et de dinde (sans sauce évidemment ^^)
  • les yaourts nature 0%
  • le tofu
  • tous les fruits et légumes, ce qui laisse quand même des milliers de possibilité pour les plats !

Comment ça marche ?

Pour me lancer, j’ai donc eu la chance d’assister à un atelier Weight Watchers. J’ai ainsi pu découvrir qu’il existe une véritable bienveillance et une solidarité dans ces ateliers, et c’est top de ne pas se sentir seule ! On a même terminé la séance avec de la méditation, et je me suis tout de suite reconnue dans cette nouvelle formule.

J’ai donc téléchargé l’application WW pour suivre mon nombre de points au quotidien, et ainsi ajuster mes repas.

Weight Watchers nous motive aussi à nous bouger pour gagner des ActivPoints™ ! Pour le moment, j’avoue que de ce côté là, la motivation est inexistante, mais qui sait ? Peut être que cette année, je vais enfin trouver une activité sportive qui me plait ! (et le temps de m’y consacrer aussi…)

Je me remets aussi à cuisiner mes repas, et à préparer des lunch boxs pour les apporter au bureau le midi. Une habitude que j’avais plus ou moins remplacée par la commande de repas à me faire livrer, même si j’essayais de faire en sorte qu’ils soient équilibrés.

Alors, partante ? 

Je ne manquerai pas de partager mon expérience Weight Watchers toutes les semaines, toujours via ma rubrique A Better Me. Cela me permettra aussi de partager mes recettes avec vous et vous montrer qu’on peut aussi prendre soin de sa ligne sans s’affamer ! ;)

C’est parti pour 6 mois d’expérience avec Weight Watchers et j’ai hâte de partager cette expérience avec vous ! <3

50