Compte Rendu // La Marseillaise des Femmes 2017

Compte Rendu // La Marseillaise des Femmes 2017

Le 4 Juin dernier, j’ai participé pour la seconde fois à La Marseillaise des Femmes. Une course de 5.4 kilomètres qui me tient à coeur, et à laquelle j’ai plaisir à participer. Cette année, la course avait une dimension plus européenne, puisque Marseille est Capitale Européenne du sport.

Pour celles qui ne la connaissent pas, la Marseillaise des Femmes est une course qui peut se faire de 2 façons : en courant ou en marchant. Il suffit juste de sélectionner sa catégorie lors de votre inscription. Cela permet ainsi à toutes les femmes, quelque soit son âge, son niveau sportif ou ses capacités, à participer à cette course qui existe depuis 2010.

La Marseillaise des Femmes, c’est aussi une course solidaire. En y participant, on soutient 2 causes qui sont :

  • la recherche contre le cancer du sein. Pour chaque dossard acheté, 1€ est reversé à la fondation pour la recherche médicale. Ainsi en 2016, 6779€ ont été récoltés !
  • les droits et libertés des femmes, avec Amnesty International. On a ainsi la possibilité de signer des pétitions sur le village de la course. Depuis la première édition les coureuses ont signé massivement des pétitions pour l’iranienne Shirin Ebadi, défenseuse des droits des femmes et Prix Nobel de la Paix, la défense des droits sexuels et reproductifs à travers une campagne intitulée “Mon corps, mes droits “, les femmes égyptiennes après la Révolution…

Alors même si je ne suis pas sportive et que j’ai quelques pépins de santé, j’ai tout de même tenu à participer à nouveau cette année, ne serait-ce que pour prendre part à ces 2 engagements !

 

 

Levée à 7h, j’avale du blanc de dinde, une compote et un thé avant d’enfiler ma tenue. Cette année, j’ai opté pour la catégorie marche pour 3 raisons :

  • Je me suis blessée l’année dernière après la course et depuis, j’ai très souvent mal au mollet, même en marchant (on est en train de voir pourquoi avec mon médecin).
  • Mon ostéo m’a interdite de running car j’ai les cervicales qui se démettent de peur. Du coup je dois éviter tout ce qui peut causer des chocs à ma colonne vertébrale !
  • Avec mon emploi du temps de ministre, je n’aurai de toute façon pas trouvé le temps de m’entrainer pour courir 5.4 kilomètres.

Mais comme on dit, l’important, c’est de participer !

J’arrive à 8h sur le village de la course, au parc Borély. J’y retrouve mes acolytes pour la journée : Olivia du blog Pensées by Olivia, Elodie du blog Run Cocotte et Guillemette du blog Cool Rire. Les filles sont des vraies runneuses, donc je les préviens que je ne pourrai pas les suivre pendant la course et qu’on se retrouvera plutôt à l’arrivée, quand j’arriverai 30mn après elles ^^

la marseillaise des femmes 2017

On doit être sur la ligne de départ à 9h pile, et on se retrouve tout devant, dans la première vague de coureuses. Première fois que je m’y retrouve et je dois dire qu’il y a une ambiance de dingue, mais qu’on a surtout toutes envies de nous élancer !

C’est vraiment le moment où tu as la pression. Dans ma tête, je voyais déjà la horde de filles derrière moi limite me passer dessus comme un rouleau compresseur, haha.

Le départ est lancé, et me voilà en train de courir à petite foulée. Evidemment, comme j’ai un niveau sportif au ras des pâquerettes, je pense que j’ai couru 300 mètres avant de me mettre à marcher. Les 2 premiers kilomètres ont été horribles.  Je suis vite essouflée, mon mollet me fait un mal de chien (pardon mais il n’y a pas d’autres mots). Du coup je me mets une playlist dans les oreilles pour me concentrer autre chose que sur la douleur. Le soleil tape comme pas possible, alors qu’il n’est que 9h du matin…

Au 3ème kilomètre, j’ai trouvé mon rythme. J’avance plutôt rapidement, mon mollet me fait un peu moins mal et on commence à avoir de l’ombre. J’avale ma bouteille d’eau et me dit que j’ai déjà fait la moitié de la course !

Lorsque nous entrons dans le parc Borely, je vois le village de la course et ça me motive à accélérer légèrement mon rythme pour arriver plus vite et pouvoir boire à nouveau. La course ne possède en effet qu’un seul point de ravitaillement aux abords du kilomètre 3.

La petite montée vers le château du parc met mon mollet à rude épreuve, mais je continue d’avancer, focalisée sur ma playlist et sur la bonne ambiance qui règne parmi les participantes !

Lorsque je vois la ligne d’arrivée, je me motive et entame un dernier sprint, parce que j’ai envie de passer cette fichue ligne d’arrivée en courant ! Et je dois vous dire que j’ai été super heureuse de la franchir à ce moment là, avant de me ruer sur le stand de ravitaillement :D

Bilan de ma course : j’ai eu des moments où je me suis demandée ce que je fichais là, où je me disais que mon corps ne tiendrait pas mais j’ai tenu. Parce que je voulais finir la course, parce que je me dis que l’essentiel est de participer et qu’on s’en fiche de la performance.

Résultat : j’ai terminé en 50mn54 secondes, ce qui est un peu mieux que mon résultat de l’année dernière (en courant, j’avais mis 52mn de mémoire).

Bref, l’année prochaine, j’y retourne ! ;)

Je vous laisse avec une vidéo de cette 7ème édition de la Marseillaise des Femmes, qui devrait vous donner envie de vous inscrire l’année prochaine ;)

5

Laissez un commentaire

Suivre:

6 Commentaires

  1. Charlène
    15 juin 2017 / 9 h 31 min

    Moi aussi c’était ma deuxième participation et c’était génial :D, moi je l’ai fait en courant, 2 min de moins que l’an passé comme toi ^^

    Comme je t’avais dis sur ton insta, je t’ai vu franchir la ligne d’arriver, J’ai crié pour t’encourager mais tu étais vraiment concentré sur ta musique alors ;)

    Grosses bises ;)

    • 15 juin 2017 / 10 h 21 min

      Haha oui, je crois que j’étais bien trop concentrée à la fin ! :D En tout cas félicitations pour ta performance, c’est génial ! (et merci pour les encouragements, c’est trop chou !!)

      Bisous !

    • 16 juin 2017 / 9 h 22 min

      Tellement !!! Même si je ne suis pas une grande sportive, ça me fait plaisir de participer à ce genre de courses ! :)

  2. Chloé G.
    16 juin 2017 / 15 h 33 min

    Bonjour,
    Dur dur de trouver la motivation, surtout un dimanche matin ! Mais les valeurs défendues par l’événement sont capitales ! Bravo !

    Bonne journée à toi
    Chloé G.
    Savoo

  3. 21 juin 2017 / 23 h 56 min

    Hello hello !

    C’est sûr moi aussi je rempile l’an prochain !

    Voilà 3 ans que je participe à la Marseillaise. En tant que marcheuse parce que la course c’est pas mon truc, mais je m’éclate ! J’adore l’ambiance, le parcours est sympa, c’est pour la bonne cause… et je ne crache pas sur le petit massage à la fin au carré entreprises :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *